Guide de lecture Comics VO : semaine du 08 juin 2016

DC COMICS

ACTION COMICS #957

ACTION COMICS #957Prix : $2.99

Scénario : Dan Jurgens

Dessin : PATRICK ZIRCHER

Sollicitation : NOW SHIPPING TWICE MONTHLY!

“PATH TO DOOM” chapter one Superman returns to Metropolis just in time to meet the city of tomorrow’s newest protector: Lex Luthor. But it’s not long before these dueling titans meet someone unexpected — the new Clark Kent ! DON’T MISS: ACTION COMICS returns to its original numbering with this issue!

Avis :  la question qui marque la sortie de cet épisode n’est pas vraiment le retour de la numérotation d’origine. De ce point de vue, DC n’innove guère, puisque cela fait des années que Marvel s’amuse à ce petit jeu qui ne fait que foutre le bordel dans les collections de comics : “et viens y que j’ai 8 numéros 1, que je passe du numéro 20 au numéro 500 avant de repartir au numéro 1, 6 épisodes plus tard….” Bien évidemment le symbole dans le cas présent est apprécié à sa juste valeur, marque du retour de l’ancien univers DC…

Mais ici, ce n’est pas vraiment  la question qui occupe mon esprit, qui est  plutôt la suivante  : est-ce que Dan Jurgens va pouvoir sauver Superman et la franchise par la même occasion ?  Si nous avons appris une chose ces dernières semaines, c’est bien que nous n’avions rien à attendre de la part de Peter Tomasi sur Superman. On n’a encore pu s’en rendre compte sur le Superman : Rebirth de la semaine dernière qui valait à peine le papier sur lequel il était imprimé…

Bien évidemment, en faveur de la réussite future de Jurgens, il y a le simple fait qu’il connaît bien le personnage de Superman pour l’avoir écrit pendant des années, l’avoir tué, marié, séparé en deux entités et j’en passe et des meilleures…Mais le simple fait que DC se sente obligé de rappeler la vieille garde ne symbolise-t-il pas tout l’échec de sa gestion du personnage ? Eddie Berganza, éditeur des séries Superman depuis 15 ans et fil rouge de ce déclin n’avait-il pas à la base été nommé justement pour virer la dite vieille garde et renouveler tout cela au début des années 2000 ?

Bref, un épisode et une nouvelle direction pleins de symboles et remplis de questions, alors que Jurgens nous promet de ramener encore une fois Doomsday alors que le personnage n’a été dans aucune bonne histoire depuis Death of Superman…j’ai donc quelques doutes…

Verdict : Check it

AQUAMAN REBIRTH #1

AQUAMAN REBIRTH #1Prix : $2.99

Scénario : Dan Abnett

Dessin : Oscar Jimenez

Sollicitation : Born to both the surface and the sea, Arthur Curry walks in two worlds but can find a home in neither. The king of Atlantis looks to reconcile his split heritage as he embarks on a new mission that may finally make him choose between his two paths. POLITICAL PLAYER: “As the leader of a world power,” writer Dan Abnett says, “Arthur believes it’s time Atlantis became part of the global community. Atlantis has been on the outside for too long: feared, mysterious and misunderstood. But that means getting the world used to Atlantis…and vice versa.

Avis : dans le cadre de Rebirth, la manière dont sont impactées les séries varient selon leur importance et surtout le niveau de succès qu’elles rencontraient jusque là. De toute évidence, Batman sera l’un des moins affecté…parce que pourquoi changer ce qui marche ? alors que des choses comme Superman ou les Titans sont complètement repensés.

Aquaman est un peu à la frontière entre les deux. Il n’y a pas un grand besoin de complètement secouer les choses et le statut quo, pour la simple et bonne raison que Dan Abnett a commencé depuis son arrivée il y a à peine quelques mois à installer beaucoup de nouveaux concepts et d’idées pour vraiment construire quelque chose de solide pour soutenir le titre et son personnage.

Dans le même temps, Geoff Johns ayant des idées à lui pour le personnage, et étant celui qui l’a vraiment relancé au moment de New 52, a tout de même balancé quelques évolutions importantes pour Aquaman dans Rebirth. Par ailleurs nous savons tous qu’il a encore une très grosse intrigue autour d’Aquaman, initialement prévue dans la série, puis annoncée dans Justice League quand il est parti…et maintenant apparemment de retour dans Aquaman, écrit par Abnett et supervisé par Johns…

Donc, de toute évidence, avec Rebirth, nous allons essentiellement avoir la suite de ce qu’Abnett avait commencé à faire, avec plus d’éléments issus de Geoff Johns… et c’est une bonne chose. Les deux auteurs sont très bons, familiers avec le fait de travailler en collaboration avec un autre scénariste. Donc de mon point de vue c’est un bon gros gagnant/gagnant pour le lecteur !

Verdict  Buy:

DETECTIVE COMICS #934

DETECTIVE COMICS #934Prix : $2.99

Scénario : JAMES TYNION IV

Dessin : EDDY BARROWS and EBER FERREIRA

Sollicitation : NOW SHIPPING TWICE MONTHLY!

“RISE OF THE BATMEN” chapter one

An unknown predator begins outdoing Batman, taking down dangerous threats with military precision. It’s up to the Dark Knight and series costar Batwoman to rally and train the young heroes of Gotham City to end this mysterious threat!

WHAT NOW: Batman and Batwoman begin training Spoiler, Red Robin and Cassandra Cain, but is the villainous Clayface ready for redemption?

Avis : je parlais plus haut de symbole dans le cas de Superman, et bien l’on continue avec la sortie de ce nouvel épisode de Detective Comics, qui comme son confrère reprend sa numérotation originale…Mais là aussi le symbole le plus important n’est pas là.  Le titre représente en effet à mon sens la volonté de l’éditeur de ramener sur le devant de la scène un certain nombre de personnages tombés dans les limbes avec le New 52, mais qui ne sont pas capables d’exister dans leurs propres séries solos très longtemps.

Ainsi, les Spoiler, Cassandra Cain ou encore Batwoman et dans une certaine mesure Red Robin, se retrouvent raccrocher à Batman dans un titre historique de la franchise que DC aurait pu facilement renommer Bat-Family…On se demande quand même ce que Clayface vient faire là…A l’image d’un Juggernaut, il y a quelques années, intégré de force dans les X-Men, juste parce que le scénariste aimait le personnage, est-ce que l’on va voir ici aussi un de ces mariages de force où est-ce que Clayface va se révéler être la révélation du titre ?

En tout cas, dans mon cas, je suis plus que ravi de voir tous ces personnages revenir sur le devant de la scène. Batwoman plus revue depuis la fin de sa série, et surtout Cassandra Cain qui va peut être, être traitée avec un minimum de considération cette fois…

Verdict : Buy

FLASH REBIRTH #1

FLASH REBIRTH #1Prix : $2.99

Scénario : Joshua Williamson

Dessin : CARMINE DI GIANDOMENICO

Sollicitation : Spinning directly out of the epic events of DC UNIVERSE: REBIRTH #1, the fastest man alive finds himself at the center of a DC Universe at a crossroads.

Avis :  ou l’une de ces  séries DC qui a sérieusement besoin d’être repris en main…et depuis un moment…presque depuis le début du New 52…oui, oui, je sais, beaucoup de gens aiment le travail de Francis Manapul et Brian Buccelatto sur le titre…j’ai détesté !! et pas qu’un peu ! le premier arc était…lisible, le reste beaucoup moins et j’ai vraiment le sentiment, du moins le temps que j’ai tenu avant d’abandonner, que le titre ne faisait que devenir de plus en plus médiocre chaque  mois…

Et puis, ils ont nommé Robert Venditti au scénario…Il faisait déjà un tellement bon boulot sur Green Lantern, que oui, la bonne idée, c’était qu’il apporte un peu plus de ses histoires chiantes et sans intérêt sur Flash ! Bref, dans mon cas, ce fut 4-5 ans sans Flash à proximité en raison de scénaristes peu inspirés…et de Barry Allen. Reconnaissons tous que Allen est simplement un personnage chiant…Et ne me parlez pas du show TV ! au départ, il était vraiment attachant, mais ces derniers temps, j’ai l’impression que la consigne chez les scénaristes est de faire en sorte que Barry fasse un truc très con chaque semaine et que ce soit de plus en plus con dans chaque épisode…

Bref, passons…tout cela pour dire qu’il y a ici un gros boulot de reconstruction à mener, alors que Rebirth a clairement repositionné le personnage de Flash, sa mythologie et son…entourage au centre des évènements qui touchent l’univers DC. Il y a ici beaucoup à couvrir et à reconstruire. La tâche du nouveau scénariste, Joshua Williamson, ne sera donc pas aisée, et il va subir une forte pression car de toute évidence, tous les regards sont portés sur le titre.

Je suis pour l’instant sans véritable opinion sur ses chances. Il a prouvé avec ses creator owned, comme Birthright et Nailbiter qui sort aussi bientôt en France, qu’il avait un gros potentiel. En termes de mainstream, nous l’avons essentiellement vu bosser chez Marvel sur de petits projets, sans doute pour le tester, c’est là sa première chance d’écrire un titre de premier plan et donc d’atteindre une audience plus large. On peut donc imaginer qu’il va faire en sorte de se défoncer…

Verdict :  Check It

WACKY RACELAND #1

WACKY RACELAND #1Prix : $3.99

Scénario : KEN PONTAC

Dessin : LEONARDO MANCO

Sollicitation : The world has ended, but the race has just begun! Penelope Pitstop, Peter Perfect and the rest of the Wacky Racers vie for the finish line in a contest where the winner takes all and second place is death. Today’s trial: the shattered maze of freeways known as the Überpass, where they’re beset by giant sand beasts, mutated insects, and worst of all, Dick Dastardly’s murderously poor sportsmanship. The last thing they need after surviving the race is a brutal bar fight in a local dive, but that’s just what they get!.

Avis : non, vous ne rêvez pas, ils ont osé…voici les fous du volant en mode Mad Max puissance 10 000 ! l’idée est tellement conne qu’elle en devient tout simplement hilarante et donne envie de donner sa chance au produit ! juste pour s’amuser.

Et puis voyez un peu qui assure le dessin : Leonardo Manco, pas franchement connu pour son trait léger et ensoleillé …De toute évidence, DC s’est vraiment fait plaisir en reprenant de manière complètement WTF tous ces titres Hanna Barbera…Je ne sais pas qui est à  l’origine d’une telle initiative, mais il mérite une belle promotion en tout cas !

Une chose est clair, si je vois un jour une rediffusion de ces dessins animés passer un jour à la TV…je ne les regarderais plus jamais de la même manière.

Verdict : Check It

WONDER WOMAN REBIRTH #1

WONDER WOMAN REBIRTH #1Prix : $2.99

Scénario : Greg Rucka

Dessin :PAOLO SIQUERIA and LIAM SHARP

Sollicitation : After suffering an unimaginable loss, Wonder Woman must rebuild her mission as Earth’s ultimate protector and champion. DON’T MISS: New York Times best selling writer Greg Rucka returns to Wonder Woman with a tale that will forever alter the DC icon.

Avis :  sans aucun doute l’un des titres les plus attendus de tout DC Rebirth, et dans mon cas, LA série que j’attends le plus de tout l’univers DC. L’éditeur semble avoir compris qu’entre la bonne réception du personnage à l’issue de Batman V Superman, et l’arrivée de son film l’année prochaine, il était plus que temps d’arrêter les conneries (à savoir le run des Finch) et de nommer des gens qui connaissent bien le personnage.

C’est donc avec une joie non dissimulée, voire que je hurle au monde, que je vois Greg Rucka revenir au scénario pour ce qui s’annonce sans aucun doute comme l’une des sagas les plus ambitieuses connues par l’Amazone ces dernières années. Si je peux me passer allègrement du retour à nouveau sur les origines du personnage, avec de nouveaux secrets ajoutés autour de sa naissance (comme vu dans Justice League 50 que je ne spoilerai pas ici), je suis persuadé que l’auteur va développer autre chose pour nourrir le titre qui si j’ai bien compris devrait sortir 2 fois par mois.

Outre le scénario, la partie graphique est également très très bien servie. Liam Sharp qui assurera les segments de l’histoire situées dans le présent a révélé au fil des dernière semaines certaines de ses planches et non d’un XXX, elles sont sublimes !!! mais Nicola Scott qui assumera les segments situés dans le passé ne démérite pas non plus !!! Tout cela s’annonce magistral et comme la meilleure opportunité offerte au personnage pour enfin être à la hauteur de son statut dans l’univers DC.

Verdict :   BUYYYYYYYY

IMAGE COMICS

GRIZZLY SHARK #3

GRIZZLY SHARK #3Prix : $3.99

Scénario : Ryan Ottley

Dessin :  Ryan Ottley

Sollicitation : MINISERIES CONCLUSION

The grand finale of the three-part trilogy. You will now know who would win between a shark and a bear! Plus, the humans that survived the all-out WAR!

Avis : conclusion de la mini série la plus débile, fun et décomplexée que j’ai pu voir et lire ces derniers temps. Ne cherchez pas de scénario, l’histoire se limite à requin qui vit à la surface, se cache dans les bois et bouffe des gens. Du sang, des tripes et rednecks complètement cons qui passent par là uniquement pour rencontrer une mâchoire avec des dents de 30 cm…

Pour terminer sa mini, Ryan Ottley ramène la création de son collègue Joshua Howard, avec lequel il avait lancé il y a quelques années tout ce bordel : sea bear…donc du sang, des tripes des traumatismes pour les supporters de la SPA et des animaux innocents et mimi et beaucoup de plaisir de lecture.

Verdict :  Buy

MARVEL COMICS

DARTH VADER #21

DARTH VADER #21Prix : $3.99

Scénario : Kieron Gillen

Dessin : Salvador Larroca

Sollicitation : Vader takes on Cylo and his cybernetic operatives.The Executor moves closer to completion in time for its launch. Meanwhile — the murderbots take on their « master ».

Avis : nooooooonnnnn, c’est avec une grand tristesse que j’ai appris, tout comme vous sans doute, la conclusion prochaine de l’excellente série Darth Vader ! pour une fois que j’appréciais un travail de Kieron Gillen, il a fallu qu’il y mette un terme sous l’excuse fallacieuse qu’il avait terminé l’histoire qu’il voulait raconter !!!

Mais qu’est-ce que c’est que cet argument !!! t’es chez Marvel, mon gars, où l’on continue les séries jusqu’à plus soif après les avoir relancé 18 000 fois minimum !!! Donc avec de la chance, nous avons un relaunch qui se profile à l’horizon…après tout, 25 numéros, c’est presque un record chez l’éditeur de nos jours…

Plus sérieusement, je comprends tout à fait que Gillen ait préféré arrêter tant que la qualité était au rendez vous. Bien évidemment, je suis triste de voir le titre partir…mais bon, on est chez Marvel et apparemment l’éditeur semble bien décidé à garder ses meilleurs artistes sur cette magnifique cash machine…

Sur le fond, Vader va faire comprendre à ses anciens concurrents, montés par l’Empereur lui-même qu’ils ont perdu la faveur de ce dernier, et dans le même temps, nos androïdes meurtriers favoris partent en chasse contre leur ancien maître…Je sens la conclusion sombre et tragique…

Verdict :  Buy

A propos Sam 2116 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.