Guide de lecture Comics VF : semaine du 06 juillet 2016

DELCOURT COMICS

Sidekick 02. Revanche d’un loser

_SIDEKICK 02 - C1C4-OK.inddDate de sortie : 6 juillet 2016

Prix : 15.95€/160 pages

Scénario :  J. Michael STRACZYNSKI

Dessin : Tom Mandrake

Sollicitation : Second opus de ce diptyque signé J. Michael Straczynski consacré au destin du jeune partenaire d’un super-héros assassiné. Au programme : noirceur et retournements de situations !

Après la mort de son mentor, le super-héros Red Cowl, Barry Chase – alias Flyboy – est laissé sans repère et sombre peu à peu. Une des ennemies du Red Cowl, Julia Moonglow, dotée de pouvoirs psychiques, manipule Barry. Abandonné par ses amis, ridiculisé par la presse, Barry bascule totalement lorsqu’il apprend que le Red Cowl n’est en réalité pas mort…

Avis : suite et fin  de la série de JMS. Personnellement je n’ai pas dépassé les premiers épisodes US, remplis de misérabilisme et d’envie furieuse de tabasser le protagoniste principal…En temps normal j’aime beaucoup JMS, mais là il m’a un peu paumé…

Verdict : pour ceux qui suivent

Lord Baltimore 05. L’Apôtre et la Sorcière

LORD BALTIMORE 05 - C1C4.inddDate de sortie : 6 juillet 2016

Prix : 15.95€/144 pages

Scénario : Mike Mignola & Christopher Golden

Dessin :Peter BERGTING ,  Ben STENBECK

Sollicitation : Un homme désespéré combat seul le fléau vampirique en pleine Première Guerre mondiale ! Mike Mignola et Christopher Golden plongent aux sources du mythe et émergent avec leur vision gothique d’une quête de vengeance.

Lord Baltimore poursuit sa traque du Roi Rouge, le démon aux pouvoirs quasi-divins à l’origine du réveil des vampires. Après avoir sauvé une jeune femme des griffes de son mari mort-vivant, Lord Baltimore et ceux qui osent encore l’accompagner, sont confrontés au fils d’une sorcière, et découvrent la vérité au sujet du Juge Inquisiteur Duvic, devenu un loup-garou assoiffé de sang !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

Tech Jacket 03. Si près du ciel

TECHJACKET 03 C1C4 OK.inddDate de sortie : 6 juillet 2016

Prix : 15.95€/

Scénario : Robert Kirkman & Joe Keatinge

Dessin :  Khary RANDOLPH

Sollicitation : Zack Thompson est nul au lycée, et il habite encore chez ses parents. C’est pourtant ce genre de type qui est sensé protéger la Terre des extraterrestres ou des horreurs extra-dimensionnelles qui la menacent. Bienvenue dans le monde de Tech Jacket !

Les Geldariens sont des extraterrestres extrêmement intelligents, mais physiquement très fragiles. Afin de compenser cette faiblesse, ils ont mis au point une armure portée dès la naissance considérée comme l’une des armes les plus puissantes de toute la galaxie. Zack Thompson, un adolescent terrien, rentre en possession d’une de ces armures. Sa vie change dramatiquement… Un pouvoir sans limite implique une responsabilité infinie !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

GLENAT COMICS

EVIL EMPIRE TOME 2 – La Désunion fait la force

EVIL EMPIRE 2Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix : 14.95 €/128 pages

Scénario : Max Bemis

Dessin : Ransom Getty

Sollicitation : Aujourd’hui, la campagne électorale américaine.Demain, un empire du mal en proie au chaos.

L’opinion publique américaine est sens dessus dessous. Des suites d’un simple événement, le pays se retrouve déchiré dans un débat sur le sens du bien et du mal, et Reese Greenwood ne compte pas se taire face à ce peuple qui soutient les idées d’un homme fou. Mais jusqu’à quel point les gens sont-ils capables de prendre position pour ce qu’ils croient ?

À travers les yeux d’une rappeuse underground en proie à un saut de conscience, Max Bemis explore les dérives de la politique pour nous conter l’évolution d’une société sombrant peu à peu dans un empire du mal. Une fable politique qui se révèle pour le moins crédible lorsqu’on voit qu’une personnalité controversée comme Donald Trump a pu monopoliser le débat aux États-Unis…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

PANINI COMICS

100% MARVEL : SPIDER-GWEN 2

SPIDER-GWEN 2Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :14,95 EUR,136 pages

Scénario :Jason Latour

Dessin :Robbi Rodriguez

Épisodes : US Spider-Gwen (2015 [II]) 1-6, inédits

Sollicitation :Harry Osborn est de retour dans la vie de Gwen Stacy ! Le meilleur ami de Peter Parker tient Spider-Woman pour responsable de la mort de l’adolescent. Alors que le Bouffon Vert attaque la super-héroïne dans les rues de New York, l’unique espoir de Gwen pourrait bien venir de Captain America.

Avis : je ne suis pas du tout la série Spider-Gwen, malgré le fait que j’apprécie le personnage, pour faute de budget non extensible à l’infini…donc pas vraiment d’avis, même si le titre continue de me faire envie…

Verdict :pour ceux qui suivent.

MARVEL CLASSIC : NICK FURY L’INTÉGRALE 1967-68

NICK FURY L'INTÉGRALE 1967-68Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :29,95 EUR,336 pages

Scénario :Jim Steranko

Dessin : Jim Steranko

Épisodes : US Strange Tales (Fury) 154-168 et Nick Fury Agent of SHIELD (1968) 1-7, publiés précédemment dans les revues VENGEUR (1972) 14-17, L’INATTENDU 7-11 et NICK FURY : AGENT DU S.E.R.V.O., 1 inédit

Sollicitation :Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D. enquête à travers le monde entier. Découvrez le plus grand des espions dans des aventures mémorables de Jim Steranko, considéré comme l’une des figures les plus influentes de l’univers des comics.

Avis : un petit morceau d’histoire sort cette semaine, demandée de longue date par les fans, avec le run de Jim Steranko sur le série SHIELD des années 60. Même si l’auteur n’a pas signé tant d’épisodes que cela au final, ils sont restés célèbres auprès des lecteurs pour la petite révolution qu’ils ont constitué au moment de leur sortie…à tel point que quelques 45 ans plus tard, les scénaristes continuent de s’en inspirer !

En quelques épisodes, Steranko remet au goût du jour l’organisation de l’HYDRA, notamment avec la création de Viper, redesigne toute l’organisation du SHIELD et donne une nouvelle identité visuelle à l’ensemble, bien plus marquée par les standards des années 60. Encore aujourd’hui, tout cela reste considéré comme un de ces travaux qui ont permis aux comics d’évoluer à partir de la fin des années 60.

Verdict : classique à lire.

MARVEL DARK : VENOM – AGENT VENOM

VENOM – AGENT VENOMDate de sortie : 6 juillet 2016

Prix :13,00 EUR,96 pages

Scénario : Rick Remender

Dessin :Tony Moore

Épisodes : US Venom (2011) 1-5, publiés précédemment dans la revue SPIDER-MAN UNIVERSE 1

Sollicitation :Le gouvernement a mis la main sur Venom et a réussi à en atténuer les effets négatifs. Il propose alors à l’ancien soldat Flash Thompson de fusionner avec le symbiote pour servir sa patrie. Malheureusement, dès la première mission, tout ne se passe pas comme prévu.

Avis : tiens voilà une série que j’aurais vraiment du me procurer en kiosque au moment de sa sortie à plus d’un titre. En premier lieu c’est qu’apparemment, et encore une fois, Rick remender a su tirer tout le bénéficie et tout le potentiel de ses personnages et proposer un titre de qualité. Ce qui ne surprendra personne…je suis même persuadé que si le personnage continue d’avoir une série de nos jours c’est en grande partie en raison de ce run…

Et en second…parce que cela m’aurait coûté beauuuucoup moins cher de me le procurer en kiosque…Panini enfonce même le clou cette fois en proposant un titre de moins de 100 pages…à 13€…ça fait cher la page pour une réédition, moi je vous le dis. Du coup, je ne suis pas persuadé de me le prendre, juste pour protester devant un tel abus et je vais plutôt aller fouiller les brocantes pour trouver les kiosques…

Verdict :  à lire…mais à un meilleur prix

MARVEL DELUXE : ULTIMATE X-MEN 10

ULTIMATE X-MEN 10Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :18,00 EUR,192 pages

Scénario :Aron Eli Coleite,Mike Carey

Dessin :Mark Brooks, Pasqual Ferry

Épisodes :  US Ultimate X-Men/FF Annual 1, Ultimate FF/X-Men Annual 1, Ultimate X-Men 98-100 et ½ et Ultimatum : X-Men Requiem 1, publiés précédemment dans les revues ULTIMATES HS 10, WIZARD 8 et ULTIMATE X-MEN 51-53

Sollicitation :Dans la saga Ultimatum, Magnéto attaque l’humanité. Stryker en profite alors pour mener un assaut contre les homo superior. Les X-Men sont loin de leur école et seule une petite poignée de mutants peut empêcher le massacre : Malicia, le Fléau et Dents de Sabre sont la dernière ligne de défense.

Avis : Panini achève enfin, la réédition de ce qui est devenu avec le temps une purge sans nom, à savoir Ultimate X-Men. Si dans sa première année le titre s’était assez distingué, notamment en brisant quelques tabous, il avait assez vite connu les mêmes problèmes que ses grands frères de l’univers Marvel : à savoir, il tournait en rond…

L’absence de renouvellement créatif des titres mutants est ainsi parfaitement illustré par la déchéance de son équivalent Ultimate, qui très vite n’a réussi à se distinguer de son homologue qu’en flinguant à la va vite ses personnages principaux, en particulier dans le prolapsus éditorial, créatif  et  commercial  sanglant appelé Ultimatum….

Ces épisodes, que je n’ai jamais lu et qu’il faudrait me payer pour simplement toucher et me promettre une nuit d’amour avec un harem des plus belles femmes de la planète pour lire, sont donc à éviter puisqu’ils ressemblent beaucoup à ce que l’on évacue en tirant la chasse après une journée à manger vraiment trop gras…

Verdict : à éviter…

MARVEL DELUXE : PUNISHER MAX 4

PUNISHER MAX 4Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :29,00 EUR,288 pages

Scénario :Garth Ennis

Dessin :Goran Parlov, Leandro Fernandez

Épisodes : US Punisher (2004) 31-42, publiés précédemment dans les albums MAX : PUNISHER 8-9

Sollicitation :De Miami à l’Afghanistan, le Punisher affronte les truands de toutes sortes. Des criminels de guerre aux américains en cols blancs, en passant par les mercenaires qu’ils embauchent, tous partent pour un monde meilleur lorsqu’ils croisent Frank Castle.

Avis : suite de l’indispensable réédition du Punisher Max de Garth Ennis. L’attente entre chaque tome et innommable surtout quand on se rend compte que Panini prend tout son temps pour ressortir le titre, avec à peine un tome par an…

Vous voulez me tuer ou quoi ? pourquoi prendre autant de temps pour rééditer ce chef d’oeuvre ??? alors que vous nous avez réédité à plusieurs reprises d’autres séries, y compris de Ennis ! vous êtes des sadiques c’est ça !!!! arggghhh, dire qu’il faudra attente encore un an avant de voir la suite arriver !!!

Donc de toute évidence, sur le fond, Frank Castle va voyager un peu dans ce tome, si j’en crois la sollicitation. Que des coins sympa, je vois, notamment l’Afghanistan, où nous avons tous envie de passer nos vacances. Ahhhh l’Afghanistan, avec ses bombes, ses attentats, sa guerre civile qui dure depuis 40 ans, ses champs d’opium à l’infini et ses seigneurs de guerre…que du rêve…pour le Punisher;..

Verdict : A POSSEDER !!!

MARVEL DELUXE : SPIDER-MEN

Spider-men2Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :14,95 EUR,128 pages

Scénario :Brian M. Bendis,

Dessin : Sara Pichelli

Épisodes : US Spider-Men 1-5, publiés précédemment dans la revue ULTIMATE UNIVERSE HORS SERIE 2

Sollicitation : En affrontant Mysterio, Peter Parker se trouve projeté dans l’univers Ultimate. Il découvre ce monde dans lequel il est mort et fait la connaissance de Miles Morales, le successeur du Spider-Man de cette dimension.

Avis : alors là je vais faire court, car je n’ai jamais dépassé l’épisode 1 de cette mini série, mettant en scène la première rencontre entre le Peter Parker de l’univers Marvel central et Miles Morales le nouveau Spider-Man de l’univers Ultimate, et ce malgré les très bonnes critiques que j’ai pu voir fleurir …un peu partout.

C’est clairement un complément indispensable si vous suivez la carrière de Miles Morales, même si très sincèrement je ne sais pas trop ce qu’il en reste aujourd’hui au regard des conclusions de Secret Wars…En fait, maintenant que Miles est passé dans l’univers Marvel…il est difficile d’affirmer quelle partie de sa continuité est encore considérée comme canon.

C’est sans doute l’un des problèmes de la fusion entre ces deux univers. Si l’on comprend que la continuité des personnages Marvel n’a en rien été altéré, ceux issus de l’univers Ultimate…qui se limitent à Miles pour l’instant est assez peu claire…Au delà, gardez à l’esprit que manifestement Bendis ne s’est pas planté sur cette mini, pour une fois..

Verdict : pour ceux qui suivent.

MARVEL GOLD: THANOS QUEST

THANOS QUESTDate de sortie : 6 juillet 2016

Prix :17,50 EUR, 224 pages

Scénario :Jim Starlin,

Dessin :Ron Lim

Épisodes : US Silver Surfer (1987) 34-38 et The Thanos Quest 1-2, publiés précédemment dans les revues MARVEL UNIVERSE (V2) 7-8

Sollicitation :Découvrez comment Thanos est revenu d’entre les morts et a récupéré les Joyaux de l’Infini. Face au Silver Surfer, au Collectionneur ou au Maître des Jeux, le Titan Fou est prêt à tout pour prouver son amour à la Mort.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

MARVEL ICONS : AMAZING SPIDER-MAN PAR MICHELINIE/McFARLANE 2

AMAZING SPIDER-MAN PAR MICHELINIE McFARLANE 2Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :36,00 EUR,416 pages

Scénario :David Michelinie,

Dessin :Todd McFarlane

Épisodes :  US Amazing Spider-Man (1962) 313-329, Spectacular Spider-Man Annual 10(II) et What the…. ?! 3(II), publiés précédemment dans l’album MARVEL OMNIBUS: AMAZING SPIDER-MAN

Sollicitation : Dans ce nouveau tome consacré à Spider-Man, le Tisseur affronte de nombreux adversaires dont Hydro-man, le Lézard et le Scorpion. Cerise sur le gâteau : Venom est de retour !

Avis : si la lecture du premier tome de la collection Marvel Icons réunissant les épisodes signés Micheline et McFarlane a bien eu un effet sur moi, outre une franche hilarité devant la niaiserie relativement consternante de la plupart des épisodes, c’est combien la tonalité des épisodes de Amazing Spider-Man a évolué à grande vitesse au début des années 90..

Qui pouvait en effet imaginer qu’en quelques années, on allait passer d’un titre avec des ennemis de 8e catégorie, avec des histoires bien sages et assez enfantines, à un série avec du Venom et du Carnage tout partout (et une multiplicité de symbiotes) ou encore le ton très sombre et ultra tendu de la saga du clone.

A titre personnel, j’ai commencé à lire du Spidey pendant la saga du clone, à peine quelques années après la sortie des épisodes présentés ici et laissez moi vous dire que le ton était sacrément plus mature. Bien évidemment, c’était en grande partie dû au travail du scénariste qui a succédé à Micheline, J.M.Dematteis, particulièrement à l’aise pour dépeindre des récits plus sombres et adultes…

Mais même Micheline a sacrément évolué, passant de Lapinouman dans le premier Icons à Carnage à peine quelques années plus tard. De toute évidence, le scénariste s’est adapté à l’évolution rapide du lectorat au début des années 90. En quelques années, j’ai l’impression qu’on est passé d’un lectorat composé de pré-ados, à un lectorat composé d’ados de plus en plus âgés…

Une évolution sans doute initiée par le trait de McFarlane pas vraiment destiné aux enfants…On voit déjà des traces de cette évolution dans ce tome…En fait, on la voyait dès la fin du premier tome, avec notamment l’apparition de Venom. Dans le cas présent, on va avoir droit à une grosse intrigue internationale  en 6 épisodes, avec complot et tout le toutim.

Est également au programme un lien avec le crossover de l’époque, Acts of Vengeance, qui verra Spidey se batailler avec Hulk, ou encore le retour de Venom…Bref, que des bons moments…

Verdict :   à lire

MARVEL NOW : AVENGERS & X-MEN – AXIS

AXISDate de sortie : 6 juillet 2016

Prix :22,00 EUR, 264 pages

Scénario :Rick Remender

Dessin :Leinil Yu, Terry Dodson, Adam Kubert

Épisodes : US Avengers & X-Men : Axis 1-9, publiés précédemment dans les revues AXIS 1-4

Sollicitation :Crâne Rouge a récupéré les pouvoirs de Charles Xavier. Les Avengers et les X-Men mettent alors de côté leurs différences pour affronter Onslaught le rouge, mais à la fin de la bataille, les super-héros ont changé. Devenus égoïstes et maléfiques, les super-vilains doivent les combattre pour sauver le monde !

Avis : Axis ou comment ruiner une bonne idée, la traîner dans la fange et en tirer un event pas franchement enthousiasmant. A la base comme chacun le sait, Axis devait simplement être un arc de la série Uncanny Avengers de Rick Remender, lui permettant d’enchaîner avec une nouvelle saga ultra épique après la confrontation avec les Jumeaux Apo et Kang.

Cela est d’autant plus évident que les seules retombées de cet event, qui sont minimales, ne concernent au final…que les personnages faisant partie de l’équipe Unité…En fait, certains passages sont presque comiques alors que Remender ne fait guère de manières pour se débarrasser des personnages dont il ne va rien faire, comme les Avengers…

Comme je l’ai dit, on avait à la base une bonne idée, avec le retour de Crâne Rouge avec le pouvoirs de Xavier évoluant pour assumer le pouvoir d’Onslaught. Niveau menace réunissant tout le monde, on pouvait difficilement faire mieux…ou pire, comme vous voulez. Et au départ, cela sonnait bien. Dans univers Marvel, où tout ce que l’on voyait déjà ou encore étaient les super-héros se battre entre eux. Une bonne vieille baston contre un ennemi vraiment maléfique, cela changeait un peu..

Sauf que ce n’est pas l’histoire proposée par Remender qui nous propose son concept d’inversion…qui va amener les super-héros à devenir des connards absolus…pour enfin se battre entre eux…La malédiction Marvel a fini donc par frapper alors que Remender plonge dans ce désormais ultra lieu commun éculé fatiguant, frustrant et sans intérêt…

Si au moins cet énième combat était bien …Mais non, tout cela est poussif. Le lecteur doit vraiment forcer, passé les 3 premiers épisodes, pour continuer et la conclusion aux conséquences donc très limitées ne donne guère envie de le relire…Je pense que cela ne surprendra personne d’apprendre que juste après Remender a quitté Marvel…ne voulant lui non plus jamais entendre parler de crossovers.

C’est bien dommage, car le monsieur avait installé de nombreuses pistes pour d’autres intrigues, et j’aurais vraiment apprécié le voir achever sa longue intrigue autour d’Apocalypse/Genesis…

Verdict :  à éviter.

MARVEL NOW : AVENGERS TIME RUNS OUT 2 (sur 4)

AVENGERS TIME RUNS OUT 2Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix : 14,95 EUR, 128 pages

Scénario :Jonathan Hickman,

Dessin : Mike Deodato Jr, Kev Walker, Stefano Caselli

Épisodes : US New Avengers (2013) 26-28 et Avengers (2013) 38-39, publiés précédemment dans les revues AVENGERS 24-25

Sollicitation :Les Avengers se déchirent. Le groupe des Illuminati, mené par la Panthère Noire, Hulk et Reed Richards, semble prêt à toutes les compromissions pour empêcher la fin du monde, mais le S.H.i.E.L.D., dirigé par Steve Rogers, les traque sans relâche. Pendant ce temps, Black Widow et Spider-Woman cherchent à savoir ce qu’il est advenu de Tony Stark.

Avis : tiens en parlant de baston entre super-héros bien gonflante…Dans Axis, nous avions tout le monde contre tout le monde, parce que …et bien parce que. Et dans ce second tome d’Avengers : time runs out, c’est les Avengers contre les Avengers contre un 3e groupe d’Avengers…parce que. Et non, pas la plus petite trace de super-vilain dans le coin…

J’ai vraiment eu du mal avec ces épisodes du run d’Hickman, notamment en raison de la caractérisation assez contradictoire de Captain America. Le scénariste qui avait si bien réussi à écrire le personnage quelques épisodes plus tôt au terme de son voyage à travers le temps, nous le décrit comme complètement en opposition ici.

La principale contradiction pour moi ici est que Cap passe son temps désormais à poursuivre les Illuminatis pour avoir détruit des mondes lors d’incursions…mais ne bouge pas pour arrêter la cabale…qui fait la même chose ! oh, je sais, le président lui a interdit d’attaquer la cabale qui a envahi le Wakanda parce que c’est à l’étranger…mais cela n’empêche pas Cap de lancer une opération en force contre les illuminatis…dans un pays étranger…et d’y foutre un bordel monstre…

Comme je disais, c’est complètement illogique..Heureusement, la baston débile laisse assez vite la place à quelques adultes pas complètement décérébrés qui essayent de régler la question de “oh mon dieu on va tous mourir à cause des incursions !!!”.

Verdict : un tome de transition où les réponses commencent à arriver avant la conclusion en fanfare.

MARVEL NOW : CAPTAIN AMERICA 4

CAPTAIN AMERICA 4Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :14,95 EUR, 144 pages

Scénario :Rick Remender,

Dessin :Nick Klein

Épisodes : US Captain America (2013) 16-21, publiés précédemment dans les revues AVENGERS UNIVERSE 18-22

Sollicitation :Captain America, aidé du Faucon et de Jet Black (la fille du super-vilain Arnim Zola) se retrouve face à de nouveaux ennemis plus redoutables que prévu. Le Docteur Cérébulles et le Clou de Fer veulent détruire le S.H.I.E.L.D. et sont prêts à tout pour cela.

Avis : décidément ce n’est pas la semaine de Rick Remender…alors que le monsieur se consacre désormais à ses titres indés et que chaque tome représente un sacré uppercut pour le lecteur, car on sent que l’auteur est complètement investi dans ce qu’il fait et qu’il ne se retient absolument pas…les rééditions de ses derniers travaux chez Marvel ne sont guère à son honneur.

Sans  être horrible, on est cependant très loin des standards de qualité qu’il avait précédemment établi et ce pendant des années. Même constat avec Captain America qui pour moi a connu une chute continue passé l’arc sur la Dimension Z. Autant j’avais ADORE cette première année, cette saga tout simplement bluffante, autant le reste m’avait très vite amené à abandonner la lecture du titre…

Et franchement entre le docteur cérébulles et le clou de fer…je n’ai guère envie d’essayer de m’y remettre…bien que je sache pertinemment que ces épisodes sont importants en termes de continuité. En effet, la conclusion de cet arc va avoir des effets durables sur le personnage et la série et est à l’origine des mutations connues par celle-ci ces dernières années…

Verdict : à lire   important en termes de continuité, mais…

MARVEL SELECT : DAREDEVIL, L’HOMME SANS PEUR 3

DAREDEVIL, L'HOMME SANS PEUR 3Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :17,50 EUR,256 pages,

Scénario :Brian M. Bendis,

Dessin :Alex Maleev

Épisodes : US Daredevil (1998) 56-65, publiés précédemment dans l’album MARVEL DELUXE : DAREDEVIL, L’HOMME SANS PEUR 3

Sollicitation :Daredevil a commis l’impensable en évinçant Wilson Fisk et en devenant le nouveau caïd de la pègre. Un an plus tard, les yakuzas viennent réclamer leur part du gâteau… Spider-Man, Luke Cage et le Docteur Strange viennent au secours de l’Homme sans peur.

Avis : 3e tome de la réédition de l’excellent run de Brian Michael Bendis sur DD et qu’il est bon de pouvoir redire du bien de cet auteur de temps en temps ! Je sais que de nombreux lecteurs et commentateurs aiment instaurer une sorte de césure entre ce qu’il considère les deux parties de son run, mais je ne partage pas cette position.

Selon cette vision des choses, le run de Bendis aurait perdu en qualité une fois passé l’épisode 50, souffrant à la fois d’une pause de plusieurs mois + d’une gestion insatisfaisante du nouveau statut quo…assez radical  qu’il a instauré après la défaite (massacre) de Wilson Fisk sous les poings de Matt Murdock à la fin de l’épisode 50.

J’ai du mal à partager cette opinion, car si j’ai adoré les 25 premiers épisodes de Bendis, certains de mes épisodes préférés sont justement situés dans cette seconde partie moins appréciée. Alors que Bendis explore justement de manière intéressante à mon sens la dérive d’un Murdock poussé à bout qui a pris le contrôle de Hell’s Kitchen, s’est isolé de ses alliés tout en bouleversant sa vie privée en profondeur.

Ainsi le premier arc présenté ici, met en avant le travail de Murdock pour sauver Hell’s Kitchen pendant l’année écoulée depuis l’épisode 50…un travail qui va lui péter à la gueule de manière explosive avec l’arrivée des Yakuzas à un moment ou justement ses alliés ne veulent plus entendre parler de lui…Tout cela va le forcer à justement faire face à ses décisions.

Ensuite, Bendis réintroduit Black Widow dans un arc qui peut apparaître mineur mais en réalité vient jouer de manière intéressante avec la vie privée de Murdock, sujet toujours compliqué quelque soit l’époque ! Il est évident que Bendis n’avait pas besoin de tout un arc pour avancer son propos ici, mais le résultat reste vraiment bon.

Donc malgré le temps qui passe, un tome qui demeure excellent et je sais que personnellement ce sont des épisodes que je relie de manière régulière sans me lasser ! aaahhh, si l’on pouvait retrouver ce Bendis là un jour…Je suis sûr qu’il a été remplacé par un Skrull au moment de Secret Invasion…mais si, mais si ça expliquerait tout !

Verdict : à posséder !

BEST OF FUSION COMICS : PROVIDENCE 2

PROVIDENCE 2Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :14,95 EUR,144 pages

Scénario :Alan Moore,

Dessin :Jacen Burrows

Épisodes : US Providence 5-8, inédits

Sollicitation :Le voyage de Robert Blake dans l’Amérique profonde du début du XXe siècle se poursuit. Arrivé à Salem, les pièces du puzzle prennent leur place. Arrivera-t-il à garder toute sa tête ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

BEST OF FUSION COMICS : UBER 4

UBER 4Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :17,50 EUR,160 pages,

Scénario :Kieron Gillen,

Dessin : Gabriel Andrade, Canaan White

Épisodes : US Über 18-22 et Special 1, inédits

Sollicitation : Les nazis ont pris beaucoup d’avance dans la création des surhommes. Nul ne semble pouvoir arrêter les Übers. La clé de la victoire se trouve peut-être dans leur passé, à l’époque où ils n’étaient encore que des hommes.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

BEST OF FUSION COMICS : BUFFY CONTRE LES VAMPIRES – SAISON 10 4

BUFFY CONTRE LES VAMPIRES – SAISON 10 4Date de sortie : 6 juillet 2016

Prix :14,95 EUR,136 pages

Scénario :Christos Gage,

Dessin :Rebekah Isaacs, Nicholas Brendon

Épisodes : US Buffy The Vampire Slayer Season 10 19-20, inédits

Sollicitation :Buffy a besoin d’aide face à Archaeus. Tandis que le Scooby Gang se rapproche du super-vilain, son plan diabolique se dévoile.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

URBAN COMICS

BATMAN UNIVERS 5

batman-univers-5-41801-270x414Date de sortie :08 juillet 2016

Prix : 5.6€/

Épisodes :  US BATMAN ANNUAL #4, DETECTIVE COMICS #45, BATGIRL #44, GRAYSON ANNUAL #2

Sollicitation : SUPERMAN ET LA LIGUE DE JUSTICE EN GUEST-STARS !

Bruce Wayne et sa petite amie, Julie Madison, retournent au Manoir Wayne et deviennent la cible du Sphinx, Gueule d’Argile et Mister Freeze, par James TYNION IV et Roge ANTONIO ! Peter TOMASI reprend le scénario de DETECTIVE COMICS et ramène avec lui la Ligue de Justice, le tout dessiné par Marcio TAKARA ! Batgirl face à la Tigresse de Velours, par Cameron STEWART, Brenden FLETCHER et BENGAL ! Dick Grayson retrouve Superman à Gotham, par Tim SEELEY, Tom KING et Alvaro MARTINEZ !

Avis : un numéro franchement en deça alors qu’il regroupe des épisodes relativement pauvres, du moins pour ceux que j’ai lu. Je pense en particulier à l’annual de Batman signé  James TYNION IV qui sans le moindre doute est une XXX de purge.  Je ne vais pas dire que ce fut un calvaire à lire, mais le scénariste a clairement fait déjà mieux…

Le pire étant que l’idée derrière l’épisode n’est en elle même pas mauvaise du tout, alors que l’on voit Bruce tenter de reprendre contact avec son ancienne vie. Cependant l’exécution est plus que laborieuse et l’épisode tout simplement trop long. L’histoire aurait clairement gagné à être plus condensée…

Moins catastrophique mais loin d’être glorieuse, la reprise de Detective Comics par Peter Tomasi qui abandonne les flics de Gotham pour s’intéresser à l’intégration du nouveau Batman dans la Justice League…Déjà, on peut lui reprocher de renvoyer dans les limbes Montoya et ses collègues à peine quelques épisodes après un retour attendu depuis des années.

Ensuite, il y a le fait que l’histoire proposée sans être mauvaise n’est franchement pas très intéressante… L’intégration de ce nouveau Batman dans la ligue sonne faux et on a vraiment l’impression qu’il n’est pas à sa place ici…Apparemment, Tomasi n’a pas vraiment compris ce que Snyder voulait faire…

Le second annual de Grayson redresse un peu la barre, alors que Dick rencontre Superman version diminuée. L’épisode est clairement meilleur que les autres…mais est aussi moins réussi que les épisodes habituels de la série, qui sont en général d’un niveau bien supérieur…

Cela fait cependant plaisir de voir que la continuité entre les deux personnages n’a pas volé en éclat, puisque King et Seeley rappellent de manière judicieuse que c’est après une rencontre avec Superman que Dick a choisi le nom de NIghtwing (nom issu d’ une légende kryptonienne). Cela venait d’une histoire écrite par Chuck Dixon dans les années 90 lorsqu’il était l’auteur du titre dédié à Nightwing (et de la moitié de la Bat-family) et personnellement j’étais rassuré de voir que c’était toujours canon.

Verdict : gros bof…

JUSTICE LEAGUE UNIVERS 5

justice-league-univers-5-41797-270x415Date de sortie :08 juillet 2016

Prix : 5.6€/

Épisodes :  US JUSTICE LEAGUE #45, JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #4, FLASH #44, GREEN ARROW #45 et WONDER WOMAN #45

Sollicitation :La Guerre de Darkseid bat son plein dans JUSTICE LEAGUE !

Darkseid est tombé : les membres de la Ligue sont les nouveaux Néo-Dieux, par Geoff JOHNS et Francis MANAPUL ! Green Lantern visite la Krypton antique, par Bryan HITCH ! Barry Allen recherche Henry Allen kidnappé par le Professeur Zoom, par Robert VENDITTI, Van JENSEN et Brett BOOTH ! Green Arrow fait équipe avec une nouvelle venue : Tarantula, par Ben PERCY, Patrick ZIRCHER et Federico DALLOCCHIO ! Un drame frappe Donna Troy en plein coeur de Londres, par Meredith FINCH et David FINCH !

Avis : après 4 épisodes où Geoff Johns a fait monter la pression de manière ahurissante pour tout libérer dans l’épisode 44, le scénariste installe à partir du 45 un peu de …je ne vais pas dire de repos mais donne un peu de temps aux lecteurs et aux personnages pour reprendre leur souffle.

Il s’agit essentiellement pendant les prochains mois de faire le point sur les retombées énormes de la première partie de Darkseid War, alors que Darkseid est apparemment mort et que plusieurs membres de la ligue ont été transformés en profondeur, de Superman à Flash en n’oubliant pas Batman…

Cela ne veut pas dire qu’il ne se passe rien, au contraire, puisque Johns va profiter de ce moment d’accalmie passager pour poser les éléments indispensables à la seconde partie de cette érnorme saga. Donc à ne pas rater…

Pendant ce temps dans Justice League of America…Bryan Hitch continue de prendre son temps pour développer son intrigue, oui c’est un peu interminable et ce personnage de Rao n’est pas franchement charismatique, mais cela va amener quelques trucs sympas…beintôt…enfin sur Hitch finit cet arc un jour…

Verdict : à posséder pour Darkseid War comme d’habitude…

SUPERMAN UNIVERS 5

superman-univers-5-41018-270x414Date de sortie : 08 juillet 2016

Prix : 5.6€/

Épisodes : US SUPERMAN #45, ACTION COMICS #45, BIZARRO #5, SUPERMAN & WONDER WOMAN #22 et BATMAN/SUPERMAN #25

Sollicitation : La révélation de l’identité de Superman !

Clark rejoint une compétition de catch surhumain, par Gene YANG et Howard PORTER ! Superman part enquêter sur les créateurs de Rage, par Greg PAK, Aaron KUDER et Scott KOLINS ! Flash retrouve Superman et Wonder Woman en pleine crise, par Peter TOMASI et Doug MAHNKE ! Batgirl épaule Superman contre Vandal Savage, par Greg PAK et Cliff RICHARDS ! Bizarro et Jimmy Olsen visitent Las Vegas et la Zone 51, par Gustavo DUARTE, Heath CORSON et Rafael ALBUQUERQUE !

(Contient les épisodes

Avis : pas d’avis…et la sollicitation ne me donne vraiment pas envie de redonner sa chance au machin…De toute façon, étant donné l’évolution de la franchise et du personnage aux USA en ce moment, vous pouvez allégrement sauté les prochains épisodes…Saluons tout de le même la couverture de John Romita Jr, sans doute la seule vraiment bonne que je l’ai vu vu réaliser sur le personnage…

Verdict : à éviter…

BATMAN BLACK & WHITE TOME 2

BATMANDate de sortie : 08 juillet 2016

Prix : 28€/368 PAGES

Épisodes : Batman: Black & White, Vol. 2

Sollicitation : Icône incontestée de la culture populaire, et ce depuis sa création en 1939, Batman n’a jamais cessé d’inspirer les générations d’auteurs et d’artistes qui se sont succédées. Sa nature si énigmatique et la complexité de sa double identité en font un personnage propice aux multiples interprétations et aux approches thématiques variées. C’est l’exercice auquel se sont prêtés les grands noms du 9e art, de Brian Bolland à Sean Murphy, en passant par Katsuhiro Otomo, Warren Ellis, Moebius ou encore Bruce Timm.

Avis : pas vraiment d’avis, je n’ai pas pris le premier tome car après l’avoir un peu consulté en librairie, je ne peux pas dire que le machin m’ait vraiment attiré…mais je risque de craquer sur ce second tome au vu des créateurs annoncés…qui me font tous salement salivés !!! Warren Ellis ?, Otomo ???? Sean Murphy !!!! oui, mille fois oui !

Malgré tout mon conseil sera le suivant : attendez de pouvoir le consulter en librairie avant de décider de passer à la caisse. Et si votre libraire vous fait les gros yeux en vous disant qu’il n’est pas une librairie, rappelez lui les sommes indécentes que vous lui laissez…je n’ai jamais eu personnellement besoin de le faire…mais je pourrais…

Verdict : à tester

Crisis on Infinite Earths

CRISISDate de sortie : 6 juillet 2016

Prix : 35€/544 pages

Scénario : Marv Wolfman

Dessin : Georges Perez

Épisodes :  Absolute Crisis on Infinite Earth + History of the DC Universe + autres + legend of the DC universe Special COIE

Sollicitation : L’Anti-Monitor mène ses troupes de soldats d’ombre de dimensions en dimensions afin de détruire les Univers parallèles et de s’alimenter de ses énergies perdues. Son double positif, le Monitor réunit une assemblée de héros de différentes Terres afin de stopper son avancée, mais même les plus puissants des surhommes ne peuvent rien face à la vague d’antimatière qui fond sur eux. Des mondes vont vivre… des mondes vont mourir… et l’Univers DC ne sera plus jamais le même !

Avis : petit retour en arrière au début des années 80 , période maudite pour l’humanité (comme toute cette décade infernale…) et DC en particulier. Après avoir dominé le marché des comics pendant des décennies et avoir résisté aux coups de butoir de Marvel dans son lectorat, l’éditeur est en train de mourir à petit feu.

Deux causes principales à ce déclin marqué. Tout d’abord, l’absence d’évolution majeure. DC s’est reposé sur ses lauriers et s’est en fait contenté de prolonger des formules créatives sur ses principales franchises. Comme on dit : inutile de réparer ce qui n’est pas cassé…sauf que le lectorat a changé et ne répond plus à des séries tournant en rond depuis des années.

Ensuite, et de manière claire : au début des années 80, l’univers DC est devenu d’une complexité ahurissante, mélangeant des dizaines de Terres parallèles avec des continuités se chevauchant les unes les autres. En clair : c’est un bordel sans nom…et si l’éditeur ne veut pas gentiment crever dans son coin, il est alors plus que temps de nettoyer tout cela…

Pour cela, l’éditeur se tourne vers l’équipe qui produit encore le seul succès véritable de DC : Teen Titans par Marv Wolfam et Georges Perez. La proposition faite est assez radicale, effacer le multiverse, toutes les continuités parallèles, et situer le  nouvel univers DC à la continuité remaniée sur une seule et unique Terre. Ce sera Crisis of Inifinite Earths qui sera chargé de faire le boulot de donner naissance au nouvel univers DC.

Crisis fut un évènement sans précédent à l’époque, le crossover reste encore de nos jours une référence en raison de sa richesse ahurissante. A la lecture, on se rend bien compte du travail titanesque livré par les auteurs. Entre un Marv Wolfman qui fait avancer une intrigue colossale et qu’un Georges Perez déchaîné usa sans aucun doute la moitié des crayons produits cette année là dans le monde pour arriver au bout du machin……

Bien évidemment au final, nous savons qu’avec le temps la plupart des  retombées ont quasiment toutes été effacées ! et oui, c’est ça les comics, ce qui a été jeté dehors a tendance à revenir par la porte de derrière au bout de quelques années..

En fait, on peut aisément se rendre compte que l’un des problèmes principaux qui a poussé l’éditeur à revenir sur Crisis concerne Superman. Après Crisis, sa continuité avait été sérieusement remaniée, exit la Legion, Kandor, Supergirl et une bonne partie de son héritage kryptonnien…

Si au début, John Byrne a pu facilement s’en passer, pour bien mettre en avant son Superman plus humain, il a très vite buter sur cette question, ramenant sous d’autres formes certains éléments bien connus, comme Supergirl…parfois de manière assez capilotractée (pocket univers et j’en passe) poussant au retour des versions historiques les plus iconiques avec le temps…

Sur la forme, on notera par ailleurs que nous en sommes à la 3e édition en français de ce crossover, après la version Semic et Panini…et que nous tenons sans doute là la version non seulement la plus complète mais aussi et de loin la moins chère ! Urban nous propose en effet un petit monstre de plus de 540 pages pour “à peine” 35 € ! avec outre les 12 épisodes du crossover une petite pelletée d’épisodes bonus…De quoi caler les meubles les plus récalcitrants …

Verdict : à posséder

INJUSTICE TOME 6

INJUSTICEDate de sortie : 08 juillet 2016

Prix : 17.5€/184 pages

Scénario :

Dessin :

Épisodes : Injustice Gods Among Us Year Three (#7-12 + Annual #1)

Sollicitation : Contre les attaques répétées du tyran Superman, Batman et les forces de la résistance ne peuvent rien. Dos au mur, le justicier de Gotham ne voit plus qu’une seule solution : faire appel à celui en qui il n’a pourtant pas la moindre confiance, John Constantine. Mais la puissance de la magie noire sera-t-elle suffisante pour venir à bout de celui que même les plus grands héros de la Terre ne semblent pouvoir arrêter ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SUPERMAN TERRE 1 – TOME 2

SUPERMANDate de sortie : 08 juillet 2016

Prix : 15€/

Scénario : Joe Straczynski

Dessin :  Ardian Syaf

Épisodes : Superman Earth One vol3

Sollicitation : Après ses premiers combats, le novice Superman se croit isolé du reste de l’humanité. Mais la confrontation avec un autre Kryptonien survivant va remettre en cause toutes ses certitudes.

Avis : bien qu’il s’agisse du tome 2 en VF, il s’agit en réalité du tome 3 de Superman Terre 1 produit par JMS. Il faut se souvenir que le tome 1 en VF contenait les tomes 1 & 2 VO…Nous avons donc enfin la suite de cette excellente version de Superman portée par le toujours très bon JMS.

Dans les deux premiers tomes, on voyait les débuts très particuliers, revus et corrigés de l’homme de fer, avec pas mal d’éléments corrigés. Comme la destruction de Krypton causée par quelqu’un et non plus d’origine naturelle…C’est cet aspect de l’histoire qui restait un fil rouge depuis le départ qui va cette fois être exploré.

Tout comme son opposition très particulière aux Luthor, nouvelle version,  annoncée à la fin du précédent tome. Mon seul regret dans tout ça est l’absence de Shane Davis qui portait d’excellente façon la partie graphique sur les deux premiers tomes..

Il est remplacé pour l’occasion par le très bon Ardian Syaf. Si j’aime beaucoup le travail de ce dernier, il est vraiment dommage que nous n’ayons pas pu conserver une certaine continuité graphique sur le titre un peu plus longtemps.

Verdict : à lire.

AMERICAN VAMPIRE TOME 8

AMERICAN VAMPIREDate de sortie : 08 juillet 2016

Prix : 15€/160 pages

Scénario : Scott Snyder

Dessin :  Rafael Albuquerque

Épisodes : American Vampire: Cycle Two (#6-11)

Sollicitation : 1965, Pearl Jones et Skinner Sweet parviennent à échapper à celui que l’on surnomme le Marchand Gris et à la créature ancestrale sur laquelle il semble veiller. Loin d’apporter les solutions à leurs nombreuses interrogations, leur investigation les mène tout droit aux portes de la NASA… et plus précisément, à la Zone 51.

Avis : ahhh et bien il était temps !!! l’excellente série de Snyder & Albuquerque a souffert depuis son relaunch sous le titre “cycle two” des retards à répétition, en particulier lors de cet arc…si bien que j’ai assez vite perdu le fil des épisodes …En fait, je n’avais même pas conscience que les auteurs avaient fini l’arc en question en VO ! c’est dire !

C’est d’autant plus dommage que le redémarrage de la série dans le tome 7 était très ambitieux en abordant une nouvelle époque, les années 60, un nouveau statut quo pour chaque personnage et surtout une nouvelle menace…la plus terrible que les personnages aient jamais affronté. A tel point que Skinner ne s’en est pas sorti indemne !

Au programme de ce nouveau tome, une idée assez dingue, alors que nos vampires américains vont de toute évidence aller dire bonjour au programme spatial américain et à une certaine zone 51.

Verdict : à posséder –

Ei8ht tome 1

ei8ht-tome-1Date de sortie :08 juillet 2016

Prix : 10€/128 pages

Scénario : Mike Johnson

Dessin : Rafael Albuquerque

Épisodes : EI8HT vol.1 (#1-5)

Sollicitation :Bienvenue dans la Mélasse, une dimension hostile perdue dans le temps dont Joshua, chrononaute de son état, s’est retrouvé prisonnier. Amnésique et sans nouvelles de l’équipe scientifique qui l’a envoyé ici, il ne peut compter que sur son instinct et cette voix étrangement familière…

Avis : sortie cette semaine du premier tome consacré à la maxi série Ei8ht publiée par Dark Horse l’année dernière aux USA. Encore une fois Urban nous allèche en sortant ce premier volume à 10€ + nous sert une histoire assez sympa sur le fond, bien qu’assez classique.

En fait la vraie bonne raison de donner sa chance au titre est la présence de Rafael Albuquerque sur la partie graphique, qui a décidé de bosser là dessus l’année dernière au lieu de dessiner American Vampire mais passons…Le parti pris visuel est assez malin, puisque dans cette histoire de voyage dans le temps, chaque époque se voit associée une couleur particulière, donnant une saveur différente au récit.

Au delà, le scénario est assez classique et à mon sens ne sort pas vraiment des sentiers battus. Je recommanderai donc essentiellement le titre aux amateurs d’histoires de  voyages dans le temps…au delà, vous pouvez passer votre tour.

Verdict : à tester.

SWEET TOOTH TOME 2

sweet-tooth-tome-2-40590-270x409Date de sortie : 08 juillet 2016

Prix : 22.5€/336 pages

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Jeff Lemire

Épisodes :  Sweet Tooth vol.3 : Animal Armies + Sweet Tooth vol.4 : Endangered Species (#12-25)

Sollicitation : La fin du monde n’était que le début d’un long voyage pour le jeune Gus, désormais conscient que le sang qui coule dans ses veines pourrait bien être la clé d’un futur possible pour l’Humanité. Maintenu en détention par une milice armée et sans pitié, le jeune garçon devra compter sur l’aide d’un Jepperd avide de vengeance. Ce dernier saura-t-il s’associer aux bonnes personnes ? Car une fois libérées, certaines forces peuvent rapidement devenir incontrôlables.

Avis : alors je sais que je prends le risque de finir crucifié sur le mont Golgotha par Steve en disant cela mais…je n’ai franchement pas apprécié le premier tome de Sweet Tooth…qui sera en ce qui me concerne mon dernier ! bien que l’offre d’Urban soit alléchante, puisque toute la série sera proposée en 3 tomes, je ne vois pas comment Lemire pourra plus me convaincre avec ces 14  nouveaux épisodes alors qu’au bout des 11 premiers j’en avais déjà marre…

Entre une histoire au développement très lent, un personnage principal à qui on a plus envie de donner des baffes que d’encourager ou soutenir (perso je suis plus pour qu’il crève…) et une intrigue pas follement originale, on ne peut pas vraiment dire que le titre m’ait emballé…Donc pour ceux qui ont aimé le premier tome, voici la suite, pour les autres faites comme moi, c’est à dire des économies…

Verdict : pas pour moi – pour ceux qui suivent ou ont trop peur de Steve pour arrêter…

A propos Sam 2124 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. J’avais adoré Spider-men à la sortie en kiosque ! Même sans beaucoup de connaissances sur l’univers de Miles, c’était très sympa. En plus, les dessins de Pichelli sont magnifiques. Point noir, le cliff reste à ce jour un mystère…espéreront que Bendis ne l’oublie pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.