Guide de lecture Comics VO : semaine du 06 juillet 2016

DARK HORSE COMICS

BOUNTY #1

BOUNTY #1Prix : $3.99

Scénario : Kurtis J.Wiebe

Dessin : Mindy Lee

Sollicitation :The Gadflies were the most wanted criminals in the galaxy-robbing corporations to redistribute wealth to the destitute. Now, with a bounty to match their reputation, the Gadflies are forced to abandon banditry for a career as bounty hunters . . . ’cause if you can’t beat ’em, join ’em-then rob ’em blind!

Avis : il y a encore deux ans, je crois que j’aurais sauter sur cette série sans la moindre hésitation seulement pour la présence de Kurtis J.Wiebe au scénario. A ce moment l’auteur derrière la série Rat Queens était clairement sur la bonne voie pour devenir un scénariste important chez Image au vu du succès rencontré par le titre et le ton décalé qu’il parvenait à y insuffler…

Deux ans plus tard, et il m’est difficile de simplement dire que je vais au moins jeter un oeil sur cette nouvelle série annoncée chez Dark Horse cette fois, alors que dans le même temps et à 4 épisodes de la conclusion, Rat Queens semble bien être partie pour rester dans les limbes un moment…Certes, certains des problèmes rencontrés par le titre, notamment par ses dessinateurs successifs ne sont pas de sa responsabilité…

Mais la chute de la qualité et le quasi abandon de la série peuvent être mis sur ses épaules…Il est d’autant plus difficile de s’engager dans cette série alors que le ton général, très porté sur le fun, nous rappelle l’autre série agonisante de l’auteur.

Verdict : check it …tout de même…

DC COMICS

BATMAN #2

BATMAN #2Prix : $2.99

Scénario : Tom King

Dessin : David Finch

Sollicitation : « I Am Gotham » Chapter Two: In issue #2, after a brush with disaster, Batman struggles to reconcile the fate he could be leaving behind for his city, and reaches out to the idealistic new hero, Gotham. But an evil is building that may overcome both Batman and his new ally.

Avis : où veut aller Tom King avec cette série et cette première histoire ? nous n’en avons pas vu beaucoup en tout cas sur le premier épisode. Ceux qui se plaignaient de la densité des scripts de Scott Snyder ont en tout cas du se sentir en vacances à la lecture de ce nouveau relaunch puisque ce premier numéro se lisait en moins de 5 min et en lisant lentement…

Non, que l’épisode était vide. Loin de là. Mais King a de toute évidence privilégier l’action au détriment de toute autre chose…voire d’un semblant de crédibilité par moment…Oui je parle du moment où Batman est sur l’avion…je sais que c’est du comic-book, mais tout de même, là il est allé assez  loin !

Est-ce que certains connaissent l’expression “jump the shark” ? qui est devenue avec le temps une expression pour designer le moment où là qualité générale d’une série TV  commence à décliner de manière sérieuse…et bien ce qui s’est passé dans ce premier épisode de Batman m’a sérieusement fait penser à cette expression…

Je sais que Tom King est un bon scénariste, mais pour moi, ce n’est pas vraiment un bon départ. Trop peu à se mettre sous la dent, et une action poussée au delà de ce qui est acceptable, même pour une série Batman…

Verdict : Check it

FLINTSTONES #1

FLINTSTONES #1Prix : $3.99

Scénario : Mark Russell

Dessin : Steve Pugh

Sollicitation : Welcome to Bedrock, where Paleolithic humans head to dinner for a taste of artisanal mammoth after shopping at Neandertall & Big Men’s Clothing, where Wilma shows her modern art, and where, if you take a plane, you could literally end up sitting ON the tail section. Join Fred and Barney as Mister Slate sends them on a mission to show some Neanderthals a night on the town in hopes of luring them into this new system called « working for a living. » In Slate’s Quarry, of course. Is Fred’s ship about to come in? Find out when the gang finishes out the evening at the employee hot tub party, where they learn how the one percent lives here in Bedrock, home to the world’s first civilization and the modern stone-age family–The Flintstones. An extra-sized debut issue!

Avis : DC continue de présenter sa ré-interpré-ation des titres Hanna Barbera et au vu de la sollicitation j’ai le sentiment que la série dédiée aux Flinstones sera sans doute la plus proche de l’originale. Quoique avec Steve Pugh au dessin tout est possible…Comme tout le monde je reste surpris par les choix d’équipes créatives pour cette recréation, mais dans l’ensemble le résultat proposé est plutôt marrant…

Verdict : Check it

GREEN ARROW #2

GREEN ARROW #2Prix :  $2.99

Scénario : Benjamen Percy

Dessin : Otto Schmidt

Sollicitation : « The Death and Life of Oliver Queen » chapter wo. Green Arrow is betrayed, broken and left for dead. He wakes up in a world where the once-wealthy Oliver Queen has no resources and only the faintest clue what’s happened to him. Meanwhile, in a distant land, an old ally begins a quest to help the Emerald Archer in his darkest hour.

Avis : nooooonnnnnn mais qu’avez vous fait Monsieur Percy !!! alors, je sai, ’il y a quelques semaines j’ai suggéré à tout le monde de rester calme quand un auteur fait évoluer un personnage ou fait une révélation fracassante car au final ce n’est qu’un comic-book…mais le premier épisode de Green Arrow m’a brisé le coeur…non au regard du destin réservé à Oliver Queen, rien à battre du socialo-bobo- coco-écolo super-héros, mais bien celui réservé à sa soeur Emiko (véritable star du titre pou moi constamment gênée par cette grande perche de Queen…).

De toute évidence, Percy a choisi de suivre la même route que Lemire il y a quelques années, lors de son arrivée sur le titre, à savoir déconstruire le personnage, tout lui enlever, pour qu’il ne reste que l’essentiel et toucher par la même à l’essence du personnage. La bonne vieille méthode du Born Again de Miller, qui bien exécutée, est toujours excellente. Donc nous repartons encore sur cette route…nous ne pouvons que faire confiance au scénariste…tant qu’il fait justice à Emiko, la vraie héroïne du bouquin.

Verdict : Buy

GREEN LANTERNS #2

GREEN LANTERNS #2Prix :  $2.99

Scénario : Sam Humphries

Dessin : Robson Rocha and Jay Leisten

Sollicitation : « Rage Planet » Chapter Two: The world descends into rage! Crowds are rioting while Simon and Jessica find themselves powerless to stop the carnage. With their backs against the wall and no other options available, Earth’s rookie Green Lanterns take the fight to the Red Lanterns’ Bleez!

Avis :bien que je conserve nombre de réserves pour la suite de la série, principalement en raison des nombreuses faiblesses du travail de Sam Humprhies au scénario, il faut bien reconnaître qu’à ma grande surprise le premier épisode de Green Lanterns était lisible. Je m’attendais à une horreur bourrée d’incohérences et de facilités scénaristiques, et il y en avait, mais au moins dans l’ensemble cela fonctionnait et recélait quelques promesses intéressantes.

En fait, la vraie surprise est sans doute du côté du dessin.  Robson Rocha démontre un réel potentiel qui rappelle par certains aspects le style d’Ivan Reis quelques années avant qu’il ne franchisse un cap et donne sa pleine mesure sur Green Lantern. On sent que l’artiste n’est pas loin non plus de vraiment percer et de révéler toute la mesure de son talent. De même côté scénario, il y a quelques petites sous intrigues intéressantes qui se profilent à l’horizon.

Humphries semble bien décidé à exploiter le potentiel de sa grande intrigue avec le Red Lantern Corps. A voir ce qu’il en fera au final.

Verdict : Check it

JUSTICE LEAGUE REBIRTH #1

JUSTICE LEAGUE REBIRTH #1Prix :  $2.99

Scénario : Bryan Hitch

Dessin : Tony Daniel

Sollicitation : Spinning out of the events of DC Universe: Rebirth #1, a new day dawns for Earth’s greatest heroes as they welcome three new members to the team, including…Superman? Who is this strange visitor from a dead world–and can he be trusted? Batman and Wonder Woman aren’t so sure.

Avis : sans doute l’un des titres du Rebirth qui me laisse le plus circonspect…bien évidemment, vous vous demandez pourquoi ? après tout c’est de la Justice League que l’on parle là, LE titre phare de DC ! et bien mes réserves viennent du maintien du seul  Bryan Hitch au scénario. Alors que nous attendons toujours la conclusion de sa première grande histoire sur Justice League of America…mais si vous savez, toute cette intrigue autour de Rao ! oui celle qui nous faisait dormir parce qu’elle n’en finissait pas…DC a décidé de faire de lui le seul scénariste du machin…

Comprenons nous bien. Hitch a clairement du potentiel en tant que scénariste. On a pu le voir s’améliorer au fil des épisodes, mieux maîtriser ses personnages au fur et à mesure…mais il n’est pas Geoff Johns. Et c’est là qu’est le problème. Si Hitch est un artiste confirmé, en tant que scénariste, il doit encore faire ses preuves. Et Justice League est le genre de titre sur lequel on nomme des super-stars qui vont attirer le lecteur rien que sur leurs noms.

J’ai donc clairement des doutes sur la capacité du monsieur à se montrer vraiment à la hauteur du défi…n’y avait il personne pour reprendre le titre à sa place ? était il si incongru de maintenir deux titres Justice League, pour que Hitch continue de s’amuser dans son coin ? pendant qu’il laissait les choses sérieuses à un autre ? J’ai donc pas mal de réserves, mais comme d’habitude, nous allons avant tout juger sur pièce.

Verdict : Check It

SUPERMAN #2

SUPERMAN #2Prix :  $2.99

Scénario : Peter J.Tomasi

Dessin : Patrick Gleason

Sollicitation : « The Son of Superman. Chapter Two: In #2, Superboy takes flight as he accompanies his father, the Man of Steel, on their first mission together to confront a creature more dangerous than anyone realizes. Will the duo triumph…or will they die when they face the lethal force of the Eradicator?

Avis : ahhh qu’il est bon d’avoir tort de temps en temps ! non pas que cela m’arrive souvent, après tout en tant que votre dieu omniscient, mes erreurs ne sont que des conseils déguisés pour vous encourager ! mais oui, c’est cela ! écoutez ma sagesse millénaire et transcendantale ! et avant de vous moquer, dites vous que c’est comme ça que la plupart des religions ont démarré…

Bon, où je voulais en venir, mais non, mais non je ne me suis pas perdu dans mon argumentation…ah oui Superman. Il y  a quelques semaines, j’exprimais mes craintes quant à la qualité du titre signé Tomasi et Gleason, au vu de la piètre qualité des travaux du scénariste avec le personnage jusque là…

Et bien il semblerait qu’en fait, son seul problème fut avec la version new 52. Une fois débarrassé et recentré sur la version pré-flashpoint, le monsieur nous a rappelé pourquoi on l’appréciait tant sur Batman et Green Lantern  ! Tomasi a ainsi signé un très bon premier épisode centré sur la relation entre Superman et son fils, alors que  ce dernier découvre ses pouvoirs.

Un épisode au ton très juste, vu au travers des yeux de l’enfant. Comme sa vision  de la visite de WW et de Batman à la ferme des Kent, nous rappelant que ses figures peuvent être…impressionnantes. Il y a déjà pas mal de grain à moudre avec les éléments mis en place dans le premier épisode et je ne doute pas que Tomasi va continuer à développer son propos dans cette direction.

Verdict : BUY – enfin du bon Superman !

IMAGE COMICS

SWITCH #4

SWITCH #4Prix : $3.99

Scénario : Stjepan Sejic

Dessin : Stjepan Sejic

Sollicitation : Mary has only had the Witchblade for a few days, and already she’s stepped on quite a few toes. Now the owners of said toes would have words with her. Fighting words.

Avis : ahhh enfin ! la suite de Switch ! je ne peux que dire du bien de cette réinterprétation bien azimutée de la série Witchblade, avec bien plus d’humour et surtout bien plus d’idées. Le concept que Mary puisse canaliser l’expérience d’anciennes porteuses de la Witchblade est déjà à la base une bonne idée…mais les porteuses que Sejic ramène sur le devant de la scène sont elles-mêmes sacrément charismatiques et donnent envie de les voir explorer plus avant.

Malheureusement, Sejic a annoncé récemment qu’il allait abandonner le format single des comics pour se concentrer sur le format TPB. Apparemment le format single est moins rentable pour lui, surtout au vu du niveau d’efforts et d’investissement qu’il fournit…Personnellement tant que j’ai ma dose de Sejic, je suis content. Cette semi-mauvaise nouvelle s’est accompagnée d’une bonne, puisqu’outre sunstone qui va se poursuivre sans encombre, nous aurons entre 2016 et 2017 le retour de Death Vigil !!! mais aussi de Ravine.

Switch devrait également se poursuivre sous ce format TPB passée l’épisode 7…mais à une date qui reste à définir au vu de l’emploi du temps chargé de l’artiste. Alors faites vous et nous une faveur, rendez le monde meilleur et achetez du Sejic….

Verdict : BUY !

MARVEL COMICS

PUNISHER #3

PUNISHER #3Prix : $3.99

Scénario : Becky Cloonan

Dessin : Steve Dillon

Sollicitation : Straight To Hell!

On the trail of horrific drug EMC, FRANK CASTLE lands on the doorstep of a crew of bloodthirsty Appalachian warriors.

But the leader of the group knows THE PUNISHER’s brutal style, and is prepared to fight fire with fire…on an innocent bystander!

In the midst of the carnage, how will Frank weigh the crimes of Condor against the life of an innocent?

Avis :très bonne surprise que cette reprise du Punisher par Becky Cloonan. Si du côté de Steve Dillon, il n’y a guère de surprises car nous nous doutions bien que l’artiste se sentirait à la maison avec cette nouvelle série, vu le nombre d’épisodes du Punisher qu’il a signé jusque là, le scénario s’est révélé bien plus solide que je ne l’attendais.

Cloonan a parfaitement compris l’esprit que devait avoir une série Punisher, avec ce mélange acerbe de tuerie sans fin, de cruauté innommable et d’ironie non feinte…Pour le moment, en tout cas nous avons là, la série Punisher que j’attendais et qui nous manquait depuis un certain temps. Heureux de voir que Marvel a une série Punisher de qualité au moment où le personnage est plus exposé…

Verdict : Buy

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Flinstones : non seulement Steve Pugh, mais aussi Mark Russel, c’est-à-dire le scénariste de l’excellente série Prez. A priori, je n’aurais jamais jeté un coup d’œil à ce genre de truc, mais avec de tels auteurs, je ne pourrai pas résister à la curiosité.

    • Personnellement pas convaincu par Prez, j’ai essayé quelques épisodes sans que cela se démarque dans mon esprit. Tant mieux pour ceux qui ont apprécié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.