Guide de lecture Comics VF : semaine du 21 septembre 2016

Guide de lecture Comics VF : semaine du 21 septembre 2016

GLÉNAT COMICS

Guide de lecture Comics VF : semaine du 21 septembre 2016

NAILBITER TOME 2

501 NAILBITER T02[BD].inddDate de sortie : 21 septembre 2016

Prix : 15.95€/128 pages

Scénario : Joshua Williamson

Dessin : Mike Henderson

Sollicitation : Enquête sur un passé décomposé…

L’inspecteur Nicholas Finch cherche toujours à savoir pourquoi la petite ville de Buckaroo a donné naissance à seize des plus grands serial killers des États-Unis. Mais sa quête de vérité est jonchée de cadavres… Il y a manifestement des forces occultes à l’œuvre qui ne veulent pas que les secrets de Buckaroo et son passé meurtrier soient révélés. Et c’est Nailbiter lui-même qui va se retrouver à nouveau sous le feu des projecteurs !

Avec Nailbiter, Joshua Williamson (Ghosted) et Mike Henderson (Venom, TMNT) portent une réflexion sur le phénomène des serial killers aux États-Unis à travers un thriller haletant, mêlant le mystère de Twin Peaks à l’horreur de SE7EN. Nailbiter a été élu par le magazine USA Today meilleur comics d’horreur 2014.

Avis : suite de la très bonne série Nailbiter chez Glénat ! de manière générale, l’éditeur sort tellement de choses, et très souvent tellement peu connues, qu’il est parfois difficile de vraiment se lancer. Avec Nailbiter, nous avons là l’une des séries immanquables de l’éditeur, avec notamment le sublimissime Lazarus.

Le premier tome a ainsi été pour moi une vraie bonne surprise. J’avais lu les bonnes critiques en VO et appréciant déjà beaucoup la série Birthright (publiée chez Delcourt), du même auteur, j’avais des attentes assez hautes, et elles ont été plus que satisfaites ! On retrouve ici toutes les qualités narratives que l’on avait dans Birthright, avec un fort penchant pour le cliffanguer bien maîtrisé, avec ici une trame plus portée sur le  thriller horrifique que dans l’autre série de Williamson.

Le pitch de départ est parfaitement développé et Williamson sait comment faire rebondir son intrigue de manière régulière avec de nouveaux indices mêlés à quelques révélations bien senties…

Bref, en ce qui me concerne, la suite est très attendue !!!

Verdict : à lire

RUMBLE TOME 2 –

rumbleDate de sortie : 21 septembre 2016

Prix : 15.95€/160 pages

Scénario : John Arcudi

Dessin : James Harren

Sollicitation : Quand la fureur devient folie… ou inversement ?

La chasse folle du dieu-épouvantail Rathraq pour récupérer son ancien corps se poursuit ! Mais cette bataille contre les monstres immortels qui l’ont tué des siècles auparavant prend une tournure encore plus bizarre. Si bien que le guerrier enragé a de plus en plus de mal à discerner qui est l’ennemi. Bobby LaRosa lui-même prend part au combat contre une nouvelle sorte de mal ! Pendant ce temps, Cogan, le dieu-filou, joue un jeu dangereux en s’amusant à monter chaque camp l’un contre l’autre…

Mystère, action non-stop et monstres psychotiques forment le cocktail toujours aussi détonnant de ce second volume de Rumble, qui explore un peu plus le passé et le présent de Rathraq, le dieu épouvantail. Un conte étrange et imprévisible, éclaboussé de sang, d’amour et de colère, qui vous emmènera des égouts sordides de la ville à un paradis préhistorique où créatures fantastiques et dieux s’affrontent sur le berceau de l’humanité…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui ont aimé le tome 1.

PANINI COMICS

BEST OF FUSION COMICS : CHRONONAUTS 1

Date de sortie : 21 septembre 2016chrononauts-1

Prix :13,00 EUR, 96 pages

Scénario : Mark Millar

Dessin : Sean Gordon Murphy

Épisodes :US Chrononauts 1-4, inédits

Sollicitation : Corbin Quinn et Danny Reilly sont deux génies sur le point de réaliser le premier voyage dans le temps. Malheureusement, l’expérience dérape et les deux héros doivent alors se frayer un chemin jusqu’à notre époque en traversant des ères plus dangereuses les unes que les autres : de la Rome antique jusqu’à la scène rock des années 80 !

Avis : après le très bon Starlight sorti en début de mois, Panini maintient la pression du côté du Millarworld, avec un second titre signé du scénariste pour la fin de ce mois de septembre. Un tome au rapport nombre de pages/prix qui fera grincer des dents, mais que chacun doit se procurer en raison de la présence de Sean Murphy au dessin…

C’est ainsi, n’essayez pas de résister, la présence de l’artiste fait de ce titre une obligation d’achat…même si Millar retrouve ici ses vieux démons du côté du scénario. A savoir un manque de profondeur assumé, un j’menfoutisme presque présent à chaque page et donc toujours cette impression persistante que Millar est bien le dernier à prendre tout cela au sérieux…

On navigue ainsi au cours de ces 4  courts épisodes entre les époques, alors que les personnages et l’intrigue naviguent de tous les côtés sans trop de se soucier des conséquences, vers un happy end aussi forcé que artificiel faute d’avoir donné une quelconque profondeur aux personnages.

Comme Millar fait toujours en sorte que l’on ne s’attache pas vraiment aux personnages, le lecteur se sent toujours peu impliqué lorsqu’il y a supposé danger ou tension…Une lecture donc assez creuse, rapide, qui ne vaut que pour la présence de Sean Murphy au dessin, Millar servant la soupe, et déposant un autre pitch à Hollywood…

Verdict :   à lire…ou plutôt à regarder.

NOUVEAU BEST OF FUSION COMICS : A TRAIN CALLED LOVE 1

a-train-called-loveDate de sortie : 21 septembre 2016

Prix :14,95 EUR,128 pages

Scénario : Garth Ennis

Dessin : Mark Dos Santos

Épisodes : US A train Called Love 1-5, inédits

Sollicitation : Valérie tombe follement amoureuse de Myles qui essaie d’échapper à deux mercenaires. Penny, la sœur de Valérie, sort avec un loser, Marv. Les deux amis de ce dernier, Chip et Jev, essaient de convaincre un autre ami, Mike, de participer à une course de voitures pour devenir riches. Mais Mike fait désormais partie du Ku Klux Klan. Il y a des chances pour que cette histoire finisse mal…

Avis : étant en pleine phase “je relis tout de Ennis”, c’est avec une grande joie que je vois débarquer en VF certains de ses derniers travaux, dont A train called Love qui permet au scénariste de s’attaquer en mode frontale à de la romance pure et dure…

Oui, de la romance. A priori c’est assez étrange, puisque lorsque l’on pense à Ennis, on pense surtout à des images de mutilations physiques qui vont vous hanter à jamais, et pas mal de blagues en dessous de la ceinture…Sauf que bien entendu, les lecteurs attentifs d’Ennis, savent que tout cela fait partie de l’emballage, une apparence, et que le contenu de la plupart de ses travaux est bien plus profond que quelques gros mots…

Et en réalité, en soi, ce n’est pas une vraie surprise de le voir s’attaquer à de la romance pure, on peut même se dire que cela devait le démanger depuis longtemps, étant donné que la plupart, si ce n’est toutes ses séries importantes ont toujours tourné autour d’une romance qui prenait le lecteur aux tripes.

De Preacher, en passant par The Boys, en n’oubliant pas Constantine…Même ce bon vieux Punisher aura eu droit à du mouvement de ce côté …et à la surprise générale cela fonctionnait !!! De fait, la grande force d’Ennis est sans aucun doute d’écrire de la romance non pas de manière idéalisée où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Non, si chaque romance qu’il a écrite a si bien fonctionné, c’est avant tout en raison de la manière dont il écrit ses personnages. Si l’on enlève le langage peu châtié (et dieu sait qu’il n’y a rien de plus attirant qu’une femme qui sait jurer (et je ne blague pas)), les éléments fantastiques et autres machins, il reste à la base des personnages qui sonnent vrais. Pas des top models, pas des modèles de vertu, juste des gens vrais, avec des vraies problèmes  et souvent pas mal de merdes à gérer sur le plan émotionnel.

Pour cette nouvelle série, on retrouve donc le souhait d’Ennis de s’attaquer au genre de manière complète…ce qui ne l’empêche pas de rajouter pas mal de blagues scato et zoophiles dans le lot…Seul bémol, comme j’ai lu le premier épisode en VO, je dois dire que j’ai eu un peu de mal avec le style de l’artiste sur les premières planches, mais cela a eu tendance à passer étant donné qu’il est assez adapté au ton assez loufoque de la série.

Verdict :  à posséder !

URBAN COMICS

SUPERMAN HS 3

superman-univers-hors-serie-3-41006-270x419Date de sortie : 23 septembre 2016

Prix : 5.9€

Épisodes : US Action Comics #763, Adventures of Superman #576, Superman #154, Superman:The Man of Steel #97-98, & Superman Y2K #1

Sollicitation :  UN RÉCIT COMPLET INÉDIT : SUPERMAN ENDGAME !

Brainiac attaque la ville de Metropolis et la modifie à jamais ! La suite de l’ère de l’Homme d’Acier écrite par Jeph LOEB et Joe KELLY, assistés de Stuart IMMONEN et Mark SCHULTZ : une période qui a vu des bouleversements importants dans le statu quo du héros.

Avis : oui, oui et trois fois oui !!! Urban poursuit l’édition en kiosque du run de Jeph Loeb et Joe Kelly en VF, avec toujours cette formule franchement économique ! comme je l’ai déjà dit, voilà un run qui au tournant des années 2000 a permis de redonner du jus au personnage et à la franchise de Superman pendant des années et d’entrer dans le nouveau millénaire avec pas mal de tonus…

C’est bien simple, depuis le départ de cette équipe créative dans le tournant de 2003/2004, DC n’a jamais réellement réussi à retrouver l’énergie et la créativité de cette période, avec des changements de statut quo qui ont affecté l’ensemble du DCverse. On pensera surtout et notamment à cette idée de faire de Luthor le président des Etats Unis…

Pour ce nouveau tome, on s’attaque à une histoire qui a eu des répercussions pendant un moment, alors que la franchise rentre dans l’an 2000 (et oui ç& date un peu…) et en profite pour bouleverser le paysage de Metropolis.

En tout cas, j’espère vraiment qu’Urban va continuer d’éditer le reste du run sous ce format, puisqu’on a droit à chaque fois à un TPB pour le prix d’un kiosque !!!

Verdict : à posséder !

BATMAN VAMPIRE

batman-vampire-40767-270x408Date de sortie : 21 septembre 2016

Prix : 22.5€/288 pages

Scénario : Doug Moench

Dessin : Kelley Jones

Épisodes :Batman/Dracula : Red Rain + Batman: Bloodstorm + Batman: Crimson Mist

Sollicitation :  Il rôde dans les recoins des plus sombres de la ville, cherche à protéger les innocents d’une armée de vampires en quête de festins nocturnes. Y parviendra-t-il avant de lui-même succomber à la soif dévorante de sang humain ? Le Batman est devenu l’un des leurs, rongé par le désir et la culpabilité.

Avis : réédition cette semaine par Urban de la série des Batman Vampire par le duo créatif Moench et Jones. J’étais passé à côté lors de la première édition Panini et cette réédition est donc plus que la bienvenue.

Tout d’abord, parce que le rapport nombre de pages/prix est bien plus avantageux, d’autant plus qu’ici nous avons l’intégrale en un seul volume. Ensuite, parce que cela permet d’avoir un peu plus de Batman en VF, et il est bien connu que nous n’en pas assez…

Plus sérieusement, cette réédition me ravit surtout, car elle permet d’avoir du Batman par Jones, et j’adore le style adopté par cet artiste avec le personnage. C’est tellement unique. Cela serait ridicule avec n’importe qui d’autre, mais avec lui cela fonctionne parfaitement.

Et j’espère au passage, même si Urban l’a nié, que cela permettra à terme d’avoir le run de ces deux auteurs sur Batman, d’autant qu’il a été réédité par DC Comics en VO il n’y a pas longtemps, donc le matos est dispo !!!

Enfin, autre souhait : plus d’Elseworlds !!! cette série de What if chez DC a toujours été très riche. Nous en avons eu quelqu’uns toujours chez Batman, et j’espère que nous en aurons d’autres à l’avenir (là aussi y a du matos !!!).

Verdict : à lire.

BRIAN AZZARELLO PRESENTE HELLBLAZER

brian-azzarello-presente-hellblazer-tome-1-40763-270x417Date de sortie : 21 septembre 2016

Prix : 28€/400 pages

Scénario : Brian Azzarello

Dessin : Richard Corben,  Marcelo Frusin

Épisodes : #146-161 + Vertigo Secret Files & Origins: Hellblazer « The First Time »

Sollicitation :  Survivre dans une prison de haute sécurité gouvernée par des brutes où tout signe de faiblesse est synonyme de mort certaine, telle est la mission de John Constantine. Dans le labyrinthe perfide des gangs et des gardiens corrompus, il devra naviguer avec prudence, en évitant par tous les moyens le big boss de ce lieu de perdition.

Avis : Urban poursuit donc cette semaine sa politique d’édition du titre Hellblazer en s’attaquant à des runs portés par des auteurs célèbres. Ainsi, après Garth Ennis, après Warren Ellis, c’est au tour de Brian Azzarello de passer à la casserole.

Une édition sans aucun doute en deux tomes, puisque le run d’Azzarello va jusqu’au numéro 174 en numérotation US. Un run qui démarre très fort ici avec des épisodes signés en collaboration avec l’excellent Richard Corben qui envoient Constantine en taule !

A titre personnel, j’attends beaucoup de ces épisodes, étant donné la verve d’Azzarello et le milieu dans lequel il envoie son personnage, avec en plus le soutien de Corben.

Verdict : à posséder !

DVD/BR

X-MEN APOCALYPSE

x-menDate de sortie : 19 septembre 2016

Réalisateur : Bryan Singer

Synopsis : Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et tenter de sauver l’humanité d’une destruction totale.

Avis : alors là je vais avoir du mal à vous donner mon avis…puisque je n’ai toujours pas vu le film, qui a été assez mal accueilli par la critique et a largement sous performé au box office, avec des résultats bien inférieurs au film précédent de la franchise mutante…

Pourquoi cette désaffection de ma part…et bien, au delà de simplement quelques mauvaises critiques, qui n’engagent qu’elles (d’autant plus que je suis plutôt un spectateur facile à contenter), c’est l’absence dans mon cinéma de séance en VOSTFR + obligation de mater en 3D qui m’ont freiné.

La même punition est tombée sur Suicide Squad du coup..alors que j’avais vraiment envie de voir le film ! mais je commence à en avoir ras le bol de fatiguer mes yeux sur cette XXXX de XXX avec sa XXX dans la XXX de cette XXX de XX de 3D qui ne sert à rien ! tout comme mes oreilles en ont plus que soupé de ces doublages paresseux et ignobles qu’on nous sert !

Verdict : à tester pour se faire son opinion du coup…

A propos Sam 1915 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Bah si tu as apprécié Birthright, Rumble devrait sans doute te plaire aussi ! Par contre pour le run d’Azzarello sur Hellblazer, à part justement la partie en prison, excellente, j’ai trouvé la suite assez confuse et pas réellement passionnante. Le côté « envoyons John explorer la face sombre de l’Amérique », ça fait un peu trop « American Gothic » de Moore mais en beaucoup moins bien. Par contre niveau dessin c’est du lourd, Corben évidemment, mais aussi l’arrivée de Marcelo Frusin qui colle pas mal à l’ambiance de Constantine.

    • Merci pour ces renseignements, en particulier pour hellblazer. n’étant pas un grand fan de constantine, j’y vais plus pour les auteurs. Donc si leur prestation est un peu en deça..
      Par contre attention tout le monde, apparemment les sorties Glenat que j’ai mentionné ici, sont manifestement reportées à la semaine prochaine. Toutes mes excuses pour cela, je ne l’ai vu que ce soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.