Guide de lecture Comics Vo : semaine du 21 septembre 2016

Guide de lecture Comics Vo : semaine du 21 septembre 2016

DC COMICS

Guide de lecture Comics Vo : semaine du 21 septembre 2016

BATMAN #7

batman-7Prix : $2.99

Scénario : Steve Orlando & Tom King

Dessin : Riley Rossmo

Sollicitation : « Night of The Monster Men, » part 1 ! The first crossover of the « Rebirth » era is here! As a huge storm approaches, Batman, Batwoman and Nightwing try and prepare Gotham City for the worst, but nothing can prepare the heroes for the enormous monsters rampaging through the streets! Batman will need all of his allies to unite in order to stop these mad science monsters from tearing Gotham apart !

Avis : et hop crossover !!! parce qu’il y avait longtemps ! DC est bien décidé à conserver le statut de vache à lait de la franchise Batman quitte à tirer un crossover d’une sous intrigue lancée entre deux cases par Tom King au cours de son premier arc …qui comme vous le savez est loin de s’être attiré mes faveurs…

C’est bien évidemment toujours l’occasion de retrouver l’ensemble de la Bat-family réunie, mais est-ce que cela ne fait pas un peu doublon avec Detective Comics qui montre déjà la famille étendue de la chauve-souris ? Quant à la nature des Monster men, principal opposant de ce crossover…je vais vous dire un truc, cela m’a tellement peu marqué dans l’histoire de King que je ne souviens même plus à quoi cela correspond…

Donc clairement, ce crossover fait en réalité gros fill in sans grand intérêt, et ce d’autant plus que les artistes réguliers des séries impliquées se sont tous mis en congés pour l’occasion. Donc cela donne vraiment le sentiment d’un crossover lancé juste pour laisser souffler les dessinateurs épuisés par le rythme bimensuel…

Verdict : Check it sans grande conviction…

GREEN ARROW #7

green-arrow-7Prix : $2.99

Scénario : Benjamin Percy

Dessin : Stephen Byrne

Sollicitation : « The Killing Time » ! In a tale from happier but no less dangerous times, Green Arrow labors to train a new apprentice who’s every bit as deadly as his fiercest villains: a teenage girl. But before Emiko and Ollie can embrace as brother and sister, they have to save Seattle from a foe that can see the future of anyone he chooses–anyone, that is, except for Emiko Queen…

Avis : mmm, suis-je le seul à n’avoir pas compris grand chose au précédent épisode ? à la lecture j’ai eu le sentiment que Percy retrouvait ses mauvaise penchants pré-Rebirth, avec une narration relativement confuse. Pourtant cela partait très bien, puisque de toute évidence ces épisodes vont être exclusivement centrés sur Emiko.

Très bonne idée de départ donc, de développer mon personnage préféré (Ollie étant plus une nuisance à côté), mais le fait de rajouter une intrigue dans les flashbacks avec un nouvel ennemi et une nouvelle menace qui sort d’un peu nulle part en plus de ses problèmes actuels rendait la lecture assez difficile.

A la fin, il devenait même compliqué de savoir exactement quelle intrigue on était en train de suivre et surtout quelle époque ! laquelle  se situe dans le présent ? quel lien avec l’intrigue autour de sa mère Shado ? bref, pas mal de questions laissées en suspens non pour attirer le lecteur mais symptôme d’une narration assez bordélique.

Verdict : Check it – un peu d’ordre mon bon monsieur !

GREEN LANTERNS #7

green-lanterns-7Prix : $2.99

Scénario : Sam Humphries

Dessin : Jack Herbert

Sollicitation : « THE GUN »! How can Jessica Cruz trust Simon Baz, when he doesn’t even trust the Green Lantern ring they both wear? The partners finally discuss the gun Simon carries and why!

Avis : ne vous fiez pas à la sollicitation, comme je m’y attendais, et comme pour le titre Green Arrow, DC s’est emmêlé les pinceaux…Il faut de toute évidence, se reporter à la sollicitation de l’épisode 6 pour savoir ce qui va survenir dans cet épisode, alors que la menace du premier arc est “réglée”, nous nous dirigeons donc vers une nouvelle épreuve  …le diner de famille sur lequel les deux équipiers ont décidé de participer pour essayer de régler leurs différents.

Ce qui est déjà en bonne voie. Humphries a plutôt bien géré les choses du côté relationnel. Après moultes tensions et surtout engueulades en plein champs de bataille, Simon et Jessica semblent avoir trouvé un début de commencement d’accord sur le fait que s’entretuer entourés d’ennemis n’était sans doute pas la meilleure idée du monde. Là dessus nous avons eu quelques révélations sur la nature de cette fameuse bague fantôme + dans le fond la menace de la Red Dawn appelée à devenir l’intrigue principale du titre.

Verdict : check it

RAVEN #1

raven-1Prix : $2.99

Scénario : Marv Wolfman

Dessin : Alisson Borges.

Sollicitation : »The White Carnival » part 1! In a tale set between Teen Titans #24 and Teen Titans: Rebirth #1, Raven takes a break from the team and moves to San Francisco to stay with her estranged aunt and face her most perilous challenge yet: high school! As Raven discovers more about her human side, one of her classmates goes missing under mysterious circumstances, and she must face an evil like none she’s known before!

Avis : la sortie de cette mini série consacrée au personnage de  Raven n’est selon moi pas anodine, surtout au moment où DC tente de réimposer et relancer une franchise autour des Titans,  à quelques semaines du relaunch des Teen Titans avec une nouvelle composition, et alors que le titre Titans est clairement positionné pour être au centre des révélations qui vont agités l’intrigue Rebirth au cours des deux années à venir.

Dans ce contexte, une mini sortant sur un des personnages fondateurs des Titans version Wolfman et Perez, écrite par l’auteur original est donc tout sauf innocent. Le pauvre auteur aura fort à faire d’ailleurs pour représenter  le personnage aux lecteurs qui ont gardé en tête sa version de Raven…qui comme ses collègues a connu des …évolutions. Comme pour le reste de l’univers DC en fait, le boulot principal va être de gommer les contradictions entre les versions historiques et la versions New 52, pour arriver à quelque chose de cohérent.

Bon courage avec ça…

Verdict : Check it

SUPERMAN #7

superman-7Prix : $2.99

Scénario : Peter J.Tomasi & Patrick Gleason

Dessin : Jorge Jimenez

Sollicitation : « Son of Superman » part 7 ! In this epilogue issue, Superman considers the toll his battles with the Eradicator and Doomsday have taken on his family and the need for a normal life. But can the Man of Steel ever take a day off?

Avis : comme pas mal de séries DC rebirth , Superman atteint cette semaine la conclusion de son premier arc qui fut assez convaincant. Si je reste dubitatif sur le choix du vilain de ce premier arc, l’Eradicator n’étant à mon sens guère une menace que l’on peut prendre au sérieux au vu de son design relativement pourri…il a tout de même bien servi la thématique développée par les auteurs.

Comme pour Batman & Robin, c’est ici la famille qui est vraiment mise en avant. Voir Superman et Lois agir en parents, leurs relations avec Jon, voir le gamin grandir et assumer sa parenté et ses pouvoirs, faire face aux menaces ensemble…Les auteurs ont réussi au travers de tout ça à redonner du coeur à la série Superman, ce qui lui manquait depuis bien des années. C’est sans doute cela qui a fait que l’arc Super League n’était guère de qualité…

Tomasi ne pouvait avec le Superman New 52 développer de manière correcte ses idées et ses thématiques favorites…Maintenant, je suis curieux de voir les séries Action Comics et Superman converger et amener ensemble le nouveau statut quo de la franchise.

Verdict : buy

TRINITY #1

trinity-1Prix : $2.99

Scénario : Francis Manapul

Dessin : Francis Manapul

Sollicitation : « Better Together, » part 1! Together again for the first time! Batman, Superman and Wonder Woman. The core of the World’s Greatest Heroes…but with a new Man of Steel, the bonds these three share will be tested and redefined by super-star writer/artist Francis Manapul. In this premiere issue, see the trio travel from Metropolis to Gotham City and beyond to learn what forces launched their heroic careers. But how will this journey of discovery lead them to a new threat?

Avis : nooooooooonnnnnnnn !!!!!! si comme tout individu doté de deux yeux relativement en état de fonctionnement, je suis ravi de voir les dessins de Francis Manapul, je suis par contre catastrophé de voir que DC continue de lui laisser carte blanche niveau scénario, surtout sur un titre qui revêt symboliquement autant d’importance en s’attaquant à ses personnages les plus importants.

Après des années de Batman/Superman et Superman/Wonder Woman, DC rassemble en effet sa trinité et lui donne son propre titre en dehors de la Justice League. Une trinité chamboulée après la disparition du Superman New 52 et le retour du Superman Pré Flashpoint que ses deux collègues ne connaissent plus. Mais pourquoi Manapul ?

Celui-ci a démontré à plusieurs reprises que s’il était un artiste excellent, niveau scénariste il fallait clairement repasser et surtout confier le boulot à quelqu’un d’autre…Je suis encore catastrophé personnellement par sa performance de ce côté là sur Flash, bien qu’une partie du problème repose sur le fait que Barry Allen est avant tout une tête à claque sans intérêt…

Verdict : Check it …pour les dessins…

IMAGE COMICS

CHEW #58

chew-58Prix : $3.99

Scénario : John Layman

Dessin : Rob Guillory

Sollicitation : Three issues left. Goodbye, friends.

Avis : nonnnnnnnnnnnnnn (oui c’est la semaine et il y en aura un autre du même genre pas loin….) vous n’avez pas intérêt à jouer à cela les auteurs !!! oui j’ai lu le dernier épisode et j’ai bien vu quelle condition vous posiez pour sauver le monde, oh si je l’ai vu, vil méchant, comment osez vous jouez avec nos émotions ainsi !!! on dirait presque que vous racontez une histoire avec des twists et des révélations inattendues !!! c’est inacceptable !

Et oui une menace terrible pèse donc sur un des membres du cast et comme on le sait, Layman et Guillory n’ont pas été timide dans le registre “je brise le coeur des lecteurs en tuant un personnage aimé”…Techniquement parlant je ne me suis toujours  pas remis de la disparition de mon cher Poyo…sniff…et à 3 épisodes de la fin, les auteurs peuvent se sentir encore plus obligés de marquer le coup…

Bref, la tension atteint de nouveaux sommets dans ces derniers épisodes et il va falloir, je le sens, préparer nos pauvres petits coeurs fragiles…

Verdict : buy

SEVEN TO ETERNITY # 1

seven-to-eternity-1Prix : $3.99

Scénario : Rick Remender

Dessin : Jerome Opeña

Sollicitation : The God of Whispers has spread an omnipresent paranoia to every corner of the kingdom of Zhal; his spies hide in every hall spreading mistrust and fear. Adam Osidis, a dying knight from a disgraced house, must choose between joining a hopeless band of magic users in their desperate bid to free their world of the evil God, or accepting his promise to give Adam everything his heart desires.

Writer RICK REMENDER reteams with collaborators JEROME OPEÑA (Uncanny X-Force, Fear Agent) and MATT HOLLINGSWORTH (TOKYO GHOST, WYTCHES) to take you on a hard road through the strange fantasy world of Zhal. All men have surrendered their freedom for fear. Now, one last free man must choose.

Avis : non vous ne rêvez pas ! à peine quelques semaines après la conclusion de Tokyo Ghost, sa série produite avec Sean Gordon Murphy, et alors que son emploi du temps reste passablement chargé avec l’écriture d’autres séries Image à succès, Remender revient avec une nouvelle série qui va pas mal attirer l’attention !!! comme d’habitude !

Pour l’occasion il retrouve un de ses vieux compères, Jerome Opeña, avec lequel il a commencé à travailler au tout début de sa carrière dans les comics avec Fear Agent. Donc autant dire qu’entre eux, ça remonte ! Au fur et à mesure de leurs travaux chez Marvel, notamment sur Uncanny X-Force, les deux auteurs ont gagné une grande réputation chez les lecteurs.

Une réputation qui leur permet aujourd’hui de survivre dans le monde impitoyable du creator owned où les séries apparaissent et disparaissent chaque jour. Pour l’occasion les deux vilains, méchants pas beaux, ont en outre l’outrecuidance de s’attaquer à un genre que j’adore, et qui occupe nombre de mes aventures  littéraires : la fantasy….made in Remender …

Donc, il est bien évident que l’on va retrouver ici sa marque de fabrique, avec des héros torturés et imparfaits, des méchants, qui sont des salauds finis et pas mal de personnages qui évoluent dans une zone morale bien grise….avec pour tout ce beau monde, de la souffrance à tous les étages…mais aussi pas mal de surprises sur la route !

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

ALL NEW WOLVERINE #12

all-new-wolverine-12Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor

Dessin : Ig Guara

Sollicitation : Civil War II tie-in ! Gabby’s life hangs in the balance, with her death having been predicted to be cut short by none other than Old Man Logan. As the shocking prediction looks to be coming true, Laura’s world is torn apart. Old Man Logan might be too old to stand against the fury of the All-New Wolverine.

Avis : nooooooonnnnn (je vous avais prévenu qu’il y en avait un autre du même style qui arrivait…). Tom Taylor qu’avez vous fait !!! nonnnnn ! pas XXX , oui parce que pas de spoiler…Disons que le scénariste nous a laissé sur une dernière page coup de poing qui annonce un épisode chargé en griffes de tous les côtés…

Le scénariste en profite ici pour conclure son arc tie in obligatoire au crossover du moment, qu’il a mené de manière assez maligne, exploitant intelligemment le nouveau statut quo de Laura, la dimension familiale du titre, et la présence d’Old Man Logan dans le Marvelverse actuel. Cela lui a permis de développer quelques idées intéressantes et quelques prédictions qui annoncent des heures sombres…

Nous verrons ce qu’il en subsistera à terme, surtout dans cette ère où Marvel relance tous les 15 épisodes et fait place nette à chaque fois comme si rien ne s’était passé avant.

Verdict : check it

CIVIL WAR II #5

civil-war-iiPrix : $4.99

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : David Marquez

Sollicitation : The devastating fallout from the first half of this event is enormous and being felt in every corner of the Marvel Universe. The truth about Ulysses’ future-seeing power is revealed and it is a game changer. Sides are irrevocably drawn and the gauntlet is thrown for the biggest battle in Marvel Universe history. And that’s just the stuff we can tell you. All this, and the story goes galactic!

Avis : ah ah ah ah ah ah ah ah ah….ahhhhh, que je suis ravi de ne pas lire ce machin que je ne fais que signaler pour votre information…je suis vraiment soulagé alors que les critiques catastrophiques se succèdent, que la consternation règne en maître chez les lecteurs et qu’un Bendis qui de toute évidence a conservé son sens de l’humour vient d’annoncer que finalement…et bien il y aurait 8 épisodes et non 7 et que les prochains épisodes seraient retardés. Donc si vous lisez, vous allez en chier jusqu’en décembre !!! oui décembre !!! ah ah ah ah ah ah ah ahhhhhhhhhhhh mais toute ma compassion vous accompagne dans cette épreuve…

Verdict : à faire quelque chose avec mais je ne sais pas quoi puisque j’ai fui le machin aussi loin que possible …

KARNAK #5

karnak-5Prix : $3.99

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Roland Boschi

Sollicitation : Karnak has reached the heart of the IDIC death cult, and he knows what happened to the abducted boy. Now he just has to get out alive. Unless he joins the cult. And brings on the end of the world. Which is strangely possible.

Avis : à ma grande surprise, j’ai découvert ou plutôt me suis souvenu que la série Karnak sortait toujours…car oui il semblerait que Warren Ellis n’ait pas encore fini son histoire…Mon fanatisme pro Ellis fait que je vais me sentir obliger d’aller lire le machin, même si clairement c’est loin d’être son meilleur travail et que le truc a souffert de délais de parution hallucinants tuant dans l’oeuf tout élan qu’il aurait pu avoir…

L’histoire de manière générale est en effet assez convenue et sort du lot uniquement grâce à la caractérisation très particulière que  le scénariste confère à son personnage faisant de lui le bad ass ultime…De fait chaque épisode s’est vite transformé en une découverte de l’anatomie humaine et des mille et unes façons dont on peut briser des os, faire exploser des organes internes et infliger des souffrances abominables à tout malandrin croisant son chemin…

Verdict : Check it

MIGHTY THOR #11

mighty-thor-11Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Russel Dauterman

Sollicitation : Thor’s crusade against the corporate overlords of Midgard reaches its climax–and the lives of all New Yorkers hang in the balance.

The Goddess of Thunder and S.H.I.E.L.D. Agent Roz Solomon make their final stand against the Exterminatrix and the Silver Samurai.

And Roz and Thor get help from the most unexpected source: Jane Foster.

Avis : ouiiiiiiiiiiiiii (parce que il y a aussi de ça) Jason Aaron, je t’aime d’amour comme on disait dans les temps anciens quand on savait parler (et surtout écrire dans notre belle langue !!!). Oui, encore oui et trois fois oui, chaque épisode de ce Mighty Thor est un ravissement, tout ce que l’on peut aimer dans le comic-book de super-héros bien écrit !!!

Des surprises à tous les étages, des révélations en continu, des rebondissements incessants et un enrichissement constant de l’intrigue ! cette fois, Aaron m’a bien collé sur mon derrière bien gras avec cette dernière page de l’épisode 10 ! on m’a entendu hurler un  bon gros ouiiiii de loin (oui c’était moi le dinguo…).

Alors que Aaron conclut son arc qui a opposé Thor au Shield, avec en sus la guerre des corporations dans le bain, je dois avouer que c’est surtout l’épisode 12 que j’attends avec une très très grande impatience, alors que le scénariste va consacrer ce numéro à Mjolnir et à ses secrets…

Cela fait un moment que l’on sent que Aaron joue avec cette idée que le marteau de Thor a développé une sorte de conscience propre et j’ai hâte de voir comment il va exploiter cette idée tout simplement fascinante !

Verdict : BUYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY

PUNISHER #5

punisher-5Prix : $3.99

Scénario : Becky Cloonan

Dessin : Steve Dillon

Sollicitation : The Punisher tracks Condor’s EMC operation to its source…a deserted psychiatric hospital. Can Frank take down an asylum full of drug-enhanced killers, or will he become an inmate himself ?! Agent Ortiz is close behind. She’s rescuing her partner, and she’s done with following protocol.

Avis : pas grand chose à dire sur le titre. Je maintiens mes commentaires précédents sur l’efficacité du titre signé Becky Cloonan. Après pas mal d’action dans les précédents épisodes, et quelques défis intéressants pour le Punisher, la scénariste lui en propose un nouveau à sa hauteur : un asile rempli de cinglés alimentés à des drogues qui font passer le crack pour un calmant pour cheval.

Je suis par ailleurs curieux de voir comment la présence de cet agent de la DEA va finir par impacter le récit, car pour l’instant à part compter les victimes, la jeune femme en question n’a pas fait grand chose (ça et balancer quelques insultes…). On voit bien que le scénario veut l’amener quelque part, mais allié ou ennemi du Punisher, ce n’est pas encore très clair pour l’instant.

Verdict : Check it

UNCANNY X-MEN #13

uncanny-x-menPrix : $3.99

Scénario : Cullen Bunn

Dessin : Greg Land

Sollicitation : The X-Men join The Hellfire Club?!

To investigate a string of violent attacks perpetrated by mutants, the Uncanny X-Men ally themselves with their (former?) foes.

But what they’re about to uncover may be too much for even their combined might to handle…

Avis : zzzzzzzzz rrrrrrrrrr zzzzzz hein ? qu’est-ce qui se passe ? hein ? Uncanny X-Men sort cette semaine et il va se passer un truc, ou cela va rester aussi plat qu’une crêpe écrasée par un 38 tonnes ? ahhh que d’espoirs fous j’avais là…Bunn a ainsi révélé dans le dernier épisode ce qui restera comme l’une des formations du HellFire club les plus sans intérêt de l’histoire !!!

Ressortir Black Tom Cassidy sans Juggernaut était déjà une faute de goût, bien qu’apparemment, on ait refusé le personnage à Bunn (oui, parce que Juggernaut dans un titre mutant, quelle folie est-ce là !!!). Le fait que le scénariste ait ramené la compagne de Magneto créée dans le cadre de sa série est par contre bienvenue, je me demandais même ce qu’elle était devenue.

Mais le reste semble presque exclusivement composée d’X-Men…où est la tension, les complots !!! cela manque de membres excitants qui pourraient nourrir de vrais conflits, là on n’a de la discute, parce que Psylocke pas contente, parce que oh quel choc Magneto m’a caché des choses !!! cela ne fait guère d’étincelles…

Bref, Uncanny continue de se débattre avec toujours les mêmes problèmes : beaucoup de bonnes intentions, mais pas de concrétisation, pas de rythme, pas de vraie tension, pas d’élan…

Verdict : the end is near…

VALIANT COMICS

BRITANNIA # 1

britannia-1Prix :  3.99

Scénario : Peter Milligan

Dessin : JUAN JOSE RYP with RAUL ALLEN

Sollicitation : On the fringes of civilization, the world’s first detective is about to make an unholy discovery…

Ruled by the Fates. Manipulated by the Gods. Commanded by Caesar. In the year 65 A.D., one’s destiny was not his own. At the height of Nero’s reign, a veteran of Rome’s imperial war machine has been dispatched to the farthest reaches of the colonies to investigate unnatural happenings… In the remote outpost of Britannia, Antonius Axia – the First Detective – will become Rome’s only hope to reassert control over the empire’s most barbaric frontier…and keep the monsters that bridge the line between myth and mystery at bay…

From comics mastermind Peter Milligan (X-Statix, Shade the Changing Man) and incendiary artist Juan Jose Ryp (NINJAK, Clone) comes a psychological journey into terror, temptation, and bloodshed – presented in an all-new prestige format limited series!

Avis : sans aucun doute un des comics que j’attends avec le plus d’impatience cette semaine ! cela fait plusieurs mois que Valiant nous aguiche comme une vile allumeuse avec ce titre on ne peut plus alléchant, qui voit un mélange quasi inédit dans les comics, avec une plongée dans le genre policier…sous l’empire romain ! avec manifestement une touche de surnaturel en plus dans l’affaire…

Si la présence de Peter Milligan me fait quelque peu peur, étant donné que je n’ai jamais vraiment accroché à sa prose, mais n’ayant lu jusque là que ses boulots mainstream (bien qu’il y a X-Statix et est-ce que c’est du mainstream….), celle de Ryp au dessin est plus que rassurante et donne encore plus envie de se jeter sur le titre. De toute évidence, Valiant tient là un concept en or, à voir s’ils parviennent à l’exploiter correctement.

Verdict : Buy

A propos Sam 1886 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.