Guide de lecture Comics VO : semaine du 22 Mars 2017

DC COMICS

ACTION COMICS #976

Prix : $2.99action976

Scénario : Dan Jurgens

Dessin :  Doug Mahnke

Sollicitation : « Superman Reborn » finale ! As this epic tale wraps up, Superman’s life is drastically changed…and that’s all we are saying for now.

Avis : conclusion du crossover Superman Reborn avec cet épisode qui va avoir la très très lourde charge d’expliquer le développement survenu dans la partie précédente…qui n’est pas franchement très clair pour qui que ce soit ! disons simplement que cela touche au fait que Superman et Lois Lane ont existé en de multiples exemplaires au même moment.

Est-ce que les auteurs cherchent ici à justement aplanir les incohérences, pour raffiner la continuité du DC New 52 en quelque chose de plus abordable ? si c’est le cas les explications proposées dans ce numéro ont intérêt à être en béton armé renforcé à l’adamantium parce c’est mal barré au regard de l’état de confusion dans lequel nous lassait l’épisode précédent.

Je suis d’autant plus inquiet que la tâche revient ici  à Dan Jurgens qui je trouve n’a guère brillé sur sa partie du crossover, surtout quand on compare au boulot de Tomasi et Gleason tout simplement exceptionnel. Le fait qu’ils aient réussi à rendre flippant l’ennemi assez désuet de Superman responsable de ses problèmes actuels est une franche réussite, et je ne pourrai plus jamais le voir de la même manière à l’avenir !

Dans le même temps, ils ont su parfaitement gérer l’aspect déchirement d’une famille que l’on a appris à chérir plus que nos propres proches (hein ? nos familles ? rien à battre ! mais Lois/Clark/Jon, ça c’est important, attention pas touche ! ça c’est du sens des priorités !), apportant une dimension émotionnelle parfaite à l’ensemble.

Verdict : BUY !

DEATHSTROKE #15

deathstroke15Prix : $2.99

Scénario : Christopher Priest

Dessin : Carlo Pagulayan and Jason Paz

Sollicitation : « Twilight, » part four ! Faced with a career-ending diagnosis, Deathstroke is coached by Power Girl to reinvent himself — and comes face-to-face with a rival assassin known as Deadline!

Avis : suite des ennuis de Deathstroke qui est en grave difficulté, alors qu’il semble bien avoir perdu entièrement la vue. Un problème sérieux, quand on est déjà borgne à la base…Si la manière dont cela a été amené était assez …maladroite et assez facile sur le fond, l’idée en elle même est bien évidemment fascinante, alors que le personnage est pour la première fois réellement mis en difficulté.

En effet, depuis le début de la série, Priest a fait en sorte que quelque soit le problème, complot, trahison à laquelle il pouvait faire face, Deathstroke survole le problème et révèle au dernier moment un plan caché, une manipulation inattendue et des alliés dans les endroits les plus inattendus prêt à la soutenir…Comme la nouvelle Power Girl…qui n’a aucune idée de qui elle a affaire !

Dans chaque arc, Priest invite des personnages vraiment inattendus démontrant au passage sa maîtrise de l’univers DC presque inédite en ce moment puisque celui-ci reste un sacré XXX malgré le rebirth, essentiellement parce que la continuité reste assez obscure. Aller chercher un personnage réinventé lors du New 52 qui n’avait guère marqué les esprits est donc assez culotté mais promet des développements encore intéressants.

Verdict : BUY !

IMAGE COMICS

MAGDALENA #1

Magdelenav4-01_cvrAPrix : $3.99

Scénario : Ryan Cady, Tini Howard

Dessin : Christian Dibari

Sollicitation : The Magdalena has always defended the world from demonic evil, empowered by the blood of Jesus Christ and Mary Magdalene in her veins. But when a brush with death leaves her gravely wounded, Patience decides to seek out the next in the bloodline and train her replacement. The replacement, meanwhile, is having enough trouble with finding her purpose even without the whole holy- warrior gig.

Avis : Magdalena est donc de retour cette semaine chez Image Comics ! ….mais euh…pourquoi ? cela fait quelques temps maintenant que Top Cow a commencé un travail de remise à plat de ses séries et par là, j’entends mettre un terme à tous leurs titres issus des années 90 pour tenter de renouveler leur pool de séries.

Il faut dire que malgré le renouvellement apporté par Ron Marz lors de son passage sur Witchblade avec Stjepan Sejic au dessin, l’univers Top Cow en général ne s’est pas remis de leur départ. Je dirai même qu’à partir de ce moment, le caractère daté de ces titres est apparu plus que jamais, surtout à un moment où Image débutait un renouveau créatif sans précédent.

Cela ne signifie pas que les concepts en eux mêmes sont mauvais, personnellement je continue à avoir une certaine affection pour ces personnages…mais face à la concurrence, pour nombre de lecteurs, ils ne sont pas/plus apparus comme une priorité. De fait, comme cela s’impose de plus en plus, il sera nécessaire avant tout à ce titre de se présenter comme différent, et pas simplement une redite d’un concept déjà vu.

Un boulot qui n’est pas des plus évident, surtout pour une équipe créative assez largement inconnue…mais justement, on n’est pas à l’abris d’une bonne surprise.

Verdict : Check it

UNDERWINTER #1

Underwinder-01_cvrPrix : $3.99

Scénario : Ray Fawkes

Dessin :  Ray Fawkes

Sollicitation : “SYMPHONY,” Part One Critically acclaimed creator RAY FAWKES launches his new monthly horror series: UNDERWINTER, twisted portraits of our dark world, beginning with the perverse, topical SYMPHONY—a beautifully painted tale of music and cruelty in the modern age.

Avis : avec la SF, s’il y a bien un domaine qu’Image a investi ces dernières années, c’est bien le genre horrifique et les séries dans cette veine ont tendance à bien se développer en ce moment. On pense notamment à Cullen Bunn qui les multiplie ces derniers temps à une fréquence assez rapide…

Dans le cas présent, on retiendra surtout qu’il s’agit d’un creator owned de Ray Fawkes qui a principalement bossé sur la franchise Batman ces dernières années en tant que scénariste. Le voir comme artiste est donc une surprise certaine. En effet, je ne crois pas avoir jamais vu une prestation de sa part en tant que dessinateur.

A voir, là aussi s’il parviendra à proposer quelque chose qui se démarque, ce qui n’est jamais vraiment évident, surtout dans le genre horrifique qui est assez codifié. C’est un point impossible à dire rien qu’à la lecture de la sollicitation, d’autant plus dans le cas présent car elle est assez cryptique sur le sujet de la série.

Verdict : Check it

MARVEL COMICS

HULK #4

hulk4aPrix : $3.99

Scénario : Mariko Tamaki

Dessin : Nico Leon

Sollicitation : Haunted by specters of the past!

Trying to rebuild her own life and law career, Jennifer walters is determined to help her newest client, Maise Brewn, a woman on the verge of eviction and a massive nervous meltdown.

Once an outgoing yoga instructor, a brutal attack changed Maise’s life forever. Now a reclusive shut-in, Maise wants Jen’s help…More than that, she wants a promise, that Jen will help her keep her home. And if Jen can’t, Maise has another plan, a menacing force of her own.

What happens when a fear is so strong, it becomes a destructive force in its own right? Jen is about to find out.

Avis : suite de la série Hulk, qui après un bon départ, semble s’être un peu engluée sur le dernier épisode. Si l’on ne peut que faire des louanges sur le traitement du personnage de Jennifer Walters par la scénariste, alors qu’elle tente de faire face aux conséquences du traumatisme qu’elle a subi au début de Civil War II, cela n’efface qu’en partie la lenteur du récit.

Cela ne signifie pas qu’il ne se passe rien,  Mariko Tamaki posant même beaucoup de choses, d’idées et de concepts, positionnant Jen comme l’avocate de tous les trucs et machins bizarres et autre phénomènes de foire de l’univers Marvel, qui manifestement ont tous sa carte professionnelle…

Mais si le décor est intéressant, l’intrigue principale a un peu de mal à réellement décoller, et comme je l’ai expliqué dans mon dernier top et flop, dans le dernier épisode, on avait même l’impression que le titre faisait un peu du surplace, ne sachant pas trop gérer la montée en puissance attendue.

Je suis bien conscient que  Mariko Tamaki essaye avant tout de faire monter l’envie autour de la transformation annoncée de Jen, qui sera très différente de toute évidence, de celle sous contrôle à laquelle elle nous avait habité, et plus proche de la version de son cousin…mais il serait peut être temps d’arrêter d’annoncer et de passer à l’acte.

Verdict : Check it

IRON FIST #1

ironfist1aPrix : $3.99

Scénario : Ed Brisson

Dessin : Mike Perkins

Sollicitation : The Gauntlet starts here!

K’un Lun is in ruins. The chi fueling Danny’s fists is wavering. Is there a future for the Iron Fist ? Danny Rand pushes himself to the breaking point, finding fights to prove his worth. But a bigger fight than he can handle may have found him…

Avis : à la surprise pas générale, en ce début d’année 2017, Marvel met le paquet pour mettre en avant le personnage d’Iron Fist alors que son show TV pointe le bout de son nez sur Netflix …en ce mois de mars (en fait le week-end qui vient de passer…). Alors que la maison d’édition n’avait pas su gérer les choses de manière correcte avec les autres séries, notamment Jessica Jones et Luke Cage, sortant un titre solo bien après la sortie de leur série, cette fois l’éditeur est bien décidé à ne pas rater le coche…

Ce qui devient comique, car si les autres séries Marvel/Netflix ont été bien reçu, celle dédiée à Iron Fist s’est fait annihilée par la critique ces derniers jours…Du coup, je suis moins pressé de trouver le temps pour mater les épisodes…ce qui me fait penser que je n’ai toujours pas terminé Luke Cage…Je dois en être vers l’épisode 7, quelque chose comme ça…

Ce qui est assez compréhensible, car quand on recherche les runs vraiment appréciés sur le personnage, ce sont ceux qui parvenaient à vraiment bien exploités la mythologie du personnage qui se démarquent. Ce qui demande un certain investissement financier pour bien représenter certains des éléments fantastiques et devient compliqué dans un show situé prioritairement en milieu urbain.  

Concernant le comic-book, je vois que Ed Brisson continue tranquillement son ascension chez Marvel. Avec Bullseye et Old Man Logan, c’est là son 3e titre régulier chez Marvel. De toute évidence, l’éditeur attend beaucoup de lui…même si personnellement j’attends toujours de lire quelque chose de convaincant de sa part chez Marvel.

A noter en outre que Kaare Andrews a confirmé qu’il bossait toujours sur la suite de sa série sur le personnage. Entre ces deux titres et Power man et Iron Fist, Marvel devrait faire attention à ne pas noyer le marché…Une sale habitude de l’éditeur en ce moment, quand on voit le nombre de séries dérivées en augmentation autour de Black Panther ou Doctor Strange..

Verdict : Check it

UNWORTHY THOR #5

The_Unworthy_Thor_5_Cover1Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Olivier Coipel

Sollicitation : The hammer of the Ultimate Thor is finally within reach of Asgard’s fallen son. Is redemption finally at hand ? No matter what happens next, life will never be the same for the Odinson.

Avis : conclusion cette semaine de la mini série consacrée au Thor classique ! un épisode important puisqu’il est promis la révélation sur ce ce que Nick Fury a murmuré à Thor à la fin d’Original Sin, source de tous ses problèmes depuis lors ! Un mystère de longue haleine donc, puisque Original Sin remonte tout de même à presque 3 ans maintenant.

Dans l’ensemble la mini série aura été assez efficace, même si visuellement elle a souffert des difficultés de Coipel à assurer l’ensemble des épisodes. Heureusement, dans l’épisode 4, Aaron a pu travailler autour du problème grâce à une série de flashbacks vraiment bien pensés, qui faisaient appel aux artistes ayant travaillé sur Thor avec Aaron jusque là.

La réintroduction des vilains créés par Hickman, anciens agents de Thanos, a été par ailleurs apprécié et je les vois bien devenir des opposants réguliers dans l’univers de Thor. Il s’agit désormais pour Aaron à ne pas trébucher sur la dernière marche, notamment au niveau de la révélation annoncée. Etant donné le temps que ce mystère a duré, il faut vraiment que la révélation finale soit à la hauteur des attentes.

Verdict : BUY

A propos Sam 1877 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.