Guide de lecture Comics VO : semaine du 26 avril 2017

DC COMICS

ACTION COMICS #978

AC_Cv978_ds1Prix : $2.99

Scénario : Dan Jurgens

Dessin : Carlos Barberi

Sollicitation : “Superman Reborn Aftermath” part two! Superman’s life has been changed, some good is back, but the bad is back as well—with a vengeance! As Superman’s allies gather to address the looming threat of Mr. Oz, another Squad seeks revenge against the Man of Steel—and you won’t believe who made the team!

Avis : cours d’histoire sur la vie de Superman partie 2 ! après le dernier crossover de la franchise, la continuité du personnage a été de nouveau corrigée pour tenter de former une sorte de synthèse entre les différentes versions du personnage qui se sont succédées ces dernières années, notamment entre le Superman pré Flashpoint et le Superman New 52.

A la lecture du premier épisode de cet arc, superbement illustré par Ian Chruchill malheureusement absent ici, et au vu des premières pages previews de ce numéro, j’ai comme le sentiment que le mot d’ordre est réellement la synthèse…pour remonter jusqu’à la version du Silver Age, puisque désormais Clark connaît Lex Luthor depuis l’adolescence…

Il reste de nombreuses questions à résoudre, notamment en ce qui concerne la continuité récente du New 52…sachant qu’il y a des moyens assez simples d’y remédier. Je pense notamment à l’histoire Superman /WW. On se souvient en effet qu’ils avaient quelque peu flirtés dans l’univers Post Crisis, sous le crayon de John Byrne et Georges Perez.

En appliquant un traitement de lissage de la continuité, rien de plus simple que d’installer le fait qu’ils sont sortis ensemble quelques temps comme vu ces dernières années avant de se séparer à l’amiable. Question plus ardue : le sort des parents de Clark ? toujours morts ou vivants ? le sort de la légion, sont ils allés chercher le Superboy jeune ou pas ?

Des questions que ce sont souvent posés les scénaristes ces dernières années, de Mark Waid à Geoff Johns…et j’ai l’impression que Jurgens privilégie le ton développé par ce dernier …donc j’ai comme le sentiment que Secret Origins de l’auteur va reprendre du poil de la bête…

Verdict : Buy

BATMAN THE SHADOW #1

batmanshadow1Prix : $3.99

Scénario : STEVE ORLANDO &  Scott Snyder

Dessin : RILEY ROSSMO

Sollicitation : Two of history’s greatest vigilantes are reunited at last! Murder has come to Gotham City, and Lamont Cranston appears to be the culprit…but he’s been dead for over fifty years! Batman will go to the ends of the Earth to unravel the mystery of Cranston’s life, but the mysterious Shadow will do everything in his power to stop him from learning too much…

The superstar team of writers Scott Snyder and Steve Orlando and artist Riley Rossmo brings you a dark and twisty modern noir like nothing you’ve seen before, with a brand-new villain unlike any either hero has faced! This is the unmissable crime series of 2017, so get on board now! Co-published with Dynamite.

Avis : c’était inévitable ! alors que DC a décidé d’inonder le marché de ces crossovers un tantinet what the fuck entre ses personnages et les licences les plus…incongrues, la rencontre entre Batman et The Shadow fait figure de rendez vous manqué/obligatoire de longue date.

En effet il ne faut pas oublier que si Batman a enfanté beaucoup de clones au fil des décennies, l’une des inspirations pour la création de la chauve souris de DC fut sans aucun doute The Shadow ! Il faut voir dans les influences de Batman, autant du Shadow que du Zorro, deux figures fictionnelles incroyablement populaires au moment de la création du personnage en 1939.

En termes d’ambiance, en tant que lecteur de Batman on ne sera clairement pas dépaysé, puisque bien évidemment, les deux personnages évoluent dans le même type de tonalité assez sombres, avec une forte dimension enquête/combat. A voir comment les auteurs vont développer les relations entre les deux cousins…

Verdict : Check it

FLASH #21

THE FLASH BUTTON_5876c4b95622d2.45690801Prix : $2.99

Scénario : Joshua Williamson

Dessin :  Howard Porter

Sollicitation : “The Button”: Two greatest detectives in the DC Universe unite to unravel the mystery behind a certain blood stained smiley face button stuck in the Batcave wall. However, what begins as a simple investigation soon turns deadly when the secrets of the button prove irresistible to an unwelcome third party — and it’s not who anyone suspects! This is a mystery woven throughout time, and the countdown starts here!

Each issue of “The Button” will feature both a lenticular cover along with a regular cover, each drawn by Fabok.

Avisaprès avoir abandonné le titre Batman il y a quelques mois, je suis revenu sur le titre le mois dernier à l’occasion du début du crossover Button, avec Flash…Et j’ai pu apprécier le fait que le scénariste avait toujours autant de mal à trouver ses marques sur la série. On retrouve comme d’habitude des éléments que l’on peut apprécier, tel la mise en scène, la manière dont sont amenés les éléments…mais pour le reste, comme le traitement de Batman, ou le fait que cela se concentre essentiellement encore une fois sur un passage à tabac du personnage…il y a du boulot…Ben, oui si vous avez lu les arcs précédents, vous avez pu constater que Batman s’en prenant plein la gueule et complètement dépassé était la seule histoire que Tom King avait en réalité pour le personnage…

Quant aux éléments liés au Rebirth, c’est la seule chose qui recèle réellement un intérêt dans ce premier épisode, entre les liens tissés avec l’intrigue de Flashpoint, ou la réaction avec le masque de Psycho Pirate, personnage important dans l’histoire des Crisis, puisque seul à se souvenir de l’ancienne continuité Pré Crisis, ou encore le retour …express d’un ennemi bien connu des lecteurs de Flash…que les scénaristes n’ont cessé de vouloir ramener sous une forme ou une autre ces dernières années, notamment pour essayer d’être raccord avec le show TV…sans le même succès. Il y avait de quoi aguicher le lecteur, sans en fait rien révéler de vraiment important…

Bref, un début contrasté, où l’on a retrouvé l’ensemble des défauts habituels du scénariste mais qui donnait suffisamment envie pour aller lire la suite. Reste à voir si d’une part Williamson fera mieux de son côté et deux si ce crossover va vraiment nous donner quelque chose au final de substantiel…

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

OLD GUARD #3

OLD-GUARD-3Prix : $3.99

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Leandro Fernandez

Sollicitation : PART THREE Booker gets a grenade in the lap. Andy does what she does best. Nile tries to make sense of it all. Also: A lot of shooting, some explosions, and a heartfelt declaration of love.

Avis : suite de la dernière série de Greg Rucka en date…on a intérêt à apprécier ces épisodes, puisque après la conclusion de ce premier arc, le titre ne reviendra pas avant 2018. Une année qui s’annonce chargée pour le scénariste, alors qu’il vient d’annoncer son départ de Wonder Woman pour mi 2017.

Entre, donc, la suite de Old Guard, le retour de Black Magic à l’été 2017, cette fois, espérons,  pour plus qu’un arc et de manière régulière, et le retour  de Michael Lark sur Lazarus pour l’année prochaine, le planning du scénariste va être sacrément chargé. Et tant mieux, car si son travail récent sur Wonder Woman a prouvé quelque chose…c’est qu’il est décidément meilleur sur ses propres créations.

L’énorme délai entre le premier arc et le second de Old Guard apparaît d’autant plus triste pour le lecteur que j’ai personnellement ressenti une très nette amélioration entre le premier et le second épisode. Alors que les débuts étaient assez…secs, dirons nous, le second épisode a mieux posé les enjeux et a fait avancer de manière plus rapide qu’attendue certains points de l’intrigue.

Je pense notamment au recrutement de la toute nouvelle immortelle aperçue dans le premier épisode. Je m’attendais à ce qu’il faille plusieurs épisodes avant qu’elle rejoigne le groupe principal de personnages et puis là boum dès la page 5, elle se faisait gentiment recruter…Comme quoi, quand Greg Rucka veut aller vite, il peut !!!

Ce 3e épisode est donc attendu, d’autant que la sollicitation promet du mouvement. En tout cas, on dirait bien que le scénariste a réussi son pari avec cette nouvelle série. Il lui suffit juste de confirmer les bonnes impressions du second épisode sur le reste de l’arc, pour nous convaincre qu’il tient un nouveau succès.

Verdict :Buy

MARVEL COMICS

BEN REILLY SCARLET SPIDER # 1

Ben_Reilly_The_Scarlet_Spider_1_Cover1Prix : $3.99

Scénario : Peter David

Dessin : Mark Bagley

Sollicitation : One of the most controversial characters in comics has returned — and the controversy has only begun ! In the aftermath of The Clone Conspiracy, Ben has a new take on life…and he’s not the same Scarlet Spider he was before. Come witness what will be the most talked about comic of the year!

Avis : voilà un titre qui il y a 20 ans aurait sans doute cartonné, d’autant plus qu’à un moment le plan autour de la saga du clone était de diviser les titres Spider-Man entre Peter Parker et Ben Reilley, assurant d’avoir le meilleur des deux mondes entre le Peter marié dans la continuité et un Peter plus frais célibataire…

Malheureusement, la conclusion de la saga du clone fut ce qu’elle fut, et les éditeurs Marvel passèrent des années ensuite, à éviter le plus possible toute mention aux événements survenus à cette occasion. A l’image de One More day aujourd’hui, la première saga du clone était un de ces trous noirs dans l’histoire du personnage que tout le monde voit mais dont personne ne veut parler.

Mais contrairement à One more day, avec le temps, la réputation de la saga du clone n’a cessé de s’améliorer (comme on peut encore le constater dans le podcast que nous lui avons dédié il y a peu sur le site, dont la seconde partie finira par arriver un jour, promis juré…) pour en reconnaître les qualités indéniables…

Du coup, le fait que Dan Slott ait fini par toucher le sujet dans son run n’est en soi pas surprenant tant le scénariste fait en sorte d’essayer de rendre hommage/référencer toutes les ères importantes de la vie du tisseur. Bien évidemment, n’ayant pas lu Clone conspiracy, la sortie du titre me spoile quelques trucs…mais je suis tellement en retard dans la lecture d’AMS que je ne peux m’en prendre qu’à moi…

Ensuite, il y a l’équipe créative qui sur le papier fait rêver, mais dans les faits, comment dire …Il va bien falloir finir par  admettre de manière collective que Peter David commence à accuser son âge, que les pépins de santé grave qu’il a connu ces dernières années n’ont sans doute pas aidé et comme nous le voyons en ce moment sur Spider-Man 2099, le grand Peter appartient plutôt au passé…Son travail reste de qualité, mais on est loin des sommets qu’il atteignait il y a encore 4 ou 5 ans…

En face, on retrouve Mark Bagley au dessin, à qui Marvel a du faire un énorme chèque pour qu’il accepte de bosser sur un titre Spidey à nouveau…Il faut dire que si son style en fait l’un des dessinateurs de l’araignée au style le plus reconnaissable, l’artiste ne s’est jamais caché, d’avoir un peu fait le tour du personnage. Entre son run sur AMS dans les années 90 puis USM dans les années 2000, le monsieur aura à ce jour au bas mot signé quelques 200 épisodes autour du personnage…

J’irai bien évidemment et malgré tout, voir ce que donne la série, mais je ne place pas la barre très haut en termes d’intérêt à court ou moyen terme…

Verdict : Check it

HULK #5

hulk5Prix : $3.99

Scénario : Mariko Tamaki

Dessin : Nico Leon

Sollicitation : Ever since the tragic events of Civil War II, Jennifer Walters has done everything she can to avoid transforming into her heroic other form.

When a string of murders point to her newest client, Jen finds that she might be in over her head without her super-strong alter ego.

But who is this new Hulk? And, more importantly, can Jen hope to control her once she’s let loose?

Avis : ayest, on y arrive : il va enfin se passer quelque chose dans cette série !!! je suis assez dûr dans mon commentaire, car j’avais vraiment apprécié les deux premiers numéros, avant que le scénario ne commence à faire du surplace complet dans les épisodes 3 et 4. Mais là Mariko Tamaki ne peut plus repousser les choses, il faut que ça bouge, il faut que tout la montée en puissance, toute l’attente mène à quelque chose de vraiment explosif et libérateur sous peine de perdre le lecteur, moi le premier.

Il va vraiment falloir que la scénariste ait, en outre,  une idée assez claire de la nouvelle personnalité Hulk qui va émerger de Jen Walters, car depuis le début, Tamaki laisse entendre que cette nouvelle version sera très différente et surtout séparée de Jen, à l’image de son cousin et surtout de son traumatisme récent. En tout cas une chose que je crains : que la transformation ait lieu sur la dernière page, après 20 pages de parlotte, pitié, tout mais pas ça…

Verdict : Check it

MIGHTY THOR #18

mightythor18Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Russel Dauterman

Sollicitation : The « Asgard/Shi’ar War » goes full-on Phoenix ! As the gods of the Shi’ar call down their ultimate judgment on the Asgardians, Thor finds desperately needed aid in the form of Odinson ! But are even two thunder gods enough to take on the Phoenix Force ? And where the Phoenix goes, lately so does the X-Men’s favorite troublemaker, Quentin Quire! Has the rebel-without-a-cause finally found one, or will he just let the world(s) burn?

Avis : comme d’habitude, un épisode de Mighty Thor que j’attends avec une impatience fébrile tant l’arc actuel tient toutes ses promesses, après un début un peu mou toutefois. Avec ce numéro, Aaron profite de la conclusion de Unworthy Thor pour ramener le Thor classique dans ses intrigues principales…bien que je ne verrais aucune objection à voir les deux personnages évoluer chacun dans sa propre série…je dis ça, je dis rien.

D’autant plus qu’à l’occasion de la mini série Unworthy Thor, le scénariste s’est arrangé pour …ajouter encore quelques menaces et sous intrigues qui viennent enrichir le terreau déjà extrêmement fertile qu’il alimente depuis plus de 4 ans sur cette franchise…Mais on peut, tout de même,  se demander si le retour du  Phoenix était nécessaire ?

Je comprends que la franchise X-Men lui manque et notamment les personnages qu’il a développé sur Wolverine and the X-Men, comme Quentin Quire et que du coup il essaye d’augmenter le nombre de personnages qui peuvent intervenir naturellement dans la franchise Thor, mais tout de même…s’il y a bien un concept qui devrait aller faire dodo pour encore quelques années, voire une petite décennie, à ce stade c’est bien le Phoenix…

Bon, cela ne va pas me gâcher mon plaisir pour autant car c’est du Jason Aaron, ça s’annonce épique et fun, et c’est toujours et de loin, mon titre Marvel préféré !!!

Verdict :Buuuyyyyy

WEAPON X #2

weaponx2Prix : $3.99

Scénario : Greg Pak

Dessin : Greg Land

Sollicitation : With Weapon X’s killer cyborgs now able to hide in plain sight, Old Man Logan and Sabretooth have formed an uneasy alliance to find the revived Weapon X program and stomp it out before it gets any stronger.

Avisà l’image d’autres titres de Ressurexxion, le premier épisode de Weapon X peut se résumer assez simplement en deux mots « mouais bof ». Un numéro avant tout tourné vers l’action, où le programme Weapon X ressuscité (lui aussi) pour la 5e ou 6e fois décide d’aller charcuter quelques mutants avec de « nouvelles armes »…Oui, j’emploie ici des guillemets, parce que le coup des cyborgs avec un nouveau design fait déjà réchauffé dès le départ.

Il y avait quelques éléments intéressants, tenant avant tout aux personnages utilisés, en particulier Lady Deathstrike ou Sabertooth…mais au delà, ce premier numéro souffrait des mêmes problèmes que le reste : une présence bien trop importante du facteur nostalgie, et pas assez de nouvelles bonnes idées…

Comme je l’ai dit dans des précédents guides, j’ai le sentiment que Marvel, pour tenter de reprendre la main et de rameuter les lecteurs, confond satisfaire les attentes et ressasser le passé. Ce dont les franchises de l’éditeur ont avant tout besoin, ce sont de bonnes idées et de bonnes histoires, pas de redites…S’il est encore trop tôt pour condamner la série, je ne suis personnellement guère enthousiaste pour la suite car la direction générale me semble déjà vue, d’autant plus que Greg Land, ne semble pas franchement en grande forme…

Verdict : Check it

X-MEN BLUE #2

xmenblue2Prix : $3.99

Scénario : Cullen Bunn

Dessin : Jorge Molina

Sollicitation : What is Magneto hiding ? Magneto has joined the X-Men, but due to their long history, not everyone on the team trusts him…especially not Jean Grey. With tensions rising between teammates, can the X-Men come together to be a cohesive force for good ? Or will ulterior motives and personal quests derail the entire enterprise ? At the end of the day…who can be trusted?

Avis : mon sentiment sur le premier numéro de X-Men Blue peut se résumer assez aisément en deux mots : mouais bof…j’ai donc été relativement surpris de voir que j’étais un peu le seul dans cet état d’esprit étant donné que les bonnes critiques sur cet épisode ont fusé un peu partout sur le net…alors que le numéro était en vérité relativement quelconque…sans réelle identité et ne s’appuyant que sur de la nostalgie survendue…

Entre un scénario de Cullen Bunn relativement creux s’appuyant avant tout sur des effets de manche (ohhhh regardez on ramène tel personnage dans une scène spectaculaire, mais déjà vue 100 000 fois,  avant de s’en débarrasser comme d’une merde…) que sur un vrai contenu solide et desservi par une partie graphique assez…plate, on ne peut pas dire que les choses démarrent vraiment bien.

Cela n’aide pas non plus que la dernière page n’ait rien d’une scène choc étant donné que tout était déjà sur la table des semaines avant la sortie de l’épisode…La révélation en question aurait pu avoir une certaine force si Marvel avait su fermer sa XXX pour une fois…mais nonnnnn !!! dévoilons tout en avance !!!

Bon, je dois aussi avouer que j’étais assez mal luné quand j’ai attaqué la lecture et que mon manque d’intérêt pour cette série et ces personnage a à un moment rencontré  le peu de contenu mis en scène…ce qui n’a guère amélioré mon humeur au final…Donc à voir si le scénario arrive à se sortir les doigts du XXX avant que j’abandonne…ce qui risque d’arriver vite au regard de mon manque d’enthousiasme…

Verdict : Check it …vers la sortie…

 

A propos Sam 1986 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.