Tops et flops d’avril 2017 : Comics VF

EDITO : nouveau mois et donc nouveau top et flop pour les sorties VF d’avril ! un mois au bilan…assez mitigé dans l’ensemble. Comme les mois précédents nous avons été enseveli sous les sorties de tous les côtés, et comme toujours il y eu peu d’excellentes choses chez tous les éditeurs.

Mais au final, mon sentiment, toujours uniquement personnel est qu’en réalité, seuls quelques titres se sont réellement distingués, à l’image du tome 2 de Vision ou le nouveau tome de Lazarus et que tout le reste a pâlit en comparaison face à la montagne que représentent ces deux sorties.

L’écart de qualité entre les deux séries et le reste de la production que je cite est tel que cela fausse, je pense, à un niveau presque inconscient la manière dont j’ai pu estimer le reste de la production comics du mois…

Autre événement étrange, qui me fait fortement douter de moi-même, je n’ai en réalité que peu, voire pas du tout de plaintes, quant aux sorties du mois…Ben, mince qu’est-ce qui se passe, je suis français, moi mon bon monsieur, je suis censé pleurnicher sur tout et sur rien en permanence…Donc, je vais me plaindre que ce mois a encore une fois été très riche, rempli de bonnes choses et qu’à la fin c’est Vision qui gagne…

TOPS

5 –  Tokyo Ghost tome 2, chez Urban Comics

tokyo-ghost-tome-2-43955-270x412Date de sortie : 21 avril 2017

Guide de lecture VF :

Avis : conclusion, du moins pour l’instant, de la série Tokyo Ghost de Remender et Sean Gordon Murphy. Un second tome qui va encore beaucoup plus loin que ce que l’on pouvait attendre du scénario de départ. Alors qu’après avoir dynamité Tokyo pour mettre la main sur ses ressources naturelles, l’élite se prépare à abandonner la plèbe de Los Angeles pour vivre dans son nouvel univers hédoniste pour l’éternité.

Apparemment seul survivant de l’équipe de héros, Dent est retombé dans ses addictions et est redevenu le bon toutou docile attendu. Mais quelqu’un agit dans l’ombre pour bousiller le plan en place…C’est alors que le vrai vilain de l’histoire apparaît ! et c’est un peu une vraie surprise, car Remender nous l’avait mis bien en évidence dès le départ, mais on le pensait sans grande importance…

C’était sous estimer les neurones de Remender. On retrouve ses thèmes habituels dans ce second tome et son amour pour torturer ses personnages de bout en bout, de les mettre face à leurs limites et leurs contradictions …Bien évidemment, c’est le travail de Murphy au dessin que l’on retiendra, toujours sublime de bout en bout. J’ai pu d’autant plus en profiter que je me suis pris, comme pour le premier tome, la version Noir et blanc.

Verdict : 8/10

4 – Invincible tome 21, chez Delcourt Comics

invincibleT21Date de sortie : 19/04/207

Guide de lecture VF :

Avis : en premier lieu, comme je l’ai fait au moment du Comixity de la semaine dernière, je tiens à présenter mes excuses aux lecteurs de mes chroniques, car je me suis planté dans l’avis que j’avais donné dans monde guide de lecture VF concernant ce tome d’Invincible. En effet, dans le contenu j’annonçais des événements assez importants, notamment dans la seconde partie du volume…sauf qu’en fait ils ne surviendront en réalité…que dans le tome suivant !

De fait, ce tome 21 est avant tout un tome de transition, de respiration, alors que les personnages encaissent la trahison de Robot et sa prise de contrôle de la planète et le fait…qu’il se montre en réalité sacrément doué pour gérer le monde en leader éclairé, résolvant nombre des problèmes de l’humanité en un temps record…De fait, la rébellion est tuée dans l’oeuf devant de tels résultats.

Moralement encore une fois, Kirkman pose une question intéressante, est-ce qu’un dictateur foutrement doué vaut mieux qu’une démocratie bordélique où rien n’est jamais réglé…Mark Grayson de son côté n’a pas envie de trancher ce dilemme et ne pouvant soutenir le nouveau régime en place décide d’aller voir ailleurs s’il y est avec sa petite famille.

Conscients de la nécessité de dynamiser son récit et de présenter quelques bastons dans son comic-book de super-héros, les auteurs installent dans le décor de la vie de famille de Mark un combat dantesque, épique et ultra sanglant entre Battle Beast et le leader des Viltrumutes. Un combat qui permet à Ryan Ottley de se lâcher comme jamais et de nous filer la patate tout au long de la lecture !

Bref, encore un bon tome, mais croyez moi, cette fois promis je me suis pas planté, ce n’est rien comparé à ce qui va arriver dans le prochain tome !

Verdict :8/10

3 – Geoff Johns présente Green Lantern tome 2, chez Urban Comics

geoff-johns-presente-green-lantern-integrale-2-43953-270x419Date de sortie : 21 avril 2017

Guide de lecture VF :

Avis : dans le flot quasi ininterrompu de rééditions qui s’est abattu sur nous en ce mois d’avril, s’il y a en une qu’il ne fallait manquer sous aucun prétexte (avec celle de Scalped si vous n’aviez pas encore commencé la série), c’est sans le moindre doute celle du second volume de l’intégrale Green Lantern qui contenait en particulier la Sinestro Corps War, le chef d’oeuvre de Geoff Johns et ce qui a placé la franchise Green Lantern dans la stratosphère comics dans les années qui ont suivi.

Le mérite de Johns est sans aucun doute d’avoir pris une idée on ne peut plus classique, Sinestro qui se constitue son propre corps de Lantern, simple miroir perverti de celui des Green Lantern, et de le transformer en une machine de guerre totale, bourrée de personnages ultra charismatiques alliés à certains des plus grands super-vilains de l’univers DC.

Alors que l’on essaye déjà d’encaisser l’armée de Sinestro, on voit ainsi débarquer coup sur coup en renfort : Cyborg Superman, Parallax et même l’Anti-Monitor !!! à chaque fois que l’on pense que Johns ne peut pas faire monter les enjeux plus haut, et bien si au détour d’une page, il lâche une nouvelle bombe qui vous coupe le souffle.

On pense notamment à la conclusion de l’arc, qui révèle la prophétie de l’émergence des autres Corps et Blackest Night, le combat final Hal Jordan/Sinestro et bien évidemment ces dernières pages qui laissent apparaître le vrai plan de ce dernier. De fait, grâce à cet arc Sinestro passe du simple statut de nemesis de Jordan à celui de super-vilain parmi les plus charismatiques de tout l’univers DC !

Bref, un arc époustouflant de bout en bout !

Verdict : 9/10

2 – LAZARUS TOME 5, chez Glénat Comics

LAZARUSDate de sortie :19 avril 2017

Guide de lecture VF :

Avis : superbe, tout simplement superbe ! après un tome 4 époustouflant qui développait la guerre entre les clans, Rucka ne relâche en rien la pression, bien au contraire. Sonia Binter est envoyé sur le terrain en Europe, un nouveau front s’ouvre à l’est, le sort et les origines de Forever sont développées après cette dernière page cliffanguer, la petite soeur de Forever entre dans l’arène de la famille Carlyle et le dernier épisode nous laisse le souffle coupé, fébrile …et impatient d’avoir une suite …qui va prendre son temps avant d’arriver !

Outre une intrigue générale qui s’enrichit encore, alors qu’après Hock dans le précédent volume, un nouvel ennemi bien plus impitoyable apparaît ici, c’est bien entendu les tourments de la famille Carlyle qui passionnent toujours autant le lecteur. Entre une Forever plus rebelle et vulnérable à la fois, une Johanna plus complexe et un patriarche de retour plus manipulateur que jamais, on ne peut qu’être entraîné par ces personnages d’une incroyable densité après seulement 25 épisodes.

A titre personnel, je retiens surtout deux personnages. Si bien sur on ne peut qu’aimer le personnage de Forever, deux personnages du cast semblent être des révélations d’épisode en épisode. Johanna qui partait comme une simple manipulatrice bourrée d’ambition au départ se révèle bien plus contrastée qu’on ne le pensait et on ne parvient jamais à réellement définir si ses actions sont définies par un réel intérêt pour sa famille, et notamment Forever, où son désir de contrôle et de pouvoir…

L’autre personnage que je vois monter est sans conteste Sonia. Elle qui était un peu le “bébé” des Lazares dans le tome 3, elle est renvoyée sur le terrain dans ce tome 5 et la XXX elle dépote ! On la voit grandir d’épisode en épisode et j’ai hâte de voir ce que Rucka a en réserve pour le personnage ! comme pour le reste de l’univers alors que la guerre des clans prend une nouvelle fois une tournure complètement inattendue !

Verdict : 9,5/10

1 – VISION TOME 2, chez Panini Comics

LA VISION 2Date de sortie : 5 avril 2017

Guide de lecture VF :

Avis : comme vous pouvez le constater à la note que j’ai attribué à ce second et dernier volume de la Vision par Tom King et Gabriel Hernandez Walta…j’ai quelque peu apprécié ces épisodes….SI le premier volume était sans conteste une claque, ce second volume peut être comparé à une série de directs meurtriers, suivis d’un gauche assassin, avant un uppercut final qui vous arrache la mâchoire et vous laisse dans une marre de sang en vous demandant quel est le nom du train qui vient de vous rouler dessus…

Outre l’intelligence de la narration que l’on retrouve, la maîtrise incroyable des personnages, le déroulé des évènements tragiques qui s’enchaînent et vous coupent le souffle, ce qui accorde un tel impact émotionnel à ce volume est d’une part l’humanité profonde que King parvient à insuffler à chacun des membres de notre famille d’androides…et d’autre part le fait que cette humanité s’appuie sur une continuité parfaitement retranscrite ici.

Une continuité riche, longue, dense qui donne un vécu réel à ces personnages. On pense bien évidemment en premier lieu au passé entre la Vision et Wanda qui ouvre ce volume. Et si personnellement j’étais arrivé trop tard dans les comics pour apprécier leur histoire…maintenant, je suis profondément touché par la dimension tragique de leur relation…Ou encore à toutes les transformations connues par la Vision qui l’ont vu évoluer, changer, se transformer, mourir, revenir …ou bien le fait que King n’ait pas hésité à ressortir un personnage d’une série mineure comme Avengers AI

Il est assez amusant et ironique de constater que c’est avant tout en rappelant aux lecteurs que ces personnages ne sortent pas de nulle part, que leur passé est avant tout une richesse et non un handicap que King parvient à donner une réelle densité, qualité et profondeur à son récit…au moment où Marvel cherche avant tout à envoyer sa continuité se faire voir et de présenter ses personnages comme les plus accessibles possibles.

Face au grand ménage “dégage, il s’est rien passé avec ce 8e numéro 1”, King oppose ici une…vision bien différente des choses, où il démontre au contraire que c’est cette histoire longue et riche du Marvelverse que l’éditeur veut cacher sous le tapis, qui fait que nombre d’entre nous sommes tombés amoureux de cet univers à la base…Bref, nous avons là une oeuvre forte, riche, dense, sans aucun doute une de ces perles que l’on citera encore dans 10 ou 15 ans comme une référence !

Verdict :

Le scénariste du mois

Tom King pour la Vision tome 2.

Autant sur Batman, son run qui va commencer en VF le mois prochain ne fonctionne pas, autant sa prestation sur la Vision ne mérite que des louages. De sa maîtrise de l’histoire de son personnage, à l’émotion qu’il arrive à créer…mince, son boulot sur ce titre va nous hanter longtemps !

Le dessinateur du mois

Sean Gordon Murphy sur Tokyo Ghost tome 2
Dans mon cas, j’ai fait mon snob et j’ai privilégié la version Noir et Blanc et le travail du dessinateur est tout simplement sublime sur cette série…

tokyo-ghost-tome-2-43957-270x416 (1)

La couverture du mois

La couverture du tome 21 d’Invincible

invincibleT21

Autre couverture qui mérite d’être signalée, sans conteste celle de Vision tome 2.

LA VISION 2

Les annonces du mois

Panini révèle son programme de sorties pour l’été

On retiendra surtout :

Les premières annonces pour l’été de Panini :

  • Les Defenders au programme, avec notamment la nouvelle série Jessica Jones de Brian Michael Bendis pour août ou encore la réédition du run de Mark Waid sur Daredevil en Marvel Icons pour juillet (juste 500 pages…)
  • réédition de Secret Wars pour l’été avec certaines mini comme Thors et d’autres prévues au programme.

Le programme de sorties de Panini pour juin 2017

  • que comme prévu le relaunch kiosque se poursuit, avec Star Wars, Spider-Man, Deadpool, Iron Man & The Avengers qui repartent au numéro 1…
  • Death of X qui explique le sort de Scott Summers après Secret Wars débarque en HS…
  • Suite de certaines séries en librairie : Moon Knight, Black Panther,
  • Suite du programme de réédition pour fêter les 20 ans de Panini : Garth Ennis sur le Punisher, Elektra par Frank Miller, The Wolverine par Claremont et Miller, DD par …Miller
  • Suite de la réédition en Deluxe du run de Punisher Max de Garth Ennis

Sorties les plus attendues le mois prochain :

PANINI COMICS

  • MIGHTY THOR 1

URBAN COMICS

  • Rebirth
  • The Autunmlands tome 2
  • Wonder Woman Terre 1 tome 1
  • The Goddamned tome 1
A propos Sam 1692 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Super top/flop comme d’hab!
    Et merci pour tes conseils pour l’achat du justice league de morrison et je me suis éclaté pendant la lecture avec un gros coup de coeur pour l’épisode de millar et morrison sur l’android!

    • Heureux de le savoir, et tu vas voir la JLA de Morrison va réellement monter en puissance dans les tomes suivants, notamment avec la saga Rock of Ages qui reste sans doute le meilleur arc du scénariste sur le titre !20 ans après, cela reste une référence.

Laisser un commentaire