Guide de lecture Comics VF : semaine du 23 août 2017

BLISS COMICS

A + A : les aventures d’Archer et Amstrong

couv_AA-600x922Date de sortie : 24 août 2017

Prix : 28€/336 pages

Episodes : The Adventures of Archer and Armstrong #1-12

The Adventures of Archer and Armstrong #1-12.

Scénario : Rafer Roberts

Dessin : David Lafuente, Mike Norton

Sollicitation :  A+A : Les aventures d’Archer et Armstrong – RÉSUMÉ

Armstrong est un aventurier immortel qui a traversé les 6000 dernières années à boire et faire la java avec les plus grands fêtards que le monde ait jamais connus.

Archer est un adolescent expert en arts martiaux et tireur d’élite qui a été élevé dans un unique but : abattre le mal incarné. Petit bémol, ce démon éternel n’est autre qu’Armstrong (qui s’avère être plutôt sympa… quand on apprend à le connaître). Nos deux héros ont depuis pris la route ensemble, et sont même devenus amis et partenaires.

Aujourd’hui, Archer s’apprête à partir pour une mission périlleuse. Une quête à l’intérieur de la besace sans fond d’Armstrong pour libérer son ami des griffes du dieu fou Bacchus !

Armstrong s’est retrouvé bloqué dans la besace tout seul en voulant récupérer une bouteille de whisky qu’il avait perdue. Il faut le comprendre, là-dedans c’est un peu comme l’entrepôt Amazon des trésors magiques… et il n’a pas vraiment de plan des lieux. Emprisonné depuis des siècles dans le sac, Bacchus est maintenant à la tête d’une légion de monstres, de gobelins et de golems qui ne rêvent que de s’échapper dans le monde réel et se venger de leur ravisseur… Archer parviendra-t-il à vaincre la représentation divine de l’ivresse et à secourir son meilleur ami ?

MAIS AUSSI : Davey le maquereau ! Un cirque de savants fous bolchéviques ! Le premier rendez-vous de Faith et Archer ! Le plan des Un Pour Cent pour dominer le monde ! Gub Gub, votre nouveau personnage favori ! Archer et Armstrong reviennent dans ce récit complet écrit par Rafer Roberts (Harbinger Renegades) et illustré par David Lafuente (Ultimate Spider-Man) et Mike Norton (Revival), lauréat d’un Eisner Award. L’occasion de découvrir ou replonger dans leurs incroyables aventures !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans du duo.

FAITH TOME 2

Preview_Faith-Vol2__Page_01-600x923Date de sortie : 24 août 2017

Prix : 14.95€/128 pages

Episodes : Faith (série régulière) #1-4

Scénario : Jody Houser

Dessin : Pere Pérez, Marguerite Sauvage

Sollicitation :«Actuelle et indépendante, Faith emporte l’adhésion au bout de quelques pages» -Culture BD. «Faith est intelligente, sociable et une nerd sans complexe.» -MTV

«Comme un comics de super-héros girly, mais en mieux !» -LesComics.fr

«Une série aux débuts très prometteurs.» -Planète BD

«les comics Valiant ne cessent de nous surprendre, très agréablement !»  -Sceneario.com

Dans une ville assiégée par des robots, des extraterrestres, des monstres, et pire… des célébrités, les habitants de Los Angeles ne peuvent compter que sur une femme : la super-héroïne Faith ! Journaliste le jour et justicière la nuit, Faith a surmonté tous les obstacles avec succès : les délais impossibles au bureau, les difficultés d’une relation à distance avec son petit ami, et même les quelques numéros manquants qui gâchaient sa collection de comics ! Mais elle va maintenant devoir faire face à une menace inattendue : un individu bien décidé à se débarrasser d’elle définitivement ! Qui se cache derrière le masque de ce nouvel ennemi, peut-être le seul capable de priver Faith de ses pouvoirs ?

BONUS : Faith et Archer vont en convention !

La série événement, nommée aux Eisner Awards, est de retour. Au scénario, on retrouve Jody Houser (Star Wars : Rogue One, Orphan Black), accompagnée aux dessins de Pere Pérez (Ivar) et Marguerite Sauvage (DC Comics Bombshells).

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome.

DELCOURT COMICS

LUTHER STRODE TOME 3 – L’HERITAGE

lutherStrodeT3Date de sortie :  23  août 2017

Prix : 17.95€/192 pages

Scénario : Justin Jordan

Dessin : Tradd Moore

Sollicitation : Suite et fin de la trilogie imaginée par Justin Jordan (Dead Body Road) et Tradd Moore (All-New Ghost Rider), mettant en scène Luther Strode. L’ex-adolescent souffreteux est devenu une légende, poursuivi par les assassins du Culte du Meurtre.

Depuis cinq ans, Luther Strode et Petra étaient en fuite, et ils sont maintenant au bout du chemin. Le moment est venu d’anéantir Le Culte du Meurtre en se confrontant à Cain, le premier meurtrier de l’histoire de l’Humanité… Mais aussi celui à qui Luther doit une vie faite de souffrances. Conclusion cataclysmique de cette trilogie sur-vitaminée, aux chorégraphies insensées et à la violence explicite.

Avis : 3e et surtout dernier tome de la série Luther Strode où les auteurs amènent leurs personnages vers la conclusion de leur aventure commencée il y a bien des années et qui leur a permis de se faire remarquer par bon nombre de lecteurs, à raison tant les deux premiers arcs sortaient des sentiers battus, entre un scénario bien punchy et surprenant et le style si original et énergique de Tradd Moore.

Moore qui semble être le seul à être revenu en pleine forme pour conclure cette histoire, tant Justin Jordan fait de la figuration au niveau du scénario. Oui, je ne vais pas vous le cacher cette conclusion est une déception au regard de la qualité des deux premiers tomes. Le scénariste se contente d’enchaîner les combats creux sans grande inspiration,réduisant sa participation à servir la soupe à Moore.

Alors oui, visuellement c’est magnifique, alors que Moore se permet beaucoup de choses au niveau visuel, mais on ressort de cet arc avec une impression de grand vide en termes de scénario et surtout le sentiment que les personnages méritaient mieux comme traitement. Jordan ne fait guère d’efforts et se contente de résoudre son intrigue sans grand éclat. Dommage mais il reste toujours les planches de Moore…

Verdict : à …regarder pour la beauté des dessins.

MANIFEST DESTINY TOME 3 – Chiroptères et carnivores

manifestDestinyT3Date de sortie :  23  août 2017

Prix : 15.95€/144 pages

Scénario : Chris DINGESS

Dessin : Matthew ROBERTS

Sollicitation : Le récit romancé de l’aventure fantastique que constitua le périple que menèrent le Capitaine Merriwether Lewis et le Lieutenant en second William Clark pour traverser d’Est en Ouest les USA en 1804.

L’expédition de Merriwether Lewis et William Clark s’aventure toujours plus profondément au coeur du territoire américain. La découverte d’une autre arche les met en contact avec une nouvelle et incroyable civilisation, totalement différente de ce qu’ils connaissaient jusqu’alors. Malheureusement, les dangers qui les guettent ne font qu’empirer…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

GLENAT COMICS

POWERS RANGERS TOME 2

powers rangersDate de sortie :  23  août 2017

Prix : 9.99€/144 pages

Episodes :

Scénario : Kyle Higgins

Dessin : Hendry Prasetya

Sollicitation :   Ensemble, pour affronter le mal !

Alors que Rita finalise son plan pour la domination du monde, les Rangers sont livrés à eux-mêmes, sans Zordon pour les aider. Face à cette menace, ce n’est rien de moins que le monde entier qui dépend d’eux ! Entrez dans l’âge du Dragon noir…

Kyle Higgins (Nightwing, Batman Beyond 2.0) et Hendry Prasetya (Power Girl) réussissent le tour de force d’adapter la licence superstar Power Rangers en une série fraiche et contemporaine.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans des Powers Rangers

WILD BLUE YONDER

wild blue wonderDate de sortie :  23  août 2017

Prix : 17.5€/192 pages

Episodes :

Scénario : Mike Raicht, Austin Harrison, Zach Howard

Dessin :Zach Howard

Sollicitation : Prenez votre envol ! Dans un futur post-apocalyptique, les hommes ont quitté la terre pour le ciel et vivent désormais dans des forteresses volantes. Cola, jeune pilote descendant d’une famille d’aviateurs, se bat tous les jours pour protéger des pirates de l’air sa cité alimentée par l’énergie solaire. Car les réserves de munition et de carburant se tarissent peu à peu, et les hommes deviennent prêts à tout pour survivre. Chaque jour, le ciel s’embrase du feu des batailles entre avions et guerriers aéroportés. Et le monde sombre peu à peu dans le chaos… Dans un univers évoquant autant le Nausicäa de Miyazaki qu’une version aérienne de Waterworld, Wild Blue Yonder nous embarque pour une aventure époustouflante aux confins du ciel.

Avis : voilà un titre qui m’intéresse assez, car il mélange plusieurs genres et thématiques qui m’attirent personnellement, entre un monde post apo, une héroïne comme personnage principal et de l’aviation au menu, tout cela sent très bon. Les références citées par Glénat pose cependant la barre très haut, en effet à mon sens, on n’utilise pas Nausicaa à la légère (le meilleur Miyazaki ou du moins mon préféré et de loin), alors attention, messieurs…

Verdict : à tester

PANINI COMICS

NOUVEAU 100% MARVEL : JESSICA JONES 1

JESSICA JONES 1Date de sortie :  23  août 2017

Prix :14,00 EUR,112 pages

Episodes :US Jessica Jones (2016) 1-5, inédits

Scénario :Brian M. Bendis,

Dessin :Michael Gaydos

Sollicitation : Jessica Jones sort de prison. Son mari Luke Cage lui en veut terriblement, elle s’est coupée de tous ses amis… Que s’est-il passé pour que l’héroïne renoue avec sa vie d’avant, et ouvre de nouveau les locaux d’Alias Investigations ?

Avis : ou le titre qui me fait très très peur cette semaine. Présenté comme une sorte de suite d’Alias, le titre dédié à Jessica Jones nous promet en effet à mon sens…l’un des plus grands retours en arrière jamais vu dans les comics au cours des dernières années. Pour ceux qui s’en souviennent, Jessica Jones avait fait sa première apparition dans Alias, il y a maintenant…presque 15 ans (prenez un minute pour assimiler ce bon gros coup de vieux…).

Elle était alors présentée comme une jeune femme à pouvoirs bien abîmée par la vie, naviguant dans les eaux troubles de l’univers Marvel devant régulièrement gérer des secrets embarrassants de quelques super-héros bien connus. Le sel de la série était de voir l’évolution du personnage, ses éventuelles rechutes, mais surtout sa reprise en main, alors qu’elle arrivait peu à peu à vivre avec ses traumatismes passés avant de reprendre un peu le contrôle de sa vie.

Au cours de la décennie qui a suivi, elle a formé avec Luke Cage l’un des rares nouveaux couples réussis, voire le coeur même de la famille New Avengers,  mis en avant par Marvel qui n’a pas fini par exploser à un moment donné, l’éditeur semblant prendre un malin plaisir à faire en sorte que chacun de ses personnages soit de nouveau un/une célibataire sans perspective…

Le succès de la série Jessica Jones sur Netflix a poussé Marvel a redonné un titre solo au personnage après plusieurs années de statut assez instable avec son époux, ceux-ci passant d’un titre à un autre sans arriver à se fixer. C’est bien évidemment une bonne nouvelle…qui s’accompagne d’une mauvaise nouvelle : l’éditeur a en effet exigé de Bendis qu’il fasse coller le plus possible le titre avec l’imagerie de la série TV.

Donc en gros l’ouverture de la série est simple : Jessica de retour à la case 0. Sans amis, de nouveau paumée et bien évidemment à la tête de sa petite boîte de détective privés. Et s’il y a bien une chose que je déteste, ce sont les retours en arrière, forcés ou non. Suivre un personnage pendant des années, suivre son évolution,  pour le/la voir renvoyer en arrière par des auteurs/éditeurs sans imagination est une source de frustration sans fin pour moi…

Du coup, je n’ai pas pris le titre en VO et j’hésite fortement à le prendre en VF. D’autant plus que le Bendis de 2017 n’est pas le Bendis des années 2000 qui savait encore plus ou moins écrire. De fait, ça sent le massacre de personnage …

Verdict : à tester.

100% MARVEL : BLACK WIDOW 2 (sur 2)

BLACK WIDOW 2Date de sortie :  23  août 2017

Prix :15,00 EUR, 128 pages

Episodes :US Black Widow (2016) 7-12, inédits)

Scénario :Mark Waid,

Dessin :Chris Samnee

Sollicitation : Natasha doit jouer un jeu dangereux si elle veut détruire la nouvelle version de la Chambre Rouge. Deux figures de son passé vont l’aider… ou la trahir ?

Avis : suite et fin de la dernière série Black Widow en date, toujours menée par Mark Waid et Chris Samnee. Après avoir posé une base de scénario dans le tome 1, une base fragile à la suite d’épisodes assez vides, j’espère que les auteurs sauront amener leur intrigue vers une conclusion…satisfaisante.

Si le fond n’était pas particulièrement original, alors que le passé de Natasha revient encore une fois la hanter et notamment son passage dans la Chambre Rouge, il y avait une certaine …efficacité au final, notamment une fois que Waid et Samnee avaient su trouver leurs marques. Nous allons bien voir, je sais que visuellement, c’est très bon, mais j’ai peur que Samnee ait trop pris l’ascendant sur Waid dans leur collaboration sur le titre. Waid lui même n’étant guère dans une grande période en ce moment…

Verdict : à lire

100% MARVEL : DEADPOOL V GAMBIT

DEADPOOL V GAMBITDate de sortie :  23  août 2017

Prix :14,00 EUR,112 pages,

Episodes :US Deadpool V Gambit (2016) 1-5, publiés précédemment dans la revue ALL-NEW X-MEN HS 2

Scénario :Ben acker, Ben Blacker,

Dessin :Danilo Beyruth

Sollicitation : Ce n’est pas la première fois que le Mercenaire Disert et le X-Men cajun collaborent, mais cette aventure est sans aucun doute la plus folle qu’ils aient partagée

Avis : pas plus d’avis qu’il y a quelques mois…vous savez quand c’est sorti en kiosque pour trois fois moins cher, je signale juste la sortie de cette réédition en librairie très rapide de la part de Panini…Ce qui est d’autant plus étrange que le machin doit être encore facile à trouver en version kiosque. Au delà j’ai cru comprendre que Steve et d’autres membres de Comixity avaient bien apprécié cette mini à leur grande surprise…

Verdict : à …trouver en kiosque…

MARVEL DELUXE : DAREDEVIL 3

DAREDEVIL 3Date de sortie :  23  août 2017

Prix :30,00 EUR, 264 pages,

Episodes :US Daredevil (1998) 107-115 et Blood of the Tarentula 1, publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL : DAREDEVIL 18-19

Scénario : Ed Brubaker

Dessin :Michael Lark

Sollicitation : Matt Murdock/Daredevil se remet doucement de ses derniers combats lorsqu’un vieil ami vient lui proposer une affaire qu’il ne peut refuser : il doit sauver de la chaise électrique un malfrat innocent. Puis, alors que l’un des pires ennemis de Daredevil fait son grand retour, une nouvelle super-vilaine s’installe à New York.

Avis : suite de la réédition du run de Ed Brubaker sur Daredevil en Deluxe. Il s’agit là de l’avant dernier tome de cette réédition qui présente ici des épisodes de transition dédiés essentiellement à finir de foutre en l’air la vie privée de Matt Murdock (comme d’habitude en somme), mais aussi et surtout de mettre en place les éléments et personnages qui s’avèreront indispensables dans le twist final qui marqua la conclusion du run du scénariste sur le personnage.

A ce titre, il reçoit notamment l’aide de Greg Rucka, pour creuser un peu le personnage de Dakota North. C’est sans doute pour cette raison que j’ai apprécié le personnage alors que son concept de base était avouons le assez stupide, avec une ancienne top model reconvertie en détective privée…Il n’y avait vraiment que Rucka pour réussir à nous intéresser à un tel personnage.

Sinon, on voit la Main revenir jouer avec la vie de Matt et la nouvelle venue au nom inspiré de …Lady Bullseye. Autre personnage casse gueule. Autre concept que je trouve ridicule sur le papier mais qu’à ma grande surprise Brubaker a réussi plus ou moins faire fonctionner, du moins il a réussi à me faire adhérer à son exécution. Mais on sent bien que Brubaker arrivait à la fin de ses idées sur la série.

De manière claire, ce n’est pas la meilleure période de Brubaker sur le personnage, surtout comparé à son arc inaugural qui restera sans le moindre doute son chef d’oeuvre. Et le fait qu’il ait réussi à refaire de Mister Fear un vilain réellement inquiétant, au cours de sa deuxième année sur le titre,  relève de l’exploit…mais il s’agit clairement ici de mener le bateau à sa destination plus que de le faire voguer dans des eaux encore inconnues.

Il ne faut pas s’en faire, même en deçà des précédents tomes, cela reste assez largement supérieur à ce qui suivi.

Verdict : à lire

MARVEL DELUXE : SPIDER-MAN – LE POUVOIR AU PEUPLE

SPIDER-MAN – LE POUVOIR AU PEUPLEDate de sortie :  23  août 2017

Prix :30 EUR,320 pages

Episodes :US Amazing Spider-Man (1963) 608-616 et Dark Reign The List Spider-Man 1, publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN (V2) 129-131, DARK REIGN HS 2 et 1 inédit)

Scénario :Mark Waid, Fred Van Lente, Marc Guggenheim,

Dessin :Luke Ross, Marco Checchetto, Paul Azaceta, Javier Pulido

Sollicitation : Electro est désespéré : ses pouvoirs sont devenus instables et il est victime de la crise financière. Le super-vilain attaque alors les médias et Wall Street, et contre toute attente, il est soutenu par un peuple révolté contre les institutions. En s’opposant à Electro, Spider-Man doit alors affronter ceux qu’il a toujours protégés : les New-Yorkais. Et pour ne rien arranger, Norman Osborn et l’Homme Sable font leur grand retour dans la vie du Tisseur.

Avis :pas d’avis, je signale juste la sortie. Je vois que Panini s’obstine à rééditer la période Brand New Day de Spider-Man…on peut se demander à ce stade ce que l’on a fait à l’éditeur pour qu’il s’acharne contre nous de cette façon…

Verdict : euhhh pour les masos.

MARVEL DELUXE : MARVEL ZOMBIES (SECRET WARS)

MARVEL ZOMBIESDate de sortie :  23  août 2017 :

Prix : 30,00 EUR, 280 pages

Episodes :US Marvel Zombies (2015) 1-4, Marvel Zombies VS Age of Ultron (2015) 1-4 et Siege (2015) 1-4, publiés précédemment dans les revues SECRET WARS MARVEL ZOMBIES 1-5)

Scénario :Kieron Gillen, James Robinson, Si Spurrier,

Dessin : Filipe Andrade, Steve Pugh, Kev Walker

Sollicitation : Le Battleworld est dangereux mais aucune zone n’est plus mortelle que celle qui s’étend derrière le bouclier, où règnent zombies, robots et insectes géants. Découvrez trois récits complets dans lesquels les super-héros luttent contre des monstres cannibales.

Avis : réédition en un seul volume des différentes mini séries Secret Wars liées au de près ou de loin aux zombies…bien que techniquement, seule celle intitulée Marvel Zombies parle réellement de zombies et pas dans le contexte que vous pensez. Il s’agit en effet moins d’une aventure des marvel zombies mis en scène dans les différentes séries du même nom qu’une mini consacrée au personnage d’Elsa Bloodstone par Simon Spurrier.

Si la mini en question démarre bien,  je dois dire que le reste n’est guère à la hauteure des attentes et surtout de son personnage. Un personnage qui a gagné sa petite base de fans depuis le Nextwave de Warren Ellis (à relire religieusement de manière régulière) et dont j’ai le sentiment que l’éditeur essaye de profiter sans trop y réussir, malheureusement, comme récemment lors du petit event Monsters Unleashed et la série soit disant régulière qui a en été tiré.

Dans l’ensemble donc, vous trouverez ici ou là effectivement quelques zombies, puisque les différentes mini se déroulent soit dans soit à proximité des différents domaines situés au delà du mur qui contient toutes ces créateurs dans le Battleworld de Doom , mais ne vous attendez pas non plus à trouver une suite ou une variation des Marvel zombies qui elles en faisaient les héros ou protagonistes principaux…

Verdict : pour les fans

MARVEL SELECT : DEADPOOL 8

DEADPOOL 8Date de sortie :  23  août 2017 :

Prix : 18,00 EUR, 360 pages

Episodes :US Agent X 1-15, publiés précédemment dans les revues MARVEL MANGA 11-13 et l’album MARVEL MONSTER : DEADPOOL 4 et 5 inédits)

Scénario :Gail Simone, UDON, Daniel Way

Dessin :Juan Bobillo

Sollicitation : Depuis que Deadpool a disparu de la circulation, un mercenaire à l’humour corrosif et bardé de cicatrices a pris sa place : le mystérieux Agent X. Bien qu’il prétende s’appeler Alex Hayden, beaucoup se demandent s’il ne s’agirait pas de Wade Wilson. À vous de vous faire votre propre opinion.

Avis : oh là là là, mais que vois-je revenir en VF pour cette réédition, l’Agent X de Gail Simone !!! ca oui, à une époque Gail Simone était censée écrire pour Deadpool. Là, vous vous dites, mais il me faut ce run, car il est forcément historique, étant donné que la scénariste semble parfaite pour le personnage, entre son sens de l’humour tordu et son goût pour les histoires macabres.

Je pense que Gail Simone était d’accord avec cette analyse quand elle a accepté le job. Sauf qu’au final, on a tous préféré oublier ces épisodes et la scénariste également quand elle s’est rendue compte que Marvel ne voulait pas qu’elle écrive Deadpool mais autre chose qui était…non identifié lors du lancement, de la lecture, de l’annulation et encore . ans après. Vous voyez, si aujourd’hui le personnage est une super-star capable de soutenir 1000 séries en même temps…il n’en a pas toujours été ainsi.

Ainsi, au tournant du millénaire, Marvel ne savait plus vraiment comment faire fonctionner le personnage, et la seule série dédiée au personnage avait été annulée. Après quoi, l’éditeur  a tenté…quelque chose. Ce quelque chose c’est Agent X, qu’est-ce que c’est j’en sais rien car je n’ai pas dépassé l’épisode 1 à l’époque et que je n’ai pas plus envie aujourd’hui (mon niveau de masochisme est donc resté le même). Je vous conseille donc de passer votre chemin et de consacrer votre argent à autre chose…

Verdict : à éviter.

NOUVEAU MARVEL NOW : ALL-NEW IRON MAN 1

ALL-NEW IRON MAN 1Date de sortie :  23  août 2017 :

Prix :15,00 EUR, 128 pages

Episodes :US Invincible Iron Man (2015) 1-5, publiés précédemment dans les revues ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS 1-5)

Scénario :Brian M. Bendis,

Dessin :David Marquez

Sollicitation : Tony Stark est à un tournant de sa vie. Avec sa nouvelle armure et de nouveaux alliés (dont Victor Von Fatalis !) le célèbre justicier va affronter Madame Masque. Iron Man est de retour plus en forme que jamais !

Avis : suite à Secret Wars, Marvel a commencé à chambouler son univers en profondeur avec plus ou moins de succès. Cela s’est notamment traduit par de nouveaux pitch de départ et statut quo pour la plupart de ses personnages mais aussi de nouvelles équipes créatives plus ou moins prestigieuses selon les cas et le Iron Man de Bendis a lancé le mouvement.

On se souvient en effet que l’éditeur n’avait pas réussi à attendre la conclusion de Secret Wars, avec la sortie de son épisode 9 retardé à de multiples reprises , avant de commencer à sortir ses nouvelles séries post Secret Wars, et peu importe que le premier numéro d’Iron Man spoile un élément important de la conclusion de l’event en question…après tout, ce n’est pas vraiment le boulot de l’éditeur de sortir des histoires sans se moquer du monde n’est-ce pas ?

C’est d’autant plus regrettable que cette reprise de Bendis du personnage était attendu tant on espérait d’une part que le scénariste allait enfin réussir à donner la place de premier rang que le personnage mérite désormais étant donné son succès au cinéma et d’autre part que ce retour de l’auteur sur une série d’un personnage solo allait lui le faire sortir d’années assez…médiocres dans l’ensemble.

Las, sans être un étron, ce premier tome se révèle au final assez moyen…et pose des questions quand on voit ce que Bendis a fait sur le titre par la suite. En effet le second arc est centré sur James Rodes (war machine) et sert de prologue à Cil War II, avant d’entrer réellement dans Civil War II, puis Bendis lança deux nouvelles séries Iron Man …sans Tony Stark en vedette. Bref, si l’on exclut International Iron Man censée révélée la véritable parenté de Tony, ce premier arc est en réalité le seul que Bendis a consacré à ce personnage sur un run qui compte désormais une bonne quarantaine d’épisodes…Il fallait le faire, Bendis l’a fait…

Si vous sentez qu’il y a donc comme un problème quelque part, c’est normal, inutile de paniquer. D’autant plus que l’on se rend compte que dans ce premier arc, Bendis se contente essentiellement de mettre en place les éléments et menaces qu’il va exploiter plus tard et rate assez allégrement la menace principale qui occupe ce premier arc. Pour être plus précis, je trouve surtout qu’il monte un truc à priori ambitieux pour au final s’en débarrasser de manière paresseuse, sans faire le moindre effort pour proposer quelque chose d’un minimum ingénieux en termes de résolution.

Il est encore trop tôt pour faire un bilan du run de Bendis sur Iron Man et m’étant arrêté à ce premier arc, je ne suis pas bien placé pour le faire, mais si le reste de sa prestation est à l’image de cet arc…et bien disons simplement que l’on ressort de ce tome en se disant que le scénariste est passé à côté de son sujet et surtout de son personnage, tant il passe de temps à traiter de tout sauf de Stark…

Verdict : à tester tout de même.

NOUVEAU MARVEL NOW : ALL-NEW AVENGERS 1

ALL-NEW AVENGERS 1Date de sortie :  23  août 2017 :

Prix :17,50 EUR,160 pages,

Episodes :US Free Comic Book Dat 2015, Avengers (2015) 0 (I) et All-New, All-Different Avengers (2015) 1-6, publiés précédemment dans la revue ALL-NEW AVENGERS 1-6)

Scénario :Mark Waid

Dessin : Mahmud Asrar, Adam Kubert

Sollicitation :  Iron Man, Captain America et Vision intègrent des héros inexpérimentés dans l’équipe : la nouvelle Thor et les adolescents Nova, Spider-Man et Ms Marvel. Ensemble, ils vont devoir affronter Kang.

Avis : Mark Waid, Adam Kubert, Avengers. Au sortir de Secret Wars, Marvel a joué la sécurité en confiant son équipe numéro 1 à une équipe créative plus que renommée, voire sortant comme Waid de runs acclamés. Sur le papier cela aurait du fonctionner…sauf que ben non…La faute à un scénario particulièrement timoré et sans ambition qui a assez rapidement refroidi le lectorat.

Assez étrangement, le pari de Waid était pourtant d’adopter ici…exactement la même approche que sur son run précédent, à savoir faire très exactement l’inverse de tout ce qui s’était fait auparavant sur la série. Ainsi, sur DD pendant les années précédant Waid, les auteurs successifs avaient progressivement plongé le personnage dans des intrigues de plus en plus sombres et surtout torturées.

Le parti pris semblait alors qu’il fallait faire souffrir Matt Murdock un peu plus, le rapprocher un peu plus du précipice avec chaque nouvel auteur. L’approche de Waid de réinjecter un peu d’humour et de clarté avait en cela apportait une certaine fraîcheur à l’ensemble, n’empêchant pas le scénariste à l’occasion de torturer de manière très imaginative son héros.

Dans le cas des Avengers, il avait clairement noté la tendance des runs de Hickman et de Bendis sur la fin d’aller vers des menaces de plus en plus grosses, avec des équipes toujours plus puissantes. Donc évidement, il a fait ici le contraire avec une équipe peu fournie, disposant de très peu de moyens et si possible mélangeant les générations afin de servir de vitrine au nouveau visage de l’univers Marvel…

Sauf que très vite, on a pu constater que la sauce ne prenait pas vraiment. Entre des arcs trop long pour trop peu de contenu, des enjeux très limités, une certaine répétition dans les vilains, avec du Kang en veux-tu en voilà à tous les carrefours, une association de personnages assez peu emballante, on passe la moitié du temps à se demander pourquoi on lit ça et l’autre moitié à s’étonner que cela puisse réellement être le titre star de la boîte…

Si dans l’ensemble on ne peut pas dire que cela soit fondamentalement mauvais, il ressort de ces premiers épisodes et du run en général que ce passage de l’histoire de l’équipe est …totalement dispensable. Comme une espèce d’interlude ou de fill in avant que les choses sérieuses ne reprennent…

Verdict : à tester

NOUVEAU MARVEL NOW : ALL-NEW AMAZING SPIDER-MAN 1

ALL-NEW AMAZING SPIDER-MAN 1Date de sortie :  23  août 2017 :

Prix :15,00 EUR, 136 pages,

Episodes :US Amazing Spider-Man (2015) 1-5, publiés précédemment dans les revues ALL-NEW SPIDER-MAN 1-3)

Scénario :Dan Slott

Dessin :Giuseppe Camuncoli  

Sollicitation : Peter, désormais PDG de Parker Industries, ne se déplace jamais sans son garde du corps Spider-Man ! Le héros va devoir affronter une équipe de super-vilains redoutable. Face au Zodiaque, le Tisseur pourra compter sur Mockingbird.

Avis : et on continue dans les rééditions des séries post Secret Wars, cette fois avec la suite du run de Dan Slott sur Amazing Spider-Man, qui a profité de l’occasion pour propulser son personnage dans une toute nouvelle direction, alors que Peter Parker à la tête de son entreprise…rencontre le succès ! Le scénariste poursuit donc ici la progression logique du mouvement qu’il avait initié au moment de Big Time en faisait évoluer de manière constante le statut quo de son personnage.

Si l’idée sur le fond est bonne, j’ai personnellement quelques réserves sur l’exécution, notamment la longueur de la confrontation avec Zodiac qui va s’étaler sur une bonne douzaine d’épisodes, ou encore le fait de voir Parker Industries passer du statut de start up à problèmes en conglomérat international en l’espace de ce qui ne fut dans le temps Marvel que 8 mois…Je ne crois pas que l’éditeur ait vraiment compris comment ça marchait de ce côté là.

Enfin, on ne peut nier que si l’enthousiasme de Slott est toujours là, on sent que le monsieur reste passionné par son job, du côté du lecteur une certaine lassitude s’est désormais installée, alors que le scénariste se dirige vers son 200e épisode d’affilée sur la série (en comptant la période Brand New day il en est actuellement aux USA à plus de 160 ) et plus de 100 en solo.

De fait, même s’il est vrai que le scénariste a réussi à rétablir le statut de best seller du titre après des années assez piteuses, il est aussi incontestable qu’il est temps pour un autre auteur de prendre la suite. Un sentiment manifestement partagé par Marvel qui semble cependant partagé sur la politique à adopter J’ai l’impression qu’ils ne veulent pas perdre Slott qui assure les ventes du titre à un moment où ils sont clairement vulnérables, mais ils sont bien conscients du problème, d’où le lancement récent d’un second titre régulier, Spectacular Spider-Man, aux USA…

Verdict : à tester

NOUVEAU MARVEL NOW : ALL-NEW DEADPOOL 1

ALL-NEW DEADPOOL 1Date de sortie :  23  août 2017 :

Prix :15,00 EUR, 128 pages

Episodes :US Deadpool (2016) 1-5, publiés précédemment dans les revues ALL-NEW DEADPOOL 1-2)

Scénario :Gerry Duggan

Dessin : Mike Hawthorne

Sollicitation : Deadpool est devenu le mercenaire le plus célèbre de la planète. Adulé de tous, il a décidé de se franchiser mais un traître s’est infiltré dans son équipe de professionnels.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Ce tome comme ces collègues marque le début de la réédition de la série période post Secret Wars. L’équipe créative reste cependant globalement la même puisque c’est toujours Gerry Duggan aux commandes.

Verdict : pour les fans de Deadpool.

MARVEL NOW : SECRET WARS – THORS

SECRET WARS - THORSDate de sortie :  23  août 2017 :

Prix :14,00 EUR, 96 pages,

Episodes : US Thors 1-4, publiés précédemment dans les revues SECRET WARS : AVENGERS 1-4

Scénario :Jason Aaron

Dessin :Chris Sprouse

Sollicitation : Les Thor sont les policiers de Battleworld. Ils poursuivent les criminels et mènent une enquête difficile pour retrouver un tueur en série à Fatalistadt. Jason Aaron poursuit sa grande fresque épique sur les différentes facettes du Dieu du Tonnerre avec cette fois-ci le Thor de l’univers Ultimate sous les projecteurs.

Avis : avant d’entamer la suite du run de Jason Aaron dans le cadre de l’univers post Secret Wars, qui est aussi une des meilleures périodes jamais connues par le titre… , je suis ravi de voir que Panini réédite également la mini série Thors publiée dans le cadre de l’event Secret Wars et qui développe le statut bien particulier des Thors dans l’univers de Doom.

Oui, j’ai bien dit Thors au pluriel, puisque lorsqu’il a recréé l’univers, Doom a fait des Thors sous toute ces versions possibles, sa garde personnelle, chargée de maintenir l’ordre entre les domaines et de punir en son nom tous les contrevenants. Pour l’occasion, Jason Aaron se retrouve donc avec une armée de Thors avec laquelle il peut jouer et a décidé d’utiliser le concept à 100% puisque nous avons ici plus un récit policier que de super-héros.

On suit ainsi l’enquête d’un Thor en particulier qui doit découvrir le responsable d’une série de meurtres dans Battleworld. Une série de meurtres qui vise toujours la même personne dans chaque domaine…une certaine Jane Foster ! dont la version 616 forte de son propre marteau va vite débarquer !

Le fait que Aaron maîtrise bien les codes du polar rend la lecture réellement appréciable d’autant plus quand on se rend compte que le scénariste a su parfaitement s’accorder avec Hickman pour raccrocher le contenu de sa mini avec les évènements décrits dans l’event, si bien que la conclusion de la mini série Thors mène directement à la conclusion de Secret Wars.

Par ailleurs, outre le lien avec l’event, Jason Aaron en a profité pour planter la base d’une future intrigue que l’on suivra ensuite dans Unworthy Thor (à paraître en kiosque en octobre) puis dans la série régulière Thor quelques mois plus tard…Bref, un bon tome à lire qui fait partie intégrale du run de Aaron sur la série et ne représente donc pas un simple tie in! C’est également l’occasion de retrouver l’excellent mais trop rare Chris Sprouse au dessin. 

Verdict : à posséder !

MARVEL NOW : SECRET WARS – LE GANT DE L’INFINI

SECRET WARS – LE GANT DE L'INFINIDate de sortie :  23  août 2017

Prix :14,00 EUR, 112 pages,

Episodes :US Infinity Gauntlet (2015) 1-5, publiés précédemment dans les revues SECRET WARS : LES GARDIENS DE LA GALAXIE 1-5)

Scénario :Gerry Duggan

Dessin :Dustin Weaver

Sollicitation : Une famille est perdue dans une zone désolée du Battleworld. Elle va faire la rencontre d’un individu mystérieux qui assure vouloir les protéger. Mais en réalité, les motivations de Thanos sont bien plus sombres…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : à tester ?

MARVEL NOW : SECRET WARS – OLD MAN LOGAN

SECRET WARS – OLD MAN LOGANDate de sortie :  23  août 2017

Prix :15,00 EUR, 144 pages,

Episodes : US Old Man Logan (2015) 1-5, publiés précédemment dans la revue SECRET WARS : OLD MAN LOGAN 1-5)

Scénario :Brian M. Bendis

Dessin :Andrea Sorrentino

Sollicitation : La traversée du Battleworld permettra au vieux Logan de découvrir la vérité sur ce monde et sur lui-même.Wolverine est mort mais Brian M. Bendis et Andrea Sorrentino profitent de Secret Wars pour s’intéresser au personnage de Logan, tel qu’il apparaît dans Old Man Logan de Mark Millar et Steve McNiven.

Avis : et on continue les rééditions des mini séries ties ins à Secret Wars. Après le Thors de Jason Aaron, cette fois c’est au tour du Old Man Logan de Bendis et Sorrentino de passer à la casserole et encore une fois, on va adresser au scénario les mêmes critiques habituelles qui entourent désormais les travaux de ce scénariste : paresseux, sans imagination, dénué de direction et globalement une vaste blague en termes de densité d’intrigue.

Pourtant j’ai bien compris le pitch de Bendis, il nous ressert ici une petite Odyssée appliquée à Wolverine, alors que le personnage issu de l’arc de Mark Millar et Steve McNiven se retrouve à quitter le domaine où il vit pour explorer bien malgré lui le Battleworld créé par Doom. Malgré un premier épisode franchement efficace, les défauts du scénariste refont assez vite surface malheureusement.

En effet, l’intrigue suit rapidement un Logan complètement largué, autant que le lecteur et le scénario, qui va de domaine en domaine sans rien comprendre…jusqu’à atteindre le nouvel univers reformaté post Secret Wars par un bon coup de baguette magique éditoriale…De fait la mini n’intéressera d’une part que les complétistes qui veulent tout posséder autour du personnage et d’autre part les fans de Sorrentino, qui est la seule bonne raison de subir cette lecture…

Je vous recommanderai plutôt de vous procurer la réédition du run Lemire/Sorrentino sur Old Man Logan que Panini va lancer dans quelques mois. Le run est terminé et de qualité…

Verdict : à tester

MARVEL VINTAGE : MACHINE MAN

MACHINE MANDate de sortie :  23  août 2017

Prix :36,00 EUR,440 pages,

Épisodes :US Machine Man 1-19, Hulk 234-237 et Marvel Comics Presents 10, publiés précédemment dans les revues TITANS (Semic) 32-53 et 6 inédits)

Scénario :Jack Kirby, Marv Wolfman,

Dessin : Jack Kirby Steve Ditko, Sal Buscema

Sollicitation : X-51 est une machine gouvernementale qui a développé une conscience. Il est Machine Man, le ‘fils’ d’Abel Stack, et il protégera l’humanité même en étant pourchassé par les militaires.

Avis : bonne idée de la part de Panini de rééditer les travaux de Jack Kirby cette semaine. Si le King Size me semble inaccessible étant donné son prix au commun des mortels, retrouver ses épisodes sur X-51 est une bonne surprise.

Verdict : à lire

MARVEL GRAPHIC NOVEL : DEADPOOL – BAD BLOOD

DEADPOOL – BAD BLOODDate de sortie :  23  août 2017

Prix :18,00 EUR,

Episodes :US Deadpool – Bad Blood OGN, inédit)

Scénario : Chris Sims, Chad Bowers, Rob Liefeld

Dessin : Rob Liefeld

Sollicitation : Parmi les ennemis de Deadpool, il y en a un qui souhaite plus particulièrement prendre sa revanche. Qui est le mystérieux Thumper ? Wade Wilson pourra-t-il compter sur ses alliés Cable et Domino ?

Avis : avec d’une part le succès du film Deadpool l’année dernière et d’autre part la popularité continue dont jouit le personnage depuis presque une décennie maintenant dans les comics, ce n’était qu’une question de temps avant que Marvel ne demande au co-créateur du personnage de revenir faire un tour à la maison pour proposer quelque chose d’inédit…

Du coup, voilà Rob Liefeld nous a pondu ce graphic novel sur “son”personnage…Je ne l’ai pas lu en VO, mais étant donné que Liefeld a conservé un contrôle assez étroit sur la production du bouquin, je ne pense pas qu’il faille s’attendre au truc de l’année…Au mieux, je pense que ce sera un petit divertissement sans prétention…

Verdict : à tester

HORS COLLECTION : KING-SIZE KIRBY

KING-SIZE KIRBYDate de sortie :  23  août 2017 :

Prix :150,00 EUR, 816 pages,

Episodes :US Red Raven Comics 1, Marvel Mystery Comics 13, Captain America Comics 1 et 7, Yellow Claw 4, Rawhide Kid (1955) 17, Amazing Adventures (1961) 1, Strange Tales (1951) 89, 94 et 114, Teen-Age Romance 84, Fantastic Four (1961) 1, 48-51, 57-60 et Annual 5, Incredible Hulk (1962) 3, Two-Gun Kid 60, Love Romances 103, Amazing Spider-Man (1963) 8, Sgt Fury 6 et 13, Avengers (1963) 4, Tales of Suspense 59, X-Men (1963) 9, Thor 134-136 et 154-157, Not Brand Echh 1, Amazing Adventures (1970) 1-2, Marvel Treasury Special: Captain America’s Bicentennial Battles, Captain America (1968) 200, Eternals (1976) 7, Devil Dinosaur 1 et What If? (1977) 11, dont 10 inédits

Scénario : Jack Kirby

Dessin : Jack Kirby

Sollicitation :  Jack Kirby, le « King », est l’un des principaux auteurs qui a façonné Marvel, en participant à la création des personnages les plus connus. Il a également imaginé ou collaboré à des séries très variées de la Maison des Idées. Romance, science-fiction, western, Seconde Guerre mondiale, humour, super-héros… cet album retrace la carrière de Kirby avec de nombreux inédits.

Avis : où le bouquin qui cette semaine fera très envie à tout le monde mais pourra être acheté par absolument personne. Je comprends parfaitement qu’il s’agit là d’une édition spéciale sur laquelle Panini a beaucoup bossé, ce qui explique le prix…et malgré tout mon amour pour Kirby…150€, je suis désolé c’est juste trop pour ce qui n’est au final qu’un comic-book…

Oui, c’est du Kirby, oui c’est plus de 800 pages…mais 150€….je crois que Panini s’est trompé de marché pour présenter un truc pareil. Je doute en effet que le marché des comics soit fait pour ce genre de produit réellement de luxe. Pour la plupart des gens c’est certes une passion, mais cela ne veut pas dire que l’on ne fasse pas attention au prix de ce que nous achetons.

Verdict : à posséder…si vous avez les moyens…

DERNIER TOME BEST OF FUSION COMICS : BUFFY CONTRE LES VAMPIRES SAISON 10 TOME 6

buffyDate de sortie :  23  août 2017 :

Prix :17,50 EUR,128 pages

Episodes :US Buffy the Vampire Slayer Season 10 26-30, inédits

Scénario :Christos Gage

Dessin :Rebekah Isaacs

Sollicitation : Le Scooby Gang est dispersé mais Buffy doit le réunir pour la confrontation finale avec le grand méchant de cette saison 10.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de ce tome qui en principe marque la conclusion de cette saison 10. A noter qu’aux USA une saison 11 est déjà en cours et qu’une saison 12 suivra sans le moindre doute. Par contre je ne sais pas si Panini poursuivra l’aventure en VF tant le Whedonverse semble avoir perdu une bonne partie de son lectorat ces dernières années en France.

Verdict : pour ceux qui suivent.

DERNIER TOME BEST OF FUSION COMICS : SUNSTONE 5

SUNSTONE 5Date de sortie :  23  août 2017

Prix : 22,00 EUR, 264 pages,

Épisodes :US Sunstone OGN 5, inédit)

Scénario : Stjepan Seijic

Dessin : Stjepan Seijic

Sollicitation : Il est temps de réparer ce qui peut l’être, d’oublier les mauvais souvenirs. Il est temps de prendre son courage à deux mains et de faire face à celle qu’on aime, pour lui dire ce que l’on ressent réellement.

Avis : conclusion du premier grand arc de la grande saga que va représenter Sunstone. En effet à terme, Sejic a annoncé environ 20 tomes, avec 5 tomes par grand arc. Chaque arc étant consacré à un couple différent. La partie sur Ally et Lisa se termine donc ici, du moins en partie puisqu’on retrouvera bien évidemment les personnages d’une part dans le décor des arcs suivants et apparemment vers la fin l’auteur les remettra en vedette.

En attendant, nous avons donc dans ce tome 5 la résolution tant attendue, surtout au vu de la conclusion du tome 4 qui s’était conclu sur la rupture entre les deux héroïnes, après une progression, très/trop rapide de leur relation. Il est désormais tant pour elles de reprendre leur souffle et surtout de véritablement faire face à la réalité de leur relation et de leurs sentiments l’une pour l’autre. A ce titre, on ne peut encore une fois qu’admirer la manière dont Sejic a construit à la fois son récit et ses personnages.

L’aspect relationnel a été particulièrement bien développé au fil des volumes, et dans le même temps le passé, les échecs et les fêlures des personnages étaient parfaitement présentés et développés amenant de fait le tome 4 vers une conclusion logique. Avec ce tome 5, Sejic amène les personnages à se confronter à tout cela et à prendre une décision importante en conséquence.

Encore une fois on ne peut que saluer l’exceptionnelle réussite de cette série et on croise les doigts pour la suite, Mercy, attendue en VO vers la fin de l’année …

Verdict : à posséder

BEST OF FUSION COMICS : HUCK

HUCKDate de sortie :  23  août 2017

Prix :17,50 EUR,160 pages

Épisodes :US Huck 1-6, inédits

Scénario :Mark Millar

Dessin :Rafael Albuquerque

Sollicitation : Le pompiste Huck mène une vie tranquille. S’il possède de fantastiques pouvoirs, il les utilise discrètement pour faire le bien autour de lui. Mais un jour, ses dons sont révélés et l’homme devient le centre de toutes les attentions.

Avis : pas vraiment d’avis sur ce nouveau projet signé Mark Millar. J’ai essayé les premiers épisodes en VO et très sincèrement je n’ai guère été convaincu. Apparemment, Millar a eu “l’idée” de Huck après avoir maté Man Of Steel et ce grand fan de Superman a décidé de présenter sa version du personnage sans toute cette vision sombre moderne dont débordait le film…Ouais…je sais que beaucoup de gens ont apprécié mais à l’image de son autre projet Reborn avec Greg Capullo, je n’y ai guère adhéré.

Comme d’habitude, on retrouve les mêmes problèmes ici qu’avec le reste de la production du scénariste : c’est superficiel, à peine réellement développé, les personnages sont peu crédibles et dans l’ensemble, on a réellement l’impression que Millar se contente d’effleurer la surface sans vraiment rien développer. Du moins pour les épisodes que j’ai lu…peut être que le reste de la mini valait quelque chose…En clair, pas pour moi. A voir quels sont vos goûts en la matière.

Verdict : à tester

SNORGLEUX COMICS

AMERICAN MONSTER TOME 1

AMERICAN MONSTERDate de sortie : 25 août 2017

Prix : 16.50€/

Scénario : Brian Azzarello

Dessin : Juan Doe

Sollicitation :  Dans une petite ville du Midwest, un homme imposant et défiguré descend du Bus et s’installe au motel. Son apparence effraie les habitants – personne ne le connaît – à moins que ? Impossible à dire, car il semble ne pas avoir de visage. Ses intentions sont inconnues, jusqu’à ce qu’il s’occupe d’un shérif corrompu qui deal avec le gang local de marchands d’armes racistes. Il passe alors du statut de monstre à celui de héros … jusqu’à ce que ses vraies intentions remontent à la surface. Il n’est pas là pour en finir avec le gang, mais pour en prendre les rennes. Et ça ne fait que commencer .

Avis : cette semaine marque l’arrivée d’un nouvel éditeur sur le marché. Non, je ne parle pas de Snorgleux, qui est présent dans les comics depuis quelques temps déjà (Marty a notamment abordé la série Elfquest dans les comixity), mais bien des séries de l’éditeur US Aftershock que Snorgleux a réussi à remporter pour le marché VF.

Si le nom d’Aftershock ne vous dit pas grand chose…c’est normal. Créée il y a environ 3 ans, la toute jeune maison d’édition souffre d’un déficit de visibilité assez incroyable, et ce malgré le fait qu’ils aient réussi à attirer certains des plus gros auteurs de l’industrie grâce en grande partie aux carnets d’adresse bien remplis des éditeurs.

C’est ainsi que Brian Azzarello et nombre d’autres, comme Garth Ennis ou encore Warren Ellis (avec Shipwreck annoncé en VF pour octobre prochain) ont pu lancer de nouveaux projets. Au vu du pitch on reste dans les thèmes qu’affectionne Azzarello : l’amérique et le crime organisé où quand le coeur du pays doit affronter les monstres que le reste du pays est capable d’engendrer…

Verdict : à lire

ANIMOSITY TOME 1

ANIMOSITYDate de sortie : 25 août 2017

Prix : 16.50€/

Scénario : Marguerite Bennett

Dessin :Rafael de Latorre

Sollicitation : Voilà à peut près ce que l’on sait :

Un jour, les animaux se sont éveillés. Ils ont commencé à penser.Ils ont commencé à parler. Ils ont commencé à se venger. Une fillette et son chien vont essayer de s’échapper de New York pour retrouver la seule personne capable de la sauver et de la protéger de ce nouveaux monde ou les humains et les animaux vont devoir cohabiter.

Avis : autre série Aftershock publiée par Snorgleux cette semaine, Animosity représente à ce jour le plus grand succès de l’éditeur si bien qu’ils sont en train de l’adapter à toutes les sauces aux USA, avec des suites et plusieurs séries régulières annoncées pour explorer le nouveau monde créé par Marguerite Bennett.

Si le nom de l’auteur peut faire un peu peur à certains lecteurs, dont moi, au vu de ses …productions passées, notamment dans le monde de Batman, le fait est qu’elle..s’en sort bien mieux sur cette production personnelle qui reprend une idée assez vieille en SF : et si tous les animaux à la surface de la planète voyaient leur intelligence augmenter au point de pouvoir communiquer avec les humains : que se passerait-il ?

La réponse de Bennett est assez claire : pas bien…pour les humains. Les animaux n’appréciant apparemment pas la manière dont nous les traitons…et la plupart d’entre eux se révélant même être des XXX de bâtards sans principe tuant pour le plaisir de tuer (comme les humains en somme…). Ce qui donne d’ailleurs lieu à des scènes assez…coccasses avec des animaux ultra violents usant d’un langage..fleuri à l’encontre des humains.

L’idée est de fait assez amusante et fonctionne sans doute d’autant plus qu’au coeur du récit, on retrouve une petite fille et son chien, l’image même de la fidélité qui va faire fondre quelques coeurs…Bref, un récit efficace recommandé.

Verdict : à lire

URBAN COMICS

RECIT COMPLET 2

recit-complet-batman-2-poison-ivyDate de sortie : 25 août 2017

Prix : 5.9€/152 PAGES

Episodes :US POISON IVY: CYCLE OF LIFE AND DEATH #1 à #6, SECRET ORIGINS #36

Sollicitation :  Belles plantes et mauvaises graines !

Poison Ivy a repris une activité honnête, travaillant en tant que chercheuse en botanique. Elle met à contribution sa connaissance scientifique et crée trois êtres hybrides, mi-humains mi-plantes. Mais son parcours est jonché de cadavres qui attirent l’attention de la police. Elle devra résoudre cette énigme avec l’aide de ses amis Harley Quinn et Catwoman. La mini-série d’Amy CHU et Clay MANN est suivie par un épisode retraçant les origines de la criminelle, par Neil GAIMAN et Mark BUCKINGHAM.

Avis : sortie kiosque cette semaine avec cette mini série consacrée à Poison Ivy. Une mini…qui n’a guère été bien reçue par la critique et qui d’après ce que j ‘ai compris a également souffert de changement d’artistes en cours de route. J’aime beaucoup le personnage ainsi que l’artiste Clay Mann, mais je ne suis pas trop sûr de lui donner sa chance…Au pire, on a là l’équivalent d’un TPB pour moins de 6€, donc à voir.

Verdict : à tester

GOTHAM ACADEMY TOME 3

gotham-academy-tome-3Date de sortie : 25 août 2017

Prix : 17.5€/

Episodes :GOTHAM ACADEMY VOL. 3: YEARBOOK (#13-18 + Annual 1)

Scénario : Becky Cloonan, Brenden Fletcher

Dessin : Adam Archer

Sollicitation :  L’année touche à sa fin, et Maps a pour mission de réaliser le yearbook de la prestigieuse Gotham Academy. Pour compiler tous les grands événements de l’année, la jeune fille fait appel aux souvenirs de tous ses amis, l’occasion de revivre de folles aventures et de révéler les secrets encore enfouis de Gotham City.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

HARLEY QUINN TOME 6

harley-quinn-tome-6Date de sortie : 25 août 2017

Prix : 15€/

Episodes :#26 – 30

Scénario : Amanda Conner & Jimmy Palmiotti

Dessin : Chad Hardin

Sollicitation : Harley Quinn connait bien l’amour fou, au sens strict tu terme. Si elle a décidé de laisser son histoire avec le Joker derrière elle pour se rallier au camp des héros au service du bien, les prétendants continuent de se bousculer au portillon de l’hypnotique jeune femme. Et le dernier en date, Red Tool, n’a rien trouvé de mieux que de lui prouver son amour en tuant des innocents, en la kidnappant et en l’amenant de force devant l’autel.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Harley.

 

 

A propos Sam 1974 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

    • Malheureusement oui.
      Et panini le sait, il savent aussi qu’ils ont un public assez captif sur ce run, étant donné que c’est une pièce importante du travail de Jason Aaron…donc en gros on l’a dans l’os

  1. Petit coup de gueule concernant Panini et Kirby.
    URBAN se casse le c** à faire la réédition d’œuvres comme Le Quatrième Monde, Kamandi etc depuis des années et là cette année, Panini qui a quelques droits quand même sur le King s’est dit (je m’imagine la scène):

    Manager : Hé les mecs je suis tombé sur un truc qui s’appelle Kirby&Me et d’après eux si Kirby n’était pas mort il aurait eu 100 ans cette année !!

    Assistant: Oh putain on peux vendre des bouquins avec ça !!!

    Manager : Va voir au grenier ce que l’on pourrait imprimer !!

    Assistant : Alors apparemment on a les droits sur Ma…chi….ne…man, connaît pas mais c’est épais on peux se faire de la tune, et oh bordel regarde ce qu’ils ont fait aux USA, un putain de pavé qu’on va pouvoir vendre 150 balles !!!

    Manager : Génial sur ce pavé on a même pas besoin de changer quoi que ce soit, les ricains ont déjà fait tout le boulot.

    Je me sens mieux, bref ça fait vraiment opportuniste et ils ne s’en cache même plus, là où il y a un vrai travail éditorial dans certaines maisons d’éditions Panini ne se contente que de se calquer sur les événements et les sorties ciné (cf Hulk et Thor fin d’année). J’en viens à espérer que certains personnages sortent au ciné pour avoir les comics leur étant liés c’est dire…

    Mais je vais être honnête je vais l’acheter ce livre car j’adore Kirby et son travail sur des planches de cette taille ça doit juste être dément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.