Guide de lecture Comics VF : semaine du 08 Janvier 2018

BLISS COMICS

GENERATION ZERO

Couv_GenZero_RVB_TEMPORAIRE-1-600x922Date de sortie : 12 janvier 2018

Prix : 24.50€/

Scénario : Fred Van Lante

Dessin : Francis Portela, Diego Bernard.

Episodes : La maxi-série Generation Zero #1-9.

Sollicitation :  Génération Zéro – RÉSUMÉ

Très jeunes, les enfants de la force d’attaque appelée Génération Zéro ont été kidnappés par le Projet Rising Spirit et entraînés à devenir des soldats télépathes. Après des années d’emprisonnement, ils ont enfin réussi à gagner leur liberté. Ces ados en fuite ont juré de se protéger mutuellement et d’utiliser leurs pouvoirs pour défendre une génération sans avenir : les jeunes comme eux. L’une d’elle s’appelle Keisha Sherman. Son petit ami a été retrouvé mort Rook, une ville devenue la plus high-tech du pays presque du jour au lendemain par la volonté d’un géant du web. Lorsque Keisha envoie un appel désespéré sur internet, son lycée voit arriver d’étranges nouveaux étudiants… Alors que la nouvelle de la présence de la Génération Zéro se répand, le groupe d’ados prodiges va découvrir qu’ils sont loin d’être la chose la plus étrange à se cacher derrière les façades immaculées de Rook…

Ce récit complet est signé Fred Van Lente (Archer and Armstrong, Ivar), avec Francis Portela (Faith) et Diego Bernard (X-O Manowar). Science-fiction, conflits générationnels et rejet de l’autorité sont au cœur de ce récit complet captivant.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui sont intéressés par le pitch de la série.

GLENAT COMICS

BLACK MAGICK TOME 1

BLACK MAGICKDate de sortie :  10 JANVIER 2018

Prix : 17.5€/ 160 pages

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Nicola Scott

Episodes :

Sollicitation :  Flic ou sorcière, tout est une histoire de vocation

Rowan Black travaille à la criminelle de Portsmouth. En bonne flic, elle a pas mal de choses à cacher. Dont une en particulier : c’est aussi une sorcière. La nuit, elle participe à des rituels secrets – quand ils ne sont pas interrompus par le boulot. Le jour où elle est appelée en urgence pour régler une prise d’otage, Rowan découvre que le criminel connait sa véritable identité. Et qu’il n’est sans doute pas le seul. Alors que la lumière se fait sur son passé, l’avenir de Rowan devient soudain beaucoup plus obscur…

Véritable machine à best-sellers et lauréat de plusieurs Eisner Awards, Greg Rucka (Lazarus, Gotham Central) publie avec Black Magick un nouveau récit haletant, entre polar et magie noire, mis en image par la dessinatrice superstar Nicola Scott (Birds of Prey, Secret Six, Earth 2).

Avis : après Lazarus, Glénat Comics confirme son intérêt pour les séries écrites par Greg Rucka en commençant à s’attaquer à ses autres travaux, pour se faire ils publient cette semaine l’autre série creator owned lancée par le scénariste en compagnie de l’excellente Nicola Scott au dessin, à savoir Black Magick. Une série à l’histoire assez compliquée, puisque le premier arc présenté ici  a en fait été publiée pour la première en VO…il y a un peu plus de deux ans. Or peu de temps après la sortie des premiers épisodes, DC s’est rapproché du scénariste et de la dessinatrice pour qu’ils assurent la reprise de Wonder Woman à l’occasion du Rebirth.

Du coup, le titre fut mis en hiatus pendant plus d’un an, plus le temps ensuite de reprendre le travail. Du coup, le titre n’est revenu pour son second arc qu’au second semestre 2018. Depuis, on dirait que le titre a repris un rythme régulier… en espérant que cela dure. Car de fait, le titre comme d’habitude est de qualité.  Ce n’est clairement pas le meilleur de Rucka, mais il présente des qualités indéniables que ce soit au niveau du scénario et surtout de la partie graphique. Autant vous prévenir, Nicola Scott se réinvente complètement avec ce titre, assurant presque toute la partie graphique à elle toute seule, lui donnant une patte unique et tout simplement sublime.

Au niveau du scénario, on constate très vite que Rucka a réussi ce qu’il cherchait à faire depuis un moment, à savoir toucher au genre mystique/fantastique. On l’a vu faire des tentatives ici ou là pas vraiment réussies, le genre semblant lui résister, comme avec la mini série Veil. Et bien avec Black Magick il a enfin trouvé la bonne formule. Pour cela, il lui a suffi de relier cela à un genre qu’il affectionne et maîtrise, le bon gros polar. Ainsi, on suit le personnage de Rowan Black, inspectrice à la criminelle de Portsmouth, qui va vite se retrouver à traiter  une affaire liée à son existence de sorcière…

Peu à peu, on découvre l’univers de la jeune femme, son passé…voire ses passés, puisqu’elle est sorcière depuis…un certain temps…et elle va vite découvrir que de vieilles menaces sont en train de ré-émerger et pourraient bouleverser non seulement sa vie mais aussi celles de ses proches. L’ensemble est prenant mais souffre d’un gros défaut : la relative lenteur du développement de l’intrigue. On est bien évidemment accroché, mais on aimerait aussi que Rucka en vienne au fait …

Donc dans l’ensemble encore une fois une très bonne série de la part de Rucka, une partie visuelle magnifique…et quelques réserves sur le rythme. A noter par ailleurs que ce premier tome sort également en parallèle en édition collector (donc avec le prix de l’édition collector) – faites donc attention à prendre l’édition qui vous intéresse (ou plutôt que vous avez les moyens de payer).

Verdict : à posséder

LAZARUS TOME 1 – VERSION COLLECTOR

501 LAZARUS COLLECTOR T01[BD].inddDate de sortie :  10 JANVIER 2018

Prix : 29.95€/144 pages

Scénario : Greg Rucka

Dessin : MIchael Lark

Episodes :

Sollicitation :  Déjà culte, et maintenant collector !

Dans un futur proche et dystopique, le monde est partagé par une poignée de familles. Chacune dispose de son protecteur, son Lazare. Forever est celui de la famille Carlyle. Découvrez son histoire.

Véritable best-seller du catalogue Glénat Comics, Lazarus paraît aujourd’hui en édition collector grand format. Un bel objet pour apprécier dans les meilleures conditions l’une des séries les plus en vogue du comics américain.

Avis : réédition cette semaine du premier tome de l’excellente série Lazarus de Rucka et Lark en version collector. Je ne suis pas trop sûr de ce qu’apporte cette version, à part un bouquin plus grand et beaucoup plus cher. Je suis assez dubitatif sur ce genre d’édition, surtout quand on regarde le rapport nombre de pages/prix…Mais si cela peut permettre encore à de nouveaux lecteurs de découvrir cette très très bonne série, je ne vais pas me plaindre. On retrouve en effet ici tout le talent de Rucka pour développer un personnage féminin, dans un contexte presque post apo, où un nombre restreint de familles domine le monde revenu à un système féodal mais disposant d’une technologie moderne.

Le thème de fond est sans aucun doute la famille, alors que l’on suit les relations difficiles entre Forever le personnage principal, véritable création de son clan, avec son paternel et ses frères et soeurs. Tout cela va rapidement se développer alors que l’intrigue va peu à peu décrire un monde riche en menaces autour d’elle et va notamment s’intéresser bien vite aux relations…conflictuelles avec les autres clans. Sans aucun doute l’une des meilleures séries de Rucka et un des meilleurs comics sur le marché.

Verdict : à posséder (ou la version normale, mais lisez Lazarus)

LADY KILLER TOME 2

Lady KillerDate de sortie : 10 JANVIER 2018

Prix : 15.95€/144 pages

Scénario : Joelle Jones

Dessin :  Joelle Jones

Episodes :

Sollicitation :  La tueuse au foyer est de retour !

La famille Schuller déménage du côté de Cocoa Beach, en Floride, et continue de mener son petit train de vie. Josie, elle, jongle toujours entre les réunions tupperware, les devoirs des enfants et quelques contrats d’assassinat. Jusqu’au jour où une ancienne connaissance qu’elle aurait préféré oublier fait son apparition. Son petit quotidien risque de rapidement devenir moins tranquille…

Entre Dexter, Desperate Housewives et Mad Men, Lady Killer est un récit à la fois violent, drôle et provocateur, illustré très à propos par des couleurs pimpantes et un graphisme délicieusement vintage.

Avis : retour de la Lady Killer de l’excellente Joelle Jones, qui revient nous conter les aventures de notre tueuse pro, mère au foyer dans les années 60 bien conservatrices ! la première mini nous présentait bien le personnage, sa double vie bien particulière…avant qu’elle ne s’écroule devant elle et qu’elle soit pourchassée par ses employeurs…et doive s’en débarrasser pour survivre et maintenir sa petite vie “tranquille”. Bien évidemment, ici les ennuis reviennent la chercher alors qu’elle a déménagé dans un autre Etat…J’ai hâte de découvrir cela et de me replonger dans ce titre bien à part…et surtout de retrouver le style graphique de Jones. Au vu de ces récents travaux, notamment sur Batman, on peut voir qu’elle a énormément évolué ces dernières années, pour devenir l’une des meilleures artistes sur le marché.

Verdict : à lire

LETTER 44 – TOME 5

LETTER 44Date de sortie :  10 JANVIER 2018

Prix : 16.95€/128 pages

Scénario : Charles Soule

Dessin : Alberto Jimenez Albuquerque

Episodes :

Sollicitation :  ils sont peut-être le dernier espoir de l’humanité

Envoyés pour enquêter sur une structure alien dans la ceinture d’astéroïdes, les membres du Clarke espéraient faire de grandes découvertes, établir un premier contact, mais surtout rester en vie le plus longtemps possible. Ils sont tous montés à bord en sachant pertinemment que ce ne serait qu’un aller simple. Pour certains, c’était un choix. Pour d’autres, une chance.

Construit en one shots réalisés par des guests de talent (Joëlle Jones, Drew Moss, Ryan Kelly, Alise Gluškova, Langdon Foss), ce nouvel opus de Letter 44 nous fait découvrir les origines de l’équipage du Clarke, ainsi que celles des mystérieux Constructeurs…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent la série.

PANINI COMICS

BLACK PANTHER : L’HOMME SANS PEUR

BLACK PANTHER L'HOMME SANS PEURDate de sortie :  10 JANVIER  2018

Prix : 30,00 €  /256 pages,

Scénario :Liss,

Dessin :Francavilla, Pato

Episodes : US Black Panther : Man Without Fear 513-523 publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL : PANTHERE NOIRE 1-2

Sollicitation :  Daredevil a chargé la Panthère Noire d’assurer la protection d’Hell’s Kitchen. Dans une ville infestée de serial killers et de seigneurs du crime, T’Challa doit reprendre son destin en main, tout en rendant la justice. Une tâche des plus difficiles, d’autant que New York se retrouve dans la tourmente de Fear Itself.   

Avis : Panini rassemble le run court de David Liss sur une période bien particulière de Black Panther où celui-ci remplaçait un Daredevil alors en taule…je ne l’ai personnellement pas lu, mais d’après ce que m’a dit Steve c’était étonnamment bon. Un titre dont il n’attendait rien du tout et qu’il avait particulièrement apprécié. Donc je passe le message.

Verdict : à tester

 

BLACK PANTHER : LE MONDE VA DISPARAÎTRE !

BLACK PANTHER LE MONDE VA DISPARAÎTRE !Date de sortie :  10 JANVIER  2018

Prix :26,00 €  /  240 pages,

Scénario : Jack Kirby

Dessin : Jack Kirby

Episodes :US Black Panther (1977) 1-13 publiés précédemment dans les revues L’INATTENDU (Arédit) 14-16 et 21

Sollicitation : Une saga 100% aventure et action par Jack Kirby ! La Panthère Noire affronte des adversaires étonnants à travers le monde entier dans ces épisodes qui constituent l’intégralité de la prestation du  King des comics sur Black Panther

Avis : Panini a fait le bon choix parmi le torrent de sorties consacré à Black Panther de s’intéresser de nouveau aux oeuvres de Jack Kirby, signé lors de son retour chez Marvel au milieu des années 70, après plusieurs années passées chez DC. Jamais lu, mais clairement intéressé par ce que le King avait à dire sur le personnage.

Verdict : à tester

 

BLACK PANTHER PAR CHRISTOPHER PRIEST 1 (sur 4)  

BLACK PANTHER PAR CHRISTOPHER PRIEST 1 (sur 4)Date de sortie :  10 JANVIER  2018

Prix : 17,50 € /280 pages,

Scénario :Priest,

Dessin :Texeira, Jusko

Episodes :US Black Panther (1998) 1-12 publiés précédemment dans les revues MARVEL KNIGHTS (V1) 1-13

Sollicitation : La Panthère Noire enquête sur un crime à New York sous l’œil attentif de l’agent Everett K. Ross. Mais pendant qu’il est aux Etats-Unis, T’Challa ne peut pas protéger le Wakanda contre ses ennemis… Retrouvez pour la première fois en librairie le run culte de Christopher Priest.   

Avis : parmi les très nombreuses sorties consacrées à Black Panther en ce début d’année, en voilà une que je peux chaudement recommander et  qui est assez largement considérée à raison comme l’un des meilleurs travaux jamais effectué sur le personnage. Je parle bien évidemment de la reprise du titre par Christopher Priest au moment du lancement du label Marvel Knights à la fin des années 90. Ce qui…ne rajeunira pas nombre d’entre nous qui ont découvert la série à l’époque du mag Marvel Knights…oui, je suis vieux car j’y étais et je m’en souviens…

Je me souviens surtout que Black Panther avait été l’une des révélations du label alors mené par Quesada et Palmiotti. En donnant carte blanche à Priest, celui-ci a pu mois après mois créer une intrigue complexe, riche et tout simplement passionnante, mêlant passé et présent, complot politique, et intrigue mystique, relations personnelles et frictions avec les Avengers. On reconnaît de manière immédiate le style de Priest qui déjà à l’époque travaillait à coup de séquence titrée pour segmenter chaque épisode articulant la chronologie de manière experte…et non dénuée d’humour.

On se souviendra encore de la séquence avec Mephisto poirotant pendant des lustres sur son trône que Black Panther veuille bien se montrer…dans son appart…

Bref, du très bon, réédité cette fois en un format économique avec apparemment 12 épisodes par tome, ce qui devrait couvrir en 4 volumes l’essentiel. Si vous voulez le run qui fait référence sur le personnage, c’est par ici que ça se passe !

Verdict : à posséder !

 

CAPTAIN AMERICA : LE PROCES DE CAPTAIN AMERICA

LE PROCES DE CAPTAIN AMERICADate de sortie :  10 JANVIER  2018

Prix :30,00 € , 272 pages,

Scénario :Brubaker,

Dessin :Guice, Samnee, Breitweiser

Episodes :US Captain America (2005) 611-619 et 615.1 publiés précédemment dans les revues MARVEL ICONS HS 23 et MARVEL STARS HS 2)

Sollicitation : Bucky Barnes, alias le nouveau Captain America, doit répondre de ses crimes devant la justice. Devenu directeur du S.H.I.E.L.D., Steve Rogers fait son possible pour tirer son ami d’affaire. Au cours de son enquête, la Légende Vivante découvre une terrible conspiration.

Avis :pas d’avis, je signale juste la sortie…oui, à l’époque j’avais laissé tomber le run d’Ed Brubaker sur Cap depuis un certain temps déjà…

Verdict : pour ceux qui suivent.

 

CROSSED : TERRES MAUDITES 12  

CROSSEDDate de sortie :  10 JANVIER  2018

Prix :15,00 €  /  160 pages,

Scénario :Wolfer

Dessin : Wolfer

Episodes : US Crossed : Badlands (2011) 81-86, inédits

Sollicitation : Un groupe de survivants trahit les règles en accueillant deux jolies jeunes femmes ; Ils ne se doutent pas de quoi elles sont capables pour survivre.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans du genre.

DAREDEVIL : L’INTEGRALE 1969

DAREDEVILDate de sortie :  10 JANVIER  2018

Prix : 32,00 € , 268 pages

Scénario :Thomas,

Dessin :Colan, Windsor-Smith

Episodes :US Daredevil (1964) 48-59, Not Brand Echh 4 publiés précédemment dans les revues STRANGE 47-58 et 1 inédit

Sollicitation : Daredevil, accusé de meurtre, devient la cible de tout New York. Retrouvez également l’un des épisodes les plus émouvants des aventures de Matt Murdock.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de la période classique du personnage.

SPIDER-GWEN 5

SPIDER-GWEN 5Date de sortie :  10 JANVIER  2018

Prix :14,00 € /   112 pages,

Scénario : Latour, Taylor,

Dessin :Rodriguez, Takara, Divers

Episodes : US Spider-Gwen (2015) 14-15 et Annual 1, All-New Wolverine (2016) Annual 1, inédits sauf l’Annual d’All-New Wolverine publié dans la revue ALL-NEW X-MEN

Sollicitation : Gwen Stacy vit des moments difficiles : son père est en prison et le Caïd de la pègre new-yorkaise la force à travailler pour lui. En bonus, découvrez une histoire au cours de laquelle Spider-Woman fait équipe avec Laura Kinney, la Wolverine de l’univers Marvel classique.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter la présence dans le tome, du premier annual de All New Wolverine, qui organise la première rencontre entre les deux personnages. La différence de dimension n’étant guère un obstacle dans le cas présent, Tom Taylor ayant trouvé une astuce qui rappellera quelques souvenirs datant de Ultimate Spider-Man. L’épisode est sympatoche mais en rien indispensable.

Verdict : pour ceux qui suivent la série.

 

ULTIMATE SPIDER-MAN 12

ULTIMATE SPIDER-MAN 12Date de sortie :  10 JANVIER  2018

Prix :30,00 € / 248 pages,

Scénario : Bendis,

Dessin : Immonen

Episodes :US Ultimate Spider-Man (2000) 129-133 et Annual 3, Ultimate Spider-Man Requiem 1-2 publiés précédemment dans les revues ULTIMATE SPIDER-MAN 68 -70 et ULTIMATES HS 10

Sollicitation : Magnéto dévaste New York avec un tsunami. Tandis que les plus grands héros de la Terre affrontent le super-vilain, Spider-Man tente de sauver les new-yorkais, au péril de sa vie… La fin de la « saison 1 » de la série.

Avis : voilà un tome dont la composition me pose question, car je trouve qu’il contient relativement peu d’épisodes…En effet, même si je me souviens que certains des épisodes sont plus importants en termes de taille que d’habitude, je ne vois pas trop comment on arrive à 250 pages…et 30€ en termes de prix. Malheureusement, il est difficile de faire l’impasse sur ces numéros qui clôturent la première, et soyons honnêtes, meilleure série de Ultimate Spider-Man.

A l’occasion de l’attaque de Magneto, qui faisait l’objet du tristement célèbre Ultimatum, les différents titres Ultimate déjà en crise en termes de vente et surtout de créneau propre expérimentaient alors leur première relance…d’une longue série. Je ne garde pas un grand souvenir des numéros réunis ici qui font surtout figure de bouche trou, le temps que Bendis case les ties ins au crossover avant de passer à la phase suivante de la série. Il y a quelques passages sympas essentiellement grâce au boulot de Immonen au dessin, mais dans l’ensemble, on ne fait qu’assister à la démolition de l’univers Ultimate par Jeph Loeb.

Je pense que Bendis devait chialer dans son coin devant un tel massacre…ce qui explique sans doute que  malheureusement, si la suite contient de bons passages, elle ne sera jamais à la hauteur du premier volume de la série. On peut même se demander si cela n’aurait pas été le bon moment pour Bendis de quitter la série et laisser la place à quelqu’un d’autre…notamment pour gérer les ruines du poste Ultimatum. Personnellement, je me souviens que Bendis avait fait…comme si de rien n’était sur la suite de la série. Comme nombre de lecteurs, son attitude fut “Ultimatum ? connais pas mon bon lecteur ! jamais entendu parler !! la la al alalalal j’entends rien !!”

Verdict : à lire

VENOM : UNE BANDE DE SAUVAGES  

VENOM UNE BANDE DE SAUVAGESDate de sortie :  10 JANVIER  2018

Prix :18,00 €  / 176 pages,

Scénario :Remender,

Dessin : Medina, Shalvey

Episodes :US Venom (2011) 15-22 publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN UNIVERSE (V1) 5-6

Sollicitation : Flash, armé du symbiote, va combattre les ennemis les plus dangereux qu’il ait eu à affronter : ceux qui connaissent son secret et savent où se trouve sa famille.  Découvrez la suite et fin des épisodes signés par Rick Remender (le scénariste de Secret Avengers).

Avis : fin de la réédition du run de Remender sur Venom. Je ne les ai jamais lu jusque là. A voir si je me laisserai tenter un jour, mais je n’en ai entendu que des critiques positives, ce qui n’est guère surprenant pour un boulot signé Remender.

Verdict :pour ceux qui suivent.

 

WOLVERINE : LA CHASSE EST OUVERTE

WOLVERINE LA CHASSE EST OUVERTEDate de sortie :  10 JANVIER  2018

Prix : 30,00 €   296 pages,

Scénario :Cornell,

Dessin : Davis

Episodes : US Wolverine (2013) 1-13 publiés précédemment dans les revues WOLVERINE (V4) 1-13

Sollicitation : Wolverine est infecté par un virus extraterrestre qui annule son pouvoir auto-guérisseur. Privé de l’un de ses principaux atouts, comment Logan va-t-il survivre face à Dents-de-sabre ?

Avis : comme quoi, Panini a le sens de l’humour…ou ils aiment perdre de l’argent…ou se ficher de la gueule des lecteurs…Au choix ! c’est la seule réaction que l’on peut avoir devant la décision de l’éditeur de rééditer en deluxe le run de Paul Cornell sur Wolverine…ou plutôt le pauvre Paul Cornell qui de toute évidence n’avait guère envie d’être là et représente une terrible erreur de casting pour écrire le personnage.

De fait, jusque là le scénariste avait plutôt bonne réputation et depuis…ben vous voyez son nom sur une grosse série d’un éditeur depuis lors ? oui, hein ? cela en dit long…Malheureusement, malgré je pense un pitch de départ qui était intéressant, alors que le scénariste met en scène la perte du facteur auto-guérisseur de Wolverine et prépare le terrain pour sa future mort, l’exécution va se révéler…assez faible. Disons le comme ça.

Et par faible, je veux dire bien crétine à tout niveau. De fait, c’est sans doute l’un des pires runs parus sur le personnage au cours des 15 dernières années. A titre personnel, je n’ai pas dépassé les premiers épisodes de son passage sur le titre malgré toute mon affection pour le boulot de Alan Davis au dessin.

Bref, beaucoup de choses mériteraient d’être rééditées sur Wolverine et vous savez quoi ? ce run n’est même pas sur la liste…

Verdict : à éviter – gardez votre argent.

 

URBAN COMICS

AQUAMAN REBIRTH TOME 1

aquaman-rebirth-tome-1Date de sortie :  12 JANVIER 2018

Prix : 22.5€/296 PAGES

Scénario : Dan Abnett

Dessin : Brad Walker, Scot Eaton & Philippe Briones

Episodes :  AQUAMAN: REBIRTH #1 and AQUAMAN #1-11

Sollicitation :  Arthur Curry a toujours oeuvré pour la paix entre son peuple et celui de la surface.

Né d’un père humain et d’une mère atlante, le roi des sept mers souhaite plus que jamais prouver les bonnes intentions de sa nation. Mais tandis qu’il s’échine à renforcer l’image des Atlantes, des forces obscures fomentent une rébellion et s’attaquent à leur souverain ainsi qu’aux Terriens. Et leur meneur n’est autre que l’ennemi juré d’Aquaman : Black Manta.

Avis : alors en intro, il faut préciser un petit point, comme vous pouvez le constater ce tome réédite les 12 premiers épisodes de la série Aquaman Rebirth…dont les 6 premiers ont déjà été publiés en kiosque…mais pas le reste. Cela n’a pas encore été confirmé officiellement, mais apparemment l’édition kiosque d’Aquaman serait stoppée et le titre n’aurait désormais sa place qu’en librairie…Un rétro-pédalage assez étrange, l’année même où le personnage obtient son film et donc va être exposé comme jamais.

Je ne sais pas trop quel traitement Urban a réservé au personnage, mais au vu des annonces faites, tout se passera en librairie. Outre la série Rebirth, qui verra son second tome sortir dans le courant du premier semestre, qui amènera le titre au numéro …24 soit juste avant la reprise du dessin par le magique et incroyable Stjepan Sejic le temps d’un arc, nous savons déjà que le run de Geoff Johns sera réédité en format intégrale en un tome.

Au delà ? c’est un peu la grande question. Question grand run, le personnage n’en a pas des tonnes en réserve, notamment dans l’ère moderne. On pense bien évidemment et avant tout au travail de Peter David au début des années 90 qui a complètement redéfini le personnage pour toute une ère. Après ? il y a bien quelques petites choses ici ou là, qui tenaient de l’expérimentation temporaire, mais cela ne va pas loin…Commençons déjà par David…et là j’ai quelques doutes sur la publication en VF.

Il est donc fort probable qu’il  faille se contenter dans un futur proche de la version Rebirth. Dan Abnett reprend le scénario et a clairement pour mission de respecter les apports de Johns sur le titre, après quelques errements suite au départ du scénariste…mais Abnett ne se contente pas de suivre et amène de nombreux nouveaux éléments sur le titre, ramène des vieux ennemis, et installe un fil rouge : le conflit avec les USA.

Le scénariste développe peu à peu la tension entre Atlantis et l’Amérique, avant que cela ne se transforme en guerre ouverte. Mais bien évidemment, comme tout le monde est gentil, tout cela est un complot bien orchestré… Comme d’habitude, le travail d’Abnett s’avère efficace et dynamique, bourré d’action et relativement bien mené. Une bonne entrée en matière de manière générale dans le monde du personnage.

Verdict : à lire

BATMAN – DETECTIVE COMICS TOME 2

batman-detective-comics-tome-2Date de sortie :  12 JANVIER 2018

Prix : 15€/168 pages

Scénario : James Tynion IV

Dessin : Eddie Barrows

Episodes :

Sollicitation :  Pour faire face aux nombreuses menaces que doit affronter Gotham, Batman peut à présent compter sur une nouvelle équipe d’alliés.

Entraînés par Batwoman – la cousine de Bruce Wayne –, Spoiler, Gueule d’argile et Orphan enchaînent les ennemis. Mais au cours de leur croisade, il arrive qu’il y ait des pertes civiles, et les justiciers vont maintenant devoir en assumer les conséquences, car le Syndicat des Victimes compte bien leur faire payer.

Avis : autre réédition Rebirh cette semaine, avec l’édition en librairie du second arc de Detective Comics signé James Tynion IV. Après un premier arc diablement efficace, qui a laissé la nouvelle équipe formée par Batman blessée en profondeur à la suite de la perte d’un de ses membres les plus importants, le scénariste ne les laisse pas souffler un seul instant, alors qu’une nouvelle menace émerge.

De nouveaux ennemis…qui vont s’avérer très personnels pour Batman, puisque composés de victimes collatérales d’affrontements entre le héros et sa galerie de vilains ! Ils représentent donc la face obscure de la quête du personnage pour sauver Gotham. Un visage que certains membres de l’équipe ne vont pas vraiment supporter amenant une rupture au sein du groupe.

Un groupe qui va tout de même accueillir en parallèle un nouveau membre, avec le retour de Batwing sur le devant de la scène, après un passage dans les limbes…Le titre prouve encore son utilité en donnant une maison à un personnage à potentiel absent des titres Batman faute de scénaristes intéressés. Il en profite au passage pour affiner la caractérisation du personnage, et l’on est loin du flou connu lors de Batman Eternal.  De fait, le titre apporte une certaine cohésion d’ensemble à la Bat-family, montrant que des personnages apparus ou réapparus, tel Azarel ou Harper Row sont toujours là.

Sur le fond, le travail de Tynion IV reste de très bonne qualité, avec un second arc réellement prenant où la tension et surtout la pression est palpable dans chaque numéro. Sans conteste une des meilleures séries du Rebirth.

Verdict : à posséder.

A propos Sam 1748 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Merci encore Sam pour le guide de lecture c’est un plaisir de lire ça au petit déj comme à chaque fois.

    • Pas vraiment non, j’aime avoir le bouquin entre les mains (que ce soit comics, manga ou livre de manière générale, même si j’ai un Kobo pour les livres numériques)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.