Guide de lecture Comics VF : semaine du 19 février 2018

DELCOURT COMICS

LES CHRONIQUES DE GROOM LAKE

chroniquesDeGroomLakeDate de sortie : 21 février 2018

Prix : 15.5€/128 pages

Scénario : Chris Ryall

Dessin : Ben Templesmith

Sollicitation :  Cet album marque le grand retour de Ben Templesmith, avec un récit qui mêle science-fiction et humour noir. Au programme : enlèvements par des extra-terrestres, tests sur des humains, complots et inavouables secrets…

Karl Bauer est irrésistiblement attiré vers un étrange endroit, situé du côté de Roswell, dans le Nevada. Plus précisément à Groomlake, là où a été installée la fameuse Zone 51. Il y a quelques années, le père de Karl fut enlevé par des aliens, et en était revenu… changé. Aujourd’hui, Karl est pris au piège d’une conspiration visant à fabriquer des armes à l’aide d’une technologie extra-terrestre…

Avis : voilà un auteur que je suis plus que ravi de voir revenir sur le marché français, alors que Ben Templesmith nous honore d’une nouvelle création originale qui fidèle à ses habitudes s’annonce bien déjantée.  On n’en demande pas plus, à part bien entendu que le scénario soit bon…Mais niveau graphique, on sait déjà que l’on va en avoir plein les mirettes. Je ne connais pas le titre mais j’ai déjà sacrément envie de lui donner sa chance. Malheureusement, il ne s’agit pas d’un vrai retour pour l’artiste, puisque le titre date de la précédente décennie en réalité…mais bon, on ne crache pas sur du matos inédit en VF…

Verdict :  à tester pour Templesmith.

PORCELAINE TOME 3

porcelaineT3Date de sortie :   21 février 2018

Prix : 17.95€/96 pages

Scénario : Benjamin READ

Dessin :  Chris WILDGOOSE

Sollicitation :  À la croisée des univers du Grinch, de Dickens et d’Alice au pays des merveilles, ce conte de fées gothique nous entraîne dans un monde poétique et envoûtant, d’une fulgurante beauté, fragile et sublime.

Femme est devenue Mère. Et sa vie semble plus heureuse. Elle a bâti et vit dans un magnifique château  qui domine la ville, et y abrite les jeunes filles perdues et persécutées comme elle a pu l’être. Elle parvient dorénavant à contrôler par la magie les êtres de porcelaine qui l’entourent. Mais le danger rôde… et ceux qui en avaient après elle s’apprêtent à attaquer de nouveau. Va-t-elle fuir ou se battre ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

REVIVAL TOME 8

revivalT8Date de sortie :   21 février 2018

Prix : 15.95€/144 pages

Scénario : Tim Seeley

Dessin : Mike Norton

Sollicitation :  Les morts sont revenus à la vie dans un une ville du Wisconsin, et la cohabitation entre humains et « ranimés » s’est avérée très compliquée. Des révélations fracassantes vous attendent dans cet ultime album de la série !

La présence des réanimés est en train de tuer les habitant de Wasau, mais elle met aussi en danger le monde. Dana, Em son meurtrier s’unissent pour mettre fin au carnage. Seule Em est capable de fermer le portail entre le monde des vivants et celui des morts. Mais les militaires veulent en prendre le contrôle. Em va devoir décider du sort de l’humanité. À condition que sa soeur Dana la laisse faire…

Avis : et oui, comme l’indique la sollicitation, ce tome 8 sera le dernier de Revival et comme à chaque fois qu’un tome de la série sort je ne peux que constater…le peu de souvenirs que j’ai du précédent volume. Enfin, pas tout à fait, je me souviens bien des ninjas amish, plus grande création comics depuis Spider-Man. Si si, accordez moi au moins celle-là. C’est tellement décalé et stupide que bizarrement, cela fonctionne…Ne me demandez pas pourquoi j’ai craqué pour ce concept mais c’est le cas.

Sur le fond, malgré quelques longueurs, je trouve que les auteurs sont parvenus à bien mener leur barque tout au long de la série, maintenant l’aspect fascinant de leur pitch de départ tout en développant leur propos de base sur un événement surnaturel dans un environnement profondément conservateur et prétendument pieux. Au fil des volumes, on a bien compris que Seeley s’attachait plus à dresser le portrait d’une certaine Amérique que véritablement développer une intrigue fantastique.

Il y avait des éléments d’une telle nature, et quelques passages horrifiques bien gores, mais dans l’ensemble, l’intrigue est restée très terre à terre…et de qualité. Comme je l’ai dit, le seul défaut reste des longueurs assez pénalisantes depuis quelques volumes. De fait, cela faisait un moment que l’on sentait que l’on entrait dans la dernière ligne droite de la série. Cela n’enlève pas au titre ses qualités et de manière générale, Revival reste à mon sens une bonne série qui valait et vaut encore la peine.

Verdict : à lire

HI COMICS

INVISIBLE REPUBLIC TOME 1

INVISIBLE REPUBLICDate de sortie : 21 février 2018

Prix : 16.90€/128 pages

Scénario :  Gabriel Hardman & Corinna Bechko

Dessin :  Gabriel Hardman

Sollicitation :  Le régime galactique Arthur McBride est tombé. Son histoire est terminée. C’est du moins ce que pensait son peuple, jusqu’à ce que le reporter Croger Babb découvre le journal de Maia, la cousine cachée du dictateur.

Au fil de ses pages est racontée l’ascension violente et audacieuse du plus grand freedom fighter de l’univers. Effacée de toutes les archives officielles, Maia est la seule à connaître les noirs secrets de son cousin, et compte bien faire connaître à la galaxie l’histoire vraie de celui qu’elle considérait comme son héros.

Politique et âpre, Invisible Republic est un thriller de science-fiction à mi-chemin entre Breaking Bad et Blade Runner. Jamais bien éloigné de préoccupations contemporaines, il aborde avec brio la question du rôle des lanceurs d’alerte.Premier tome d’une série captivante en quatre volumes, Invisible Republic est une gemme ciselée par un duo avant-gardiste : Gabriel Hardman et Corinna Bechko (Green Lantern : Earth One, Planet of the Apes, Hinski…).

Avis : très belle pioche de la part de Hi Comics qui sort cette semaine l’un des bouquins les plus originaux du mois et ce alors que nous avons eu déjà pas mal de choses hors des sentiers battus ces derniers temps. Voilà une série de très grande qualité que j’avais cessé de lire à regret en VO faute de temps et que je suis ravi de retrouver en VF pour poursuivre l’aventure…du moins pendant un temps.

En effet le titre est actuellement en pause aux USA depuis la sortie de son 15e épisode, alors que la série devrait compter au final environ 50 épisodes. Les auteurs ont bien confirmé que le titre reviendrait mais sans date précise pour l’instant et nous connaissons tous l’état du marché et surtout les difficultés pour les séries indés à se faire une place dans la durée surtout après une pause plus ou moins longue. Donc soyez avertis, comme toute série indé, il y a un risque de ne pas en voir la fin.

Sur le fond, je vous engage tout de même à tenter l’aventure, car le récit de Hardman et Bechko est réellement bien foutu, alors que l’on s’intéresse au sort d’un libérateur/dictateur après sa chute. Tout tourne autour de la personnalité complexe et tout simplement fascinante de Arthur McBride. On connaît son destin dès le départ, mais on ne peut s’empêcher de s’intéresser à la figure, à son ascencio et bien entendu sa fin annoncée. Sauf que le récit est fait par un de ses proches qui ne porte pas d’oeillères et peut donc en faire un portrait véridique,…

L’ensemble est très bien réalisé, bien que je me souvienne de quelques longueurs dans le déroulement du récit. C’est clairement plus un titre à lire en TPB, car l’histoire s’adapte mal aux nécessités d’une publication en format mensuel.

Verdict : à lire

URBAN COMICS

RECIT COMPLET BATMAN 5 :

recit-complet-batman-5Date de sortie : 23 février 2018

Prix : 5.9€/192 PAGES

Episodes : NIGHTWING #1 à #8

Sollicitation :  Celui qui fut le premier Robin officie désormais sous le nom de Nightwing.

S’installant à Blüdhaven, Dick Grayson met en pratique l’enseignement de Batman et fait régner la justice sur la ville portuaire sans se démunir de son sourire. Seul ou aux côtés de Robin, alias Tim Drake, il affronte de nouveaux ennemis, tels que Lady Vic ou Blockbuster. Découvrez les débuts de la première série mensuelle consacrée à Nightwing, une série qui a propulsé le jeune héros au sommet de la gloire dans les années 1990. Par Chuck DIXON et Scott McDANIEL.

Avis : il y à quelques semaines, j’évoquais le retour de Dick Grayson à Bludhaven dans la série Nightwing Rebirth orchestré par Tim Seeley et combien je le trouvais peu satisfaisant et relativement plat et que je regrettais l’approche peut être plus basique mais foutrement plus dynamique de Chuck Dixon qui le premier avait créé ce statut quo dans les années 90, et que vois-je débarquer cette semaine en kiosque : le premier arc du run en question. Et je dois dire que Urban nous gâte sur ce coup, avec pas moins de 8 épisodes fleurant bon les années 90 à plein nez !

Je suis ravi de voir une telle tentative de l’éditeur mais comme ses précédentes sur Superman, qui se souvient qu’ils avaient commencé à publier le run Loeb/Kelly du début des années 2000 en kiosque, je me demande si cela sera suivi d’effet. En effet la première série Nightwing s’est poursuivie pendant plus d’une centaine d’épisodes et si je n’attends pas de l’éditeur de tout sortir, j’aimerais bien voir au moins le passage de Dixon qui à posé toutes les bases qui sont encore exploitées de nos jours.

J’en possède certaines parties en VO et c’est vraiment un travail qui vaut la peine de s’y intéresser. Comme je l’ai dit, si le scénariste travaille avec une approche assez basique, très tournée sur l’action, on ne peut nier qu’il à toujours fait en sorte d’insuffler un vrai dynamisme à ses séries. Bref, une vraie occasion de découvrir tout cela s’offre à nous, ne passez pas à côté surtout avec un rapport nombre de pages/prix aussi avantageux.

Verdict : à lire

BATMAN AND ROBIN ADVENTURES TOME 1

batman-amp-robin-aventures-tome-1Date de sortie : 23 février 2018

Prix : 10€/268 pages

Episodes :  Batman & Robin Adventures #1-10

Scénario : Paul Dini & Ty Templeton

Dessin : Ty Templeton & Rick Burchett

Sollicitation :  Les aventures de Batman continuent !

Rejoint par son plus célèbre sidekick, Robin, le chevalier noir parcourt les rues de Gotham avec pour seul objectif de débarrasser la ville des vermines qui l’occupent. Parmi ses plus grandes menaces, l’excentrique Harley Quinn et son amie la vénéneuse Poison Ivy, le procureur schizophrène Double-Face, l’indéchiffrable Sphinx ou encore le terrible Joker ! Ils ne seront pas trop de deux super-héros pour faire régner l’ordre et protéger les habitants de la ville.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de la version anime !

BATMAN : NEW GOTHAM TOME 3

batman-new-gotham-tome-3Date de sortie : 23 février 2018

Prix : 22.5€/296 pages

Episodes :  Detective Comics #756-765 + Superman #168

Scénario : Greg Rucka

Dessin : SHAWN MARTINBROUGH

Sollicitation :  Depuis peu, les États-Unis ont un nouveau président, et il s’agit de nul autre que du pire ennemi de Superman : Lex Luthor.

Avec le Chevalier Noir de Gotham, les deux justiciers vont devoir faire front commun contre cet adversaire qui a maintenant la loi de son côté. Et ce ne sera pas de tout repos pour Batman, qui dispose à présent d’un – ou plutôt d’une – garde du corps : Sasha Bordeaux. Suspicieuse, cette dernière n’est pas du genre à se laisser duper facilement, d’autant qu’elle est persuadée que son employeur a bien plus à cacher qu’il ne veut bien l’admettre.

Avis : suite et fin de Batman New Gotham qui nous amène aux portes du crossover Batman : murderer et fugitive que Urban va attaquer dans les prochains mois et qui ont marqué le début des années 2000. Au cours de cette dernière année, Greg Rucka s’est surtout intéressé à la relation entre Bruce Wayne et son garde du corps Sasha Bordeaux et à travers les yeux de cette dernière on observe surtout l’évolution de son employeur.

En effet, avec les évènements décrits ici, les scénaristes vont pousser à son paroxysme l’approche Batgod qui ne cessait de monter en puissance à cette époque et ce jusqu’à l’absurde pour bien en montrer les limites, alors que Bruce tend de plus en plus à mettre de côté sa vie civile pour se concentrer sur la partie Batman de son existence. Une évolution qui s’est faite à la fois en douceur et à la fois de manière violente.

En douceur car elle est intervenue sur une période relativement longue du début des années 90 jusqu’au début des années 2000 et de manière cohérente au fil des scénaristes qui se succédaient, la plupart reprenant sans doute de manière consciente ou inconsciente les apports de Miller après Dark Knight Returns. Mais aussi de manière violente car celle-ci s’est faite après pas mal de traumatismes et de batailles qui n’ont cessé d’endurcir le personnage.

De Knightfall à No Man’s Land, jusqu’au récent Officer Down, nous avons vu le personnage perdre peu à peu ses repères alors que son univers s’effondrait autour de lui… Greg Rucka et Ed Brubaker vont dès lors surtout essayer de le faire sortir de sa coquille pour qu’il reprenne le contact avec la famille qui s’est rassemblée autour de lui au fil des années. Bref, un retour à l’humain qui va passer par quelques pertes importantes avant d’en arriver là…

Verdict : à lire

52 TOME 2

52-tome-2Date de sortie : 23 février 2018

Prix : 28€/320 pages

Episodes :  52 #14-26

Scénario : Mark Waid, Grant Morrison, Greg Rucka, Geoff Johns

Dessin :

Sollicitation :  Intergang poursuit son trafic d’armes au Kandhak alors que Renee Montoya et Vic Sage se lancent sur leurs traces. Booster Gold, lui, voit sa popularité s’étioler au profit de celle de Supernova. Pendant ce temps, Extensiman continue son enquête, épaulé par le heaume du Docteur Fate, et la nièce de John Henry Irons savoure les plaisirs de la célébrité au sein d’Infinity Inc. Enfin, aux confins de l’espace, Animal Man, Starfire et Adam Strange croisent la route du pire des chasseurs de primes : Lobo !

Avis : suite de la réédition de la grande saga 52, qui réunissait juste après Infinite Crisis la crème des scénaristes DC (qui bizarrement, plus de 10 ans plus tard…sont un peu toujours les mêmes…). Tout ce petit monde continue à s’intéresser ici à un cast composé de 3e couteaux, mais si les héros de premier plan sont partis, les dangers qui pèsent sur l’univers DC sont eux bien réels. Le quatuor de scénaristes construit peu à peu une série d’intrigues sur la durée, chacun dans leur coin et les font gentiment monter en puissance. Il faudrait que je me repenche sur le contenu pour me rappeler ce que contient ce second tome, mais retenez simplement que l’ensemble est d’excellente facture et mérite l’attention des lecteurs.

Verdict :  à lire

LOW TOME 4

low-tome-4Date de sortie : 23 février 2018

Prix : 14€/120 pages

Episodes :  Low #16-19

Scénario : Rick Remender

Dessin : Greg Tocchini

Sollicitation :  Tajo est de retour dans la maison de son enfance, mais la ville qu’il a connu n’a plus son allure d’antan. Dévastée, les habitants n’ont plus ni nourriture, ni air, ni espoir. Pour la fille de Johl Caine, l’heure est venue de pactiser avec IO et Mertali pour tenter d’apporter un avenir meilleur au peuple de Salus, mais un tueur impitoyable – créé par Tajo lui-même – ne va pas leur rendre la tâche facile

Avis : après Black Science il y à quelques semaines, et avant le retour de Deadly Class, Urban continue gentiment la publication d’une autre série signée Remender avec la suite de la série Low. Une suite encore une fois attendue au vu de la conclusion du tome 3 qui laissait peu d’espoirs quant à la survie de l’héroïne principale …mais en même temps, soit elle y est passée et ses enfants vont prendre la relève soit elle elle a survécu.

Dans le premier cas, cela peut s’avérer intéressant…bien que je les trouve légèrement cinglée l’une comme l’autre, surtout avec le vécu qu’elles trimballent. Dans le second cas, alors Remender nous réserve de toute évidence quelques surprises. Mais bon, comme d’habitude, avec ce scénariste, il faut s’attendre à ce qu’ils maintiennent tout ce beau monde sous pression maximale en les poussant en permanence dans leurs retranchements.

Dans l’ensemble, si Low n’est pas la meilleure série de l’auteur, assez étrangement, je conserve une faiblesse vis à vis du titre, bien plus que pour les autres titres de Remender…Sans doute parce que la thématique générale tourne autour de l’espoir, ce que Remender aime bien détruire en général.

Verdict : à lire

SAGA TOME 8

saga-tome-8Date de sortie : 23 février 2018

Prix : 15€/152 pages

Episodes :   #43-48

Scénario : Brian K.Vaughan

Dessin : Fiona Staples

Sollicitation :  Contraints de faire escale sur la comète Phang, agitée par une guerre civile sans fin, Hazel, sa famille, mais aussi Monsieur Robot et Pétrichor y perdirent bien plus qu’un temps précieux.

Izabel mourut une nouvelle fois de la lame de mercenaires appelés La Marche, les habitants de Phang furent absorbés par un terrible Temportex et l’enfant à naître d’Alana et Marko ne donne plus signe de vie depuis le décollage du vaisseau arbre… L’avenir de tous est désormais incertain.

Avis : nouveau tome de Saga qui va devoir gérer l’après. L’après tome 7, qui fut…émotionnellement chargé, alors que les deux auteurs ont multiplié les victimes dans le camps des héros, se débarrassant même de personnages présents depuis le début du titre. Cela reste très personnel, alors que la famille d’Hazel doit en outre gérer la perte vécue à la fin du tome précédent que je ne vais pas spoiler, même si la sollicitation aime à tout balancer.  

Après plusieurs volumes que j’avais trouvé personnellement assez plats et bien moins prenants,  j’accueille avec un grand plaisir ce que j’estime être un retour de forme, qui je l’espère va durer. Saga reste en effet une référence dans le monde des comics actuels et je trouve important qu’elle maintienne un niveau de qualité élevé, même si de toute évidence, sont heure de gloire est désormais un poil passé…mais bon, nous arrivons vers l’épisode 50 et peu de séries parviennent à maintenir leur élan initial aussi longtemps.

Au moins, je sais désormais que je vais continuer le titre alors que j’étais vraiment sur le point de l’abandonner avant la lecture du tome 7.

Verdict : à lire

A propos Sam 2067 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Bonjour à tous.

    Merci Sam pour tes guides hebdomadaires.

    Deux petits commentaires : – Pour Low j’aime beaucoup la série le seul petit « hic » c’est que la lisant en Vo le dernier single sorti est le 19 qui se trouve dans ce tomme 4…et il est PARU EN JUIN…..2017, et le # 20 n’est toujours pas sollicité encore….

    – Pour Saga tome 8 c’est un énorme BUY, puisque il contient pour moi le single vo de 2017 tous éditeurs confondus avec son numéro 46 (quand on arrive à avoir des larmes aux yeux au sens littéral du terme, quand on est touché à ce point juste ne lisant)…on ne peut dire que bravo et merci à l’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.