Guide de lecture Comics VF : semaine du 05 mars 2018

BLISS COMICS

HARBINGER RENEGADE TOME 1

CouvertureRVB_harb_ren-600x922Date de sortie : 08 mars 2018

Prix : 14.95€/128 PAGES

Episodes :Harbinger Renegade #1-4.

Scénario : Rafer Roberts

Dessin : Darick Robertson & Jose Juan Ryp

Sollicitation : Il y a six mois, de jeunes lanceurs d’alerte se faisant appeler les Renégats ont révélé au monde l’existence des psiotiques, des individus dotés de pouvoirs extraordinaires. Mais ces pouvoirs doivent être activés, par une opération de chirurgie cérébrale très dangereuse. Aujourd’hui, à travers les États-Unis, des tentatives d’activation non-contrôlées laissent des centaines de jeunes avec le cerveau détruit… ou pire encore. L’apparition d’un nouveau psiotique déclenche souvent des violences à travers une Amérique terrifiée par l’inconnu. Les Renégats doivent alors s’unir à nouveau. Kris Hathaway, John “Torque” Torkelson, Faith “Zephyr” Herbert et Peter Stanchek vont aller de ville en ville, faisant grossir leurs rangs et subvertissant l’autorité, un esprit à la fois… Ils prouveront une fois pour toute que derrière leurs pouvoirs ont toujours été accompagnés de convictions.

Découvrez héros les plus subversifs de l’univers Rafer Roberts (Archer and Armstrong) fait équipe avec Darick Robertson, l’artiste culte de Transmetropolitan et The Boys, et Juan José Ryp (Britannia)

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie;

Verdict : pour ceux qui suivent.

NINJAK TOME 5 : Les Sept Lames de Maître Darque

ninjakDate de sortie :  08 mars 2018

Prix : 24.5€/296 pages

Episodes :Ninjak #18-27.

Scénario : Matt Kindt

Dessin : Khari Evans, CAFU, Stephen Segovia

Sollicitation : Maître Darque, seigneur sadique du monde des morts, cherche une nouvelle fois à envahir notre dimension. Roku, l’impitoyable assassin, a réuni les Ombres ,pour le mettre pour de bon hors d’état de nuire. Mais cette alliance précaire ne tient que par la volonté d’un mystérieux mécène, qui porte lui aussi le nom de Darque. L’inévitable confrontation a enfin lieu dans cet ultime chapitre de la série. Un final qui laissera Colin King, alias Ninjak, marqué à jamais.

Avis : conclusion de la série Ninjak menée depuis son redémarrage par Matt Kindt qui amène donc ici ses intrigues principales à leur fin. Une série qui comme je l’ai déjà dit aura réussi à dépasser les clichés autour de la série de ninja pour développer des histoires et un personnage au final assez intéressant et porteur.

On notera surtout la bonne construction du récit de Kindt. Pari sur une mission première “bateau”, il aura petit à petit relier les différents fils de son intrigue au fil des arcs, pour créer une véritable menace particulièrement efficace contre son personnage. Une menace qui sera sera matérialisé dans le précédent volume laissant la vie du héros en ruines.

Il y  a donc clairement du potentiel et de fait, même si ce volume de la série s’achève, le titre va se poursuivre sous une autre forme mais avec de nouveaux personnages, en raison d’une variation assez intrigante sur le concept de base. J’ai donc hâte de voir comment Kindt va amener ce nouveau statut quo.

Verdict : à lire

DELCOURT COMICS

OBLIVION SONG TOME 1

oblivionSongT1Date de sortie : 07 mars 2018

Prix : 16.5€/176 pages

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Lorenzo De Felic

Sollicitation : La nouvelle série signée Robert « Walking Dead » Kirkman & Lorenzo De Felici, qui s’attaquent à la science-fiction. Le BLOCKBUSTER du printemps supportée par un lancement exclusif en France, avant même les USA.

Il y a dix ans, 300 000 habitants de Philadelphie ont soudainement disparus, happés vers une autre dimension. Ils tentent d’y survivre face à des monstres gigantesques. Le gouvernement a abandonné les recherches. Nathan Cole, lui, poursuit pourtant les missions de sauvetage afin de ramener les survivants… Mais sont-ils vraiment tous prêts à revenir ? Et que cherche en réalité Nathan ?

Avis : Delcourt frappe un gros coup cette semaine, avec la sortie de la dernière série en date de Robert Kirkman…avant même la sortie des épisodes en question aux USA !!! pour être plus précis, l’éditeur français a eu accès à l’ensemble du premier arc et ce alors que le titre va simplement débuter aux USA dans quelques semaines. Donc bravo à eux, je pense que cela montre la confiance de l’auteur envers l’éditeur français qui a il est vrai accordé une place grandissante aux oeuvres du scénariste dans son catalogue.

Sur le fond, le pitch laisse pour le moment songeur. On le sait cependant, Kirkman aime commencer doucement et faire monter peu à peu en puissance ses séries. C’est la méthode qu’il utilise dans tous ses titres, et je ne le vois mal changer ce qui a si souvent fonctionner. En termes de genre, il y a une espèce de mix en fantasy et post apo …du moins j’en ai l’impression, car nous ne disposons que de peu d’informations sur l’intrigue et sa direction.

Par contre je m’interroge sur la style graphique, les premières images révélées ne m’ont guère enthousiasmé…à voir si l’on s’y habitue, mais surtout si il est adapté à l’histoire.   Dans l’ensemble le titre est intrigant, le crédit de Kirkman est réel, du fait de ses réussites passées et donne réellement envie de se plonger dans sa nouvelle oeuvre. J’avais personnellement évité Oucast, car le genre exploré ne m’attirait pas, ici cela m’attire bien plus.

Verdict : à tester

WALKING DEAD TOME 29

walkingDeadT29Date de sortie : 07 mars 2018

Prix : 14.95€/152 pages

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Charlie Adlard

Sollicitation : Avec Robert Kirkman et Charlie Adlard, la série phénomène se poursuit et va de rebondissements en rebondissements ! Le groupe de survivants emmenés par Rick Grimes trouve face à lui le pire des dangers… Et ce ne sont pas les zombies !

Carl ne parvient pas à admettre la mort d’Andrea. Tandis que Rick fait au mieux, Maggie n’accepte pas sa décision de laisser Negan en liberté et le fait étroitement surveillé. Eugene contacte Stephanie par radio et ils conviennent de se rencontrer. À la suite de ces tragiques événements, Rick envisage d’établir une communauté dans l’Ohio. Une nouvelle ère débute pour les survivants de l’apocalypse…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les très nombreux lecteurs de Walking Dead.

PANINI COMICS

ALL-NEW AMAZING SPIDER-MAN 3

ALL-NEW AMAZING SPIDER-MAN 3Date de sortie : 7 MARS  2018

Prix : 14,00 € , 96 pages,

Episodes :US Amazing Spider-Man (2015) 12-15, publiés précédemment dans les revues ALL-NEW SPIDER-MAN 7-8

Scénario :Slott,

Dessin :Camuncoli

Sollicitation :Le Régent passe à l’action, Spider-Man va devoir combattre un ennemi possédant des dizaines de super-pouvoirs. Pour le vaincre, il va avoir besoin de l’aide de Miles Morales, Iron Man et… Mary-Jane !  

Avis : ou comment convaincre un vieux lecteur comme moi de ne pas reprendre la lecture de Spider-Man. Merci Panini de faciliter ma décision…De quoi je parle ? et bien c’est simple, vous vous en êtes peut être déjà aperçus, cela fait un moment que je ne lis plus les séries Spider-Man. En fait, cela fait maintenant presque un an, que je n’ai pas touché un épisode de l’araignée.

La raison principale étant une certaine lassitude et une usure de ma part en temps que lecteur. La seule autre période où j’avais évité Spidey aussi longtemps était lors de One More Day. Sauf qu’à l’époque, c’était avant tout en raison d’une question d’absence de qualité et d’une direction générale qui n’était pas pour moi…J’étais cependant alors bien résolu à reprendre quand les auteurs arrêteraient de faire de la XXX.

Cette fois ? je ne suis pas sûr de reprendre. Pour être complètement honnête, le coeur n’y est plus vraiment en ce qui concerne ce titre et ce personnage. De toute évidence, nous nous dirigeons vers un retour de cycle pour Spider-Man, à savoir le retour à plus ou moins court terme du statut quo perçu comme traditionnel pour le personnage. Et très sincèrement, j’en ai assez. Je l’ai déjà vécu plusieurs fois au cours de ma vie de lecteur et il est peut être temps d’admettre que les aventures de Spidey ne sont plus pour moi.

Et Panini vient porter le coup final pour me convaincre de passer à autre chose. En effet à partir de ce tome, on entre dans la période restée inédite pour moi …et avec un ratio de 14€ pour 96 pages, Panini me montre clairement la porte. Pour moi c’est tout simplement inacceptable car c’est à ce stade le ratio le plus cher du marché à l’heure actuelle. Je n’ai pas soutenu cela sur d’autres séries, et je ne le ferai pas ici.

Donc adieu Spidey, ce fut une longue et étrange aventure.

Verdict : à éviter. Panini se fout de la gueule des lecteurs.

ALL-NEW UNCANNY AVENGERS 2

ALL-NEW UNCANNY AVENGERS 2Date de sortie : 7 MARS  2018

Prix :15,00 € , 136 pages,

Episodes : US Uncanny Avengers (2015) 9-14, publiés précédemment dans les revues ALL-NEW AVENGERS 10-13

Scénario :Duggan,

Dessin :Larraz, Stegman

Sollicitation :Après les événements d’Avengers l’Affrontement, la Division Unité aspire à un peu de repos, mais c’est sans compter le retour d’Ultron qui déclare être sous le contrôle d’Hank Pym. Sceptique, l’équipe observe les actions héroïques d’Ultron-Pym. Peut-elle lui faire confiance ?    

Avis : suite de la réédition du run de Gerry Duggan sur les Uncanny Avengers…Une suite que j’espère de meilleure qualité que son premier arc qui était…correct mais franchement sans plus. La menace mise en scène n’avait rien de terrifiante ni très crédible, la nouvelle équipe est assez laborieuse à se mettre en place et je reste assez dubitatif sur la présence de Deadpool dans le groupe, tout comme sur l’inhumaine dont j’ai déjà oublié le nom tellement elle ne m’a pas marqué.

Cette fois, cependant j’ai l’impression que cet arc dispose d’un vrai potentiel, alors que Duggan va aller chercher une intrigue laissée en suspens par Remender avant son départ, à savoir le sort de Hank Pym/Ultron à l’issue du graphic novel Rage of Ultron. En outre, cet arc dispose d’un artiste qui m’attire bien plus que Stegman, à savoir Peppe Larraz, sans doute un des dessinateurs qui attend le bon projet pour voir sa renommée exploser auprès du public.

Son style est en effet particulièrement dynamique et sait réellement transposer les scènes d’action propres aux séries de super-héros. Bref, un pitch qui dispose d’un gros potentiel, un artiste de talent…mmm, ça sent bon.

Verdict : à lire;

NOUVEAU ALL-NEW X-MEN 1

ALL-NEW X-MEN 1Date de sortie : 7 MARS  2018

Prix :15,00 €, 136 pages,

Episodes : US All-NEw X-Men (2016) 1-6, publiés précédemment dans les revues ALL-NEW X-MEN 1-5

Scénario :Hopeless,

Dessin :Bagley  

Sollicitation :Les jeunes mutants venus du passé se sont éloignés des autres X-Men. Pourtant, Scott Summers continue de subir les conséquences des agissements de Cyclope, ce qui signifie que les drames ne sont jamais très loin !

Avis : ah ah ah ha ha ha ah ha ah ah ahahhhhhhh Panini. Manifestement à la fête de fin d’année quelques personnes étaient sérieusement éméchées puisqu’elles ont proposés de rééditer le All New X-Men de Denis Hopeless et que quelqu’un à été suffisamment pété pour accepter ladite proposition. Et quelques mois plus tard, voici le résultat de leurs excès. Mon conseil ici sera simple : fuyez, gardez votre argent et tâchez de faire en sorte de ne surtout pas croiser ce tome du regard ou de prononcer son nom 3 fois de suite …

À l’image du reste du relaunch X-Men post Secret Wars, ce volume de All New X-Men est juste…et bien il n’y a pas d’autre mot, mauvais. Tout simplement. L’absence d’intrigue réellement intéressante est patent. Le scénariste lui même semble passer l’essentiel de son temps à se demander ce qu’il fait là. Les personnages sont mal écrits, les interactions du groupe donnent envie de voir tout le monde mourir et à la fin le lecteur se demande ce qui ne tourne pas rond dans sa vie pour qu’il veuille s’infliger une telle chose.

Donc non, non et non à ce tome. Passez votre chemin, cela n’en vaut vraiment pas la peine. À moins que vous vous sentiez d’humeur à vous remettre en question : qui suis-je ? que fais-je ici ? quel est le sens de mon existence ? et pourquoi les X-men continuent de craindre ?

Verdict : à éviter.

MARVEL ZOMBIES 4

MARVEL ZOMBIES 4Date de sortie : 7 MARS  2018

Prix :17,50 €, 248 pages,

Episodes :US Marvel Zombies Supreme 1-5, Marvel Zombies Destroy ! 1-5 et Marvel Zombies Halloween 1, publiés précédemment dans l’album MARVEL DELUXE : MARVEL ZOMBIES 4)

Scénario : David, Van Lente,

Dessin :Marraffino, Blanco

Sollicitation :Arrivés d’une autre dimension, les membres de l’Escadron Suprême trouvent refuge dans la base scientifique du Projet Pegasus. Hélas, ils vont être contaminés par une terrible épidémie… Puis, dans un univers parallèle, les nazis gagnent la Seconde Guerre mondiale en se transformant en zombies ! Pour les empêcher d’envahir notre réalité, Howard le Canard fait équipe avec Dum Dum Dugan et toute une armée de héros atypiques !    

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent…et qui n’ont pas déjà les multiples versions disponibles.

OLD MAN LOGAN 2

OLD MAN LOGAN 2Date de sortie : 7 MARS  2018

Prix :14,00 € , 96 pages,

Episodes :US Old Man Logan 5-8, publiés précédemment dans les revues ALL-NEW WOLVERINE & X-MEN 5-7

Scénario :Lemire,

Dessin : Sorrentino

Sollicitation :A peine revenu du futur, Logan va voir celle qui deviendra un jour sa femme. Mais elle est en danger, Logan pourrait donc perdre une deuxième fois celle qu’il aime.  

Avis : suite de la réédition de Old Man Logan et je vois que Panini semble bien décidé à faire fuir le lecteur, en imposant à nouveau son format de moins de 100 pages pour 14€. Ce qui est dommage car ce second arc de Old Man Logan est pas mal du tout, alors que Logan se rend dans un coin paumé, où a vécu sa future femme et …fidèle à ses habitudes voit la violence le suivre au cul et s’abattre sur ce bourg jusque là sans histoire.

C’est fidèle au personnage, alors que Lemire continue d’intégrer des flashbacks sur la vie d’Old Man Logan dans sa dimension d’origine, cette fois centrés sur la première rencontre entre cette version de Logan et la jeune femme qui deviendra son épouse. Cela permet au scénariste de creuser un peu ce personnage qui n’avait pas réellement de présence dans le travail de Mark Millar. L’ensemble est correct, parfaitement servi par Andrea Sorrentino au dessin, mais ne vaut pas le prix proposé par Panini à mon sens.

Verdict : pas mal mais trop cher

 

STAR WARS : LA CITADELLE HURLANTE

STAR WARS LA CITADELLE HURLANTEDate de sortie : 7 MARS  2018

Prix : 15,00 € , 128 pages,

Episodes : US Star Wars : Screaming Citadel 1, Star Wars 31-32 et Doctor Aphra 7-8, publiés précédemment dans la revue STAR WARS HORS SERIE (V2) 1)

Scénario :Aaron, Gillen,

Dessin :Larroca, Checchetto

Sollicitation :Aphra propose à Luke Skywalker une offre qu’il ne peut pas refuser : rencontrer la Reine de la Citadelle Hurlante. Elle est la seule à pouvoir activer le cristal que possède Aphra et qui contient tous les souvenirs d’un ancien Jedi. Une édition exceptionnelle avec une couverture inédite aux Etats-Unis, un carnet de croquis et une interview de Marco Checchetto.  

Avis : apparemment,c’est la semaine des mauvaises décisions chez Panini…à peine quelques semaines après sa sortie en kiosque, l’éditeur réédite en librairie pour 3 fois plus cher l’un des pires trucs que j’ai lu sur Star Wars. Bon, il est vrai que je n’ai pas lu grand chose, mais le boulot proposé ici par Jason Aaron et Kieron Gillen, est tout simplement sans intérêt, poussif à l’extrême, avec pas plus de tension qu’un escargot écrasé. Ah oui et les personnages sont tous écrits comme s’ils avaient laissés leurs cerveaux en mode Off…

C’est aussi très moche. Non, je ne parle pas du boulot de Checchetto  qui encore une fois arrive à sublimer un scénario sans intérêt. Non, je parle de tout le reste. Marvel ayant décidé pour je ne sais quelle raison d’empiler les tâcherons, ou les artistes n’ayant pas suffisamment de temps pour rendre leur meilleur travail,  pour amener ce crossover à son terme.

Bref, une belle petite XXX qui comme je l’ai indiqué est proposé par Panini pour 3 fois le prix du kiosque…que je suis sûr vous pouvez encore trouver en cherchant un peu si vous voulez vraiment savoir de quoi il est question ici.

Verdict : à éviter …

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH 10

BATMANDate de sortie : 09 MARS 2018

Prix : 5.9€/ 176 pages

Episodes : US BATMAN #19 et 20, DETECTIVE COMICS #954 et #955, ALL STAR BATMAN #8, NIGHTWING #18 et #19

Sollicitation : Duel au finish entre Batman et Bane, son ennemi irréductible bien décidé à ravager l’univers du justicier, par Tom KING et David FINCH. La Ligue des Ombres a pris d’assaut Gotham City. Azrael, Batwing et Batwoman sont blessés, Orphan a disparu et Ra’s al Ghul a pénétré dans la Batcave, par James TYNION IV et Marcio TAKARA. Batman rencontre le Chapelier Fou tandis que Duke Thomas continue son initiation, par Scott SNYDER, Giuseppe CAMUNCOLI et Francesco FRANCAVILLA. Allié à Robin, Nightwing affronte le Professeur Pyg et découvre l’identité de son commanditaire, par Tim SEELEY et Javier FERNANDEZ.

Avis : alors pour ceux qui n’auraient pas suivi les derniers comixweekly, je dois vous faire part d’un accident étrange qui m’est arrivé au début du mois dernier. Comme chaque semaine j’étais à ma librairie/dealer habituel pour prendre ma dose/faire mes achats comics/mangas de la semaine. Et sur l’étal des nouveautés je vois le tome 3 de Batman Rebirth par Tom King dont la fin d’arc est publié dans ce numéro kiosque.

Bien évidemment j’étais parti avec l’idée de le sauter. J’avais en effet lu le premier épisode en VO et l’avait détesté. Et cela avait été même un peu la goutte d’eau me poussant à délaisser ce run pendant quelques mois, du moins le temps de cet arc.

Et c’est là que l’accident est intervenu.

Sans que je m’en rende compte j’ai dérapé, attrapé un des tomes de Batman rebirth, glissé jusqu’à la caisse, payé, dérapé jusqu’à chez moi ( c’était pendant la vague de froid), puis j’ai fini mon dérapage dans mon canapé où ma main a dérapé toute seule, puis ce furent mes yeux qui dérapèrent en commençant à lire ce tome.

Ce fut un long dérapage.

Très long et très étrange, car le vrai accident est là : j’ai euhhh, comment dire…aimé cet arc ? oui, je sais qu’en faisant cet aveu je perds auprès de vous le peu de crédibilité que je peux avoir. Mais il faut bien l’admettre, voilà, Tom King le méchant m’a convaincu. Non seulement pour cet arc, mais pour son run de manière générale. Pourquoi, parce qu’en lisant ces épisodes d’affilée, et surtout la conclusion finale, j’ai finalement compris l’intention générale du scénariste sur ce titre.

Jusque là, je ne voyais en effet pas trop où il venait en venir. Mais là tout est apparu comme …et bien logique, et les différents arcs s’imbriquant de manière on ne peut plus inspirée. De fait, je pense que pour vraiment appréhender le run du scénariste, il faut voir derrière la somme des parties (les épisodes) et voir la trajectoire, le dessein d’ensemble. King essaye en effet de faire réfléchir son personnage sur la manière dont il mène sa vie et comment il pourrait faire des choix différents pour  être peut-être…et bien heureux.

Bref, c’est étrange, souvent frustrant, plutôt à privilégier en lecture TPB, mais au final il m’apparaît que ce run est en réalité bien meilleur que ce qu’il laissait paraître jusque là. Donc toutes mes excuses monsieur King, vous m’avez convaincu.

Verdict : à lire

JUSTICE LEAGUE REBIRTH 10

JUSTICE LEAGUEDate de sortie : 09 MARS 2018

Prix : 5.9€/ 184 pages

Episodes :  US JUSTICE LEAGUE #17 et #18, SUPERMAN #18, THE FLASH #18, #19 et #20, HAL JORDAN AND THE GREEN LANTERN CORPS #16 et #17

Sollicitation : « Superman Reborn », première partie (sur 3) Luttant à différentes époques, les membres de la Ligue de Justice affrontent Tempus, par Bryan HITCH et Fernando PASARIN.

Accompagné de son épouse Lois et de son fils Jon, Superman affronte le mystérieux Clark Kent, mais la vérité risque de détruire sa famille, par Peter J. TOMASI et Patrick GLEASON. Désireux d’aider Kid Flash à retrouver son véritable père, Barry Allen alias Flash se lance dans une course à l’autre bout du monde, qui le conduit à retrouver l’un de ses redoutables ennemis, le Captain Boomerang, par Joshua WILLIAMSON, Jesús MERINO, Neil GOOGE et Carmine DI GIANDOMENICO. Au sein du Corps des Green Lantern, John Stewart décide d’associer ses troupes à celles du Corps de Sinestro, dirigé par Soranik Natu. Mais l’alliance tourne mal quand Guy Gardner rencontre Arkillo, par Robert VENDITTI, Refael SANDOVAL et Ethan VAN SCIVER.

Avis : est-ce que le mag est en train de trouver sa vitesse de croisière ? c’est un peu la question que je me posais à la lecture du numéro du mois dernier alors que je m’interrogeais sur le fait de continuer ou non de l’acheter. Les séries présentées ne sont en effet pas mauvaises…juste pas vraiment le top du top.

Pour ce numéro, on notera le début du crossover Superman “catastrophe ferroviaire en directe live avec de nombreux morts à la clés”reborn, qui est vous l’aurez compris à la lecture de mon commentaire…pas très bon. Disons que je comprends l’intention générale des auteurs, mais le résultat final est assez …comment dire…à côté de la plaque alors que tous se prennent les pieds dans le tapis.

Sans rien spoiler, les auteurs tentent ….il est difficile de parler de cet arc sans spoiler quoique ce soit justement !  Disons simplement que globalement il ne fonctionne pas, mais qu’il est difficile de faire l’impasse dessus car il a de lourdes conséquences sur l’ensemble de la franchise.

Côté Green Lantern, je commence à la fois à être intrigué et fatigué de l’approche de Venditti sur le titre. À la fin du dernier numéro, je me suis en effet rendu compte que j’avais envie de lire la suite, et dans le même temps j’étais frustré par le manque d’ambition d’ensemble de l’auteur sur le titre. Disons qu’il continue à faire ce qu’il fait d’habitude, sans trop se mouiller ni prendre de risques. Ses apports sont minimaux et il ne va pas au delà du cahier des charges.

Et de fait, l’époque Johns où l’on sentait que chaque épisode s’inscrivait dans un plan d’ensemble bien huilé et surtout ambitieux me manque réellement. Car c’est quelque chose qui manque ici de manière assez patente. Venditti a quelques idées mais se laisse globalement porté par quelques intrigues.

En fait le titre souffre des mêmes maux que son collègue Flash : des runs précédents bien plus réussis qui le placent en porte à faux. Cela fut d’autant plus marquant le mois dernier sur Flash car peu de temps après avoir lu la conclusion de l’arc Rogues de Williamson, je me suis attaqué à la suite de la réédition du run de Geoff Johns par Urban…qui se concentrait également sur les Rogues (hasard du calendrier et d’une franchise qui à 20 ans de distance tourne en rond) et …la vache la différence de niveau m’a quelque peu heurté comme un train à grande vitesse.

Le travail de Williamson n’était pas mauvais, mais celui de Johns était tellement plus fluide, tellement plus naturel, maîtrisé et surtout inspiré. Si bien que s’il maniait des éléments familiers, ce dernier me donnait furieusement envie d’aller lire ou plutôt relire la suite de son travail, alors que j’aurais pu arrêter le run de Williamson là et ne pas vraiment regretter quoique ce soit…

Donc dans l’ensemble je dirai que le mag reste moyen sans plus.

Verdict :  à lire

SUICIDE SQUAD REBIRTH 9

SUICIDE SQUADDate de sortie : 09 MARS 2018

Prix : 5.9€/ 184 pages

Episodes :US SUICIDE SQUAD #14 et #15, JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #3 et #4, HARLEY QUINN #15 et #16, DEATHSTROKE #14 et #15

Sollicitation : Deathstroke perd la vue !

La nouvelle de la mort d’Amanda Waller met à mal l’unité au sein de la Suicide Squad. Mais dans le monde de l’espionnage, il n’est jamais facile de savoir qui manipule qui, par Rob WILLIAMS, John ROMITA Jr. et Eddy BARROWS. La Ligue de Justice d’Amérique, dirigée par Batman, affronte les Extrémistes, des justiciers violents venus d’un autre univers et prêts à tout afin d’imposer la paix par la force, par Steve ORLANDO, Diogenes NEVES et Ivan REIS. Face au puissant Zorcrom, qu’elle a laissé par inadvertance s’échapper, Harley Quinn aura bien besoin de l’aide de la nouvelle Terra et de Power Girl, par Jimmy PALMIOTTI, Amanda CONNER, John TIMMS, Joseph Michael LINSNER et Khari EVANS. Quant à Deathstroke, il a récemment perdu la vue lors d’une mission qui a mal tourné et doit s’allier à une jeune héroïne dont les pouvoirs égalent l’intelligence : Tanya Spears alias Power Girl deuxième du nom, par Christopher PRIEST, Joe BENNETT, Larry HAMA et Carlo PAGULAYAN.

Avis : désolé, je vais vous infliger mon commentaire habituel, à savoir Deathstroke bien, le reste bof ou tout simplement pas lu. Dans le cas du mag de ce mois-ci, à noter que Priest amène plusieurs nouveaux personnages qui vont avoir une importance grandissante dans les prochains mois et qui vont venir remplir le cast lui aussi croissant du personnage, qui pour un solitaire dispose de pas mal de connaissances…et conquêtes.

Verdict : à lire…pour Deathstroke.

GREEN ARROW REBIRTH TOME 2

GREEN ARROWDate de sortie : 09 MARS 2018

Prix : 15€/144 pages

Episodes : Green Arrow Vol.2: Island of Scars (#6-11)

Scénario : Benjamin Percy

Dessin :

Sollicitation : Après avoir déjoué le complot du Neuvième Cercle, Oliver Queen se retrouve à nouveau naufragé sur une île déserte, isolé de ses alliées les plus proches, Black Canary et Emiko.

Ces dernières se lancent à sa recherche tandis que le nouveau train à grande vitesse de Seattle devient la cible de terroristes.

Avis : suite du run de Benjamin Percy sur Green Arrow, qui après un premier arc qui posait le nouveau statut quo du héros avant de le lui faire exploser à la figure, prend ici une direction différente en ramenant son personnage comme de par hasard sur l’Île où tout a commencé. Un twist sans le moindre doute influencé par le show TV et ses retours récurrents sur l’archipel en question, dont je pense Ollie aura fait plusieurs fois le tour.

En termes de style l’approche de Percy est à la fois intéressante et maladroite. Je trouve en effet le premier arc bancal mais sauvé par son ambition. Le rythme est légèrement bordélique et mal géré et la caractérisation de certains personnages posent question, celle-ci étant tordue pour faire avancer l’histoire dans le sens voulu par l’auteur. Dans le même temps, il y a de l’ambition avec une nouvelle menace qui a bien XXX l’existence de Oliver Queen.

Par ailleurs, je reste ravi que le scénariste ait réintégré des éléments du run de jeff Lemire, comme et surtout Emiko Queen, superbe création qui mérite véritablement plus d’attention, ce qui va être le cas ici, puisque l’auteur lui consacre plusieurs épisodes avant de revenir sur son frangin.

Dans l’ensemble, donc ce run possède un potentiel réel, il faut juste espérer que l’auteur saura améliorer son style d’écriture.

Verdict : à lire

JUSTICE LEAGE REBIRTH TOME 3

justice-league-rebirth-tome-3Date de sortie : 09 MARS 2018

Prix : 15€/144 pages

Episodes : Justice League Rebirth #14-19

Scénario : Bryan Hitch

Dessin : Fernando Pasarin & Bryan Hitch

Sollicitation : Une armée d’extraterrestres vient d’attaquer la Terre.

Seule la Ligue de Justice, dernier rempart de l’humanité, semble être en mesure de les arrêter, mais ses membres ont été disséminés dans le temps, à des moments clés de leur histoire. Ainsi, Wonder Woman est transportée lors de la naissance des dieux de l’Olympe, tandis que Cyborg est envoyé au XXXIe siècle, et tous ont un âpre combat à livrer, car s’ils échouent, les super-héros pourraient bien n’avoir jamais existé…

Avis : n’ai je pas déjà lu cet arc de Bryan Hitch ? on est coincé dans un jour sans fin dans cette série ou quoi ? parce que je vois dans la sollicitation, à nouveau l’équipe dispersée dans le flux temporel…comme dans pratiquement chaque XXX d’arc !!! ça suffit à la fin. Déjà qu’à la base, Hitch reste un scénariste qui selon moi n’est pas très bon, si en plus il commence à se répéter…J’ai donc l’impression que ce nouveau volume se trouve dans la droite lignée des précédents et va se classer dans la catégorie “pas terrible”.

Verdict : à éviter.

I HATE FAIRYLAND TOME 3

i-hate-fairyland-tome-3Date de sortie : 09 MARS 2018

Prix : 15€/136 pages

Episodes :  I Hate Fairyland vol3 (#11-15)

Scénario : Skottie Young

Dessin : Skottie Young

Sollicitation : Il aura fallu à Gertrude quarante longues années de cauchemar pour réaliser que son penchant pour les crimes sanguinolents n’était peut-être pas un atout majeur pour se sortir du guêpier doucereux dans lequel elle s’est fourrée.

Depuis cette épiphanie, elle essaie donc de se racheter une conduite, enchaînant les bonnes actions, les gentillesses et autres déclarations d’affection… Mais n’y aurait-il pas anguille sous roche ?

Avis : ahhhhhhh, enfin, le troisième de la fantastique série de Skottie Young. Et oui, c’est cette semaine que débarque la suite de ce petit bijoux d’humour hyper-violent et subversif assumé qu’est I Hate Fairyland. On sent le plaisir que l’auteur ressent à chaque nouvel épisode publié, à suivre le parcours complètement déjanté de sa création au travers de l’univers qu’il lui a créé.

Oui, je dis qu’il suit lui aussi, car comme nous l’avons vu dans le précédent tome, Gertrude semble avoir pris quelque peu le dessus sur son auteur… C’est la raison pour laquelle ce dernier n’a pas hésité à jeter sans vergogne ni regret le nouveau statut quo qu’il avait installé à la fin du premier tome et ce au bout de …1 épisode. Presque plus rapide que Marvel et ses relaunchs constants !

Préparons donc tous nos mouchoirs car il est évident que nous allons tous pleurer de rire à la lecture de ce nouveau tome !

Verdict : à posséder

A propos Sam 1793 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Bonjour et merci pour le guide.
    Je viens vers toi pour dire que Delcourt n’est pas le seul à sortir Oblivion Song cette semaine, en Espagne c’est aussi le cas et en Allemagne il sort courant mars.
    Je pense que Kirkman a compris que les européens ont des habitudes de consommation de la bande dessinée différentes des Américains et qu’il y répond de la meilleure des façons.
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.