Guide de lecture Comics VO : semaine du 07 mars 2018

DC COMICS

ABSOLUTE WILDCATS BY JIM LEE HC  

WILDCATSPrix : $125.00

Scénario : Brandon Choi & Jim Lee, Scott Lobdell & Chris Claremont

Dessin : Jim Lee

Sollicitation : Twenty-five years ago, Jim Lee premiered the legendary team known as WildC.A.T.s and help launch Image Comics. Now, Jim’s entire WildC.A.T.s run is collected for the first time in one oversized Absolute volume, including WILDC.A.T.S #1-13 and #50, CYBERFORCE #1-3, WILDCATS #1 and WILDC.A.T.S/X-MEN: THE SILVER AGE #1. This edition also features remastered color for WILDC.A.T.S #1-4, the unpublished script for WILDCATS #2 and a new cover by Jim Lee!

Avis : voilà, je dois dire, une sortie qui me ferait sacrément envie si j’avais deux sous vaillants devant moi. En effet au regard du prix…je pense que je vais gentiment passer mon tour, même si ce volume regroupe sans doute le meilleur de Jim Lee. Celui de la grande époque, pas l’actuel, fatigué, qui dessine quelques planches ici ou là pour donner un coup de main le temps de lancer une nouvelle série…En outre, je trouve le nombre d’épisodes (24) assez léger vu le prix demandé…Mais bon, quand on aime…on espère une sortie VF à moindre prix. Mmmm ? Urban, qu’est-ce que vous en dites, hein ? allezzzzzzzz, vous faites pas prier, du bon Jim Lee qui a fait ses preuves, vous savez que vous voulez le sortir et nous l’acheter !!! Mais assez plaisanter, soyons sérieux, commençons à prendre les paris sur le nombre de mois de retard que va prendre la sortie de cet Absolute. C’est qu’il y a des traditions à respecter mon bon monsieur. Ah la la la, ces jeunes qui veulent avoir tout, tout de suite. Nous, la meilleure des générations avons appris à la dure, oh ça oui. 

Verdict : Check it pour les riches.

BATMAN #42

batman42Prix :  $2.99

Scénario : Tom King

Dessin : Mikel Janin

Sollicitation : « Everyone Loves Ivy, » part two! Poison Ivy has taken control of every man, woman and child on the planet, and only Batman and Catwoman have escaped her influence. But will the pair of them be enough to nip this in the bud?

Avis : voici un nouvel arc qui débute assez bien. Le concept posé par Tom King dans le premier épisode, ultra décompressé au passage (très sérieusement lire le titre en TPB s’impose de plus en plus)  est effectivement très intriguant, et on se demande un peu ce qu’il va en faire et surtout quel est le plan d’Ivy maintenant qu’elle détient toute la population mondiale en son contrôle total…enfin toute, non, car deux irréductibles têtes de mules résistent encore et toujours à l’envahisseur floral ! et oui, Batman avait bien entendu des contres-mesures contre une telle éventualité et il a réussi à immuniser Catwoman juste à temps. Reste maintenant à savoir ce que deux personnes peuvent faire contre 7.6 milliards dont toute la communauté à pouvoirs du monde…Bizarrement, je parie sur Batman…parce que…Batman ?

Verdict : buy

SUPERMAN #42

superman42Prix : $2.99

Scénario : Peter J.Tomasi & Patrick Gleason

Dessin : Patrick Gleason

Sollicitation : « BOYzarro RE-DEATH, » part one! It’s a bizarre, Boyzarro world — and we just live in it! When Superboy comes face to face with Boyzarro, the Son of Bizzaro, a strange transformation begins to take place. But that’s not all that the Kents have knocking on their door! Superman versus Bizarro round one am not just the beginning!

Avis : dernier arc de l’équipe créative Tomasi et Gleason sur le titre Superman avant la reprise par Bendis (ça me fait mal rien que de l’écrire). Non pas que le départ des deux auteurs m’attristent, car à mon sens cela fait un bon moment qu’ils ont terminé. Et oui, même si leurs noms ont été associé au titre sur quelques épisodes depuis le 25, en ce qui me concerne, je considère qu’ils ont arrêté de travailler à partir de ce numéro anniversaire, soit il y a presque un an….

Depuis lors, nous n’avons eu droit qu’à un nombre incroyable de fill ins et quand ils étaient présents à des épisodes pas franchement inspirés, sans réelle direction, car tout simplement ils n’avaient plus rien à dire. Cela ne retire rien à la qualité de leur première année sur la série qu’ils ont parfaitement su relancer, revigorant un temps un personnage à la dérive depuis plus de 5 ans maintenant.

Mais, mais…ils leur restaient donc une dernière histoire sous le coude finalement. Comme tous les auteurs qui passent sur Superman, il leur fallait caser une histoire avec Bizarro à un moment donné. J’ai le sentiment que c’est un peu le passage obligé…Je me demande cependant comment cela va être raccord avec la série Red Hood où Bizarro est un personnage régulier.

J’aurai tendance à faire confiance à Tomasi sur ce point, car il a toujours fait très attention à respecter le boulot des autres auteurs voire à s’appuyer dessus, jouant à fond la carte de l’univers partagé. Et dans le même temps j’ai aussi envie de voir Gleason dessiner  Bizarro. Son style peut vraiment briller sur ce personnage. Espérons donc que le duo saura finir sur une bonne note.

Verdict : Check it

WILD STORM #12

WILD STORMPrix : $3.99

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Jon Davis-Hunt

Sollicitation : Angela Spica, retooling her drysuit in Marlowe’s hidden lab, has made many discoveries. But she’s still her, which means she’s also stolen stuff. Is she going to lose the only safe haven she has? The Wild CAT is in jeopardy, IO and Skywatch are inches from a hot war, and somebody, somewhere, has noticed that Jackie King has been doing things she shouldn’t have. The stakes in the world of The Wild Storm have never been higher-and Project Thunderbook is going to make things much, much worse.

Avis : un nouvel épisode de souffrance pour le lecteur que je suis qui va aller lire en trainant les pieds, en raison du peu d’entrain ressenti devant le travail de Warren Ellis depuis le lancement de Wild Storm…Je pense même que je vais m’arrêter là…ou pas, parce que Warren Ellis et moi idiot international…Peut être qu’à un moment je comprendrai ce que l’auteur cherche à faire ici et pourquoi il tient à ce que le minimum de choses arrivent dans chaque numéro ? hein ? c’est possible pas vrai ? peut être qu’en relisant tous les épisodes d’un coup, ça passera mieux, oui c’est ça. C’est Warren Ellis, il ne peut pas se planter comme ça. C’est moi qui comprends pas, oui c’est ça. Cela ne peut qu’être ça (dit il en balançant la tête d’avant en arrière). Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça. Oui, c’est ça.

Ou pas.

Verdict : Check it – mettez fin à mes souffrances…

IMAGE COMICS

EXTREMITY #12

Extremity12_CoverPrix : $3.99

Scénario : Daniel Warren Johnson

Dessin : Daniel Warren Johnson

Sollicitation : In this extra-sized finale, the Paznina and Roto go to war, with Thea caught in the middle. But in war, there are no winners….

Avis : conclusion cette semaine de l’extraordinaire série Extremity. Le fait que je sois parvenu à suivre cette série jusqu’ici est en soi est un témoignage de la qualité du titre. En effet comme je l’ai souvent dit, au cours de l’année écoulée, Image a sorti un très grand nombre de nouvelles séries dont très peu ont vraiment réussi à capter l’attention du public. Nous n’avons même pas vu le phénomène habituel qui voyait le premier numéro faire sensation avant de disparaître. Non, au cours de l’année 2017, la plupart des nouveaux titres n’ont même pas fait parler d’eux en bien ou en mal, signe pour moi d’un début de crise chez l’éditeur.

Donc le fait que Extremity ait justement réussi ce travail, de se démarquer dans le flot colossal de sorties que nous connaissons chaque XXX de semaine est en soi un exploit. Et ensuite de conserver son lectorat tout au long de ses 12 épisodes est un signe parlant de qualité. Dans le marché actuel, très peu de séries en sont capables. Tout cela grâce au boulot de son auteur. Daniel Warren Johnson est un peu une grosse découverte en passant. Son style graphique incomparable, ses mises en scène très dynamiques, son sens de l’action réel, qui fait qu’il a réussi à dessiner certaines des plus belles scènes de bataille que j’ai vu dans comic-book…

Tout cela associé à une histoire parfaitement bien construite autour de personnages très attachants. Si au départ tout tourne autour du bon vieux thème apprécié de la vengeance sans pitié, très vite on a vu l’auteur instiller peu à peu plus de profondeur en poussant ses personnages à s’interroger sur les limites d’une telle attitude. Et nous avons eu du coup un spectre assez large d’évolutions.

Entre l’héroïne Thea convaincue au départ du bien fondé de la vengeance de son clan qui va évoluer pour adopter le point de vue plus pacifiste de son frère et leur père consumé par la haine prêt à relancer le cycle de la violence jusqu’à ce que tout soit réduit en cendres dont ce qui lui reste de famille.  Bref, excellente série et un auteur à surveiller de près désormais.

Verdict : Buy

GIDEON FALLS #1  

GideonFalls-01_CvrAPrix : $3.99

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Andrea Sorrentino

Sollicitation : A brand-new ongoing series from the acclaimed bestselling creative team of Old Man Logan and Green Arrow! The lives of a reclusive young man obsessed with a conspiracy in the city’s trash, and a washed-up Catholic priest arriving in a small town full of dark secrets, become intertwined around the mysterious legend of The Black Barn, an otherworldly building that is alleged to have appeared in both the city and the small town, throughout history, bringing death and madness in its wake. Rural mystery and urban horror collide in this character-driven meditation on obsession, mental illness, and faith.

Avis : tiens, je parlais plus haut de la difficulté des titres Image à attirer l’attention du lectorat dans un marché ultra encombré…et bien voilà un titre qui je pense n’aura pas ce genre de problèmes, alors qu’il associe de nouveau le duo créatif Jeff Lemire/Andrea Sorrentino.

Après leurs précédents travaux particulièrement réussis, sur Green Arrow et Old Man Logan les deux auteurs se retrouvent cette fois pour un creator owned, preuve de leur bonne entente.  Avec un CV pareil, déjà à la base, on sait que les lecteurs vont aller voir. D’autant plus que Lemire est dans une bonne passe créative après ses difficultés chez Marvel.

Ensuite, il faut voir un peu l’histoire qu’ils vont nous présenter sachant que personnellement à la lecture de la sollicitation, j’en suis arrivé à une conclusion rapide  : moi pas comprendre. Je n’arrive même pas à définir le genre dans lequel le bouquin va évoluer. Donc du coup, cela me rend curieux…Mais avec un truc aussi vaporeux, il va vraiment falloir que le premier épisode frappe fort pour ne pas perdre les lecteurs justement attirés par ces deux gros noms. On souhaite donc que le titre fonctionne bien…

Verdict : buy

OBLIVION SONG BY KIRKMAN & DE FELICI #1  

OblivionSong01_CoverPrix : $3.99

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Lorenzo De Felici

Sollicitation : A decade ago, 300,000 citizens of Philadelphia were suddenly lost in Oblivion. The government made every attempt to recover them, but after many years, they gave up. Nathan Cole…won’t. He makes daily trips, risking his life to try and rescue those still living in the apocalyptic hellscape of Oblivion. But maybe…Nathan is looking for something else? Why can’t he resist the siren call of the Oblivion Song? The collector’s edition of the DEBUT issue of OBLIVION SONG features an exclusive limited edition variant cover by LORENZO DE FELICI! It comes with a STATUE (11”) based on the cover to OBLIVION SONG #1, an exclusive print, and a collector’s pin. These items will ONLY be available in this limited edition set (limited to 1,000)

Avis : tiens j’en parlais hier dans le guide VF, cette semaine débarque en VO la dernière série en date de Robert Kirkman sauf que…hé hé, nous autres lecteurs français allons découvrir le titre en exclusivité dans notre belle langue en même temps que les USA à un petit détail près : nous aurons droit à l’ensemble du premier arc, alors que les USA n’auront que le premier épisode. Et oui, parfois la vie est belle. Du coup, si le titre vous intéresse, je encourage plutôt à vous tourner vers l’édition de Delcourt qui sera disponible au moment où sortira ce numéro. C’est presque une première, car jusqu’ici nous avions eu droit à des sorties très rapprochés, de l’ordre de quelques semaines d’intervalle entre USA et France, mais là on passe à l’étape au dessus.

Verdict : Check it …la VF !

MARVEL COMICS

DOCTOR STRANGE DAMNATION #2  

DRSDAMN-1Prix : $3.99

Scénario : Nick Spencer &  Dony Cates

Dessin :  SZYMON KUDRANSKI

Sollicitation :  Mephisto has taken up some major real estate in Las Vegas, but he’s not going to stop there. He’s got the rest of Earth on his “TO GET” list and only Doctor Strange can stop him.

  • The only downside? Strange went into Mephisto’s Hotel Inferno to confront him and has not been seen since.
  • Add the fact that the devilish villain has already corrupted several Avengers, and Wong and his rag-tag group of mystical heroes look like they’re in serious trouble.

Avis : suite du machin Damnation qui aura coupé court le très bon run de Dony Cates sur Strange et comme je suis de totale mauvaise foi, je vais dire que tout cela est de la faute du co-scénariste Nick Spencer qui après m’avoir bien dégouté avec son Secret Empire, et avant de me détourner de Spidey pour encore quelques années, a décidé de saboter un autre scénariste qui lui faisait du bon boulot.

En outre, comme on vient d’apprendre que Cates ne resterait pas sur Strange au delà de ces épisodes, le titre étant repris par….Mark Waid, cela constitue un au revoir en ce qui me concerne, ce dernier n’ayant guère brillé ces dernières années. Le scénariste pourrait bien évidemment se reprendre (ça existe les mauvaises passes) bien entendu…mais j’ai quelques doutes. Et son pitch de départ ne m’attire guère non plus.

Du coup, on peut se demander pourquoi on se ferait XXX à lire ce machin Damnation, puisqu’on sait qu’après les personnages partiront dans une direction complètement différente sans manifestement porter une quelconque séquelle. Bref, malgré le fait que Cates ait tenté sans réussir complètement dans le dernier épisode de Strange de relancer la machine, je pense que je vais m’arrêter là..

Verdict : Check it / PASS

INFINITY COUNTDOWN #1

INFINITYCD201800100cPrix : $4.99

Scénario : Gerry Duggan

Dessin : AARON KUDER

Sollicitation : Infinity Countdown Part 1

The Saga of the Infinity Stones begins!

As the Infinity Stones reappear around the cosmos, the ultimate race for power is on!! Battles will be fought, blood will be spilled, lives will be lost… all as the greatest cosmic heroes and villains vie for possession of the Power Stone, towering over a remote asteroid, somehow grown to the size of a building. Watch as the path to Infinity opens before your eyes and the END lies near…

Avis : film oblige, les joyaux de l’infini devaient bien entendu être remis sur le devant de la scène par Marvel et si possible dans le cadre d’un event qui coûte bien cher. Heureusement pour une fois, cela ne tombe pas de nulle part (une technique appréciée par Marvel ces dernières années quand il faut relancer la machine) mais s’appuie sur le travail de Gerry Duggan depuis le début de la relance de Gardians of the Galaxy.

Il retrouve à cette occasion son collaborateur, l’excellent Aaron Kuder, qui devrait assurer l’essentiel de l’event. Je suis raisonnablement optimiste…mais en vérité sans plus, car les dernières annonces de Marvel sur son “fresh start” m’ont franchement refroidi (oui jeu de mot presque volontaire) et j’ai plus confiance dans la capacité de Duggan à sortir un truc de qualité qu’en celle de Marvel de tout foirer encore une fois.

J’y vais donc en maintenant mes attentes à un niveau acceptable mais pas au delà. Pas de surexcitation ou d’attente incroyable…

Verdict : Check it

X-MEN RED #2  

XMRED201800200cPrix :$3.99

Scénario : Tom Taylor

Dessin : Mahmud Asrar

Sollicitation : The hate machine Part 2 JEAN GREY and her team must infiltrate a top-secret compound in order to save a mutant they’ve never met. They’ll have to avoid guards armed with guns, protestors armed with hate and sentinels armed with…well, slightly larger and more dangerous guns than the guards.  All in a day’s work for the newest X-Men team.

Avis : décidément cette semaine Marvel n’est pas à la fête dans mon guide. En effet, après Damnation ou Infinity qui ne m’enthousiasment guère, voici la suite de la série X-Men Red. Une série lancée par Tom Taylor le mois dernier, dont j’attendais personnellement beaucoup au regard de la qualité générale des travaux du scénariste…littéralement partout ailleurs. Et il faut commencer à croire que la ligne X-Men est maudite à ce stade, car son premier numéro n’était guère folichon.

Sans être la catastrophe industrielle que représente le reste des titres X-Men (à ce stade, c’est même juste embarrassant pour Marvel qu’ils sortent des séries de si piètre qualité), on ne retrouvait tout simplement pas le niveau habituel de Taylor, son aisance ou encore  sa capacité à insuffler des idées qui donnent envie d’aller lire la suite. La conclusion du premier épisode tombait à plat, les effets dramatiques n’avaient aucun impact et le dessin était on ne peut plus irrégulier. En plus il nous ramenait pour la 118e fois un vilain bien connu…Bref, un départ de mauvaise augure pour la suite.

J’espère vraiment que la suite me donnera tort car Taylor, je le redis, est un auteur talentueux, souvent injustement sous estimé, qui pourrait compter parmi les meilleurs de l’industrie à condition de lui donner le bon projet. Cela pourrait être celui-là, à condition qu’il ait vraiment quelque chose à dire sur ces personnages. Et la ligne X-Men aurait bien besoin d’un vrai titre porteur qui ne se roule pas dans la fange de nostalgie pour une fois et qui apporte de vraies idées et une vraie direction…

Verdict : Check it

A propos Sam 1769 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.