Guide de lecture Comics VO : semaine du 30 mai 2018

DC COMICS

DOOMSDAY CLOCK #5

doomsdayclock5bPrix :$4.99

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Gary Frank

Sollicitation : The Comedian lives! The Mime and Marionette loose in Gotham City! Rorschach is locked in the bowels of Arkham Asylum! Secrets will be revealed as the Doomsday Clock ticks on…

Avis : et oui, vous ne rêvez pas, un nouvel épisode de Doomsday Clock est bien prévu cette semaine. Une seule question cependant : est-ce que l’on en a encore quelque chose à fXXXre ? sérieusement ? je pose la question car entre le fait que l’intrigue proposée par Geoff Johns soit …assez plate dans l’ensemble et les retards qui font qu’il va falloir attendre la fin de l’année 2019 pour en voir la conclusion (7 épisodes bimestriels, soit 14 mois cela nous amène à …novembre de l’année prochaine…), l’intérêt pour le titre en ce qui me concerne est quelque peu en train de retomber, voire est tombé et je le cherche désespérément.

Si vous le retrouvez merci de me l’envoyer au courrier…cela m’aidera à écrire cette chronique…

D’ailleurs j’ai comme l’impression que le staff édito de DC à bien compris le problème, d’où le fait qu’ils se soient sortis les doigts du fion pour essayer de dynamiser un peu le reste de la ligne (entre Bendis sur Superman, No Justice et ce qui attend Batman, l’année 2018 va être bien chargée) en attendant que Johns achève de pondre sa grosse pêche et nous ramène les personnages qui ont disparu au moment du Rebirth. Parce que soyons honnêtes c’est tout ce qu’on attend de Doomsday Clock. Ca et être bon potentiellement ? mais bon n’en demandons pas trop.

Oh, je sais le travail graphique de Gary Frank reste lui réellement excellent, sans doute le meilleur d’une carrière déjà très riche, mais il faudrait vraiment que Johns se réveille de son côté, car je n’ai pas vraiment l’impression qu’il se soit passé grand chose depuis le départ. Et non le retour d’un certain personnage ne me passionne pas plus que cela…Eurrggg, vous vous souvenez en outre quand Superman était censé avoir un rôle important dans tout ça ? Parce que pour l’instant Batman a été plus mise en scène…Bref, on peut commencer à s’interroger sur l’intrigue que Johns veut raconter…

Verdict : Check it

JUSTICE LEAGUE NO JUSTICE #4

justiceleague4Prix :$3.99

Scénario : Scott Snyder, James Tynion IV & Joshua Williamson

Dessin : Francis Manapul & Marcus To

Sollicitation : The epic finale! After the unimaginable happens, the DCU must band together to defend Earth from annihilation. Before the end, new alliances will be forged…and some heroes will be lost forever. Don’t miss the event that will set the stage for the Justice League in 2018 and beyond!

Avis : conclusion de la mini série No Justice et bien évidemment nous attendons tous avec impatience la destruction de la Terre qui va sans le moindre doute survenir ici mettant ainsi fin à l’univers DC à jamais. Voilà, ça y est ils ferment boutique, ce qui est logique. Et bien oui, ils ont vu arriver Bendis (on en parle juste après), donc ils se sont dits qu’entre le laisser écrire Superman et fermer boutique, ils valaient mieux pour tout le monde de s’arrêter là et de garder des bons souvenirs des personnages…

Plus sérieusement, après un épisode 3 assez…bizarre dans sa construction qui souffrait d’une partie graphique relativement décevante, j’espère que les auteurs pourront redresser la barre pour conclure cette intrigue de manière satisfaisante mais aussi servir de base aux nouvelles équipes Justice League; puisque 3 séries JL sont attendues dans les prochains mois…Cela fait beaucoup pour un seul épisode je trouve.  

Dans l’ensemble on retiendra de cette mini l’ambiance assez fun tout à fait assumée par les auteurs, nourrie de gros concepts et de rencontres inattendues. Scott Snyder a déjà commencé à révéler pas mal d’idées qui vont animer son titre Justice League et qui vont élargir considérablement les mythologies des différents personnages et qui s’annoncent bien excitantes.

Verdict : Buy

MAN OF STEEL #1

manofsteel1cPrix :$3.99

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Ivan Reis

Sollicitation : A new era begins for Superman as a threat from his earliest origins reemerges to destroy the Last Son of Krypton. As Superman struggles to come to grips with what has happened to his wife and son, he must also face a new threat that’s determined to burn down Metropolis!

Avis : si vous entendez quelqu’un chialer dans un coin, ne vous apeurez pas, ce n’est que moi alors que je vois la menace de DC se réaliser, voilà Brian Michael Bendis débarque sur Superman et ça fait vraiment très peur. On me dit qu’il faut que j’attende de voir le résultat avant de critiquer, et au delà de toute blague, je suis assez d’accord, attendons de lire effectivement ses scénarios avant de les descendre en flammes.

Je ne peux cependant pas m’empêcher de ressentir l’imminence d’un désastre industriel quand je pense à la production passée de Bendis au cours des 10 dernières années…qui s’est révélée dans l’ensemble assez médiocre, très loin de la qualité de ses titres datant du début des années 2000. Je conçois sans peine que pour DC, ce soit un gros coup, d’une part parce qu’ils ont mis la main sur un auteur phare de la concurrence et d’autre part parce que cela leur fait un très gros nom sur leur personnage phare.

Mais le lecteur que je suis ne peut s’empêcher de craindre le pire, connaissait désormais trop bien les limites d’un scénariste qui j’ai l’impression ne s’est plus remis en question depuis longtemps et s’est tout à fait accoutumé au fait de pondre des scénarios médiocres, avec des intrigues faiblardes, souvent inachevées ou terminées de manière paresseuse et insatisfaisantes.

Bref, on va quand même essayer de lui donner une chance, même si j’ai vraiment l’impression quand dans son cas on arrive à la 8957e seconde chance d’affilée…et je ne vois pas pourquoi ce serait différent cette fois…

Verdict : Check it

IMAGE COMICS

LAST SIEGE #1

TheLastSiege_01-1Prix :$3.99

Scénario :  LANDRY Q. WALKER

Dessin : JUSTIN GREENWOOD

Sollicitation : A tale of blood, desperation, and loss. New York Times bestselling author LANDRY Q. WALKER joins artist JUSTIN GREENWOOD for an all-new ONGOING SERIES-THE LAST SIEGE! Spaghetti Western storytelling meets Game of Thrones atmosphere in this gritty medieval war story, as a mysterious stranger arrives at a castle overrun with brutal soldiers bent on usurping the throne of the rightful heir-an 11-year-old girl. An action-packed, genre-twisting epic, THE LAST SIEGE begins!

Avis : tiens une nouvelle série qui s’inscrit dans le genre fantasy qui sort chez Image ! quelle surprise (je suis sarcastique au cas où vous n’auriez pas compris…). Comme la SF il y a encore 2-3 ans, Image est en train de s’engouffrer dans la veine fantasy à coup de séries en rafale…Comme vous le savez sans doute je suis déjà un gros lecteur de livres de fantasy en général, voire le genre développer dans mon autre médium préféré que sont les comics me faisait donc plaisir…au départ.

Sauf que pour le moment, si j’ai vu nombre de projets se succéder, je ne peux pas dire que j’en ait vu beaucoup se distinguer. Il faut dire que le genre est difficile car il faut souvent du temps et pas mal de travail pour parvenir à construire quelque chose d’original. Or le temps…n’est pas quelque chose de très commun dans le monde des comics actuels. Et c’est un élément que nombre d’auteurs n’ont pas encore compris, à savoir que la plupart des lecteurs, noyés sous l’offre  ne peuvent s’intéresser à tout, mais surtout doivent être accrochés dès le premier numéro.

Il faut donc savoir s’imposer en surprenant dès le départ, ce qui appelle un scénario en béton et un artiste qui a un style qui plait. On voit l’exemple de ce que j’évoque avec ce titre, qui commence avec …un des grands poncifs du genre, à savoir le siège en période de guerre. C’est un ressort dramatique fréquemment utilisé en fantasy que l’on retrouve dans presque toutes les séries…Bon, je ne vais pas trop m’en plaindre puisque l’un des livres qui m’a introduit à la fantasy, Legend de Gemmell est une bonne grosse histoire de siège également.

On voit donc qu’ici on part d’un élément presque devenu un cliché, ce qui va donc demander des auteurs un effort particulier pour se démarquer.

Verdict : Check it

LAZARUS #28

Lazarus_28-1Prix :$3.99

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Michael Lark

Sollicitation : « FRACTURE: PRELUDE, » CONCLUSION-Jonah Carlyle is dead, and Jonah Ker has made a new life for himself on the edges of Bittner Territory. But as much as Jonah may have escaped his Family, he cannot escape the world his Family has made.

Avis : après son retour le mois dernier, je vois que Lazarus maintient pour l’instant le rythme, alors que les auteurs achèvent l’arc prélude à leur prochaine grosse intrigue. Un petit arc en deux parties consacré au frère de Forever. Nous suivons ainsi son parcours après que sa soeur à maquillé sa mort. Le premier épisode nous présentait la vie qu’il s’était construit loin des magouilles des grandes familles et notamment la sienne. Sauf que maintenant le monde entier est en guerre et la tranquillité, voire le petit bonheur qu’il s’est créé, pourrait partir à la poubelle.

J’ai hâte de voir comment Rucka va connecter cela au reste, car pour l’instant je trouve assez étrange de commencer cette reprise sur cet arc. En effet, cette histoire aurait eu plus sa place dans la mini série +66, même s’il est vrai que son principe était de parler d’autres personnages que les Carlyle, car elle s’intéresse à un “à côté”.  Il faut donc sans doute comprendre que Jonah va être appeler à jouer un rôle clé dans les prochains évènements. Sachant que sa réapparition éventuelle ne ferait que fragiliser la position de Forever…

Verdict : Buy

ROYAL CITY #11  

RoyalCity_11-1Prix :$3.99

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Jeff Lemire

Sollicitation : « WE ALL FLOAT ON, » Part One

A brand-new storyline of JEFF LEMIRE’s acclaimed series kicks off as the Pike family rallies around their newest surprise member, but Richie sets off on a dark path that can only end in tragedy.

Avis : début du 3e et…malheureusement dernier arc de la série Royal City. Et oui, à la vue des dernières sollicitations d’Image, nous avons pu voir que le numéro 14 serait le dernier de la série. Une fin rapide, alors que l’on aurait pu imaginer que Lemire développerait son récit sur bien plus de numéros, la chronique de la famille Pike semblant avoir beaucoup plus de choses à dire.

Il est possible que Lemire voulait avant tout se concentrer sur un moment de leur existence, alors que chacun prend des décisions importantes pour le reste de leur existence et que le scénariste achevait son premier arc sur une belle grosse révélation…Je suis en tout cas impatient de voir comment Lemire va achever cette série que je considère comme l’une de ses meilleures créations.

Si les travaux du scénariste ne fonctionnent pas toujours avec moi, je dois bien dire que celui-ci m’a beaucoup touché, tant il est emprunt d’une grande honnêteté. En quelques pages, ces personnages ont pris vie et l’on est presque surpris de ne pas les croiser au coin de la rue tant ils sont familiers et surtout réels.

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

AMAZING SPIDER-MAN #800

Amazing-Spider-Man-800Prix : $9.99

Scénario : Dan Slott

Dessin : Stuart Immonen, HUMBERTO RAMOS, GIUSEPPE CAMUNCOLI, JIM CHEUNG

Sollicitation : Dan Slott and Stuart Immomen are joined by many of the artists who made the last 10 years of Spider-Man so Amazing!

  • The biggest Peter Parker/Norman Osborn story of all time unfolds over one 80-page story, a scope unmatched in comics!
  • Who lives?! Who dies?! And what scars will Spider-Man bear from here on out?!

Avis : bon, je me contente de signaler la sortie de cet épisode anniversaire qui est aussi l’avant dernier de Dan Slott sur le personnage. Comme j’ai déjà pu le dire, cela fait maintenant presque 2 ans que je n’ai pas touché un épisode de Spider-Man et au vu de l’arrivée de Spencer sur le titre, ce n’est pas prêt de changer. Mon désintérêt pour ce qui peut arriver dans cette franchise s’accroissant un peu plus chaque jour. Chacun son truc et en ce qui me concerne, j’ai l’impression que les titres Spidey ne sont plus pour moi, comme la franchise X-Men d’ailleurs…Et le fait de proposer cet épisode à 10$ n’incite pas vraiment à changer ma position…

Verdict : Check it

MARVEL TWO-IN-ONE #6

Marvel-2-in-1-6-CoverPrix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : Jim Cheung

Sollicitation : THE FATE OF THE FOUR – REVEALED AT LAST!

A mad final gambit against the death of a universe! Ben and Johnny join forces with familiar friends, but will DOOM ruin everything? THE FATE OF THE FOUR will be determined here!

Avis : pour être honnête, j’ai sauté les derniers épisodes, étant peu convaincu par les épisodes 3 ou 4, je ne me souviens plus et très sincèrement cela ne change pas grand chose…

Mais j’ai envie de signaler ce numéro d’une part parce qu’il est dessiné par l’intermittent du dessin, Jim Cheung qui a bien voulu signer un dernier numéro avant d’aller s’amuser à être absent des pages intérieures sur la JLA de DC (oui, je suis follement optimiste sur sa future productivité) et d’autre parce que c’est dans ce numéro qu’apparemment le scénariste va aborder ce qui est le postulat de départ du titre et la raison pour laquelle nous avons été nombreux à nous pencher sur son premier numéro, à savoir le sort des 4F.

Bon, le suspense n’est pas non plus incroyable, puisque la nouvelle série FF est déjà annoncée, donc niveau surprise on repassera (merci Marvel pour spoiler un peu tout 6 mois à l’avance), mais bon, voire comment ils vont revenir pourrait être intéressant…si ils reviennent bien dans ce numéro et qu’il ne s’agit pas d’un simple appât…s’il y a bien suspense, il est plutôt là…

Verdict : Check it

X-MEN RED ANNUAL #1

XMENREDANN-1Prix :  $4.99

Scénario : Tom Taylor

Dessin : Pascal Alixe

Sollicitation : After Resurrection. Before Red. Jean Grey was reborn in a world that had changed. Her friends and family had lived lives. Some had lost lives. This is Jean’s story of catching up losses and triumphs. Reconnecting with old colleagues, grieving for those lots, and meeting family members she didn’t know existed.

Avis : tiens un annual pour une série chiante qui ne compte que 4 épisodes…oui logique. Après apparemment s’être endormi sur son clavier sur l’écriture des scripts de la série régulière, il était en effet on ne peut plus normal que Tom Taylor double la dose de néant qu’il nous sert ce mois-ci avec un annual qui touche à ce qu’a fait Jean Grey entre son 876e retour et le lancement de la nouvelle série où elle fait quelques apparitions dans une intrigue absente.

L’idée pourrait être intéressante, mais comme de toute évidence Taylor ne sait pas écrire le personnage, ou plutôt l’écrire de manière intéressante, je sens que je vais faire l’impasse et ce d’autant plus que les pages révélées dans la preview ne donnent pas du tout, mais alors pas du tout envie. J’ai connu Pascal Alixe bien plus inspiré. Je ne sais pas trop ce qui s’est passé, ou si c’est l’encrage qui gâche tout ou la colorisation ou simplement qu’il n’a pas eu le temps pour travailler ses crayonnés, mais la vache ça ne fonctionne pas du tout…

Verdict :  PASS

A propos Sam 1775 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.