Guide de lecture Comics VF : semaine du 1er juin 2018

DELCOURT COMICS

WALKIND DEAD – NEGAN

walkingDeadNeganDate de sortie : 30 MAI 2018

Prix : 12.99€/104 pages

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Charlie Adlard

Sollicitation :  Découvrez les origines tant attendues du plus emblématique de tous les anti-héros psychopathes de la BD. Découvrez ce qui fit de Negan ce personnage que l’on aime haïr. Cet album hors-série de la série est complété de récits courts consacrés à Michonne, Tyresse, Morgan et Le Gouverneur.

Un homme vit une vie quasiment sans histoire. Il est marié, travaille comme tout le monde, sans se poser plus de questions que cela… Jusqu’au jour où tout bascule. Sa femme, Lucille, est emportée par un cancer au moment où le monde devient fou. Un monde où les morts reviennent à la vie et ne désirent qu’une chose : dévorer les vivants. Toute son existence est anéanti en l’espace de quelques jours et Negan, fou de douleur, va choisir de survivre. À n’importe quel prix…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. On peut tout de même se demander quel avenir a la franchise et si Kirkman va produire d’autres épisodes spéciaux tels que celui-ci à l’avenir.

Verdict : pour les fans de Walking Dead

GLENAT COMICS

HADRIAN’S WALL TOME 2

HADRIEN WALL 2Date de sortie : 30 MAI 2018

Prix : 15.95€/112 pages

Scénario : Kyle Higgins & Alec Siegel

Dessin : Rod Reis

Sollicitation :  Le destin de deux mondes se joue sur un vaisseau…

Alors que les rebelles de Thetan se sont emparés du Hadrian’s Wall, l’enquêteur Simon Moore doit réussir à prouver l’innocence d’Annabelle, son ex-femme… Ou il risque de déclencher un conflit mondial…

Suite et fin de ce thriller psychologique, hommage aux films de l’âge d‘or de la SF comme Alien ou Blade Runner. Entre space opera et huis clos introspectif, Hadrian’s Wall explore les relations brisées entre des êtres et des mondes en guerre, où les mystères sont aussi sombres que l’espace intersidéral…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui ont apprécié le premier tome.

PANINI COMICS

DEADPOOL CORPS

DEADPOOL CORPSDate de sortie : 30 MAI 2018

Prix :17,50 € , 288 pages

Episodes : US Deadpool Corps (2010) 1-12 publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL : DEADPOOL CORPS 1-2

Scénario :Gischler

Dessin :Liefeld

Sollicitation : Wade Wilson a recruté Lady Deadpool, Kidpool, Dogpool et Têtepool. Ces versions alternatives forment l’équipe la plus improbable de l’univers Marvel, une bande de mercenaires bavards, psychopathes et agités de la gâchette. Quand on sait qu’ils sont censés sauver le multivers, on peut comprendre la perplexité des Doyens de l’Univers !   

Avis : ou le titre qui s’est avéré un petit miracle inattendu. Je ne parle pas de la qualité générale de cette série, 98 756e spin offs de Deadpool produit lorsque le personnage a connu une explosion de sa popularité il y a 10 ans. Non je parle bien évidemment du fait que cette maxi série de 12 épisodes à été presque entièrement dessinée par …Rob Liefeld, qui en outre à presque tenu ses délais. Sans doute un record inégalé tout au long de sa carrière vieille désormais de 30 ans. Oui, laissons cette idée pénétrer profondément nos esprits, Rob Liefeld est dans l’industrie depuis 30 ans…

Verdict : pour les fans de Deadpool

SNORGLEUX COMICS

JIMMY’S BASTARD

JIMMY BASTARDDate de sortie : 1er juin 2018

Prix : 16.50€/

Scénario : Garth Ennis

Dessin :  Russ Braun

Sollicitation :  On suit le personnage de Jimmy Regent, super-espion britannique de choc. Il a tout : l’aventure, les mystères, le droit de tuer qui il veut et des femmes magnifiques qui tombent à ses pieds. Mais il va bientôt devoir payer le prix de ses innombrables conquêtes. L’action sera au rendez-vous dans le premier tome de cette série, scénarisée par Garth Ennis (Preacher, The Punisher, The Boys…) dessiné par Russ Braun (Batman : Venom, The Boys….) et traduit par Alex Nikolavitch.

Avis : Snorgleux Comics continue d’explorer la gamme de comics de Aftershock Comics, avec l’une des dernières productions de Garth Ennis, qui s’intéresse ici à l’un des fils bâtard d’un célèbre espion britannique dont on taira l’identité…et non le nom donné dans la sollicitation ne compte pas car on sait tous de qui il s’agit en réalité. De toute évidence, le titre permet de retrouver le Garth Ennis avant tout potache. Personnellement cela ne me gêne aucunement, j’ai tendance à prendre toute la production de l’auteur et je suis rarement déçu…En outre le pitch de départ est suffisamment marrant pour lui laisser toute latitude…

Verdict : à posséder

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH 13

batman-rebirth-13Date de sortie : 1er juin 2018

Prix : 5.9€/160 pages

Episodes :   BATMAN #25 et #26 • DETECTIVE COMICS #960 et #961 • ALL-STAR BATMAN #11 • NIGHTWING #24

Sollicitation :  Le Sphinx contre le Joker !

La ville de Gotham City a été ravagée par la guerre opposant le Sphinx au Joker, un conflit qui a laissé sa marque, y compris sur Batman, par Tom KING et Mikel JANÍN. Allié du Chevalier Noir, Azrael dispose d’une armure dotée d’intelligence artificielle, mais également d’une foi inébranlable. Mais alors que Batman demande l’aide de Zatanna, les deux vont lui faire défaut, par James TYNION IV et Alvaro MARTINEZ. Alors qu’ils enquêtent sur des trafics illégaux, Batman et Alfred sont rattrapés par leur passé, par Scott SNYDER et Rafael ALBUQUERQUE. Et la criminalité moscovite s’invite à Gotham, par Rafael ALBUQUERQUE, Rafael SCAVONE et Sebastían FIUMÁRA. Pensant un temps que Blockbuster peut devenir son allié, Nightwing découvre bien vite que ce dernier est aussi retors qu’il est musclé, par Tim SEELEY et Miguel MENDONÇA.

Avis : début de l’arc War of the Jokes and the Riddle dans ce numéro. J’en ai parlé il y a quelques semaines lors de la sortie du tome 4 de Batman Rebirth qui présente l’ensemble de cet arc. Je vais donc me contenter de reprendre les grandes lignes de mon avis, qui n’a pas vraiment évolué depuis. À savoir que si le principe d’une guerre entre deux des vilains les plus intéressants de Batman est réellement un pitch accrocheur, l’exécution par Tom King est réellement étrange.

On s’en rend compte dès les deux premiers épisodes publiés ici, alors que déjà la cause de cette guerre est assez…dingue et étrange. Disons un peu trop insignifiante pour réellement lancer des hostilités aussi meurtrières. Puis, le traitement du conflit en lui-même est réellement désarçonnant, étant donné que King fait plus un relevé de faits et d’incidents que réellement une mise en scène du conflit. On voit tout cela de l’extérieur et de loin et la liste des victimes n’a que peu d’impact sur le lecteur.

Bref, un arc qui personnellement me laisse très circonspect. Toutes les parties, le lancement, le déroulement, la conclusion, la “leçon” que Batman en tire. Tout cela est réellement bizarre.

Verdict : à lire.

JUSTICE LEAGUE REBIRTH 13

Date de sortie : 1er juin 2018

Prix : 5.9€/168 pages

Episodes :

Sollicitation :  FLASH AU XXVE SIÈCLE ! Jessica Cruz et Simon Baz rentrent de mission spatiale dans la Tour de Garde, lorsque le satellite de la Ligue de Justice subit une invasion inexplicable, par Shea FONTANA et Philippe BRIONES. Ayant à peine réintégré la rédaction du Daily Planet, Clark Kent, alias Superman, ignore que ses pires ennemis s’associent sous la conduite du Général Zod et la bannière de « l’Escadron Anti-Superman », préparant un assaut sans pitié contre le protecteur de Metropolis, par Dan JURGENS, Patrick ZIRCHER et Jack HERBERT. Capable de briser la barrière du temps grâce à sa super-vitesse, Flash se rend au xxve siècle où il retrouve celui qui est à la fois son plus grand admirateur et son pire ennemi, le Professeur Zoom, par Joshua WILLIAMSON, Carmine DI GIANDOMENICO, Ryan SOOK et Neil GOOGE. Avec l’aide du voyageur temporel dénommé Rip Hunter, le Corps des Green Lantern affronte Sarko, un ennemi venu du futur, avant de s’opposer aux velléités de conquête de Bolphunga. Par Robert VENDITTI, V. Ken MARION et Ethan VAN SCIVER. .

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie, personnellement j’ai perdu quelque peu tout intérêt pour ces séries…

Verdict : pour ceux qui suivent.

SUICIDE SQUAD REBIRTH 14

suicide-squad-rebirth-12Date de sortie : 1er juin 2018

Prix : 5.9€/176 pages

Episodes :  SUICIDE SQUAD #20 et #21 • JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #8 et #9 • HARLEY QUINN #21 • TEEN TITANS ANNUAL #1 • DEATHSTROKE #19

Sollicitation :   Lazarus Contract », seconde partie !

Tandis que les membres de la Suicide Squad tentent de profiter d’un peu de bon temps et qu’Amanda Waller se présente devant une commission sénatoriale, le groupe est sur le point de rencontrer celui qui dirige la Brigade Annihilation : le Direktor Karla. Par Rob WILLIAMS, Stjepan SEJIC et Gus VASQUEZ. La Ligue de Justice d’Amérique menée par Batman secourt Makson, un homme primitif. Mais ramènent-ils dans la civilisation un rescapé… ou une menace ? Par Steve ORLANDO et Felipe WATANABE. Harley Quinn doit affronter une justicière venue du futur, une ravisseuse qui s’en prend à ses proches et, pire que tout… ses propres parents !? Encore une aventure déjantée signée Amanda CONNER, Jimmy PALMIOTTI, Joseph Michael LINSNER et John TIMMS. De leur côté, Paul DINI et Bret BLEVINS continuent à chroniquer l’histoire d’amour impossible entre Harley et le Joker. Enfin, dans la dernière partie de « Lazarus Contract », Deathstroke tente de réécrire son passé afin de retrouver son fils disparu, mais c’est compter sans l’intervention des Titans et des Teen Titans, par Christopher PRIEST, Benjamin PERCY, Dan ABNETT, Larry HAMA, Carlo PAGULAYAN et Paul PELLETIER.

Avis : je vois qu’il y à un épisode de Suicide Squad dessiné par Stjepan Sejic, c’est donc bien évidemment un incontournable à faire étudier par des générations entières de lecteurs et…hein j’exagère un chouïa…vraiment ?

Enfin, nous arrivons à la dernière partie du Lazarus Contract et si la réalisation de ce crossover a été médiocre dans son ensemble, il ne faut pas rater la conclusion. En effet comme je l’ai déjà dit, si les auteurs se sont chiés dessus sur le contenu du crossover, en termes de retombées, celui-ci va réellement avoir un gros impact sur chacune des séries impliquées. Bien évidemment, Deathstroke s’en tire le mieux, alors que Priest va en profiter pour donner une nouvelle direction complètement différente au titre.

Verdict : à lire

A propos Sam 1741 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.