Guide de lecture Comics VO : semaine du 15 août 2018

Edito : je trouve cette semaine de sorties assez symbolique de la période actuelle. Alors qu’un cycle de relaunchs s’achève, le prochain s’annonce déjà, avec The Green Lantern chez DC et Uncanny X-Men chez Marvel. De nouveaux events sont dans les tuyaux, avec Extermination, et Image lance une nouvelle série qui je le crains va assez vite être écrasée sous la masse de sorties chez cet éditeur et sur le marché en général.

De fait, on voit qu’après une année 2017 compliquée, les éditeurs sont avant tout revenus aux formules traditionnelles pour se relancer. Et comme en 2017 se pose la question de savoir combien de temps cela va pouvoir durer. Comme nous l’avons déjà dit l’année dernière, le marché est en train d’évoluer et je doute que ces remèdes familiers fassent effet très longtemps…

Sortie de la semaine : sans doute Extermination chez Marvel, qui semble promettre le départ des X-Men du passé du présent (cette phrase a du sens…oui, elle a du sens si vous avez suivi les X-Men… ahh comics, qui nous poussent à prononcer des mots que nous n’aurions jamais pensés associer…). Ce qui nous soulagerait tous. Cela fait un moment que ces personnages n’apportent plus rien au narratif des mutants et que Marvel les maintient sans doute plus parce qu’ils ne savent pas trop quoi en faire…et qu’ils sont trop importants pour simplement disparaître sous le tapis comme l’éditeur le fait régulièrement avec d’autres personnages…

Émissions de la semaine : deux émissions au programme cette semaine. Je vous rappelle ainsi que ce soir nous enregistrons en direct la seconde partie de notre spécial sur la saga du clone ! et oui, cela aura pris des années, mais cela arrive enfin !

Ensuite, comme chaque jeudi, vous pourrez nous retrouver pour le comixweekly, où nous traitons les sorties VO de la semaine !

DC COMICS

BATMAN #53

 Prix :$3.99

Scénario : Tom King

Dessin :Lee Weeks

Sollicitation : « Cold Days » continues! The jury in the Mr. Freeze trial is hopelessly deadlocked because one man won’t vote guilty — and that man is Bruce Wayne. Freeze’s defense is that Batman used excessive force, making his arrest illegal, and Bruce is the one man who actually knows for sure what went down between Batman and his ice-cold nemesis. And if Bruce is right, that means everything he’s devoted himself to as the Caped Crusader is a lie; he is hurting more than helping. With Dick Grayson putting the Batsuit back on to keep Gotham City safe while Bruce is sequestered, could this be the out Bruce needs to discard the cape and cowl forever?

Avis : conclusion de l’arc Cold Days qui traite le procès de Batman par Bruce Wayne, alors que celui-ci fait partie d’un jury devant juger l’arrestation de Freeze par le super-héros. Si le premier épisode présentait les détails de l’affaire, le second comme nous nous y attendions s’est transformé en hommage/répétition du film les 12 hommes en colère adapté dans l’univers de Batman.

L’originalité ici est que comme je le pressentais, King en profite pour passer en revue les méthodes de Batman, alors que celui-ci reste profondément troublé par les évènements intervenus dans l’épisode 50. Loin d’être assez lucide pour traiter ce cas de manière impartial, il s’interroge sur la motivation de ses actions, à savoir s’il n’a pas arrêté Freeze simplement parce qu’il avait besoin d’un punching ball.

Comme depuis le début de son run, on voit que King est surtout intéressé dans le fait de montrer le côté humain de Batman, s’éloignant toujours plus du Batman infaillible ou qui se voulait infaillible que nous avons connu par le passé. Le tout soutenu magnifiquement par le boulot de Lee Weeks au dessin et la colorisation incroyable de Elizabeth Breitweiser.

Verdict : Buy

PEARL #1   

Prix :$3.99

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Michael Gaydos

Sollicitation : Pearl is the story of an exceptional tattoo artist and accidental assassin for one of the modern-day San Francisco Yakuza. She was born into one life, but another is calling to her. When Pearl accidentally meets one of her peers, her doppelganger from another clan, she starts to dream of a better life. But Pearl has a very special ability that keeps pulling her back into the violent world she is desperate to escape.

Avis : avec son arrivée chez DC, le débarquement des titres creator owned de Bendis chez l’éditeur n’était qu’une question de temps…Le temps étant d’ailleurs un facteur clé. En effet, je trouve assez étrange que l’auteur relance ou lance des titres personnels chez DC, alors qu’il avait toute liberté de le faire durant son temps chez Marvel, ne s’en est pas privé pendant un temps, avant que son emploi du temps chargé l’en empêche. Je doute en effet que sa charge de travail soit moins importante chez DC, alors qu’il doit porter presque l’ensemble de la franchise Superman sur ses épaules.

Ensuite, il s’agit, concernant ces titres en particulier, de voir quel Bendis nous allons récupérer. Le Bendis carbonisé que l’on voit sur tous les titres de super-héros dont il a eu la charge et a la charge depuis 10 ans, ou bien le Bendis inspiré avec des vraies histoires à raconter qui a disparu dans les limbes depuis un moment. De fait, je ne sais pas trop sur quel pied danser ici. Si l’auteur a toujours été bien plus inspiré sur ses propres créations ,je doute que ce Bendis existe encore !

Par ailleurs, on ne peut pas dire que le pitch de cette série, Pearl, en particulier soit particulièrement attractif…ou tout simplement réellement compréhensible. À la lecture de la sollicitation, je dois avouer que je ne comprends pas trop l’histoire qui est présentée, c’est assez confus…et si déjà le pitch de départ me perd, j’ai quelques doutes sur son exécution.

Verdict : check it ?

WILD STORM #16

Prix : $3.99

Scénario : Warren Ellis

Dessin : John Davis-Hunt

Sollicitation : What was Project Thunderbook? What did John Lynch do to the Thunderbook experimental subjects? Why did he shut it down and scatter them across America? Why isn’t Thunderbook subject Gloria Spaulding aging? Why do people act like she’s an alien? Well…alien is exactly what they made her at Thunderbook.

Avis : après 3 épisodes à voir John Lynch voyager aux travers des USA pour prévenir les sujets de l’expérience Thunderbook qu’ils sont en danger, tout cela pour se rendre compte qu’ils sont tous devenus particulièrement dérangés, que la plupart ont essayé de le buter en conséquence, nous allons en apprendre un peu plus sur le sujet.

On a bien compris les tenants et aboutissants de l’expérience, qui voyait de l’ADN humain mélangé à de l’ADN alien, dans le but “d’améliorer” des agents humains et …ben c’est tout. En fait, je ne vois pas ce qui reste à révéler. Tu nous a déjà tout dit Warren ! à moins qu’il se soit gardé une information sur le contexte ? sur la menace qui a poussé Lynch à entreprendre une telle expérience ?

À voir, je ne suis pas particulièrement curieux, étant donné que tout cela est assez classique et surtout que je continue la série uniquement par masochisme…

Verdict : Check it

IMAGE COMICS

CROWDED #1

Prix :$3.99

Scénario : Christopher Sebela

Dessin : Ro Stein, Ted Brandt

Sollicitation: SERIES PREMIERE Ten minutes in the future, the world runs on an economy of job shares and apps, including Reapr: a crowdfunding platform to fund assassinations. Charlie Ellison leads a quiet, normal life until she’s suddenly targeted by a million-dollar Reapr campaign. Hunted by all of Los Angeles, Charlie hires Vita, the lowest-rated bodyguard on the Dfend app. As the campaign picks up speed, they’ll have to figure out who wants Charlie dead before the campaign’s 30 days—or their lives—are over. From Eisner-nominated writer CHRISTOPHER SEBELA (Heartthrob, We(l)come Back, Harley Quinn), RO STEIN & TED BRANDT (Captain Marvel, Raven: The Pirate Princess), TRIONA FARRELL (Runaways, Mech Cadet Yu), and CARDINAL RAE (BINGO LOVE, ROSE). COMPARISON TITLES If the near-future implications of social media and technology in Semahn and Corona’s NO. 1 WITH A BULLET had you on the edge of your seat, you’ll love CROWDED.

Avis :et bien, et bien, je dois dire qu’à priori je n’étais pas très attiré par ce nouveau titre publié par Image, mais en lisant le pitch plus en détail, je dois dire que mon intérêt est désormais passé de nul à raisonnable. Oui, je ne monte pas directement sur mes grands chevaux, car si l’idée de départ est intrigante, j’ai un peu peur que cela tourne au scénario qui ne fonctionne que sur cette seule idée et ne sait pas rebondir ensuite.

Ce qui est problématique quand le sujet est avant tout une course poursuite et la recherche de l’identité du responsable des problèmes du personnage principal. Vous avez besoin de twists et révélations chocs pour tenir. Du coup, le premier épisode va être très important, car outre le fait d’installer la situation et le personnage, il s’agit de terminer sur un cliffanguer réellement efficace qui montrera que le scénario en a sous le capot.

Verdict : Check it

MAGIC ORDER #3  

Prix :$3.99

Scénario : Mark Millar

Dessin : Olivier Coipel

Sollicitation : With each wizard brutally murdered, Madame Albany comes another step closer to seizing the dark power of the Orichalcum as her own. The next kill on her list: Leonard Moonstone. Is her gruesome assassin powerful enough to destroy the leader of The Magic Order ?

Avis : ah …bon au moins nous avons une couverture qui annonce la couleur et la couleur se résume en ces quelques mots particulièrement élégants : du cul, du cul, du cul et encore du cul…Millar n’a jamais été timide quand il s’agissait de taper sous la ceinture et apparemment pour choquer un peu son lecteur, rien de mieux aux USA qu’un peu de chair…

Le pitch de départ continue à lentement se développer. Comme d’habitude, avec Millar, après un premier épisode diablement efficace, nous entrons sans doute ici dans le ventre mou, où le scénariste se laisse porter sans trop faire d’efforts, parce que pourquoi faire ? vous avez vu l’artiste qu’il a ? Qui sait on aura peut être une surprise…

Oui, je sais, je me mens à moi-même, mais j’ai envie de continuer la série…pour le boulot de Coipel essentiellement…

Verdict : Check it

MARVEL COMICS

ASTONISHING X-MEN ANNUAL #1

Prix :$4.99

Scénario : Matthew Rosenberg

Dessin : Travel Foreman

Sollicitation : Jean Grey and the original X-Men reunite! Following her resurrection, Jean Grey can no longer make sense of her life since becoming an X-Man. Who better to relate to this than Hank McCoy, Warren Worthington III and Bobby Drake? But this reunion will prove bittersweet when they’re joined by an unexpected guest…the former Professor Charles Xavier, X! Why has X revealed himself to his former students? And what strange mission does he want to send them on?

Avis : ohhhhh mais quelle bonne idée Marvel, confier une nouvelle histoire centrée sur Jean Grey au scénariste Matthew Rosenberg ! je veux dire, il a tellllllllement bien géré le retour du personnage, dans une mini série qui est l’exemple même d’un travail bien mené, inspiré, et achevée de manière tout à fait satisfaisante….quelque part dans une autre dimension.

Dans le cadre du multiverse, il y en effet une dimension où le retour de Jean Grey a été écrit par un scénariste du nom de Matthew Rosenberg de manière réussie. Statistiquement, il doit y en avoir une. C’est juste que nous ne nous trouvons pas dans cette dimension. Nous sommes dans celle où il a chié dans notre assiette, nous l’a envoyé en plein visage et nous a forcé à avaler.

Alors que le scénariste continue de franchement pas du tout me convaincre sur ses autres travaux de la franchise mutante (on en parle d’ailleurs plus loin sur Multiple Man), j’ai donc quelques, voire beaucoup de réserves sur cet annual.

Verdict : Check it ? limite pass

DOCTOR STRANGE #4

Prix :$3.99

Scénario : Mark Waid

Dessin : Jesus Saiz

Sollicitation : Doctor Strange’s interplanetary power trip continues!

But now there’s a secret between him and his alien companion — can she fight by his side if she can’t trust him?  Can a former member of the Illuminati trust himself with an INFINITY STONE in his possession?

Avis : suite de la série Doctor Strange, série sur laquelle je n’ai pas encore arrêté d’avis. Je dois dire que le travail de Mark Waid évolue de manière intéressante. Si le premier épisode ne m’avait guère séduit, la direction prise par la suite présente un potentiel certain, alors que l’on suit Strange suivre un nouvel entraînement à la magie, auprès d’une alien, bien au fait sur le sujet.

Outre le fait que la relation entre les deux évolue de manière réellement fascinante, alors que Strange…fait son Strange, à savoir agit comme un XXX pour le bien commun, comme vu dans le dernier épisode, l’idée de découvrir des magies autre que celle de la Terre est réellement attractive. De fait, il y a là des pistes à explorer et j’ai hâte de voir ce que Waid réservé aux lecteurs…

Même si je commence à me demander s’il ne va pas se faire interrompre par Infinity War. En effet, au bout de seulement 3 épisodes, les gemmes de l’infini sont venues se mêler à cette histoire. Et n’oublions pas que Strange est impliqué dans l’event écrit par Gerry Duggan. Cela n’apparaît pas dans les futures sollicitations, mais il est évident que Waid va devoir intégrer des éléments issus de cette intrigue…

Je n’oublie évidemment pas le travail de Jesus Saiz sur la partie graphique, tout simplement somptueux. J’avais des réserves au vu du premier épisode, notamment car je trouvais certains effets peu réussis, mais la suite m’a donné tort. Tant mieux.

Verdict : Check it

EXTERMINATION #1

Prix :$4.99

Scénario : Ed Brisson

Dessin : Pepe Larraz

Sollicitation : Cyclops. Iceman. Angel. Beast. Marvel Girl. The original team of teen mutants brought together by Professor Charles Xavier many years ago have been shunted through time to find a world they barely recognize but were determined to help. Now, finding themselves targeted for death, the future of mutantkind lies squarely in the hands of its past. Writer Ed Brisson (OLD MAN LOGAN, CABLE) and artist Pepe Larraz (UNCANNY AVENGERS, AVENGERS: NO SURRENDER) answer the biggest question of all: can the fate of the X-Men be changed?

Avis : tiens un nouvel event…mais mutant cette fois. Voilà un moment que cela n’était pas arrivé, au delà de quelques petits crossovers limités ici ou là comme le fameux Mojoverse qui reste encore dans nos mémoires… À moins qu’il ne s’agisse que d’une autre de ces minis sans grand intérêt et peu réussies comme le retour de Jean Grey, mais au fond on s’en fiche un peu alors qu’une grande partie du lectorat interprète la sortie de ces épisodes comme annonçant le départ des X-Men du passé.

Pourquoi ? ben déjà ils sont sur la couverture…donc ils vont être au centre des choses. Ensuite, l’intrigue implique du voyage temporel. C’est un second indice. Et de mémoire, il me semble que X-Men Blue s’arrête bientôt vers l’épisode 35 ou 36 (je n’ai plus le numéro exact en tête). Et nous n’avons pas vu la tête des mutants en question dans ce que Marvel tease dans les prochains mois…

En outre, cela fait un moment que l’intérêt pour ces personnages est grandement retombé. On se souvient que leur présence devait uniquement être temporaire au départ (je reste persuadé que Bendis voulait uniquement les garder jusqu’à l’épisode 12 et Battle of the Atom), or nous en sommes à presque 6 ans maintenant…

Seule crainte : c’est écrit par Ed Brisson. Je reste franchement peu convaincu par son travail sur la franchise mutante…Un commentaire, je m’en rends compte, que je répète fréquemment quand il s’agit de parler des auteurs de cette franchise…comme c’est étrange…

Verdict : Check it

INFINITY WARS #2  

Prix :$4.99

Scénario : Gerry Duggan

Dessin : Mike Deodeto Jr

Sollicitation : As the Infinity Stones come to Earth, so too comes the war for control over them. But none who wield the stones know the truth about the power they contain…or what it would take to bring them to their END. The nature of the universe itself hangs in the balance as we learn the answer to the question on everyone’s lips since « Infinity Wars Prime »: WHO IS REQUIEM? Gerry Duggan (DEADPOOL, INFINITY COUNTDOWN) and Mike Deodato Jr. (ORIGINAL SIN, OLD MAN LOGAN) look into the Infinite and bring the truth to light!

Avis : suite de l’event Infinity War. Après un premier épisode franchement inégal, j’espère que l’énorme cliffanguer du numéro en question va permettre de relever le niveau. En effet, après un épisode prime qui avait également un bon gros cliffanguer de fin très efficace, le premier numéro s’est embourbé dans des pages d’exposition passablement poussives et sans tension.

Avant d’enchaîner sur la révélation de l’identité du nouveau personnage de Requiem qui n’aura surpris personne, nulle part, jamais…Du coup, on peut se demander ce qui est arrivé à Gerry Duggan que l’on a connu plus inspiré …sur n’importe quoi d’autre en fait. Et surtout s’il va être capable de bien mener son intrigue au delà de dernière page choc…

Verdict : Check it

MULTIPLE MAN #3

Prix :$3.99

Scénario : Matthew Rosenberg

Dessin : Andy McDonald

Sollicitation :  The war for the future is now! Because we’re in the future!

Jamie Madrox — the X-Man you tell people is your favorite to seem cool — is trapped and his allies are dropping like flies! With the enemy closing in, Jamie has time to make one last desperate move… But he’ll need Forge’s help to evade a familiar new villain that threatens the future, the present and the past of the Marvel Universe!

Avis : suite de la mini série consacrée à un Jamie Madrox…enfin plusieurs Jamie Madrox…mais pas notre Jamie Madrox…il faut lire la mini pour comprendre …ou pas, car après un premier épisode intriguant…j’ai eu un peu l’impression de revoir le cas de figure de la mini série consacrée à Jean Grey se répéter. À savoir un premier épisode intéressant, malgré un pitch de départ risqué avant…de commencer à s’effondrer devant nos yeux.

En effet, l’intrigue déjà pas simple au départ s’est quelque peu prise les pieds dans le tapis dans le second épisode alors que la narration en faisait de même ! je ne sais pas si c’est dû au scénariste ou tout simplement moi qui suis trop stupide pour comprendre ce qui se passait (ce qui est tout à fait possible, soyons honnêtes), mais très sincèrement, il y à plusieurs passages auxquels je n’ai rien capté.

De fait, la suite de cette mini série me fait très peu car désormais je crains que nous finissions sur le même genre de désastre que pour Jean Grey…

Verdict : check it ???

THOR #4

Prix :$3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Mike Del Mundo

Sollicitation : Thor and the Valkyries take on the Queen of Cinders in the war for hel!

The Queen of Cinders and her fire goblin army have invaded the land of the dead. To keep the afterlife from going up in flames, Thor and his brothers will have to forge alliances with some of their greatest enemies and seek to unlock the secrets of Valhalla and the mighty Valkyries!

Avis : ou comment me rassurer…et en même temps soulever des questions. Le mois dernier je m’interrogeais en effet sur l’absence de Thanos au moment où Hela faisait son retour. Je craignais que Marvel ait empêché Aaron de développer l’intrigue qu’il avait débuté autour de ces deux personnages, que l’on avait vu former une alliance à la fin de la mini série Unworthy Thor. Et par alliance je veux dire …dans tous les sens du terme. Une alliance tellement logique que l’on se demande pourquoi personne n’y avait pensait avant;

Apparemment, mes craintes étaient infondées car le personnage à fait son apparition et promet de bien faire péter la cérémonie de mariage en cours. Sauf que ben…dans le même temps Thanos est …”impliqué” dans Infinity War. Et je me demande comment tout cela se concilie étant donné qu’il va avoir des difficultés à “assurer” dans les deux en même temps. Quoique certains me répondront que sa nouvelle “condition” vue dans l’event de Gerry Duggan lui permet désormais d’être en deux endroits à la fois…

Nous avons là clairement besoin d’une clarification quant à la temporalité des évènements. À première vue il semblerait que ce qui intervient dans la série Thor se passe avant Infinity War…mais sans confirmation, difficile de l’affirmer. Nous verrons bien alors que le personnage va sans doute jouer un rôle dans la guerre des mondes du scénariste.

Verdict : Buy

TONY STARK IRON MAN #3

Prix :$3.99

Scénario : Dan Slott

Dessin : Valerio Schiti

Sollicitation : Non-player character assassination!

What is MACHINE MAN’S problem with (our) IRON MAN of 2018?

When TONY STARK unveils his latest innovation, the Great eScape, AARON STACK realizes what it will mean for all the artificial life-forms of the Marvel Universe…blue checks or DEATH!  Also in this issue: A new development for JOCASTA. ANDY dates a single mom (no, really, this is important). And that classic Iron Man villain you’ve been talking about since the first issue? Theyyyyy’re back. Mwahaha!

Avis : suite de la série Iron Man sous l’égide de Dan Slott alors que l’on voit que le scénariste applique sa méthode bien connue et éprouvée sur Amazing Spider-Man, en multipliant les sous intrigues concernant le cast autour du personnage principal. Une méthode assez old school qui fonctionne toujours très bien. Elle permet en effet de faire rebondir le récit de manière régulière sans épuiser le héros principal.

Outre les intrigues autour du cast, que ce soit War Machine, Jocasta ou le réintroduit Machine Man manifestement encore marqué par son temps parmi la Nextwave, on voit également que l’auteur s’appuie sur le dernier apport de Bendis sur le titre, à savoir la résurrection de Tony…sans grande explication. De toute évidence, Slott y a vu un boulevard là où Bendis s’était enfermé dans une impasse sans aucun échappatoire.

De manière générale, je dois avouer également que la tonalité générale, assez enjouée des scripts de Slott me séduit. On sent qu’il aime écrire ce titre, qu’il a une tonne d’idées et qu’il nous invite à participer à l’aventure. Pourquoi se priver ?

Verdict : buy

A propos Sam 1860 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.