Guide de lecture Comics VO : semaine du 12 septembre 2018

Edito : une petite semaine plus tranquille au programme. En effet, à part quelques petites nouvelles séries et un event qui ne compte pas vraiment comme un event chez Marvel, il n’y a pas de grosses sorties ce mercredi. Cela ne veut pas dire qu’il n’y à pas de bonnes sorties !

Mais il faudra vraiment attendre les prochaines semaines, et mois,  pour voir débarquer les titres les plus attendus. Comme le relaunch de Green Lantern par Morrison et Sharp, l’event de Tom King, ou encore le Damned de Azzarello et Bermejo chez DC. Chez Marvel, nous avons le retour de quelques titres importants qui marquent le fait que l’éditeur revient vers ses racines.

Comme d’habitude, il y aura du bon et du mauvais, des surprises, des déceptions, mais le simple fait que nous attendions des choses à venir avec impatience, montre bien que l’industrie est loin d’être morte.

Sortie de la semaine :

  • Chez Image, le nouveau titre de Warren Ellis et Jason Howard, qui je l’espère sera moins cryptique que Trees ;
  • chez Marvel, Fantastic Four et X-23 !

Emission de la semaine : comme indiqué hier, une seule émission au programme cette semaine, le comixweekly qui reviendra jeudi soir à partir de 21h sur les sorties VO de la semaine !

DC COMICS

CATWOMAN #3  

Prix :$3.99

Scénario : Joelle Jones

Dessin : Joelle Jones

Sollicitation : The secret shot-caller who’s been borrowing Catwoman’s M.O. for a series of crimes steps out of the shadows in this issue, and her « secret origin » is unlike anything Selina’s run into before! Meanwhile, the police close in on Catwoman as well, as they believe she killed a cop during one of the crimes she’s been framed for. With nowhere to go and no one to turn to, Catwoman’s running out of her nine lives fast!

Avis : nouvel épisode de la série Catwoman qui nous promet de nous apporter un nouvel éclairage sur la nouvelle ennemie du personnage. Un personnage…très particulier, dont le physique touche plus au genre horrifique et apparaît réellement en opposition complète avec Selina Kyle.

Dans le même temps, je trouve que Jones développe vraiment bien le personnage de Catwoman, et notamment son état d’esprit actuel suite aux évènements de Batman 50. Elle s’en sert pour bien montrer combien elle n’est pas au sommet de sa forme et cherche encore comment assumer les retombées de sa décision.

Un choix qui je pense va continuer à peser lourd sur la suite de la série, comme dans Batman en somme. Cela nous donne du coup une Catwoman bien plus vulnérable que le personnage quasi invincible mis en scène par Tom King.

Enfin, visuellement, cela est réellement sublime, comme on pouvait s’y attendre de la part de Jones. J’apprécie notamment beaucoup la réflexion de toute évidence menée par l’autrice concernant la gestuelle de Catwoman, réellement unique en son genre.

Verdict : Buy

HAWKMAN #4  

Prix :$3.99

Scénario : Robert Venditti

Dessin : Bryan Hitch

Sollicitation : It’s Hawkman vs. Hall in the brawl for all of Thanagar! Having just teleported across the galaxy, Earthman Carter Hall squares off against Thanagarian space cop Katar Hol in an all-Hawkman slugfest. Katar provides the next piece of the puzzle in Carter’s quest to unlock the secrets of his own past — an alien artifact that immediately zooms him back to Earth. While puzzling out the space doohickey’s purpose, Carter finds himself whisked away once again, only to come face to face with an old Justice League teammate

Avis : à ce stade, je commence sérieusement à me demander si Robert Venditti a vraiment une intrigue pour cette série, parce que ce qu’il nous donne à lire pour l’instant n’est pas franchement folichon. C’est…quelconque. Il semble bien comprendre l’histoire du personnage et les passages obligés d’une série Hawkman, mais au delà de nous resservir les “plus grands hits” du héros, cela ne va pas très loin.

Du coup, bien évidemment, pouf, cette fois il rencontre une autre version de lui-même : Katar Hall, sa version flic de l’espace. Bien évidemment, on devrait être content de revoir le personnage, surtout si vous l’avez lu dans les années 90, mais cela est amené de manière tellement pauvre que franchement on a du mal à s’y intéresser. Alors même s’il nous aguiche avec la grande menace ultime au coin de la rue, je reste personnellement assez froid devant le résultat.

Reste Bryan Hitch au dessin, seule raison avec Hawkman pour laquelle je reviens pour chaque épisode jusque là. Et encore, car je dois dire que je le trouve assez inégal de page en page. Sur certaines il semble vraiment s’éclater et sur d’autres, on dirait qu’il a juste envie de faire autre chose.

Verdict : Check it mais pour combien de temps ?

HOUSE OF WHISPERS #1    

Prix :$3.99

Scénario : Nalo Hopkinson

Dessin : Dominique Stanton

Sollicitation : Welcome to the House of Dahomey, the houseboat of Erzulie Frieda, where the souls of Voodoo followers go when they sleep to beseech the flirtatious and tragic goddess to grant them their hearts’ desires and counsel them on their futures and fortunes. When you arrive, you’ll find a party is in full swing, filled with all kinds of fabulous and fierce folk, while fish fry and music blasts. From her bayou, Erzulie scries upon the mortal realm and sees four human girls open a mysterious and magical journal filled with whispers and rumors that, if they spread, could cause a pandemic unlike any the Earth has seen, with the power to release Sopona, the loa lord of infectious disease and cousin to Erzulie, who is currently banned from the human plane. But even the fearsome Erzulie cannot be of assistance when her dream river turns tumultuous, tossing her house from her realm and into another…

Avis : alors que je dois encore achever la lecture de Dreaming, première série lancée dans le cadre du Sandman Universe par Simon Spurrier la semain dernière, débarque cette fois la série suivante et sans doute celle que j’attends le moins du lot. Non pas que le teaser montré ait été mauvais, il était juste assez peu clair sur l’intrigue proposée.

J’ai achevé la lecture de ces quelques pages en me posant cette simple question : ok, mais concrètement ça parle de quoi ??? Je suppose que les personnages montrés seront les personnages principaux ? peut être ? mais dans le cadre de quelle histoire exactement ? et quel rapport avec le monde de Sandman ?

J’ai du manquer quelque chose…Bref, du coup, je ne sais pas trop si je vais aller jeter un oeil sur ce titre…vu le retard que j’ai déjà accumulé sur ceux que je suis censé suivre…

Verdict : Check it

IMMORTAL MEN #6  

Prix :$3.99

Scénario : James Tynion IV

Dessin :Tyler Kirkham.

Sollicitation :  The Immortal Men are supposed to be a secret world-saving organization. But that cat will be out of the bag if they can’t stop the Infinite Woman and her brood of Bloodless soldiers, commanded by the Kill! And as the fight spills out into the greater DC Universe, which classic DC hero will rise to seek the answer to the unanswerable question: Who are the Immortal Men? (Of course, being dead is a lot worse than going public.)

Avis : dernier épisode de la série Immortel Men et non je ne l’évoque pas pour me moquer ou pour professer un amour non partagé pour un titre mort trop tôt, puisque je ne suis pas revenu vers la série passé le premier épisode …comme Jim Lee en fait…Non, je l’évoque car pour moi le titre est symbolique de cette vague de séries New Age of Heroes qui est en train de disparaître dans l’anonymat le plus complet.

Dès le départ le public s’y est peu intéressé et …les auteurs censés les animer ont partagé les mêmes sentiments…sans doute en raison d’éditeurs eux-mêmes peu enthousiastes. Non pas que je crois une seconde qu’ils aient lancé consciemment ces séries en se disant qu’elles allaient se planter, nul éditeur ne fait cela, mais ils y avait clairement moins d’efforts fournis pour ces séries que pour le reste de la ligne.

Du coup, nous avons vu très vite un exode des dessinateurs stars censés avoir carte blanche sur ces séries, car apparemment, c’est toujours plus intéressant de dessiner Batman, Superman ou la Justice League que ces personnages…C’est dommage, mais il y avait clairement un problème dans ces lancements. Et Immortel Men est assez symbolique de tout cela.

Sur le papier on avait un titre qui avait de quoi séduire, avec un James Tynion IV sortant auréolé du succès de son run sur Detective Comics, associé à Jim Lee, ce qui chez moi continue de produire son petit effet, avec la promesse de s’intéresser à un groupe d’immortels avec des milliers d’années d’histoire derrière eux. Il y avait donc un potentiel fort…

Et puis le premier épisode est sorti…et tout le monde s’en est désintéressé, entre l’écriture assez lourde de Tynion IV et le trait des 90’s de Jim Lee tentant apparemment de copier son propre travail sur les X-Men pendant 15 pages avant de se barrer, tout cela manquait clairement de consistance.

Adieu donc immortel men, on vous a déjà oublié…

Verdict : Bye !

IMAGE COMICS

CEMETERY BEACH #1

Prix :$3.99

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Jason Howard

Sollicitation : From the creators of the acclaimed TREES graphic novels, which are currently being adapted for television, comes something completely different. A professional pathfinder, his only ally a disaffected young murderess, breaks out of a torture cell in pursuit of his worst extraction scenario ever: escaping on foot across a sprawling and secret off-world colony established a hundred years ago and filled with generations of lunatics.

Avis : alors que le travail de Warren Ellis continue de …m’interroger ? de me mettre dans une position difficile  ? avec Wild Storm, parce qu’il essaye clairement quelque chose qui me passe complètement au dessus du cervelet. Certes, mon cerveau est limité, je le sais, mais quand même. Il s’associe de nouveau avec Jason Howard pour une nouvelle série.

Bien évidemment, en tant que membre du fanclub de Warren Ellis, je suis obligé contractuellement d’aller le lire jusqu’au bout et de dire que même si j’ai rien capté, j’ai aimé et je le recommande. Et dans le cas présent, il est à peu près sûr que je vais rien capter puisque ce que nous avons là est l’équipe créative de Trees. Un titre dont je ne suis même pas sûr que les auteurs savaient qu’elle était l’histoire présentée.

Donc je m’attends à être paumé, perdu, complètement à la ramasse et vous en parler lors du prochain comixweekly pour vous dire que j’ai rien capté mais que c’est de la bonne.

Verdict : Buy

FARMHAND #3  

Prix :$3.99

Scénario : Rob Guillory

Dessin : Rob Guillory

Sollicitation : Riley and Abby Jenkins are the Jenkins Farm’s newest interns. They’ll spend the day shaving scalp bushes and trimming nose flora. You know, farm stuff. Also: Ezekiel has a heart-to-heart with Tree about the Jedidiah Seed’s origins. And it ain’t good news.

Avis : suite de la très bonne série Farmhand, alors que le mystère autour de la ferme Jenkins s’épaissit, et que le maître des lieux semble collectionner les secrets autant que les ennemis désireux de mettre la main sur la source de ses…”récoltes”. En deux épisodes, en tout cas Guillory aura su convaincre l’audience que son talent de scénariste n’avait rien à envier à son talent de dessinateur. On retrouve toute la variété que son trait peut adopter, car si son style est assez cartoony, il sait aussi se montrer sombre et mettre en scène les émotions humaines dans leur complexité. Bref, il y a bien plus de nuances dans cette série que ne le laissait augurer l’artiste qui la produit.

Verdict : Buy

HEY KIDS COMICS #2  

Prix : $3.99

Scénario : Howard Chaykin

Dessin : Howard Chaykin

Sollicitation : Secret Love. My Confession. Crime Does Not Pay. And you thought they were just comic book titles, huh? Art imitates life in an industry with more than its share of drama and deception, as a tale built around real-life happenings in the comic book biz continues to unfold… …though « art » may be pushing it.

Avis : suite de la nouvelle série  de Howard Chaykin qui cette fois semble bien décidé à dire ses 4 vérités à l’industrie des comics et surtout aux grosses boîtes d’édition qui se sont construites sur le dos du travail de générations d’auteurs et on sent que le vétéran qu’est Chaykin n’apprécie guère…Bien évidemment, c’est une situation bien connue depuis longtemps, ce qui a changé désormais c’est que l’exploitation de ces concepts, de ces idées atteint une nouvelle dimension.

L’exposition, au travers des films, animés, séries TV et autres produits dérivés est sans équivalent dans l’histoire tout comme le niveau de fric généré…et je peux comprendre qu’il est frustrant, rageant et révoltant  de voir tout ce pognon et les auteurs à l’origine de ces idées ne même pas en recevoir des miettes. En tout cas le premier épisode était intéressant, même si sa construction était assez étrange, avec une présentation assez confuse des personnages au travers des époques, comme s’ils étaient moins importants que le propos que l’auteur souhaitait défendre.

Verdict :Buy

MARVEL COMICS

DOMINO #6  

Prix : $3.99

Scénario : Gail Simone

Dessin : David Baldeon

Sollicitation : KILLER INSTINCT CONCLUDES!

Project Armageddon wanted a Super-Soldier they could control… A weapon they could point… A trigger they could pull… Instead they got PURE CHAOS. Neena Thurman’s past collides with the present and nothing will be the same again. Don’t miss the stunning conclusion of KILLER INSTINCT!

Avis : fin du premier arc de la nouvelle série Domino qui s’est avéré à la fois fun et assez inégal. Certains épisodes étaient franchement bons, et d’autres…pas vraiment utiles, comme si Gail Simone avait eu du mal à remplir 6 épisodes pour le TPB et avait dû parfois rallonger la sauce en s’attardant sur ces éléments sans grande importance le temps d’arriver à la fin du numéro. C’est un peu cette impression que j’ai eu avec le dernier épisode, alors que l’intrigue n’avançait guère.

Oh, il se passait des choses, mais j’ai aussi ressenti le fait que la scénariste aurait pu aisément couper certaines parties pour arriver à la conclusion de cet arc plus vite. Ce n’est pas bien grave, car ce premier arc reste au final très sympathique, et superbement servi par un David Baldeon très inspiré, et que j’espère que le titre va continuer un moment, mais il faudrait aussi penser à corriger la construction du scénario  car cela plombe un peu la fête.

Verdict : Buy

FANTASTIC FOUR #2  

Prix :$3.99

Scénario : Dan Slott

Dessin : Sara Pichello

Sollicitation : What have Reed, Sue and the kids been up to all this time? What adventures have they been on? What strange new friends have they found along the way? What deadly new enemies have they made? And what are Franklin and Valeria’s new codenames? All these questions will be answered… just in time for ENTIRE UNIVERSES TO DIE!

Avis : avec ce numéro c’est promis apparemment, cette fois, les FF reviennent. Je comprends ce qu’a voulu faire Slott dans le premier épisode en s’attardant sur la vie de Ben et Johnny sans Reed et le reste de la famille…mais pour moi c’était plus un numéro 0 qu’un numéro 1. Une manière de faire le point avant d’entrer dans le vif du sujet.

Et le vif du sujet, nous y sommes alors que le scénariste va nous révéler ce que faisait le reste des FF depuis Secret Wars. Bon, ça techniquement nous le savons, ils recréaient le multiverse, dans le cadre d’une idée tellement meta que même moi je l’ai comprise…Mais maintenant, il est temps de faire revenir ces personnages mais aussi la Future Fondation, parce que tu ne les a pas oublié, pas vrai Dan ? hein ? pas vrai ?

J’espère surtout que Slott parviendra à remettre du jus dans la machine FF, car si Marvel a mis en pause la série pendant 3 ans, c’était aussi pour des raisons créatives, à savoir que le titre semblait commencer à tourner en rond. Ce qui est compréhensible tant le concept commence à un peu dater maintenant.

Verdict : Buy

ICEMAN #1  

Prix :$3.99

Scénario : Sina Grace

Dessin : NATHAN STOCKMAN

Sollicitation : Iceman is back! Which is good, because someone is hunting the Morlocks for sport. Now it’s up to Bobby Drake to prevent another potential Mutant Massacre. But who’s behind this horrific hunt? You won’t believe it if we tell you! Guest-starring Bishop!

Avis : retour inattendu de la série Iceman cette semaine. Inattendu car le premier volume n’avait guère rencontré de succès…dans un premier temps ! en effet la raison de ce nouveau numéro 1 est simple, si la première mouture du titre a eu du mal dans les comics shops au départ, apparemment il a aussi bénéficié avec le temps d’un bon bouche à oreille qui s’est traduit par de bonnes ventes TPB. En tout cas suffisamment pour justifier que de nouveaux épisodes soient produits.  Comme personnellement je ne peux pas dire que je suis intéressé, le personnage n’a jamais été un de mes favoris, je signale tout de même son retour pour ses fans.

Verdict : Check it

INFINITY WARS #3  

Prix :$4.99

Scénario : Gerry Duggan

Dessin : Mike Deodeto Jr

Sollicitation : With Requiem tearing through the Marvel Universe, Loki whispering around its fringes and a new threat looming to devour everything, the very fabric of reality warps around the heroes of Earth… and the only way through winds through infinity itself!

Avis : suite de l’event Infinity Wars, alors que Gerry Duggan semble enfin décidé à relier ses deux intrigues principales. En effet outre les …”aventures” de  Requiem (dont je ne spoilerai pas l’identité ici), le scénariste mettait en parallèle en scène une quête un peu spéciale avec Loki.

Un personnage très mis en avant ces derniers temps par Marvel, que ce soit dans Thor ou Avengers récemment, mais que Duggan utilise depuis presque le début de son run sur Gog, manipulant les évènements dans l’ombre pour tenter de mettre la main sur les gemmes de l’infini.

Et il semble avoir découvert quelque chose. Une information importante qui l’a amené vers Requiem dans le dernier épisode, mais en quoi est-ce pertinent et en quoi cela va-t-il mener à ces machins warpés dont je me fiche complètement ? Les images de version “Warp” des personnages Marvel ont commencé à fleurir ces derniers temps sur le net et je ne peux pas dire que je suis particulièrement intéressé.

Je trouve en effet assez risqué de la part de Marvel de tenter de générer ce qui sera sûrement des one shot spin offs de cette idée…à partir d’un event qui jusque là n’a pas fait naître une passion dévorante dans le coeur des lecteurs…

Verdict : Check it

X-23 #4  

Prix :$3.99

Scénario : Mariko Tamaki

Dessin : Juan Cabal

Sollicitation :  It’s a sisters-vs.-sisters showdown as Laura must battle through the Cuckoos’ powerful mind projections to rescue Gabby — but why did the Cuckoos kidnap Gabby in the first place?  And will Gabby be able to resist their psychic shackles, or will she turn against Laura too?

Avis : attention, je préfère prévenir, s’il arrive quoique ce soit de grave à Gabby ou Laura, il y aura des émeutes. Des émeutes de une  personne, à savoir moi, mais des émeutes quand même et attention, je peux faire du bruit…et générer des odeurs…oh là là, les odeurs ignobles qui peuvent émaner de moi. Si je n’étais pas confiné pour des raisons de santé publique, il y aurait de quoi mettre fin à toute vie sur Terre…

Plus sérieusement, je sais bien évidemment que le fait qu’il arrive des choses horribles à nos personnages bien aimés fait partie du jeu. C’est dans le contrat “devenez un fan à vos risques et périls”. À un moment, on souffre avec eux. Mais tant que c’est bien raconté et bien dessiné, comme dans le cas présent, nous sommes prêts à encaisser.

Outre Laura et Gabby, j’espère aussi que Mariko Tamaki continuera à dépeindre les Cuckoos de manière nuancée et pas comme des vilains sans foi ni loi. C’est important ! comme le boulot de Juan Cabal qui ne cesse de s’améliorer de numéro en numéro !!! Et au passage, la vache cette couverture ! apparemment elle est signée Mike Choi qui semble avoir progressé de manière stupéfiante ces dernières années !

Verdict : Buy

A propos Sam 1769 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.