Guide de lecture Comics VO : semaine du 26 décembre 2018

Edito : et oui, cela a beau être Noël aujourd’hui, vous aurez droit à votre chronique hebdo ! et oui, alors que nous nous préparons tous à passer cette journée à souffrir en passant du temps avec notre famille, il est bon de se rappeler qu’il y a encore des comics qui sortent cette semaine. Et qui sait, peut être que certains seront peut être même bons ? ben quoi, laissez moi rêver ! Allez plus que quelques heures à tenir et ce soir, on se retape Die Hard en se félicitant d’avoir survécu…

MARVEL COMICS

FANTASTIC FOUR #5

Prix :$7.99

Scénario : Dan Slott

Dessin : Aaron Kuder, Adam Hugue, Mike Allred

Sollicitation : SPECIAL 650th ISSUE SPECTACULAR!

The wedding that’s been years in the making…Ben and Alicia say « I do! »

No bait. No switch. Not a dream. Not a hoax. And we swear, not a single Skrull around. This is really happening! From the book that brought you the first, best and longest running super hero marriage in comics, we give you…the wedding of Ben Grimm and Alicia Masters! Featuring an untold tale of the courtship of Ben and Alicia. A bachelor party that only Johnny Storm could throw. And a very special ceremony brought to you in the Mighty Marvel Manner.

Avis : manifestement en cette fin d’année, Marvel reste bien décidé à récupérer le peu d’argent qui reste dans les poches de la plupart des lecteurs…Après Uncanny X-Men le mois dernier, l’éditeur nous sort en effet un nouveau numéro à 8$…Je ne reviendrai pas en détail sur le fait que l’augmentation constante des prix semble s’épanouir sans relâche sur le marché des comics…mais deux mois de suite, cela devient compliqué de ne pas s’interroger sur l’intention de l’éditeur, à savoir tester le marché pour vérifier si les lecteurs sont prêts à sortir plus d’argent encore…Une tendance à surveiller de près dans les années à venir.

Sur le fond, je ne vais pas cacher mes réserves sur la reprise des FF par Dan Slott à ce stade. Je suis encore prêt à le suivre pour une bonne raison : le dessin n’était pas à la hauteur sur ces numéros et comme je l’ai déjà dit, une partie graphique faible peut gâcher un bon scénario. De fait, la reprise du titre par Aaron Kuder avec cet épisode donne envie de revenir.

Cependant, on ne peut que noter d’une part que ce numéro arrive à la fin d’une année marquée par des mariages survendus par les deux principaux éditeurs…qui ont laissé un sale goût dans la bouche (et le portefeuille) de la plupart des lecteurs. Ce qui fait qu’il part avec un sacré handicap.

D’autre part, si je comprends le désir de l’éditeur d’avoir un gros truc pour ce qui devrait être le 650e épisode de la série, on ne peut pas vraiment dire que celui-ci ait été particulièrement bien construit et amené. Il fallait un gros truc, point. Je n’ai certes pas oublié que The Thing et Alicia Masters représentent un couple bien connu des lecteurs depuis des décennies. Mais à quand remonte la dernière fois qu’un auteur a réellement développé leur relation ? Même lors de son run, auquel je voue une adoration sans borne, Jonathan Hickman y a à peine touché.

En fait, quand on regarde les FF des 10/15 dernières années (hors période où le titre était absent), on se rend compte que leur relation était une sous intrigue mentionnée en pointillés mais jamais vraiment mise en avant. Ce qui fait que cette union ne donne guère un sentiment de réalisation méritée satisfaisante pour le lecteur. Je veux que ce numéro soit bon, mais j’ai, comme vous pouvez le comprendre, de sérieuses réserves, car il part dès le départ avec des handicaps qu’il s’est lui même imposé.

Verdict : Check it

UNCANNY X-MEN #7

Prix :$3.99

Scénario : Ed Brisson, Kelly Thompson, Matthew Rosenberg

Dessin : Pepe Perez

Sollicitation : X-MEN DISASSEMBLED CONTINUES! Just when things didn’t look like they could get worse… The ride of the Four Horsemen of Salvation? The coming of X-Man? And…a return to the AGE OF APOCALYPSE? The weekly epic that threatens to leave the X-Men in tatters rolls on toward its explosive conclusion!

Avis : allez c’est reparti pour un nouvel épisode de la saga “pourquoi je m’inflige encore cela, oh grand dieu des comics pourquoi ???”, avec un nouveau numéro de Uncanny X-Men, qui nous ramène cette fois dans l’ère d’Apocalypse…pourquoi me direz vous ? et bien parce que les scénaristes avaient besoin d’un cliffanguer familier pour les lecteurs…Cependant, il se dégage de ce “rebondissement”, très peu de tension, car cela a été terriblement mal amené d’une part et d’autre part parce que les personnages impliqués suscitent, je dois bien l’avouer, très peu d’empathie chez moi.

Ce qui est assez désespérant. L’ère d’Apo demeure dans l’esprit des lecteurs un tournant dans l’histoire de la franchise. Une intrigue certes pas sans défaut, mais terriblement fun, bourrée d’idées et de développements qui ont infusés le reste des titres mutants par la suite. Et que la manière dont elle est ramenée dans une intrigue qui peine à décoller ou nous entraîner la diminue en quelque sorte. Cela sonne creux en somme…comme le reste de cette histoire en fait ou des personnages qui ont été rarement été aussi mal écrits.


En lisant les derniers numéros, on peut même se questionner sur leur intelligence ou leur maturité. Du coup, on a du mal à être de leur leur côté, ou tout simplement vouloir les suivre,  quand on a juste envie de hurler devant la bêtise de leurs actions ou de leurs réactions…que ce soit la génération historique ou la nouvelle génération. Ils sont tous dépeints comme des crétins et en tant que lecteur de longue date, cela fait mal.

Verdict : pass (mais oui, je vais continuer à lire et me plaindre, alors que je suis le seul coupable)

X-FORCE #1

Prix :$4.99

Scénario : Ed Brisson

Dessin : Dylan Burnett

Sollicitation : FROM THE ASHES OF EXTERMINATION!

Cable is dead…and now, the original X-Force team of Domino, Cannonball, Shatterstar, Boom Boom and Warpath. must hunt down the murderer of their former leader! The mutant militia are hot for blood…but when their target is the time-traveling younger version of their fallen mentor, is there a line they absolutely cannot cross? And what does Deathlok have to do with all of it? From Ed Brisson (EXTERMINATION, OLD MAN LOGAN) and Dylan Burnett (COSMIC GHOST RIDER), comes an all-new, high-octane mutant adventure! A reckoning will come!

Avis : après la conclusion de Extermination la semaine dernière, Marvel ramène cette semaine X-Force, avec une mission : choper la version jeune de Cable, pour…venger Cable ?. ahhhh comics, qu’est-ce que je vous aime des fois, votre crétinerie sans borne et votre désir de mettre en avant des idées aussi absurdes que marrantes.

Reste à voir à quel Ed Brisson nous allons avoir ici. Soit le Brisson de Uncanny X-Men, qui avec ses collègues, semble avoir oublié comment écrire, soit le Brisson d’ Extermination qui pendant quelques mois nous a rappelé que oui, il était encore possible d’écrire quelque chose de bien dans cette franchise.

Même si je n’ai jamais été un grand fan d’X-Force, à ce stade,je suis un peu prêt à prendre tout et n’importe quoi pour avoir ma dose de titre mutant simplement lisible. Alors s’il te plait ne crains pas…allez respecte l’esprit de Noël en me donnant un titre certes bien violent mais que je pourrais apprécier. Est-ce trop demander comme miracle : un titre mutant qui ne pue pas du cul post diarrhée infernale ?

Verdict : Check it

A propos Sam 1843 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.