Guide de lecture Comics VF : semaine du 09 Janvier 2019

Edito : après une première semaine déjà bien remplie, nous enchaînons avec ce qui sera la semaine la plus chargée du mois et de loin. Panini nous présente l’intégralité du reste de son offre pour le mois. Delcourt commence à revenir, et Urban fait sentir  sa présence. Le seul qui m’inquiète est sans doute Glénat qui reste timide en ce début d’année. Comme cela a déjà été pointé du doigt d’ailleurs, l’éditeur très présent ces dernières années sur le marché comics, ne comptera que quelques sorties en ce début d’année sur ce segment. Des sorties de qualité, j’en conviens, mais bien moins nombreuses. Peut être un début de recentrage ?

Sortie de la semaine : tiens, en parlant de Glénat, l’arrivée de Old Guard est pour mois la sortie de la semaine à ne pas rater ! du très bon Greg Rucka.

Emission de la semaine : alors attention petit changement dans les dates cette semaine. En effet pour des raisons de disponibilité d’agenda, nous enregistrerons le Comixweekly vendredi à partir de 21h et non le jeudi comme d’habitude. Toutes nos excuses pour ce report, mais nous n’avions pas d’autre solution.

DELCOURT COMICS

MANIFEST DESTINY TOME 4 – SASQUATCH

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 15.95€/160 pages

Scénario :  Chris DINGESS

Dessin :  Matthew ROBERTS

Sollicitation :  Le récit romancé de l’aventure fantastique – et horrifique ! – que constitua le périple que menèrent le Capitaine Merriwether Lewis et le Lieutenant en second William Clark pour traverser d’est en ouest par les terres les États-Unis d’Amérique en 1804.

Lewis et Clark ne furent pas les premiers à monter et à mener une expédition vers l’Ouest… Ni même – en l’occurrence – les premiers à rencontrer le plus grand des mammifères vivant sur Terre : le Sasquatch ! Nombreux sont ceux qui prétendent avoir croisé la route de cette créature légendaire. Il est grand temps de rejoindre ceux qui ont établi le premier contact avec lui…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent la série.

HELLBOY – EDITION SPECIALE RICHARD CORBEN

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 29.95€/320 pages

Scénario :  Mike Mignola & Scott Allie

Dessin : Richard Corben

Sollicitation : De 1954 à nos jours, du Mexique à l’Afrique, Hellboy a rencontré monstres et créatures bizarres au cours d’une existence qui ne l’est pas moins. Les sept récits complets qui constituent cet album hors-norme baignent dans cette ambiance de Dark Fantasy qu’affectionne particulièrement Mike Mignola, et bénéficient de la maestria graphique de Richard Corben, spécialiste des récits fantastiques et d’horreur. Cet album regroupe l’intégralité de la collaboration de ces créateurs d’exception sur Hellboy.

Avis : au cours de sa très longue histoire, l’univers de Mike Mignola s’est développé autour de grandes intrigues fils rouges se déroulant sur plusieurs années mais aussi de petites histoires courtes. Au sein de cet éventail de très nombreux récits, l’éditeur de cet univers, Dark Horse a fait appel à de très nombreux artistes venus de tous les horizons, et parmi eux, Richard Corben. Je n’ai plus en tête les épisodes qu’il  a dessiné, mais comme ils sont éparpillés un peu partout dans l’histoire de la publication d’Hellboy, c’est un peu normal.

À l’approche du prochain festival d’Angoulême, Delcourt rend un nouvel hommage au président de la session de l’année précédente avec cet album qui sera essentiellement à destination de nouveaux lecteurs. Et oui, si vous avez suivi l’ensemble de la carrière d’Hellboy, il y a de grandes chances que vous possédiez déjà l’ensemble de ces épisodes. Sinon, il faut espérer qu’il y ait un minimum d’éditorial pour accompagner tout cela pour donner un minimum de cohésion.

Verdict : à lire

GLENAT COMICS

THE OLD GUARD TOME 1

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 16.95€/176 pages

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Leandro Fernandez

Sollicitation :  Quand on est immortel, on a tout le temps d’apprendre qu’il existe pire que la mort…

Depuis des siècles, Andromache de Scythie – « Andy » pour les intimes – et sa bande de guerriers immortels œuvrent dans l’ombre, proposant leurs services à ceux et qui peuvent se les offrir. Mais à l’ère d’internet où l’information circule tous azimuts, l’immortalité devient un secret difficile à garder. Et la routine immémoriale d’Andy et des siens bascule le jour où ils rencontrent une de leur semblable servant dans les Marines et que la vérité à propos de leur identité risque d’être révélée.

Greg Rucka (Lazarus, Black Magick) s’associe au talent de Leandro Fernandez pour nous livrer une geste furieuse à travers le temps et les âges, où le tranchant des lames répond aux claquement des fusils. Une histoire d’êtres brisés par la lutte et les regrets éternels, où l’immortalité n’est plus un don, mais une malédiction.

Avis : ahhh qu’il est bon de pouvoir reparler d’une série de Greg Rucka et surtout de manière positive. En effet, en tant que grand fan des oeuvres de cet auteur, je suis bien conscient que je n’ai pas donné d’avis très enthousiastes sur sa production 2018. Que ce soit la fin de son run sur Wonder Woman rebirth, que je n’ai pas plus apprécié que le début ou encore la suite de Black Magic que j’ai trouvé assez vide et diluée, je l’ai beaucoup moins encensé…Il reste bien évidemment Lazarus…mais qui n’a pas connu une production très importante l’année dernière..

Au milieu de tout cela, et alors qu’il a du mal à produire de nouveaux épisodes pour ses différentes séries, le monsieur a décidé l’année dernière de lancer un nouveau projet, avec Old Guard. La première bonne nouvelle est qu’il retrouve à cette occasion Leandro Fernandez avec lequel il avait travaillé avec beaucoup de réussite par le passé sur Queen and Country et Wolverine. La seconde bonne nouvelle est que cette nouvelle série nous permet de retrouver du GRAND Greg Rucka. Avec cette série au pitch fascinant, qui suit une bande d’immortels traversant les époques tentant de survivre dans un monde où vivre caché est de plus en plus difficile, les auteurs ont fait fort.

Le récit est rapidement engageant, on se passionne très vite pour ces personnages au passé incroyablement long et riche. Leurs relations sont bien développées, les enjeux clairs, avec derrière tout cela une petite réflexion sur la vie et l’immortalité. Donc encore une fois du très bon Greg Rucka, qui encore une fois met en vedette en premier lieu un personnage féminin très bien construit à la psychologie riche et très attachante.

Et vous me voyez venir, si je parle de bonnes nouvelles, c’est qu’il y en a une mauvaise qui se cache en embuscade…Et bien c’est simple, alors que le second arc était annoncé en au moment de la sortie pour 2019, soit très longtemps à l’avance, pour l’instant pas vraiment d’informations sur une date précise de retour…Étant donné la qualité de l’ensemble il faut espérer que cela ne sera pas encore une série perdue dans le planning de l’auteur…Cela commence à faire beaucoup. 3 séries creator owned…3 séries en retard…

Verdict : à posséder mais être patient pour la suite.

PANINI COMICS

INFINITY WARS 1  

Date de sortie : 09 janvier 2019 (oui, je sais, il est techniquement sorti la semaine dernière, mais bon…)

Prix : 7,50 €, 112 pages  

Episodes : US Infinity Countdown : Adam Walorck, Infinity Countdown : Prime, Infinity Countdown 1 thanos Annual 1 (I-III), inédits

Sollicitation : Fresh start ! La chasse aux Pierres de l’Infini est lancée ! Les plus grands héros et vilains de la galaxie, tels qu’Adam Warlock, Thanos, les Gardiens de la Galaxie, Kang le Conquérant, les Avengers et Wolverine, se battent pour s’emparer de ces joyaux investis d’incroyables pouvoirs. L’évènement Marvel de l’année débute sous l’égide de Gerry Duggan et Donny Cates, accompagnés au dessin par Mike Deodato Jr, Mike Allred et Aaron Kuder.  

Avis : où quand l’heure du choix sonne. Comme vous le savez sans doute, et si ce n’est pas le cas je vous l’apprends ici, Panini a réévalué sa grille tarifaire à la hausse pour l’ensemble de ses productions et pour les magazines cela débute avec ce numéro d’Infinity Wars désormais vendu à 7.5€. Donc, ce n’est pas une erreur d’impression, c’est vraiment vendu à ce prix là. Et chacun va désormais se demander si cela vaut encore le prix qui est demandé.

Dans le cas présent, il va falloir faire le choix assez vite, car ce numéro lance les bases d’un event qui va occuper l’ensemble de l’année. En clair, si vous voulez suivez Infinity Wars, vous allez avoir besoin de lire le contenu de ce numéro, car Gerry Duggan pose un certain nombre de choses, notamment concernant Adam Warlock, qui vont jouer un rôle ultérieur dans l’intrigue.

J’aurais tendance à dire que le choix est assez facile selon moi car …le contenu de ce numéro n’est…pas bon du tout. Tout comme la mini série Infinity Countdown qui prépare le terrain pour Infinity Wars…que je viens de terminer en VO et je me demande encore pourquoi j’ai poussé jusqu’au bout, car ce fut une expérience relativement pénible, tant Gerry Duggan s’est complètement perdu en cours de route, et tout remonte vraiment aux numéros publiés ici.

À la sortie en VO, j’avais vraiment senti un baisse de qualité, malgré une bonne qualité graphique. Mais niveau scénario, on passait de quelque chose d’efficace et assez réussi sur Gardians of The galaxy à quelque chose de très poussif et au final sans grand intérêt ici. Les personnages font des choses, mais en tant que lecteur, on n’est juste pas investi. Je suis resté à l’extérieur de tout le scénario de Duggan et l’ensemble à la fin donne un sentiment d’inutilité et d’absence de direction assez patent.

Et n’espérez pas que le Thanos annual sauve la mise. Non pas que Donny Cates soit mauvais dessus…il est simplement absent, puisqu’il ne signe que 3-4 pages dessus annonçant la mini série Cosmic Ghost Rider, sauf que vous n’en avez pas besoin pour aller lire la dite mini série qui sortira en librairie en mars prochain ! Le reste du numéro est assuré par d’autres équipes créatives et est complètement dispensable.

Je ne plaisante pas. J’ai lu ce numéro et il n’a laissé aucune trace dans ma mémoire tellement cela n’apportait rien. Et j’aurais pu vous le recommander malgré cela si les histoires présentées étaient de qualité ou simplement intéressantes, mais dans l’ensemble cela reste très moyen.

En clair, un numéro à prendre si vous voulez lire Infinity Wars. Mais si vous n’avez aucun intérêt pour un event de piètre qualité, vous pouvez passer.

Verdict :  à éviter.


MARVEL LEGACY : X-MEN EXTRA 4  

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 6,90 €, 128 pages

Episodes : US Astonishing X-Men 11-12, Weapon X 16-19, inédits

Sollicitation : Soule, Garney et Sandoval nous offrent un final spectaculaire dans deux épisodes opposant les Astonishing X-Men à Proteus. Dans les quatre numéros de Weapon X, la « fête d’anniversaire » consacrée à Old Man Logan s’achève et on découvre un récit complet en trois volets qui voit l’Arme X obéir aux ordres d’un leader inattendu… Par Pak, Van Lente, Cinar, Sorrentino et Boschi.  

Avis : numéro qui marque la fin du run de Charles Soule sur Astonishing X-Men. Un run que je suis content d’avoir évité pour l’essentiel. Le premier épisode était très sympa, mais j’avais lâché au bout du 3e ou 4e épisode parce que cela tournait à vide. Et à part nous ressusciter encore des personnages, héros comme vilains pour la 150e fois, le titre n’a semble-t-il pas apporter grand chose. À noter que le titre ne s’arrête pas tout de suite. Alors qu’il était prévu en 12 initialement, Marvel a décidé de faire durer la sauce en confiant le titre à un autre auteur le temps de quelques épisodes, en la personne de Matthew Rosenberg. À la surprise pas générale, ce ne fut guère bon…on en reparle dans quelques mois…

Verdict : la fin de quelque chose…

 

ALL-NEW THOR T04

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 15,00 € , 104 pages

Episodes : US Thor (2016) 20-23, publiés précédemment dans les revues AVENGERS UNIVERSE (2017) 1-3

Scénario :  Aaron,

Dessin :Schiti

Sollicitation : Qui est le nouveau Ultimate Thor ? Tandis que Malekith sonne le rappel de ses troupes, Jane Foster va devoir affronter un ancien allié dans un combat fratricide…    

Avis : autre victime de l’augmentation de la grille tarifaire de Panini, puisqu’il faudra désormais débourser 15€ pour des tomes d’à peine plus de 100 pages…Cela fait d’autant plus mal au fion dans le cas présent. Si le run de Jason Aaron sur Thor demeure dans l’ensemble très bon, il a parfois  des baisses de régime et cet arc centré sur le Ultimate Thor en fait partie. On est loin de la purge qu’était l’arc mettant en scène le retour de Malekith, mais l’arc souffre de plusieurs problèmes.

En premier lieu, l’absence de Russel Dauterman au dessin. On sent que Aaron a plus de difficultés à fonctionner à haut niveau avec Valerio Schiti qui souffre en outre de la comparaison avec Dauterman. En second lieu, un scénario bien plus poussif que d’habitude. Le fait est que l’ensemble de l’histoire aurait pu être raconté avec un épisode en moins, et que du coup on peut noter de nombreuses longueurs.

Enfin, à titre personnel, j’ai trouvé que le fait que Jason Aaron ajoute encore des éléments dans son grand récit de la guerre des réalités est juste épuisant à ce stade. Je préfèrerais qu’il use et développe tout ce qu’il a mis en place, plutôt que d’en accumuler de tous les côtés. Et à la fin de cet arc, il en vient à ajouter encore des choses et  je dois dire que j’ai senti pour la première fois une certaine lassitude.

Au final, cet arc doit avant tout être vu comme moyen et en deçà du niveau de qualité auquel le titre nous a habitué jusque là. Mais si vous êtes investi dans ce run, comme je le suis, cela reste un moment important notamment pour certains personnages qui subissent…quelques transformations lourdes de conséquences.

Verdict :  à lire

 

BLACK PANTHER : L’HOMME LE PLUS DANGEREUX DU MONDE

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 20,00 €  , 160 pages

Episodes : US Black Panther : The Most Dangerous Man Alive 523.1, 524-529, publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL : LA PANTHERE NOIRE 2-3)

Scénario :  Liss,

Dessin :Martinbrough, Palo, Oeming

Sollicitation : Après les événements de Shadowland, Daredevil a quitté Hell’s Kitchen et a demandé à T’Challa de protéger son quartier à sa place. La Panthère Noire va devoir faire face aux conséquences de Spider-Island et surtout aux alliées du Caïd : Lady Bullseye et Mary Typhoïde !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. En tout cas, je suis surpris, je croyais que l’intégralité du run de Liss avait été publié en un seul tome…Voilà que Panini nous pond un tome 2 à 20€ pour 160 pages…Je veux bien que ce run soit bon, mais je suis persuadé qu’il existe de précédentes éditions moins chers !

Verdict : pour les fans de Black Panther.

 

BLACK PANTHER, L’INTEGRALE 1976-78

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix :  35,00 €, 312 pages

Episodes : US Jungle Action 19-24 et Black Panther (1977) 1-12, publiés précédemment dans la revue L’Inattendu 12 et l’album MARVEL VINTAGE : BLACK PANTHER PAR KIRBY

Scénario : Kirby, McGregor,

Dessin :Graham

Sollicitation : Marvel Classic, Dans ce deuxième volume de l’Intégrale consacrée à la Panthère Noire, retrouvez la fin du run de Don McGregor et le début de celui de Jack Kirby, deux périodes cultes du personnage.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Black Panther.

 

CAPTAIN AMERICA : STEVE ROGERS T03

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 18,00 € , 136 pages

Episodes : US Captain America : Steve Rogers 12-16, publiés précédemment dans les revues IRON MAN (2017) 5-7

Scénario : Spencer,

Dessin :Pina, Saiz  

Sollicitation : Marvel NOW!,
Le plus grand des héros, le leader des Avengers, est en secret un agent de l’Hydra. Le plan de Captain America est en route et nul ne sait qu’il faut se méfier de Steve Rogers. Découvrez le prologue de Secret Empire dans les épisodes 12 à 16 de Captain America : Steve Rogers.  

Avis : pas vraiment d’avis, je recommanderais cependant ces épisodes pour ceux qui veulent avoir l’ensemble des éléments liés à l’intrigue Cap Hydra et l’installation progressive de l’event Secret Empire par Nick Spencer.

Verdict : pour ceux qui suivent.

 

CARNAGE : LE MONDE OBSCUR  

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 32,00 € , 368 pages

Episodes : US Carnage (2016) 1-16 et ANAD MARVEL POINT 1, publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN UNIVERSE (V2) 2 et 5 et SPIDER-MAN UNIVERSE (V3) 3

Scénario : Conway,

Dessin :Perkins

Sollicitation : Une équipe du FBI engage Eddie Brock pour les aider à traquer Carnage et à s’en débarrasser définitivement. Malheureusement, la situation dégénère tout de suite et les événements prennent un tour surnaturel… C’est le retour de Gerry Conway, l’un des grands scénaristes de Spider-Man, dans l’univers du Tisseur.   

Avis : si je critique assez souvent les choix de rééditions de Panini, je dois les saluer sur ce coup. Tout d’abord, je suis ravi de voir cette série rééditée, car je l’ai stupidement raté lors de sa publication en kiosque. J’avais lu les premiers épisodes en VO, et j’avais réellement apprécié l’approche très horrifique adoptée par le scénario de Gerry Conway. Le scénariste écrit réellement Carnage comme un monstre et non comme un anti-héros et cela fonctionne à merveille avec le style graphique de Mike Perkins.

Ensuite…et bien quand ils veulent chez Panini, ils peuvent…Et oui, ce que je vois là c’est l’ensemble de la série de 16 épisodes republiée EN UN SEUL TOME !!!! c’est pourtant pas difficile ! on peut donc se demander pourquoi on est obligé de gueuler sur d’autres sorties découpées en plusieurs parties (hein, le dernier tome de Punisher Max en Deluxe scindé en deux ????) alors qu’une réédition en un tome était alors tout à fait possible. Je salue cet effort de la part de l’éditeur. D’autant que cela va faire un gros tome de presque 370 pages !

Et puis XXX la couverture choisie pour ce Deluxe !!!! ils ont clairement choisis une des meilleures de la série. Pour une fois, ils ne se sont pas ratés sur ce coup.

Verdict : à tester !

 

HAWKEYE T03

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 18,00 € , 128 pages

Episodes :  US Hawkeye (2017) 13-16 et Generations : Hawkeye & Hawkeye 1, 4 inédits

Scénario : Thompson,

Dessin :Romero

Sollicitation : Kate a besoin de l’aide de Clint mais l’inverse est également vrai. Tiens-toi bien Los Angeles : le duo Hawkeye et Hawkeye se reforme et nul ne peut leur résister ! Dernier tome pour la série Hawkeye.    

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À noter qu’il s’agit là des derniers épisodes de cette série, mais Kelly Thompson n’en a pas fini avec le personnage. Si vous appréciez son travail sur Kate Bishop, je peux vous indiquer qu’elle continue de l’écrire dans une nouvelle série en VO, pas encore annoncée en France, mais liée à la franchise Avengers. Je pense donc qu’elle trouvera son chemin en VF dans le courant de l’année 2019, sans doute en librairie, vu comme les choses évoluent.

Verdict : pour ceux qui suivent la série.

L’ANTRE DE L’HORREUR

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 32,00 € , 224 pages

Episodes :  US Haunt of Horror : Edgar Allan Poe 1-3 et Haunt of Horror : Lovecraft 1-3, publiés précédemment dans l’album 100% MARVEL : L’ANTRE DE L’HORREUR et 3 inédits

Scénario : Poe, Lovecraft,

Dessin :Corben

Sollicitation : Les poèmes et récits des légendaires Edgar Allan Poe et H. P. Lovecraft sont mis en image par le Grand Prix du festival d’Angoulème 2018, Richard Corben. Cette édition grand format permet d’apprécier la toute puissance du trait horrifique du maître.  

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour  les fans de Lovecraft.

LA PLANETE DES SINGES T02

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 35,00 € , 368 pages

Episodes :  US Planet of the Apes (1974) 1-11 & 21, publiés précédemment dans les revues La planète des singes (Lug) 1-11 et 1 inédit

Scénario : Moench,

Dessin :Ploog, Trimpe

Sollicitation : Suite de la réédition en librairie des comics Planet of the Apes de Marvel des années 70. Dans ce volume, outre les adaptations des films inspirés par le roman de Pierre Boule on retrouve également des récits supplémentaires dont de nombreux épisodes inédits en France.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de la planète des singes !

 

MARVEL SEASON ONE T02

Date de sortie : 09 janvier 2019

Prix : 19,00 € , 312 pages

Episodes : US 1Marvel Season One : Hulk, MSO : Thor, MSO : Fantastic Four, publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL : HULK SEASON ONE, THOR SEASON ONE, QUATRE FANTASTIQUES SEASON ONE

Scénario : Sturges, Van Lente, Aguirre-Sacasan Marquez,

Dessin :Larraz, Fowler

Sollicitation : Découvrez les débuts de Hulk, des Quatre Fantastiques et de Thor. Retrouvez des aventures situées durant les premières années de ces héros qui ont forgé la légende de Marvel.

Avis : je vois que Panini continue de rééditer les seasons one. De mémoire, car je n’en ai lu que quelqu’uns (qui n’avaient franchement pas grand intérêt), la qualité était assez variable selon les numéros et les équipes créatives concernées. Je le recommanderais bien aux nouveaux qui veulent commencer, mais j’ai comme l’impression que la lecture de la page Wikipédia des personnages concernés vous apportera le même niveau d’informations…

Verdict : sans grand intérêt même pour les lecteurs curieux.

URBAN COMICS

BATMAN LE CHEVALIER NOIR INTEGRALE TOME 1

Date de sortie :  initialement prévu le 07 décembre 2018, le titre sortira le 11 janvier 2019

Prix : 28€/344 pages

Épisodes  : Batman: The Dark Knight #1-15 + #0

Scénario : David Finch, Gregg Hurwitz, Paul Jenkins

Dessin :  David Finch

Sollicitation :  Attaqué par une nouvelle et redoutable ennemie, Batman aura également fort à faire avec la lie d’Arkham.

Double-Face, Poison Ivy, l’Épouvantail et Bane se succèdent pour mener le Chevalier Noir au bord de la folie… Superman, Wonder Woman et Flash ne seront pas de trop pour lui apporter leur aide !

Avis : puis je vous avouer sans honte que…j’avais complètement oublié l’existence même de cette série ?! lancé aux alentours du New 52, vers 2011, le titre avait alors été vendu uniquement sur le nom de David Finch au dessin, qui assurait en outre une partie du scénario…ou la grande partie, Paul Jenkins scriptant je pense au départ pour le soulager.

Si Finch dispose d’un trait qui fonctionne parfaitement sur ce personnage en particulier, même 7 ans après son arrivée chez DC (la vache déjà ?), il faut être honnête : il n’a jamais été un bon scénariste et je pense qu’il l’a compris après cette expérience, car on ne l’a plus jamais revu avec un crédit au scénario après cela.

La première partie de ces épisodes est donc globalement très bas du front. Le titre ne tenant réellement que grâce au dessin de Finch, et sans réel lien avec la continuité de l’époque. C’est …quelque part dans le coin d’une franchise déjà bien chargée en séries. Les choses s’emballent un peu avec l’arrivée au scénario de Gregg Hurwitz à partir du numéro 10. Auteur confirmé, il reprend le scénario de manière assez ferme et donne une nouvelle direction au titre.

À partir de ce moment la série devint plus centrée sur les vilains de Batman. À savoir que chaque arc se concentre sur un ennemi de Batman, dont le scénario explore la psychée très particulière. Batman n’est pas négligé mais le scénariste s’intéresse vraiment à la psychologie de ses vilains.

Ce qui peut donner de très bonne choses, comme son arc arc Scarecrow (épisode 10 à 15) que j’ai personnellement trouvé excellent tout du long ou incroyablement somniférique avec son arc sur le Chapelier fou (16 à 21). Comme vous pouvez le constater les arcs sont très longs, ce qui donne souvent des arcs très décompressés.

J’ai perdu tout intérêt pour le titre à ce moment, d’autant plus que Finch était parti depuis un moment remplacé dans un premier temps par Van Sciver. Après cela, apparemment peu disposé à attribuer des dessinateurs de premier plan pour ce qui n’était plus une priorité, DC fit vivoter le titre quelques mois avant de la faire passer à la trappe dans l’indifférence quasi générale.

Le titre recèle donc peu de qualités et prouve, si c’était encore nécessaire, que même si Batman est extraordinairement populaire, toute série qui lui est dédiée a toujours besoin d’une direction claire et propre. Or Dark Knight donne surtout le sentiment tout du long d’être quelque chose d’assez générique, la 5e roue du carrosse d’une franchise qui propose déjà beaucoup de choses.

Verdict : à éviter.

BATMAN REBIRTH TOME 6

Prix :  17.50€/192 pages

Episodes :  Batman #39-43 + #45-47

Scénario :  Tom King

Dessin : Mikel Janin & Tony Daniel

Sollicitation :  La vie d’un jeune couple n’est pas sans difficultés : c’est ce qu’apprennent au fur et à mesure de leurs missions Batman et Catwoman.

Les deux héros doivent tout d’abord se séparer afin que Batman puisse remplir une mission aux côtés de la Princesse Amazone, Wonder Woman. Puis, ils doivent affronter, seuls et sans aide, un monde entier contrôlé par Poison Ivy ! Enfin, Booster Gold leur prépare un cadeau de fiançailles qui risque bien de leur coûter la vie !

Avis : un nouveau tome de Batman Rebirth et encore un avis partagé de ma part. Avec le temps, j’en suis venu à vraiment apprécier le run de Tom King sur le titre. Oui, je sais c’est difficile, mais comme je l’ai déjà écrit, j’en viens à approcher chacun de ses épisodes sur le titre avant tout comme une pièce de puzzle supplémentaire dans le cadre d’une image d’ensemble bien plus importante. Avec cela en tête, je peux appréhender l’ambition de son travail et de sa vision d’ensemble.

Sur le fond, dans ce tome, nous avons trois petits arcs qui construisent petit à petit le développement de la romance entre Bruce Wayne et Selina Kyle alors que le mariage approche de plus en plus et …que la folie est de plus en plus au rendez vous. Au programme, une réunion Batman et Wonder Woman dans un récit bien mené et superbement illustré par Joelle Jones.

Ensuite, nous avons un arc avec Poison Ivy, avant que Tom King ne lâche son histoire la plus cinglée avec l’arrivée de Booster Gold dans le titre…Chacun de ces arcs a ses forces et ses faiblesses. Ses points d’attrait et ses grosses ficelles. Personnellement je les ai tous aimé, même si le duo Batman/WW a ma préférence, j’ai adoré la folie de l’arc avec Booster Gold, totalement imprévisible et surtout tellement barré.

Quant à l’arc avec Ivy, il part d’une assez bonne idée mais la résolution est un peu trop facile et vient désamorcer l’une des rares conséquences d’un précédent arc de Tom King…

Donc dans l’ensemble, si vous appréciez le travail de King, et ben, la série continuera à fonctionner avec vous, sinon, vous pouvez continuer à passer votre chemin et à ronger votre frein à attendre que le titre soit repris par quelqu’un d’autre…

Verdict : à lire

FLASH REBIRTH TOME 4

Prix : 22.50€/248 pages

Episodes :  The Flash #23-32

Scénario : Joshua Williamson

Dessin :  CARMINE DI GIANDOMENICO

Sollicitation :  Flash peut-il continuer à s’investir dans sa nouvelle relation amoureuse sans révéler à Iris sa double identité ?

L’Homme le plus rapide du monde risque de ne pas avoir le temps de se poser bien longtemps la question, car déjà son pire ennemi est de retour, et le Néga-Flash sait que le secret de son adversaire est sa plus grande faiblesse. La nouvelle mission d’Eobard Thawne est donc de révéler à Iris le secret de Barry, et pour ce faire, il a prévu un voyage au XXVe siècle, où Iris pourra comprendre qui se cache derrière le masque de l’Éclair Écarlate…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À noter pour ceux qui se posaient la question que ce tome reprend l’intégralité des derniers épisodes publiés en kiosque, il ne contient pas d’inédit. Si vous suiviez uniquement en kiosque, vous pourrez attendre le prochain volume pour avoir de l’inédit.

Verdict : pour ceux qui suivent la série.

GREEN LANTERN REBIRTH TOME 4

Prix : 17.50€/200 pages

Episodes : Hal Jordan and the Green Lantern Corps #22-29

Scénario : Robert Venditti

Dessin : Ethan Van Sciver, Rafa Sandoval,

Sollicitation : Pour maintenir la paix dans l’Univers, les Green Lantern se sont alliés aux.

Yellow Lantern, le corps de Sinestro. Mais c’est maintenant sa fille, Soranik Natu, qui est à sa tête, et cette association improbable semble porter ses fruits… Mais une simple étincelle pourrait bien suffire à raviver la flamme de la haine dans les deux camps. Lorsqu’on accuse un Green Lantern d’avoir tué de sang-froid un Yellow Lantern, toute la fragilité de leur alliance se fait ressentir. Cette union tiendra-t-elle ?

Avis : pas d’avis, en ce qui me concerne je me suis arrêté de lire aux alentours de l’épisode 16/17, le travail de Venditti n’étant pas mauvais, mais guère passionnant non plus. Comme pour le tome de Flash au dessus, ce tome reprend l’ensemble des derniers épisodes publiés en kiosque. Si vous suiviez en kiosque, il vous suffira de reprendre au prochain tome donc.

Verdict : pour ceux qui suivent le run de Venditti.

HARLEY QUINN REBIRTH TOME 4

Prix : 17.50€/176 pages

Episodes : Harley Quinn #22-26 + 25th Anniversary Special

Scénario : Amanda Conner & Jimmy Palmiotti

Dessin : John Timms

Sollicitation :  Harley Quinn a toujours été prête à recueillir les rejetés de la société, et ce faisant, elle s’entoura d’une famille de personnages tous aussi déjantés qu’elle (ou presque).

Mais tout cela est sur le point de changer, car rien ne prépare l’ancienne compagne du Joker au choc à venir. Elle s’apprête en effet à recevoir… ses parents ! Et leur visite risque de chambouler le planning de la reine de Coney Island. Mais ne dit-on pas que la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre, après tout… ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de la série.

FABLES INTEGRALES TOME 5

Prix : 28€/408 pages

Episodes : FABLES #59+64+70-82

Scénario : Bill Willimgham

Dessin : Mark Buckingham

Sollicitation : La petite communauté des Fables est prête à tout pour gagner sa liberté, y compris à détruire l’Empire de fond en comble si cela s’avère nécessaire.

Après sa victoire contre les Soldats de Bois de l’Adversaire, elle possède un avantage considérable, mais les dernières innovations technologiques de ce dernier risque fort de mettre à mal cette heureuse percée. Le conquérant des Royaumes est un fin stratège, et il réserve quelques surprises aux vaillants héros de Fableville.

Avis : ouh là je dois dire que je suis surpris de voir cette 5e intégrale sortir si vite, puisque la précédente est sortie…le mois dernier ! c’est assez incroyable un tel rythme. Je suppose que cette réédition doit rencontrer un certain succès pour qu’Urban mette en place en un rythme de publication aussi effréné.

Pour ceux qui ont découvrent la série au travers de cette réédition, accrochez vous car vous attaquez sans doute le tome le plus important de toute la série, avec la fin de la première (et sans doute) meilleure grande ère du titre. Nous arrivons en effet à la confrontation finale entre les forces de Fableville et celles de l’Adversaire avec un dénouement assez surprenant.

À cette occasion, le scénario redistribue les cartes et va mettre les survivants dans une toute nouvelle position qui va alimenter le titre en intrigues jusqu’à son terme. Des intrigues souvent assez surprenantes…mais dénuées de la même cohésion que dans la première grande ère.

C’est je pense pour cela que la seconde partie de la série, bien que bonne dans l’ensemble, reste moins appréciée, car le tissu général de la série s’est fait plus lâche que dans la première. Il n’y a plus vraiment cette grande unité que l’on connaissait. On suit plus un ensemble de personnages, avec chacun leur propre intrigue, but et objectif qu’une série avec un objectif clair et partagé.

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà le cas !

A propos Sam 1801 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Perso, Glénat c’est fini pour moi, les suites ne sont pas publiées (rumble, sex criminals, son of the devil…). Seulement 4 sorties comics prévues sur le premier trimestre 2019, ça sent la fin … Ce sera de En l’occase pour le RUCKA !

    • Oui, je peux comprendre le sentiment,
      cependant il faut noter que parfois ce n’est pas de la faute de l’éditeur. Pour sex criminals, cela fait un moment qu’aucun épisode n’est paru aux USA.
      Pour Rumbles, la suite est attendue en VF au premier trimestre selon les dernières années et pour son of the devil, je ne sais pas si les épisodes concernés sont parus en VO également.
      Mais il est vrai que certaines sont restées au milieu du guet sans aucune info de la part de l’éditeur, comme harrow counties.

      • Bonjour Sam, je sais bien que ce n’est pas toujours de la faute de l’éditeur VF, mais j’ai soigneusement choisi mes exemples.
        Rumble : 5 TP sortis aux US
        Son of the devil : 3 TP sortis aux US
        Sex criminals : 5 TP sortis aux US

        Ca commence à ressembler à une façon de faire, non ?

        Bonne soirée

      • Oui, en effet, je comprends ta colère du coup. Je n’avais pas en tête qu’autant de séries étaient perdues dans les limbes chez cet éditeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.