Guide de lecture Comics VO : semaine du 09 janvier 2019

Edito : il fallait s’y attendre, notamment au vu des sollicitations, ce début d’année 2019 est bien marqué par les relaunchs chez absolument tout le monde. Entre les nouvelles séries signées Bendis chez DC, la relance de titres importants chez Image comme Criminal ou Lazarus et le bal habituel chez Marvel…

Le relaunch reste une arme donc très utilisée par les éditeurs…pour un résultat souvent peu pertinent. Si je pense que cela peut avoir un effet chez DC et Image, car ils l’utilisent de manière mesurée, chez Marvel…j’ai quelques doutes. Ils viennent en effet de l’utiliser en masse pour leur dernier relaunch, Fresh Start, donc à quelques exceptions, je pense que les titres concernés vont rapidement revenir à leur niveau de ventes pré-relaunch…

Sortie de la semaine : sans la moindre hésitation, il s’agit du retour de Criminal de Brubaker et Phillips. Un moment du genre noir qui revient cette semaine pour secouer tout ce petit monde !

Emission de la semaine : alors attention petit changement dans les dates cette semaine. En effet pour des raisons de disponibilité d’agenda, nous enregistrerons le Comixweekly vendredi à partir de 21h et non le jeudi comme d’habitude. Toutes nos excuses pour ce report, mais nous n’avions pas d’autre solution.

DC COMICS

BATMAN #62

Prix :$3.99

Scénario : Tom King

Dessin : Mitch Gerads

Sollicitation : The Eisner-winning creative team behind MISTER MIRACLE is back together as artist Mitch Gerads rejoins the Bat team for a special issue ! Professor Pyg is loose in Gotham, and you know that means things are going to get weird… and bloody!

Avis : le duo Tom King et Mitch Gerads mettant en scène Pyg dans un épisode de Batman et la sollicitation qui annonce quelque chose d’étrange ? pourquoi ai-je le pressentiment que cela sera bien en deçà de la vérité ? depuis sa création par Grant Morrison, lors du lancement de la série Batman & Robin il y a plus de 10 ans (et oui XXX déjà), Pyg a surtout servi de punching ball pour Batman et différents personnages affiliés. Comme nombre d’autres vilains, il était juste un autre ennemi de Batman avec un gimmick, mais cette fois bien plus malsain. Etant donné que cet épisode s’inscrit dans l’arc Knightmares en cours dans Batman, j’ai tendance à penser qu’il va lui aussi contribuer à ce que King est en train de développer, à savoir la déconstruction de Batman. Avec tout de même une question, on revient quand au cliffanguer de l’épisode 60? parce que c’était énorme et j’en veux plus.

Verdict : Buy

GREEN LANTERN #3  

Prix :$3.99

Scénario : Grant Morrison

Dessin : Liam Sharp

Sollicitation : When the Earth goes up for sale on the alien black market, it’s up to the Green Lantern Corps to bust up “The Slave Lords of the Stars” in the latest space saga from Grant Morrison (MULTIVERSITY) and Liam Sharp (WONDER WOMAN)! With the Justice League frozen by Gamma Gong tech, Earth ends up on the auction block, and Volgar Zo hosts a menagerie of the universe’s deadliest despots and criminals: Steppenwolf, Queen Bee, the Dominators and much, much worse. Hal Jordan leads a squad of Lanterns into the fray—and someone’s going to pay the ultimate price before this case gets closed.

Avis : nouvel épisode de Green Lantern par Morrison et Sharp. Pour l’instant, si j’ai apprécié les premiers épisodes de l’équipe créative, je ne suis pourtant pas particulièrement transporté parce ce que je vois. Et oui, même le boulot de malade de Sharp a du mal à passer, essentiellement en raison d’un encrage bien trop lourd, qui noircit des pages qui devraient être bien plus éclairées…

En termes de scénario, je n’ai pas encore eu le déclic, à savoir ce moment, où je comprends ce que fait Morrison et je deviens prêt à avaler tout ce qu’il est prêt à m’envoyer et non merci, n’y voyez pas un commentaire salace de ma part, c’est vous qui avez l’esprit tordu…en même temps, je comprends on est sur Comixity, vous connaissez notre humour.

J’apprécie en tout cas la caractérisation qu’il donne à Hal Jordan, celle d’un vétéran qui sait utiliser son expérience avec  efficacité en toute circonstance. S’il présente un peu toujours un fond d’attitude de chien fou qu’on lui connaît, elle est contre-balancée par ce côté histoire chargée que le personnage dégage.  Reste maintenant à ce que parvienne à comprendre l’enquête qui est développée…

Verdict : Buy

JUSTICE LEAGUE #15  

Prix :$3.99

Scénario : Scott Snyder  & James Tynion IV

Dessin : STEPHEN SEGOVIA, JIM CHEUNG & MARK MORALES

Sollicitation : Hawk fight! Martian Manhunter, Green Lantern and Hawkgirl clash with Shayera Hol (also a Hawkgirl) when the League trio tries to break into a secret vault deep within Thanagar Prime—and the feathers are gonna fly! Speaking of secrets, M.M. learns one about himself and Lex Luthor, as related to him by the Martian Keep, guardian of all Martian wisdom and history. Meanwhile, back at the Hall of Justice, Batman, Superman and Wonder Woman must stop Starman from going nova.

Avis :fuck Fuck, FUCK !!! et oui, je m’en veux, je n’ai toujours pas rattrapé mon retard sur Justice League…À ce stade, je me demande s’il ne faut pas admettre que c’est XXX et que je lirais tout cela quand ça sortira en VF. Dois-je abandonner tout espoir ? le titre commencera à sortir en VF en mars prochain, donc en principe, je devrais pouvoir trouver le temps mais soyons réalistes. Si je n’y suis pas parvenu ces derniers mois, c’est mal engagé alors que les épisodes s’empilent de plus en plus ! Pourtant j’aime bien tout ce que Snyder a mis en place et les planches de Jim Cheung et Jorge Jimenez me font de l’oeil, mais bizarrement, ce n’est pas dans mes priorités de lecture. Étrange…

Verdict : Check it

YOUNG JUSTICE #1

Prix :$4.99

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Patrick Gleason

Sollicitation : Superboy! Wonder Girl! Robin! Impulse! Amethyst! They’re all united in YOUNG JUSTICE #1, the debut issue of a brand-new series that also introduces new heroes Teen Lantern and Jinny Hex!

When the nightmare dimension known as Gemworld invades Metropolis, these teen heroes reunite to deal with the situation—but they’re shocked to discover the battle may be the key to the return of Conner Kent, a.k.a. Superboy! This mix of fan favorites and new legacy heroes will be the center point for some of the biggest goings-on at DC! As if that weren’t enough, Bendis reunites with all-star artist Patrick Gleason (SUPERMAN, ACTION COMICS, GREEN LANTERN CORPS) to bring the new heroes of DC’s Wonder Comics to life!

Avis : je vous préviens tout de suite, je n’irai pas lire ce titre ou tout autre titre signé Bendis, j’ai un mot de mon médecin. Si si c’est vrai, il est bien indiqué que toute lecture d’un titre Bendis post 2006 pourrait provoquer chez moi une attaque cérébrale grave dû à une crise de nerdrage aggravée. C’est pour ma santé que j’évite ses titres auparavant, et la sécurité des gens qui m’entourent. Vous vous rendez compte, je pourrais à tout moment me replonger dans un de mes discours sans fin sur le déclin de cet auteur. Et personne ne veut ça. Et moi, je ne veux pas le voir massacrer ces personnages…Donc sans moi. Sur le fond, je suppose que DC relance le titre pour profiter du retour de l’anime, dont la saison 3 a débuté il y a peu (ohhhhh yeaaaaahhhhh). Sauf que je doute que ce scénariste puisse produire quelque chose avec un niveau de qualité comparable…Et puis de toute façon, il a déjà assez de trucs à écrire, entre les titres Superman et ses propres creator owned. À un certain niveau de charge de travail, il est apparaît évident qu’il ne pourra pas passer le temps nécessaire sur chaque projet…

Verdict  : PASS !!!

IMAGE COMICS

CRIMINAL #1  

Prix : $3.99

Scénario : Ed Brubaker

Dessin : Sean Phillips

Sollicitation : THE RETURN OF THE MOST ACCLAIMED CRIME COMIC OF THE 21ST CENTURY! Hot off their bestselling series KILL OR BE KILLED and their original graphic novel MY HEROES HAVE ALWAYS BEEN JUNKIES, crime comic masters ED BRUBAKER and SEAN PHILLIPS finally return to their most-demanded title—as a new MONTHLY SERIES! In this double-sized (at no additional cost!) debut issue, Teeg Lawless is back in town. But he finds himself in more trouble than ever, thanks to his delinquent teenage son—and this time, fists and bullets may not be enough to solve his problems. A perfect introduction to CRIMINAL and its dark, exciting world, this series will also include back page art and articles to bring readers more fully into the noir experience.

Avis : après une année 2018 compliquée, Image Comics commence fort l’année 2019, avec le retour d’une de ses séries les plus fortes : Criminal de Brubaker et Phillips ! alors que nombre de leurs auteurs phares semblent être tombés en panne au cours des deux dernières années, il faut saluer le sérieux et le professionnalisme de ce duo créatif qui au cours des 4-5 dernières années a enchaîné les projets tous de grande qualité. Les voir revenir sur Criminal et sur les personnages de la famille Lawless en particulier fait vraiment plaisir, d’autant plus que l’on sentait bien qu’il n’en avait pas fini avec cet univers. Il faut dire que les possibilités sont très nombreuses et que ce qui unit avant tout cet ensemble dans un tout cohérent est avant tout le ton unique proposé par ces deux auteurs. Criminal fait clairement partie des joyeux de Image Comics et on espère qu’ils ont encore quelques autres surprises en stock pour l’année 2019 !

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

CAPTAIN MARVEL #1  

Prix :$4.99

Scénario : Kelly Thompson

Dessin : CARMEN CARNERO

Sollicitation : As Captain Marvel, Carol Danvers has spent months in space protecting Earth from alien threats big and small, but now it’s time for Earth’s mightiest hero to come home. New York City has never looked so good. But every re-entry comes with the unexpected, and Carol is about to hit a whole lot of unexpected. It’s a fresh start and an oversized, star-studded welcome home for a hero who’s been punching the glass ceiling since the 1970s — and just in time for the first female-led film from Marvel Studios! The next 50 years of Captain Marvel starts here!

Avis : comme toujours Marvel dispose de plusieurs gros relaunchs à proposer et ce début d’année 2019 ne fait pas exception. Nous avons commencé très fort la semaine dernière avec le retour de Conan, une franchise que Marvel voulait récupérer depuis longtemps. Et nous enchaînons cette semaine avec un relaunch sur lequel l’éditeur mise beaucoup pour plusieurs raisons évidentes, avec un nouveau volume dédié à Captain Marvel.

La première raison des espoirs de Marvel est bien évidemment l’arrivée sur les grands écrans du film consacré au personnage dans quelques semaines. Un nouveau pari pour le studio qui après Wonder Woman chez Warner/DC veut installer son personnage féminin…Bien que cela fait des années que le public lui réclame un film Black Widow, mais passons sur les incohérences de Marvel Studio…

Le personnage a donc un boulevard cette année pour s’imposer après…des années de ratés ! si vous hiberniez ces dernières années, il faut bien comprendre que nous en arrivons ici au 3e relaunch en 4 ans, et le 5e en l’espace de 6 ou 7 ans. Cela fait maintenant des années que Marvel essaye d’installer un titre solo sur Captain Marvel sans que la sauce prenne. Cela s’est avéré d’autant plus difficile après le fiasco Civil War II qui dépeignait Carol Danvers sous une lumière peu flatteuse…

Sur le fond, la tâche attribuée à l’équipe créative est donc loin d’être évidente. Une équipe créative qui a beaucoup de choses à prouver. Entre une Kelly Thompson qui pour moi est très inégale selon ses projets et une artiste Carmen Carnero, remarquée sur Hawkeye et X-Men Red qui montre un énorme potentiel mais qui doit encore s’imposer.

Le pitch de départ a l’air sympa en tout cas donc j’ai bien envie de lui redonner sa chance pour la 15e fois…mais à un certain stade, il va falloir s’interroger sur l’incapacité de Marvel à maintenir une série Captain Marvel sur la durée…à savoir plus de 15 épisodes d’affilée…Je crois que seule la série signée Brian Reed il y a 10 ans a réussi à atteindre les 50 épisodes.

Verdict : Check it

DOMINO #10  

Prix :$3.99

Scénario : Gail Simone

Dessin : David Baldeon

Sollicitation : GOOD LUCK WITH THAT!  You saw her on the silver screen, now Domino’s live and direct from the Mojoverse! Can you guess which special guest is along for the ride? The answer’s a real long shot…

Avis : sniff, dernier épisode de Domino, avant son passage en mode mini série de 5 épisodes et sa disparition programmée. Ce fut une série courte, comme toujours désormais chez Marvel, mais qui fut un vrai plaisir à suivre, même si les derniers épisodes se sont montrés moins passionnants. Restera d’une part la caractérisation de Gail Simone qui a bien pris le personnage en main.

Domino restait pour moi avant ce personnage assez indéfini dans l’ensemble. Les auteurs lui ayant casé quelques caractéristiques assez clichés comme le passé mystérieux et tragique (poncif sur-usé chez les X-Men) et son habitude de coucher avec au moins un de ses coéquipier quelque soit l’équipe où elle traîne…Gai Simone a su s’en détacher pour rendre le personnage réellement attachant au delà de ces clichés.

Et d’autre part le boulot de David Baldeon qui pour moi est l’autre grande révélation de la série. Il avait eu quelques autres projets avant cela, mais au vu de la qualité de son travail ici, j’espère vraiment que les éditeurs chez Marvel vont se réveiller et lui confier une de leurs séries les plus importantes. Quand on voit la médiocrité de la partie graphique d’un Uncanny X-Men, on peut vraiment se demander à quoi pense les éditeurs en question…

Verdict : Buy

FRIENDLY NEIGHBORHOOD SPIDER-MAN #1   

Prix :$4.99

Scénario : Tom Taylor

Dessin : Juan Cabal

Sollicitation : Spider-Man is the worst neighbor EVER! There are always crazy villains and property damage and drama and…and he CATCHES the villains. And he tries to fix the damage and he helps carry your groceries and actually that property damage keeps the rents down. You know what? Spider-Man is the best neighbor ever and this book will give you a closer look at Spider-Man’s (and Peter Parker’s) neighborhood than any book ever. Also, it wouldn’t be a Spider-Man adventure without a threat that could destroy not only Spider-Man, but all his neighbors. Superstar writer TOM TAYLOR (X-MEN RED, ALL-NEW WOLVERINE, Injustice) and rising art star JUANN CABAL (ALL-NEW WOLVERINE, X-23) give you the most local Spider-Man ever!

Avis : voilà une sortie sur laquelle je suis doublement en conflit interne. En premier lieu…après son passage sur X-Men Red, mon opinion du travail de Tom Taylor est tombé en chute libre. Oui, j’ai encore un sale goût dans la bouche après ces derniers épisodes médiocres.

Certes, il n’est pas le seul responsable, puisque Marvel a fait son possible pour le saborder en réussissant l’exploit d’assigner 4 artistes différents en 12 épisodes. Il fallait le faire. Mais une grande partie de mes griefs contre ce titre sont de son fait et je ne suis pas prêt de l’oublier.

Ensuite et bien…on connaît tous ma réticence à revenir à Spider-Man depuis un certain temps. S’il demeure le super-héros qui m’a amené aux comics, mon attachement pour ce personnage s’est quelque peu évaporé ces dernières années.

Au vu de ces arguments, je ne devrais pas être partagé et mon opinion déjà faite..Sauf que nous allons retrouver Taylor avec Juan Cabal, un artiste au potentiel de malade, découvert lors de son passage sur All New Wolverine, première collaboration entre les deux auteurs, qui a ensuite confirmé tout le bien qu’on pensait de lui sur le premier arc d’X-23. Je dirais même qu’il n’a cessé de progresser au cours des deux dernières années et que certaines de ses dernières planches étaient tout simplement sublimes…

Donc du coup, j’ai bien envie de jeter un coup d’oeil…Cela ne donnera sans doute rien, au vu de mes réserves…mais si j’y vais avec 0 attente, peut être que je serai surpris en bien. Ensuite, on peut s’interroger sur la nécessité de lancer encore un autre titre Spider-Man. Il me semblait que Marvel avait compris qu’il valait mieux se concentrer sur Amazing Spider-Man, avec une parution plus rapide ? apparemment, la leçon va devoir être réapprise, car il semble assuré que cette nouvelle itération ne va pas durer très longtemps…

Verdict : Check it

THOR #9  

Prix :$3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Mike Del Mundo

Sollicitation : With S.H.I.E.L.D. gone, Roz Solomon has been left adrift in a world full of homeless gods and mislaid hammers. Now this Asgardian ally is about to take on a surprising new role — and make a million new enemies. For the War of the Realms is coming…and the invasion of Earth may have already begun. Cue the Frost Giants!

Avis : un épisode apparemment de transition qui va s’intéresser au personnage de Roz Solomon. Figure secondaire du run de Jason Aaron, elle est mise en avant dans ce numéro, alors que le SHIELD est encore mis aux rebuts (pour la je sais pas combientième fois en 10 ans…) et qu’elle doit trouver sa place dans un monde sur le point d’entrer dans la guerre des 9 mondes.

En effet dans quelques mois, Jason Aaron passera en mode event avec War of The Realms, donc cela ne m’étonnerait guère qu’il commence à resituer un peu les personnages les moins connus pour les remettre dans la mémoire des lecteurs. Car on sent réellement que cet event va impliquer absolument tout le monde et que l’on va se noyer sous la masse des super-héros, des ennemis et des enjeux…

À part ça, je dois dire que je continue d’avoir toujours autant de mal avec l’approche graphique de Del Mundo sur le titre. Il faudrait sans doute un auteur avec un style plus traditionnel car après plusieurs mois de ce traitement, je n’accroche toujours pas…

Verdict : Buy

UNCANNY X-MEN #9  

Prix :$3.99

Scénario : Ed Brisson, Kelly Thompson, Matthew Rosenberg

Dessin : YILDIRAY CINAR

Sollicitation : From the Age of Apocalypse to the end of the X-Men…and the dawn of the AGE OF X-MAN???

Avis : pffffffffffff, lonnnnnng souffle désabusé…On sent que j’ai envie que cela s’arrête et que l’on passe à autre chose. Outre la faible qualité de la reprise de Uncanny X-Men, il faut encore une fois reconnaître que les séries weekly sont assez vites lassantes et fatiguantes. Surtout quand elles ne sont pas très réussies comme dans le cas présent. Bref, je tiens encore deux épisodes et je me casse car après, Matthew Rosenberg reprend la boutique seul et je ne veux pas voir des personnages que j’adore massacrer encore plus…Bien sûr, je dis ça…mais dans le fond, j’irai quand même voir, tout d’abord parce que je suis un crétin (ce que nous avons tous compris à ce stade) et ensuite, parce qu’un certain personnage revient et qu’une curiosité morbide me pousse à aller lire les épisodes mettant en scène son retour. Je suis foutu…

Verdict : Pass, encore deux numéros…voire plus…

WEB OF VENOM UNLEASHED #1  

Prix :$4.99

Scénario : Ryan Stegman

Dessin : Kyle Hotz

Sollicitation :  From the illustrator of the blockbuster series of the summer comes the next epic installment in the WEB OF VENOM — a journey from the symbiote’s perspective through Eddie’s old haunts in San Francisco. It might not like what it finds…

Avis : tiens un autre épisode spécial autour de la série Venom, sauf que cette fois il n’est pas écrit par Donny Cates, mais par son compère de la série mère, à savoir Ryan Stegman qui passe du côté scénariste pour le coup. Après le peu d’intérêt de l’épisode spécial Carnage et le fait que ce numéro va s’intéresser à la perspective du symbiote maquillée en chien et ayant perdu le plus gros de son intellect, ce dont je me bats un peu le coquillard, je pensais faire l’impasse…et puis j’ai vu qui assurait la partie graphique : Kyle XXX Hotz ! celui qui nous donnait des cauchemars dans les années 90 avec ses épisodes spéciaux Carnage revient ici se faire plaisir (et toucher un bon gros chèque j’espère !) pour cet épisode ! cela fait vraiment plaisir de le revoir …bien que je me demande pourquoi il n’a pas bossé sur l’épisode spécial Carnage ? il en a signé la couverture qui était sublime mais pas les pages intérieures…Choix bizarre, peut être qu’il en avait marre de Carnage justement ?

Verdict : Check it pour Hotz !

X-23 #8  

Prix :$3.99

Scénario : Mariko Tamaki

Dessin : DIEGO OLORTEGUI

Sollicitation : Laura and Gabby face the creators of the X-Assassin…and find they might not agree on what to do about this barely human killer.

Avis : ou la série dont l’avenir me fait très très peur en ce moment. En ce qui me concerne, Laura fait partie de ces rares personnages qui ont connu des runs d’une qualité constante ces dernières années, notamment au travers de la série All New Wolverine. Sur le premier arc, Mariko Tamaki m’avait rassuré, mais les deux derniers épisodes ont ressuscité toutes mes inquiétudes. Si je suis prêt à pardonner l’épisode 6 qui était un épisode de transition assez léger sans ambition particulière, ce début d’arc m’inquiète beaucoup plus.

J’y ai retrouvé d’une part tout ce que je n’apprécie pas dans le style de Tamaki, à savoir la lenteur générale de son style narratif, avec beaucoup de vide qui pourrait être coupé pour faire avancer l’intrigue et des séquences trop longues par rapport à ce qu’elles apportent. Et d’autre part…le style graphique du nouvel artiste de la série fait un peu mal. Non pas qu’il soit mauvais mais il n’est pas du tout cohérent avec tout ce que l’on a connu sur le titre au cours des dernières années.

Cela donne vraiment le sentiment d’une série en perte de vitesse dont l’éditeur se désintéresse de manière assez claire…Et cela se combine avec la manière dont le personnage est traité dans Uncanny X-Men, où sa caractérisation est massacrée. Alors que Laura est décrite maintenant depuis plusieurs années comme un personnage ayant mûri, cherchant avant tout à résoudre les conflits sans ses griffes…on nous présente exactement l’inverse dans Uncanny X-Men.

À savoir, une simple version féminine de Wolverine, qui sort ses griffes pour n’importe quelle raison et veut les planter dans tout ce qui bouge avec force de répliques courtes à visée humoristique…Un vrai massacre…Bref, je ne serais pas surpris que la série soit bientôt annulée sans grande cérémonie…

Verdict : Check it

A propos Sam 1821 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.