Guide de lecture Comics VF : semaine du 1er mars 2019

Edito : et oui, même si nous sommes toujours en février au moment de la publication de cet article, nous basculons en fait déjà en mars en ce qui concerne les publication comics VF. Et comme le mois dernier, Urban grille la politesse à Panini Comics, en général habitué à inaugurer la première semaine, avec une première salve de sorties, qui sont essentiellement des rééditions de matos récent.

En effet, entre du Rebirth et du New 52, et avec une majorité de Batman…on ne peut pas dire que la diversité soit au rendez vous…Au passage, vous noterez que je ne parle pas des rééditions de Umbrella Academy chez Delcourt cette semaine. Il ne s’agit que de nouvelles éditions sans ajouts particuliers, donc oui c’est une bonne série et je vous la recommande, mais je ne me sens pas de me relancer dans toute une explication.

Info de la semaine : Urban Comics a continué de nous révéler son programme pour les mois de juin et juillet…et il y a du lourd, du très très lourd en perspective :

  • en juin, le Omega Men de Tom King, autre maxi série de 12 épisodes à l’excellente réputation que j’ai hâte de découvrir ; mais aussi la série Catwoman de Joelle Jones, ou encore la suite de East of West ;
  • en juillet, le Justice League Dark de James Tynion, ou pour moi le meilleur titre d’équipe de super-héros du moment (si si) ; beaucoup de Jeff Lemire avec la suite du très bon Black Hammer et la conclusion, enfin, de l’encore meilleur Royal City !

Mais comme vous pouvez le noter, je louvoie un peu autour de l’annonce principale. On n’y croyait plus, mais le voilà enfin, annoncé depuis des années, teasé, repoussé, mais enfin confirmé : le Swamp Thing d’Alan Moore sera enfin réédité par Urban Comics en juillet. C’est un monument du comics qui va de nouveau être disponible dans une édition qui je l’espère sera soignée par l’éditeur…qui pour l’occasion précèdera cette sortie avec Swamp Thing : la légende en juin, qui s’attaquera au run de Len Wein sur le personnage sorti juste avant celui de Moore !

Ahh c’est beau !!! ça va faire mal au portefeuille tout ça, mais c’est bien beau.

Top 5 du mois précédent :

  1. BLACK HAMMER PRÉSENTE DOCTEUR STARR, chez Urban Comics.
  2. BATMAN DETECTIVE COMICS TOME 5, chez Urban Comics.
  3. DOCTOR STRANGE : LEGACY T01, chez Panini Comics.
  4. KILL OR BE KILLED TOME 4, chez Delcourt Comics.
  5. BLACK MONDAY MURDERS TOME 2, chez Urban Comics.

Sortie de la semaine : s’il n’y a pas de mauvaise sortie cette semaine, rien ne se détache pour autant et mérite d’être cité. Donc une petite semaine sans !

Emission de la semaine : deux émissions au programme cette semaine :

  • jeudi, le Comixweekly qui revient sur les sorties VO de la semaine, comme d’habitude à 21 h ;
  • lundi, le Podcatch, et l’on se demande combien de temps va durer cette émission cette fois. Allez, disons 5h, je suis sûr qu’ils en sont capables !

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH 22

Prix : 6.40€/184 pages

Episodes :   BATMAN #43 et #44 • DETECTIVE COMICS #977 et #978 • JUSTICE LEAGUE #38 et #39 • ACTION COMICS #997 et #998

Sollicitation :  Catwoman va-t-elle se marier ?

Batman et Catwoman font face à une planète entièrement sous la domination de Poison Ivy. Voilà qui n’arrange pas les affaires de Selina Kyle, qui s’interroge sur son mariage imminent, par Tom KING, Mikel JANÍN et Joëlle JONES. Alors que Batwoman et ses alliés ont rejoint la Colonie, Red Robin fait face à la technologie futuriste manipulée par Ulysses Hadrian Armstrong. Par James TYNION IV, Eddy BARROWS et Javier FERNANDEZ. Les membres de la Ligue de Justice affrontent au « Fan » qui prend le contrôle de la Tour de Garde, et Batman quitte l’équipe, par Christopher PRIEST, Marco SANTUCCI et Ian CHURCHILL. Enfin, Superman et Booster Gold poursuivent leur périple spatio-temporel et se retrouvent sur la Nouvelle Krypton dominée par le Général Zod, par Dan JURGENS, Brett BOOTH et Will CONRAD.

Avis : alors que Priest continue son run sur la Justice League et que Dan Jurgens se rapproche de plus en plus de l’épisode 1000 d’Action Comics (et de la reprise du titre par Bendis), Batman conclut son arc sur Poison Ivy de manière assez facile et James Tynion IV rentre dans la dernière ligne droite de son run absolument épique sur Detective Comics.

La composition du mag n’est de fait pas vraiment très sexy en l’état. Je ne me cache pas de ne pas adhérer depuis un moment au travail de Jurgens sur Action Comics. On sent qu’il comble en attendant le 1000. Et après ? et bien le titre partira en librairie avec le run de Bendis. Tout comme Justice League avec le début du run de Snyder qui rejoindra également la librairie.

Que restera-t-il dans le mag ? ben les séries Batman qui ne manquent effectivement pas, mais cela repose à nouveau la question de l’avenir des kiosques Urban à court terme. Alors que Panini a fermé les vannes et que Urban fait transiter ses séries vers la librairie en ce début d’année…

Côté Batman, comme je l’ai dit la conclusion de l’arc Poison Ivy est assez décevante. King, sans doute parce qu’il avait provoqué l’ire de certains fans de Poison Ivy (qui font quelque peu peur par leur intégrisme) fait un rétropédalage pas vraiment contrôlé sur ce personnage tout en plantant à nouveau un élément pour son event Heroes in crisis. L’arc en lui-même n’était par ailleurs guère passionnant et avait pour principale qualité de ne compter que 3 épisodes …que l’on aurait tout de même pu compresser en 2 sans grande difficulté.

En ce qui me concerne pour ce run, il est trop tard, je suis investi donc j’irai jusqu’au bout, mais vous pouvez encore vous sauver !!!

Enfin, il reste bien évidemment le titre le plus important du mag, le meilleur et de loin, le Detective Comics, alors que James Tynion livre ces derniers épisodes. L’équipe de Batman a finit donc par exploser et l’évolution de Red Robin est au coeur de ces derniers épisodes…comme de tout ce run. L’enjeu principal est bien évidemment de savoir s’il va véritablement emprunter le même chemin que son double venu du futur, alors que les évènements semblent donner raison à ce dernier.

Alors que Gotham rejette de plus en plus cette équipe, que Batwoman a rejoint la colonie et a donc désertée les troupes de Batman, les tensions atteignent ici leur maximum ! un très très grand run, je vous le dis ma bonne dame !

Verdict : à lire

BATMAN REBIRTH TOME 7

Prix : 17.50€/192 pages

Episodes :  Batman #48-49, Prelude to the Wedding: Robin Vs. Ra’s al Ghul #1, Prelude to the Wedding: Nightwing Vs. Hush #1, Prelude to the Wedding: Batgirl Vs. The Riddler #1, Prelude to the Wedding: Red Hood Vs. Anarky #1, Prelude to the Wedding: Harley Quinn Vs. The Joker #1 + pages from DC Nation #0

Scénario : Tom King

Dessin : Tony Daniel

Sollicitation :  Le mariage de l’année approche à grand pas.

Les préparatifs sont lancés et les invitations envoyées. Pourtant, le Joker n’a toujours pas reçu la sienne et il commence à s’impatienter… De leur côté, les plus vieux ennemis de Batman ont décidé d’empêcher à tout prix que l’union entre le Chevalier Noir et Catwoman se réalise et d’anéantir tous les rêves de bonheur de leur ennemi juré. Les membres de la Bat-Family parviendront-ils à stopper les actes de Silence, de Ra’s al Ghul ou encore du Sphinx, avant le fatidique jour des noces ?

Avis : où le tome un peu fourre tout et un peu l’arnaque de ce début de mois. En effet, ici vous allez devoir faire un choix. Soit vous achetez ce tome dans le seul et unique but d’avoir la collection complète et vraiment tout le run de King soit vous sautez en vous disant à juste titre que les numéros contenus ne sont pas vraiment indispensables.

Car oui, autant être honnête, les épisodes contenus ici sont pour la plupart sans intérêt. Je parle bien évidemment de tous ces one shot spéciaux censés préparer le mariage qui ne seront absolument plus mentionnés par la suite. Je vais être honnête d’ailleurs, je n’ai lu aucun d’entre eux et vous savez quoi ? je n’ai rien manqué du tout.

Cela ne gênera absolument pas votre lecture des épisodes suivants si vous faites l’impasse dessus…Reste les épisodes signés King lui même soit…deux numéros (le 48 et 49) qui ramènent le Joker, dans une confrontation qui est…disons …problématique. Ce n’est pas mauvais et il vrai que ces numéro s’inscrivent dans la progression des personnages que l’auteur a installé avant l’épisode 50.

Mais dans le même temps, ce sont des épisodes assez insatisfaisants quant à leur contenu concret. Là aussi j’aurai du mal à vous dire qu’ils sont importants. Ils s’inscrivent avant tout dans un contexte général et s’apprécient véritablement quand on les rattache à ce qui précède et suit. Mais pris isolément ainsi dans un tome contenant des numéros sans lien avec…ben…bof.

Je ne jette pas la pierre à Urban ici, car je sais qu’ils ne font que reprendre la composition des TPB US, mais j’aurais du mal à conseiller ce tome à qui que ce soit en dehors des complétistes.

Verdict : à lire.

JUSTICE LEAGUE REBIRTH TOME 6

Prix : 22.5€/240 pages

Episodes :  Justice League #34-43

Scénario : Brian Hitch & Christopher Priest

Dessin : Fernando Pasarin & Pete Woods

Sollicitation :  En pleine mission, la Ligue de Justice tente de libérer les victimes d’une prise d’otages mais commet une erreur qui aura de lourdes conséquences.

Seuls responsables aux yeux de la justice américaine, les super-héros ne sont plus les bienvenus et sont appelés à comparaître, car il est temps de rendre des comptes. Et c’est à cet instant critique de remise en question qu’un ennemi redoutable entre en jeu, s’attaquant non pas à la Ligue mais à ses accusateurs et faisant des juges et des journalistes ses cibles principales…

Avis : pas vraiment d’avis, ce tome contient l’intégralité du run de Christopher Priest sur la Justice League. Un run clairement positionné comme devant occuper l’espace le temps de quelques mois entre la fin du run de Hitch et l’arrivée de Snyder et consort sur la franchise. Bien que j’aime beaucoup Priest, ce n’est donc clairement pas un run indispensable, Snyder partant dans sa propre direction et amenant beaucoup de choses dans ses bagages sans vraiment tenir compte de ce que l’auteur précédent a pu faire. On n’en reparle dans pas longtemps, puisque ce premier semestre va justement être marqué par l’arrivée de ce run en librairie.

Verdict : à tester

BATMAN & ROBIN INTEGRALE TOME 2

Prix : 28€/344 pages

Episodes :  Batman & Robin #18-28 + Annual #2

Scénario : Peter J.Tomasi

Dessin : Patrick Gleason

Sollicitation :  Dévasté par la mort de son fils Damian, Batman se retrouve une fois de plus sans Robin, perdu dans un monde désormais vide de sens.

Avec le soutien de ses compagnons et de sa famille, le Chevalier Noir parviendra-t-il à surmonter son plus grand échec ? Ou sombrera-t-il dans la culpabilité, jusqu’à devenir son plus redoutable ennemi ?

Avis : suite du run de Peter J.Tomasi et Patrick Gleason sur la série Batman & Robin et après un premier tome de très bonne facture mais un peu inégal une fois passé le premier grand arc, il est ironique de remarquer que la série a su retrouver un second souffle…avec la mort de l’un des personnages composant le duo !

En effet à la suite de la disparition de Damian, intervenue dans le Batman Incorporated de Grant Morrison …réédité le mois dernier d’ailleurs en intégrale, Batman va commencer à quelque peu perdre la boule et tabasser tout ce qui passe à portée de poing. Tomasi et Gleason livrent ici sans doute certains de leurs meilleurs épisodes.

Je pense notamment à l’épisode 18 qui nous a certainement tous bien fait chialer, et dans mon cas il m’en faut beaucoup donc c’est dire combien cet épisode est réussi, avant d’aller dans une direction relativement inattendue, alors que Batman va se lancer dans une quête très particulière.

On voit les auteurs jouer de manière inattendue avec pas mal d’éléments issus de tout l’univers DC, loin de la zone de confort de Batman, tout en reprenant quelques éléments de continuité que l’on ne s’attendait pas à revoir. Tomasi fait souvent cela d’ailleurs, montrant qu’il a bien compris comment tirer partie d’un univers partagé.

Dans l’ensemble donc un second tome de très bonne qualité que je recommande si vous ne le possédez pas déjà !

Verdict : à lire

A propos Sam 1875 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Salut, Sam !

    Giant Days tome 6 sort cette semaine également ! As-tu eu le temps de t’y mettre ?
    Urban propose de grosses sorties pour l’été, effectivement ! A tout ce que tu as cité, on peut rajouter Death or glory de Rick Remender à 10 € le tome 1. Très bonne série.
    En tout cas, de belles perspectives de lecture !

    • Bonjour,
      pour Giant days, en effet tu as raison, il sort cette semaine, je l’ai zappé…
      Non, je n’ai pas encore le temps de m’y mettre. Nous verrons dans le courant de l’année.

      Pour le Death or Glory, je pense que je me prendrai également, mais plus pour Bengal que Remender. J’avais lu le premier épisode en VO et cela ne m’avait pas plus intéressé que cela. Peut être que cela passera mieux en TP.

  2. Juste une petite question concernant les kiosques chez URBAN. D’où tiens-tu cette information concernant la disparition de Justice League et de Action Comics dans Batman Rebirth. Je ne trouve cette information nulle part ailleurs.
    Et bon, généralement URBAN publie également en album ces deux séries … du coup je doute … A moins que tu n’en saches plus que moi

    • C’est plus une interrogation de ma part.
      Si en général, nous avons la publication en double kiosque + librairie, en général la publication kiosque précède la librairie.

      Or dans le cas de Action Comics, repris par Bendis, et Justice League par Snyder, nous avons eu les annonces librairie, mais nullement les annonces que les titres continueront en kiosque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.