Guide de lecture Comics VO : semaine du 27 février 2019

Edito : et allez c’est reparti pour une petite semaine de comics VO, et …mais oui, un titre indé dans ma sélection, c’est presque un miracle ! Ouais, je reparle un peu d’indé après des semaines d’absence ! …pour ne pas en dire le plus grand bien, c’est vrai, mais au moins j’en mets en avant en espérant que le niveau va remonter ! allez quoi Image, sors nous une nouvelle bombe !!! Au moins, on ne pourra pas reprocher à son concurrent qui monte, Boom, de ne pas être offensif, même si cela place désormais Dark Horse dans une position chaque mois plus intenable au vu des pertes de licence qui s’enchaînent comme le récent Usagi Yojimbo de Stan Sakai qui a pris ses cliques et ses claques pour aller voir du côté de chez IDW.

Info de la semaine : je pourrais bien parler des sollicitations du mois de mai des différents éditeurs, du fait que celles de Marvel sont tellement dominées par les ties ins à War of The Realms que cela en est ridicule, que personne ne pourra se payer ne serait-ce que la moitié des bouquins, que de mon côté je vais tenter de m’en tenir aux titres principaux, que c’est à la fois débile et brillant d’avoir deux events en même temps (Realms et Age of X-Man), débile parce que personne n’a autant de dollars en poche et brillant parce que cela donne une bonne raison aux mutants pour ne pas être impliqués plutôt que l’habituel “on n’a pas envie”, que la plupart des séries me font quelque peu envie malgré tout, que je suis sans doute très malade de penser cela. Mais vous savez quoi ? pas envie cette semaine. Non plaignons nous encore une fois du manque d’info, ouais c’est trop calme…comme avant un raz de marais…

Sortie de la semaine : deux titres retiennent mon attention cette semaine :

  • Shazam 3 chez DC Comics, parce que c’est du tout bon ;
  • Daredevil 2 chez Marvel Comics, parce que Zdarsly à vraiment compris ce qui faisait fonctionner une série Daredevil !

Émissions de la semaine :

  • lundi le Podcatch, et l’on se demande combien de temps va durer cette émission cette fois. Allez, disons 5h, je suis sûr qu’ils en sont capables !
  • jeudi, le Comixweekly qui revient sur les sorties VO de la semaine, comme d’habitude à 21 h ;

BOOM STUDIOS !

BUFFY THE VAMPIRE SLAYER #2  

Prix :$3.99

Scénario : Jordie Bellaire

Dessin : Dan Mora

Sollicitation : The reimagining of Joss Whedon’s groundbreaking series continues as Drusilla, the self-proclaimed Mistress and her pet, Spike, make their debut with their sights set on Buffy! Meanwhile, Giles is determined to teach Buffy about her destiny, responsibility, blah blah…can someone tell him to chill? How bad can it get? Welcome back to the Hellmouth!

Avis : suite du relaunch de la série Buffy chez Boom, portée par une nouvelle équipe créative, qui a fait le choix étrange de revenir aux racines de la série…tout en les modifiant. Je ne sais pas si c’est dans le cadre d’un désir de modernisation, la série ayant dépassé les 20 et quelques années d’existence, ou simplement de présenter un point d’entrée plus accessible, mais je ne peux pas dire que j’ai adhéré à cette nouvelle approche.

Le scénario du premier épisode était assez plat dans l’ensemble, ne faisait que présenter une nouvelle interprétation moins réussie des débuts de la série. Les dialogues ne se démarquaient guère, alors que cela a toujours été une des marques de fabrique de cette franchise. Par ailleurs, la direction donnée à certains personnages me posent réellement question, car j’ai eu le sentiment de ne pas les reconnaître…

Bref, beaucoup de questions et surtout de réserves qui ne m’incitent pas beaucoup à aller voir la suite.

Verdict : Check it

DC COMICS

DETECTIVE COMICS #999

Prix :$3.99

Scénario : Peter J.Tomasi

Dessin : Doug Mahnke

Sollicitation : The truth behind the gauntlet Batman has been forced to run—a violent odyssey that endangered the lives of everyone who made him who he is—is revealed at last…and the mastermind working to unmake the Batman must be seen to be believed ! Is there a goal here beyond destruction ? Will Batman emerge stronger…or with a mortal wound at the exact moment that his most dangerous challenge yet is on the horizon in next month’s DETECTIVE COMICS #1000?

Avis : est-ce que Peter Tomasi nous a arnaqué jusqu’ici ? c’est la grande question à laquelle ce numéro doit répondre. Depuis son arrivée sur le titre, le scénariste a lancé une saga réellement réussie où Batman faisait l’objet d’une attaque concertée et surtout très au fait des détails particulièrement importants et privés de son existence. Tous ses proches, tant présents que passés ont été mis en danger et certains ne s’en sont pas sortis.

Donc jusque là, cette saga se positionnait comme très importante dans la vie du personnage, qui est déjà soumis à un assaut particulièrement terrible dans la série Batman. Or la dernière page du dernier épisode posait beaucoup de questions quant à l’identité du responsable et a jeté une ombre de soupçons sur la réalité de tout ce que nous avons vu jusque là.

J’espère vraiment qu’il ne va pas nous sortir un deus ex machina facile pour se sortir de là et qu’il dispose d’une vraie résolution satisfaisante à tout ça. Ce serait vraiment dommage car même si tous les épisodes n’étaient pas parfaits, jusque là j’avais vraiment apprécié cet arc, même les épisodes que l’on pouvait considéré appartenir à la catégorie “remplissage” étaient réussis et divertissants.

Verdict : Buy

FLASH #65

Prix :$3.99

Scénario : Joshua Williamson

Dessin : Rafa Sandoval

Sollicitation : “THE LAST COLD CASE” finale! The two greatest detectives in the DC Universe take on the one cold case that will tear them apart!

As chief architect of the Sanctuary program that cost so much for so many, especially Wally West, Batman will be held accountable…by the Flash!

A cold case from the Justice League’s past has mysteriously re-opened, and Batman and the Flash—the only two heroes who stand a chance of cracking the case—are at each other’s throats! Our heroes must combat a demon from the past while burying their own inner demons in the process…and neither the World’s Greatest Detective nor the Fastest Man Alive will ever be the same again! But who is really pulling the strings here? And how does Gotham Girl fit into all this? Friendships will be tested and blood will be spilled in this titanic crossover event…

Avis : fin du crossover entre Batman et Flash qui devaient traiter ensemble le retour d’une Gotham Girl apparemment pas aussi remise que Batman le pensait… Ce qui est ballot vu tout le mal qu’il s’est donné pour capturer Psycho Pirate des mains de Bane pour la soigner…ce qui a conduit à  la contre-offensive actuelle de Bane…Donc en gros, tout ça pour rien ? d’autant que dans le cas présent, l’objectif de Gotham Girl n’est pas vraiment très clair. On comprend bien évidemment qu’elle obéit aux ordres de Bane…mais sans que l’on comprenne vraiment pourquoi.

Mais je suppose que l’explication derrière l’alliance que Bane a monté contre Batman sera donnée par Tom King ultérieurement. Sur le fond ce crossover sera resté assez plat dans l’ensemble, sans véritable tension, sans doute parce qu’il vient interrompre un arc en cours. On sait déjà que l’impact sera limité et l’on peut se demander s’il n’y a pas avant tout un problème d’ordre ici.

Je comprends que King était pris par d’autres engagements l’empêchant de participer à l’écriture de ces numéros…mais dans ce cas, pourquoi ne pas simplement le caser avant l’arc Knightmares ? qui n’avait débuté que depuis deux épisodes quand ce crossover a été lancé. Je comprends que c’était compliqué au vu de la révélation de l’épisode 60 mais il n’y avait pas le feu au lac non plus et cela restait raccord avec Heroes in Crisis en termes de timing ? bref, je reste réservé tant sur la forme que sur le fond.

Verdict : Check it

HEROES IN CRISIS #6

Prix :$3.99

Scénario : Tom King

Dessin : Mitch Gerads

Sollicitation : Get a deeper look into the inner workings of Sanctuary. When heroes visited the facility, they relived their trauma through virtual reality, contending with the events that brought them there in the hope of reaching a meaningful resolution. That is, until the trauma took over and escalated these personal events into a full-blown crisis! Find out what pushed one of the superheroes over the edge and how it broke the machine. This special issue reunites the Eisner Award-winning MISTER MIRACLE team of writer Tom King and artist Mitch Gerads!

Avis : je passe rapidement sur ce nouvel épisode de Heroes in crisis, ou comme nous aimons l’appeler entre nous, l’oscar de l’event le plus décompressé de tous les temps…Dans l’ensemble ce n’est franchement pas si mal quand on prend en considération les thèmes que King voulait aborder, à savoir le prix payé psychologiquement par les héros pour leurs vies démentielles. C’est une incursion particulièrement intéressante dans les recoins des esprits de nos héros qui les rend bien plus humains.

Le seul souci est que découpé ainsi, cela ne fonctionne pas vraiment. Je reste convaincu que DC nous aurait présenté ça dans un graphic novel de 250 pages, cela aurait bien mieux fonctionné. Nous n’aurions pas eu ce sentiment de dilution qui est prépondérant dans chaque numéro avec de grandes planches certes très belles, encore une fois on remerciera les artistes mobilisés de Clay Mann à Mitch Gerads ici,  mais aussi très vides. Bref, à relire une fois collectés en TPB

Et à tous ceux qui nous font un pétage de plomb sur la mort de certains personnages, rappelons simplement que ce sont des super-héros…historiquement c’est pas le truc le plus permanent qui soit.

Verdict : Check it

SHAZAM #3

Prix :$3.99

Scénario : Geoff Johns

Dessin : DALE EAGLESHAM

Sollicitation : “SHAZAM! AND THE SEVEN REALMS” continues! Billy Batson’s world is turned upside down by a figure from the past while Mary, Freddy and the rest of the Shazam Family enter a realm of endless amusements, candy factories and friends in the Funlands! But what’s the catch? Plus, a shocking development within the Library of Eternity!

Avis : nouvel épisode de la série Shazam qui jusque là fonctionne vraiment bien. Comme je l’ai déjà dit, Geoff Johns a laissé derrière lui la version tête à claque du personnage qui m’avait tellement gonflé au moment du New 52, pour revenir à quelque chose de bien plus proche de l’esprit d’origine. Oui, c’est parfois cucul, avec tout l’esprit famille recomposée où tout le monde il est heureux, mais vous savez quoi ? c’est fait avec le coeur et ça passe, bordel ça passe vraiment bien.

Surtout alors que justement il menace de tout faire exploser dès le premier épisode juste après l’avoir posé, comme pour nous dire que celle petite bulle d’esprit enfantin, on en a besoin. Pour le reste, l’exploration du rocher de l’infini semble être au coeur de ce premier arc, alors que Johns se fait clairement plaisir à créer de nouveaux domaines magiques et mystères de tous les côtés, avec un esprit Peter Pan assez évident.

J’encenserai bien Dale Eaglesham pour la partie graphique, sauf que le monsieur s’est fait remplacer dès l’épisode 2 par un très bon artiste, Marco Santucci qui s’est glissé dans ses pantoufles avec grand talent. Le style était légèrement différent, mais cela restait très beau. Bref, les auteurs proposent ici de la bonne aventure à l’ancienne, avec un vrai sens du merveilleux et c’est à lire bordel !

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

AGE OF X-MAN X-TREMISTS #1  

Prix :$3.99

Scénario : LEAH WILLIAMS

Dessin :GEORGES JEANTY

Sollicitation : ENTER THE AGE OF X-MAN!

A perfect world doesn’t just…happen. It needs to be cultivated. That’s where the X-Tremists come in. Psylocke, Iceman, Northstar, Blob, Jubilee and Moneta protect people from threats they won’t even know existed, including the most insidious threat of all — love.

Avis : dernière mini série en date (il en reste encore une ou deux derrière) lancée dans le cadre de Age of X-Man, celle-ci va s’intéresser au groupe qui a pour mission de …punir les contrevenants à l’idéologie d’X-Man sur un point précis concernant les relations inter-personnelles. Je dois dire que je reste assez circonspect sur ce point d’intrigue générale de cet event mutant, car je ne vois pas vraiment quelle est la motivation du personnage derrière une telle interdiction. Je suppose que nous aurons une explication à un moment, mais je sens que cela va être assez con-con. À voir ce que cela va donner, pour l’instant je n’ai pas vraiment plongé dans ces mini car ce nouvel univers alternatif m’intéresse assez peu. Le One shot de lancement était franchement réussi, mais au delà…bof, je pense que je vais simplement aller en lire la conclusion. Pour moi toutes ces mini séries sur 5 mois c’est un peu trop.

Verdict : Check it

DAREDEVIL #2

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : Marco Checchetto

Sollicitation : CLASSIFIED

Avis : suite attendue de la série Daredevil désormais menée par Chip Zdarsky qui nous a montré dans le premier numéro qu’il comprenait très bien comment devait fonctionner une série DD en …ben, pour faire simplement en plongeant le personnage dans une merde noire. Je ne vais bien évidemment rien spoiler, ce qui va conduire à un avis assez court, car il est important que vous lisiez la conclusion de l’épisode 1, mais le scénario va confronter Matt Murdock à un nouveau cas de conscience très particulier qui remet un peu tout en cause, de son engagement dans le barreau à sa vie de super-héros. J’ai vraiment hâte de voir comment le scénariste va faire rebondir son intrigue et surtout les choix que Matt va être amené à faire. Après des années sans DD, en raison de la présence d’un auteur que je ne citerai pas, cela fait plaisir de voir la série revenir en grande forme. Que cela dure !

Verdict : Buy

FANTASTIC FOUR #7

Prix :$3.99

Scénario : Dan Slott

Dessin : Aaron Kuder

Sollicitation : “HERALD OF DOOM” PART TWO!

  • In a battle between Doctor Doom and Galactus, who would you favor…
  • A man who is trying to be a hero to his beloved nation or an unstoppable cosmic force of nature?
  • It’s a simple choice, unless you’re Mister Fantastic.
  • This dilemma, plus a strange new development in the life of the Human Torch.
  • And a long-forgotten threat from the Fantastic Four’s past resurfaces…

Avis : je ne vais pas développer mon avis sur ce numéro et cet arc pour la simple et bonne raison que très sincèrement à ce stade je me suis rendu compte que je ne parvenais absolument pas à rentrer dedans. À chaque fois que j’essaye de lire un épisode, mon esprit dérive au bout de quelques pages et je n’arrive pas à m’intéresser à l’action mise en scène ou aux personnages. Peut être qu’un run futur par un autre auteur sur les FF fonctionnera mieux avec moi mais en ce qui concerne celui-ci, je préfère jeter l’éponge et laisser ceux qui apprécient en profiter.

Verdict : Check it

SAVAGE SWORD OF CONAN #2

Prix :$3.99

Scénario : Gerry Duggan

Dessin : Ron  Garney

Sollicitation : THE DEATH CULT OF KOGA THUN STRIKES! Back on the shores of STYGIA, a magical guide directs CONAN toward dreaded civilization…and the promise of a mysterious fortune!It’ll take all of Conan’s strength – and wits – to make his way through the ruined city…But to get there, he’ll have to survive the death cult of sorcerer KOGA THUN!

Avis : suite de la dernière série Conan en date et pour l’instant, il faut dire qu’entre le premier numéro signé Jason Aaron et celui signé Gerry Duggan, ma préférence va au second. Le premier était efficace, mais sans plus, ici avec l’aide de Ron Garney au dessin, le scénariste nous a livré une prestation franchement très réussie qui donne envie de revenir. Et je pense que c’est le bon choix au vu des pages previews révélées qui donnent particulièrement envie.

Je sens en effet que Gerry Duggan a sous le coude une version de Conan qui m’attire plus. Bien plus…ben, bien plus cinglé et rentre dedans que celui d’Aaron, qui était pourtant peu porté sur la délicatesse. Peut être que le style de Garney fait aussi une grande différence. Contrairement à celui de Asrar qui était plus lisse, celui de Garney semble plus adapté à l’univers de Conan, plus rude, brut de décoffrage,  plus à fleur de peau. Dommage que cette équipe créative ne signe que les 5 premiers épisodes et la scénariste suivante, Meredith Finch ne m’inspire guère…

Je me demande si cela sera l’objet de cette série, à savoir, une équipe créative différente pour chaque arc, abordant un point particulier de la vie du personnage…Cela peut être sympa de renouveler régulièrement les approches.

Verdict : Buy

X-FORCE #3

Prix :$3.99

Scénario : Ed Brisson

Dessin : Dylan Burnett

Sollicitation :  Ahab has returned to exterminate X-Force! What twisted schemes is Ahab conducting that has attracted the attention of X-Force? The team has begun to put the pieces together, but will they figure it out in time to stop mass genocide?

Avis : X-Force contre tout un pays se poursuit avec ce nouvel épisode et…je n’ai pas grand chose de plus à en dire à part, que les enjeux sont bien élevés, que les tensions au sein du groupe sont bien représentées, alors que la plupart des personnages veulent refaire le portrait du jeune Cable, que Ahab ne sert pas à grand chose pour l’instant, mais que l’on espère que le scénariste va vite adresser un point laissé en suspens au terme de Extermination, je parle bien entendu du sort de Rachel Grey. Je ne spoile ni l’un ni l’autre, mais au vu des sollicitations, on sait que Brisson va aborder ce point avant la fin du premier arc.

Et personnellement j’ai hâte, parce que bien évidemment j’aime ce personnage (comme presque tous les mutants, oui, c’est une maladie on n’y peut rien) et aussi parce que les sous intrigues non résolues puis oubliées par les scénaristes “parce qu’on n’a pas le temps” ou “parce que ce n’est pas l’histoire que je veux raconter”. Moi ça me les brise à un point ou mes parties se rebellent devant un tel châtiment !

Le “j’ai pas le temps” ou “c’est pas mon histoire” c’est jm’enfoutisme pur. Tu viens écrire dans une franchise qui était là avant toi et qui si tu ne foires pas trop sera encore là après toi, tu t’inscris dans le narratif général qui était là avant. Cela n’empêche pas de raconter ses propres histoires, de tout faire péter, voire même de faire des entorses à des points de continuité obscures.

Car oui, si l’on peut être à cheval sur la continuité, cela ne veut pas dire, demander aux scénaristes de se rappeler tout ce qui s’est passé au cours des 50 dernières années dans un bouquin mutant ou Marvel. C’est tout simplement impossible. Mais faites le minimum. Sachez au moins ce qui vient d’être fait et les points principaux de l’histoire des personnages.

Et ne les laissez pas dans les limbes pendant des années, pour les récupérer sans résoudre les points d’intrigues dans lesquels ils étaient coincés. Donc Ed, ramènes Rachel, mais fais le bien.

Verdict : Check it

A propos Sam 1876 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.