Guide de lecture Comics VF : semaine du 10 avril 2019

Edito : et après une première semaine bien chargée, nous partons comme d’habitude sur la suite du programme du mois tout aussi rempli puisque Panini nous assène encore pas mal de rééditions. On voit d’ailleurs que le cosmique et les Avengers sont bien mis en avant, ce qui est normal avec la sortie prochaine de Endgame…Et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Je réalise que nous ne sommes qu’en avril et nous en sommes déjà à notre 3e film de super-héros de l’année après Captain Marvel et Shazam…et quand je vois le reste de l’année..

Sorties de la semaine : comme je l’ai dit, pas mal de bonnes choses cette semaine, avec notamment :

  • le Stray Bullets de David Lapham chez Delcourt Comics ;
  • le Interceptor de Cates et Burnett chez Paperback ;
  • la fin du run de Donny Cates sur Doctor Strange chez Panini Comics  ;
  • la fin du run de Mike Carey sur Hellblazer chez Urban Comics ;

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine :

  • mardi, à partir de 21h, le Comixity of the Future past où nous reviendrons sur l’actu comics, manga, ciné, série Tv, jeux vidéo, musique d’avril 1999 ;
  • jeudi comme d’habitude, le Comixweekly, toujours à partir de 21h, où nous reviendrons sur les sorties VO de la semaine, avec un peu d’info sur le dessus pour parfumer.
  • et dimanche, le podcatch qui s’annonce bien chargé, réservez votre soirée…et votre lundi matin, parce que l’émission risque d’atteindre des durées record !

DELCOURT COMICS

STRAY BULLETS TOME 1

Date de sortie :10 avril  2019

Prix : 34.95€/464 pages

Scénario : David Lapham

Dessin : David Lapham

Sollicitation :  Le polar culte de David Lapham est enfin disponible au sein du catalogue Delcourt ! Stray Bullets  est une série mêlant amours et mort et vous laissera sans voix d’une manière que ne désapprouverait pas Chuck Palahniuk !

Stray Bullets, c’est l’histoire de gens qui prennent les mauvaises décisions. Des paumés, des camés, des pauvres types qui perdent le contrôle de leurs vies. Une fillette assiste à un double meurtre, un jeune homme tombe amoureux de la mauvaise personne. Quant à Amy Racecar, elle parle à Dieu… Cette série de portraits constitue autant de fables modernes et sinistres, drôles parfois, violentes toujours.

Avis : voilà un titre dont j’entends parler depuis des années comme l’un des chefs d’oeuvre les plus méconnus du comics moderne. Une oeuvre noire, sombre, à laquelle les oeuvres de Brubaker et Phillips n’ont pas grand chose à envier. Inutile de dire que mes attentes sont plutôt grandes vu le pedigree cité en référence. Pour l’occasion Delcourt  nous propose quelque chose de vraiment attractif, avec un premier tome de plus de 460 pages pour 35€. Je peux comprendre leur approche, après tout, même si la réputation de Stray Bullets est flatteuse, le titre reste assez méconnu et à titre personnel, malgré toutes les éloges, je ne l’ai jamais lu. Il faut dire que le peu que j’ai lu de David Lapham quand il s’est aventuré dans le mainstream ne m’a guère séduit. Peut être fait-il tout simplement partie de ces auteurs qui se révèlent vraiment sur leurs propres travaux.

Verdict : à tester

PAPERBACK

INTERCEPTOR

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix : 16€/144 pages

Scénario : Donny Cates

Dessin : Dylan Burnett

Sollicitation : Nous avons laissé les vampires s’emparer de la Terre. Il est temps de faire le ménage.

Suite à une épidémie de vampires, la race humaine a dû fuir la Terre et élire domicile sur la planète Palus. Mais menacée de nouveau par les monstres qui ont failli l’anéantir, l’humanité lance le programme Interceptor : une mission de reconnaissance menée par une soldat d’élite, Poli, équipée d’une armure de combat surpuissante. Chargée d’annihiler toute vie ennemie de la surface de la planète, Poli découvre une fois sur place que les vampires ne sont pas seuls…

Avis : attendez une minute, si je comprends bien, résumons un peu, soyons clairs et succincts…voilà un bouquin qui nous propose du mécha qui bastonne du vampire dans un monde post apocalyptique avec un peu de space opera dedans ????! mais au nom du dieu des comics, où étais tu durant toute ma vie, Interceptor ??? de fait, cela ne m’étonne qu’à moitié qu’un tel concept soit sorti de la tête de Donny Cates…qui est très présent en ce mois de février décidément.

On l’a ainsi retrouvé en début de mois sur Venom, avant de le voir ici sur Interceptor et plus loin sur la suite de son run sur Doctor Strange et Urban Comics va également proposer une de ses oeuvres indé avant la fin du mois (Ghost Fleet avec l’incroyable Darry Warren Johnson au dessin). Au passage, on notera que face à son succès grandissant…Cates en a profité pour ramener ses copains.

Ainsi, on a vu récemment Dylan Burnett, son compère sur cette mini série, sur Cosmic Ghost Rider et il bosse en ce moment sur la nouvelle série régulière X-Force. De même avec Geoff Shaw avec qui il avait travaillé sur God Country, avant de l’emmener avec lui sur Thanos…

Dans le cas présent, je suis on ne peut plus impatient de découvrir Interceptor. Le mélange des genres est très intéressant…reste à voir l’exécution.

Verdict : à lire.

PANINI COMICS

ALL-NEW UNCANNY AVENGERS T05

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :19,00 €, 168 pages

Episodes : US Uncanny Avengers (2015) 24-30, publiés précédemment dans les revues AVENGERS (2017) 8-11 et AVENGERS UNIVERSE (2017) 4

Scénario : Zub,

Dessin :Jacinto, Izaakse

Sollicitation : Secret Empire ! Les Uncanny Avengers sont emprisonnés sous le dôme de New York ! Enfin, pour ce dernier tome, le Fléau s’invite au Manoir des Avengers et son passage va laisser des traces durables…  

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.  Il me semble que ce tome marque la reprise du titre par Jim Zub qui comme cadeau d’arrivée doit gérer les épisodes ties ins à Secret Empire…

Verdict : pour ceux qui suivent.

AVENGERS ENDGAME – PROLOGUE

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :9,95 € , 96 pages

Episodes : US Marvel Studios’ Captain Marvel Prelude 1, Marvel Studios’  Avengers Endgame Prelude 1-3, inédits

Scénario :

Dessin :

Sollicitation : Iron Man et Steve Rogers sont désormais à la tête de deux groupes d’Avengers. Mais est-ce que cela sera suffisant alors que Thanos son Ordre Noir sèment la terreur et la destruction dans leur sillage ? Et même avec l’aide du Docteur Strange ou des Gardiens de la Galaxie, qui pourra arrêter le Titan ? Avant de découvrir Avengers : Endgame, retrouvez le prologue officiel du film et à ses côtés, vous pourrez également lire celui de Captain Marvel avec de nombreuses scènes inédites.

Avis : oh allons les gars…pourquoi vous vous infligez ça ? à ce stade, vous savez que je ne vais pas être très gentil sur ce genre de sorties !!! alors pour les gens qui n’ont pas suivis, les comics liés aux films ne se distinguent pas par leur grande qualité. Avant ils étaient assez inoffensifs parce qu’ils sortaient en kiosque directement. Mais maintenant, Panini les sort exclusivement en librairie, avec un prix en rapport. Donc non seulement cela n’est pas un comics dont je peux vanter les qualités mais en plus c’est hors de prix…

Verdict : à éviter.

FLÈCHE NOIRE

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix : 32,00 € , 336 pages

Episodes :  US Black Bolt (2017) 1-12, inédits

Scénario : Ahmed,

Dessin :Ward, Hans

Sollicitation : Le roi des Inhumains est en prison. Reste à savoir où, pourquoi et qui le retient captif. Flèche Noire a tout perdu : son royaume, sa famille, ses pouvoirs et, à présent, sa liberté. Mais avant de penser à cela, Blackagar Boltagon devra se faire une place parmi les autres détenus, et pourquoi pas s’allier avec certains d’entre eux pour inverser le climat de terreur qui règne dans cette mystérieuse prison.  L’intégralité de Black Bolt, couronné par l’Eisner Award de la meilleure série en 2018.

Avis : autre série prestigieuse qui sort cette semaine avec le titre acclamé de toute part : Black Bolt. Enfin de toute part…sauf de mon côté. Rassurez vous, si vous avez aimé le titre, je vais pas le traîner dans la boue. Cependant les éloges adressées à la série relèvent du mystère complet pour moi. En effet, j’ai lu les deux premiers épisodes en VO et j’ai laissé tomber car je n’y voyais absolument rien de notable.

Ce n’était pas mauvais,  mais selon mes critères personnels, je ne distinguais rien qui ferait ressortir le titre d’une manière ou d’une autre. Certes je vous accorde que le style graphique de Chris Ward est magnifique et dénote clairement une identité propre. Mais au niveau scénario ? absolument rien n’a retenu mon attention. Je n’y ai vu encore une fois qu’une énième série au scénario ultra décompressé pour pas grand chose.

Alors peut être qu’en poursuivant au delà des premiers épisodes, le titre se révèle, mais en ce qui me concerne, la série m’a laissé complètement froid et indifférent.

Verdict : à tester.

CAPTAIN AMERICA, L’INTEGRALE 1975

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :35,00 €, 232 pages

Episodes : US  Captain America 181-192, publiés précédemment dans les revues Hulk (Arédit) 23, 25 et 28, Hulk (V2, Arédit) 1-2, Captain América (Arédit) 16 et 1 inédit)

Scénario : Englehart,

Dessin :Buscema

Sollicitation : La prestation de Steve Englehart touche à sa fin et pour ses derniers épisodes, il ramène Crâne Rouge ! Retrouvez également un épisode inédit en France signé Marv Wolfman.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Captain America.

CAPTAIN AMERICA : STEVE ROGERS T04

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :16,00 €, 112 pages

Episodes : US FCBD 2017, Captain America Steve Rogers 17-19 et Captain America 25, publiés précédemment dans les revues AVENGERS (2017) 8-11 et SECRET EMPIRE 1)

Scénario : Spencer,

Dessin :Pina, Guinaldo, Saiz

Sollicitation : Secret Empire ! Le plan de Steve Rogers est arrivé à sa glaçante conclusion. Il va désormais devoir faire face aux héros dont Sam Wilson. C’est Captain America contre Captain America  dans ce dernier tome de la saga de Nick Spencer.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les complétistes de Secret Empire

CROSSED +100 T04 : MIMIC

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :19,00 €, 200 pages

Episodes :  US Crossed +100 Mimic 1-6, inédits

Scénario : Gage,

Dessin :Urdinola

Sollicitation : 100 ans dans le futur de l’univers de Crossed, on retrouve les disciples du serial killer Beau Salt. Une saga complète signée par Christos Gage (Superior Spider-Man) dans l’univers créé par Garth Ennis et Alan Moore.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour les fans de Crossed

DAMNATION

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :18,00 € , 136 pages

Episodes : US Damnation 1-4 et Johnny Blaze : Ghost Rider 1, inédits

Scénario : Spencer, Cates,

Dessin :Reis, Kudranski

Sollicitation : Las Vegas a été dévastée durant l’épopée Secret Empire et le Docteur Strange a décidé de lui redonner sa splendeur d’antan. Une intention louable, en soi, mais qui engendre des dommages collatéraux : Méphisto a ouvert un casino dans la ville et n’a pas l’intention de quitter les lieux. L’ambition du Sorcier Suprême était-elle démesurée ? Et pourra-t-il, même s’il a le soutien des Midnight Sons, se débarrasser du seigneur des enfers ?   

Avis : voici le premier des trois tomes consacrés au mini event Damnation qui sort en intégralité cette semaine chez Panini. Un event sur lequel je vais être honnête…je vais être très très partagé et ce malgré la présence de Cates au scénario. Ou du moins une partie du scénario. Car mon problème vient plutôt de celui qui co-écrit, à savoir Nick Spencer.

Pour resituer un peu les choses dans leur contexte, cet event est sorti peu après Secret Empire et comme vous pourrez le noter dès le départ, une grande partie de Damnation s’inscrit dans sa continuité directe avec pour mission d’en annuler une bonne partie des conséquences les plus importantes.

Bien évidemment c’est du comic-book, la disparition des retombées d’un évènement important, on connaît…Mais bizarrement, en ce qui me concerne, je continue de le prendre assez mal…quand ladite annulation intervient dès le mois suivant. Quand on me vend un truc énorme, assez étrangement j’apprécie moyennement que le vendeur se repointe le mois suivant pour me faire payer la reprise de ce qu’il m’a vendu le mois précédent…

Dans le cas présent, c’est d’autant plus étrange que le scénario vient annuler quelque chose que la fin de Secret Empire n’avait pas voulu, assez justement, toucher, pour donner un vrai sens de retombées. Il y avait des pertes et elles comptaient. Et là, on vient nous dire quelques semaines plus tard : ah, ben en fait non.

Et puis la manière dont le scénario en question est exécuté…ce n’est pas vraiment le traitement du siècle. Mais sur ce point, je vais plaider la subjectivité faussée. Comme chacun le sait j’ai détesté Secret Empire et cela a fini d’achever la piètre opinion que j’avais du travail de Spencer, du coup le simple fait de voir son nom sur quelque chose a un effet repoussoir immédiat prouvé. D’où le fait que je n’ai pas voulu toucher son Spider-Man…

Du coup, je vais avoir du mal à vous conseiller cet event, dont je n’ai pas pu dépasser l’épisode inaugural. Les critiques ont en général penchées vers le positif sans être dithyrambiques…donc à chacun de tester.

Verdict : à tester

DAMNATION : IRON FIST & SCARLET SPIDER

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :18,00 €, 136 pages

Episodes : US Scarlet Spider 15-17 et Iron Fist 78-80, inédits

Scénario : David, Brisson,

Dessin :Sliney, Couceiro

Sollicitation : Pour survivre dans un Las Vegas infernal, Iron Fist et Scarlet Spider vont devoir faire face à leurs propres démons ! Retrouvez les aventures des deux héros durant Damnation.

Avis : pas d’avis, n’ayant pas voulu me lancer dans Damnation j’ai évité la plupart des ties ins. Et comme j’ai abandonné assez vite Scarlet Spider et Iron Fist…cela ne me donnait guère envie de revenir.

Verdict : pour les complétistes.

DOCTEUR STRANGE, L’INTEGRALE 1963-66 (NOUVELLE ÉDITION)

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :35,00 €, 288 pages

Episodes : US Strange Tales 110-141

Scénario : Lee,

Dessin :Ditko

Sollicitation : Avec cette réédition, retrouvez la première apparition du Docteur Strange, l’intégralité des premières aventures du Sorcier Suprême et tous les épisodes de Tales of Suspense de 1963 à 1966.  

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Doctor Strange

DOCTEUR STRANGE LEGACY T02 : DAMNATION

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix : 16,00 € , 112 pages

Episodes : US Doctor Strange (2018) 386-390, inédits

Scénario : Cates

Dessin : Henrichon, Irving, Zdarsky

Sollicitation : Si vous pensiez que le maître des arts occultes avait fait face aux pires défis qui puissent exister, sachez que vous vous trompiez. Rien ne pouvait préparer le héros à ce que Donny Cates (Thanos), Niko Henrichon (Pride of Bagdad) et Frazer Irving (Uncanny X-Men) lui réservent dans ces pages qui font écho au crossover Damnation.

Avis : suite et fin, malheureusement, du run de Donny Cates sur Doctor Strange, qui après un premier arc tout simplement génial de bout en bout, achève son travail en devant gérer des ties ins à Damnation. Et pour avoir lu quelqu’uns de ces épisodes, malgré ma perception assez négative de l’event en question, je dois dire que c’est assez bon. On retrouve le style sans retenue de l’auteur qui profite à fond du contexte créé par Damnation pour confronter son personnage à des situations hors normes.

Mais si j’apprécie le travail de l’auteur sur ces épisodes, tirant son parti d’une situation compliquée, ce n’est pas pour ces épisodes que vous devez acheter ce tome. Non, si vous le devez c’est pour un numéro et un seul, l’épisode 390 qui clôt le volume. Donny Cates achève son run avec son meilleur épisode en amenant Spider-Man dans sa hotte tout en clôturant toutes les intrigues et sous intrigues et en laissant le terrain propre pour son successeur.

Vous tirerez plusieurs conclusions de ce numéro :

  • 1/ Cates sait écrire Strange, si vous ne vous en étiez pas encore rendus compte, c’est confirmé ici ;
  • 2/ Cates sait écrire Spider-Man et vous voudrez qu’il en écrive un million de numéros après avoir lu celui-ci. Et je ne plaisante pas, à ce stade Cates est à peu près l’un des rares scénaristes qui me ferait reprendre la lecture de Amazing Spider-Man ;
  • 3/ il faut rapidement associer Cates et Zdarsky sur quelque chose. N’importe quoi et vite car ils signent ici ensemble les deux pages les plus hilarantes que j’ai pu lire depuis des lustres. Rien que pour ces deux pages, le tome vaut l’achat ! oui, c’est à ce point.

Verdict : à posséder

HIT-GIRL T03 : HIT-GIRL À ROME

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :16,00 €, 112 pages

Episodes : US Hit-Girl 9-12, inédits

Scénario : Scavone

Dessin : Albuquerque

Sollicitation :  Mindy est à la poursuite d’un voleur en plein cœur de Rome. Cette traque va faire découvrir à Hit-Girl une histoire macabre qui va la plonger dans la pègre romaine…  Pour ce troisième one-shot du tour du monde de l’héroïne, on retrouve Rafael Albuquerque (Huck) aux dessins.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui veulent continuer à suivre les aventures de Hit Girl

INFINITY T01 & INFINITY T02

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :32,00 €, 336 pages

       32,00 € , 328 pages

Episodes :

INFINITY T01 : US  New Avengers (2013) 7-10, Avengers (2013) 14-19 et Infinity 1-2, publiés précédemment dans les albums MARVEL NOW! : NEW AVENGERS 2, AVENGERS 3-4 et INFINITY

INFINITY T02 : US  New Avengers (2013) 11-12, Avengers (2013) 20-23, Infinity 3-6 et Infinity Against The Tide 1-2, publiés précédemment dans les albums MARVEL NOW! : NEW AVENGERS 2, AVENGERS 4 et INFINITY et MARVEL ABSOLUTE : INFINITY

Scénario : Hickman,

Dessin :Cheung, Caselli, Deodato Jr, Opeña, Weaver, Deodato Jr

Sollicitation : Tous les Avengers doivent s’unir pour affronter une menace d’ampleur cosmique : les implacables Bâtisseurs. Bien qu’épaulés par les principaux empires galactiques, les héros sont-ils vraiment en mesure de les vaincre ? Rien n’est moins sûr. Et en quittant la Terre, ils ne se doutent pas qu’ils laissent à Thanos et à son Ordre Noir la possibilité d’attaquer la planète…   

Les Bâtisseurs sont prêts à tout pour détruire la Terre et les empires galactiques alliés aux Avengers ne semblent pas en mesure de pouvoir les arrêter. Sur Terre, Thanos est déterminé à trouver et tuer le dernier de ses enfants et les Illuminati sont la dernière ligne de défense. Les deux batailles sont cruciales et les deux s’annoncent  quasi impossible à gagner.

Avis : voilà une sortie qui me laisse assez dubitatif à plus d’un titre. Si sur le fond, je comprends bien qu’à l’approche de  la sortie prochaine au cinéma de Avengers : Endgame, Panini veuille avoir sur les étales des librairies beaucoup de matos avec du Thanos dedans, je m’interroge sur le fait que Infinity soit vraiment bien adapté. Oh, il y a du Thanos dedans, avec en plus l’introduction de son Black Order. Mais …ce n’est pas non plus l’oeuvre la plus accessible qui soit.

En effet, il ne faut pas oublier qu’ à l’origine, si Infinity est bien un event publié par Marvel, Infinity s’inscrit avant tout selon moi comme une partie à part entière du run de Jonathan Hickman et ne peut s’apprécier totalement que si l’on a bien en tête les différents nouveaux éléments que l’auteur a précédemment mis en place dans les séries Avengers. Le lire de manière isolée est bien possible, mais la compréhension de certains éléments devient dès lors plus difficile.

D’où l’origine de mes réserves sur cette sortie. Il aurait sans doute mieux valu que Panini entame la réédition du run de Hickman en Deluxe dans son intégralité, ce qui finira par arriver car il est et restera comme le run le plus marquant sur la franchise des années 2010 et laissera du coup pas mal de gens avec des doublons…

À part cette réserve, mon avis général sur cet event est très positif, l’intrigue proposée par Hickman est très solide avec plusieurs séquences réellement bad ass, qui mélangent space-opera bien réalisé (ce qui en comics est assez rare) et guerre sur Terre contre les légions de Thanos, avec quelques confrontations vraiment excitantes, comme le combat Black Bolt/Thanos qui défonce bien.

Verdict : à posséder…dans son intégralité.

LES MONSTRES ATTAQUENT T02 : LE CHEMINEMENT

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :32,00 €, 272 pages

Episodes : US Monsters Unleashed (2017, V2) 1-12, inédits

Scénario : Bunn,

Dessin :Baldeon, Broccardo

Sollicitation : Après les événements des Monstres Attaquent, Kid Kaiju (soutenu par Elsa Bloodstone) et ses monstres deviennent les protecteurs de la Terre ! Une saga inédite illustrée par les dessinateurs de Web Warriors et Star Wars.

Avis : après la réédition de l’event Les Monstres attaquent qui était passé complètement inaperçu au moment de sa sortie, tant aux USA qu’en France, en raison de son pitch assez mince et surtout de la surcharge d’events publiés par Marvel au même moment, Panini lance ici la réédition en deluxe de la courte série spin off qui en a été tirée par l’éditeur. Une série …là aussi peu lue, ce qui n’était guère surprenant…le catalogue de l’éditeur étant déjà bien rempli. Je note cependant au passage que le titre dispose tout de même de quelques atouts, entre la présence de Elsa Bloodstone au cast ou encore de  David Baldeon au dessin qui a signé quelques épisodes et comme l’artiste m’a tapé dans l’oeil depuis son passage sur Domino, cela relève légèrement l’opinion que j’ai de cette série assez dispensable.

Verdict :  à tester

THANOS : LE GANT DE L’INFINI

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :32,00 € , 264 pages

Episodes :  US Infinity Gauntlet (1991) 1-6, publiés précédemment dans l’album MARVEL EVENTS : INFINITY GAUNTLET

Scénario :  Starlin,

Dessin :Pérez, Lim

Sollicitation : Thanos, l’amant de la Mort, est de retour. Il possède une arme qui fait de lui l’être le plus puissant de l’univers : le Gant de l’Infini. Orné de joyaux aux incroyables pouvoirs, il représente entre les mains du Titan, une terrible menace pour toute la réalité. Une menace que les héros de la Terre vont tout faire pour repousser. Le récit culte de Jim Starlin, Georges Pérez et Ron Lim en grand format !

Avis : je vais passer assez vite sur cette 150e réédition de la saga du gant de l’infini. Si vous n’en disposez pas encore (j’imagine que certains ne la possèdent pas encore, mais vraiment soit parce qu’ils sont de tous nouveaux lecteurs qui débarquent soit parce que cela ne les a jamais intéressés), je ne peux que que la recommander. Si Jim Starlin a par la suite continuer d’exploiter la veine Thanos avec des suites à n’en plus finir, le gant de l’infini reste son chef d’oeuvre. Je vous renvoie sur la critique que j’avais réalisé lors de la réédition en marvel select pour de plus amples informations.

Verdict :  à posséder

Critiques : 

BLACK PANTHER – POUR LE WAKANDA ÉTERNEL

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :18,00 €, 136 pages

Episodes : US Wakanda Forever : Amazing Spider-Man, X-Men, Avengers, inédits)

Scénario : Okorafor, Priest,

Dessin :Jimenez, Albuquerque

Sollicitation : Une ancienne Dora Milaje revient pour attaquer la Panthère Noire ! T’Challa et le Wakanda vont avoir besoin de l’aide de Spider-Man, des X-Men et des Avengers pour combattre la traîtresse. Un one-shot inédit.  

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Black Panther

X-MEN : LE RETOUR DU MESSIE

Date de sortie : 10 avril  2019

Prix :70,00 € , 592 pages

Episodes : US  X-Men: Second Coming (2010) 1-2, Uncanny X-Men (1963) 523-525, X-Men Legacy (1991) 235-237, New Mutants (2009) 12-15, X-Force (2008) 26-29, Cable (2008) 25, X-Factor (1986) 204-206, X-Men: Blind Science (2010) 1 et X-Men: Hellbound (2010) 1-3, publiés précédemment dans l’album MARVEL DELUXE : X-MEN LE RETOUR DU MESSIE et dans les revues X-MEN UNIVERSE (V2) 1-4

Scénario : Fraction, Carey, David, Kyle, Yost,

Dessin :Land, Choi, Dodson, Finch

Sollicitation : La population mondiale des homo superior est sur le déclin. Mais un nouveau bébé mutant a fait son apparition : Hope. Pour la protéger, Cable l’emporte avec lui dans le futur. Désormais les X-Men attendent leur retour après leur long voyage temporel. Pour Cyclope, l’adolescente est leur messie, celle qui signera l’apparition de nouveaux mutants. Malheureusement, les ennemis des héros pensent la même chose et s’apprêtent à lancer une attaque d’envergure sur Utopia. Pour protéger Hope, les X-Men sont prêts à mourir. Et ils vont peut être devoir le faire. Retrouvez la suite du Complexe du Messie avec plus de 200 pages inédites en librairie !

Avis :  ou la résolution d’un mystère. L’année dernière, Panini rééditait en Absolute, les deux premières parties de la trilogie Messiah qui a marqué les X-Men dans les années 2000. À cette occasion, nous étions nombreux à nous interroger sur le caractère incomplet de cette édition au regard de l’exclusion de Second coming, dernier volet de cette saga, car si l’on veut faire un absolute ou un omnibus, l’idée est de tout mettre. Nous avons la réponse avec la réédition du crossover en question dans son propre absolute qui pour atteindre une taille respectable a été gonflé d’épisodes inédits en VF. Du coup, le tome atteint quasiment les 600 pages.

Je reste tout de même dubitatif sur la nécessité de l’achat et j’aurai plutôt tendance à vous recommander de prendre le crossover en Deluxe. C’est deux fois moins cher et les parties manquantes ne sont en rien indispensables à la compréhension de Second Coming, qui au passage demeure selon moi la meilleure partie de la trilogie Messiah. Si la première partie était rétrospectivement très efficace et la seconde clairement la plus faible, Second Coming amène enfin à sa conclusion plusieurs années d’intrigues et de sous intrigues courant dans les titres X-Men.

Le plus triste au fond est que Second Coming bénéficie, en partie selon moi,  d’une image positive parce qu’à l’époque déjà les titres mutants réguliers se distinguaient par leur manque d’inspiration et de qualité. Et tout d’un coup, avec ce crossover on avait l’impression que la franchise à l’agonie se réveillait un peu, enfin il se passait quelque chose ! L’ensemble demeure cependant en fait assez convenu, avec la méthode habituelle de repêcher des vilains du passé pour la 1000e fois, quitte à les ressusciter en série…

Le traitement demeure efficace et le crossover franchement plaisant à lire.

Verdict : à lire..dans un format moins cher !

Critique : Bruce Lit 

URBAN COMICS

FLASH REBIRTH TOME 5

Date de sortie : 12 avril  2019

Prix : 28€/312 pages

Episodes : The Flash #34-45 + Annual 1

Scénario : Joshua Williamson

Dessin : Carmine Di Giandomenico

Sollicitation :  Pénitencier à sécurité maximale, Iron Heights abrite les pires criminels de Central City.

Et à présent, c’est là que travaille Barry Allen. Muté auprès du directeur de la prison, Warden Wolfe, l’Homme le rapide du monde a ainsi l’occasion de découvrir ce qu’endurent les vilains une fois qu’ils ont été arrêtés. Et quand l’un d’entre eux est condamné à mort, Flash entend creuser autant que possible pour savoir si cette sentence est bien justifiée…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. En tout cas chapeau à Urban qui est clairement décidé à rattraper son retard sur le titre, avec ce tome de 12 épisodes. Bon, on conserve plus de 20 épisodes de retard sur la VO…mais il y a du progrès.

Verdict :  pour ceux qui continuent de suivre le Flash de Williamson

MIKE CAREY PRESENTE HELLBLAZER TOME 3

Date de sortie : 12 avril  2019

Prix : 28€/400 pages

Episodes : #206-215 + #229 + All His Engines

Scénario : Mike Carey

Dessin : Marcelo Frusin

Sollicitation : Devenir père n’est chose facile pour personne, mais cette évidence prend une tout autre envergure lorsque les enfants en question sont trois démons assoiffés de vengeance.

Et ce n’est pas John Constantine qui pourra dire le contraire. En s’en prenant à l’un des êtres qu’il chérissait le plus, ils ne lui laissent finalement que peu d’alternatives : se rendre en Enfer aux côtés d’un guide des plus étrange. Toutefois, John survivra-t-il à ce voyage périlleux au coeur des limbes ? Ses retrouvailles avec un ennemi longtemps oublié pourrait bien compromettre sérieusement ses plans.

Avis :3e et dernier tome du run de Mike Carey sur la série Hellblazer et comme j’ai pu le dire en intro, l’une des sorties que j’attends le plus cette semaine. J’ai personnellement adoré les deux premiers tomes où l’on retrouvait tout le talent de l’auteur pour mettre en place un récit particulièrement riche et bourré d’idées de tous les côtés. Par ailleurs, la partie graphique s’est avéré très solide surtout pour un titre Vertigo, qui ne s’est jamais vraiment inscrit dans les canons mainstream en termes de styles graphiques représentés. Il faudra cependant que je me remette le second tome un peu en tête car mine de rien, ce dernier est sorti en …juin de l’année dernière…J’ai lu quelques centaines de trucs depuis lors, donc vous excuserez ma mémoire fatiguée.

Verdict : à posséder.

FABLES INTEGRALES TOME 6

Date de sortie : 12 avril  2019

Prix : 28€/ 424 pages

Episodes : FABLES #83-93 + JACK #33-35 + THE LITERALS 1-3 (tomes 14 et 15 des précédentes éditions)

Scénario : Bill Willingham & Matthew Sturges

Dessin :

Sollicitation :  Après une longue période d’exil, Jack est de retour au sein de la communauté des Fables de New York.

Pour le meilleur ? Pas nécessairement… À l’heure où les Fables voient leur existence remise en cause par l’apparition des Littéraux — ces principes de l’écriture personnifiés capables de vie ou de mort sur toute création de l’esprit —, le retour de ce fils prodigue ne fait qu’ajouter à la peine de ses semblables. De plus, tandis que Mister Dark prend le contrôle des ruines de Fableville, à la Ferme, Geppetto réapparaît et oeuvre en silence pour prendre le commandement des sorcières…

Avis : après avoir amené son intrigue principale à son terme, avec le combat final contre l’Adversaire, je vois que Urban Comics réédite ici le crossover entre Fables et son spin off Jack of Fables. Un crossover qui vient clore un certain nombre de sous intrigues qui couraient ici ou là dans les deux titres, mais essentiellement dans Jack of. Pour être honnête je garde très peu de souvenirs de l’ensemble, à part une chose : cela ne servait pas à grand chose. J’avais un avis très réservé sur ce crossover qui était assez laborieux dans l’ensemble, et l’un des points bas des deux séries.

Verdict : à lire tout de même, il y avait ici ou là quelques idées intéressantes.

A propos Sam 1877 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Concernant l’intégrale « Captain America », on a la toute fin de la période Englehart sur le titre (le #186 est son dernier), puis une bonne période de fill-in jusqu’à l’arrivée de Jack Kirby, qui assure le scénario et le dessin dès le #193 (donc prochaine intégrale).
    Perso, seuls les 3 premiers épisodes de cette intégrale sont intéressants, avec des citoyens qui se sentent épris de justice à vouloir « remplacer » Captain America (vu que celui-ci devient « Nomad »).
    Au dessin, on passe du trait classique (mais un peu statique) de Sal Buscema, à un trait plutôt cartoony et dynamique de Frank Robbins, qui n’a pas été du goût de tous …

    Bref, une intégrale que vous pouvez passer.

    • Il faut commencer avec le run de Hickman sur Avengers et New Avengers. Deux titres qui ont été réédités par Panini en format librairie. INfinity s’intercale à peu près au milieu de son run sur les deux séries. Tu auras à mon sens là toutes les clés pour comprendre ce qui se passe.

  2. Merci. C’est peut-être plus simple d’attendre du coup (comme tu le suggères dans l’article) une future édition complète sur le run d’Hickman pour tout comprendre (sans avoir à piocher sur différents comics déjà sorties).

    • Le run de Hickman sur Avengers et New avengers est déjà disponible en librairie. Ensuite, tout dépend dans quelle édition tu souhaites la lire, l’équivalent des 100% ou en deluxe. Chaque format a ses atouts et ses défauts.

Répondre à Sam Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.