Guide de lecture Comics VF : semaine du 16 mai 2019

Edito : comme chaque mois, après deux semaines bien chargées, nous entamons la partie du mois plus calme…où les autres éditeurs sortent de leur retraite pour nous offrir autre chose. C’est Urban Comics qui sort un peu du bois cette semaine, avec quelques titres…et c’est tout !

Il y aurait aussi potentiellement la sortie du second tome de Babyteeth de Donny Cates chez Snorgleux Comics cette semaine, si j’en crois certains sites de vente en ligne…mais à défaut de confirmation par l’éditeur, j’ai préféré ne pas le mentionner…Et pour être honnête vu la piètre qualité du premier tome, ce n’est pas un titre que je vais recommander. Sans le moindre doute la création la plus faible et dispensable de l’auteur.

Au delà, il faudra attendre vraiment la fin du mois pour avoir du vrai lourd, alors que comme je l’ai déjà dit, les mois de juin et juillet s’annoncent beaucoup, mais alors beaucoup plus chargés. Profitons un peu de cette période un poil plus calme donc.

Sortie de la semaine : comme je l’ai dit, une petite semaine niveau sorties…mais malgré tout marquée par une sortie importante :

  • Batman Rebirth tome 8 chez Urban Comics !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme de cette semaine :

  • mardi, le Comixity of the Future past qui reviendra sur l’actu geek de mai 1999 ! toujours à partir de 21h ;
  • vendredi, sans doute vers 13h, nous enregistrerons le Comixweekly de la semaine. Malheureusement, en raison des horaires de boulot de Steve, nous avons dû décaler l’émission. C’était ça ou la faire à 1h du mat…et moi à cette heure là, je fais dodo.

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH TOME 8

Date de sortie : 16 mai 2019

Prix : 19€/208 pages

Épisodes : Batman #44 + #50 + The Brave & The Bold #197 + #51-53

Scénario : Tom King

Dessin : Mikel Janin, Lee Weeks, Joelle Jones

Sollicitation : Pour le Chevalier Noir et la Féline cambrioleuse, l’heure est enfin arrivée.

Il est temps pour Batman et Catwoman de s’unir officiellement. Mais pourront-ils laisser de côté une vie de combat, de liberté mais aussi de solitude et former ensemble un couple inébranlable ? Car, dans l’ombre, déjà leurs ennemis fomentent la perte des deux amants, et qui sait si leurs propres doutes ne causeront pas la perte de leur histoire commune

Avis : bien, nous y voilà enfin, le tome qui doit présenter le fameux mariage entre Batman et Catwoman. Un mariage dont l’annonce, je le rappelle remonte à l’épisode 25 et que Tom King construit petit à petit depuis lors. Un numéro important qui…va faire parler. Je ne vais évidemment pas spoiler le contenu de cet épisode charnière, qui va servir de base à toute la seconde partie du run de King, mais croyez moi, cela va susciter…des réactions.

Et je vais être clair, si dans l’ensemble j’aime le travail de ce scénariste sur le titre, même s’il m’a fallu du temps pour l’apprécier, le numéro 50 m’a laissé avec des sentiments très mitigés. D’une part en raison de son contenu et de la direction qu’il donne au titre, sur lesquels je ne vais pas m’étendre, et d’autre part sur la forme, la narration m’ayant laissé assez froid.

En fait, le principal problème pour moi avec cet épisode est que la conclusion n’est pas entièrement méritée. Il est vrai que King avait commencé à poser les bases souterraines de ce dénouement dans les épisodes précédents. Mais dans le cadre de cet épisode ? on n’a un peu l’impression que cela sort de nulle part au dernier moment. À mon sens, la fin présentée est très mal amenée, presque au détour innocent d’une conversation, sans que le lecteur comprenne vraiment pourquoi ce détail peut avoir des répercussions aussi importantes.

Et comme beaucoup de lecteurs en fait, j’ai failli arrêter la lecture du titre à cet épisode…Oui, c’était à ce point. Sauf que ce très méchant Tom King, après avoir livré ce numéro…présente aux lecteurs ce qui restera sans doute comme l’un de ses meilleurs arcs sur le titre, voire, nous verrons au terme de son run, le meilleur.

Les épisodes 51 à 53, dessinés par Lee Weeks ce qui rien qu’avec cette information doit vous faire saliver, sont des petits joyaux. Dans cet arc, King explore de manière très intéressante la relation Bruce Wayne/Batman, la manière dont Bruce perçoit son alter-ego, ce qu’il représente pour lui, pour Gotham, ses actions, son comportement et surtout ses conséquences sur lui-même et ce ceux qui l’entoure.

À tous les points de vue cet arc est une réussite complète qui vaut à lui seul l’achat du tome. Donc, en conclusion, dans ce tome nous avons un peu le pire et le meilleur de Tom King qui s’enchaînent sans qu’on comprenne trop comment un scénariste peut proposer de telles variations dans la qualité de son travail.

Est-ce que je le recommande ? oui, car c’est clairement un moment important de la vie du personnage dans tous les sens du terme et comme je l’ai dit, les épisodes qui sont présentés ici, les évènements qui prennent place, servent de base à toute la seconde partie du run de Tom King sur le titre qui devrait s’achever aux alentours de l’épisode 100.

Donc si comme moi vous avez décidé d’aller jusqu’au bout, ou que vous vous intéressez à Batman, c’est un peu un incontournable.

Verdict : à posséder.

GREEN LANTERN REBIRTH TOME 5

Date de sortie : 16 mai 2019

Prix : 28€/264 pages

Episodes : Green Lantern #30-31, 33-36 + 37-41

Scénario : Robert Venditti

Dessin : Ethan Van Sciver, Rafa Sandoval,

Sollicitation : Sinestro est de retour.

Et où qu’il aille, l’enfer pave sa route. Voyageant jusqu’à la Terre pour conduire son ennemi devant la justice, Hal Jordan ignore cependant qu’un autre ennemi l’attend, prêt à en découdre. Et l’aide de son ami L’Homme d’Acier ne sera pas de trop, car une menace plus imposante encore est tapie dans l’ombre, dans les profondeurs du cosmos, et compte bien refaire surface…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je vois que Urban continue d’accélérer le rythme de parution de l’édition de la série Green Lantern par Robert Venditti, dont le run s’est achevé vers l’épisode 50, sans doute pour arriver plus rapidement au run Morrison/Sharp qui il est vrai fonctionne beaucoup mieux et sera sans aucun doute bien plus populaire auprès du lectorat.

Verdict : pour ceux qui suivent.

PAPER GIRLS TOME 5

Date de sortie : 16 mai 2019

Prix : 15.50€/136 pages

Episodes : Paper Girls #21-25

Scénario : Brian K.Vaughan

Dessin : Cliff Chiang

Sollicitation : Peut-on échapper à son destin ?

C’est ce que Mac, KJ, Tiff et Erin vont découvrir au cours de leur voyage temporel. Arrivées dans une Cleveland ultra-futuriste, elles ne vont faire la rencontre de vieux amis et enfin découvrir qui est réellement le « Grand Père »…

Avis : sniff, avant dernier tome de la série Paper Girls, et oui déjà, car le titre s’achèvera prochainement au numéro 30 aux USA, soit …ben je crois le mois prochain en VO ! ce qui signifie que nous verrons la conclusion prochainement en VF. Et oui, cela me fait verser une petite larme (petite, n’oublions pas que mon coeur pompe un fluide noir rempli d’acide et de cynisme froid) car j’ai appris à vraiment aimer cette série.

Ce qui est amusant quand on pense combien les premiers tomes m’avaient laissé assez froid. Et puis au bout de 2-3 tomes quelque chose s’est passé…je me suis rendu compte que je m’étais vraiment attaché aux personnages. Oh, je captais toujours aussi peu de choses à l’intrigue spatio-temporelle complètement foutraque mise en scène par Vaughan…mais je voulais vraiment savoir ce qui allait arriver à nos quatre jeunes héroïnes.

Bien évidemment, je n’oublie pas le boulot merveilleux de Cliff Chiang sur la partie graphique. Ce n’est pas pour rien que c’est un de mes artistes préférés ! et il a démontré ici qu’outre ses talents de base vu dans ses précédents travaux, il savait également donner vie à toutes les idées et concepts bien allumés de Vaughan…

Verdict : à posséder

A propos Sam 1837 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.