Guide de lecture Comics VO : semaine du 15 mai 2019

Edito : ohhh mais qu’elle est belle cette semaine ! bon, pas pour DC…ou pour l’indé…mais pour Marvel, la vache, que de bonnes séries en perspective à se mettre sous la dent. En fait, …je crois que l’éditeur présente tout ce que j’adore chez eux …ce mercredi. Bon, du coup, le reste du mois va être un peu vide, mais en même temps, on va enchaîner les bonnes lectures !

Du côté de chez Dc, après des mois à couper dans tous les sens, on est arrivé, je pense à un plancher, car désormais l’éditeur sort…deux fois moins de comics que Marvel…Cela fait beaucoup. Cela sent le recentrage avant de repasser à l’offensive…Et en même temps, je trouve cette approche plus saine. Plutôt que de noyer le marché, l’éditeur se concentre sur ses principales franchises, quelque chose qu’on lui demandait depuis un certain temps.

Cependant, le problème c’est qu’en dehors de quelque séries, comme Batman, Green Lantern, ou Justice League, peu apparaissent comme des incontournables. Et je ne ressens pas vraiment d’élan particulier autour des nouveaux runs ayant débutés récemment sur Wonder Woman ou Aquaman…Donc il y a clairement du boulot à abattre pour remettre tout cela à flot.

Peut être que si l’éditeur arrive à achever Doomsday Clock un jour, cela débloquera des choses ?

Sorties de la semaine : euhhh tout ? très honnêtement c’est l’une de ces semaines, où tout est alléchant surtout car comme je l’ai dit en intro…Marvel sort tout ce que j’aime chez eux cette semaine !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme de cette semaine :

  • mardi, le Comixity of the Future past qui reviendra sur l’actu geek de mai 1999 ! toujours à partir de 21h ;
  • vendredi, sans doute vers 13h, nous enregistrerons le Comixweekly de la semaine. Malheureusement, en raison des horaires de boulot de Steve, nous avons dû décaler l’émission. C’était ça ou la faire à 1h du mat…et moi à cette heure là, je fais dodo.

DC COMICS

BATMAN #71

Prix : $3.99

Scénario : Tom King

Dessin : Mikel Janin

Sollicitation : “The Fall and the Fallen” continues! Will it be father and son working together, or tearing each other apart? When it comes to the Waynes, expect a little of both. In the quest to get Bruce Wayne to hang up the cape and cowl, Thomas Wayne is going to have to use a little tough love. Only, not all the muscle behind it will be his own.

Avis : après avoir achevé Knightmares, Tom King nous a offert un peu d’action dans le dernier épisode, avec un Batman bien décidé à faire payer Bane…mais forcé de de sortir d’Arkham où il était enfermé par des manières assez …directes ! on sent bien à la fois que le scénariste a voulu alléger un peu la frustration des lecteurs après 7 épisodes de cauchemar avec un peu d’action, mais aussi installer un effet miroir avec l’arc I am Bane, où ce dernier avait dû également employer ses poings…pour entrer dans Arkham.

On sent que Bane est bien décidé à faire payer Batman et qu’il lui a ainsi envoyé un message assez clair sur ce qu’il comptait lui faire subir…mais ce n’est pas ce qui nous intéresse, alors que l’on espère que cette fois King va nous donner ce que l’on attend vraiment,  à savoir la rencontre Batman / Flashpoint Batman, donc Bruce/Thomas Wayne. On nous l’annonce depuis l’épisode 50, on y était presque juste avant de plonger dans Knightmares, donc là j’espère que le scénariste ne va pas à nouveau nous faire attendre.

Et pas d’artifice cette fois !!! hein ? pas de “je vous l’annonce sur la dernière page, comme ça vous êtes obligés de revenir pour l’épisode suivant”. Non, non et non, là tu nous donnes ce que tu nous annonces depuis un an !!!

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

DAREDEVIL #5

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : Marco Checchetto

Sollicitation : Accused of murder, Daredevil has been on the run trying to prove his innocence. But even he can’t outrun judgment forever. The explosive finale of Chip Zdarsky’s first arc of DAREDEVIL!

Avis : conclusion du premier arc de la série Daredevil par la nouvelle équipe créative et après 4 épisodes de très grande qualité, qui ont renoués avec les racines noires du titre époque Frank Miller/Bendis/Brubaker, Zdarsky doit désormais…assurer l’atterrissage ! à savoir que va faire Daredevil désormais ? à la fin du dernier épisode, il semble s’être fixé une nouvelle mission …mais est-ce que son code moral, même distordu ne devrait pas l’amener à prendre une certaine décision ?

Comme vous vous doutez, vu les éloges que je fais sur le titre, j’adore la direction impulsée par le nouveau scénariste. Elle pose de très nombreuses questions avec aucune réponse facile…comme tout bon titre DD se doit de le faire. Plus que toute autre série de super-héros, presque plus que le Punisher qui au final dispose d’un code d’honneur très clair qui laisse peu de place au doute, DD a toujours navigué depuis l’époque Miller dans une belle zone grise morale.

J’espère vraiment du coup que le scénariste saura comment faire rebondir son récit à la fin de ce premier arc. Est-ce que l’on continuera simplement à suivre un Matt Murdock devant faire face aux conséquences de ses actes où un nouvel élément va t-il s’ajouter ? on croise les doigts que Zdarsky ait une direction claire en tête.

Verdict :  BUY !

GUARDIANS OF THE GALAXY #5

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates

Dessin : Geoff Shaw

Sollicitation : Hela hath no fury ! At the mercy of the Goddess of Death ! Hela’s dreams of resurrecting Thanos are finally within reach…But what will the Guardians have to sacrifice in order to prevent that?

Avis : suite de la série GoG par Donny Cates qui après deux épisodes franchement mous du gland s’est enfin réveillé dans l’épisode 4, riche en événements alors que l’intrigue se décidait enfin à redémarrer. De fait, comme le premier arc est en 6 parties, je me demande vraiment si Cates n’a pas volontairement allongé un peu trop certains éléments pour tenir la longueur requise. J’avais déjà un peu ce sentiment sur le premier arc de Venom où certains épisodes sans être gratuits à la Bendis, voyaient un peu l’intrigue stagner.

Il reste désormais à voir s’il saura continuer dans cette direction plus dynamique, alors que les GoG ont rencontré les Dark Guardians dans l’épisode 4 et que Hela et le Black Order continuent de comploter plus ou moins dans l’ombre. Alors alliance entre Dark et GoG  contre Hela ? ou chacun de son côté ? y aura-t-il de vraies répercussions à ce que nous avons vu dans le dernier épisode ? j’ai envie de voir en tout cas où va nous amener Cates.

Verdict : Check it

IMMORTAL HULK #17

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing

Dessin : Joe Benett

Sollicitation : Bruce Banner is trapped inside Shadow Base Site A — powerless and hunted by their top assassin. He can’t run forever. He can’t change form. He can’t survive…without THE IMMORTAL HULK. But not the one you think.

Avis : l’on savait que le bouche à oreille pour Immortal Hulk était très bon depuis des mois. De fait, nous sommes nombreux à parler de manière très positive de la série depuis sa reprise en main par Al Ewing et Joe Bennett et petit à petit nous avons vu les ventes augmenter au lieu de connaître le phénomène d’attrition habituel…et avec l’épisode 16, Marvel a clairement décidé de donner un titre un coup de boost…qui a permis au titre d’arriver dans le top 5 des ventes se payant le luxe de passer devant Batman, une vraie performance !

Et à l’inverse de Tom King sur Batman, que j’aime beaucoup mais trouve trop long, j’ai un peu l’impression que ce run sur Hulk va passer trop vite, alors que Ewing a annoncé qu’il arrivait à peu près à la moitié de ses plans sur le titre…Donc on peut imaginer un run en 40/50 épisodes…Et si cela reste aussi bon jusqu’au bout, on tiendra sans doute le meilleur run sur le personnage depuis…ben Peter David. Oh, il y a eu des bons runs entre temps, comme ceux de Bruce Jones et Greg Pak, mais là à mon sens on tient vraiment un classique de chez classiques.

Donc si vous n’avez pas encore rejoints le train, il est plus que temps, sachant que le titre est disponible en VF…et qu’il marche très bien, puisque Panini a déjà annoncé avoir dû lancer une seconde impression à peine quelques mois après sa sortie, ce qui est assez rare pour être noté !

Verdict : BUY !

SPIDER-MAN LIFE STORY #3

Prix : $4.99

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : Mark Bagley

Sollicitation : THE REAL-TIME LIFE STORY OF SPIDER-MAN CONTINUES! It’s the 1980s and Peter’s life gets upended with wars both global and secret. And death stalks him at every turn. With a family and a world to protect, can he save everyone before it’s too late?

Avis : ahhh, mais que j’aime cette semaine de sorties chez Marvel, avec leurs meilleurs bouquins du moment, et Spider-Man life Story est clairement dans le très haut du panier, confirmant encore une fois le statut grandissant de Zdarsky chez l’éditeur. Je me demande même si au terme de Life Story, ils ne vont pas vouloir lui confier un autre projet…

En effet, avec cette approche en temps réel de l’histoire réinterprétée de Spider-Man, le scénariste nous livre un projet de type prestigieux comme on en voit peu chez Marvel, mais qui dans le cas présent va clairement rester longtemps dans les mémoires au vu de sa grande qualité.

Et après les années 60 et 70, où nous avons abordé la première confrontation Osborn et la première saga du clone (avec des conséquences énormes), nous plongeons dans les années 80, alors que Peter approche de la quarantaine, entre Secret Wars et The last hunt of Kraven ! deux sagas importantes de l’époque qui ont marquées le personnage !

Les premières pages previews sont d’ailleurs sorties et …la vache, le nombre d’intrigue qu’il arrive à caler en quelques pages, c’est tout simplement impressionnant. Du coup, je recommande vraiment la maxi série, même un lecteur désabusé comme moi de Spider-Man y trouve son compte, donc c’est dire !

Verdict : BUY !

UNCANNY X-MEN #18

Prix : $3.99

Scénario : Matthew Rosenberg

Dessin : Carlos Villa

Sollicitation : Then…the new Black King of the Hellfire Club makes a move.

Avis : c’est moi où Matthew Rosenberg commence vraiment à savoir ce qu’il fait sur Uncanny X-Men ??? oui, je suis le premier surpris, mais bon voilà, il faut l’admettre, après une série d’épisodes franchement très solides (mais avec des problèmes de caractérisation encore présents ici ou là), le fait est que l’épisode 17 était très réussi.

Entre la métaphore sociale maîtrisée, l’état d’épuisement des mutants face à leurs pertes en série, les conflits toujours sous-jacents entre Cyclops et Wolverine sur la manière de gérer les choses et cette XXX de révélation finale totalement inattendue, je peux vous dire que j’ai vraiment aimé cet épisode.

D’autant que cette dernière page…comment dire…elle modifie du coup beaucoup de choses pour les X-Men et leur relation au Hellfire Club. Si cela est vraiment confirmé dans cet épisode, comme semble le suggérer la couverture, avec une alliance en plus (en PLUS !!!) entre Emma et Mystique, le scénariste pourrait bien réussir l’impossible, rendre de nouveau intéressant cet ennemi, très clairement usé depuis des décennies maintenant…

Reste à voir comment il va traiter le cas Emma Frost, personnage massacré ces dernières années, par des auteurs peu inspirés qui avaient juste besoin d’un vilain sans vraiment réfléchir sur le fond au fait qu’ils mettaient à la poubelle 20 ans de développement de personnage.

Je ne vais pas dire que je regretterai Rosenberg quand Hickman sera présent, …mais si le staff édito peut lui laisser une place et qu’il maintient ce niveau de qualité, je serai prêt à le suivre.

Verdict : BUY !!! (non sans déconner, c’est bien !!)

WAR OF REALMS #4

Prix : $4.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Russel Dauterman

Sollicitation : Pray to All-Mother Freyja! For in her hands lies the key to ending Malekith’s war. The Black Bifrost — the only method of travel for Malekith’s vast armies — must fall. Even with the Punisher, Ghost Rider, Blade and Hulk (Jen Walters) at Freyja’s side, how many Dark Elves can one goddess kill? While Freyja’s team heads for the swamps of Svartalfheim, Captain America’s rescue mission in Jotunheim faces the wrath of giants, Captain Marvel leads a global assault team against Malekith’s allies and the Black Panther defends Avengers Mountain against a siege of mythic proportion. None of them know that Malekith has a secret weapon. And its bite will prove most…VENOMOUS.

Avis : 4e épisode de War of Realms et….je dois dire que je commence un peu à l’inquiéter pour cet event. En effet, au fil des dernières semaines j’ai commencé à voir se multiplier les mini séries ties ins ici ou là, ce qui est normal avec Marvel…sauf que certaines me semble traiter d’intrigues qui ont avant tout leur place dans la mini série principale, du coup ma question est simple : mais de quoi va parler Jason Aaron ? en effet, les sous équipes d’Avengers se sont multipliées dans tous les sens pour nourrir les ties ins, dont certains gérés par Aaron lui même dans Thor et Avengers, mais quels événements importants restent-ils  traiter dans la mini série principale ? quels personnages va-t-il concrètement suivre ? Ma crainte est de voir l’auteur tomber dans les travers de l’épisode 3 en suivant tout et rien à la fois, donnant à chaque épisode de l’event une espèce d’effet zapping où on se contente de vendre du tie in.

Verdict : Buy – mais je reste inquiet après un très bon démarrage

A propos Sam 1837 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Hello !

    C’est vrai que Marvel domine cette semaine avec, en plus, ses meilleures séries !

    Mais l’indé se défend quand même avec Farmhand, Oblivion Song, Fairlady, The Life and Death of Toyo Harada et American Carnage (même si c’est Vertigo). Que de très bonnes séries ! Ce qui fait une semaine encore plus énorme pour ma part !

  2. Marvel est revenu en force c’est clair. Ça fait plaisir !
    Rosenberg sur les X-Men oui mais j’ai trouvé la mort de « beep » très conne face a 3 clampins sans pouvoir… Alors que le personnage a des pouvoirs mutants et s’est déjà trouvé en face de bien plus redoutable que ces 3 idiots….bref ça m’a dérangé un peu cette mort facile…

  3. « Un très bon démarrage pour War of the Realms » ? Alors là, je ne comprend pas où réside l’intérêt : c’est vide au possible.

    Je te résume le n°1 que je viens de lire : « Des super héros Marvel affrontent les forces de Malekith ». Voilà, c’est tout.

    Si tu n’a rien lu avant, pas grave. (je n’ai pas lu Aaron sur Thor depuis God of Thunder…)

    C’est basique, une énième grosse baston…

    En revanche, si tu n’avais pas lu Captain America de Spencer pour aborder Secret Empire, là tout de suite, ça devenait plus problématique. Il y avait juste plus de substance. (et je pèse mes mots)

    Impossible d’ailleurs de résumer en une phrase le pitch de Secret Empire, qui ne tombait pas dans la grosse baston et avait quantité de sous intrigues (autre que de suivre x perso contre x méchant). Ça tenterait à prouver qu’il y avait autrement plus de matière dans SE (mais c’est un exemple) que dans ce WotR, qui me fait penser à un énième event baston type Fear Itself.

    Bref, aucun intérêt. Un pass en ce qui me concerne pour cet évent.

  4. Alors, j’ai lu aussi Batman #71… Je n’avais pas lu le titre depuis une bonne dizaine de numéros, et pourtant, RIEN n’a évolué depuis ma dernière lecture. On en est EXACTEMENT au même point. Lorsqu’on parle de décompression… Après certains s’extasient sur le fait qu’il ait prévu 100 numéros, forcément, si l’histoire n’avance pas, ou si peu, c’est plus simple déjà.

    Et puis cette narration, toujours paresseuse, des phrases courtes, presque des répliques ressassées inlassablement par des persos complètement lobotomisés. Oserais je dire abrutis ? Entre Gordon « bouhouhou, Batman a tapé, c’est pas bien ! » (mais depuis quand ?!) et un Batman en pleine dépression et crise d’ado à 50 piges…

    En plus le coup de « depuis le #50, il est détruit, c’est la descente ». NON. Depuis le PREMIER il est comme ça, en pleine descente, au bout du rouleau, sauf qu’avant le #50 on n’avait pas vraiment de raison de le voir ainsi. Du coup la série ne cesse de se répéter d’arc en arc avec un Batman qui fait des simagrées.

    En fait Tom King rend les personnages tellement agaçants qu’on a vraiment envie de les voir tous disparaître.

  5. J’ai lu les Spider-Man Life Story, et c’est vraiment sympa, bien que je serais un peu moins dithyrambique que vous.

    C’est de bons « What If », avec la particularité d’avancer en temps réel. Mais on n’est pas non plus au niveau d’un Spider-Man Blue, qui reste vraiment mémorable avec sa narration excellente et des persos à la caractérisation parfaite. Là, la narration est tout de suite plus facile, avec des persos qui vont réagir aux événements d’une manière qui semble impulsive (forcément vu qu’on n’assiste pas à leur évolution durant les années manquantes).

    Pour l’instant l’épisode le plus mémorable reste le #2 car il y a des éléments inattendus et bien pensés (le #3 au final m’a un poil déçu car à part le twist final, c’est assez proche de ce qui s’est réellement passé).

    Bref, c’est une série dont je me souviendrais avec plaisir mais qui ne me marquera pas autant que SMB ou encore pour citer un projet actuel, X-Men Grand Design qui est à mon sens plus ambitieux comme exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.