Guide de lecture Comics VF : semaine du 03 juillet 2019


Edito : oh grand dieu des comics, mais c’est quoi cette semaine ???!!! ah oui, c’est vrai c’est la semaine avant les vacances et les éditeurs BOURRENT !!! c’est bien simple, après cette semaine on ne revoit pas les titre Urban avant mi-août, Panini reste par contre sur son rythme normal, avec les deux première semaines du mois bien occupés et ils reprennent normalement dès le début du mois prochain…avec encore une fois un programme de dingue ! cette semaine, nous avons donc droit à  plus d’une trentaine de sorties, l’une des plus grosses de l’année et…la vache j’en ai bien bavé pour l’écrire ce guide parce qu’il y a beaucoup de bonnes choses ! 

Je m’excuse d’ailleurs au passage de la longueur de l’article, mais il y avait beaucoup de publications et beaucoup de choses à dire. J’espère que cela reste lisible. De fait, je crois…que c’est l’article le plus long (ou en tout cas dans le top 5 des plus longs) que j’ai jamais écrit depuis mon arrivée sur le site comme chroniqueur il y a quoi…presque 10 ans ? (la vache je suis vieux). 

Sortie de la semaine : plusieurs grosses, très grosses sorties cette semaine : 

  • BPRD – un mal bien connu chez Delcourt Comics ;
  • Doctor Strange qui est relancé par Mark Waid chez Panini Comics ;
  • Le Thanos de Cates qui est réédité, même si j’ai un avis salé sur l’édition de Panini ;
  • chez Urban Comics, le Swamp Thing d’Alan Moore, la suite de Black Hammer de Jeff Lemire, la nouvelle série de Remender et Bengal ! mais aussi la Flash War dans Flash Rebirth, la suite de Deathstroke Rebirth et enfin la Justice League Dark de James Tynion Iv

Emission de la semaine : une seule émission au programme cette semaine :

  • le Comixweekly, de retour le jeudi, a partir de 21h sur Mixlr (pour l’instant) où nous parlerons des sorties VO de la semaine avec un peu d’infos sur le dessus !

BLISS COMICS

VALIANT HIGH 

Date de sortie : 05 juillet  2019

Prix : 15.90€/112 pages

Episodes : Valiant High #1-4

Scénario : Daniel Kibblesmith

Dessin :Derek Charm

Sollicitation : À VALIANT HIGH, les adolescents d’aujourd’hui sont entraînés pour devenir les héros de demain. Une seule règle dans l’enceinte du lycée : pas de pouvoirs.

Entre les cours, le bal de promo et la grande finale de football américain, Amanda, Faith et les autres élèves tentent d’apprivoiser leurs dons. Mais la mise en pratique pourrait bien arriver plus vite que prévu !

Une menace gronde dans les sous-sols du lycée… et le mystérieux directeur Harada aura besoin de l’aide de tous les élèves.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux que le concept attire. 

DELCOURT COMICS

BPRD – UN MAL BIEN CONNU

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix : 29.95€/

Scénario : Mike Mignola & Scott Allie 

Dessin :Laurence Campbell & Sabastian Fiumara 

Sollicitation : Mike Mignola continue à faire évoluer son équipe d’enquêteurs du Paranormal et à enrichir son univers. Après B.P.R.D., B.P.R.D. Origines, et B.P.R.D. L’Enfer sur terre, découvrez Un Mal bien connu sur les conséquences de l’invasion des monstres.

Avant la victoire du B.P.R.D., les monstres issus du pire des cauchemars Lovecraftiens ont dévasté la Terre. Alors que la société tente de se reconstruire, d’étranges cultes apparaissent et se disputent le leadership, le Démon Varvara en tête. Abe Sapien revient de son exil imposé, tandis que Liz Sherman regagne le Bureau. Mais la plus grande des surprises est sans doute la réapparition de Hellboy lui-même…

Avis : suite presque surprise de BPRD cette semaine. Surprise tant la fin de BPRD Enfer sur Terre sonnait comme une belle conclusion à la saga dans son entier. Entre cela et Hellboy en enfer, Mignola était clairement en position de mettre un point final à son univers. J’espère donc vraiment que l’histoire présentée ici justifie cette continuation, mais la sollicitation ne me donne guère confiance, notamment l’annonce du retour d’un certain personnage. Si l’on peut imaginer que les conséquences de BPRD Enfer sur Terre seront au centre du récit, il faut souhaiter qu’ils ne nous la joueront pas comme les grands éditeurs, a savoir la semaine après un gigantesque cataclysme c’est comme il ne s’était rien passé…Nous verrons bien, Mignola ne m’a jamais déçu sur son univers, donc j’y vais avec une confiance innocente…

Verdict :  à lire

CREATURES SACREES TOME 2

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix : 15.95€/192 pages 

Scénario : Klaus Janson & Pablo Raimondi

Dessin :Klaus Janson & Pablo Raimondi

Sollicitation : Klaus Janson (The Dark Knight Returns, The Punisher, Daredevil) est un monstre sacré de la BD américaine et l’un des derniers maîtres de l’encrage traditionnel aux USA. Il se joint à Pablo Raimondi (X-Factor) pour créer sa première série indépendante.

Depuis la nuit des temps, en secret les Sept Pêchés Capitaux ont parcouru en secret la Terre en tant que personnes. Ils appartiennent à l’ancienne race des Néphilimes, capables de susciter et contrôler les émotions. Ils poussent Josh Miller, un jeune étudiant, à tuer Naviel, un Ange laissé sur Terre afin de surveiller les Néphilimes. Maintenant que Naviel n’est plus là, les catastrophes s’enchaînent…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Delcourt fait bien le job pour le coup en publiant l’ensemble des épisodes disponibles en VO en peu de temps. Si je devais râler, parce que vous me connaissez, je me demande s’il n’aurait pas été plus simple de publier l’ensemble des épisodes disponibles en un seul gros volume de 300 pages. Après tout, l’éditeur maîtrise bien ce genre de format, comme le montre encore une fois cette semaine le tome consacré à BPRD. 

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome sorti il y à deux mois. 

HI COMICS

TORTUES NINJAS TOME 0 – NOUVEAU DEPART

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix : 49.90€/416 PAGES 

Episodes : Omnibus 1-4

Scénario : Kevin Eastman 

Dessin : Tom Watltz 

Sollicitation : L’histoire est bien connue : des mutants, un rat géant, quatre frères et l’inévitable Shredder. Et s’il y avait beaucoup plus d’éléments qui font des Tortues Ninja ce qu’elles sont réellement ? Et si Leonardo, Raphael, Michelangelo et Donatello n’étaient pas les seuls à avoir goûté au stupéfiant Mutagen ? C’est ce que vous allez découvrir dans cette édition regroupant les quatre premiers tomes de la série définitive consacrée aux fils de Splinter. Transposés tout droit de leur Japon féodal à un laboratoire de New York, les voilà destinés à déjouer les menaces qui pèsent sur le monde depuis leur base légendaire dans les égouts de Manhattan.

De l’opposition au cœur du Clan Foot entre Oroku Saki et Hamato Yoshi au drame terrible qui enverra ses quatre fils dans notre présent, levez le voile sur les origines des Tortues Ninja et de leurs plus féroces adversaires, dans une série qui redéfinit à tout jamais la nature profonde des héros culte des années 1980 !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. En tout cas, voilà un tome ambitieux. 

Verdict : pour les nombreux fans de la franchise. 

MANA BOOKS

STRANGER THINGS 

Date de sortie : 04 juillet 2019

Prix : 15€/91 pages 

Scénario : Jody Houser 

Dessin : Keith Champagne 

Sollicitation : Le phénomène Stranger Things arrive chez Mana Books avec une série 100% officielle et inédite !

Will Byers ne comprend pas dans quel monde il se trouve ni comment il est arrivé là, mais une chose est sûre : il n’est pas en sécurité. Sa famille et ses amis ont disparu, tandis qu’un terrible monstre rôde dans les ténèbres de cette réalité parallèle. Seule la voix de sa mère semble parvenir à traverser les dimensions, mais comment lui répondre ? Sait-elle au moins où il est ? Livré à lui-même, le jeune garçon va se raccrocher au souvenir des moments passés avec ses proches pour éviter de sombrer dans la folie… et tout faire pour échapper au Démogorgon.

Plongez dans le cauchemardesque Monde à l’Envers et découvrez les événements vécus par Will dans cette histoire inédite, qui jette un éclairage nouveau sur la première saison de la série phénomène de Netflix

Avis : voilà sans doute l’une des grosses sorties de la semaine…sur laquelle je n’ai pas vraiment d’avis. Je n’ai en effet jamais regardé la série TV Stranger things et le propos de base un peu trop teinté de nostalgie (qui est quelque chose que je n’aime guère) ne me parle pas vraiment. Donc, je signale le titre pour les nombreux fans. Je me souviens que j’avais vu les résultats des ventes stratosphériques réalisés par Dark Horse au moment de la sortie de ces épisodes aux USA, ce qui avait dû leur faire du bien. Stranger things étant une des rares nouvelles franchises qu’ils sont parvenus à acquérir après bien des années de pertes successives de licenses. 

Verdict : pour les nombreux fans de Stranger things.

PANINI COMICS

AVENGERS 6

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix : 7,50 €, 112 pages

Épisodes : US Avengers (2018) 10, Thor 5 et Captain America (2018) 3-4, inédits

Sollicitation : Découvrez le 700e épisode des Avengers, cinquante pages d’action scénarisées par Aaron, accompagné d’une incroyable équipe de dessinateurs ! Nous jetons un œil sur le futur de la Terre dans une histoire de Thor signée Aaron et Del Mundo, tandis que Captain America entame un voyage à travers les États-Unis et que de puissants ennemis préparent sa chute, par Coates et Yu.

Avis : ah oui, c’est vrai le 10e épisode de cette série Avengers, correspond techniquement au 700e…vous n’y comprenez plus grand chose ? oui, ben c’est normal. Mon conseil, ne cherchez pas à comprendre, voyez simplement si le contenu vous attire. En ce qui me concerne, j’ai vraiment essayé de m’y intéresser…mais sans grand succès. La lecture de ce numéro n’a fait que me confirmer que les Avengers d’Aaron ne fonctionnaient vraiment pas avec moi. Le scénario sans être vraiment confus est réellement mal foutu. 

On sent que le scénariste veut faire les choses en grand avec le titre, qu’il cherche à rendre au bouquin un certain niveau de divertissement pour le lecteur, ramener un peu de la flamme passée des années 60/70 quand tout pouvait un peu arriver dans chaque épisode. Sauf que l’exécution n’est pas à la hauteur de l’énergie déployée. Tout apparaît très superficiel et forcé, les caractérisations des personnages sont aux fraises et l’action décérébrée semble prendre le pas sur …ben tout le reste. 

C’est bien d’avoir de l’action. J’adore cela. Mais il faut que cela soit amené de manière satisfaisante. Sinon, cela donne ce que nous avons là, juste des gens qui se tapent dessus sur 30 pages…parce que et pis c’est tout. 

Malheureusement au moment où il écrivait ces épisodes, Aaron ne devait vraiment pas être inspiré, car le niveau n’est pas non plus particulièrement brillant sur le petit arc qui débute sur Thor ce mois-ci. Le résultat final n’est pas si mal, mais là aussi, l’approche d’Aaron n’est guère satisfaisante à la lecture… Malheureusement, cela nous rappelle encore une fois que ce scénariste demeure particulièrement inégal. Il peut être très bon, mais il peut aussi pondre des trucs très moyens…au pire moment. 

Verdict : bof bof. 

DEADPOOL 6

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes :  US Deadpool (2018) 6, Spider-Man/Deadpool (2016) 41-42, Domino (2018) 7, Deadpool Assassin 4, inédits)

Sollicitation : C’est Noël pour Deadpool ! Et Noël, c’est l’amour, les cadeaux… et les balles ?? Puis le Mercenaire Disert et Spider-Man partent pour un road trip qui les emmènera à l’autre bout de l’univers ! La saga de Deadpool se poursuit avec Threnody alors que Domino en commence une toute nouvelle. Par Young, Hepburn, Thompson, Bunn, Bagley,Roche, Horak,Simone et Baldeón.

Avis : pas vraiment d’avis sur ce mag. J’évoquerai rapidement Domino qui entame un nouvel arc que je n’ai guère apprécié par rapport au premier. Si l’on retrouve la plupart des ingrédients qui ont fait la réussite du premier arc, avec un cast disposant d’une vrai alchimie, de l’humour, pas mal d’action et le boulot toujours phénoménal de David Baldeon au dessin, le scénario est cependant un peu moins maîtrisé et ambitieux. L’ensemble se cherche un peu si bien que cela donne une intrigue moins solide et moins inspirée. Cela reste divertissant, mais il manque une dimension personnelle présente dans le premier arc qui est moins présente ici. 

Verdict : pour les fans de Deadpool

SPIDER-MAN 6

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes : US Amazing Spider-Man (2018) 8, Spectacular Spider-Man 310-311, Spider-Gwen : Ghost Spider 2, Scarlet Spider 20, inédits

Sollicitation : Le retour de la Chatte Noire coïncide avec celui de Spencer et Ramos ! Chip Zdarsky, lui, dit au revoir à Peter Parker avec un dernier épisode dont il signe le scénario et les dessins. Plus Spider-Manet Spider-Gwen contre Morlu ndans un tie-in de Spider-Geddon(par McGuire/Kampe et Ryan/Frigeri), et enfin le retour de Scarlet Spider, par David/Sliney.

Avis : contrairement aux mois précédents, je vais parler un peu de Spider-Man, et oui tout finit par arriver, pour évoquer le dernier épisode de Chip Zdarsky sur Spectacular Spider-Man. Pour faire simple et vite, comme vous le savez sans doute, cela fait un moment que j’ai décroché des titres Spider-Man. Et le million de titres parus ces derniers temps ne m’ont guère fait changer d’avis. Sauf que Zdarsky semble avoir en tête l’idée de me reconvertir.

Il signe en effet en ce moment l’un des meilleurs bouquins autour du personnage aux USA avec la mini série Spider-Man Life Story, qui j’espère sortira en VF prochainement car je brûle d’envie de vous en parler. Et on peut voir combien ce numéro final de Spectacular montre combien il maîtrise le personnage et le titre. C’est un très très bon épisode qui met en avant l’émotion et les petits drames plus intimes qui peuvent émailler l’existence de Spidey. 

C’est réellement étonnant, car au vu des projets passés de cet auteur, on l’imaginait plus tourné vers l’humour. Mais comme il le montre ici, ou dans Life Story ou dans son run sur Daredevil, il sait aller dans les coins sombres et torturés et emmener le lecteur avec lui de manière particulièrement efficace. C’est une des raisons pour lesquelles ce scénariste est devenu depuis le début de l’année 2019 aux USA un des auteurs les plus appréciés de Marvel. 

Verdict : à lire !

X-MEN 6

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix : 7,50 €, 112 pages

Episodes :  US X-Men Gold 34-35, X-Men Blue 35, X-Men Red 9-10, inédits

Sollicitation : Dans X-Men Red,le combat contre Cassandra Nova touche à son terme !Les jeunes X-Men confrontent quant à eux Magnéto dans X-Men Blue.

Avis : je passe rapidement comme chaque mois sur ce mag qui se dirige vers la fin d’une époque alors que la plupart des titres se termineront le mois prochain. Au passage, soyez prévenus, l’artiste change encore sur X-Men red pour les 3 derniers épisodes et … ce n’est pas très bon. 

Verdict : à éviter. 

INFINITY WARS 5

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes : US Infinity Wars 2-3, Thanos Legacy 1 et Silver Surfer Annual 1, inédits

Sollicitation : Le secret est dévoilé ! C’est [SPOILER]qui a volé les Pierres de l’Infini et tué [SPOILER]… mais aujourd’hui, il doit affronter la colère des Gardiens de la Galaxie et des Avengers! En bonus, une histoire tirée du passé avec Thanos, et une autre mettant en scène le Silver Surfer et Galactus.

Avis : non, je ne vais pas m’étendre, je l’ai dit et redit, cet event est une grosse XXX infâme indigne d’un tel scénariste d’habitude bien plus talentueux, mais qui se perd ici dans une intrigue sans queue ni tête. Voilà, il se passe des choses dans ces pages. On ne comprend à aucun moment pourquoi. Les motivations ne sont jamais explicitées et les événements n’ont du coup aucun sens. 

Verdict : à éviter. 

SPIDER-GEDDON 2

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes : US Spider-Geddon 3, Vault of Spiders 2, Spider-Girls 1-2, Spider-Force 1, inédits

Sollicitation : Spider-Man supérieur et Miles Morales/Spider-Man sont à la tête des Web Warriors du Multivers dans leur nouvelle guerre contre les Héritiers. Une équipe de Spider-Girls essaie de trouver la solution pour vaincre l’ennemi dans de mystérieux parchemins, tandis que Spider-Force, sous les ordres de Kaine, part pour une mission-suicide.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans complétistes de Spider-Man. 

VENOM 4

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes :  US Venom (2018) 7-8, Venom First Host 4, Web of Venom : Ve’Nam, inédits

Sollicitation : Eddie Brock a repoussé le dieu des symbiotes mais… cette expérience l’a transformé. Que va-t-il devenir à présent ? Puis, retour dans le passé, avec une aventure à l’autre bout du monde, où Nick Fury et Logan se frottent au symbiote. Enfin, la guerre entre Skrulls et Krees continue, et Eddie Brock y joue un rôle crucial !

Avis : petit arc de transition dans la série Venom, sans Ryan Stegman au dessin au passage. Deux épisodes qui permettent de souffler un peu, de faire le point sur tout ce que nous avons appris…mais surtout d’amener de nombreux nouveaux éléments et surtout un nouvel ennemi qui va grandement s’intéresser à Eddie Brock et au symbiote ! un symbiote…très affecté par la conclusion de l’arc précédent. 

Même si les choses sont plus calmes, ce n’est qu’en surface, car le titre reste particulièrement prenant, riche en tension et révélations et…ce n’est pas fini !

Au passage, je vois que Panini publie également le one shot Ve’Nam qui est…sympatoche. pas réellement indispensable à la mise en place de l’intrigue créée par Cates mais assez amusante. En gros, le scénariste nous la joue Predator, mais avec une bête bien différente jouant le rôle du chasseur en pleine guerre du Vietnam. 

Verdict : à lire pour Venom !

WOLVERINE 5

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes : US Return of Wolverine 1-3 et Wolverine : The Long Night 1, inédits

Sollicitation : Un numéro incontournable ! Wolverine est officiellement de retour ! Charles Soule, Steve McNiven et Declan Shalvey nous livrent les trois premiers épisodes de la mini-série très attendue Return of Wolverine. Et on découvre une autre mini-série consacrée à Logan, signée Percy et Takara.

Avis : vous prendrez bien une belle tartine de XXX ? non ? ohhh comme c’est dommage, ben vous allez quand même avaler quelque chose d’infâme avec ce return of wolverine qui débute dans ce mag !!! Mini série en 5 parties mettant en scène…ben le retour de Wolverine, elle est confiée a Charles Soule, un auteur que l’on ne présente plus, Steve Mcniven pour le premier et dernier épisode et Declan Shalvey pour les numéros 2 à 4. 

Déjà, d’entrée de jeu, on sent que cela va mal se passer si l’artiste change dès l’épisode 2 et est remplacé par un dessinateur au style trèèèèèès différent qui en plus va vite se révéler en très petite forme. Disons que si vous espériez le Shalvey de Moon knight vous pouvez repasser. Ici, le dessinateur est clairement en vacances, signe des pages peu inspirées et semble plus pressé d’aller faire n’importe quoi d’autre. Pas de mises en page inventive qui sont sa marque de fabrique, pas d’énergie, juste un dessin fonctionnel qui est là parce qu’il faut bien une partie graphique. 

Mais quelque part, je le comprends le pauvre. Quand il a vu arriver le script bien moisi de Soule, il a du perdre tout enthousiasme et s’est contenté de torcher aussi vite que possible. De fait, non inspiré est ce qui caractérise le travail de Soule sur cette mini que le lecteur subit en se demandant ce qui est passé par la tête de Marvel pour accepter un truc pareil. 

Outre le fait que la continuité de ce retour est un bordel sans nom par rapport aux apparitions fugaces du personnage mise en scène par Marvel dans pas mal de titres ces derniers temps, montrant que le staff edito n’a simplement pas fait son job ici, le scénario est sans doute l’un des plus pauvres que j’ai vu concernant une résurrection. 

L’ensemble est extraordinairement plat, dénué d’une quelconque tension. Les évènements s’enchaînent sans que l’on y porte le moindre intérêt et tout lecteur normalement constitué peut constater que tous ceux impliqués dans la production de ce machin ont fournis un effort minimal voire nul. 

En clair une sombre XXX qui reflète parfaitement l’état d’une franchise à bout de souffle gérée par des amateurs qui n’en ont rien a faire. Je suis dur dans mon avis, je le sais, mais plus je pense à la médiocrité de ce machin, qui est censé concerner le retour d’un des personnages les plus importants de Marvel et plus je ne peux m’empêcher de m’énerver. Et croyez moi, si vous lisez ce machin, vous aurez la même réaction. 

Verdict : À ÉVITER

X-MEN EXTRA 4

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes : US Astonishing X-Men Annual 1, Old Man Logan 38-39 et Weapon X 23, inédits

Sollicitation : Les premiers X-Men sont de nouveau au complet depuis le retour de Jean Grey… et Charles Xavier. On assiste au choc décisif entre Old Man Logan et Bullseye, sous les yeux d’un Caïd impatient de connaître le vainqueur. Et l’Arme X se lance à la recherche de Monet St. Croix et tombe sur un ennemi inattendu…

Avis : un avis rapide sur l’annual de Astonishing X-Men signé Matthew Rosenberg au scénario et sur lequel j’ai pas mal de réserves. Sur le fond, on peut noter l’effort minimum de Marvel de consacrer un épisode, oui un épisode entier, à la réunion entre les X-Men fondateurs encore vivants avec Jean et le Professeur Xavier. C’est presque un miracle, tant ce genre de connexion pourtant logique et simple semble avoir disparu pour simplement laisser la place à l’arc suivant qui va tout changer à jamais avant d’être immédiatement oublié bien évidemment pour …laisser la place à l’arc suivant. 

Sur le fond, l’intrigue réserve donc quelques moments sympathiques alors que les X-Men s’interrogent sur leurs vies complètement cinglées…dont la responsabilité pèse en grande partie sur les décisions de Charles Xavier. Les retrouvailles ne sont donc guère chaleureuses au départ, d’autant que leur ancien mentor vient les voir sous sa nouvelle forme pour leur confier une nouvelle mission qui va les amener à retrouver un très ancien ennemi. 

En termes de thématique, on comprend que Rosenberg veut aborder les questions sur le bonheur personnel, comment les choix que nous faisons influencent notre existence, mais c’est réalisé de manière assez maladroite et la conclusion est assez peu satisfaisante. Visuellement ce n’est pas non plus très impressionnant, donc du coup, l’impression générale est assez mitigée. 

Verdict : à lire

STAR WARS 4

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :5,90 €, 96 pages

Episodes : US Star Wars 55, Dark Vador 21 et Doctor Aphra 23-24, inédits

Sollicitation : Dernier volet pour La mort de l’espoir : tout ce décide dans ce final explosif. Qui vit, qui meurt, qui est victorieux. Dans sa propre série, Dark Vador se rend finalement sur Mustafar et nous révèle les raisons de son installation là où il a tout perdu. Enfin, dans Doctor Aphra, toutes les pires décisions sont prises les unes après les autres pour le plus grand malheur d’Aphra.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

DOCTOR STRANGE (FRESH START) T01

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :17,00 €, 112 pages

Épisodes : US Doctor Strange (2018) 1-5, inédits

Sollicitation : Le Docteur Strange ne contrôle plus la magie. Le Sorcier Suprême emprunte alors un vaisseau à Tony Stark, et décide de parcourir le cosmos afin de rencontrer d’autres sorciers, de comprendre et de s’inspirer de leurs pratiques. Dans sa quête, il va découvrir une Pierre de l’Infini… Mark Waid (Daredevil) et Jesus Saiz (Captain America) donnent une nouvelle direction au Sorcier Suprême.

Avis : après le run de Jason Aaron et Donny Cates, un petit relaunch des familles pour la série Doctor Strange à l’occasion du fresh Start de Marvel. Le titre est à cette occasion repris en mains par Mark Waid au scénario et Jesus Saiz au dessin, même si ce dernier aura bien vite de l’aide. Sur ce dernier point d’ailleurs, on peut le signaler d’entrée de jeu, l’artiste livre un boulot tout simplement somptueux. Il faut un peu s’habituer au style au départ, mais cela fonctionne réellement bien. 

Concernant le scénario de Waid, l’auteur utilise sa méthode habituelle, à savoir voir ce qui est fait de manière traditionnelle sur le titre qu’il reprend et aller dans une direction complètement différente. Ainsi, pour Doctor Strange plus habitué aux ambiances mystiques, on passe au genre space opera, alors que le personnage part dans l’espace dans l’espoir de trouver un moyen de relancer la magie sur Terre. 

C’est là que nous voyons opérer l’autre versant de la méthode Waid, car après avoir envoyé son personnage dans une direction complètement différente, il ramène des éléments bien plus connus, ce qui amène des affrontements assez inédits tout en étant assez convenus, car ce sont des antagonistes assez traditionnels dans l’univers Marvel étendu. 

Je dois dire que j’ai eu un peu de mal avec cette approche au départ, les premiers épisodes ne m’ayant guère séduit, mais au bout de quelques numéros, les  scénarios se sont fait plus intéressants, notamment à partir du moment où Waid introduit un nouveau personnage qui ajoute un peu de sel à l’ensemble. 

Verdict : à tester

MARVEL LEGACY

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :24,00 €, 224 pages

Episodes : US Marvel Legacy 1 et les Primers Pages tirés de 47 séries, publié précédemment dans la revues AVENGERS HS 1 et avec 19 Primers Pages inédites

Scénario : Aaron

Dessin : Ribic, McNiven, Thompson, Bagley

Sollicitation : Retrouvez les origines de tous les héros Marvel ! Ils sont tous là : les plus iconiques (Peter Parker, les Avengers, Deadpool…),les plus récents (Thor sous l’identité de Jane Foster, Miles Morales, Miss Marvel) et les moins connus (comme America, Gwenpool ou Moon Girl). Découvrez également un récit de cinquante pages sur les Avengers de la préhistoire signé par Jason Aaron, Esad Ribic et Steve McNiven.

Avis : ohhhh Panini…quand même. L’éditeur, nous le savons, aime être taquin avec son lectorat, en sortant régulièrement des choses …des choses sans nom, des choses qui glacent le sang, des choses qui vous donnent des cauchemars tant ils franchissent des lignes écarlates laissant chaque lecteur potentiel rempli d’horreur…ou plié de rire, cela dépend comment on le prend. 

Par exemple, ce tome appelé Marvel Legacy me remplit d’une hilarité que j’ai du mal  à contenir. Oh oui comme je me bidonne devant le contenu de ce tome vendu 24€. Vraiment faut quand même avoir des parties génitales d’une taille juste monumentale pour oser proposer ce genre de trucs…

Pourquoi je rigole, parce que ce tome contient uniquement le numéro spécial Legacy, de 50 pages environ…auquel Panini a ajouté pour atteindre les 224 pages, les pages bonus revenant sur les origines de ses personnages. De quoi je parle ? mais enfin, vous le savez bien, ces 3 pages signées par un Mark Bagley en mode “mettez fin à mon supplice” qui vous rejouez les débuts de chaque personnage. 

Voilà, ça y est ? vous vous souvenez ? vous comprenez pourquoi je rigole devant ce qui n’est qu’une belle blague éditoriale. C’était déjà une bonne blague de republier le one shot legacy, dont le contenu a vite été oublié par Marvel, mais ajouter ces machins et oser les vendre pour un prix pareil…Ahhh, bon au moins on rigolera bien devant les étales…

Pour les curieux, c’est bien évidemment a éviter absolument, il y a 1 000 000 de sorties cette série, et littéralement n’importe quoi d’autre sera mieux. 

Verdict : À ÉVITER !!!!!!!!!!!!!!!!!!

MARVEL LEGACY : SPIDER-MAN/DEADPOOL T01

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :18,00 €, 136 pages

Episodes : US Spider-Man/Deadpool(2016) 23-28, publiés précédemment dans les softcovers MARVEL LEGACY : DEADPOOL 1-3

Sollicitation : Quand Spider-Man apprend que Deadpool vend des armes du S.H.I.E.L.D. au marché noir, il n’est plus question de faire équipe ! C’est le début d’un combat sans merci entre les deux héros… sans imaginer qu’un des plus vieux ennemis de Peter Parker tire les ficelles en coulisse. Pour Marvel Legacy, Robbie Thompson (Doctor Strange et les Sorciers Suprêmes) et Chris Bachalo (Uncanny X-Men) brisent l’amitié de Wade et Peter !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Pour ceux qui se posent la question, ce tome correspond a la période Legacy de la série Spider-Man/Deadpool et je précise au passage que Chris Bachalo ne reste que le temps de quelques épisodes, donc si vous vous intéressez à ce tome pour lui, ce n’est pas la peine. 

Verdict : à tester

DÉCENNIES MARVEL LES ANNÉES 70 : LA LÉGION DES MONSTRES

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :26,00 €, 240 pages

Episodes :  US Legion of Monsters 1, Marvel Preview 8, Marvel Spotlight 2 & 5, Marvel Premiere 28, Tomb of Dracula 1, Frankenstein 1, publiés précédemment dans les revues MARVEL CLASSIC 5 et Dracula (Aredit) 1-2 et dans l’album MAX : LEGION OF MONSTERS et 2 inédits

Sollicitation : Cet album explore les années 70 et se concentre sur l’adaptation des plus célèbres monstres par les artistes Marvel. La créature de Frankenstein, Dracula, le loup-garou et bien entendu l’un des plus célèbres chasseurs de vampires : Blade !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de classiques. 

SPIDER-MAN : FAR FROM HOME – LE PROLOGUE DU FILM

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :9,95 €, 96 pages

Episodes : US Spider-Man : Far From Home Prelude 1-2, Amazing Spider-Man 95 et 311)

Scénario : Pilgrim, Maresca,Lee

Dessin : McFarlane

Sollicitation : Retrouvez l’adaptation en comics de Spider-Man : Homecoming. En bonus, deux histoires du Tisseur : Spider-Man à Londres et Mystério par Todd McFarlane.

Avis : et après le Marvel Legacy, on continue dans la lignée des trucs inutiles hors de prix. Oui, je sais je le dis a chaque fois, mais je me répète pour les trois au fond de la classe qui n’écoutent pas et se croient plus malins que les autres : les adaptations comics des films sont aussi inutiles que sans intérêt tout en présentant en plus, depuis le passage en librairie, un rapport nombre de pages/prix assez délirant. 

Verdict : à éviter.

INTÉGRALE AMAZING SPIDER-MAN 1986

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :35,00 €, 320 pages

Episodes : US Amazing Spider-Man 272-283 et Annual 20, publiés précédemment dans les revues Strange 206-216 et Strange Special Origines 292

Scénario : DeFalco,  

Dessin :Frenz, Vess, Leonardi

Sollicitation : L’année 1986 de Spider-Man est marquée par des épisodes en lien avec Secret Wars II. On retrouve aussi par ses combats contre le Super-Bouffon, la présence de X-Factor ainsi qu’un récit de Charles Vess.

Avis : nouvelle intégrale consacrée à Amazing Spider-Man qui marque la dernière année sur le titre du duo DeFalco et Frenz, avant leur départ forcé en début d’année 1987. Le titre connut alors quelques turbulences avant la longue reprise de la série par David Micheline qui dura tout de même jusqu’à 1994. La série étant reprise alors par talent par J.M.Dematteis avant que lui-même ne décide de partir et ne soit remplacé…par Tom Defalco qui resta alors a l’écriture pendant plus de 3 ans avant que le titre ne soit relancé par le duo Mackie/Byrne qui restera tristement dans les mémoires. 

Defalco reste pour moi un auteur assez mésestimé sur la série. Des nombreux auteurs qui se sont succédés sur la franchise dans les années 90, il fait très clairement partie du haut du panier. Son run n’est peut être pas aussi bien regardé que les autres car il fait partie de ses artisans à l’ancienne de la boîte. Quelqu’un qui est monté de manière progressive sans vraiment faire de coup d’éclat mais dont le travail était toujours de bonne qualité. Je pense qu’on peut dire la même chose sur ses runs les plus importants comme sur Thor ou encore Fantastic Four. 

C’est amusant de voir la nostalgie pour les années 90 à l’oeuvre actuellement permettre de réévaluer ces travaux et surtout de constater et de comparer avec les travaux actuels dans les comics et de noter combien chacun de ses épisodes était toujours très solide. 

Verdict : à lire. 

SPIDER-MAN : RENOUVELER SES VŒUX T01

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :32,00 €, 280 pages

Episodes : US Amazing Spider-Man : Renew Your Vows 1-12, publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN (2017) 2-13

Scénario : Conway, 

Dessin :Stegman 

Sollicitation : Dans un univers parallèle, Peter Parker et Mary-Jane sont toujours mariés et ont une fille, Annie. La Spider-Famille affronte Venom,rencontre les X-Men et combat le Bouffon Vert!

Avis : et bien, cela fait beaucoup de Spider-Man à se mettre sous la dent cette semaine, comme si Panini voulait vraiment disposer de beaucoup de matos sur le personnage dans les étales des librairies à l’occasion d’un évènement particulier…je me demande bien pourquoi (air tout à fait innocent…). Au delà de la plaisanterie, si je peux comprendre le désir de Panini d’agir en synergie avec les sorties des films, je me demande si cette publication est vraiment en phase. 

En effet, l’éditeur réédite la première partie d’une petite série dédiée à un Spider-Man parallèle, qui voit ce qui serait advenu si Peter et MJ étaient restés mariés et étaient devenus parents. Cette réalité parallèle introduite au moment de Secret Wars a clairement raisonné avec une partie du public comics, comme moi, privé de leur Peter après One more day, à savoir le Peter marié. 

Il y avait à mon sens un désir de Marvel, outre de vendre des comics, de contenter un peu tout le monde. Les lecteurs qui préfèrent le Peter célibataire et le gros du lectorat qui voulait retrouver le Peter avec lequel ils avaient grandis et qui ne voyaient pas le problème avec le fait qu’il soit marié. Après, cela reste une version parallèle, pas la version officielle, ce qui explique sans doute que le titre n’ait pas duré très longtemps. 

Le fait que Conway et Stegman aient quittés le titre après ce premier tome n’a pas dû vraiment aidé non plus. 

Verdict : à tester. 

THANOS T02 : THANOS GAGNE

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :26,00 €, 176 page

Episodes : US Thanos (2017) 13-18 et annual 1, publiés précédemment dans les softcovers MARVEL EPICS 1-3 et INFINITY WARS 1-2

Scénario : Cates

Dessin :Shaw

Sollicitation : Un Ghost Rider venu du futur kidnappe le Titan Fou. Il agit sur ordre de son maître : le roi Thanos, celui qui a triomphé de tous et qui règne sur l’univers. Les deux Thanos unissent alors leurs forces pour travailler de concert à l’anéantissement d’un ennemi commun… Un one-shot par Donny Cates (Cosmic Ghost Rider) et Geoff Shaw.

Avis : et bien, Panini a vraiment décidé de se moquer du monde cette semaine. Après le Marvel Legacy, après le Far from home, voici une autre occasion de faire n’importe quoi avec les sorties de la semaine sauf que cette fois, comme dirait l’autre : c’est personnel ! en effet, je me moque bien des comics précités, qui peuvent être facilement évités sans rien perdre. Mais là, Là !!! Panini fait vraiment n’importe quoi. 

Pourquoi cette sortie est particulière ? mais parce que l’éditeur réédite en Deluxe le run de Donny Cates et Geoff Shaw sur Thanos, les 6 épisodes désormais mythiques qui ont révélés le scénariste au grand public et tout simplement fait décoller sa carrière ! si Cates est aujourd’hui considéré comme un des auteurs stars de la maison, c’est en grande partie grâce à un ce run, court mais ô combien jouissif. 

Après le run assez poussif de Lemire, Cates a en effet débarqué et en quelques épisodes a tout simplement tout explosé autour de lui sans la moindre pitié, projetant le Thanos actuel dans le futur où il rencontre une version plus âgée de lui-même qui a réussi a réaliser toutes ses ambitions et c’est là que la folie commence. 

Je ne peux que recommander la lecture de ces épisodes…et c’est là que le bas blesse alors que Panini réédite cela à un prix complètement délirant. 26€ pour 176 pages ???? non, mais c’est quoi cette folie !!! le tome contient 6 épisodes et un annual !!!!! 7 épisodes pour 26€ !! !et Cates ne signe que quelques pages de ce dernier qui pouvait largement être dégagé ! Depuis quand les demi deluxe coûte 26€ ???!!! non mais c’est quoi cette mauvaise plaisanterie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Là, je suis désolé, mais je vous recommande de prendre ces épisodes en TPB VO (qui pour info est a 16€ !!!) , parce que clairement cette réédition est une arnaque !

Verdict : à posséder…EN VO !!!

THANOS : LA FIN DE L’UNIVERS MARVEL

Date de sortie : 03 juillet 2019

Prix :24,00 €, 160 pages

Episodes : US Marvel Universe : The End 1-6, publiés précédemment dans les revues MARVEL MEGA HS 20-21

Scénario : Starlin 

Dessin :Starlin 

Sollicitation : Akhenaton revient sur Terre dans le but de soumettre le peuple de la planète bleue. La puissance que le pharaon a gagnée auprès de l’Ordre Céleste le rend des plus dangereux, même dans le cosmos, héros et vilains sont inquiets ! Thanos, les Avengers, les Fantastiques mais aussi Éternité ou Infini sont en alerte…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les complétistes du travail de Starlin.

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH BIMESTRIEL # 1

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix : 12.90€/320 PAGES 

Episodes : BATMAN #50, #51 et #52 • DETECTIVE COMICS #982, #983, #984 et #985 • NIGHTWING – THE NEW ORDER #1, #2, #3, #4, #5 et #6

Sollicitation :PREMIER NUMÉRO  !

NOUVEAU MAGAZINE, NOUVELLE FORMULE ! Les deux séries consacrées au Chevalier Noir de Gotham City sont associées, à chaque numéro, dans un récit complet explorant les multiples facettes de l’Univers DC. 

Le mariage de Batman et Catwoman, ainsi que leurs conséquences immédiates, sont explorées par Tom KING, Mikel JANÍN et Lee WEEKS.

Le protecteur de Gotham City fait face au spectre du Diacre Blackfire, par Michael MORECI et Sebastian FIUMARA, avant de confier à Éclair Noir une mission inhabituelle : veiller sur les justiciers de la ville pendant son absence, par Bryan HILL, Miguel MENDONÇA et Philippe BRIONES. 

Dans un avenir plus ou moins proche, Dick Grayson a renoncé à son identité de Nightwing après avoir contribué à éradiquer la plupart des super-pouvoirs de la surface de la Terre. Désormais, la société contrôle les super-héros. Mais l’ancien héros découvre que son propre fils a développé des capacités surhumaines. Va-t-il le livrer aux autorités ou devenir hors-la-loi ? Par Kyle HIGGINS et Trevor McCARTHY

Avis : comme annoncé par l’éditeur il y a de cela plusieurs mois, le magazine Batman rebirth change de formule pour s’adapter aux nouvelles conditions du kiosque devenues bien plus compliquées depuis quelques années. Alors que Panini a décidé de faire le transfert complet vers un nouveau format, Urban pour l’instant a préféré maintenir le kiosque sous assistance respiratoire, mais pour combien de temps, là est la question, car malgré les efforts de l’éditeur, je ne sais pas si cette formule a vraiment une chance de fonctionner. 

En effet, le premier atout du kiosque pendant longtemps fut son prix. Pouvoir se procurer les aventures de son super-héros préféré pour quelques euros (ou 20-30 francs pour les plus vieux d’entre nous)  a joué un rôle énorme pour nous corrompr…euuhhh, je veux dire nous recruter en tant que drogué…euhhh lecteur régulier. Quel “jeune” aujourd’hui acceptera de sortir presque 13€ pour un mag ? quel “jeune” se souviendra qu’il sort tous les deux mois ? Il y a donc beaucoup de choses qui jouent contre cette nouvelle formule, même si elle dispose aussi tout de même de quelques atouts. 

En effet,  13€ pour retrouver plus de 300 pages de Batman ou affilié…ben c’est tentant ! même s’il faut espérer que le mag soit solide  ! un peu de colle ne retiendra pas 320 pages bien longtemps ! Je souhaite tout de même bonne chance à cette nouvelle formule qui essaye de faire survivre malgré tout le kiosque …mais je ne suis pas optimiste. 

Après sur le fond, voyons un peu la composition de ce mag : 

  • Batman de Tom King, avec le fameux épisode de mariage et les deux premières parties de l’arc suivant. Bon, là je vais me répéter, mais cet épisode 50 n’est pas très bon. Et soyons clairs je ne critique pas la direction que prend le titre après cet épisode. Je comprends et accepte que cela fait partie du plan de l’auteur…mais pour l’avoir relu il y a peu de temps, je confirme mon avis initiale que ce numéro 50 est mal écrit. C’est sans doute l’un des plus mauvais du scénariste depuis son arrivée sur le titre. Il gère très mal tant la mise en place que la résolution et c’est bien dommage tant l’épisode est important pour la suite.

    Et d’autant plus étrange que l’arc qui suit et se terminera donc dans deux mois dans l’épisode 53 est sans doute son meilleur sur le titre ! Tom King y étudie la relation Bruce Wayne – Batman de manière inédite et particulièrement profonde. Et autant l’épisode 50 est écrit avec le XXX, autant cet arc se démarque par sa qualité.

    On regrettera cependant que d’une part, Urban n’ait pas publié l’ensemble des épisodes de l’arc dans ce mag alors que dans le même temps Detective Comics a droit à 4 épisodes…et d’autre part que ces épisodes aient déjà été publiés en librairie le mois dernier…cela perd un peu son côté inédit..

  • Detective Comics : j’ai personnellement sauté cet arc en VO…comme le suivant écrit par James Robinson, car le pitch de départ ne m’intéressait guère et que les deux auteurs étaient clairement là pour faire des arcs fill-ins avant la reprise par Peter Tomasi…qui ne s’en sort pas très bien non plus sur le titre. Malheureusement après les sommets atteints par James Tynion IV, le titre entre ici dans une longue période assez terne.

  • Nightwing – The new order : publication d’une traite de cette mini série qui est…et bien pas mal du tout ! je dois dire que j’ai été agréablement surpris par la très bonne qualité de cette mini série qui fonctionne comme un elseworlds à l’ancienne qui explore un monde différent où Dick Grayson alias Nightwing s’est érigé en régulateur des super-pouvoirs sur Terre…y compris des super-héros.

    Les pouvoirs sont strictement encadrés dans ce monde, voire carrément interdits et l’ancien héros est à la tête de l’organisation qui régente tout cela ! mais bien évidemment le dilemme survient quand son propre fils développe des pouvoirs. Son monde va s’en retrouver chamboulé et…le nouveau statut quo vite voler en éclat. Comme je l’ai déjà dit une mini série très sympathique avec une thématique assez classique (liberté/sécurité), mais bien exécutée. 

Verdict : à tester

ALAN MOORE PRESENTE SWAMP THING TOME 1

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix : 35€/448 pages 

Episodes : Saga of the Swamp Thing #20-34 + Swamp Thing Annual #2

Scénario : Alan Moore & Len Wein 

Dessin : Steve Bissette 

Sollicitation : Jason Woodrue, un brillant scientifique, vient de découvrir une créature au coeur d’un marais de Louisiane.

Le monstre végétal éveille sa curiosité de chercheur ainsi que celle de son patron, lequel décide de se l’approprier. Mais la créature humanoïde est habitée par la mémoire d’un homme, et n’entend pas se laisser faire… 

Avis : cette semaine est donc avant tout marquée par la sortie du premier tome du run d’Alan Moore sur Swamp Thing. Oeuvre phare qui l’a révélé au public américain, a véritablement lancée sa carrière d’auteur …et au passage servi de base à toute une nouvelle vague de comics rendue possible par la naissance de Vertigo dans la traînée. Il est donc assez ironique de voir cette oeuvre ressortir en VF alors que d’une part, Moore a déjà annoncé qu’il en avait fini avec les comics et que d’autre part nous venons de recevoir l’acte de décès de  Vertigo qui va prochainement fermer ses portes. Je trouve donc que l’histoire avec un grand H dispose encore une fois d’un sens de l’à propos assez marqué. 

Ensuite, en tant que personne n’ayant jamais lu ce run (on ne tape pas, moi aussi j’ai des lacunes dans mes classiques, on en a tous, c’est comme ça), j’ai véritablement hâte de le découvrir… et j’espère donc que urban publiera véritablement tout. Nous savons déjà que nous n’aurons pas la suite cette année, donc il faudra attendre au minimum 2020. Mais si l’éditeur privilégie les tomes à 500 pages, il pourra présenter l’ensemble en trois tomes, le run de Moore s’achevant au numéro 64. Ouvre phare des années 80 qui reste une référence aujourd’hui, je suis très heureux de la voir ressortir pour permettre à de nouveaux lecteurs comme moi de s’y plonger. 

Verdict : À POSSEDER !

BLACK HAMMER TOME 3

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix : 15.50€/136 pages 

Episodes : Black Hammer: Age of Doom #1-5

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Dean Ormston 

Sollicitation : Retrouvons Lucy Weber là où nous l’avions laissé  !

En devenant la nouvelle Black Hammer, la jeune femme prend la relève de son père et endosse les responsabilités qui incombent à de tels pouvoirs. Mais alors qu’elle s’apprête à révéler aux héros de la ferme comment ils s’y sont retrouvés coincés et, surtout, comment s’en échapper, Lucy disparaît aussi étrangement qu’elle était apparue ! Piégée dans un monde peuplé de dieux emo, d’hommes anthropomorphes et autres héros tous plus cinglés les uns que les autres, qui sera en mesure de la sauver ? 

Avis : ahhh que j’aime le programme d’Urban cette semaine ! ainsi, après le Swamp Thing d’Alan Moore, regardez qui revient nous faire coucou : le Black Hammer de Jeff Lemire, et après deux tomes spin offs consacrés à des personnages secondaires de la saga dont l’excellentissime dernier tome, qui rendait un hommage plus que réussi au Starman de James Robinson, l’auteur revient enfin à l’intrigue principale. 

Et il était temps, car on est bien curieux d’en apprendre plus sur le mystère qui retient prisonniers nos personnages perdus dans une sorte de petite bulle au milieu de nulle part. Des informations très importantes avaient commencées à être révélées sur la petite bourgade dans laquelle ils avaient atterris et cela confirmait nos soupçons sur le fait que rien de tout cela n’était bien normal. 

Si vous hésitez encore sur le titre, il s’agit clairement d’une lettre d’amour de Lemire au genre super-héroïque en général, mais aussi aux comics DC (et un peu Marvel) de la fin des années 70/début des années 80 qui ont clairement bercés son enfance avant que Crisis ne débarque. 

Verdict : à lire !

CLARK KENT : SUPERMAN TOME 2

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix : 15.50€/160 pages 

Episodes : Action Comics #1001-1006

Scénario : Brian Michael Bendis 

Dessin : Ryan Sook & Patrick Gleason 

Sollicitation : Pendant longtemps, on s’est demandé comment des criminels pouvaient évoluer dans les entrailles de Metropolis, la ville célèbre pour les exploits de son protecteur, Superman !

Aujourd’hui, alors que le Daily Planet est sur le point de sombrer et que les incendies se multiplient en ville, l’Homme d’Acier découvre qu’un ennemi invisible s’insinue dans les quartiers les plus dangereux.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Comme je l’ai déjà, la mini série introductrice Man of Steel m’a convaincu d’éviter le run de Bendis plus qu’autre chose. En termes de publication, vous pourrez noter que Urban va sans doute sortir les arcs des deux séries Action Comics et Superman en les faisant se succéder. Le prochain tome devrait donc contenir un arc de la série Superman. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

DEATH OR GLORY TOME 1

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix : 10€/160 pages 

Episodes : Death or Glory Volume 1: She’s Got You (#1-5)

Scénario : Rick Remender 

Dessin : Bengal

Sollicitation : Glory, une jeune américaine élevée dans le monde des routiers américains – les derniers hommes libres – se trouve dans une situation délicate.

Pour payer une opération chirurgicale qui sauverait la vie de son père bien-aimé, elle doit trouver de l’argent, beaucoup d’argent, et une seule solution s’offre à elle… Cinq mille kilomètres, quatre braquages, trois jours, deux psychopathes, et une Glory qui en a déjà marre rien que d’y penser.

Avis : cette semaine nous voyons donc débarquer la dernière série en date de Rick Remender associé cette fois au très bon Bengal au dessin. Pour avoir lu le premier épisode, en VO je peux vous dire que c’est du pur Remender, donc si vous aimez son style, vous ne serez pas perdus. 

On retrouve ainsi des personnages principaux pas si nets mais qui ont un objectif clairs et important pour eux a atteindre, des méchants très très méchants qui basculent parfois dans la sadisme qui s’interposent, pas mal d’obstacles et d’épreuves à surmonter pour l’héroïne qui comme tous les héros de Remender va s’en prendre plein le cornet avant la ligne d’arrivée…

Comme je vous l’ai dit, si vous aimez le ton des récits de Remender, allié cette fois au dessin très énergique de Bengal, le bouquin est pour vous. D’autant plus qu’Urban nous fait encore une fois plaisir en proposant le tome 1 a 10€, donc pourquoi se priver. Quant à moi ? et bien je vais encore une fois me plaindre que Remender fait du Remender (je sais quel choc), aller acheter le bouquin, l’aimer malgré tout et être là pour le tome 2…qui sortira quand les auteurs auront apparemment pris suffisamment d’avance (bonne méthode). 

Verdict : à lire

DEATHSTROKE REBIRTH TOME 4

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix :  15.50€/152 pages

Episodes : 

Scénario : Christopher Priest 

Dessin : Diogenes Neves 

Sollicitation :  Depuis ses débuts, Deathstroke, le mercenaire implacable, a travaillé seul.

Mais en sortant changé de son contact avec la Force Véloce, Slade Wilson décide de constituer une nouvelle équipe composée de jeunes surhommes. Kid Flash, Jericho, Terra, Power Girl et Rose forment désormais un groupe soudé… s’ils ne se font pas trahir par leur propre chef !

Avis : suite du run de Christopher Priest sur Deathstroke, alors que l’auteur donne une nouvelle direction à la série, avec un Slade Wilson désormais bien décidé à filer droit…au point de monter sa propre équipe de jeunes super-héros pour tâcher de les guider. Et pour cela quoi de mieux que tous les jeunes qu’il a blessé ou manipulé au cours des derniers mois/années ? 

Entre deux de ses enfants qui ne peuvent pas le piffer (Jericho et Rose), Power Girl et Kid Flash qu’il a cruellement manipulé récemment et enfin…une nouvelle Terra (et l’on sait ce qu’il a fait avec l’ancienne)…mais oui, tout va forcément bien se passer, ce n’est absolument pas la bonne recette pour un désastre. D’autant plus que si Deathstroke a vu la lumière…ses méthodes elles restent les mêmes. 

Si le meurtre ne fait plus partie de son modus operandi, manipuler son entourage pour obtenir ce qu’il veut est quelque chose qui ne change pas, provoquant de fortes tensions au sein du groupe. Priest maîtrise vraiment ici le gros virage qu’il donne à sa série et met sous tension son personnage principal…car l’enjeu ici va être de savoir si cette rédemption va vraiment durer …

Verdict : à lire 

FABLES INTEGRALE TOME 7

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix : 28€/424 pages

Episodes : Fables #94-107 (tomes 16 et 17 des précédents éditions)

Scénario :  Bill Willingham 

Dessin : Mark Buckingham 

Sollicitation : Tandis que M.Dark apporte les dernières touches au projet qui lui conférera le pouvoir suffisant pour anéantir les Fables à jamais, Gepetto, l’ex-Adversaire, dispute à la communauté des sorcières le droit de mener la bataille qui s’annonce. Rose Rouge quant à elle, sortie de sa léthargie, pourrait bien se montrer la digne héritière du courage du légendaire Boy Blue.

Avis : suite de la réédition de la série Fables en intégrale, alors que la série entre dans sa seconde partie après la défaite de l’adversaire et la gestion de la chute de l’empire par les Fables. Et ce alors qu’avec la fin de la guerre, la plupart d’entre eux veulent juste reprendre le cours de leur vie, sauf que l’arrivée d’un certain M.Dark va vite perturber le tableau idyllique qui se dessinait.

Comme tout le monde, je ne peux que noter que la seconde partie de la série Fables est moins prenante que la première. Il y a encore de très bons passages, comme les épisodes dédiés aux enfants de Blanche neige et Wolf, mais dans l’ensemble elle est moins solide que la première partie. Il y a  un peu une dimension inventaire dans tout ça assez étrange, alors que Willingham lance de nouvelles sous intrigues personnelles de tout les côtés, sans avoir la cohérence des débuts. 

Il faut dire qu’à ce stade, l’univers qu’il avait créée était bien plus vaste et bien plus peuplé et sans la dimension unificatrice de l’Adversaire, il est apparu comme plus dispersé. J’aime toujours autant cet univers, mais la direction prise à partir de ces épisodes était simplement moins réussie.

Le titre demeure cependant a lire jusqu’au bout, rien que pour connaître destin des personnages et comme je l’ai dit, il reste encore de très bons passages à découvrir. 

Verdict : à lire

FLASH REBIRTH TOME 6

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix : 15.50€/168 pages 

Episodes :  The Flash #46-51 + The Flash Annual #1

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : Howard Porter 

Sollicitation : Wally West, le Flash d’une autre dimension, est maintenant de retour à Keystone City  !

Mais tandis qu’il patrouille avec Barry Allen et Kid Flash, il est soudainement assailli par les souvenirs d’un monde inconnu… Des souvenirs qui vont contraindre Wally et ses alliés à une ultime course contre le temps. 

Avis : cap important pour ce tome 6 de la série Flash rebirth à plus d’un titre. Outre le fait que la série atteint son 50e épisode (un record dans l’industrie actuelle…), ce tome se démarque car il contient le fameux arc Flash War qui va voir s’opposer Wally West (le vrai Flash) à Barry Allen (tu redeviens mort quand tu veux, Barry). L’origine du conflit ? et bien les souvenirs de Wally commencent à se débloquer et outre sa femme, il se remémore le fait qu’il avait toute une famille avant que Barry ne s’amuse à jouer avec le continuum espace temps (quand je vous dis que Barry est le pire).  Un tome important pour l’avenir des deux personnages, en particulier Wally, dont la vie va prendre une toute autre direction dans les mois à venir. Laquelle ? il faudra commencer par lire ce volume pour le savoir, car c’est la première grande étape !

Verdict : à lire

INJUSTICE 2 TOME 4

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix : 15.50€/160 pages

Episodes :  INJUSTICE 2 volume 4 (#18-24)

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Daniel Sampere 

Sollicitation : Batman se met en quête de nouveaux alliés dans un lieu inattendu – la zone Fantôme – et ce qu’il y trouvera pourrait changer le cours de son combat contre Ra’s Al Ghul  !

Suivi par Harley Quinn, Catwoman, Plastic Man, Green Arrow et Black Canary, le Chevalier Noir se dirige vers la Forteresse de Solitude, abandonnée par Superman, dans l’espoir d’y sauver les Teen Titans. Mais cette mission difficile, avec des pertes inattendues, nécessitera l’aide conjointe d’un héros proche de la mort et d’un autre disparu depuis longtemps !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans d’Injustice. 

JUSTICE LEAGUE DARK REBIRTH TOME 1

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix : 19€/232 pages 

Episodes : Justice League Dark #1-4, Wonder Woman/Justice League Dark: Witching Hour #1, Wonder Woman #56-57, Justice League Dark/Wonder Woman: Witching Hour #1

Scénario : James Tynion IV 

Dessin : Alvaro Martinez Bueno, Jesus Merino 

Sollicitation : Si la Ligue de Justice s’occupe des menaces cosmiques et des groupes de super-criminels, la Ligue des Ténèbres, elle, arpente les recoins obscurs et magiques de l’univers. Dirigée par Wonder Woman, l’équipe est constituée de la magicienne Zatanna, de la Créature du Marais, de Man-Bat, du Détective Chimp et du puissant Docteur Fate. Mais tous ces pouvoirs combinés seront-ils à même de vaincre le terrifiant Homme-à-l’envers ?

Avis : oh joie ! la meilleure série Justice League débarque cette semaine en librairie ! et oui, même si j’apprécie beaucoup la JL de Scott Snyder, on ne peut que constater que le Justice League Dark de James Tynion IV lui est très largement supérieure ! c’est un fait et c’est tout ! Après son run mémorable sur Detective Comics, Tynon Iv confirme ici que le monsieur sait écrire les équipes et qu’il est même à mon sens l’un des rares auteurs à savoir bien écrire les séries d’équipe de super-héros à l’heure actuelle !

Et pourtant, le défi était cette fois de taille, alors qu’il rassemble une équipe…particulière autour de Wonder Woman pour affronter les menaces contre et issues du monde de la magie ! du coup, quand on dit magie, des personnages comme Zatanna et Constantine ne sont pas loin, mais le scénariste a la bonne idée d’amener des personnages complètements inattendus dans le mélange pour dynamiser l’ensemble. 

À l’image d’un Clayface que l’on était surpris de voir dans l’équipe de Detective Comics mais qui au final s’est imposé comme un membre indispensable, Tynion IV arrive et je pèse mes mots à nous intéresser aux recrues que sont Manbat et Detective Chimp. Oui, vous avez bien lu…Tynion IV a réussi à m’intéresser à ces personnages qu’il amène dans de nouvelles directions très intéressantes ! 


Et ce n’est pas fini puisque Swamp Thing va aussi venir dire bonjour et …dispose également de son propre arc ! de fait au bout de quelques épisodes on a déjà une trame très riche d’autant plus que l’intrigue mise en scène est réellement réussie. Le scénario amène en effet une nouvelle menace sur le devant de la scène qui est…ouuhhh, vraiment intéressante. Tynion IV se fait clairement plaisir avec ses nouveaux personnages et l’on sent le fan d’horreur derrière ses vilains. 

Outre un très bon scénario saluons ici le travail sur la partie graphique parce que Alvaro Martinez Bueno éclate tout sur son passage. C’est bien simple, je n’ai qu’une chose a dire : c’est XXX beau !!! outre un trait très maîtrisé, ses mises en pages sont également particulièrement bien réussies  et accompagnent parfaitement le scénario en respectant sa grande ambition. 

Vous l’aurez compris, je suis un gros gros fan de Justice League Dark de Tynion IV et du scénariste tout simplement, qui a réussi à en faire une des meilleures séries DC depuis son lancement. Au passage, on remerciera Urban qui nous propose un bon gros monstre avec ce premier tome : 232 pages, 8 épisodes (dont deux doubles) pour 19€ ! vous voyez Panini, c’est tout à fait possible !

Verdict : À POSSÉDER !!!

JUSTICE LEAGUE INTEGRALE TOME 2

Date de sortie : 05 juillet 2019

Prix : 28€/464 pages 

Episodes : Justice League of America #1-7 + Justice league #18-23 + Justice League Dark #22-23 + Trnity of Sin: Pandora #1 + Trinity of Sin: 

Scénario : Geoff Johns, Jeff Lemire 

Dessin : David Finch, Ivan Reis

Sollicitation : Lorsque la mystérieuse Pandora recouvre sa boîte ancestrale renfermant les sept pêchés capitaux, son premier geste est de la faire ouvrir par Superman.

Mais cet acte fatidique va entraîner une lutte sans merci entre les trois Ligues de Justice, d’Amérique et des Ténèbres pour récupérer ce précieux artefact.

Avis : suite de la réédition de la Justice League New 52 en intégrale, alors qu’avec ce second tome nous abordons le crossover Trinity War. Un crossover étrange, étant donné qu’au final il a avant tout servi de rampe de lancement à l’event Forever Evil qui lui a succédé. 

Encore aujourd’hui, je reste persuadé que l’intrigue mise en scène au final ne correspondait pas vraiment au plan d’origine. Il faut dire que l’on part d’un combat entre les 3 ligues (America, normale, et Dark) autour de la boîte de Pandore (qui est un crâne ici…) pour aboutir à …tout à fait autre chose à la fin. Il s’est donc clairement passé quelque chose en coulisses car on sent bien des dissonances dans le récit entre l’intention de départ et le résultat. 

Au final, je ne garde pas vraiment de bons souvenirs de ce crossover et de cette confrontation assez arbitraire et artificielle. C’est un passage obligé pour arriver à mettre en place Forever Evil, mais pas un très bon…C’est une des raisons pour lesquelles j’ai été surpris d’autant apprécier l’event Forever Evil après, tant j’avais été déçu par Trinity War. 

On sentait à ce moment que Johns commençait à se réveiller sur Forever Evil, ce qui s’est confirmé par la suite puisque le reste de son run sur la Ligue fut bien plus inspiré et maîtrisé. En tout cas, je suis tout de même content de voir qu’Urban a également collé les premiers épisodes de Justice League of America dont les épisodes 1 à 5 servent vraiment de prologue au crossover. 

Cela respecte bien l’esprit “intégrale” du bouquin, puisqu’au fond l’idée est de proposer avant tout l’ensemble du travail de Geoff Johns sur la franchise. 

Verdict : à lire – mais ne vous attendez pas a grand chose. 

A propos Sam 1878 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

10 Comments

  1. Salut !
    Encore merci pour ton guide, Sam.
    Outre qu’il accompagne mon café du lundi matin, il me permet à chaque fois de confirmer ma liste d’achat et de l’alourdir assez régulièrement.
    Gros guide et grosse semaine, en effet.
    Gros foutage de gueule de Panini, aussi. Et c’est visiblement que le début.
    Du coup je n’ai qu’une seule sortie chez eux cette semaine (Thanos) et j’ai réduit celles de la semaine prochaine (Hulk et Thor…fuck a « l’omnibus » Annihilation Conquest).
    BPRD, Swamp Thing, Black Hammer, Death or Glory (parce que Remender c’est la vie, n’en déplaise à un certain intervenant du tchat fan de Hip-Hop – bisous, Bastien), Fables, Justice League Dark…c’est chiant : moi qui voulais partir en vacances, me voilà parti pour sponsoriser celles de mon libraire.

  2. Pour renouveller ses voeux panini faitalien un peu de mauvaise foi mais en fait ce n’est hélas pas le début du run ( sorti dans les kiosques secrets wars ou en now) mais renew your vows 2 ( un deluxe pour suivre un now…. Merci panini)

    Sinondations une superbe semaine ne serais ce que pour swampy

    • Oui, bien vu, la mini série qui avait lancé cette réalité parallèle, n’est pas comprise dans ce premier volume Deluxe.
      Et effectivement du coup, si on a tout en version librairie, on passe d’un 100% à un Deluxe.
      Bravo Panini, c’est bien joué.

  3. Hello !

    Clairement, Panini se tape de la cohérence des formats. Leur but est de faire du cash au mépris des lecteurs. On le voit bien avec l’excellent Thanos de Cates dont, comme tu le soulignes Sam, le prix est scandaleux ! A noter que ce titre est repoussé d’une semaine, il sortira le 10.
    La semaine prochaine aussi, il y aura a redire question tarif (Immortal Hulk,omnibus Annihilation Conquest)

    Sinon renew your vows est cool tant que le duo Conway Stegman est sur la série, après c’est bof.Et c’est surtout la suite de ces épisodes qu’attendent les lecteurs, puisque la série a faut partie de celles qui ont disparu des kiosques au moment du changement de format.

    J’ai relu mes singles de Death or Glory hier et c’est vraiment sympa. Des thèmes plus dans l’actualité que d’habitude, un rythme soutenu, une héroïne attachante et surtout des dessins à tomber. Je ne suis pas sûr que Remender ait une réelle direction en tête mais c’est franchement cool à lire. Et à ce prix…

    Et puis la Justice League Dark ! Quelle série ! Même si coller un crossover dans les pattes de Tynion IV si tôt n’était pas cool, il s’en sort super bien. Il gère son équipe comme il faut et sait surprendre le lecteur. Et puis Alvaro Martinez Bueno aux dessins sur la série régulière, c’est du bonheur !

    De quoi occuper les vacances, en résumé !

    • La cohérence des format est tellement partie aux oubliettes que depuis ce renouveller ses voeux, les deluxes auront un look différent. Seules les séries en cours garderont l’ancien modèle (mais que celles en plusieurs tomes types new avengers, planète hulk et la future réedition de world war hulk n’iront pas à côté par exemple.) Panini….

      • Le fait qu’on ait aucune cohérence sur les runs des mêmes auteurs est ce qui est le plus affligeant. Que certains runs ne soient pas disponibles dans leur totalité est le plus consternant. Je me suis rendu compte que le run de SLott restait en partie réservé au kiosque, notamment le début dans Big Time qui est pourtant le point d’entrée de son run qui a durée 10 ans. Qu »en dix ans, Panini ne se soit pas dit : tiens faut qu’on réédite ça. Du coup, c’est difficile de conseiller un point d’entrée récent pour Spidey.

  4. Merci pour ce guide de lecture.

    Est-ce que pour « JUSTICE LEAGUE DARK REBIRTH TOME 1 » il faut avoir lu qqchose au préalable pour bien comprendre ou on peut rentrer dedans ce tome directement ?

    • Le tome intitulé No justice sert un peu d’introduction, mais n’est pas indispensable.
      James Tynion IV part vraiment sur ses propres intrigues et introduit vraiment son équipe avec ce premier tome. Donc tu peux partir directement sur ce premier tome de JLD sans rien lire avant.

      • Merci.
        En plus le dessin me plait bien, donc je pense que je craquerais 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.