Guide de lecture Comics VO : semaine 03 juillet 2019

Edito : nous voici enfin en juillet et vous savez ce que cela veut dire…oui, outre le fait que les vacances commencent pour certains d’entre nous, mais aussi que le compte a rebours vers les X-Men de Hickman a officiellement débuté. Plus que 3 semaines, 3 petites semaines et nous pourrons relire du X-Men de qualité, avec une vraie direction globale cohérente…

Ahhhh j’en peux plus. Je sais que je devrais avoir des attentes raisonnables, voire pas d’attente du tout, d’autant plus que je sais qu’il faut laisser quelques épisodes à Hickman pour se chauffer, que tout ne sera pas parfait, rien de l’est…Mais mine de rien, voilà plus de 15 ans que l’on attend un run vraiment ambitieux sur cette franchise. 

Oh, je sais qu’il y a eu de très bonnes choses sur cette période, les X-Men de Whedon et Cassaday, les Uncanny X-Force de Remender, le X-Factor de David, les X-Men d’Aaron…mais tout cela se passait en général dans des titres périphériques, pas dans les titres principaux censés tirer tout le reste…et rien n’avait vraiment l’impact du run de Morrison. 

Bref, Marvel a clairement décidé de redevenir ambitieux avec les X-Men, donc j’ai le droit de l’être aussi….hein ? 

Sorties de la semaine : quelques sorties bien sympathiques en VO pour bien débuter le mois : 

  • chez DC Comics, la lancement d’une maxi série en 12 épisode dédiée à Lois Lane écrite par Greg Rucka et …la fin de Wild Storm de Warren Ellis (je suiiiiiss libbbbreeee) ;
  • chez Marvel, bien évidemment, Immortal Hulk reste un incontournable !

Émission de la semaine : une seule émission au programme cette semaine :

  • le Comixweekly, de retour le jeudi, a partir de 21h sur Mixlr (pour l’instant) où nous parlerons des sorties VO de la semaine avec un peu d’infos sur le dessus !

DC COMICS

DCEASED #3

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : TREVOR HAIRSINE & STEFANO GAUDIANO

Sollicitation :  Heroes, villains and gods have fallen. Cities have collapsed. The virus threatens to reach below the waves and even to the island of Themyscira. The race to save planet Earth is on! The surviving members of the Justice League have learned the secret to the spread of the virus, but is it already too late to stop it?

Avis : suite de la mini série Dceased qui après un 1er épisode assez désastreux (ce qui ne l’a pas empêché de cartonner niveau ventes), s’est je trouve bien redressé avec un second épisode bien plus solide que ce soit au niveau scénario et partie graphique. Le fait que l’on ait pas eu plusieurs artistes au style très différent a sans doute joué dans mon sentiment que cela était plus maîtrisé. 

De même niveau scénario, alors que la propagation de l’infection, qui transforme la plupart des habitants de la Terre, dont les super-héros DC, en zombies est assez bien mise en scène, avec des poids lourds compromis dès le départ. 

Je me demande si à l’occasion de cette mini série, Tom Taylor ne va pas chercher à se “venger” en quelques sorte de ses années sur Injustice et du rôle qu’il a dû donner à Superman dans ces différentes séries. L’auteur ne s’est jamais caché d’être un gros fan du grand bleu et je le vois bien vouloir justement contrebalancer les choses en lui donnant la vedette ici. En tout cas pour l’instant cette mini série a mon attention. 

Verdict : Check it 

DOOM PATROL WEIGHT OF THE WORLDS #1

Prix : $3.99

Scénario : Gerard Way & JEREMY LAMBERT

Dessin : JAMES HARVEY

Sollicitation :  All hail the Supreme Shape! Gerard Way and the World’s Strangest Superheroes return in an all-new series that takes them beyond the borders of time and space! Featuring artwork by acclaimed cartoonist James Harvey, this issue finds the Doom Patrol facing off against the fanatical fitness fiends of planet Orbius and the Marathon Eternal! Meanwhile, Cliff Steele, formerly known as Robotman, must come to terms with his new body of flesh and bone…yet the real test turns out to be something far more frightening: his mom.

Avis : je signale juste la sortie de cette nouvelle mini série qui voit le retour de Gerard Way, avec de l’aide apparemment, au scénario de la série Doom Patrol, le temps de quelques épisodes. Après l’accueil assez tiède de son sous label Young Animal qui s’était traduit par la mise en pause de tous les titres produits sous son égide, DC retente donc le coup à un moment où la série Doom Patrol bénéficie d’un petit coup de projecteur avec le show TV. 

Car oui, je rappelle qu’il y a en ce moment un show TV sur la Doom Patrol. Nous sommes tellement bombardés en permanence que c’est parfois difficile de s’en souvenir. Etant donné que je n’avais pas vraiment plongé dans le travail de Way sur Doom Patrol (je n’avais pas dépassé l’épisode 1), je pense que je vais passer mon tour. Mais si vous avez aimez cette version de la série, en voici la suite. 

Verdict :  Check it 

GREEN LANTERN #9

Prix : $3.99

Scénario : Grant Morrison 

Dessin :  Liam Sharp 

Sollicitation :  On the medieval fantasy planet of Athmoora, Sir Hal of the Lantern—a.k.a. Hal Jordan—must do battle with the evil wizard Ah-Bah-Nazzur, scourge of the Four Kingdoms! What is Ah-Bah-Nazzur’s secret? And what does it have to do with the looming extinction-level Multiversal threat that leaves countless dead super-beings in its wake?

Avis : nouvel épisode de la série Green Lantern par Morrison et Sharp. Il ne me semble pas avoir lu le dernier épisode en VO mais à ce stade, je pense que je vais attendre la VF (attendue pour la fin de l’année) pour me replonger dedans, car comme je l’ai dit, j’ai beaucoup de mal avec ce run. 

Outre le fait que je ne comprends pas où veut aller Morrison, qui semble avant tout se faire plaisir en rendant un bon gros hommage à la SF des années 50/60, et à toutes les bizarreries de l’univers DC de l’époque,  l’approche graphique de Sharp, si elle est très riche et réussie, me laisse assez froid. 

Ce n’est pas bien grave, il a toujours fallu que je laisse reposer la pâte un certain temps à chaque boulot de Morrison avant que je ne parvienne vraiment à rentrer dedans. Nouvelle preuve qu’il aime désarçonner son lecteur en changeant de style à chaque épisode, avec le pitch de ce numéro 9 où il va nous faire de la fantasy assumée dans un bouquin qui jusque là faisait de la SF pure…

Verdict : Check it 

LOIS LANE #1

Prix : $3.99

Scénario : Greg Rucka 

Dessin : Mike Perkins 

Sollicitation :  On the road and out of Metropolis—and carrying a secret that could disrupt Superman’s life—Lois Lane embarks on a harrowing journey to uncover a threat to her husband and a plot that reaches the highest levels of international power brokers and world leaders. Critically acclaimed and best-selling author Greg Rucka and master storyteller Mike Perkins team up for a tale of conspiracy, intrigue and murder that pushes even Lois to her limits.

Avis : ohhhh mais que vois-je, une nouvelle série écrite par Greg Rucka. C’est bien ça…J’aurais préféré voir de nouveaux épisodes de ses creator owned, comme Lazarus (dont on attend la suite en principe en juillet mais j’ai quelques doutes), Black Magic (sans nouvelle), ou encore the Old Guard (disparue au champs d’honneur). Bon, je ne vais pas goûter mon plaisir non plus de voir Rucka écrire une maxi série sur Lois Lane. Vu comment le personnage a été massacré par Bendis …avoir Rucka pour la “sauver” est évidemment le traitement approprié. 

De fait, nous avons déjà vu les premières pages previews, avec des pages déjà dévoilées dans l’épisode spécial Leviathan et j’ai été ravi de retrouver un Rucka particulièrement inspiré. On sent qu’il adore le personnage, ce qui se voyait déjà sur ses précédents travaux chez DC, notamment quand il avait bossé sur Superman. Donc, je n’attends rien d’autre que du très bon de cette série. Etant donné le pedigree du monsieur et l’amour que je porte à ses travaux : excellent est un minimum avec lui. 

Au delà, c’est enfin une bonne occasion de développer un peu le personnage de Lois que je n’ai pas vu voir un arc personnel depuis des lustres. Ah, il est loin le temps des années 90/ début des années 2000 où les scénaristes se donnaient la peine de faire vivre l’entourage de Superman…mon dieu, je suis passé dans le camps des vieux XXX qui ne cessent de répéter que c’était mieux avant…

Verdict : BUY !

SUPERMAN UP IN THE SKY #1

Prix : $4.99

Scénario : Tom King 

Dessin : Andy Kubert 

Sollicitation :  Available to comics shops for the first time! Following a home invasion that ends in murder, Superman is put on the trail of a Metropolis mystery by Batman—but can even the Man of Steel discover the truth behind these tragic deaths, or their ties to the far-off world of Rann? These stories by Tom King with art by Andy Kubert guest-starring Green Lantern and other heroes were originally published in SUPERMAN GIANT #3 and #4.

Avis : tiens en parlant de Superman ! DC s’est donc enfin décidé à publier en comic-shop les comics uniquement réservés au circuit WallMart jusque là. Si comme tout le monde, j’étais heureux de voir l’éditeur chercher à élargir le réseau de diffusion de ses bouquins en s’associant a Wall-Mart…exclure les comics-shops, n’était pas la manière idée du monde. Surtout quand l’éditeur mettait des grosses équipes artistiques sur les bouquins en question. 

Ainsi, difficile de ne pas voir en King et Kubert une équipe star qui aurait pu relancer à elle seule le titre Superman et en faire un hit s’il n’avait pas été réservé au circuit des supermarchés. Et de fait, d’après ce que j’ai compris ces comics se sont très bien vendus sous cette forme étant régulièrement épuisés (il y a donc bien un public). 

Sur le fond, je suis très curieux de découvrir comment King a approché le personnage de Superman. Nous l’avons vu plusieurs fois écrire le personnage avec pas mal de talent et des idées assez neuves. Et puis, c’est toujours un plaisir de voir le boulot d’Andy Kubert au dessin.

Mine de rien, je viens de me rendre compte que Kubert est maintenant chez DC depuis 2006 ! il avait commencé avec le run de Morrison sur Batman !!! lui qui était avant tout associé à Marvel jusque là, avec un long passage sur les mutants notamment, il aura passé désormais presque autant de temps chez les deux éditeurs. 

Verdict : Buy

WILD STORM #24

Prix : $3.99

Scénario : Warren Ellis 

Dessin :  John Davis-Hunt 

Sollicitation : The final issue. The final act. IO has betrayed the world, and Skywatch wants to burn it. The only people in the middle are Jenny Mei Sparks’ ragtag team of wounded orphans of the secret world. The storm has hit. This is how it ends.

Avis : ça y est, c’est fini, mon long calvaire qui aura duré plus de deux ans s’achève enfin avec ce numéro. Oui, je sais que Warren Ellis va signer une mini série Wildcats derrière, mais il a déjà annoncé que le ton serait complètement différent, bien plus dynamique et donc à l’opposé de WildStorm. Oh oui, s’il vous plaît, recommencez à écrire des choses que je puisse apprécier, pitié ! Malgré le fait que Ellis soit un de mes auteurs favoris, au final je n’aurais jamais réussi à adhérer à son approche sur le titre, d’où ce sentiment qu’il passait à côté d’un grand titre à chaque épisode. 

Verdict : Check it – enfin la quille baby !

IMAGE COMICS

SEA OF STARS #1 

Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron 

Dessin :  STEPHEN GREEN

Sollicitation :  “LOST IN THE WILDS OF HEAVEN,” Part One Being a space trucker sounds like a cool job, but in reality, it can be boring as hell. So when recently widowed Gil gets a long-haul gig across the universe, he figures it’s safe enough to bring his young son Kadyn along for the ride—that is, until their “big rig” gets bitten in half by a gigantic Space Leviathan! Now separated from his son—with a breached suit that’s venting oxygen at an alarming rate—Gil must defy the odds and stay alive long enough to rescue Kadyn. But meanwhile, Kadyn seems to be getting all the help he needs from a talking Space Monkey riding a Space Dolphin… or maybe it’s the strange powers he’s suddenly manifesting?! From the writing duo of JASON AARON (SOUTHERN BASTARDS, Thor) and DENNIS HALLUM (Cloak & Dagger, Vader: Dark Visions), with dazzling art by STEPHEN GREEN (Hellboy and the B.P.R.D.) and cosmic colors by RICO RENZI (Spider-Gwen), comes a brand-new science fiction series with all the scope and heart of the The Neverending Story crossed with the imaginative weirdness of Miyazaki—an intense, galaxy-spanning adventure that’s suitable for fans of all ages!

Avis : voilà qui est une grosse surprise, alors que Jason Aaron achève son très long run sur Thor et qu’il assume toujours l’écriture des Avengers et que l’on attend toujours la suite de deux de ses creator owned (oui, où sont passés Southern Bastards et The Goddamned Jason ???), le voilà qu’il lance une nouvelle série personnelle cette semaine. Je veux bien, mais il faut avoir un peu le sens des priorités…

Sur le fond, on voit qu’Aaron même s’il change de genre, reste fidèle à ses thématiques traditionnelles, avec un titre qui tourne autour d’une relation père /fils. Un sujet que le scénariste a abordé dans pratiquement tous ses titres à un moment ou à un autre. Nous verrons bien le résultat final, je ne suis pas particulièrement intéressé par l’intrigue de base, et ce serait n’importe qui d’autre qui aurait proposé cette histoire, je ne m’y serais pas intéressé. 

Mais comme c’est du Aaron, je vais tout de même donner une chance au numéro 1…sans pour autant vraiment attendre grand chose non plus. 

Verdict : Check it 

SPACE BANDITS #1

Prix : $3.99

Scénario : Mark Millar 

Dessin : Matteo Scalera 

Sollicitation :   Thena Khole and Cody Blue are among the universe’s most wanted felons. Each the leader of their own criminal ops, they run heists across the galaxies—hopping from ship to ship to fleece everyone inside. But when both women are betrayed by their crews, the bandits only have one thing on their minds: REVENGE

Avis : une nouvelle saison commence, donc bien évidemment, Mark Millar lance un nouveau titre ! même s’il s’est montré plus actif ces derniers temps, mon intérêt pour ses productions s’est désormais éteint, de nouveau, et je vais me contenter de signaler la sortie de cette nouvelle série. Un nouveau titre qui j’en suis sûr suivra la même formule millarienne habituelle : un début prometteur, des épisodes suivants bien mous où l’on attend en vain que l’intrigue avance alors que les personnages se révèlent tous superficiels et sans grand intérêt  marqués par ce détachement cynique propre à l’écriture de Millar, avant d’arriver sur le dernier épisode où ça part dans tous les sens pour conclure l’intrigue bon gré mal gré en laissant bien entendu la porte ouverte à une suite. Je laisse cela à ceux qui en veulent encore…

Verdict : pour les amateurs de fast food. 

MARVEL COMICS

AERO #1 

Prix : $3.99

Scénario : ZHOU LIEFEN & GREG PAK 

Dessin : KENG & POP MHAN

Sollicitation : CATCH THE WAVE! ALL NEW ONGOING SERIES!

The breakout stars of WAR OF THE REALMS: AGENTS OF ATLAS debut in an oversized team-up book! Get ready for the English language debut of the first appearance of AERO, the high-flying Shanghaiese superheroine created for Marvel by Zhou Liefen and Keng!

And in a brand new story written by PLANET HULK writer Greg Pak, Aero teams up with WAVE, Marvel’s newest Filipina superheroine! What strange forces have turned the buildings of Shanghai into monstrous golems? And what is the SECRET ORIGIN OF WAVE?

Avis : euhhhh okay….donc lancement d’une nouvelle série régulière centrée autour d’un nouveau personnage dont je n’ai jamais entendu parler. Apparemment, il s’agit en fait, si je comprends bien la sollicitation, d’un spin off de la dernière version en date de agents of atlas, qui a eu droit à une mini série lors de War of Realms. Je ne me prononcerais pas sur la qualité présumée de la série, étant donné que je ne connais pas du tout le personnage…mais cela va tout de même m’amener à critiquer la politique éditoriale de Marvel à cette occasion. 

Car concrètement, quelles sont les chances de survie de cette série dans le contexte actuel ? Alors que Marvel publie plus d’une centaine de comics par mois, qu’il s’agit d’un nouveau personnage autour duquel il y a eu 0 promotion ou soutien marketing et dont la seule apparition avant ce lancement est intervenu dans une mini série que peu de gens ont lu…Voyez vous, je ne suis pas éditeur, mais déjà rien qu’avec les ingrédients présentés…l’avenir ne s’annonce pas très brillant  pour ce nouveau titre. 

Et malheureusement cela rejoint une critique courante vis a vis de Marvel ces dernières années : l’éditeur ne sait tout simplement pas ou plus, ou ne veut pas bien préparer le lancement de ses nouvelles séries. La promotion est en général réduite même pas au minimum mais à une simple mention dans previews pour indiquer que le bouquin existe, quelques interviews sur des sites comics et…ben c’est tout. Marvel ne fait rien pour réellement soutenir la plupart de ses bouquins et c’est là un gros problème. 

À l’inverse, on voit qu’ils savent être offensifs sur quelque chose comme le relaunch des X-Men par Hickman, donc quand ils veulent, ils peuvent…

Verdict : Check it. 

COSMIC GHOST RIDER DESTROYS MARVEL HISTORY #5 

Prix : $3.99

Scénario : PAUL SCHEER & NICK GIOVANNETTI 

Dessin :  Nathan Stockman 

Sollicitation : Cosmic Ghost Ridin’ Avengers Assemble! It looks like the Rider may have rewritten and changed the course of Marvel history…again!  But will he be able to save his family too?

Avis : suite de la dernière mini série en date dédiée au Cosmic Ghost Rider qui j’espère retrouvera l’inspiration des débuts, car très clairement le dernier numéro était assez fade. Je ne sais pas si c’est le fait qu’il était centré sur la continuité de Captain America et que les auteurs n’ont pas voulu ou pu trouver une bonne approche plus humoristique pour traiter le sujet, mais on s’ennuyait un peu et l’humour était bien plus absent que dans les précédents épisodes. Cette fois, ce sont les Avengers qui vont être passés à la moulinette et vu leur très longue histoire remplis de trucs bizarres un peu partout, à mon sens, il y a de quoi faire pour bien se marrer. Alors que dans le présent, les deux Frank ont apparemment décidés de tailler une bavette…mmm, je me demande comment cela va finir ?

Verdict : Check it 

IMMORTAL HULK #20

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Joe Bennett 

Sollicitation : Bruce Banner is being hunted on two fronts by two dead loved ones turned nightmarish, implacable foes.The stage is set for a brutal three-way confrontation between the ABOMINATION…the HARPY… …and the IMMORTAL HULK.

Avis : et bien…comment dire…la vache !!! non, mais c’était quoi ce dernier épisode ?!!! on savait que Al Ewing et Joe Bennett pouvaient aller très très loin dans leur travail sur Hulk, mais là, ils sont parvenus à dépasser tout ce qu’ils avaient précédemment produits sur le titre et vu le pedigree cela en dit long !

Entre les attaques de la nouvelle Abomination, la révélation sur les ….”tendances” de Red Harpy et le sort final réservé à l’Immortal Hulk…en tant que lecteur il a fallu encaisser pas mal de choses lors du dernier épisode….Et XXXX ce que c’est bonnnn !!! on ne le dira jamais assez mais s’il y a bien une série à suivre en ce moment chez Marvel, c’est bien Immortal Hulk. 

À voir maintenant ce qui nous attend dans les prochains mois, nous savons grâce aux sollicitations que l’affrontement contre la Shadow Base va durer jusqu’à l’épisode 24. Je ne crois guère aux rumeurs de relaunch pour la suite, surtout à la veille d’un épisode anniversaire et surtout pour un titre dont les ventes ne cessent de croître. Il faudrait vraiment que Marvel soit rempli d’abrutis pour qu’ils relan…oh non…

Verdict : BUUYYYYY

UNCANNY X-MEN #21

Prix : $3.99

Scénario : Matthew Rosenberg 

Dessin : Salvador Larroca 

Sollicitation : It all ends here. This is forever!

As Cyclops’ cleanup mission nears its close, all the problems the X-Men face come together. The truth behind the Hellfire Club’s intentions, the culmination of the O.N.E.’s assaults on mutantkind and even the inner struggles within the team… It all ends here. This is forever.

Avis : alors tout d’abord, toutes mes excuses pour avoir indiqué dans mon avis de l’épisode 20 qu’il s’agissait là du dernier épisode du run de Matthew Rosenberg…je me suis planté, son run va bien jusqu’au numéro 22. J’avais un doute et me suis trompé. Allez donc, il nous reste deux épisodes à avaler avant la reprise par Jonathan HIckman qui est un peu dans tous les esprits et pousse dans l’ombre un peu tout le reste. Oui, c’est ça en fait, c’est la faute de Hickman si je me suis trompé. Voilà…ça passe ? 

Je suis tout de même curieux de voir ce que Rosenberg va nous pondre pour conclure son run étant donné la densité de chaque épisode depuis sa reprise. À ce titre, on peut se demander si le rythme général n’aurait pas été mieux géré s’il avait disposé de plus de temps. Le fait est qu’il a compressé le contenu de 20/30 épisodes en un douzaine. 

Et si j’aime les séries où il se passe des tas de choses en même temps, il faut quand même dire que nous avons eu des morts importantes dans pratiquement chaque épisode…sauf que comme on a jamais le temps de vraiment s’appesantir dessus, cela perd une grande partie de l’impact. Difficile de ressentir la tristesse de la parte quand dès la page suivante, on passe à autre chose…

Je comprends que cela fait partie de l’approche du scénariste qui veut insister sur le côté désespéré de la situation des mutants, mais quelque part dans mon esprit, je ne peux m’empêcher de penser que tout cela sera annulé avant la fin. Et l’on peut déjà imaginer comment en fait…Tout est en train de converger et j’ai hâte de voir si mon idée est juste, alors qu’Emma Frost rejoint enfin les rangs…

Verdict : Check it

A propos Sam 1852 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Hello !

    Bonne petite semaine avec quelques nouveautés intrigantes ( Loïs Lane, Sea of Stars) et surtout Immortal Hulk dont le précédent épisode était une grosse baffe ! Quel cliffhanger ! Quelle maîtrise de la part de Al Ewing ! Il utilise de façon géniale la continuité tout en la modelant pour son récit horrifique ! Et Joe Bennett qui, s’il n’a pas le plus beau trait, sait concocter de ces mises en scène !

    Green Lantern est décevant depuis deux épisodes, en particulier le dernier. J’attendais beaucoup de cette rencontre-hommage entre les deux Green et je me suis profondément ennuyé.

    Pour compléter, il y a également le numéro 2 de Thumbs qui sort. J’avais énormément aimé le 1 et Steve aussi de mémoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.