Guide de lecture Comics VF : semaine du 10 juillet 2019

Edito : et allez c’est parti pour…le dernier guide de sorties VF du mois de juillet. Et oui, dès la seconde semaine du mois, c’est déjà fini pour la simple et bonne raison que les éditeurs partent en vacances (et moi aussi) pendant quelque semaines. Il ne devrait donc pas y avoir de nouvelles sorties avant début août, Panini reprenant assez vite le mois prochain. Tiens en parlant de Panini, on voit qu’ils dominent cette semaine, avec pas mal de bonnes choses. Je dirais même que s’ils sortent moins de titres que la semaine dernière, qualitativement, celle-ci est beaucoup plus intéressante, comme le prouve ma petite sélection en dessous. 

De manière générale, ce mois de juillet s’est révélé très intéressant et onéreux…mais après quelques mois moins intéressants, je pars en vacances, avec une pile de lecture très haute…je ne vais donc pas m’ennuyer. Pas d’inquiétude, le guide VO continuera d’être publié dans les prochaines semaines et nous continuons les émissions…Donc des vacances où je vais quand même bosser ??? je pense que je dois reconsidérer ma vie…

Info de la semaine : attention sortie cette semaine de plusieurs titres annoncés initialement pour la semaine du 03 juillet : 

  • Doctor Strange (fresh start)
  • Thanos Gagne 
  • Thanos : La fin de l’univers 

Sortie de la semaine : plusieurs sorties intéressantes cette semaine, toutes chez Panini :

  • le second tome de l’excellent Immortal Hulk ;
  • la suite de la réédition du Thor de Jason Aaron ;
  • un nouveau tome de l’intégrale New Mutants ;
  • le début d’un nouveau cycle pour le Sunstone de Stjepan Sejic !

Emissions de la semaine : deux émissions au programme cette semaine :

  • mardi : le Comixity of the future past, qui revient sur les sorties comics (VO et VF), manga, film, série TV, musique, jeu vidéo  de juillet 1999 !
  • jeudi, le Comixweekly, qui revient sur les sorties VO de la semaine, avec un peu d’info sur le dessus !

DELCOURT COMICS

LE MAÎTRE VOLEUR TOME 6 – LA FIÈVRE DE L’OR

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix : 15.95€/ 

Scénario : Andy Diggle 

Dessin : Shawn Martinbrough 

Sollicitation : Entre Ocean’s Eleven et Snatch, Robert Kirkman, le créateur de Walking Dead, s’attaque également au polar avec ce « maître voleur »… qui est aussi le pire des poissards ! Il a choisi de confier le scénario à Andy Diggle, un spécialiste du genre.

Conrad « Redmond » Paulson est sans conteste le « maître voleur ». Mais un nouvel arrivant a établi ses quartiers en ville… Et il emprunte son nom pour réaliser ses méfaits. Est-ce que tenter de voler son héritage va suffire à faire sortir Redmond de sa retraite ? Et aura-t-il suffisamment de ressources pour tenter la plus dingue et la plus audacieuse des arnaques afin de prendre le dessus ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

RISING STARS TOME 4 : BRIGHT 

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix : 19.99€/

Scénario : J.M.Straczynsi & Fiona Avery 

Dessin : Al Rio, Dan Jurgens, Staz Johnson, Karl Moline 

Sollicitation : Comment le gouvernement des États-Unis aurait-il réagi face à l’apparition d’êtres aux super pouvoirs ? Ces Spéciaux seraient ils devenus héros ou criminels ? Straczynski écrit un pamphlet politique sous la forme d’une éblouissante série de super-héros.

Ce quatrième opus (sur 5) de la série est un récit dérivé : Bright. C’est l’occasion de revenir sur la carrière clandestine de policier de Matthew Bright. La Voix des Morts revient sur le personnage de Lionel Zerb, capable de voir et de dialoguer avec les personnes défuntes. Le récit principal comprend les trois premiers tomes de la série. Un 5e opus est à paraître courant 2020.

Avis : je dois dire que je suis surpris de la sortie de ce 4e tome dédié a Rising Stars, et de l’annonce par dessus d’un 5e dans le courant de l’année prochaine. En effet, cela fait un petit moment maintenant que Delcourt a achevé la publication de la série principale, donc cela donne un peu l’impression du retour de série qui sort de nulle part. Le contenu ne me dit par ailleurs pas grand chose. Il me semble qu’il y a en effet eu quelques spin offs consacrés à certains personnages, mais non écrits par JMS lui-même. Je pense qu’il les a simplement supervisés, pour y coller les éléments qu’il n’avait pas le temps de développer dans la maxi série principale. 

Est-ce ce que c’est un bouquin important pour la compréhension de Rising Stars ? très sincèrement je ne pense pas, car j’ai vraiment le sentiment que JMS a mis dans la maxi série principale tout ce qui était important pour l’intrigue. De fait, personnellement je vais faire l’impasse sur ces deux tomes supplémentaires. Si j’aime beaucoup Rising Stars, pour moi c’est une série terminée et qui se suffit à elle même. 

Verdict : allez plutôt relire les 3 premier tomes. 

PANINI COMICS

ANNIHILATION CONQUEST

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :70,00 €, 584 pages

Episodes : US Annihilation: Conquest Prologue(2007) 1, Annihilation: Conquest – Quasar (2007) 1à 4,Nova(2007) 4 à 7, Annihilation : Conquest – Starlord (2007) 1 à 4, Annihilation: Conquest – Wraith(2007) 1 à 4 et  Annihilation: Conquest(2008) 1 à 6, publiés précédemment dans les albums MARVEL SELECT : ANNIHILATION CONQUEST 1-2

Scénario : Abnett, Lanning, Giffen,

Dessin :Raney, Green Jr, Hotz

Sollicitation : Alors que l’univers est en lambeaux après la guerre menée par Annihilus, une menace tout aussi terrible s’abat sur Hala, le monde des Krees. D’anciens alliés refont équipe pour faire front, mais leurs forces ne sont pas suffisantes face au Phalanx. De nouveaux héros doivent prendre la relève. Retrouvez Nova, Star-lord, Drax, Gamora mais aussi Mantis, Ronan, Rocket et Groot dans une saga cosmique explosive ! 

Avis : réédition cette semaine en format Omnibus de la saga Annihilation conquest, 2e grande saga cosmique qui a marqué les années 2000 après la première grande saga Annihilation. Chapeautée au départ comme la précédente par Keith Giffen, elle est rapidement entièrement reprise en main par Dan Abnett et Andy Lanning qui écrivent alors la série principale Nova et vont se servir de ce nouveau crossover pour lancer la nouvelle mouture des Guardians of The galaxy. 

Si Conquest est globalement moins “fou” que la première saga Annihilation, qui je pense restera très difficile à surpasser tant les auteurs sont allés loin lors de cette saga, ce nouvel event n’a cependant pas a rougir devant son prédécesseur. La menace est énorme et bien mise en scène, les twists bien amenés, l’assemblement des Guardians très sympa et Nova joue un rôle important bien que séparé dans l’ensemble. Une saga cosmique bien maîtrisée, bourrée d’action, où les personnages ne sont pas oubliés et sont en fait pour certains bien développés, font de Conquest un bon event. 

On pourra simplement regretter une fois de plus l’offre de Panini, qui nous propose un truc de moins de 600 pages pour 70€. Si l’on compare avec certains autres omnibus qui font plus de 900 a 1000 pages, on comprend que la grille de prix par collection est vraiment une mauvaise idée…Il faudrait vraiment qu’ils l’adaptent au nombre de pages…Bon, il est vrai que l’on a vu pire…

Verdict : a lire 

INTÉGRALE FANTASTIC FOUR T02 : 1963 (NOUVELLE EDITION)

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :35,00 €, 320 pages

Episodes

Scénario : Lee, 

Dessin :Kirby 

Sollicitation : Les Fantastiques affrontent le Docteur Fatalis, Hulk, Namor, le Penseur Fou ou encore l’Homme Molécule ! Des épisodes cultes signés par Stan Lee et Jack Kirby. 

Avis : nouvelle édition de la seconde intégrale des Fantastic Four, c’est bien évidemment un indispensable…du moins cela le sera quand Panini aura mis à jour la traduction. C’est bien gentil de proposer des nouvelles éditions, notamment pour calmer le marché des spéculateurs…mais si vous ne corrigez pas le principal défaut, cela ne sert pas à grand chose. 

Verdict : en attendant les FF avec une traduction correcte. 

IMMORTAL HULK T02 

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :17,00 €, 120 pages

Épisodes : US Immortal Hulk 6-10, inédits)

Scénario : Ewing, 

Dessin :Bennett  

Sollicitation : Le combat de Hulk contre Sasquatch a désormais révélé que le Docteur Banner est bien de retour. Et Alpha Flight comme les Avengers veulent mettre un terme à ses actions de plus en plus violentes. Mais ils ne savent pas que Hulk garde enfermé un monstre bien plus dangereux… La série d’Al Ewing et Joe Bennett plonge encore plus dans l’horreur. 

Avis : suite très attendue du phénoménal Immortal Hulk et si le premier tome a logiquement séduit, laissez moi vous partager un secret : ce n’était là qu’un petit galop d’essai, le temps de s’échauffer un peu avant de rentrer véritablement dans le vif su sujet…Et croyez moi, cela va sérieusement déménager. Comme l’indique la sollicitation, les Avengers et Alpha Flight vont très rapidement se manifester avec des conséquences dramatiques, alors qu’ils font face à un Hulk très différent. 

Mais la confrontation avec les deux équipes de super-héros, si elle est particulièrement bien menée et pour une fois ne donne pas l’impression d’être simplement du déjà vu ou un passage obligé inscrit au cahier des charges  n’est là aussi qu’un prélude à l’introduction du nouvel ennemi de Hulk. Nous avions déjà pu l’apercevoir dans le premier tome mais il avance ici dans la lumière (jeu de mot que vous comprendrez a la lecture). avec des résultats assez effrayants pour Hulk. 

On retrouve ici tous les éléments installés dans le premier tome, mais alors que ce volume se lisait avant tout comme une introduction au récit de Ewing et Bennett, on comprend à la lecture de ce tome 2 que l’on est passé à la vitesse supérieure. Ewing redéfinit les règles du récit normalement attendu autour du personnage de Hulk tout en s’appuyant sur la continuité pour produire ce qui est déjà considéré comme beaucoup dont moi, comme un classique moderne. 

Depuis son lancement, cette nouvelle série dédiée à Hulk s’est imposée comme l’une des meilleures, voire la meilleure série Marvel du moment et croyez moi…on est qu’au début ! les deux auteurs vont aller encore plus loin dans les prochains tomes. 

Verdict : À POSSÉDER !!!

JUPITER’S CIRCLE 

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix : 28,00 €, 296 pages

Épisodes : US Jupiter’s Circle 1-12, inédits

Scénario : Mark Millar 

Dessin :Wilfredo Torres

Sollicitation : Des années avant les événements de Jupiter’s Legacy, découvrez les secrets des super-héros. Alors qu’ils volent de victoire en victoire devant les médias, la réalité est toute autre en coulisses… Voici l’intégralité des 12 épisodes de Jupiter’s Circle. La maxi-série est signée par Mark Millar (Kick-Ass, Ultimates) et illustrée par Wilfredo Torres, 

Avis : tiens, très bonne idée de la part de Panini qui publie en un seul tome les deux mini séries Jupiter Circle, qui fonctionne comme un prélude à Jupiter Legacy et qui est…et bien de manière étonnante très sympa. À l’origine, Mark Millar avait lancé le projet pour occuper le terrain pendant que Frank Quitely se prenait 6 mois pour dessiner chaque épisode de la mini série principale. En gros, il s’agissait de s’assurer que les lecteurs n’oublient tout simplement pas que cet univers existait. 

Comme je l’ai dit ces épisodes fonctionnent vraiment comme un prélude, alors que nous découvrons les principaux super-héros de Jupiter Legacy, avec quelques décennies en moins, avec des aventures situées dans les années 50/60. Mais moins que des aventures super-héroïques, Millar va surtout nous raconter la vie de ces personnages et poser les bases de toutes les tensions qui ont conduits aux événements dépeints dans Jupiter Legacy. 

De fait, le projet a permis au scénariste de vraiment développer nombre de personnages importants dans Jupiter Legacy, qui n’avaient pas eu la place nécessaire dans la mini série principale pour que l’on s’attache à eux au delà du stéréotype qu’ils étaient censés représenter. 

Du coup l’ensemble des épisodes est étonnant efficace. Millar écrit cela avec bien plus de subtilité que ce l’on lui connaît d’habitude, c’est à dire qu’ici il en a contrairement à d’habitude. Le boulot sur la partie graphique fonctionne très bien en reprenant les codes visuels des comics des années 50/60. 

Bref, du bon boulot qui développe ce monde et donne envie de s’y replonger. Il permet presque de redécouvrir Jupiter Legacy sous un autre oeil, car à l’issue de ces épisodes, on connaît bien mieux les personnages impliqués, leur histoire commune, leurs relations compliquées…

Verdict : a lire 

INTÉGRALE NEW MUTANTS T02 1984

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :35,00 € , 336 pages

Épisodes : US New Mutants (1983) 11-22 et Annual 1, publiés précédemment dans l’album MARVEL ICONS : NEW MUTANTS et dans les revues Titans (Lug) 69-75

Scénario : Claremont, 

Dessin :Sienkiewicz, Buscema

Sollicitation : Après quelques épisodes illustrés par Sal Buscema, c’est Bill Sienkiewicz qui s’installe sur le titre. La série New Mutants change alors notoirement, avec la saga horrifique de l’Ours Démon en particulier. Dans cet album, la vie de Dani Moonstar est aussi bouleversée, et les lecteurs découvrent une nouvelle facette de l’écriture de Chris Claremont. 

Avis : ahhh voilà un tome que j’attendais, celui que je souhaitais voir arriver dès que Panini a lancé l’intégrale sur les New Mutants. Et oui, c’est ce tome qui marque l’arrivée de Bill Sienkiewicz au dessin sur le titre pour une courte mais magnifique période. Après un premier tome assez…”classique” sur le fond, où Claremont donnait avant tout l’impression de recycler des récits qu’il aurait caser dans n’importe quel titre de super-héros, il profite de l’arrivée de Bill Sienkiewicz pour véritablement se regonfler à bloc et donner une vraie identité à la série au delà d’être des jeunes X-Men. J’ai hâte de découvrir ces épisodes, d’autant plus que ce tome contiendra la fameuse saga de l’Ours démon qui reste considérée comme l’une des meilleures de la série. Je sais que Panini avait proposé le run de Claremont / Sienkiewicz en Icons, mais je me suis plutôt tourné vers l’intégrale pour essayer de vraiment connaître cette série et les débuts de nombre de personnages que j’apprécie. 

Verdict : à lire. 

LEAGUE OF LEGENDS : ASHE 

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :10,00 €, 144 pages

Episodes : US League of Legends : Ashe – Warmother 1-4, inédits

Scénario : Shafer

Dessin :Vakueva

Sollicitation : Découvrez la destinée d’Ashe, née dans les contrées sauvages de Runeterra et ayant héritée de l’arc mythique de sa mère. Une collaboration entre Marvel et League of Legends pour une ligne de comics exclusifs par par Odin Austin Shafer (scénariste du jeu culte) et Nina Vakueva (nommée pour le prix Russ Manning de la révélation de l’année) !    

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de la franchise League of Legends que je ne connais pas du tout. 

MARVEL LEGACY : CAPTAIN AMERICA – LA PATRIE DES BRAVES 

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :24,00 €, 248 pages

Épisodes : US Captain America 695-704, publiés précédemment dans les softcovers MARVEL LEGACY : AVENGERS EXTRA 1-4)

Scénario : Waid

Dessin :Samnee, Romero 

Sollicitation : Steve Rogers est à nouveau Captain  a enfin recouvré son statut de héros. Mais les actes commis durant Secret Empire pèsent encore sur sa conscience, il décide donc de se ressourcer en traversant les États-Unis. Ce voyage va finalement l’emmener dans le futur d’une Amérique privée de super-héros et ayant élu un fasciste. Un one-shot signé par Mark Waid et Chris Samnee, l’équipe créative de Black Widow et Daredevil.   

Avis : sortie cette semaine en un seul tome du run de Mark Waid et Chris Samnee sur Captain America. Le duo qui avait travaillé ensemble sur Daredevil et Black Widow se retrouve donc pour essayer de redonner du lustre au personnage après Secret Empire…malheureusement sans grand succès. Cette reprise bénéficiait pourtant de nombreux atouts à la base. 

Entre un Mark Waid au scénario qui connaît bien le personnage, pour l’avoir déjà écrit dans deux runs acclamés et un Chris Samnee que l’on apprécie toujours de retrouver sur la partie graphique, il y avait de quoi séduire. 

Las, au delà du simple “Cap, il est de nouveau gentil, donc s’il vous plaît recommencez à lire ses aventures”, je n’ai pas l’impression que les auteurs avaient grand chose à dire sur le fond sur le personnage. Waid est en mode quasi automatique et je pense assume ici avant tout un rôle de dialoguiste pour Samnee, sans jouer un rôle prépondérant côté intrigue et les histoires sur le fond ne sont guère passionnantes.

On espère vaguement un sursaut au moment de l’épisode 700, alors que les auteurs vont dans une direction assez surprenante qui dispose d’un réel potentiel…malheureusement, l’inspiration leur fait vite défaut et on s’ennuie assez rapidement. Alors oui, visuellement c’est assez beau…mais guère passionnant.

À noter au passage que c’est là le dernier travail de Samnee chez Marvel, puisque le dessinateur a quitté la maison des idées après la fin de sa prestation sur le titre. Pas de désaccord entre eux, je préfère préciser, mais simplement l’envie de l’artiste de faire autre chose. Il faut dire qu’il a passé l’essentiel de la décennie chez eux..

Verdict : à tester mais n’ayez pas beaucoup d’attente. 

MARVEL LEGACY : LA MORT DE LA PUISSANTE THOR 

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :24,00 €, 232 pages

Episodes : US Mighty Thor 700-706 et Thor At the Gates of Valhalla, publiés précédemment dans les softcovers MARVEL LEGACY : AVENGERS EXTRA 2-4)

Scénario : Aaron

Dessin :Dauterman 

Sollicitation : Jane Foster doit renoncer à Mjolnir et à être Thor. Son corps affaibli par le cancer ne supporte plus cette charge. Mais à l’autre bout de la galaxie, Mangog se rapproche d’Asgard. Les dieux ne seront pas assez puissants pour  faire face à cette menace. Quand Odinson sera tombé, est-ce que Jane aura le choix ? Découvrez la fin tragique d’une héroïne dans La mort de la puissante Thor. 

Avis : suite de la réédition du run de Jason Aaron sur Thor en version librairie, avec le dernier arc de la série Mighty Thor avant son relaunch (encore un) sous la bannière Fresh Start. L’auteur propose ici un de ses récits les plus ambitieux, avec la confrontation attendue entre Thor et Mangog, alors que Jane Foster arrive au bout de ses capacités, son cancer arrivant en phase terminale. 

De fait, nous avons tout ici pour faire de  cet arc un classique, une confrontation contre l’un des ennemis les plus dangereux de l’univers de Thor, qui dès son retour va bien marquer les esprits en démontrant combien il peut être puissant et mortellement dangereux, une héroïne qui atteint ses limites, un héros déchu qui revient peu à peu mais est loin d’être au top niveau et dans le fond une guerre des mondes qui bat son plein. 

Oui, il y a tout, avec en prime de grands moments de bravoure, baston incroyable, le tout superbement mis en scène par un Russel Dauterman inspiré qui achève son run de presque 3 ans sur le titre avant de passer sur War of Realms. Les ingrédients sont là …à une exception près..le final qui passe à côté. . Si les héros ne s’en sortent pas sans perte, il faut tout de même signaler que pour moi Aaron ne va pas au bout de son idée. 

Il aurait pu vraiment faire un passer un cap et donner une dimension réellement historique à cette bataille, mais au dernier moment, il a préféré reculer. C’est vraiment dommage, car on était pas loin du sans faute…Enfin pour cet arc, parce qu’il y a beaucoup à dire sur le reste. 

Je ne vais pas vous mentir, pour moi l’épisode 700 demeure une déception, et ne présente pour moi qu’un résumé de la situation pour des nouveaux lecteurs qui commenceraient ici et un teaser pour la suite. Mais si vous êtes un lecteur de première heure, l’épisode n’apporte pas grand chose, ce qui est dommage pour un épisode anniversaire qui aurait dû être spécial. 

Et ne parlons pas de l’épisode spécial Gates of Valhalla dont le contenu est aussi affligeant qu’inutile…

Mais parlons du vrai scandale car si le tome vaut tout de même l’achat, l’arc valant vraiment la peine malgré mes réserves, le rapport nombre de pages / prix relève ici de nouveau du foutage de gueule désormais traditionnel de la part de Panini. Je peux d’autant plus en parler que la semaine dernière paraissait le premier tome de Justice League Dark chez Urban…qui présentait le même nombre de pages…pour un prix inférieur de 5€. 

Que l’on ait des petits écarts de prix entre éditeurs ne me choque pas. Sauf qu’être 20% plus cher pour le même nombre de pages et un format tout a fait identique, ça oui, ça me choque. Donc Panini, il est peut être temps de nous rejoindre dans ce truc appelé “la réalité”. 

Verdict : a lire

MARVEL CINEMATIC UNIVERSE : AVENGERS

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :20,00 €, 96 pages

Episodes :  US Marvel’s The Avengers Prelude : Fury’s Big Week 1-4) 

Scénario : Bunn, Johnson, Hopeless

Dessin : McKelvie, Edwards, Alves

Sollicitation : Retrouvez le prélude officiel du premier film Avengers avec la mini-série Fury’s Big Week. Découvrez ainsi les événements de Captain America, Incredible Hulk, Iron Man 2 et Thor vus du côté de Nick Fury. 

Avis : bon, avis habituel pour ce genre de sorties…etttttttt mais que vois-je ? oh mais qu’elle est belle celle-là, oh oui, qu’elle est belle : 20€ pour moins de 100 pages ! oh grand dieu des comics, là je vous tire mon chapeau, cela mérite des applaudissements. Oui, des applaudissements, car là, LA, il vont vraiment très très loin. Là, je suis sur mon gros derrière, tellement je suis époustouflé par un tel culot. Faut quand même en avoir dans le pantalon pour oser un truc pareil. Donc bien évidemment, il faut tous se précipiter dessus, rien que pour pouvoir dire : j’étais là, oui, j’étais là quand Panini a perdu la boule. 

Verdict : EUHHH NON ?

MARVEL CINEMATIC UNIVERSE : SPIDER-MAN HOMECOMING

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix : 20,00 €, 120 page

Episodes :  US Spider-Man : Homecoming Prelude 1-2, Invincible Iron Man 7, Amazing Spider-Man 2 et 46

Scénario : Pilgrim, Lee, Fraction

Dessin :Nauck, Ditko, Larroca

Sollicitation : Retrouvez le prélude officiel de Spider-Man : Homecoming,ainsi qu’une sélection de récits présentant les héros et les vilains du film.Existe également dans une édition au même prix avec un coffret prévu pour les dix albums de la collection. 

Avis : ah ah ah ah ah ah ah ah ha arrêtez Panini, vous allez me tuer !!!! ahhhh, cette fois c’est du 20€ pour 120 pages, ahhh, comme c’est drôle, et…oh, ils vont même encore plus loin ici, parce que 3 épisodes sur 5 sont des rééditions ! Alors là chapeau. Je pensais pas que l’on pouvait encore plus se foutre de notre gueule, ben apparemment si. 

Verdict : ALORS POUR LA BENNE À ORDURE, C’EST PAR ICI, à droite à côté des chiottes

MARVEL SEASON ONE T03 

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :22,00 €, 312 pages

Episodes : US Marvel Season One OGN : X-Men, Spider-Man et Daredevil, publiés précédemment dans les albums 100% MARVEL : SEASON ONE X-MEN, SPIDER-MAN et DAREDEVIL

Scénario : Bunn, Johnson, Hopeless

Dessin : McKelvie, Edwards, Alves

Sollicitation : Jean Grey intègre les X-Men, Peter Parker se fait mordre par une araignée et Matt Murdock décide de protéger Hell’s Kitchen. Retrouvez les origines modernisées de héros cultes de la Maison des Idées. 

Avis : Panini poursuit la réédition des Marvel season one dans un nouveau format. Pour ceux qui auraient oubliés, il s’agissait d’une collection lancé par Marvel il y a quelques années qui présentait en format graphic novel les origines (encore) de ses personnages. La qualité des récits était en général assez variable et les volumes concernés étaient assez dispensables dans l’ensemble. On retrouve dans ce tome donc, les débuts des X-Men, Spider-Man et Daredevil. 

Celui qui m’a laissé l’impression la plus forte est sans doute celui sur les X-Men, par Hopeless et Mckelvie. Malgré le côté redite inévitable, leur prestation avait un côté très rafraichissant, entre des caractérisations modernisées et les dessins toujours très efficaces de Mckelvie. Le récit sur Spider-Man était par contre complètement anecdotique et n’échappait justement pas au côté exercice obligé, l’auteur ne parvenant pas à imprimer une quelconque marque personnelle sur le récit. 

Verdict : pour ceux qui auraient la flemme de lire une page Wikipédia. 

NEW MUTANTS & LOKI : EN EXIL 

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :26,00 € , 176 pages

Episodes : US Exiled 1, Journey Into Mystery 637-641 et New Mutants 42-43, publiés précédemment dans les revues X-MEN (V3) 5-6 et THOR (V2) 5-8

Scénario : Gillen, Abnett,Lanning

Dessin :Di Giandomenico, Elson

Sollicitation : Les Nouveaux Mutants rencontrent Loki et les dieux d’Asgard à l’occasion du retour d’un héros oublié. Ce dernier est encore plus puissant que Thor et la vérité cachée derrière son exil pourrait tout anéantir. Alors que les dieux sont devenus mortels, les mutants sont leur seul espoir de survie. De plus, d’effroyables créatures cannibales sont en liberté et San Francisco est en proie à la magie noire ! 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Assez bizarrement, cet arc ne me dit rien du tout. Et cela va être difficile à retrouver, parce que je suis désolé, mais X-Men Vol 3 et Thor V2, même en cherchant dans ma bibliothèque bien chargée, cela ne va pas être évident de faire la distinction entre les différentes relances ! Pour info, il m’a fallu 10 bonnes minutes pour restituer à quelle période ces épisodes appartenaient, à savoir l’ère post Schism. 

Verdict : à tester. 

NEW MUTANTS T02

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :32,00 € , 248 pages

Episodes : US New Mutants (2009) 12-21, publiés précédemment dans les revues X-MEN (V2) 1-10

Scénario : Wells, 

Dessin :Roberson,Kirk

Sollicitation : Les mutants sont désormais un peu moins de deux cents dans le monde. Hope est le seul espoir pour la survie de l’espèce. Alors que les X-Men vivent un moment décisif de leur histoire, les Nouveaux Mutants sont appelés à mener une mission d’une importance cruciale : déjouer les plans de Cameron Hodge qui a l’intention d’exterminer Hope, Cable et tous les homo superior. Suite et fin de la prestation de Zeb Wells (Carnage, Amazing Spider-Man). 

Avis : second tome dédié à la réédition en deluxe du run de Zeb Wells sur la série New Mutants. Un titre que j’ai suivi d’assez loin lors de sa première édition en VF car le ton général des intrigues proposées ne m’intéressait guère. À mon sens, le scénariste s’inscrivait clairement dans la politique de l’époque, qui a duré un moment, à savoir reprendre de vieilles intrigues encore et toujours. D’où la résurgence en pagaille de vieux éléments d’histoire que l’on pensait résolus depuis longtemps, ou tout simplement tombés dans l’oubli car cela n’intéressait pas grand monde. Bref, même si le titre a clairement ses fans, personnellement je ne le recommanderai pas. 

Verdict : pour ceux qui ont aimé ce run ou veulent le découvrir. 

NEW MUTANTS : ÂMES DÉFUNTES

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :18,00 €, 136 pages

Épisodes : US New Mutants Dead Souls 1-5, inédits

Scénario : Rosenberg

Dessin :Gorham 

Sollicitation : Les Nouveaux Mutants ne sont plus de jeunes étudiants. L’équipe dirigée par  Magie est désormais de toutes les enquêtes surnaturelles. Mais ils n’ont pas encore compris que derrière chaque mission, se cache en réalité le même ennemi… Par le scénariste de La Résurrection du Phénix et Punisher et le dessinateur de Rocket. 

Avis : en introduction je pense qu’il y a un problème avec la sollicitation, car la mini série Dead Souls présentée dans ce tome contient en réalité 6 épisodes et non 5. D’ailleurs le nombre de pages correspond davantage à 6 épisodes qu’à 5, donc faites attention sur ce point. Concernant le contenu en lui-même, et bien on retrouve mon scénariste préféré ! oh oui, que cela me fait plaisir de retrouver Matthew Rosenberg qui après avoir posé une belle pêche avec le retour de Phénix, se voit confier ici une mini série sur les new mutants. 

Des personnages qui ont pas mal soufferts au cours des dernières années, non pas tant par de mauvaises histoires qu’une absence d’histoires, les personnages ayant été négligés et ignorés par à peu près tout le monde, du staff edito aux auteurs. Et le fait que l’on confie cette mini série à un Rosenberg qui n’a pas convaincu grand monde depuis son arrivée dans le monde mutant en dit long à mon sens. Sur le fond, son intrigue est …étrange tant sur le fond que sur la forme. Encore une fois on retrouve quelqu’unes de ses qualités, comme des idées intéressantes ici ou là, mais aussi ses défauts, lesdites idées étant peu ou mal développées. 

Autre défaut…l’histoire n’a pas vraiment de fin. Du moins dans cette mini, en réalité, la situation que les personnages rencontrent ici ne trouvent réellement une résolution que plus tard dans le run de l’auteur dans Uncanny X-Men. Ce que je trouve vraiment étrange. L’idée d’une mini série est de présenter une histoire complète, pas de lancer une intrigue qui sera ensuite poursuivie dans une autre série. Bref, un choix passablement étrange, pour une mini série qui ne m’a guère emballé personnellement, du moins pour le peu que j’en ai lu. Mais je dois tout de même signaler que j’ai pu noter nombre de critiques favorables lors de la sortie des épisodes aux USA…Donc question de goût ?

Verdict : à tester – je n’ai pas tout lu, mais le peu que j’ai aperçu n’était guère glorieux. 

SOLO : A STAR WARS STORY

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :19,00 €, 168 pages

Episodes : US Solo A Star Wars Story Adaptation 1-7, inédits

Scénario : Thompson

Dessin :Sliney

Sollicitation : Han Solo souhaite plus que tout s’échapper de Corellia mais lorsqu’il réussit, il est séparé de celle qu’il aime. Au fil de ses voyages, Han rencontre des personnes qui vont marquer sa vie à jamais, comme Chewbacca, Lando, Beckett… Parviendra-t-il aussi à retrouver Qi’ra? 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

SUNSTONE : MERCY T01 

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :19,00 €, 200 pages ou 22€ (décidez vous Panini)

Episodes : US Sunstone Mercy 1, inédit

Scénario : Stjepan Sejic 

Dessin :Stjepan Sejic 

Sollicitation : Anne et Alan vont devoir répondre à de nombreuses questions dont la plus importante de toutes : comment se faire confiance quand on a eut le cœur brisé ? Stjepan Sejic ouvre un nouveau volet de Sunstone. 

Avis : alors d’un côté je suis ravi du retour de Sunstone pour un nouveau tome, de l’autre…euhhh Panini, c’est quoi le prix de ce volume : 19 ou 22€ ? Parce que sur les informations que vous avez communiqués, et notamment la sollicitation, c’est 19€, mais sur le sites de vente en ligne, ben c’est 22…et étant donné votre politique tarifaire catastrophique, j’aurai plutôt tendance à donner crédit à l’annonce du prix à 22€…Je ne vais pas encore une fois me scandaliser sur le prix indécent, c’est Sunstone, je vais acheter, mais …vous pourriez clarifier???

Sur le fond…ben, je ne peux en dire grand chose, car au prix d’un effort de volonté extraordinaire de ma part, j’ai cette fois préféré attendre la VF et ne pas acheter la VO. Vous n’avez pas idée de combien cette décision m’a fait souffrir. Attendre quelques mois de plus, alors que le TPB VO me tendait les bras…arrghhh, j’en ai fait bien des cauchemars ! mais comme d’habitude, j’en attends beaucoup, alors que pour ce nouvel acte de la série nous allons nous intéresser à un nouveau couple. 

Après Lisa et Ally, nous nous intéressons a Anne et Alan. Nous avions déjà aperçus Alan, ex d’Ally et fournisseur particulier de matos SM et nous allons justement nous intéresser avant tout dans ce volume à cette ancienne liaison avant de revenir dans le présent et nous pencher sur la nouvelle relation du monsieur. 

Comme d’habitude, on peut s’attendre au traitement plein de finesse et d’intelligence de relations de couple par Sejic, dans le monde très particulier du SM. Personnages attachants, relations bien écrites, dialogues parfaits teintés d’humour, dessins magnifiques, qu’est-ce que vous attendez pour craquer ???

Verdict : À POSSÉDER !!!

X-MEN : OLD MAN LOGAN

Date de sortie : 10  juillet 2019

Prix :26,00 €, 232 pages

Episodes : US Wolverine (2003) 66-72 et Giant Size 2, publiés précédemment dans l’album MARVEL DELUXE : OLD MAN LOGAN

Scénario : Millar

Dessin :McNiven

Sollicitation : Dans un monde futuriste, dévasté par les pires criminels, les États-Unis ont perdu leur splendeur. Suite à la victoire des super-vilains, les frontières ont été redéfinies et la population dépérit, abandonnée par ses nouveaux dirigeants. Quand le concept même de héros n’est plus qu’un vieux souvenir, comme l’espoir et la dignité, que peut-il advenir de l’humanité ? Dans le désert de Californie, une terre désolée, contrôlée par le gang de Hulk, Logan rêve de vivre en paix auprès de sa femme et de ses enfants. Loin de son passé au sein des X-Men, l’ancien héros n’aspire désormais qu’à une paisible vie de famille…  La saga culte de Mark Millar et Steve McNiven dans une édition enrichie d’articles. 

Avis : réédition dans une nouvelle collection de l’excellent arc de Wolverine, Old Man Logan, l’un des rares classiques produits sur le personnage au cours des dernières années bien que cela commence à remonter…et je me rends compte en écrivant ces lignes que Old Man Logan est sorti pour la première fois il y a plus de 10 ans, le premier épisode étant paru en 2008…Merci du coup de vieux !!!

Au delà, sur le fond, je sais que nombre de gens aiment critiquer cet arc et son final, mais vous savez quoi ? je m’en moque, je continue de bien m’amuser en relisant cet arc où Millar et McNiven nous refont l’univers Marvel après l’avoir passé  à la moulinette. Les vilains ont gagné et dominent les USA version post-apo, Wolverine s’est retiré des affaires et tente de faire profil bas…jusqu’à ce que le monde vienne frapper à sa porte et le pousse à revenir aux affaires. 

Un récit bien mis en scène, avec un Mcniven au sommet proposé de nouveau sous un nouvel écrin. À voir pour ceux qui préfèrent ce format au deluxe. 

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà fait.

A propos Sam 1860 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Hello !

    J’avais hésité à prendre les intégrales New Mutants mais comme c’est surtout le passage de Sienkiewicz qui m’intéressait, j’ai pris l’Icons l’an passé. D’autant que pour avoir ces épisodes, il faudra acheter les intégrales 2 et 3.

    Question contenu, ces épisodes sont tout bonnement bluffants d’inventivité et se lisent super bien malgré des thèmes assez tortueux. Sienkiewicz restera à l’encrage quelques épisodes supplémentaires mais de façon assez nette et malgré la présence de Clermont au scénario, ça baisse en qualité et en intérêt. En tout cas, j’étais sceptique et j’ai adoré !

    Bien sûr, le Immortal Hulk tome 2 est indispensable. Annihilation Conquest est, a priori, toujours dispo en deux tomes Deluxe soit une quarantaine d’euros au lieu des 70 proposés.

  2. Concernant la 2ème intégrale, le découpage annuel choisi par Panini pour ses intégrales permet de voir la métamorphose du titre. En effet, on passe d’aventures plutôt classiques, avec un titre qui montre une petite perte de vitesse, à des histoires avec un ton plus sombre. Le 1er arc, avec « l’Ours démon » mélange habilement horreur et mysticisme. L’histoire avec Warlock (le « robot »), sous ses airs de Teen movie, cache plutôt bien le fait que Warlock cherche à tout prix à s’alimenter.

    Par contre, pour la prochaine intégrale, malgré les délires graphiques de Bill Sienkiewicz, il y a quelques passages à vide (l’arc avec Cape & Épée, puis l’arc avec l’Arène … quoique ce dernier lance le retour d’une personnage disparue).

    • Ah, je me corrige : je parlais de la 2ème intégrale « New Mutants » (1984).

      Et Annihilation Conquest, j’ai trouvé un poil en-dessous de Annihilation (1ère du nom). Il n’y a que les mini séries « périphériques » que j’ai trouvé mieux que celles du 1er Annihilation.

  3. Sam, je suis vierge de toute lecture concernant Hulk. Penses-tu qu’il est possible de commencer avec cet immortal Hulk dont tout le monde ne dit que du bien et y comprendre quelque chose ? J’ai quand même vu les films du personnage.

    • Oui, tu peux tout à fait débuter avec ce run.
      Moi même je suis loin d’avoir une connaissance encyclopédique de l’histoire de Hulk et je m’en sors sans soucis.
      Le premier tome est notamment particulièrement accessible et le scénariste resitue bien les points de continuité qu’il utilise en donnant l’essentiel pour que le nouveau lecteur ne soit pas perdu.
      Je te recommande vivement, si tu veux commencer la lecture de Hulk, de commencer avec cette série.

      Le seul vrai point de continuité à connaître avant est de savoir que Banner a été tué lors de Civil War II et que Hulk est ensuite revenu à la vie dans la série Avengers, mais personnellement je n’ai pas lu ces épisodes et cela ne m’a pas du tout manqué pour débuter la lecture. C’est juste un point d’histoire à connaître et pas vraiment à lire pour comprendre.

  4. Déjà leur comics prologue MCU a 10 balles c’était non (perso je faisais déjà l’impasse quand c’était en kiosque mais je pouvais encore comprendre que ça intéresse des gens a 5 € max), alors a 20 putains d’euros (j’ai dut relire plusieurs fois pour être sûr que je ne rêvais pas) c’est juste improbable, une erreur de panini sûrement ou alors la réputation des italiens sur le vol n’est finalement pas usurpé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.