Guide de lecture Comics VO : semaine 23 octobre 2019

Edito : et bien et bien, encore une semaine très très riche en perspective. Chez DC, les évènements restent largement dominés par des titres Batman et Year of the vilain. Est-ce que les choses vont changer avec le prochain reboot ? j’en doute fort. Batman restera la référence, la franchise reine…Mais on peut se demander comment le reste de la ligne sera affectée. 

Il serait en effet peut être temps que les autres grands personnages retrouvent un peu la forme. Wonder Woman est un peu aux pâquerettes depuis un moment, Green Lantern n’a plus l’importance qu’il avait au début de la décennie et le run de Morrison sur le seul titre encore debout s’achèvera également fin 2020, Superman est entre les mains de Bendis…sans que cela ne soulève beaucoup d’enthousiasme. Et je pense que Williamson achèvera sans doute son run sur Flash avec l’épisode 100…là aussi sans doute fin 2020. 

DC joue clairement très gros avec son prochain reboot et il serait sans doute temps d’être plus ambitieux en donnant les séries censées être phare à des auteurs plus vendeurs avec des pitchs plus intéressants que la routine habituelle que l’on ressent un peu chez DC ces derniers temps…Le potentiel est toujours là pour secouer le cocotier…il faut juste en avoir la volonté. 

Sorties de la semaine : quelques bonnes sorties à noter cette semaine : 

  • chez DC Comics, la suite de Curse of the White Knight et Justice League Dark ;
  • chez Marvel, le 25e épisode de Immortal Hulk, la suite de King Thor et lancement de Marauders, nouvelle série X-Men !

Emission de la semaine : deux émissions au programme cette semaine : 

  • jeudi, le Comixweekly, où nous reviendrons sur les sorties VO de la semaine, avec un peu d’info par dessus ;
  • vendredi, le Comixity, où nous reviendrons sur les trèssssssssssss nombreuses sorties VF du mois…et la vache, je sens que je vais parler !!! et être en colère…encore. 

DC COMICS

BATMAN CURSE OF THE WHITE KNIGHT #4

Prix : $4.99

Scénario : Sean Gordon Murphy

Dessin :  Sean Gordon Murphy

Sollicitation :  After a shocking tragedy strikes the Bat-Family and Montoya takes the reins, Babs defies the GTO and goes rogue in the hunt for Azrael. When her new methods prove almost too effective, Batman intervenes—leaving Harley to her own devices in the wake of her own emergency.

Avis : suite de la maxi série curse of the white knight de Murphy qui fait suite à sa première maxi série White Knight. Si dans la première maxi, tout tournait autour de la confrontation entre un Joker amendé et un Batman un peu au bout du rouleau aux méthodes plus contestées que jamais, cette fois l’auteur a amené dans le mix sa propre version d’Azarel, assez différente de celle connue dans …quel univers déjà ? on va dire la version la plus connue comme ça, on va éviter de rentrer dans le débat : qu’est-ce qui est dans la continuité, qu’est-ce qui n’y est pas…

Un Azrael qui a commencé à frapper certains des alliés de Batman dont un en particulier à la fin de l’épisode précédent ce qui amène un développement assez particulier pour le personnage de Batgirl. Je ne m’en plains pas étant donné que la version de Barbara Gordon par Murphy est assez réussie même si jusque là elle était peu mise en avant. Cela va changer ici alors qu’elle prend les choses en main pour retrouver Azrael alors que dans le même temps Batman doit gérer une urgence qui concerne Harley…une urgence..vraiment urgente…

Et pendant que l’auteur attire notre attention sur Azrael…que fait le Joker ? on le sait, il a commencé à fouiller dans l’histoire de Gotham et sa fondation…il y aurait un mystère impliquant la famille Wayne. Beaucoup de questions et peu de réponses pour l’instant, mais on peut avoir confiance en Murphy pour bien mener sa barque jusqu’au bout et assurer la convergence de ces différents éléments. 

Verdict :  Buy

BATMAN SUPERMAN #3

Prix : $3.99

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : David Marquez 

Sollicitation :  “Who are the Secret Six?” part three! Is Superman the newest member of the Batman Who Laughs’ Secret Six? It certainly looks that way, and Batman may be powerless to stop the Man of Steel and his own demented doppelgänger. The Dark Multiverse’s most dangerous Bruce Wayne is loose in our world, and he has our world’s greatest superhero at his side. Who do you turn to when there’s no one to trust?

Avis : je dois dire que pendant quelques minutes, il a fallu que je réfléchisse un peu car j’avais déjà oublié ce qui s’était passé dans le précédent épisode…Non pas que la série soit mauvaise, alors que Williamson continue de développer le plan du Batman who laughs qui semble avoir infecté/corrompu au moins 6 super-héros de l’univers DC. Ou du moins 6 personnages importants. Nous savons déjà que Shazam a été contaminé ainsi qu’ un proche de Batman. 

Donc il y a un bon pitch de base avec cette espèce de course contre la montre pour essayer à la fois de stopper ce plan, sauver les personnages contaminés et s’assurer que d’autres ne tombent pas dans le piège. Pour cela, Superman a pris un gros risque à la fin du précédent épisode pour essayer de découvrir la finalité du plan du Batman who laughs et les noms de tous les infectés…Sauf que…ben, le Batman who laughs nous a désormais tous habitué à avoir 10 longueurs d’avance, même sur Batman. 

Du coup, j’ai du mal à croire qu’il va se laisser avoir par cette manoeuvre. Je pense au contraire qu’il l’a anticipé et du coup, cela retire pas mal de tension à l’ensemble puisqu’on peut déjà deviner la suite. Si bien que même si le scénario n’est pas mauvais, il lui manque encore une certaine étincelle pour décoller et ce malgré la très bonne partie graphique signée David Marquez. 

Verdict : Check it 

BLACK ADAM YEAR OF THE VILLAIN #1

Prix : $4.99

Scénario : Paul Jenkins 

Dessin :  INAKI MIRANDA

Sollicitation :  Spinning out of the events of BATMAN/SUPERMAN, Shazam! (infected by the Batman Who Laughs) invades Black Adam’s kingdom! His plan? To turn it into a playground for its new ruler: Billy Batson!

Avis : tiens on parlait du Shazam qui s’est fait contaminé par le Batman who Laughs qui va rendre une petite visite à son pire ennemi, son antagoniste historique : Black Adam ! jusqu’ici on avait toujours l’impression que Black adam jouissait d’une certaine supériorité sur Shazam, ce qui rendait toute confrontation assez intéressante…mais maintenant alors que Shazam n’est plus vraiment lui même et ne va pas vraiment retenir ses coups, on peut s’interroger sur l’issue de la confrontation ? et ce alors que Shazam sera notamment prêt à semer le chaos et la destruction pour piéger Black Adam, on peut s’attendre à un combat aux enjeux différents et bien plus sanglant. À voir si les auteurs sauront exploiter ce pitch de manière attrayante. Le potentiel est bien là, reste à Paul Jenkins de le faire fonctionner…je ne sais pas s’il en a vraiment l’envie car depuis quelques années, j’avais l’impression que le scénariste s’était lassé du genre super-héroïque. 

Verdict : Check it 

JUSTICE LEAGUE DARK #16

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion IV 

Dessin :  ALVARO MARTINEZ BUENO & RAUL FERNANDEZ

Sollicitation :  Deep in the basement archives of the Hall of Justice, home to the most dangerous magic the Justice League has ever encountered, there is an artifact so powerful it could rip the world in half. Circe knows it’s there, and with the Injustice League Dark at her side, nobody can stop her from obtaining it. The Witching War strikes close to home in its deadliest chapter yet!

Avis : nouveau chapitre dans la grande saga écrite par James Tynion IV, le scénariste qui monte chez DC,  sur Justice League Dark alors que Circe semble avoir toutes les cartes en main pour défaire la Ligue de Wonder Woman. Outre une puissance de feu très largement supérieure, ils ont réussi à posséder l’un des membres de l’équipe pour le retourner contre ses co-équipiers. Et la situation de WW ne semble pas être plus brillante non plus, bref comme d’habitude avec Tynion Iv …les héros sont soumis à rude épreuve et il leur faudra faire des choix difficiles pour s’en sortir !

C’est une approche désormais bien connue par les lecteurs et il faut espérer qu’elle ne lassera pas alors que l’auteur semble être appelé à devenir l’un des principaux auteurs de la maison. Outre son run sur JLD, l’event qu’il doit écrire en fin d’année…on sait qu’il reprendra dans la foulée le titre étendard de la maison, à savoir Batman…Même si ce n’est que pour une année, puisque la rumeur veut qu’il portera le titre jusqu’au numéro 100 avant …le reboot général de l’univers DC. 

Et vu que dans le même temps, Snyder vient d’annoncer qu’il allait quitter Justice League en début d’année 2020…et qu’il a un gros projet avec Greg Capullo…qui a dit prochaine Crisis par Snyder et Capullo ? hein juste moi ? mais il faut dire que d’un point de vue créatif et commercial, cela se tiendrait. Il est clair que DC s’appuie désormais avant tout sur un trio d’auteurs : Snyder, Tynion IV et aussi WIlliamson dans une certaine mesure. 

On peut donc imaginer dans ce contexte que les travaux de ces auteurs serviront de base pour la suite, à savoir ce qu’il va advenir de l’univers DC, alors que l’éditeur semble cette fois décidé de bien penser son reboot plutôt que de le précipiter comme avec le New 52. Ne nous y trompons pas, si DC connaît des problèmes de cohérence dans son univers, c’est avant tout parce que reboot de 2011 a été mené sans pensée d’ensemble ni plan, à part relançons tout au numéro 1…

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

AMAZING MARY JANE #1

Prix : $3.99

Scénario : Leah Williams 

Dessin : CARLOS GOMEZ

Sollicitation :  SPINNING RIGHT OUT OF THE PAGES OF AMAZING SPIDER-MAN! « YOU JUST HIT THE JACKPOT! » ALL-NEW ONGOING SERIES!

The web-head’s favorite redhead (and yours!) is taking a chance on her dreams. But if you’ve read ASM #25, you’ll know MYSTERIO is behind Mary Jane’s big shot, and someone worse is behind him! What’s real and what’s illusion, what’s illusion and what’s Hollywood phoniness? This fall, Leah Williams and Carlos Gomez bring you all this intrigue plus more action, glamor, grit, and — we’ll say it — sass than anyone’s previously dared fit! Face it: you don’t wanna miss this!

Avis : cette semaine nous avons un bon exemple du développement récent et un peu dingue de la franchise Spider-Man au cours des dernières années. Parce que quand on en arrive au point où même Mary Jane se récupère une mini série, c’est que l’on commence un chouïa à racler les fonds de tiroir. Et je dis ça alors que j’aime le personnage…mais dans le cadre d’une série régulière Spider-Man. Est-ce que j’ai envie de la suivre dans sa propre intrigue et dépenser 20$ pour du pur MJ ? j’ai quelques doutes, d’autant que la rampe de lancement n’était pas exceptionnel. 

Oh, je vois bien que la sollicitation veut s’astiquer le manche sur l’épisode 25 d’AMS et l’on peut déjà se féliciter un minimum que pour une fois Marvel ait préparé le terrain pour assurer le lancement d’une mini série, plutôt que de l’envoyer devant le peloton d’exécution comme ils le font très souvent, mais soyons honnêtes…cet épisode 25 était un poil…mauvais ? pas franchement très bon ? voire j’ose le dire, ennuyeux ? Bref, tout ça pour dire bonne chance à Leah Williams pour rattraper le bousin, parce qu’il y a clairement du taf. 

On a pu voir Marvel confier récemment de plus en plus de travaux à l’autrice, que ce soit dans la franchise X-Men dans un premier temps ou avec la mini série Gwenpool en ce moment ou donc avec cette mini série sur MJ. Pour moi, elle dispose clairement d’un potentiel certain, mais elle va devoir progresser avant de pouvoir prétendre à l’écriture d’une série régulière. 

Verdict : Check it 

AMAZING SPIDER-MAN #32

Prix : $3.99

Scénario : Nick Spencer 

Dessin : Patrick Gleason 

Sollicitation : THE FUTURE IS IN PERIL!

As seen in ASM #25, Miguel O’Hara is back in the present and NEEDS to get to Peter Parker.But as he’s currently being held in an off-the-books ROXXON prison, this is easier said than done. And J. JONAH JAMESON has a new scheme which means one thing– TROUBLE FOR SPIDER-MAN!

Avis : tiens oui, je reparle de la série Amazing Spider-Man cette semaine. Comme c’est une grosse semaine pour la franchise il aurait été étrange de ne pas aborder le titre mère et ce d’autant plus qu’après les ties ins à Absolute Carnage, ce numéro 32 est assez spécial. 

Tout d’abord, c’est le premier vrai épisode de Patrick Gleason sur le titre. L’artiste qui après une longue période chez DC vient intégrer l’équipe de dessinateurs sur la série aux côtés de Ryan Ottley. J’ai hâte de voir la manière dont il va aborder le personnage car j’ai l’impression qu’il a fait évoluer son style par rapport à ses derniers travaux chez DC. 

Ensuite, le numéro marque la remise en avant de Miguel O’Hara qui une fois de plus est de retour dans le présent. Parce qu’une série en 2099 ne peut apparemment pas fonctionner…Après avoir connue plusieurs séries sous l’ère Dan Slott, avec un retour remarqué de Peter David sur une série dédiée, le personnage avait ensuite été remis au placard avant de revenir dans l’épisode 25 d’AMS il y a quelques mois. 

Et bien évidemment, …les ennuis le suivent de près. Et pour une fois ce n’est pas avec Alchemax, bien que je sois certain qu’ils ne sont pas loin, mais avec Roxxon…À voir ce que Spencer va faire avec le personnage à ce stade, alors que je crois qu’il va assumer aussi la future mini Spider-Man 2099 en début d’année prochaine (je n’ose plus parler de série illimitée chez Marvel…)

Verdict : Check it 

AMAZING SPIDER-MAN FULL CIRCLE #1

Prix : $9.99

Scénario :  NICK SPENCER, JONATHAN HICKMAN, GERRY DUGGAN, AL EWING, CHIP ZDARSKY, KELLY THOMPSON & JASON AARON

Dessin : CHRIS BACHALO, CHRIS SPROUSE, GREG SMALLWOOD, MICHAEL ALLRED, RACHAEL STOTT, VALERIO SCHITI, CAMERON STEWART & MARK BAGLEY 

Sollicitation :  A summons from SHIELD leads Peter Parker into a globe-spanning adventure that will test him as never before, one in which the future of all mankind lies in his gloved, webbed hands! Who is the mysterious prisoner in the steel box who keeps propelling the wall-crawler onward? Nick Spencer and an all-star team of Marvel’s biggest writers and artists take up the challenge to create the wildest, maddest, most unconventional AMAZING SPIDER-MAN story of all! Guest-starring Nick Fury, Wolverine and Peter Porker, the Spectacular Spider-Ham!

Avis : j’en parlais avec la mini série Amazing Mary Jane, cette semaine : c’est spider-exploitation à fond. Et après un premier épisode spécial de Spider-Man il y à quelques semaines qui ramenait pas mal de dessinateurs célèbres, comme Larsen ou Bagley qui ont marqué l’histoire du personnage, Marvel nous en ressort un second…à 10$…mais avec du beau monde au casting ! et une bonne occasion de voire certains scénaristes toucher ou retoucher au personnage de Spider-Man. 

Je pense notamment à Hickman, qui avait un peu écrit Spider-Man lors de son run sur les Fantastic Four (épisode mythique de la colocation entre Peter et Johnny Storm) ou encore Avengers, mais c’était alors la version Superior Spider-Man, donc pas vraiment le vrai Spidey. Donc c’est une bonne occasion de voir comment Hickman écrit le personnage. On retrouve un peu pour le reste un casting des gens qu’on aimerait bien voir écrire la série régulière à la place Nick Spencer, comme Jason Aaron, ou Al Ewing. 

Et nous avons bien évidemment aussi du Chip Zdarsky ! étant donné combien l’auteur a progressé depuis son passage sur Spectacular Spider-Man et son travail récent sur Life Story, je suis curieux de voir ce que cela va donner. 

Niveau artiste, là aussi du beau monde avec du Chris Bachalo, du Chris Sprouse ou encore du Greg Smallwood. Pour ces deux là, je ne crois pas les avoir jamais vu dessiner Spidey, donc là aussi très bonne occasion de voir comment ils interprètent le personnage. 

Bref, cet épisode n’apportera pas grand chose sur le fond…mais c’est une bonne occasion de voir des auteurs prestigieux et appréciés s’amuser avec le personnage…et pour le staff edito de faire un peu un défilé de mode pour les prochains auteurs de la série régulière ? à moins qu’ils aient déjà sécurisés Donny Cates et Ryan Stegman ? en leur disant :”bon écoutez, Venom c’est bien joli…mais Spider-Man, les enfants…c’est la couronne de la maison”. 

Verdict : Check it 

IMMORTAL HULK #25

Prix : $5.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Joe Bennett & German Garcia 

Sollicitation : GROUNDBREAKING DOUBLE-SIZED ISSUE!

You’ve never read a Hulk comic like this before. You’ve never read a Marvel comic like this before.The heat death of our universe has come and gone. The Hulk is finally dead. Now, billions of years later, the Ninth Cosmos cowers…before the BREAKER OF WORLDS.

Avis :  que dire de la série Immortal Hulk à part encore une fois l’encenser alors qu’elle atteint un numéro anniversaire qui semble inatteignable pour beaucoup de séries Marvel ces temps-ci. Je ne peux que dire que l’épisode 24 et notamment sa conclusion m’ont laissé sans voix…et que c’est super-rare. 

Le genre de numéro qui vous laisse tremblant en vous demandant ce que vous venez de lire, montrant que le titre continue de repousser les limites et celles du personnage vers de nouveaux territoires, alors qu’Al Ewing semble désirer revenir sur le terrain du cosmique, alors qu’il était resté plus dans la catégorie série de monstre mais ancrée sur Terre jusque là. 

Inutile de dire que cet épisode 25 est plus qu’attendu après de tels développements, alors que le scénariste lui-même a dévoilé que même selon lui, cet épisode serait…bizarre. À ce stade, je crois que l’on peut s’attendre à tout surtout maintenant que le statut quo a connu une grosse évolution dans les précédents épisodes. 

Le titre reste donc une des locomotives de Marvel…qui en dispose de beaucoup en ce moment, alors que les franchises Spider-Man et X-Men se portent bien ! la franchise Avengers est moins mise en avant cependant je trouve…mais bon, après 15 ans de sur-exposition, c’était à prévoir. 

Verdict : BUY

KING THOR #2

Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron 

Dessin : Esad Ribic 

Sollicitation : IT’S THE BATTLE FORETOLD FOR CENTURIES: THOR VS. LOKI IN THE FINAL FIGHT OF THE MILLENNIA!

The universe is dying, and All-Father Thor is its only hope. But to save all life, the greatest god in history must defeat the one person who has always managed to escape his wrath — and that was before he got his hands on the weapon that almost killed three generations of Thor and stripped the God of Thunder of his legendary hammer. Loki, God of Lies, wielder of All-Black the Necrosword, finally faces his brother at the end of all time!

Avis : suite du dernier arc signé par Jason Aaron sur le titre Thor et pour faire ses adieux au personnage, l’auteur a de toute évidence décidé d’y aller a 3000% en signant le truc le plus métal possible. Et oui, j’assume l’expression car on peut difficile faire plus hardcore que ce que l’on a vu à la fin du premier épisode [SPOILER] avec un Loki possédant la necrosword …éventrant Thor…avant que ce dernier n’utilise ses propres tripes désormais à l’air libre pour étrangler Loki et ne le balance dans le soleil ! sauf que même le feu solaire n’est pas suffisant pour arrêter un Loki plus puissant que jamais ! et en fait, cela pourrait même signer la mort de l’étoile !

Quand je vous disais que l’équipe créative se lâchait bien comme il faut ! On est à la fin des temps et les dieux ont décidés de s’entretuer sans la moindre gêne…Au delà la baston bien spectaculaire (merci Ribic) je fais cependant confiance à Jason Aaron pour ne pas négliger la dimension personnelle et émotionnelle. Il arrive désormais à la fin d’un run de 7 ans, l’un des plus longs connus par le personnage et sans doute l’un des meilleurs de son histoire. Il lui aura fait traverser beaucoup de choses, l’aura transformé, blessé, emmené vers de nouveaux sommets. Je m’attends donc à un adieu doux amer. 

Verdict : BUY !

MARAUDERS #1 

Prix : $4.99

Scénario : Gerry Duggan 

Dessin : MATTEO LOLLI

Sollicitation : THE X-MEN SAIL AT DAWN! Even in this glorious new dawn, Mutantkind faces hardships and oppression from their human counterparts. Led by Captain Kate Pryde and funded by Emma Frost and the Hellfire Trading Company, Marauders Storm, Pyro, Bishop and Iceman sail the seas of the world to protect those hated and feared!

Avis : après X-men la semaine dernière, qui a fort bien inauguré la nouvelle ère Dawn of X de la franchise mutante, nous avons droit cette semaine à la première série non signée par Hickman sur les X-Men. Et si toutes les séries mutantes m’attirent, j’attends beaucoup des Marauders. D’une part parce que Marvel ne cesse de nous aguicher avec la série depuis plusieurs semaines, nous promettant monts et merveilles, donc je pense avoir droit d’avoir des attentes déraisonnables pour ce premier épisode qui ne seront sûrement pas du tout déçues…

D’autre part parce que le titre va utiliser certains de mes personnages favoris parmi les X-Men, entre Emma Frost qui est réunie avec Kitty Pride, ou encore Storm et Bishop et Iceberg. Bon et Pyro qui est là…parce que ? question de complémentarité d’éléments, la glace d’Iceberg et le feu de Pyro ? Nous n’en savons pas plus,  tout comme sur le pitch réel de la série. 

Je pense que le titre va s’intéresser avant tout à la protection de Krakoa par l’équipage de Kitty, mais aussi aux actions de livraison de la production de l’île à certaines nations. J’ai tout de même un problème : pourquoi Kurt n’est pas dans le titre ? nous avons une série qui veut clairement s’inscrire dans le pastiche de la piraterie, et pas de Nightcrawler qui a du attendre cela toute sa vie ???

Au delà, il s’agit aussi de savoir si Marvel pourra produire un titre mutant de qualité, sans avoir Hickman directement à la barre. Est-ce que les autres auteurs de la maison sauront exploiter et explorer le nouveau statut quo en place pour développer de bonnes histoires ? Il ne faudrait pas que toute la franchise repose uniquement sur un seul scénariste…

Verdict : BUY 

TONY STARK IRON MAN #17

Prix : $3.99

Scénario : Dan Slott & Jim Zub 

Dessin : VALERIO SCHITI

Sollicitation : « THE ULTRON AGENDA » continues! Chapter 2: Compatible Parts Is Tony Stark dead? Is he alive? Who can tell? Whatever he is, he IS Iron Man. And he’s all that’s standing in the way of Ultron Pym and everyone that Tony Stark loves. Or loved. Because Tony might be dead. 2020 is coming. The robot revolution has begun. So suit up, fleshbags. Suit up or die.

Avis : à l’approche de 2020, il était clair que Dan Slott n’allait pas passer à côté de cette date symbolique de l’histoire d’Iron Man, restée dans l’esprit des lecteurs depuis l’annual d’Amazing Spider-Man publié en 1986 qui mettait en scène Arno Stark en tant qu’Iron Man et…la fin de cet annual avait marqué. Pour l’avoir lu récemment, il va être amusant de voir Slott connecter les évènements de l’annual avec l’histoire de Spider-Man dans la nouvelle série Iron Man qui débarque l’année prochaine. Pour une fois c’est un relaunch qui se justifie. 

Sur l’arc actuel, il va être important car je pense que Slott va vouloir s’en servir pour mettre en place ce nouveau statut quo. En même temps il ramène le Pym Ultron et on peut se demander s’il ne va pas également chercher à résoudre ce point de continuité tout en traitant la crise d’identité que traverse son personnage alors que Tony Stark se demande si à force de sauvegarder sa mémoire, il ne serait pas simplement une simple copie de lui-même. Une interrogation intéressante dans un titre qui traite en même temps la question des droits des intelligences artificielles. 

Bref, beaucoup de choses en jeu dans le titre et il faut espérer que Slott saura les gérer de manière intéressante. 

Verdict : Check it

A propos Sam 1930 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Une série régulière sur Mary Jane est absurde car le propre d’un personnage secondaire c’est… D’être un personnage secondaire.

    Et il y a en a de très bons, comme MJ. Mais la fonction première d’un bon suporting cast est d’entourer le héro, pas de le remplacer.

    • je te rejoins a priori mais il y a tout de même des contre-exemples. Jimmy Olsen, Catwoman, Elektra… qui ont eu des series régulieres de qualité.
      Et une ongoing chez Marvel , ca veut dire au mieux maxi en 12 sur un perso pareil, on va pas se mentir ^^. On n’est pas à l’abri non plus d’une bonne surprise et d’un auteur qui trouve un angle interessant ou raffraichissant

      • Alors oui, mais là où Elektra et Catwoman sont quasi des super héroïnes (ou super vilaines, selon les époques) ou totalement des anti héroïnes (et Jimmy a de nombreux super pouvoirs dans ses aventures), MJ est une humaine faisant parti du supporting cast de Spider-Man.

        C’est bien aussi d’avoir des personnages humains qui restent humain. L’exemple le plus probant aurait été Lois Lane… A ceci près que suivre les aventures d’une journaliste, oui, j’y vois du potentiel, alors que suivre celles d’une super actrice/top model ?… Il y a des limites.

      • On a bien eu droit à « Spider-man loves Mary Jane », qui était une série (ou enchaînement de minis ?) hors continuité il me semble, et destinée à un public jeune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.