Guide de lecture Comics VF : semaine du 06 novembre 2019

Edito : et c’est reparti pour un nouveau mois de sorties VF (et manga et livres et anime en ce qui me concerne, mais bon à ce stade, vous avez compris que ma liste d’achat était un puits où va ma mourrir dans d’atroces souffrances ma carte bleue…) qui après un mois d’octobre…terrible et tellement bon à la fois…va être bien rempli également !!! surtout que Panini comme chaque année sortira une partie de ses publications décembre fin novembre…Donc double dose ! 

En ce qui me concerne, cela sera tout de même un poil plus calme que le mois précédent, qui restera mon mois le plus chargé depuis…toujours ? je crois n’avoir jamais autant dépensé qu’en ce mois d’octobre 2019…En même temps, on sait qu’il y a des mois qui sont des pics de sorties dans l’année et octobre/novembre font partie du lot…Et c’est loin d’être fini quand on connaît les premières annonces de certains éditeurs pour l’année 2020. 

L’info de la semaine : au cours de la récente Paris Comic Con, Urban Comics a révélé une partie importante de son programme 2020 à nos collègues de Comicblog. Je vous partage les liens vers les différents articles : 

Si l’arrivée des titres Black Label était attendue, étant donné qu’il s’agit des plus grosses ventes DC du moment, tout comme les titres Bendis (le monsieur conserve une audience importante), en ce qui me concerne, ce qui a ravi mon coeur de fan désormais amer et rempli de poison, c’est bien l’annonce de la gamme DC Confidential qui va s’attaquer à des histoires cultes de l’univers DC. 

Si l’arrivée du Cry for Blood de Rucka et Burchett en janvier était connue, ce qui m’a rempli de joie, ce sont les annonces suivantes : 

  • en mars, Green Lantern : Emerald Twilight , récit ultra référencé par la suite, qui voyait Hal Jordan perdre la boule et décimer le Green Lantern Corps ! et demandé par de nombreux fans depuis longtemps ;
  • en juin, Green Arrow : Longbow Hunters, où le récit culte par excellence concernant Green Arrow, qui a fait entrer le personnage dans l’âge moderne et qui de mémoire marquait aussi le début du run de Mike Grell sur le personnage, qui reste à ce jour, la référence ;
  • en juin, parce que ce n’est pas fini, Golden Age de James Robinson et Paul Smith, là aussi récit important avant la réintroduction de la JSA par Robinson, Goyer et Geoff Johns à la fin des années 90. On peut donc se demander si après cela, Urban ne va pas s’intéresser à ce run…ainsi qu’au Starman de Robinson ? comment ça j’en veux toujours plus ??? ben..oui ? 
  • et enfin, le grand papa des récits culte à posséder absolument en octobre : la Great Darkness Saga de la Legion des super-héros ! un indispensable…qui peut nous faire espérer que Urban s’intéresse à l’équipe de l’an 3000 bientôt ? s’il vous plait ? 

Des annonces qui à la fois me font attendre l’année 2020 avec impatience, et en même temps, je me dis qu’il est triste que Urban ait dû consacrer un sous label entier pour ces récits, sans doute après avoir compris que les séries situées dans le passé avaient du mal à trouver leur public, ainsi on attend toujours la suite du Superman de Byrne, la Justice League de Giffen et Dematteis, la Suicide Squad de Ostrander !!!

Et comme me l’a indiqué Eliju lors d’un récent comixweekly, Delcourt a également fait des annonces très alléchantes pour 2020 à nos collègues de GGComics. Vous pourrez trouver l’intégralité du podcast riche en échanges en suivant le lien.  …mmm, manger ou lire des comics, il va falloir choisir…mais bon, j’ai besoin de perdre du poids de toute façon…

En ce qui me concerne, j’annonce officiellement que je me rends, éditeurs de comics, vous avez gagnés !

Sorties de la semaine : beaucoup de sorties cette semaine, mais peu d’incontournables à mon sens : 

  • chez Delcourt, le tome 4 de Monstress de Marjorie Liu et Sana Takeda ;
  • chez Panini, la fin du run de Tom Taylor sur All New Wolverine…qui marque aussi la fin de la série. 

Emission de la semaine :  deux émissions au programme cette semaine : 

  • jeudi, le comixweekly, toujours sur Mixlr (pour l’instant) à partir de 21h, où nous revenons sur les sorties VO de la semaine avec un peu d’info ! 
  • dimanche, le podcatch toujours à 21h !

DELCOURT COMICS

MONSTRESS TOME 4 – L’ELUE

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix : 16.50€/176 PAGES 

Scénario : Marjorie Liu 

Dessin : Sana Takeda 

Sollicitation : Maïka est une jeune fille qui tente au mieux de survivre aux traumatismes de la guerre au coeur d’une Asie uchronique. Elle supporte également les effets d’un lien psychique qui l’unie à un monstre d’une autre dimension.

Maika et Corvin se lancent à la recherche de Kippa, à travers un pays où les dangers les guettent à chaque instant, et où Kippa – elle-même – va devoir faire face à ses propres démons intérieurs. Tandis que Maika est confrontée à un étranger venu de son lointain passé, elle est en passe de découvrir les secrets qui entourent ses origines. Mais est-elle vraiment prête à y faire face ?

Avis : comme pour chaque nouveau tome de Monstress, je vais vanter les qualités du bouquin, en vous disant que Marjorie Liu livre un récit de fantasy maîtrisé, qui mélange influences traditionnelles, éléments du folklore asiatique et issus de la mythologie lovecraftienne. Je vais également vanter la partie graphique tout simplement sublime assurée par Sana Takeda…avant de vous dire que je vais avoir du mal à vous résumer l’intrigue car j’ai un peu de mal à m’en souvenir. Et c’est normal, car en allant consulter mon tome 3 pour me rafraîchir un peu la mémoire, je me suis rendu compte qu’il avait été publié en …novembre 2018.

Tu m’étonnes que j’ai du mal à me souvenir d’un truc que j’ai lu une fois il y a un an ! Monstress est donc typiquement le type de série que je vais chaudement vous recommander de manière générale, tout en vous conseillant de vous relire les tomes précédents avant de vous replonger dans le tome suivant. Moi même il va falloir que je me prête à l’exercice car en lisant le tome 3, j’ai un souvenir clair qui demeure : le fait que le déroulement de l’intrigue était parfois obscur parce que les tomes précédents n’étaient pas très présents dans mon esprit. 

De fait, la série s’appuie fortement sur le monde qu’elle à bâti et je pense qu’une bonne connaissance des tomes précédents est vraiment nécessaire dès que l’on entame un nouvel arc. 

Verdict :  à lire

À lire avant : l’ensemble des tomes précédents. Le récit est riche et complexe dans son déroulement et ne permet pas de se pencher dessus en dilettante. 

DELIRIUM EDITIONS 

MONDE MUTANT – INTEGRALE 

Date de sortie :  08 novembre 2019

Prix : 25€/

Scénario : Richard Corben 

Dessin : Richard Corben 

Sollicitation : Dans un monde ravagé par la guerre nucléaire, les survivants retombés dans la barbarie hantent les ruines de la civilisation humaine et s’affrontent pour subsister dans un cadre impitoyable. Parmi eux, DIMENTO, un jeune mutant au physique hors norme et au grand cœur, parcourt les décombres inlassablement en quête de subsistance et de compagnie. Mais chaque rencontre peut s’avérer mortelle… Après des années d’attente, voici enfin réédité l’un des grands classiques de RICHARD CORBEN, Grand Prix d’Angoulême 2018 ! MONDE MUTANT et FILS DU MONDE MUTANT, respectivement publiés en France en 1983 et en 1991 mais jamais réédités, sont ici rassemblés dans une édition intégrale aux couleurs restaurées avec une nouvelle introduction du scénariste Jan STRNAD.

Avis : bonne nouvelle avec la sortie de ce titre signé Richard Corben. On voit que les éditions Delirium continue de creuser leur chemin dans l’édition de comics plus affiliés au domaine du patrimoine historique de l’underground américain ou comme nous le verrons dans quelques semaines avec la parution de Next men, de titres signés d’auteurs importants un peu délaissés en VF. Bien évidemment, toute oeuvre signée Corben est au moins à lire. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : oeuvre indépendante. 

GLENAT COMICS

SILENT DRAGON 

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :  18.50€/160 pages + version collector 39€

Scénario : Andy Diggle

Dessin :Leinil Francis Yu

Sollicitation : Amour, Trahison, honneur et guerre sans merci dans les coulisses du néo-Tokyo de 2063.

Tokyo, 2063. La ville a évolué en une gigantesque mégalopole techno-punk. Renjiro est le conseiller et stratège du plus grand criminel japonais : le seigneur de guerre yakuza Hideaki. Sous sa direction, le clan du Dragon Noir a pris le contrôle des quartiers malfamés de Honshu en éliminant avec force et cruauté tous leurs opposants. Mais Hideaki a d’autres ambitions que de régner sur la pègre, il projette de renverser le gouvernement lui-même. Sa soif de pouvoir est telle qu’il imagine pouvoir défaire la junte ultra-nationaliste et surarmée qui protège le pouvoir en place. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. Pris entre deux feux, Renjiro va devenir le pion d’une guerre sans merci lorsque Hideaki lui demande de s’infiltrer chez l’ennemi. Entre son honneur de guerrier et la puissance du groupe d’élite militaire, il comprend que sa rédemption va dépendre de sa capacité à jouer double-jeu… Pourra-t-il mettre ses principes de côtés jusqu’au bout et faire émerger le statu quo ?

Andy Diggle et Leinil Francis Yu, deux méga-stars de la planète « super-héros », nous plongent dans un univers futuriste riche et inattendu, évoquant le néo-Tokyo de Akira. Un cocktail explosif d’action, de thriller et de SF porté par des héros puissants et charismatiques.

Avis : voilà une sortie qui est un peu une surprise, car le titre est paru aux USA il y a plus de 10 ans maintenant, si ma mémoire est bonne, à un moment où Wildstorm avait tenté de relancer le sous label Cliffanguer. Un sous label qui avait connu son heure de gloire à la fin des années 90, quand il était connu pour publier les oeuvres de plusieurs dessinateurs phares, comme le Danger Girl de J.Scott Campbell ou le Battle Chasers de Joe Madureira… 

On se souvient surtout que le label avait fini par disparaître parce que le respect d’un planning d’édition n’était pas la grande priorité des artistes en question. Le seul à respecter des délais à cette époque était Humberto Ramos, qui a tout de même réussi a publier presque une quarantaine d’épisodes entre Crimson et Out There pendant que ses collègues partaient en vacances…

Dans le cas présent, c’était Leinil Francis Yu qui portait un peu le titre, Andy Diggle n’étant pas alors très connu auprès du lectorat grand public, alors que le dessinateur sortait de plusieurs années de travaux sur les titres mutants et Avengers chez Marvel. C’est d’ailleurs pour moi la seule bonne raison d’aller au moins donner sa chance au titre. Le pitch est intriguant, mais c’est avant tout parce que j’aime le style de Yu que j’ai envie de jeter un oeil à ce titre. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : oeuvre indépendante. 

POWERS RANGERS TOME 4

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix : 14.95€/112 pages 

Scénario : Kyle Higgins 

Dessin :Hendry Prasetya

Sollicitation : La bataille finale est proche !

Tommy et Billy sont piégés dans un futur dystopique où règne un Power Ranger maléfique du nom de Lord Drakkon. S’ alliant avec des visages familiers, ils doivent rejoindre la résistance s’ils veulent trouver le moyen de rentrer chez eux. Mais avec la guerre opposant Jason, Kimberly, Trini et Zack à Rita Repulsa et son armée de Goldars, y aura-t-il seulement un « chez eux » à retrouver ?

Kyle Higgins (Nightwing, Batman Beyond 2.0) et Hendry Prasetya (Power Girl) réussissent le tour de force d’adapter la licence superstar Power Rangers en une série fraîche et contemporaine.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Powers Rangers. 

À lire avant : il s’agit de la suite du run de Kyle Higgins sur Powers Rangers, donc commencez plutôt avec le tome 1. 

PANINI COMICS

AVENGERS 10

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes :US Avengers (2018) 16, Thor 10, Tony Stark : Iron Man 9-10 et Captain America 8, inédits)

Sollicitation : Les Avengers affrontent les forces des vampires tandis que Tony Stark doit faire face à une double menace. Thor demande des comptes à Odin. Steve, quant à lui, est accusé de meurtre…

Avis : j’évoquerai ici avant tout l’épisode de Thor, qui outre le fait de poser encore quelques petites pièces avant le lancement de War of Realms s’intéresse avant tout à la relation entre Thor et Odin. Un épisode important alors que Jason Aaron vient développer cette relation très tendue depuis le retour d’Odin à la vie. Un Odin bien plus irascible et insupportable que par le passé. Et si Aaron avait déjà suggéré que cet état était dû à son refus de voir un monde qui avait réussi à avancer sans lui, le scénariste complète son propos ici au travers de la relation père/fils qu’il explore de manière plus approfondie…et violente. C’est un thème récurrent dans les travaux d’Aaron qui devient ici très pertinent et qui lui permet de livrer l’un de ses épisodes les plus réussis mais aussi l’un des plus chargés d’un point de vue émotionnel. Bref, un très bon épisode qui va avoir des retombées par la suite…

Verdict : pour ceux qui suivent. 

DEADPOOL 10

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes :US Deadpool (2018) 10, Spider-Man/Deadpool (2016) 48-49 et Major X 2-3, inédits)

Sollicitation : Spider-Man et Deadpool contre le Manipulateur tandis que le Major X explique pourquoi il est apparu.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À noter que ceux qui y vont pour le Major X de Rob Liefeld, que ce dernier n’assume la partie graphique que pour les épisodes 1 et 6, le reste est assuré par d’autres artistes…

Verdict : pour ceux qui suivent. 

SPIDER-MAN 10

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes :US Amazing Spider-Man (2015) 25 (V), Scarlet Spider 24-25, Friendly Neighborhood Spider-Man 1 (II) et 2-3, inédits

Sollicitation : Peter Parker est sur le point de faire une découverte qui le détruira sur le plan émotionnel ! Et tandis qu’il lutte pour apprendre la vérité au sujet de sa mystérieuse voisine, apparemment kidnappée, Ben Reilly, alias Scarlet Spider,se retrouve face à son destin dans le grand finale de sa série. Par Taylor, Cabal, David, Sliney.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

X-MEN 10

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :7,50 €, 112 pages

Episodes :US Uncanny X-Men 3-7, inédits)

Sollicitation : X-Men La Séparation ! Deuxième chapitre de la saga mutante de l’année. Les ennemis des X-Men se révèlent et tout se met en place au cours de cinq épisodes explosifs.

Avis : et l’on continue avec le bousin que constitue ce relaunch. Si je lui trouvais quelques mérites lors de ses débuts, au fil des épisodes, il est difficile de nier que la qualité, la pertinence, la maîtrise n’ont cessé de chuter de numéro en numéro. Comme je l’ai dit le mois dernier, il y a ici et là quelques idées intéressants, mais elles ne permettent pas de rattraper une intrigue globale qui se complet dans les clichés, les twists prévisibles, dénuée de toute tension et dotée d’une partie graphique assez peu inspirée de manière générale.

Avec le second acte présenté ici, nous comprenons qui est la menace et les quelques vagues mystères installés dans les premiers épisodes sont expliqués…mais dans l’ensemble on s’en fiche un peu. Les auteurs ne parviennent à aucun moment à instiller un quelconque sens de la menace, car nous avons déjà vu cela 1 million de fois auparavant. Et si l’on peut parfaitement reprendre les idées de base d’intrigues passées et pondre une histoire de qualité grâce à un bon traitement…ce n’est guère le cas ici. 

Je l’ai déjà dit, mais la conduite à adopter dans les prochains mois est la suivante :”j’attends Hickman et je saute ces épisodes”. Une attitude d’autant plus pertinente…que les événements contenus dans ce relaunch…ne servent à rien. Il n’en est plus du tout fait référence par la suite et vu les déclarations faites par un certain nombre d’auteurs par la suite, on comprend que ces épisodes ainsi que l’event Age of X-Man étaient juste là pour occuper l’espace et rien d’autre avant l’arrivée du sauveur. 

Verdict : vous pouvez sauter. 

X-MEN EXTRA 6

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :8,50 €, 128 pages

Episodes :US Old Man Logan (2016) 43-45 et Weapon X (2017) 25-27, inédits)

Sollicitation : Prêts pour un combat épique ? Bullseye est de retour et Old Man Logan est déterminé à l’arrêter, coûte que coûte. De son côté, l’équipe de l’Arme X a bien l’intention de se débarrasser de William Stryker une bonne fois pour toutes, quitte à finir en enfer…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

MARVEL HEROES 7

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :16,00 €, 272 pages

Episodes :US SpiderGwen 25-29, Infinity Countdown Darkhawk 1-4, Infinity Wars : Sleepwalker 1-4, inédits

Sollicitation : Les aventures de Spider-Gwen se poursuivent dans une nouvelle saga complète où l’héroïne reçoit l’aide de… Venom ! Également au programme : deux mini-séries complètes liées aux crossovers Infinity Countdown et Infinity Wars,avec Darkhawk et Somnambule.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

MARVEL LEGACY : ALL-NEW WOLVERINE T02

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :17,00 €, 112 pages

Episodes : US All-New Wolverine 31-35, inédits

Scénario : Taylor, 

Dessin :Rosanas, Failla

Sollicitation : Marvel Legacy, 

Le futur. Les héros ont gagné et le monde est devenu une utopie, mais il reste encore une ultime mission pour Wolverine. Laura et son équipe de héros vont devoir s’infiltrer au cœur du dernier repaire de super-vilains. C’est la dernière page qui se tourne dans la vie de l’héroïne…

Avis : suite et fin du run de Tom Taylor sur la série dédiée à Laura Kinney. Et pour son dernier acte sur la série, l’auteur nous livre un récit situé dans le futur qui n’engage à rien, mais qui permet quelque part de livrer une dernière histoire qui clôturera une sous intrigue laissée en plan depuis ses débuts, tout en reflétant l’esprit général de la série depuis le départ. 

De manière assez claire, ce qui a guidé le travail de Taylor sur le personnage était avant tout l’idée de faire avancer le personnage, de le faire progresser dans son évolution, de dépasser ses origines, ses traumatismes et d’être un personnage qui a une vraie influence positive. Je pense qu’il s’agissait pour Taylor de respecter l’héritage de Wolverine tout en permettant à son personnage de construire sa propre voie et de laisser le passé derrière elle. 

De fait, cette dernière intrigue nous propulse dans un futur presque idéal, où Laura et les X-Men ont permis l’avènement d’un monde nouveau bien meilleur. Taylor prend le contre pied des histoires habituelles des mutants en nous montrant un avenir  loin des futurs apocalyptiques habituels. C’est…et bien… rafraîchissant ! comme tout le reste de la série et bien évidemment je le recommande vivement…d’autant que la suite n’est pas du même calibre. 

C’est la mauvaise nouvelle entraînée par le retour de Logan, Marvel s’est senti obligé de rétrograder le personnage vers son nom de code X-23 et lui faire abandonner une partie de ce qu’elle avait gagné dans cette série. Et comme on pouvait s’y attendre, la nouvelle série n’a pas été bien accueillie, puisqu’elle a à été annulée au bout de 12 épisodes…Et si personnellement j’ai bien aimé le premier arc de cette série suivante, dans le second arc l’autrice avait quelque peu perdu le feu sacré, sans doute avertie du destin funeste proche de la série…

Nous retrouverons tout de même le personnage de Laura dans le nouveau statut quo des X-Men version Hickman, mais clairement elle n’aura sans doute plus une place de premier plan comme elle a pu l’avoir ces dernières années. Donc oui profitez de ce dernier tome de All New Wolverine…

Verdict : à lire !

À lire avant : il s’agit là d’une fin de run, donc il y a pas mal de références à tout le travail de l’auteur sur le titre jusque là. Toute la série est très bien et l’on en comprend mieux les tenants et les aboutissants si l’on connaît bien le reste du run. 

COSMIC GHOST RIDER DÉTRUIT L’HISTOIRE MARVEL

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :18,00 €, 136 pages

Episodes :US Cosmic Ghost Riders Destroys Marvel History 1-6, inédits)

Scénario : Scheer, Giovannetti,

Dessin : Sandoval, Nauck

Sollicitation : 100% Marvel, 

Frank Castle, le Cosmic Ghost Rider, est de retour dans le passé !Du coup il décide d’accompagner les Quatre Fantastiques pendant le voyage qui va leur conférer leurs pouvoirs, et de remplacer Spider-Man au pied levé ! Mais Frank ne sera-t-il pas tenter d’interférer sur les événements, en modifiant le douloureux épisode du pique-nique sanglant à Central Park ? Il  créerait alors un paradoxe temporel inextricable.

Avis : vous avez aimé l’introduction du Cosmic Ghost Rider ? et bien c’est le cas de beaucoup de lecteurs et bien évidemment il était impossible pour Marvel de passer à côté d’une occasion pareille ! fidèle à ses habitudes, le vague intérêt du lectorat a incité la maison d’édition à lancer une nouvelle mini série sur le personnage…mais cette fois non écrite par Donny Cates. Il faut dire que le monsieur est devenu très occupé depuis ses débuts chez Marvel sur Thanos et les éditeurs ne ratent pas une occasion de lui refiler du boulot ! tant mieux pour lui. 

Mais du coup, que vaut une mini série Cosmic Ghost Rider sans Cates à la barre ? et bien vous savez quoi ? c’est pas mal du tout ! si l’on ne retrouve pas le côté très très très barré des récits de Cates, les nouveaux auteurs nommés sur cette mini s’en sortent très bien, sans doute parce qu’ils ont parfaitement compris ce que l’on attendait d’eux, à savoir livrer un récit enlevé avant tout tourné vers le fun et rien d’autre. Et quoi de mieux pour cela que de jouer avec la continuité de l’univers Marvel et de tout casser partout ? cela ne va sûrement énerver personne. Après tout, nous autres lecteurs de comics sommes tous des gens très raisonnables aux opinions pondérées et rationnelles. 

S’il vous plaît n’allez pas sur internet pour vérifier. Pour votre propre santé mentale…

L’idée de base est que grosso modo, le personnage s’est paumé dans le flux temporel et commence à s’insérer dans des évènements très connus de l’histoire Marvel et …altère des choses…Chaque épisode se penche sur une partie de l’univers Marvel différente (les FF, les Avengers, Cap, Spidey) et va faire bouger quelques trucs…puis essayer de rattraper le coup…non sans dommage…

La plupart des épisodes sont vraiment marrants quoique assez inégaux, même si dans le même temps, les auteurs ont su instiller une petite dramaturgie, alors que l’on se demande si le personnage ne va pas en profiter pour changer le destin de sa famille…

Honnêtement cette mini série n’est pas indispensable, mais elle est très efficace et conseillée aux gens qui veulent juste passer un bon moment de lecture sans enjeux délirants.

Verdict : à lire. 

À lire avant : je dirais le Thanos de Cates et la précédente mini série toujours par Cates. Cela permet de mieux appréhender le personnage. 

DARK VADOR : LE SEIGNEUR NOIR DES SITH T04

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :22,00 €, 168 pages

Episodes :US Darth Vader (2017) 19-25, publiés précédemment dans les revues STAR WARS (V3) 2-5 & 7-8)

Scénario : Soule, 

Dessin :Camuncoli

Sollicitation : 100% Star Wars, 

Dark Vador a accompli la volonté de son maître et a tué les derniers Jedi encore connus par l’Empire. Il demande alors à l’Empereur sa récompense : la planète Mustafar où il pourra établir sa forteresse…  C’est le dernier volume de la série Dark Vador : Le Seigneur Noir des Sith, toujours par Charles Soule et Giuseppe Camuncoli.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Star Wars qui peuvent supporter Soule. 

À lire avant : les précédents tomes de la série signée Charles Soule. 

DÉCENNIES MARVEL LES ANNÉES 2010 : LA NOUVELLE GÉNÉRATION

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix : 26,00 €, 256 pages

Episodes :US Ultimate Comics Spider-Man 7, Captain Marvel (2012) 1, Iron Man (2012) 1, Guardians of the Galaxy 4, Edge of Spider-Verse 2, Ms Marvel (2014) 12, Amazing Spider-Man (2015) 3, Mighty Thor (2015) 5, Black Panther (2016) 1, Unbeatable Squirrel Girl (2015) 7, Thanos (2016) 1, publiés précédemment dans la revue SPIDER-MAN UNIVERSE 14, dans les albums OMNIBUS : ULTIMATE SPIDER-MAN MILES MORALES 1, MARVEL DELUXE : CAPTAIN MARVEL 1 et THANOS 1, MARVEL NOW : IRON MAN 1, GARDIENS DE LA GALAXIE 2, ALL-NEW AMAZING SPIDER-MAN 1, MIGHTY THOR 1, 100% MARVEL : MS MARVEL 3 et BLACK PANTHER 1  et 1 inédit)

Scénario : 

Dessin :

Sollicitation : C’est le dernier tome de la collection dédiée aux 80 ans de Marvel. Ce volume se focalise sur la nouvelle vague de héros qui ont gagné en popularité cette dernière décennie : Miss Marvel, Miles Morales, Ecureuillette, Spider-Gwen, Jane Foster sous l’identité de Thor ou Carol Danvers (Captain Marvel).

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. J’ai déjà dit ce que je pensais de cette collection. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant : rien, c’est un zapping des événements importants de la décennie. 

JE SUIS LUKE SKYWALKER

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :26,00 €, 320 pages

Episodes :US Star Wars (2015) 1 à 3, 9 à 12, 24, 25 et 33,Star Wars: The Screaming Citadel (2017) 1, Star Wars: Age of Rebellion – Luke Skywalker(2019) 1, Star Wars: The Last Jedi – The Storms of Crait(2018) 1, publiés précédemment dans les albums 100% STAR WARS : STAR WARS 1-2, 4-5, LA CITADELLE HURLANTE, L’ERE DE LA REBELLION – LES HEROS et la revue STAR WARS HS 4)

Scénario : 

Dessin :

Sollicitation : Star Wars Anthologie, 

Cultivateur d’humidité sur Tatooine, pilote hors pair, apprenti de Ben Kenobi, héros rebelle qui a détruit l’Étoile de la Mort, puissant Jedi ayant vaincu le côté obscur, maître reclus rongé par la culpabilité sur Ahch-To… Luke Skywalker est tout cela et bien plus encore. Découvrez toutes les facettes du héros dans des récits par les meilleurs auteurs Marvel.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans du personnage. 

À lire avant : rien, c’est même plutôt un échantillon de ce que Marvel a fait avec le personnage depuis qu’ils ont récupéré la franchise. 

PRODIGY

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :18,00 €, 144 pages

Episodes : US Prodigy 1-6, inédits)

Scénario : Millar,

Dessin : Albuquerque

Sollicitation : Best of Fusion Comics, 

Edison Crane est l’homme le plus intelligent de la planète. Titulaire du Prix Nobel, compositeur de génie, expert dans tous les domaines et champion de niveau olympique, il n’y a aucun défi qui l’arrête. Il est d’ailleurs l’atout caché des gouvernements de toute la planète pour résoudre les problèmes les plus ardus ! Après The Magic Order, découvrez la nouvelle bombe de Mark Millar chez Netflix.

Avis : pas d’avis, tout le monde sait ce que je pense des travaux de Mark Millar. Aujourd’hui, c’est un peu comme jouer à la roulette russe avec lui, entre les projets dans lesquels il s’investit vraiment et ceux dont il se moque qu’il a juste pondu parce qu’il pense que cela fait un bon pitch pour le cinéma et c’est tout. Comme d’habitude avec cet auteur, la même formule : un pitch de départ attrayant, un bon/très bon dessinateur et un premier épisode prometteur…et puis du remplissage jusqu’à la conclusion un poil bazardée…

Verdict : à lire pour les fans de Millar. 

À lire avant : mini série indépendante. 

STAN LEE RENCONTRE…

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :30,00 €, 240 pages

Episodes :Stan Lee Meets The Amazing Spider-Man, Stan Lee Meets Dr Strange, Stan Lee Meets The Thing, Stan Lee Meets Dr Doom, Stan Lee Meets Silver Surfer, Amazing Spider-Man 87, Marvel Premiere 3, Fantastic Four 79 & 87 et Silver Surfer 14 publiés précédemment dans les albums MARVEL CLASSIC : FANTASTIC FOUR 1968 et 1969, SPIDER-MAN 1970 et MARVEL ANTHOLOGIE : JE SUIS DOCTOR STRANGE et JE SUIS STAN LEE et 4 inédits

Scénario : 

Dessin :

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

Le saviez-vous ? Stan Leea rencontré Spider-Man, la Chose, Fatalis, les Quatre Fantastiques et le Docteur Strange. Retrouvez ces récits imaginés par le plus célèbre scénariste de comics, ainsi que des hommages signés Joss Whedon, Brian M. Bendis, Roy Thomas et Jeph Loeb.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux que ça intéresse…

STAR WARS : L’ÈRE DE LA REBELLION – LES HÉROS

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :18,00 €, 128 pages

Episodes :US Age of Rebellion: Han Solo, Princess Leia, Luke Skywalker, Lando, Special (I & III), inédits)

Scénario :  Pak, 

Dessin :Sprouse

Sollicitation : 100% Star Wars, 

Retrouvez les aventures d’Han et Chewbacca, Lando, Luke Skywalker et la princesse Leia dans ces one-shots  illustrés par Chris Sprouse (Black Panther). Des récits signés Greg Pak, le nouveau scénariste de la série Star Wars.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

À lire avant : mini série indépendante. 

SUPREME POWER

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :70,00 €, 448 pages

Episodes :US Supreme Power 1-18, publiés précédemment dans les albums  MARVEL DELUXE : SUPREME POWER 1-2

Scénario : Straczynski, 

Dessin :Frank

Sollicitation : Marvel Omnibus, 

Nous sommes sur une Terre qui n’a jamais vu de super-héros. Mais quand le gouvernement des États-Unis révèle au monde entier l’existence d’Hyperion, un être doté d’incroyables pouvoirs, tout bascule et d’autres surhumains ne tardent pas à apparaître. Voici leur histoire, celle d’êtres aux pouvoirs extraordinaires qui vont former l’Escadron Suprême. Retrouvez ici l’intégralité des épisodes de J. M. Straczynski(Thor, Amazing Spider-Man) consacrés à l’équipe.

Avis : pour ceux qui se posent la question en voyant le ratio nombre de pages / prix, je vous adresse ce message désespérant : non, vous ne rêvez pas…Oui, Panini qui n’est plus à cela près est allé aussi loin : un omnibus de moins de 500 pages contenant à peine 18 épisodes vendus 70€. Parce que comme nous le savons tous, nous sommes tous des abrutis (moi, j’en suis un donc je vous pardonne) et que récemment l’argent a commencé à pousser sur les arbres, ce qui fait que nous avons bien évidemment les moyens de débourser une telle somme pour si peu…Ahhhhhh, quand on croit que cet éditeur ne peut pas s’enfoncer plus profondément, ils défie tous les pronostics et va creuser un peu plus…Quelqu’un devrait leur dire que non, ils ne trouveront pas de pétrole…

Donc, oui, je déconseille fortement cet achat. Si vous vous intéressez à ce titre, notamment en raison de son auteur, allez faire les brocantes, d’autant plus que personnellement, même si j’adore en général ce que fait Straczynski, en plus associé à l’excellent Gary Frank, dans le cas présent, je ne conserve pas un souvenir particulièrement positif de son travail sur cette série. 

L’un de mes problèmes est que cette réinterprétation du squadron supreme, version adulte et plus mature, était avant tout menée en se concentrant sur les personnages avec un fil rouge se développant lentement. À  la lecture, on avait donc vraiment le sentiment que tout cela allait mener à un récit plus large, plus ambitieux, comme Straczynski en a le secret. Sauf que cela ne s’est que partiellement concrétisé avant que l’auteur ne quitte le bateau avant de nous dire tout ce qu’il avait derrière la tête. 

Du coup, nous avons un récit certes intéressant, mais inachevé qui avec cet omnibus se limite selon moi à un gigantesque prologue assez lent qui installait les personnages avant de passer au gros morceau que nous n’avons qu’en partie…

Verdict : au vu du prix et malgré ses qualités, à éviter. 

À lire avant : le titre est détaché de l’escadron suprême historique, donc on peut le lire de manière isolée sans connaissance préalable. 

VENOMVERSE

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :32,00 €, 280 pages

Episodes : US Edge of Venomverse 1-5, Venomverse 1-5 et Venomverse War Stories 1, publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN UNIVERSE 4-6 et le softcover  MARVEL LEGACY: SPIDER-MAN EXTRA 2

Scénario : Bunn, Rosenberg, 

Dessin :Coello, Boschi, Stokoe

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

Les Poisons chassent les symbiotes à travers le multivers. Transporté dans un monde qu’il ne connaît pas, avec une troupe de super-héros vénomisés, Venom va lutter pour sa survie, celle de son espèce et de tout le multivers ! Retrouvez le récit complet et son prologue Edge of Venomverse.

Avis : ah oui, quand même…Panini réédite cette semaine en deluxe le crossover Venomverse que j’ai personnellement fui comme la peste. Je me demande si Panini n’a pas débuté ces rééditions dans cette collection pour préparer l’arrivée du Venom de Donny Cates par la suite…Dans le cas présent, c’est vraiment à réserver aux complétistes de Venom qui veulent tout avoir. Je peux vous dire que cela ne sera jamais plus référencé dans la continuité et que tout le monde va faire de son mieux pour passer cela sous le tapis…

Verdict : pour les fans hardcode de Venom. 

À lire avant : je pense que c’est assez indépendant du reste et que le contenu du bouquin est suffisant pour tout comprendre. 

WOLVERINE : L’INTÉGRALE 1989 (NOUVELLE ÉDITION)

Date de sortie :  06 novembre 2019

Prix :35,00 €, 320 pages, 

Episodes : US # 6 a 19

Scénario : Claremont, David, 

Dessin :Buscema, Byrne

Sollicitation : Marvel Classic

Désormais en solo, Wolverine voyage jusqu’à Madripoor. Il y rencontre Joe Fixit(qui n’est autre que Hulk) et Dents-de-Sabre puis doit résoudre la mystérieuse affaire de la Pierre de Géhenne…

Avis : réédition de la seconde intégrale consacrée à Wolverine alors que Panini tient sa promesse un peu plus chaque de mois de rééditer toutes les intégrales épuisées dans le commerce qui faisaient l’objet de spéculations démentielles sur le marché de l’occasion. Dans le cas présent, cette intégrale est importante, car elle contient la fin du run de Claremont sur le titre. 

En effet, après les aventures du personnage mises en scène dans Marvel comics Present, Claremont a assumé les 10 premiers épisodes de la série régulière seul, avant de passer sur d’autres projets alors que la franchise se développait de plus en plus. Il achevait notamment sa prestation sur un épisode 10 assez incroyable, qui voyait une confrontation bien sadique entre Sabertooth et Wolverine. 

J’ai personnellement toujours beaucoup aimé la mise en scène par Claremont de cette rivalité où quoiqu’il arrive, Wolverine avait toujours le dessous. Je me souviens que l’auteur décrivait Sabertooth comme devant toujours être plus intelligent, violent, vicieux et dangereux que Logan. De fait, cela faisait de lui une menace incroyable pesant comme une épée de Damoclès au dessus de la tête du héros, notamment depuis cet épisode 10 où l’on apprenait que Sabertooth aimait venir le torturer une fois l’an, le jour de son anniversaire…

Le reste de l’intégrale est composée d’épisodes signés par Peter David, donc en général un gage de qualité, alors qu’il importe au passage Hulk dans le mix, parce qu’une bonne baston Hulk/Wolverine…c’est toujours bienvenue !

Verdict : à lire !

À lire avant : la première intégrale !

URBAN COMICS

BATMAN BIMESTRIEL 3

Date de sortie :  08 novembre 2019

Prix : 12.90€/

Episodes : BATMAN#57, #58, #59 et #60 • DETECTIVE COMICS #990, #991, #992 et #993 • BATMAN –KINGS OF FEAR#1 à 6

Sollicitation : Piège mental !

Après la tentative d’assassinat contre Nightwing, Batman livre un duel sans merci face à KGBeast. À peine remis de cette épreuve, il doit échapper à un piège tendu par le Pingouin, mais les actions du justicier le mettent dans une situation difficile par rapport aux forces de l’ordre. Par Tom KING, Tony S. DANIEL, Mikel JANÍN et Jorge FORNÉS. Alors que Gotham City est sur le point de subir l’invasion des troupes de Kobra, Batman doit s’associer à Double-Face, son ennemi de toujours. Par James ROBINSON, Stephen SEGOVIA et Carmine DI GIANDOMENICO. Enfin, à l’occasion d’un « récit complet » en six épisodes, le Chevalier Noir est attaqué par l’Épouvantail, qui entreprend sur l’esprit du héros une psychanalyse sauvage. Par Scott PETERSON et Kelley JONES.

Avis : rendez vous bimestriel avec le mag Batman qui revient avec quelques 13 épisodes dans sa hotte à surprises…Outre les épisodes des séries régulières Batman et Detective Comics, l’éditeur complète le programme avec une autre mini série récente Batman : Kings of Fear avant tout portée par le dessin de l’excellent Kelley Jones. En ce qui me concerne, j’aurais préféré qu’Urban s’attaque au run signé par le monsieur dans les années 90 aux côtés de Doug Moench et qui s’intercale entre Knightfall et No Man’s Land. Allez Urban, vous pouvez le faire !

Sur le fond, je me souviens que j’avais suivi les premiers épisodes de la mini en question en VO qui étaient assez classiques, alors que Batman doit affronter toute sa galerie traditionnelle de vilains au sein de l’asile d’Arkham. Ce n’est en rien indispensable et recommandé uniquement si vous voulez un petit récit classique sur le personnage avec des dessins soignés. 

Concernant les séries régulières, je n’aborderai pas Detective Comics, quelque chose qui va devenir traditionnel, tant les runs qui ont succédés a celui de James Tynion Iv n’ont pas convaincus…y compris l’actuel signé  Peter Tomasi que j’ai fini par arrêter…Il faut espérer que DC réagira bientôt et mettra une équipe créative un poil plus ambitieuse sur le titre…ce n’est pas comme si il y avait une foule d’auteurs qui voulaient avoir leur tour sur le personnage…

Enfin, pour achever cet avis, le titre Batman de Tom King, qui après l’attaque de Bane va subir un nouvel assaut très personnel, alors que le Penguin semble prêt à lui livrer des informations. Nouvelle manipulation ? piège ? vous aurez la réponse au terme de ce petit arc en trois parties qui met en place la dernière pièce avant l’assaut généralisé de Bane…enfin, l’avant dernière…puisque Tom King a décidé de torturer son personnage un peu plus avant, et le lecteur avec, comme nous allons le voir ensuite. 

L’arc n’est pas sensationnel mais il y a des moments réussis et le cliffanguer final donne envie d’aller voir la suite, même si King s’arrange encore une fois pour désamorcer toute tension en décompressant à mort…

Verdict : à lire 

BATMAN REBIRTH TOME 10

Date de sortie :  08 novembre 2019

Prix : 15.50€/168 pages 

Episodes :Batman #61-63, #66-69

Scénario : Tom King 

Dessin : Mikel Janin, Tony Daniel, Lee Weeks, Jorge Fornes, Amanda Conner, Yanick Paquette, Travis Moore 

Sollicitation : Affecté par les événements entourant son mariage avec Catwoman et le retour de Nightwing à Gotham, Batman est projeté dans les recoins de sa psyché où ses plus grandes peurs et ses souhaits les plus intimes menacent de le briser à jamais, laissant place libre à ses ennemis pour la reconquête de Gotham.

Avis : où l’arc qui aura sans doute amené DC à virer Tom King de la série Batman. Ou personnellement pour moi l’arc de trop. On le sait, dans le cadre de son grand plan sur le titre, King a tendance à…décompresser. Beauuuuuucouppppp décompresser. Ce qui, je peux vous le dire pour lire le bouquin en VO d’épisode en épisode, est souvent trèssssss frustraaannntt ! et on a atteint des sommets avec cet arc qui a été un peu le point de rupture pour nombre de lecteurs qui ont commencé à déserter le titre poussant DC a gentiment montré la sortie à King. Ou plutôt lui offrir une voie de sortie avec un nouveau titre pour achever ce qu’il avait prévu avec le personnage pendant qu’un autre auteur pouvait s’attaquer à sauver ce qui pouvait encore l’être. 

Pourquoi un tel constat ? parce que King a décompressé ce qui aurait dû tenir en un seul gros épisode en 6…et que DC a collé en plein milieu un crossover avec Flash, non présent dans ce tome, ce qui a rallongé un peu plus l’arc nommé Knightmares en VO qui a été un peu un vrai cauchemar pour les lecteurs. Si je comprends ce que King a voulu faire ici, en exposant Batman à ses peurs les plus profondes et le confronter à tout ce qu’il a traversé récemment…que c’est lonngggggg !!! heureusement que la partie graphique est très réussie, mais certains épisodes ont vraiment l’air d’être des blagues…sauf que des blagues à 4$ en VO, cela fait un peu mal. 

Donc je préfère vous prévenir, ce n’est pas mauvais en soi, mais ce n’est guère palpitant et on veut juste que King en vienne à l’histoire qu’il veut raconter plutôt que de se perdre dans des circonvolutions sans fins. 

Verdict : à lire si vous voulez suivre le run de King jusqu’au bout. 

À lire avant : c’est un peu le problème. Chaque tome contient un pièce du puzzle du run de King, et si l’on veut tout comprendre et apprécier, il faut vraiment tout lire depuis le début. En effet toute l’intrigue avec Bane remonte vraiment au début du run de King et ici on en arrive à l’offensive de Bane sur le héros. 

BATMAN VS DEATHSTROKE 

Date de sortie :  08 novembre 2019

Prix : 15.50€/144 pages 

Episodes :Batman vs. Deathstroke (Deathstroke #30-35)

Scénario : Christopher Priest 

Dessin : Carlo Pagulayan 

Sollicitation : Au cours d’une enquête sur le vol de documents illégaux, Batman apprend une terrible nouvelle : Damian ne serait pas son véritable fils.

Les tests ADN semblent indiquer qu’un autre redoutable combattant serait son géniteur : Deathstroke, l’exterminateur ! Décontenancé par cette révélation, le Chevalier Noir va devoir retrouver Slade Wilson et le forcer à avouer la vérité sur ce retournement de situation.

Avis : ou l’arc qui m’a fait arrêter la série alors que je pense que le but était inverse…oui, je sais c’est étonnant. Il est évident que cette rencontre organisée entre les deux personnages avait pour but d’attirer l’attention des lecteurs sur le titre en mettant du Batman dedans, avec un enjeu important pour ce dernier. Sauf que malgré le talent de Priest pour écrire les deux personnages, on n’y croit pas une seconde. L’idée que l’on apprenne dans une série Deathstroke que Damian n’est pas le fils de Batman…qui pouvait avaler cela ? 

Du coup, je n’ai pas pu entrer dans cet arc que j’ai rapidement laissé tomber. J’avais bien évidemment l’intention de revenir ensuite lire la série, car je connaissais de base la conclusion et que j’aime la série…sauf qu’avec les milliards d’autres trucs qui sortent et que je lis, elle a quelque peu disparue de mon radar…Du coup, rattrapage en VF ! Je ne m’attends à rien de bien fameux et comme je l’ai dit…on se doute tous de la conclusion, mais comme le titre va s’arrêter avec le numéro 50, il s’agit maintenant plus de compléter le run qu’autre chose. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : tous les tomes sont très liés les uns aux autres, car le récit de Priest est une grande saga avec des sous intrigues qui s’étirent souvent sur des dizaines d’épisodes. Donc il vaut mieux commencer avec le tome 1. 

FABLES INTEGRALES TOME 8  (couverture non disponible)

Date de sortie :  08 novembre 2019

Prix : 28€/400 pages

Episodes : Fables #108-124 (tomes 18 et 19 + #24 des précédentes éditions)

Scénario : Bill Willingham 

Dessin : Mark Buckingham 

Sollicitation : Le redoutable et terrifiant Mister Dark est mort, éliminé par la seule entité plus glaciale que lui, tous Royaumes confondus : le Vent du Nord.

Son fils Bigby, en refusant de prendre la succession de son père sur le trône, transmet cette responsabilité à l’un de ses jeunes louveteaux. Une série de tests et d’épreuves les attendent afin de déterminer lequel d’entre eux accèdera au règne suprême.

Avis : suite de la réédition en intégrale de la série Fables alors que nous arrivons à un des moments charnières de la série, à savoir l’élection du nouveau Vent du nord à la suite de la disparition du père de Bigby après la bataille contre Mister Dark. Et c’est là que l’on voit combien chaque arc, chaque partie de la série est liée à celle qui la précède ou la suit. De fait, cet évènement va avoir de graves répercussions sur la famille de Blanche neige et Bigby. 

Pour ceux qui s’en souviennent, il y avait des prédictions qui avaient été professées sur le futur de chaque enfant de la famille de Blanche et Bigby…et certaines des plus importantes vont se réaliser dans ce volume. Et certaines sont malheureusement particulièrement sombres et douloureuses…Bien que cela fasse un certain temps que je n’ai pas relu la série, je me souviens encore aujourd’hui combien certains passages avaient été difficiles à lire…car très douloureux. 

Bref, un bon tome encore une fois très riche qui aborde une partie de la série plus dangereuse et ce alors qu’il n’y a plus vraiment de nemesis dans la série. Willingham déploie ses plans et entre dans la dernière phase de la série et s’attarde plus sur le destin de chaque personnage, de chaque famille pour clore son récit. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : là aussi, il s’agit d’une série qu’il vaut mieux avoir lu depuis le début pour vraiment comprendre. Elle est, à ce stade, difficile à appréhender sans un minimum d’histoire passée en tête. 

INJUSTICE 2 TOME 5

Date de sortie :  08 novembre 2019

Prix : 15.50€/144 pages 

Episodes : Injustice 2 #25-30

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Daniel Sampere 

Sollicitation : Condamné sur une planète prison par les Gardiens d’Oa, Hal Jordan finit par accepter sa part de responsabilité dans le régime du tyran Superman.

Alors qu’il est hanté par des visions du passé et malmené par sa gardienne, Soranik, l’ancien Green Lantern se voit assigné son éternel ennemi – Sinestro – comme compagnon de cellule. Mais la prison est la cible d’Atrocitus et de son redouté corps des Red Lantern…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de l’univers d’Injustice

À lire avant : les précédents tomes !

INJUSTICE VS LES MAITRES DE L’UNIVERS 

Date de sortie :  08 novembre 2019

Prix : 17.50€/176 pages 

Episodes :  INJUSTICE VS. MASTERS OF THE UNIVERSE #1-6

Scénario : Tim Seeley 

Dessin : Freddie Williams II 

Sollicitation : Après avoir délivré Eternia du joug de l’oppresseur, le Prince Adam s’attendait à pouvoir profiter quelque temps de cette liberté nouvellement conquise Mais l’arrivée de super-héros venant d’une dimension parallèle risque de bouleverser ses plans.

En effet, Batman, Harley Quinn et Zatanna sont venus le chercher afin qu’il combatte à leurs côtés dans leur lutte acharnée contre le tyran, Superman, lui-même menacé par Darkseid et ses troupes !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans d’une des deux franchises, ou les deux. 

À lire avant : récit isolé !

WETTA / VESTRON 

EVIL DEAD TOME 2 – MERRY DEADMAS 

Date de sortie :  08 novembre 2019

Prix : 12.95€/52 PAGES COULEUR

Scénario : Ian Edington 

Dessin :

Sollicitation : Evil Dead « Spécial Noël » : Le Hors-Série qui fout les boules !

Oui, en dehors d’Evil Dead 2, La Série, Ash et Annie vivent des aventures d’enfer. Même à Noël, les deadites ne leur offrent aucune trêve, un parc d’attraction hanté et une prise de tête carabinée avec le légendaire démon Krampus les attendent…

Être tueur de démons, c’est pas un cadeau !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans absolus d’Evil Dead…

À lire avant : je dirais bien d’avoir vu les films…mais là, je crois que c’est vraiment trop éloigné de la continuité pour s’en soucier…

A propos Sam 1892 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Salut !
    Tu as sans doute dû passer ton week-end à rédiger ce guide, alors encore une fois merci !
    Ce sera le Batman, le Fables et sans doute le Silent Dragon, pour moi.
    A noter une édition variante pour ce dernier titre, en plus de la normale et de la collector. Je n’arrive pas à savoir si elle va etre disponible partout ou non, mais la couverture est fort belle.
    Bonne semaine à toi !

  2. Merci pour vos guides de lecture. Très sympa à lire et surement beaucoup de temps à rédiger pour la communauté.
    Pour l’écart de prix il faudrait leur poser sur leur page Facebook. Ils auront certainement une réponse à apporter.
    Bon mois de Novembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.