Guide de lecture Comics VF : semaine du 05 décembre 2019

Edito : ouh là, je vais défaillir, m’évanouir, ce n’est pas croyable : une petite semaine de sorties. Car oui, maintenant à moins de 10 bouquins, pour moi c’est une petite semaine. Bon, elle va quand même coûter une petite blinde, parce qu’il y a quelques gros titres, mais tout de même, je peux vous dire que l’écriture de cette chronique a été  moins chargée que celle des derniers…mois ? dire que nous arrivons presque à la fin de ce cycle insensé de publications est un soulagement…même si j’ai le sentiment que 2020 sera encore pire, ou mieux, cela dépend du point de vue. 

Sorties de la semaine : deux sorties importantes dans ce programme 100% Urban comics : 

  • le DC New Frontier de Darwyn Cooke attendu comme le messie par de nombreux lecteurs, dont moi !
  • la suite du run de Wolfman et Perez sur les New Teen Titans !

Emission de la semaine :  une seule émission au programme cette semaine : 

  • jeudi à partir de 21h sur Mixlr, le Comixweeky qui reviendra sur les sorties VO de la semaine et les infos importantes !

URBAN COMICS

BATMAN ADVENTURES TOME 2

Date de sortie :  06 décembre 2019

Prix : 10€/296 pages 

Episodes :Batman Gotham Adventures #6-16

Scénario : Ty Templeton, Hilary J.Bader 

Dessin : Rick Burchett, Bo Hampton 

Sollicitation : Au cours de ses multiples aventures, Batman a toujours eu suffisamment à faire avec les malfrats de Gotham City pour ne pas avoir à s’éloigner de sa ville.

Pourtant, cette fois-ci, la Ligue des Assassins le mène bien loin de son terrain d’action habituel. À l’ombre de la cathédrale Notre-Dame de Paris, d’abord, où le Chevalier Noir et ses acolytes devront se heurter à une créature d’un nouveau genre ; puis aux confins de l’Himalaya, où ils tâcheront d’enfin découvrir la véritable identité du leader de cette organisation criminelle.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : chaque tome peut se lire de manière indépendante. 

BATMAN THE DAILIES 

Date de sortie :  06 décembre 2019

Prix : 22.50€/184 pages 

Sollicitation : Dans les années 1940, en pleine Seconde Guerre mondiale, Batman et Robin n’étaient pas seulement des héros de comic books ou de serials, ils évoluaient également dans les pages des différents quotidiens des États-Unis.

Enquêtant sur des affaires criminelles intenses et retrouvant même leur pire ennemi, le Joker, Batman et Robin y évoluaient dans des aventures concoctées, entre autres, par leurs co-créateurs, Bob KANE et Bill FINGER : un univers de film noir passionnant où le danger guette à tous les coins de rue !

Avis : sortie cette semaine d’un ovni complet. S’il est assez clair que Batman est la vache à lait d’Urban (et de DC), je dois dire que je suis assez surpris de les voir s’attaquer à quelque chose qui je pense va avant tout intéresser les collectionneurs et pas vraiment l’audience habituelle des séries Batman. En effet, cette semaine l’éditeur publie les strips Batman publiés dans les années 40 dans les journaux américains. C’est un choix d’autant plus étrange, mais intéressant, que j’aurais plus attendu une sortie des tomes  sur les comics de l’âge d’or de la même période que les strips. Il faut espérer que l’audace d’Urban leur réussira. 

Verdict : pour les curieux d’une autre époque. 

À lire avant : rien, peut se lire de manière indépendante. 

DC THE NEW FRONTIER 

Date de sortie :  06 décembre 2019

Prix : 35€/544 pages 

Episodes :

Scénario : Darwyn Cooke 

Dessin :Darwyn Cooke 

Sollicitation : Durant les années 1950, l’Amérique en pleine Guerre Froide plonge dans la paranoïa et met au ban de la société les premiers super-héros des années quarante.

Mais des cendres de cette époque révolue vont éclore de nouveaux justiciers parmi lesquels J’onn J’onzz, Barry Allen ou encore Hal Jordan. Et cette génération de héros issue de la course à l’espace va devoir enquêter sur un mystère des plus anciens menaçant de conquérir la Terre.

Avis : ahhhh !!! une longue attente enfin récompensée, car cela fait des années que j’attends, moi et nombre d’autres lecteurs, que cette oeuvre quasi mythique soit enfin publiée en VF ! et juste à temps pour Noël ! c’est fête mes amis ! bien évidemment, ce qui génère autant d’intérêt pour l’oeuvre est qu’elle signée du regretté Darwyn Cooke qui nous représente la justice League mais avec son style retro dans une Amérique des années 50 alors en pleine “chasse des rouges”.  

DC animation en avait tiré un excellent film il y a quelques années et c’est ainsi que je l’ai découverte, car personnellement, au départ même avec Cooke à la barre, cela me parlait peu. Mais le travail de l’auteur est sensationnel, il restitue parfaitement l’ambiance oppressante de l’époque alors que les différents super-héros masqués sont en train d’apparaître et qu’une grande menace pointe à l’horizon les forçant à s’unir bien malgré eux, car la plupart ne peuvent pas se saquer. 

Outre le travail au niveau du scénario très réussi, la partie graphique est bien évidemment un petit bijou (c’est du Cooke donc normal) et le style de l’auteur se prête tellement bien à cette époque ! Bref, pour moi une des sorties importantes de cette fin d’année !

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien – oeuvre indépendante. 

FLASH REBIRTH TOME 7

Date de sortie :  06 décembre 2019

Prix : 22.50€/280 pages 

Episodes :The Flash #52-63

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : Howard Porter, Scott Kolins, Rafa Sandoval 

Sollicitation : La Guerre des Flash a vu le monde Barry Allen voler en éclats.

Il a découvert qu’il existait bien des Forces différentes et il doit maintenant résoudre les mystères qu’elles recèlent. Mais sont-elles la clé pour restaurer son monde, ou s’agit-il au contraire de nouvelles menaces, plus dangereuses encore que la Force Véloce Négative ?

Avis : comme le laisse entendre la sollicitation, avec ce tome de Flash Rebirth, nous entrons dans une nouvelle phase du run de Joshua Williamson sur la série. Je vais le répéter encore une fois, mais si vous ne l’avez pas encore lu et que vous voulez entrer dans ce run sur le personnage, il faut au minimum avoir lu le tome précédent, car les retombées de la guerre des Flash va se fair sentir sur plusieurs dizaines d’épisodes. 

En effet, à cette occasion, le scénariste avait introduit tout un tas de nouvelles forces, sur le même modèle que la Speed Force qu’il va désormais explorer d’arc en arc, avec une vraie montée en puissance derrière et un plan d’ensemble assez bien défini. Tout cela va avoir un impact clair sur le monde de Flash, tout comme les retombées de Heroes in crisis qui vont impacter le titre dans le prochain tome en principe. 

Même si je ne suis pas le plus grand fan du run de Williamson sur le titre, je dois dire qu’en général il s’en sort bien. Ma principale critique est que souvent, s’il a de bonnes idées d’intrigues, en général, il reste très à la surface des choses et est souvent plus pressé de passer au gros machin suivant plutôt que de développer ce qui est déjà existant. Par ailleurs…ben Barry Allen reste un personnage malgré tout peu intéressant, surtout à côté de Wally…

Verdict : à lire. 

À lire avant : au moins le tome précédent

HARLEY QUINN REBIRTH TOME 6

Date de sortie :  06 décembre 2019

Prix : 17.50€/192 pages 

Episodes :Harley Quinn Vol. 6 (#35-41) + Harley Quinn loves Joker #2

Scénario : Frank Tieri, Amanda Conner, Jimmy Palmiotti, Paul Dini 

Dessin : John Timms, Inaki Miranda

Sollicitation : Harley et ses alliés ont essuyé bien des revers à Coney Island.

Mais la reine des rues de Brooklyn n’en est pas à sa dernière surprise ! Après avoir vu une hideuse créature volante capturer un membre de son gang, Harley va devoir se confronter à un tout autre oiseau, l’un des plus grands criminels de la ville : le Pingouin ! Et ce dernier entend bien se défendre bec et griffes pour arriver à ses fins.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant : au vu de la sollicitation, au moins le précédent tome, mais il serait plus logique de suivre l’ensemble de la période rebirth du personnage et si vous avez de l’argent à claquer, le run de Jimmy Palmiotti et Amanda Conner dans sa totalité, qui a débuté avec le New 52. 

KINGDOM – NOUVELLE ÉDITION 

Date de sortie :  06 décembre 2019

Prix : 28€/336 pages 

Episodes : Absolute Kingdom Come

Scénario : Mark Waid 

Dessin : Alex Ross 

Sollicitation : Dans un futur possible, les super-héros d’antan ont été surclassés, puis remplacés par une nouvelle génération plus agressive, mais aussi plus amorale.

Aussi, lorsque ces surhommes rayent accidentellement le Kansas de la carte des États-Unis, c’est au premier d’entre eux, Superman, de sortir de sa retraite et d’inculquer à cette nouvelle garde le goût pour la vérité et la justice. L’Homme d’Acier devra également combattre une association surprenante : celle de Lex Luthor, son pire ennemi, avec Batman, son ancien allié !

Avis : réédition cette semaine de Kingdom Come, oeuvre culte à absolument posséder. Elle est rééditée pour s’inscrire dans la collection Black Label et à part ça ? ben pas grand chose, je pense. Il faut dire que la première édition Urban était déjà bien complète. Au delà, si vous n’avez pas encore lu Kingdome Come, je ne peux que le recommander, car c’est personnellement l’un de mes comics DC préférés, et sans aucun doute l’une des meilleures histoires de Superman. Et oui, je considère avant tout qu’il s’agit d’une histoire de Superman. 

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà fait. Si vous avez déjà l’édition Urban, je ne pense pas que celle-ci change quoique ce soit. 

À lire avant : avoir une solide culture DC aide à la compréhension. 

LE TEMPLE DU SILENCE : LES MONDES OUBLIÉS D’HERBERT CROWLEY 

Date de sortie :  06 décembre 2019

Prix : 49€/108 pages 

Episodes : THE TEMPLE OF SILENCE: Forgotten Works & Worlds of Herbert Crowley

Scénario : Herbert Crowler & Justin Duerr 

Dessin : Herbert Crowler 

Sollicitation : Cartooniste anglais, illustrateur, peintre symboliste et sculpteur, rescapé de la Première Guerre mondiale et proche de Carl JUNG, Herbert Edmund CROWLEY est de ces visionnaires au trait unique et à l’origine d’une nouvelle forme d’art.

Avant-gardiste inclassable multipliant les expositions au légendaire Armory Show, où se produisent PICASSO, VAN GOGH ou encore Léon BAKST, CROWLEY s’affiche comme un génie oublié, trop longtemps laissé dans l’ombre de Windsor McCAY, créateur de Little Nemo in Slumberland et aux origines de la bande dessinée moderne. Revenant sur la vie et l’oeuvre de cet artiste à la carrière singulière, ce beau-livre donne toute la dimension de l’un de ces légendaires illustrateurs américains jusqu’ici ignorés par l’histoire du neuvième art.

Avis : pas d’avis, je dois reconnaître à ma grande honte personnelle que je ne connais pas du tout Herbert Crowler. Par ailleurs au vu du rapport nombre de pages/prix, il semble évident que cela sera présenté dans un format très particulier. Sans doute bien plus grand pour mettre en valeur les illustrations présentées. 

Verdict : pour les curieux. 

À lire avant : oeuvre indépendante. 

NEW TEEN TITANS TOME 2

Date de sortie :  06 décembre 2019

Prix : 35€/440 pages 

Episodes : New Teen Titans #17-27, Annual #1, Tales of the New Teen Titans #1-4

Scénario : Marv Wolfman 

Dessin : Georges Perez 

Sollicitation : Désormais constituée, l’équipe des Nouveaux Teen Titans apprend à se connaître. Les membres les plus récents évoquent ainsi leurs origines auprès de leurs alliés et doivent affronter des menaces toujours plus imposantes comme l’assassin Deathstroke, le leader de la secte Brother Blood ou bien Komand’r, la propre soeur de Starfire !

Avis : à peine quelques mois après le premier tome, Urban lève le doute sur sa volonté de poursuivre l’édition de ce run en VF, avec la sortie du second tome cette semaine. Tant mieux, même si je pense que les résultats de ce tome seront décisifs, l’éditeur ayant en général tendance à arrêter les frais après deux tomes si le public n’est pas présent. Allez les gens, c’est bien les New Teen Titans !

Comment ça, c’est avant tout mon âme de complétiste qui parle ? Certes la lecture du premier tome pouvait être un peu rude, Marv Wolfman étant un auteur passablement verbeux (un chouia), et la narration et les intrigues affichant quelques 40 années au compteur commencent à faire sentir leur âge. Mais ce qui m’a frappé tout de même est la vision assez claire que les auteurs avaient de la construction du bouquin. 

Passés les premiers numéros où le duo créatif cherchait à trouver ses marques, très vite, on peut noter qu’en termes de relations entre personnages, caractérisations, dynamique de groupe, Wolfman et Perez savaient ce qu’il faisait et où ils voulaient aller. Ce qui donne un titre particulièrement solide qui sur la fin du premier tome devenait peu à peu excellent. 


Avec ce second tome nous abordons une période clé, avec l’introduction de certains vilains marquants, comme Brother Blood qui reste une des némésis de l’équipe bien des décennies après, ou encore la soeur de Starfire. Mais avant tout ce qui marque, c’est un petit détail que l’on note en lisant la composition des épisodes. Et oui, le titre fut à l’époque relaunché, notamment pour être avant tout vendu en comics-shops et changer un peu le format !

Bref, tout ça pour dire que New Teen Titans reste un incontournable, surtout pour les amoureux de l’histoire DC !

Verdict : à posséder !

À lire avant : le tome 1 par Wolfman et Perez paru il y a quelques mois qui présente les débuts de la série sous l’égide du duo magique !

A propos Sam 1892 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

  1. Quant à NTT par Wolfman & Pérez T2, je confirme que la série s’améliore grandement avec le temps (je dirais, sensiblement dès le #8, puis ensuite dès le #13). Dans ce tome, outre l’arc qui va introduire Brother Blood, il y a aussi le one-shot avec le Starfire russe, et un bon space opera avec l’arc avec Blackfire. Cerise sur le gâteau : les 2 épisodes sur les enfants qui fuguent.

  2. Merci Sam pour tes chroniques hebdomadaires.

    Par contre je pense que tu te trompes sur la composition du recueil des new teen titans. les numéros de tales of teen titans ne sont pas la série baxter de 1984,mais juste la mini série de 1982, 4 numéros one shot centré sur cyborg changeling raven et starfire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.