Guide de lecture Comics VO : semaine du 11 décembre 2019

Edito : une nouvelle petite semaine de sorties, avant que les éditeurs inondent le marché la semaine prochaine pour pouvoir partir en vacances bien tranquille. Nous en parlons depuis un moment, mais la semaine du 18 décembre, va voir tous les gros bouquins du mois, voire pour certains de l’année,  sortir tous en même temps. Je peux vous dire que j’ai déjà peur de la taille que le prochain guide VO va atteindre…Mais nous n’y sommes pas encore, je peux toujours vivre dans le déni et simplement achever ce guide avant de faussement découvrir le nombre de titres que je vais devoir aborder la semaine prochaine…jusqu’ici tout va bien…jusqu’ici …oh non…

Sorties de la semaine : plusieurs bons trucs cette semaine : 

  • chez Boom, la suite de Something is Killing children;
  • la suite de Batman’s grave et le lancement de la nouvelle mini série Dark Knight par Frank Miller ;
  • chez Marvel, Chip Zdarsky écrit Doom 2099, la suite du Punisher Soviet par Garth Ennis et de X-Force !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme cette semaine : 

  • mardi à partir de 21h sur Mixlr, le Comixity of the future past qui reviendra sur l’actu comics Vo, VF, Manga, série TV, film, jeux vidéos, musique de décembre 1999 !
  • jeudi, toujours à partir de 21h, sur Mixlr, le Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine, avec parfois un peu d’infor quand il y en a  !

BOOM ! STUDIOS 

SOMETHING IS KILLING CHILDREN #4

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion IV 

Dessin : Werther Dell’Edera 

Sollicitation : The FBI has come to the small town of Archer’s Peak, allegedly to help stop more children from being killed. But when the Sheriff’s department turns their investigation to Erica Slaughter, the FBI is more interested in getting in the way. As the horrified townspeople watch Erica arm herself for a war they can’t see, tensions rise to their breaking point in this penultimate issue.

Avis : suite attendue du dernier creator owned de James Tynion IV qui avance…étrangement assez lentement, alors que les sorties des épisodes 3 et 4 sont très rapprochées. Après un premier épisode exceptionnel, j’avais déjà noté un ralentissement du rythme de l’intrigue dans l’épisode 2 et cela s’est nettement confirmé dans le suivant où l’histoire faisait presque du surplace. C’est vraiment étonnant de la part d’un scénariste comme Tynion IV qui en général gère très bien ce genre de choses. 

C’est d’autant plus étrange que l’auteur donne vraiment l’impression de savoir où il va. Et dans le même temps, son personnage d’Erica Slaughter est tout simplement génial et jubilatoire à suivre, mais il conserve sous le capot un peu…ben tout en fait. On sent vraiment qu’il y a toute une mythologie qui se cache derrière tout ça mais en voulant rester à un niveau très humain, il bloque un peu toute réelle progression. 

Je vais continuer à suivre bien évidemment et mon avis général reste globalement très positif, l’ambiance générale portée sur l’horreur est géniale, le trait de Dell’Edera est tout simplement parfait pour porter ce récit et son sens du design vraiment adapté…mais on aimerait juste que cela avance. 

Verdict : Buy

DC COMICS

BATMANS GRAVE #3

Prix : $3.99

Scénario : Warren Ellis 

Dessin : Bryan Hitch 

Sollicitation : A corrupt politico dies by his own hand, but James Gordon is convinced there’s something more to it. Now, it’s time to ask for access to the Batman’s resources. And that is why, right now, in a stately Gotham City mansion, the Batman is being beaten to death.

Avis : à la lecture des deux premiers épisodes de Batman’s grave, j’en viens à me demander si les auteurs ne vont pas en fait nous présenter une série d’histoires en un ou deux épisodes rapidement résolus avant de passer à l’enquête suivante, avec un fil rouge apparaissant dans le décor. Il est encore un peu tôt pour en venir à une telle conclusion, d’autant qu’Ellis aime structurer ses récits de manière assez…originale ? mais si c’est le cas, je dois dire que cela serait une manière d’approcher cette maxi série plus intéressante. 

Je craignais en effet d’avoir une seule histoire étirée sur 12 épisodes, or une succession d’intrigues est bien plus dynamique. En parlant de dynamisme, saluons encore une fois le travail de Bryan Hitch sur la partie graphique qui éclate bien tout. On retrouve l’artiste à son meilleur niveau, avec son style ultra détaillé, réaliste mais non figé comme on a encore pu le constater avec la grosse scène de baston de l’épisode 2, ou comment bien représenter la manière dont Batman combat dans un espace restreint face à un surhumain. 

Comme nous le savons, du matos Batman, ce n’est pas ce qui manque, donc si cette maxi série peut prendre le créneau “enquête, surprise à chaque nouvel épisode”, je suis plus que preneur surtout avec cette équipe créative. On continuera cependant à se demander pourquoi ils n’ont pas mis une telle équipe sur Detective Comics, ou même Batman. Je pense que les lecteurs auraient suivis. 

Verdict : Buy

DARK KNIGHT RETURNS THE GOLDEN CHILD #1

Prix : $5.99

Scénario : Frank Miller 

Dessin : Rafael Grampá

Sollicitation : It’s been three years since the events of Dark Knight III: The Master Race. Lara has spent the time learning to be more human, and Carrie Kelley has been growing into her new role as Batwoman. But a terrifying evil has returned to Gotham City, and Lara and Carrie must team up to stop this growing threat—and they have a secret weapon. Young Jonathan Kent, “the golden child,” has a power inside of him unlike anything the world has ever seen, and it’s about to be unleashed…

Dark Knight Returns: The Golden Child is Frank Miller’s triumphant return to the world of the Dark Knight and joining him is the superstar artist Rafael Grampá, the mastermind behind the groundbreaking Mesmo Delivery. Following work in advertising and film, this incredible collaboration marks Grampá’s first comics work in six years, bringing his extraordinary detail and storytelling to the Dark Knight saga, resulting in a Dark Knight story like nothing you’ve ever seen before.

Avis : pour être honnête j’ai failli lire “golden goose” à la vue du titre…oui, je suis fatigué, mais en même temps, il est normal que l’imagerie de la poule aux oeufs d’or me vienne à l’esprit avec cette nouvelle mini série signée Frank Miller dans l’univers de Dark Knight Returns. L’auteur revient donner une 3e suite après Strikes Back et Master Race à Dark Knight Returns et on reste assez dubitatif sur l’intérêt d’un tel projet. 

Si Dark Knight Returns reste à ce jour un chef d’oeuvre et une référence qui demeurera au panthéon des récits importants sur Batman pour encore des décennies…on ne peut guère en dire autant de ses suites …et je dis cela en admettant sans honte que j’ai bien apprécié Strikes back et master race. Ouaip…et c’est la raison pour laquelle je vais aller voir cette nouvelle mini …quand elle sortira en VF. Comme cela je pourrais le lire, le poser à côté des autres, pour apprécier ce pic de satisfaction du collectionneur complétiste avant de passer à autre chose et ne plus jamais le relire. 

Au moins visuellement cela a l’air vraiment impressionnant. Après Miller lui même pour les deux premières mini, après Andy Kubert pour Master Race, cette fois DC confie la partie graphique à un artiste au style très éloigné de ce que l’on a pu voir dans ce mini univers, Rafael Grampá, dont les premières pages qui nous ont été dévoilées sont simplement impressionnantes. Donc au moins ce sera beau. 

Verdict : Buy …pour les complétistes. 

DOLLHOUSE FAMILY #2

Prix : $3.99

Scénario : Mike Carey 

Dessin 😛ETER GROSS & VINCE LOCKE

Sollicitation : One time, just one time, Alice did what the Dollhouse asked of her…and it turned her life upside down forever. But that wasn’t enough for the House. There’s another piece of the bargain that she’s reneging on and until she gives it what it wants, the House can make matters even worse…for Alice, or anyone unlucky enough to come near her!

Avis : alors que l’on attend avec impatience les prochains titres du label de Joe Hill, qui devraient arriver dans les prochains mois, nous attaquons ici la suite de la seconde série de cette gamme horrifique portée cette fois par deux vieux routards bien connus des fans de comics pour leurs précédentes oeuvres comme Lucifer et Unwritten, à savoir Mike Carey et Peter Gross. 

Et si j’ai étiré cette intro…c’est que pour l’instant, il est vraiment difficile d’aborder le contenu de l’histoire en détail. J’ai bien aimé, ça je peux le dire. Si la direction de l’intrigue n’est pas encore évidente, l’ambiance pesante mélangée avec des éléments surnaturels bien dosés, bien ancrés dans un quotidien sordide auquel la jeune héroïne veut échapper a clairement capté mon intérêt. 

D’après ce que j’ai compris, nous allons suivre le personnage d’Alice dans son enfance jusqu’à l’âge adulte où la fameuse Dollhouse va venir réclamer le prix de son aide pour aider la jeune femme à se débarrasser d’un petit problème…C’est vraiment intriguant et j’ai envie d’en découvrir plus, d’autant que je reste persuadé qu’au delà du pitch de départ assez classique sur le fond, les auteurs sauront nous surprendre comme ils l’ont toujours fait avec leurs précédents travaux. 

Verdict : Buy

FAR SECTOR #2

Prix : $3.99

Scénario : N.K.Jemisin 

Dessin : Jamal Campbell 

Sollicitation : Rookie Green Lantern Sojourner “Jo” Mullein’s investigation of the first murder in 500 years hits a snag when the murderer is murdered. Whatever’s going on, it’s something to do with Switchoff, a highly illegal genetic cocktail that restores dangerous feelings to the emotionless citizens of the City Enduring…

Avis : autre série qui fonctionne un peu de manière indépendante au sein de l’univers DC tout en utilisant ici un élément de sa mythologie, mais quand même de manière isolée, alors que l’on suit une jeune nouvelle Green Lantern assignée à sa première mission…une mission bien compliquée, alors qu’elle doit travailler dans un monde qui a réussi à vivre dépouillé de toute violence pendant des siècles, mais qui aujourd’hui est rattrapé par son passé. 

Le premier épisode, s’il ne m’a pas personnellement impressionné, était très efficace, pour poser la situation, le personnage, le contexte et les enjeux. Mais à mon sens le début de cette nouvelle maxi série publiée par Young Animal s’est avant tout distingué par le travail magnifique de son artiste, Jamal Campbell qui lui m’a impressionné. Ses pages sont d’une grande beauté et permettent de bien plonger dans le récit, donnent vie à ce monde incroyablement riche et dense, ainsi qu’à son héroïne. 

Il y a clairement du potentiel, il appartient à la scénariste de bien gérer et de surtout bien faire avancer son récit. Lors de la lecture de ses livres de la Terre brisée, c’est avec ce dernier point que j’avais eu souvent du mal. Le rythme de progression de l’intrigue était souvent sacrifié pour laisser la place à du développement de personnage à outrance. Ce qui n’est pas un mal mais donne souvent l’impression que l’on n’avance pas. 

Verdict : Check it 

TALES FROM THE DARK MULTIVERSE THE JUDAS CONTRACT #1

Prix : $5.99

Scénario : Kyle Higgins & Matt Groom

Dessin :Tom Raney 

Sollicitation : The Dark Multiverse reimagines one of the most renowned stories in comic book history, “The Judas Contract”! In this shocking tale, Terra’s betrayal starts not with the Teen Titans, but with Deathstroke himself! Now, free from her mentor’s influence and supercharged by the same serum that turned Slade Wilson into the world’s deadliest man, Tara Markov will forge a new destiny, written in the Teen Titans’ blood.

Avis : et l’on continue ses très sympathiques petits récits qui explorent des événements passés ou des histoires importantes de l’univers DC en posant une simple question : et si tout avait en fait mal tourné ? Oui, c’est un bon gros What if ? tout le monde le sait, DC le sait, les auteurs le savent, les lecteurs le savent, mais dans l’ensemble la qualité a suivi, les scénaristes se saisissant de cette opportunité pour se faire plaisir. 

Cette fois, c’est la fameuse intrigue Judas contract, qui a vu l’infiltration de l’équipe des Teen Titans par Terra sous les ordres de Deathstroke qui est remise en scène pour l’occasion. Et quand on sait combien les Titans sont passés prêt du désastre complet dans l’histoire originale, on se fit qu’il ne faudrait pas grand chose pour que cela se transforme en massacre complet de l’équipe. Pas de Wolfman ou Perez pour le coup bien évidemment…mais,  cela me fait très plaisir de revoir Tom Raney au dessin. 

Le monsieur est un vieux routard présent sur le marché depuis quoi ? 30 ans maintenant et s’il n’a jamais été une super star, j’ai toujours beaucoup aimé son style. Donc le revoir pour un bon gros one shot de 50 pages ? Sam content. 

Verdict : Check it 

MARVEL COMICS

DOOM 2099 #1

Prix : $4.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin :MARCO CASTIELLO

Sollicitation :  The future is Doom! In 2099, everything has changed. Technology has changed. Governments have changed. People have changed. But only one thing has remained the same…DOOM.

Avis : ahhhh, ben voilà Marvel, c’est ça qu’on veut ! pour être honnête, je dois bien dire que jusque là j’ai assez largement ignoré tous les bouquins liés à cette tentative de ramener l’univers 2099 sur le devant de la scène. Oh, j’ai bien cité certains des épisodes dans mes guides mais à ce jour je n’en ai lu aucun. Comme pour Annihilation. Dans les deux cas, pour les mêmes raisons. D’une part, le fait que cela soit mené par un auteur dont je n’apprécie guère le travail en général, avec Nick Spencer d’un côté et Matthew Rosenberg de l’autre. 

D’autre part…comment dire…ai-je précisé qu’il sort beaucooooooup trop de bouquins pour tout suivre…surtout les trucs d’auteurs dont le boulot ne me séduit pas ? pourquoi me faire cela ? oh, je sais que j’ai un côté masochiste (appelé complétisme forcené dans les milieux bien informés) et je sais que je ne suis pas le seul. Mais ce qui m’a sauvé dans le cas présent est juste une belle grosse flemme de me taper le machin. À chaque épisode je me suis dit, allez tentons et puis…pfff finalement non. 

Sauf que là…ben Marvel parle à mon petit coeur en faisait écrire cet épisode par Chip Zdarsky, auteur qui a vraiment explosé en 2019 et en plus en lui confiant le Doom 2099 ! alors que des gueux tels que moi rêvent toujours d’une réédition du Doom 2099 de Warren Ellis (allezzzz Marvel, laissez moi vous donner encore plus d’argent !), voir un de mes scénaristes préférés actuels écrire un des personnages les charismatiques de l’univers 2099 est du XXX de pain béni. 

Verdict : BUY

FALLEN ANGELS #3

Prix : $3.99

Scénario : Bryan Edward Hill 

Dessin : SZYMON KUDRANSKI

Sollicitation : APOTH APPROACHES! PSYLOCKE’S PAST THREATENS HER NEW TEAM! Psylocke’s past continues to haunt her as she molds her companions into a fighting force… But can they take on the children of Apoth?

Avis : après Excalibur, je me demande si Fallen Angels ne va pas être la seconde série Dawn of X que je vais arrêter. Après tout, je reste insatisfait par le titre et son traitement en particulier du personnage de Laura et nous savons déjà que le titre va être mis en pause après l’épisode 6…certains personnages ayant déjà trouvés une nouvelle maison, notamment Psylocke qui va se réfugier dans le premier titre du relaunch X-Men qui ne me donne pas du tout envie, à savoir Hellion. 

Rien dans le cast du bouquin ou l’équipe créative ne me donne envie d’aller lire le titre. Alors que jusque là, j’étais au moins curieux du contenu. Mais là ? Empath ? Orphan Maker ? oui, mais en fait non. Alors peut être que je me trompe et que l’équipe saura en tirer quelque chose de génial…Mais j’en doute fort…Le premier vrai faux pas de Marvel dans sa gestion de la franchise mutante depuis l’arrivée de Hickman à la barre à mon sens. 

Pour Fallen Angels, j’ai donc des sentiments mitigés. J’apprécie beaucoup le style de Bryan Edward Hill en tant qu’auteur, mais à part la voix de Psylocke qu’il a pu en fait entièrement recréé à son goût vu le peu d’épisodes passés existant pour établir la caractérisation du personnage, je n’ai pas l’impression qu’il maîtrise réellement les autres personnages de la série, que ce soit Laura ou Cable. Sans parler de la partie graphique…je n’adhère vraiment pas au style de KUDRANSKI, que ce soit sa représentation des personnages, de leur morphologie ou sa mise en scène…

Verdict : Check it 

IMMORTAL HULK #28

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Reilly, Bergara

Sollicitation : Are your children normal? Are they respectful of you and other approved authority figures? Do they have a poster of the Punisher on their wall? Or are they angry and discourteous? Do they embrace difficult and/or dangerous concepts, such as protest and the environment? Do they stand with the Hulk? Ask yourself: Are your children normal… or have they joined the TEEN BRIGADE?

Avis : avec ce numéro, Al Ewing va-t-il réussir à me reconquérir ? cela fait en effet plusieurs numéros que la direction donnée par le scénariste me laisse assez froid. Si bien qu’alors que le titre était un de ceux que j’attendais le plus chaque semaine depuis son lancement il y a un an…mon engouement pour la série a  presque entièrement disparue à ce stade. J’espère toujours que ce n’est qu’un creux avant que la machine reparte…mais j’ai de plus en plus de mal à me convaincre que ce sera le cas. 

D’autant plus avec ce numéro, car le concept de la Teen brigade…ne m’intéresse guère de base et je sens que cela va être un de ces épisodes où Hulk ou Banner sont très peu présents pour mettre en avant d’autres nouveaux personnages. Peut-être que je serai surpris en bien au final, nous verrons bien.  Je ne veux pas arrêter le titre, car je crois encore que le titre peut se reprendre. On ne peut pas passer du meilleur titre Marvel à série quelconque en simplement quelques épisodes. Mais il va vraiment falloir pour cela que Ewing me propose de nouveau quelque chose qui capte mon intérêt. 

Verdict : Check it 

NEW MUTANTS #3

Prix : $3.99

Scénario : Ed Brisson 

Dessin : Flaviano 

Sollicitation : THE FUTURE COMES KNOCKING!

While the original New Mutants are off in space, the rest of the youth of Krakoa begin to make the future they want to live in. First up – Armor’s outreach party, seeking young mutants who have chosen not to come to Krakoa.

Avis : suite de la série New mutants, mais sans Jonathan Hickman, cette fois, qui on le sait ne sera pas présent sur tous les épisodes. Malheureusement. Et l’on comprend un peu comment la charge de travail va se répartir entre les deux co-scénaristes. Hickman va se concentrer sur les New mutants historiques, tandis que Ed Brisson mettra plus en avant certains de ses chouchous dans la nouvelle génération. Ce n’est donc pas une surprise de voir Glob au programme de cet épisode…

Et écoutez, comme tout le monde, surtout les lecteurs des X-Men de longue date, j’ai moi aussi une petite faiblesse pour les mutants de 8e zone. C’est comme ça, c’est précisé dans le contrat qu’on signe quand on commence à lire les X-Men à côté de la mention “attention, c’est pour la vie” et juste en dessous “attendez vous à vous plaindre souvent que tel ou tel personnage n’est pas assez mis en avant”. Et juste avant la mention “Nightcrawler ne sera plus jamais développé par un aucun auteur”. 

Tout ça pour dire que je comprends que Brisson se soit pris d’affection pour ce personnage inventé par Morrison il y a….presque 20 ans (oui, je sens les années peser quand j’écris ce genre de choses). Mais en ce qui me concerne, c’est plus la présence d’Armor qui va m’inciter à aller lire ce numéro. Massacrée lors du récent relaunch des X-Men, j’espère vraiment qu’elle va trouver un auteur à la hauteur. Je me souviens encore de tout le potentiel qu’elle avait lors de sa création par Whedon…il y a presque 15 ans…Excusez moi…il faut que j’aille pleurer un coup. 

Verdict : Check it 

PUNISHER SOVIET #2

Prix : $3.99

Scénario : Garth Ennis 

Dessin : Jacen Burrows 

Sollicitation : Seeds planted decades ago in Moscow and Afghanistan bloom bloody in New York City. Who is Valery Stepanovich and why did he mow down a room full of Russian mobsters? These are questions Frank Castle is going to answer and then decide if Valery deserves his own punishment.

Avis : suite de la dernière mini série du Punisher en date écrite par Garth Ennis…une mini qui ressemble beaucoup à un nouvel arc de Punisher Max qui ne dit pas son nom. Et autant j’ai aimé Punisher Max (au point que le titre est dans mon top 3 de mes comics préférés), autant il faut bien admettre que la série se lit avant tout mieux en TP et non en épisode single. De fait, le premier épisode était assez lent et avant tout consacré à de la mise en place pour le reste de la mini. Etait-ce mauvais ? ben non, c’est du Ennis sur le Punisher, c’est forcément bon. Mais je pense qu’il faudra avant tout attendre que le recueil soit publié pour se pencher dessus. Contrairement à son précédent travail sur le personnage, qui revenait sur le passé du personnage, ici on est plus dans le cadre d’une histoire classique du Punisher. Cela explique sans doute la construction justement plus classique adoptée par Ennis. 

Verdict : Check it 

SYMBIOTE SPIDER-MAN ALIEN REALITY #1

Prix : $4.99

Scénario : Peter David 

Dessin : Greg Land 

Sollicitation : Peter Parker find himself entrenched in a battle with Hobgoblin! Where did HOBGOBLIN get these new powers? The original creative team from Symbiote Spider-Man return for the next installment of classic tales from the Alien Costume Saga!

Avis : et bien  et bien, je dois dire que je suis surpris de voir ce concept encore exploré. Nous en sommes mine de rien à la 3e mini série menée par Peter David et Greg Land qui vient retoucher ou plutôt jouer avec la période où Spidey portait le costume noir alors inconscient de la nature réelle dudit costume. À l’origine, je pensais qu’on se limiterait à une seule mini, mais apparemment Marvel doit estimer qu’il y a un vrai appétit de la part du lectorat pour y revenir aussi vite. Et cette fois, après Mysterio, c’est un grand ennemi des années 80 qui est mis en avant, avec le Hobgoblin ! J’avais bien aimé les premiers épisodes de la première mini, mais sans plus, d’où ma surprise devant l’engouement devant ce qui n’est pour moi que de la nostalgie un peu trop appuyée. 

Verdict : Check it 

X-FORCE #3

Prix : $3.99

Scénario : Benjamin Percy 

Dessin : Joshua Cassara 

Sollicitation : THE BEST DEFENSE…

TARGET: ALL ENEMIES OF MUTANTKIND! First, the new team strikes back against the humans who took one of their own. Then, with its orders established, the new X-Force hits the ground running, taking on deadly threats targeting mutantkind’s rightful place in the world….

Avis : et l’on termine cette chronique avec ce qui se positionne de plus en plus, pour moi, comme le meilleur titre de Dawn of X, avec le X-Men de Hickman, à savoir le X-Force de Percy. C’est bien rythmé, cela met en scène de nouvelles menaces, c’est superbement illustré par Joshua Cassara qui va clairement devenir un des futurs grands dessinateurs de Marvel, alors s’il vous plaît gardez le sur le titre plus d’un arc…

Après l’attaque subie par les mutants sur Krakoa, nous avons vu leur réaction…et si les lois de leur nouvelle nation leur interdit de tuer, on dirait bien que des exceptions vont devoir être faites rapidement, car leurs ennemis sont devenus encore plus impitoyables qu’avant. Personnellement j’apprécie beaucoup le côté assez rude de la série, qui ramène un certain degré de dangerosité dans les séries mutantes, alors que la paix semblait devoir prévaloir. 

Les mutants ont peut être trouvés un lieu où vivre entre eux loin des humains…mais ceux-ci sont bien déterminés à continuer à vouloir les buter. Au programme donc ici les retrouvailles avec une Domino bien abîmée. Au vu des informations révélées dans les deux premiers épisodes, je m’attendais à une telle scène, mais c’était quand même bien rude.. 

À voir comment les autres personnages vont venir s’intégrer dans le lot, j’attends notamment le retour de Colossus, que l’on a vu bien abîmé, lui aussi décidément Percy aime faire du mal à mes mutants adorés,  dans l’épisode 1. J’ai hâte de voir comment le scénariste va faire évoluer le titre, mais il est clair que c’est le titre à suivre avec le X-Men de Hickman, car c’est là que les événements importants se déroulent. Et je dis ça en étant conscient que chaque titre explore un coin différent du nouvel univers des mutants et que donc des événements importants peuvent prendre place potentiellement partout. 

Verdict : Buy

A propos Sam 1912 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.