Guide de lecture Comics VF: semaine du 09 janvier 2020

Edito : après une petite remise en jambes la semaine dernière, le vrai début de l’année débarque cette semaine, avec une fournée…copieuse, comme d’habitude désormais. Nous repartons donc sur les mêmes bases que l’année dernière : beaucoup de titres, partout, et pas mal d’envies qu’il va falloir concilier avec un portefeuille non extensible. 

Et les choix doivent commencer dès cette semaine, alors que les mags nouvelle formule (comprenez, plus cher) de Panini débarque. Je vous rappelle à cette occasion, que désormais le prix des mags Panini passe de 7.5€ à 8.9€ pour…le même nombre de pages, avec des motivations et des justifications derrière assez …fumeuses. 

Je ne reviendrai pas sur le sujet ici. Nous l’avons déjà détaillés en long, en large et en travers (de la gorge), mais le moment du choix est arrivé : est ce que les mags Panini vont survivre ? personnellement je pense que non. C’est le relaunch de trop et l’augmentation de trop à mon sens. Celle de l’année dernière était déjà difficile à admettre, celle de cette année passe un cap. 

Sur le fond, je précise au passage que le relaunch des mags en question est purement cosmétique et ne reflète en aucune façon un relaunch des séries Marvel derrière. Pour une fois ce n’est pas la faute ni le choix de l’éditeur américain.  Les épisodes présentés dans ces mags sont la suite directe de ceux publiés le mois dernier. Donc n’espérez pas avoir un point d’entrée idéal à cette occasion, à la limite vous avez quelques débuts d’arcs ici ou là qui peuvent être confortables à aborder, comme pour Spider-Man. 

Mais pour les X-Men, vous aurez du mal à tout comprendre si vous n’avez pas lu la fin des épisodes précédents…et je rappelle que les titres X-Men US ont été relancés depuis lors…Sinon, nous avons le début de War of the realms, event qui marque le début de cette année et va surtout affecter le mag Avengers. 

Sorties de la semaine : quelques bons petits trucs cette semaine : 

  • chez Delcourt Comics, la fin d’une ère avec la conclusion de BPRD !
  • chez Panini, la suite de Immortal Hulk et le lancement de l’event War of the Realms en magazine 
  • enfin, chez Urban, la suite de Batman rebirth en librairie et du Deathstroke de Priest !

Émission de la semaine : une seule émission cette semaine, avec le retour du Comixweekly jeudi à partir de 21h où nous évoquerons les sorties VO de la semaine et un peu d’actu s’il y en a !

BLISS COMICS

INCURSION 

Date de sortie : 10 janvier 2020

Prix : 17€/112 pages 

Episodes : Incursion (2019) #1-4

Scénario : Andy Diggle &  Alex Paknadel

Dessin : Doug Braithwaite

Sollicitation : IL NE LUI RESTE QU’UN MONDE À CONQUÉRIR…

Tant de planètes ont succombé par la main de l’Imperatrix Virago, infectant inéluctablement leur faune et leur flore pour la maintenir en vie. Aujourd’hui, c’est vers la Terre qu’elle se tourne pour satisfaire son appétit. La géomancienne Tama, en tant que protectrice et avatar de la Terre, est la première victime de cette contagion.

Son gardien, le Guerrier Éternel, part alors en mission dans le dangereux Monde des Morts, où voyage l’Imperatrix, pour trouver le remède à cette terrible infection, sauver Tama… et la planète tout entière avec elle.

Andy Diggle (The Losers, Green Arrow Year One, Shadowman) et Alex Paknadel (Doctor

Who) s’associent au légendaire artiste Doug Braithwaite (X-O Manowar, Imperium, Justice) pour un récit complet déchirant à travers les dimensions !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fan du guerrier éternel. 

À lire avant : vu la présentation, je pense que cela peut se lire de manière indépendante. 

DELCOURT COMICS

AUTRE TERRE TOME 1

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 15.95€/180 pages 

Scénario : Tom Peyer 

Dessin : Jamal Igle 

Sollicitation : « Si vous aimez les super-héros, vous DEVEZ lire cette série. Si vous détestez les super-héros, cette série va vous faire changer d’avis. » Mark Millar (Wanted, Kick Ass)

DragonflyMan et son partenaire Stinger vivent une vie d’aventures hautes en couleurs où ils aident la police et arrêtent les méchants sans trop de problème. Sur une autre Terre, DragonFly pourchasse les criminels déviants les plus violents et les forces de l’ordre corrompues. Soudainement ces deux héros intervertissent leurs places et passent dans un univers qu’ils ne maîtrisent pas. Accrochez-vous, ça va décoiffer !  

Avis : au delà de l’accroche vendue par Mark Millar, auquel je n’accorde guère de crédit très honnêtement vu la capacité du monsieur à avoir recours à des hyperboles, il faut avouer que le concept est intriguant. Plonger l’équivalent du Batman du show TV des années 60 dans l’univers équivalent à celui du Dark Knight, pour sans aucun doute élaborer un commentaire sur l’évolution des comics au cours des 50 dernières années peut être assez savoureux. Tom Peyer fait en outre partie de ces auteurs qui ont malheureusement été sous-estimés pendant une la très grande partie de leur carrière dans les comics et qui malgré son talent évident et le fait que tout le monde s’attendait à ce qu’il devienne un scénariste important, n’a jamais eu le gros projet, le titre, le boulot qui lui aurait permis de changer de statut aux yeux du public. Je ne sais pas où Delcourt est allé chercher ce projet, mais c’est une bonne pioche de leur part. 

Verdict : à tester

À lire avant : rien – projet indépendant. 

BPRD UN MAL BIEN CONNU TOME 2

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 27.95€/288 pages

Scénario : Mike Mignola & Chris Robertson, Scott Allie 

Dessin : Laurence Campbell & Christopher Mitten 

Sollicitation : Ultime récit des aventures de cette équipe d’enquêteurs du Paranormal ! Après B.P.R.D. Origines, B.P.R.D. (tout court) et B.P.R.D. L’Enfer sur terre, Un Mal bien connu boucle la boucle avec le retour de Hellboy, revenu des Enfers !

Un ennemi menant à un autre, les membres du B.P.R.D. sont confrontés à quelque chose ou quelqu’un d’encore plus sinistre que ce qu’ils pouvaient imaginer. Est-ce que la présence d’un Hellboy ressuscité suffira à le vaincre une bonne fois pour toutes ? Découvrez également les origines de l’un des plus coriaces adversaires du Bureau, mais aussi un récit sur le martien (nommé Le Visiteur) apparu dans les tout premiers épisodes de la série Hellboy. 

Avis : suite et fin de la maxi série BPRD un mal bien connu qui marque également la conclusion, pour l’instant, finale de toute la série BPRD. Une série lancée il y a 15 ans comme spin off de Hellboy et qui a su rapidement trouver sa propre voie pour s’imposer dans le coeur des fans. En fait, je dois dire que j’en suis venu à plus apprécier BPRD que Hellboy. Outre la qualité continue de la série au fil du temps, c’est sans doute la régularité du titre, avec plus d’une centaines d’épisodes publiés sur cette période, son cast fréquemment enrichi et sa capacité à explorer à peu près tous les concepts que Mignola (et Arcudi pendant une longue période) avait en tête qui l’a placé si haut dans mon coeur. 

C’est pourquoi j’ai été quelque peu été déçu par la première partie de cette maxi série qui avait pourtant tout pour me séduire. Entre le retour de Hellboy pas vraiment expliqué à part pour dire “ben il était mort et maintenant il ne l’est plus”. Ou le fait que Mignola fait converger un peu toutes ses séries parallèles, comme Abe Sapien dans cette intrigue sans vraiment rien nous expliquer des apparitions des personnages issus de ces autres projets, et une intrigue au rythme assez peu entraînant, le premier tome avait un peu failli sur tous les bons points qui m’attirait. 

Etant donné que c’est ici la conclusion, où comme pour Hellboy, une page va clairement se tourner sur une partie de l’univers de Mignola qui depuis se consacre à d’autres concepts, j’espère vraiment que tous les auteurs impliqués relèveront le niveau ici. 

Verdict : à lire – surtout si vous êtes un fans de longue date

À lire avant : c’est un peu le point faible de cette maxi série, elle demande une connaissance approfondie de l’univers de Hellboy et BPRD…donc un peu tout ce qui a précédé, au moins la série BPRD et BPRD Enfer sur Terre. 

PANINI COMICS

AVENGERS 1

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 8,90 €, 112 pages

Episodes : US Avengers (2018) 18, Thor 12, Tony Stark : Iron Man 12, Captain America & Wolverine : Weapon Plus (2019) 1 et Marvel Comics Presents (2019) 1(III), inédits)

Sollicitation : Les Avengers, Thor et Iron Man entrent dans la Guerre des Royaumes ! Retrouvez aussi un one-shot avec Wolverine et Captain America et un épisode tiré de Marvel Comics Presents avec Steve Rogers.

Avis : comme je l’ai dit en intro, on débute les relaunchs des magazines cette semaine, alors que tout l’univers Marvel entre dans la guerre des royaumes. Si l’intérêt principal réside avant tout dans l’event principal, certains épisodes ties ins seront important pour la suite, surtout dans le cadre du mag Avengers qui publie deux séries écrites par l’auteur de l’event, Jason Aaron, à savoir Avengers et Thor. 

La plus importante des deux étant sans conteste Thor qui va développer des points importants en parallèle de l’event principal. Je ne vous dévoile rien, mais l’event dans l’ensemble sera assez fun et chaque tie in aura sa petite importance dans le cadre de la résolution globale, même si je vous conseille de vous limiter à Avengers et Thor pour les ties ins. Le reste est d’un intérêt plus que variable. 

Pour compléter le programme parce qu’apparemment, il n’était pas possible de mettre un épisode normal de la série régulière Captain America, un épisode spécial Weapon plus, qui n’a…aucun intérêt. De mémoire cela annonçait quelques développements à venir, sans que je sache si cela fut réellement suivi d’effet en réalité, car je n’ai guère suivi cette partie de l’univers Marvel et soyons honnêtes l’épisode en lui même était tout à fait moyen. 

Verdict : à lire en complément de War of the realms, les ties ins les plus importants se trouvent ici. 

AVENGERS : NO ROAD HOME 1

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 8,90 €, 112 pages

Episodes : US Avengers No Road Home 1-4 et Marvel Comics Presents (2019) 1 (II), inédits)

Sollicitation : Une saga en trois numéros débute ici ! Après Avengers : No Surrender, Voyager est de retour et elle a une mauvaise nouvelle pour les héros qu’elle recrute : Hercules, Rocket Raccoon, Vision ou encore Hulk sont de la partie !

Avis : début cette semaine d’une petite maxi série en 12 épisodes de mémoire qui est une sorte de suite à Avengers :  jusqu’à la mort, publiée l’année dernière en magazines et rééditée en librairie en fin d’année dernière. Je dis suite sans l’avoir lu, mais disons qu’elle réunit les mêmes auteurs, Mark Waid, Al Ewing et Jim Zub pour une nouvelle maxi série centrée sur les Avengers et qui ramène le personnage qu’ils avaient précédemment introduits : Voyager. Je ne vous spoilerai pas la nature réelle du personnage, mais comme l’indique la sollicitation, elle n’était pas la meilleure choses arrivée aux Avengers. Etant donné que la première maxi série ne m’a guère séduit personnellement je vais passer mon tour cette fois. Je recommande tout de même d’avoir lu Avengers : jusqu’à la mort avant d’aborder cette nouvelle maxi, cela vous permettra de reconnaître les acteurs impliqués. 

Verdict : bof. 

DEADPOOL 1

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 8,90 €, 112 pages

Episodes : US Deadpool (2018) 13, Deadpool : Secret Agent 1-2 et Black Panther vs Deadpool 1-2, inédits)

Sollicitation : Une nouvelle ère commence pour Deadpool ! D’abord, il fait ses valises et part en Australie pour repousser l’avancée des Trolls, guidés par Ulik, au cours de la Guerre des Royaumes. Il se prépare ensuite à devenir le meilleur agent secret du monde et, aussitôt après, il affronte la Panthère Noire pour sauver la vie d’un homme…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie et la stupidité du relaunch du mag alors que le titre principal Deadpool publié ici va s’arrêter avec l’épisode 15 avant d’être relancé par Kelly Thompson. Donc oui, dans quelques mois, on recommence avec un nouveau relaunch du titre, et je ne sais pas si Panini relancera ou pas le mag…ils ne sont plus à cela près maintenant. 

Verdict : pour les fans de Deadpool. 

SPIDER-MAN 1

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 8,90 €, 112 pages,

Episodes : US Spider-Man (2019) 16-17 et 16.HU, Miles Morales :Spider-Man 1, inédits)

Sollicitation : Une saga d’envergure débute dans ce premier numéro de la nouvelle mouture de SPIDER-MAN ! Dans Chassés, nous retrouvons Kraven le Chasseur, encore et toujours déterminé à trouver et à vaincre Spider-Man… pour des raisons bien mystérieuses ! Découvrez aussi le premier épisode de la nouvelle série consacrée à Miles Morales/Spider-Man. Par Spencer, Ramos, Ottley, Coello, Ahmed et Garrón.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À noter le début de la nouvelle série consacrée à Miles Morales dans ce mag, avec après le départ de Brian Michael Bendis de Marvel, la reprise du scénario par Saladin Ahmed. À part cela la série régulière AMS continue son petit bonhomme de chemin avec le début d’un arc qui se veut plus ambitieux, marqué par le retour de Kraven. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

STAR WARS 1

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 8,90 €, 120 pages,

Episodes : US Star Wars 62-63, Vader Dark Visions 1, Doctor Aphra 26-27, inédits)

Sollicitation : Les Rebelles et les Partisans, menés par la Princesse Leia, lancent les représailles contre la reine Trios de Shu-Torun. De son côté, l’archéologue Chelli Aphra est désormais reliée à son ancien droïde, Triple Zéro, par un piège explosif mortel. Enfin, retrouvez Dark Vador contre un monstre implacable dans la mini-série Sombres visions.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

 

THANOS 1

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 8,90 €, 112 pages

Episodes : US Thanos (2019) 1, Guardians of the Galaxy (2019) 1-2, Black Order (2019) 1, inédits)

Sollicitation : Retrouvez les mini-séries Thanos, qui revient sur l’enfance de Gamora, et L’Ordre Noir, qui nous en apprend davantage sur l’équipe qui accompagne le Titan Fou. Et la série sur les Gardiens de la Galaxie par Donny Cates va nous montrer toute la fourberie de Thanos.

Avis : euhhhhhh, on en est là ? alors que l’objet principal du mag est clairement de présenter le nouveau relaunch de Guardians of the Galaxy par Donny Cates, Panini a préféré lancer un mag “Thanos” ??? je sais que le personnage est plus connu désormais, mais honnêtement c’est un peu bizarre alors que le titre du même nom qui ouvre le mag…est une simple mini série sans grande envergure et que pour l’instant Marvel n’a montré aucun signe de vouloir avoir un titre régulier sur le personnage. De fait, on peut s’attendre à ce que le mag soit abandonné et relancé l’année prochaine pour accueillir …le prochain relaunch de GoG par Al Ewing, car oui la relance pas Cates n’a pas duré longtemps. 

En effet, Donny Cates ne va rester que 12 épisodes sur la série avant de laisser sa place pour aller écrire des titres plus importants pour Marvel, notamment Thor après la fin du run de Jason Aaron. Et on peut sentir que son intérêt pour le titre cosmique a quelque peu décliné au cours de sa prestation. De fait, alors que le premier épisode présente le même niveau d’énergie et de bons twists que les scripts habituels de Cates, dès l’épisode 2 on sent que les choses commencent à patiner. Et cela ne fait qu’empirer par la suite. Le premier arc en 6 reste lisible, mais le second est d’un ennui complet alors que l’attention du scénariste est clairement appelée ailleurs. 

C’est donc un run court et en demi teinte qui débute sur le titre. Un run clairement de transition qui va gérer à la fois les conséquences du run de Cates sur Thanos, mais aussi celles du récent event Infinity War. Concernant le reste du mag, en particulier Black Order, je n’ai pas du tout suivi cette mini série en Vo, donc je ne peux vous dire ce qu’elle vaut. Malheureusement dans l’ensemble ce mag “cosmique” est assez dispensable en l’état. 

Verdict : bof. 

WAR OF THE REALMS 1

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix :  8,90 €, 128 pages

Episodes : US War of the Realms 1-2 et War of the Realms : Journey into Mystery 1-3, inédits)

Sollicitation : Le crossover de l’année 2020 commence ici, avec le premier chapitre de la Guerre des Royaumes. Malekith attaque la Terre et tous les super-héros Marvel doivent s’unir pour s’opposer à lui. En plus, vous découvrirez une saga qui voit Balder et son équipe de héros partir pour un difficile voyage vers l’inconnu…Un départ flamboyant signé Jason Aaron, Russell Dauterman, les McElroy et André Araujo.

Avis : lancement cette semaine du premier vrai event Marvel depuis le début du Fresh Start. Non, Infinity Wars ne comptait pas étant donné que nous essayons tous d’oublier ce …truc. Donc premier vrai event avec War of realms qui est très particulier car il marque l’apogée du run de Jason Aaron sur le titre Thor. Une intrigue qu’il bâtit maintenant depuis plus de 5 ans avec patience au travers des différents titres Thor et qui arrive enfin à son paroxysme ici. Après avoir conquis tous les autres royaumes à part Asgard et Midgard (la Terre), Malekith et son alliance décident de s’attaquer à notre monde. Et ça va bien péter, surtout que la première salve va être bien préparée. 

Sur le fond que peut-on dire de cet event ? est-ce qu’il est bon ? mon avis sur le rendu final sera assez partagé. En fait, les deux premiers épisodes présentés ici sont très bons, sans doute les plus riches et mieux rythmés de l’event. C’est ensuite que les ennuis débutent, alors que très vite Jason Aaron montre qu’il a des difficultés à bien gérer l’invasion et surtout a des problèmes à définir sur quoi se concentrer. En fait, il faut bien admettre que les épisodes 3 à 5 ressemblent à de longues bandes annonces pour les ties ins où l’auteur fait juste un point pour dire : alors il se passe ça dans tel tie in et puis ça dans l’autre sur des pages et des pages…

Du coup, on a un très bon départ, un ventre mou qui est juste là pour donner envie d’aller lire les ties ins et une conclusion en feu d’artifice ou Aaron rassemble tout ce petit monde et nous offre une fin assez réussie et riche en rebondissements et en émotion. L’auteur tâche de résoudre à cette occasion nombre de sous intrigues mais aussi d’arc de personnages en cours depuis un long moment maintenant. 

Dans l’ensemble malgré des réserves sur le milieu de l’event, mon avis sera plus positif que négatif. Le scénario de Aaron parlera cependant avant tout aux fans de son run qui voudront voir la conclusion de cette intrigue au long cours qui constitue une étape clé de son run. En outre visuellement c’est tout simplement sublime alors que Russel Dauterman donne une petite leçon à tout le monde. 

Sauf que bien évidemment le problème est que le mag ne contient justement que les deux premiers épisodes et complète avec une des mini séries…que je n’ai pas lu et dont l’absence n’a pas impacté ma lecture. Je suis en effet parti du principe que je vous pouvais me limiter à la mini série centrale et la série Thor et j’ai eu l’essentiel. Mais du coup, il faut voir si vous êtes prêt à payer 8.9€ pour seulement deux épisodes vraiment importants…

Verdict : à lire. 

WAR OF THE REALMS 1.5

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 8,90 €, 120 pages

Episodes : US War of the Realms : War Scrolls 1, Giant-Man 1, War of the Realms : Punisher 1-3, inédits)

Sollicitation : Alors que les armées de Malekith envahissent Midgard, bien des héros sont prêts à se battre pour secourir la planète et ses habitants. Voici les Giant-Men, le Punisher, Daredevil, Wolverine,et bien d’autres, dans trois nouvelles mini-séries signées Williams, Castiello, Duggan, Ferreira, Aaron et Sorrentino…

Avis : outre les ties ins que l’on retrouvera dans certains mags et l’event principal, Panini lance également cette semaine un mag temporaire pour caler une partie du matériel pléthorique publié par Marvel dans le cadre de War of Realms…avec ce titre ignoble de War of realms 1.5. Je dois avouer que ne comprends pas trop la démarche de l’éditeur dans le cas présent. S’il est traditionnel que chaque event reçoive un magazine compagnon pour accueillir un certain nombre de ties ins, le titre est en général facile à distinguer. 

Or dans le cas présent…on peut aisément envisager que nombre de lecteurs vont se gratter la tête en se demandant s’ils ont bien le bon mag en mains, puisque tout les deux se nomment War of realms et ne sont différenciés que par leur numérotation. Panini renouant avec cette infâme pratique que Marvel a abandonné des numéros en “.” quelque chose. Tant pour les lecteurs habitués que occasionnels, c’est simplement illisible et incompréhensible. 

Au delà, sur le fond, comme je l’ai dit plus haut, j’ai en général évité la plupart des ties ins me concentrant sur l’event et la série Thor, ce que je vous conseille de faire également, mais j’ai tout de même un peu suivi la mini série War scrolls, dont chaque épisode est constitué de plusieurs segments assurés par des scénaristes différents. Et l’un de ses segments était assuré par Jason Aaron et Andréa Sorrentino et portait sur Daredevil. 

J’avais bien apprécié les quelques pages que j’avais lu à cette occasion, car Aaron réservait un sort particulier au héros comme vous pourrez vous en rendre compte à la lecture de l’event, qu’il développe plus avant dans ces quelques pages. Il utilise à cette occasion tout le talent de Sorrentino, dont le style se prête parfaitement au personnage de Daredevil…

Verdict : à tester – faites attention au mag que vous prenez. 

X-MEN 1

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix :  8,90 €, 112 pages

Épisodes : US Uncanny X-Men 11-13, inédits

Sollicitation : Les X-Men sont au bord de l’extinction mais deux retours pourraient changer la donne.Une saga complète par Matthew Rosenberg et Salvador Larroca en trois numéros.

Avis : léger changement de formule pour les X-Men cette semaine. Après avoir relaunché Uncanny X-Men et avant la reprise de la franchise par Jonathan Hickman dans quelques mois (allez plus que trois mois à tenir), nous attaquons ici le petit run de Matthew Rosenberg en solo sur Uncanny X-Men. En effet ici, fini le pool de scénaristes connu ces derniers mois, le titre est repris par une seule tête, alors qu’à ce moment la franchise était séparée en deux pôles. 

D’un côté, nous avions donc ce petit run sur Uncanny X-men qui va jusqu’au numéro 22 est sera publié dans le mag au cours des prochains mois. Celui-ci s’intéresse au sort des survivants, à ceux qui n’ont pas subi le sort réservé aux participants au combat contre X-Man le mois dernier. La série se focalise sur les derniers mutants encore en activité de part le monde, mené par un Cyclops qui a en tête de faire un dernier tour de piste pour la gloire. 

À cette occasion, on sent que Rosenberg veut clôturer une ère des X-Men, tout en rendant hommage aux époques qui lui sont chères, mais aussi en achevant certaines petites intrigues qu’il avait lancé dans d’autres titres et qui viennent s’achever ici. De manière générale, le sentiment général qui pèse sur cette partie de la série est volontairement pessimiste, terne alors que le rideau semble tomber sur l’ère des mutants. Là aussi rétrospectivement, on comprend que cela était volontaire de la part de l’auteur qui savait ce qui allait suivre. 

Est-ce pour autant réussi ? comme vous le savez, je ne suis pas un grand fan de l’auteur et j’ai plus souvent été déçu par ses travaux que séduit .Mais pour ceux qui suivaient mes avis dans les Comixweekly, ils se souviendront que j’avais apprécié nombre de ses épisodes dans le cadre de ce qui sera au final une parenthèse, surtout entre les épisodes 15 et 20…avant que cela ne reparte en couilles sur la fin…

Malheureusement, quand on sait ce qui suit, tout cela donne un peu une impression de remplissage, de “je tiens la boutique” en attendant que le patron arrive et s’avère au final complètement dispensable. 

De l’autre côté de la franchise, l’autre pan des X-Men est géré dans le cadre de Age of X-Man, event tellement dispensable, à tel point que Panini a préféré se dispenser de le publier en VF pour avancer plus vite et arriver plus rapidement sur la relance par Hickman. Il faut dire que malgré de bonnes critiques, Age of X-Man est passé complètement sous le radar des lecteurs US qui s’en sont complètement désintéressés. A tel point que l’on a sans doute vu les pires ventes sur les X-Men au cours de cette période. 

Verdict : dispensable – attendez le relaunch par Hickman. 

AVENGERS VS X-MEN (NOUVELLE EDITION)

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 32,00 €, 368 pages,

Episodes

Scénario : Aaron, Bendis, Hickman, 

Dessin : Coipel, Kubert

Sollicitation : Marvel Deluxe 

Le Phénix approche de la Terre… pour la détruire ou sauver les mutants ? Le conflit est inévitable entre les deux équipes de héros.

Avis : je vois que Panini poursuit sa politique de rééditions des crossovers/events importants en s’attaquant cette semaine à une nouvelle édition du Deluxe d’Avengers vs X-Men. À priori pas de modification de l’édition, donc si vous en disposez déjà, il n’y a rien de neuf ici vous pouvez circuler. Si vous vous intéressés au machin, sans doute par curiosité morbide (pas d’inquiétude, je ne je juge pas, je suis moi aussi attiré par les bouquins qui sont clairement des catastrophes de fois) je ne saurai redire combien le machin n’en vaut pas la peine. 

Je me souviens que j’en avais lu quelques épisodes à l’époque de la sortie en VO et que j’avais été atterré par ce qui était présenté. AvX fait clairement partie de ces intrigues où les auteurs impliqués sont obligés de tordre et corrompre la caractérisation de tous les personnages impliqués pour susciter le conflit nécessaire et pouvoir dérouler l’intrigue comme ils besoin. Donc en gros, si vous voulez lire une intrigue où tous vos héros préférés se comportent comme des sales cons incapables de discuter sans se fritter, allez y…

Verdict : à éviter – 

À lire avant : la trilogie mutante du Messie : le complexe du messie / la guerre du messie / le retour du messie. 

AVENGERS VS X-MEN : CONSÉQUENCES (NOUVELLE EDITION)

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 32,00 €, 280 pages

Episodes

Scénario : Gillen, Collectif

Dessin : tout plein de gens qui aiaveint beosinde  manger 

Sollicitation : Retrouvez les duels les plus impressionnants de la saga ainsi que la mini-série Conséquence qui sert de conclusion au récit.

Avis : je vous disais plus haut que AvX était une catastrophe mais je parlais trop vite. En fait, il y avait encore plus crétin, avec ces épisodes compagnons publiés par Marvel qui s’attardaient sur pas mal de duels entre X-Men et Avengers. C’est aussi vide que consternant…et ne vaut certainement pas 32€. 

Verdict : à éviter bis. 

À lire avant : AvX ..

AVENGERS : L’INTÉGRALE 1965 (NOUVELLE ÉDITION)

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 35,00 €, 256 pages, 

Episodes : US #24 à #35

Scénario : Lee, 

Dessin : Kirby, Heck

Sollicitation : Marvel Classic

Dans ce deuxième tome, l’équipe va connaître ses premiers bouleversements. Des super-vilains réformés rejoignent Captain America !

Avis : je suis un peu surpris par la sollicitation de cette intégrale, car de mémoire la transformation de l’équipe des Avengers intervient dans l’épisode 16, quand Stan Lee avait décidé de virer des membres fondateurs comme Iron Man et Thor, pour mettre en avant des personnages alors de second rang et d’anciens vilains comme Hawkeye, Scarlet Witch ou Quicksilver. Il est intéressant de voir combien les auteurs aimaient bousculer les choses à l’époque, vous imaginez si Internet avait existé à ce moment là…

Verdict : pour les fans des premières années des Avengers. 

À lire avant : je dirais, les premières intégrales. 

BLACK PANTHER : L’INTÉGRALE 1979-1988

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 35,00 €, 224 pages

Episodes : US Black Panther (1977) 13-15, Marvel Premiere (1972) 51-53, Marvel Team-Up 100 (II) et Black Panther (1988) 1-4, publiés précédemment dans les revues L’Inattendu 22 & 25, Vengeur 8 et RCM 21)

Scénario :  Gillis, Claremont, 

Dessin : Byrne, Cowan

Sollicitation : Marvel Classic, 

La Panthère Noire affronte le Ku Klux Klan dans des épisodes cultes ! Retrouvez aussi l’intégralité de la mini-série de 1988.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie et …l’effrayant et presque comique rapport nombre de pages / prix : 35€  pour 224 pages ! on riait du Conan il y a quelques mois avec ses 192 pages et je vois que Panini n’a pas perdu son sens de l’humour en 2020. 

Verdict : TROP CHEEEEEEEERRRRRRRRRRRRR !!!!

À lire avant : la précédente intégrale. 

FANTASTIC FOUR : L’INTÉGRALE 1966

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 35€/280 pages 

Episodes : US  #46 à #57

Scénario : Stan Lee 

Dessin : Jack Kirby 

Sollicitation : 1966 est sans doute l’année la plus marquante de l’histoire des Quatre Fantastiques avec la « trilogie » de Galactus et du Silver Surfer et les débuts de la Panthère Noire, premier héros africain et seigneur du Wakanda. On retrouve aussi les Inhumains, les redoutables Homme-Sable et Fatalis, ainsi que la Torche des origines, l’androïde qui a été le tout premier héros Marvel.

Avis : bon, c’est bien, la sollicitation dit un peu tout pour moi. En effet, une intégrale cruciale de l’histoire des FF avec certains des récits les plus importants jamais publiés sur cette équipe et sans doute le point culminant du run Lee/Kirby sur le titre. Au delà, on regrettera toujours que la traduction n’ait pas été refaite (mon commentaire habituel en somme). 

Verdict : à posséder – avec une bonne traduction. 

À lire avant : les précédentes intégrales FF

IMMORTAL HULK 3

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix :  17,00 €, 112 pages

Episodes : US Immortal Hulk  11-15, inédits

Scénario : Ewing, 

Dessin : Bennett

Sollicitation : 100% Marvel,

Les masques tombent et les révélations s’enchaînent alors que l’immortel Hulk retrouve en Enfer Rick Jones, Puck et Crusher Creel. La saga encensée par la critique et le public continue de la façon la plus surprenante qui soit.

Avis : suite de l’excellente série Immortal Hulk et si vous avez appréciés les deux premiers tomes, laissez moi vous dire une chose : ce n’était qu’un échauffement comparé à ce qui va arriver dans ce tome et le suivants ! Ewing et Bennett poursuivent leur récit à tendance horrifique sur le personnage en le plongeant directement en enfer avec moultes révélations importantes sur ce nouveau Hulk qui a émergé et toute la mythologie que les auteurs sont en train de bâtir autour du personnage. 

Comme je l’ai indiqué dans mon Top 2019, le titre faisait partie des meilleures sorties en VF l’année dernière et va continuer à l’être cette année ! ne ratez surtout pas le train alors que les deux auteurs poussent leurs idées très loin, rendant au passage hommage à certains points importants de l’histoire de Hulk avec toujours quelques bons petits retournements terrifiants le long de la route. Le titre reste renversant, surprenant et rempli de twists dans chaque XXX d’épisode !

J’espère en tout cas que Panini saura faire attention à partir de ce tome à bien inclure les crédits et le titre à la fin de chaque épisode. Comme je l’ai déjà dit, Ewing joue beaucoup avec cet élément qui renforce la force de son récit. 

Verdict : À POSSEDER !

À lire avant : les deux premiers tomes de Immortal Hulk. 

LEAGUE OF LEGENDS : LUX

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 18,00 €, 144 pages

Episodes : US League of Legends Lux 1-5, inédits)

Scénario : O’Bryan, 

Dessin : Tan

Sollicitation : Marvel Hors Collection, 

Dans le royaume de Demacia, l’ordre règne en maître. Les cités sont prospères et le peuple est heureux. À l’exception notable des mages. Dans une société où la magie est illégale, Luxanna Crownguard dissimule sa véritable nature… Lorsque Lux cherche un mentor pour apprendre à maîtriser ses pouvoirs naissant, est-ce qu’elle ne risque pas de condamner Demacia à jamais ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je ne connais en effet absolument rien sur League of Legends. 

Verdict : pour les fans de League of Legends

À lire avant : je pense que cela intéressera avant tout les fans de League of Legends, donc du coup, il est inutile de recommander d’avoir une connaissance préalable de la franchise. 

SIEGE

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 26,00 €, 176 pages

Episodes : US Siege The Cabal, Siege 0-4, publiés précédemment dans l’album  MARVEL SELECT: SIEGE)

Scénario : Bendis,

Dessin :  Coipel

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

Les Dark Avengers de Norman Osborn attaquent Asgard ! Les Avengers, séparés, divisés, vont-ils réussir à mettre leurs différences de côté pour sauver la cité des compatriotes de Thor ? La saga culte de Brian M. Bendis (New Avengers) et Olivier Coipel (The Magic Order).

Avis : outre AvX, je vois que Panini réédite un autre event important, Siege qui en son temps avait mis fin à toute la période du Dark Reign…et au run de JMS sur Thor, ce dernier en ayant légèrement marre de voire un nouvel event mettre le souk dans ses intrigues avait décidé de prendre ses clics et ses clacs et de simplement se barrer du titre et de Marvel.

C’est d’autant plus dommage que l’event en question était assez pauvre et peut se résumer aux Dark Avengers se battant contre les Avengers qui retrouvaient Thor pour l’occasion au moment où Captain America faisait un retour bien opportun et l’occasion pour tout ce beau monde d’enterrer la hache de guerre face à une menace commune. Bendis en profitant pour envoyer tout son boulot sur Sentry aux toilettes.

C’est à cette occasion que nous nous sommes rendus compte qu’après presque 5 ans à écrire le personnage et à construire le mystère autour de son histoire, au travers de New Avengers puis Dark Avengers, le monsieur n’avait aucune idée de comment résoudre tout cela … C’était déjà l’occasion à l’époque pour Marvel de mettre un terme à une période sombre pour ouvrir une ère plus lumineuse…qui fut bazardé 6 mois plus tard avec Fear Itself. 

Dans l’ensemble, c’est assez bourrin, vite expédié et tient avant tout pour les dessins de Olivier Coipel. Mais même pour lui, je ne le conseille pas vraiment au vu du prix notamment. Je sais que c’est un deluxe, mais 26€ pour ce machin ? c’est uniquement pour les complétistes qui ne veulent que du deluxe, car si l’event vous intéresse, vous pourrez le trouver sous un autre format moins cher assez facilement, surtout au vu de la propension de Panini de tout rééditer 15 fois dans 15 gammes différentes. 

Verdict : bof. 

À lire avant : difficile, difficile, il faut comprendre que Siege est un peu le point final de plusieurs années d’intrigues. Pour bien tout comprendre je vous dirais de lire Civil War et Secret invasion, ainsi que les épisodes de New Avengers de cette période, plus Dark Avengers. Et pour bien compléter le Thor de JMS. 

SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1968 (NOUVELLE ÉDITION)

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 35,00 €, 296 pages

Episodes : US #56 à #67 & Annual #5

Scénario :  Lee, 

Dessin : Romita Sr

Sollicitation : Marvel Classic, 

Spider-Man va affronter le Caïd, Octopus, le Vautour ou encore Mystério ! Retrouvez également un long récit centré sur les parents de Peter Parker.

Avis : comme d’habitude, je conseille évidemment la lecture de ces intégrales…quand la traduction sera refaite!!!

Verdict : à posséder avec une bonne traduction. 

À lire avant : les précédentes intégrales. 

STAR WARS : L’ÈRE DE LA REBELLION – LES VILAINS

Date de sortie : 08 janvier 2020

Prix : 16,00 €, 104 pages

Episodes : US Star Wars : Age of Rebellion Grand Moff Tarkin 1, Boba Fett 1, Jabba the Hutt 1, Darth Vader 1 et Special 1, inédits)

Scénario : Pak, 

Dessin : Laming, Bachs

Sollicitation : 100% Star Wars, 

L’Empire Galactique fait régner un climat de terreur. Au centre de cette machine implacable se dressent Dark Vador et les Grands Moffs, dont Tarkin. Mais en dehors de la zone d’influence directe des troupes impériales, Jabba le Hutt, Boba Fett et IG-88 savent très bien comment tirer parti de la situation et se faire quelques crédits…Greg Pak dévoile la face la plus dangereuse d’une galaxie en pleine rébellion. Il est notamment épaulé par Marc Laming et Ramon Bachs.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je dois dire que j’ai perdu tout intérêt pour la franchise ou plutôt la manière dont elle est gérée par Marvel depuis un an ou deux. Alors qu’au début il mettaient leurs meilleurs auteurs dessus, depuis quelques temps ce n’est plus vraiment le cas…

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

À lire avant : avoir vu les films. 

URBAN COMICS

BATMAN BIMESTRIEL 4

Date de sortie : 10 janvier 2020

Prix : 12.90€/336 pages 

Episodes : BATMAN #61, #62 et #63 • BATMAN ANNUAL #3 • DETECTIVE COMICS #994, #995, #996 et #997 • GREEN LANTERNS #44 à 49

Sollicitation : Après sa séparation avec Catwoman et l’attentat contre Nightwing, il continue à patrouiller dans les rues de Gotham, affrontant ses adversaires les plus féroces et revivant les moments les plus douloureux de son existence. Mais fait-il l’expérience de la réalité, ou d’hallucinations savamment concoctées par ses ennemis ? Tom KING, Travis MOORE, Mitch GERADS et Mikel JANÍN apportent à cette question une réponse surprenante. Alors que le justicier protège sa cité, un nouveau récit consacré à Alfred vient éclairer la vie du discret et fidèle majordome, par Tom TAYLOR et Otto SCHMIDT. Dans la nuit menaçante, Batman découvre les corps d’un couple qui lui rappellent l’assassinat de ses propres parents. S’ensuit une enquête étourdissante lors de laquelle le Chevalier Noir comprend qu’un nouvel ennemi invisible détruit les fondations de son existence. Par Peter J. TOMASI et Doug MAHNKE. Enfin, dans l’espace, Jessica Cruz et Simon Baz retrouvent Singularity Jain, une criminelle cosmique qu’ils ont déjà arrêtée. Mais cette confrontation réveille en Jessica des souvenirs enfouis et traumatisants, qui mettront en danger la Terre et l’ensemble du Corps des Green Lantern. Par Tim SEELEY, Aaron GILLESPIE, Ronan CLIQUET, V. Ken MARION et Roge ANTONIO.

Avis : qu’il est étrange de commenter la sortie de ce mag étant donné que la plupart des épisodes relatifs à Batman contenus ici, sont déjà disponibles dans des tomes librairie depuis plusieurs mois. Pire, concernant Batman rebirth, la librairie prend même une sacrée avance dès cette semaine puisque Batman rebirth tome 11 publie l’arc suivant…et que l’arc suivant de Detective Comics débarque le mois prochain. Du coup, le kiosque perd même ici l’avantage de côté prépublication. 

Sur le fond, nous avons également la fin de la série Green Lanterns. Pour être plus précis, Dan Jurgens a écrit quelques épisodes après la fin du run de Seeley, mais ils n’ont guère d’importance à mon avis et je me demande si Urban ne va pas simplement les sauter. Vous pouvez aisément zapper…tout comme DC qui en a profité pour enterrer le titre avec derrière la reprise de la franchise par Grant Morrison. 

Côté Batman rebirth, c’est le début de l’arc Knightmares dont je parlais il y a donc quelques mois et que je ne vais pas développer plus que cela et qui a filé des cauchemars à nombre de lecteurs, car on avait l’impression que l’on allait jamais arriver au bout. Je comprends l’intention de l’auteur de vouloir explorer la psychée de son personnage, mais l’exécution ultra décompressée et assez plate sur le fond ne m’a pas séduit et continue à ne pas me convaincre. 

Côté Detective Comics, début du run de Peter Tomasi, toujours en cours aux USA, qui commençait très bien avec un truc bien dynamique alors qu’une menace semble émerger et menacer tous les proches de Batman. Au début j’avais vraiment apprécié cet arc, les rebondissements, le côté exploration, alors que Batman part protéger un personnage différent par épisode mais le final est à mon sens raté, alors que l’auteur désamorce tout avec une ficelle aussi énorme qu’usée un milliard de fois. En clair, décevant. 

Verdict : pour ceux qui suivent, mais deux arcs de Batman non convaincant et la fin d’une ère pour Green lantern. 

WATCHMEN 1 & 2

Date de sortie : 10 janvier 2020

Prix : 4.90€/32 pages 

Episodes : Watchmen #1 & 2

Sollicitation : Quand le Comédien, justicier au service du gouvernement, est défenestré, son ancien allié, Rorschach, mène l’enquête.

Il reprend rapidement contact avec d’autres héros à la retraite, dont le Dr Manhattan, surhomme qui a modifié le cours de l’histoire. Alors qu’une guerre nucléaire couve entre les USA et l’URSS, tous s’interrogent : qui nous gardera de nos Gardiens ?

Avis : suis je le seul à me dire que cela commence à bien faire ? à combien de réédition de Watchmen en sommes nous par Urban, parce que personnellement j’ai arrêté de compter. Le truc cette fois ? Urban ne publie pas la version de tous les épisodes reliés en un seul volume. Non, cette fois, ils vont publier les 12 épisodes en format single d’origine. Bien évidemment si vous avez déjà une version de la série, c’est totalement inutile, et si vous n’avez jamais lu Watchmen ? pourquoi acheter cela alors que 50 versions reliées différentes avec la totalité de la série sont disponibles ? très honnêtement je ne comprends pas trop le choix d’Urban de republier encore une fois la  maxi série alors que je le rappelle la dernière réédition n’a que quelques mois…Surtout qu’au prix proposé, cela vous reviendra à 60€ pour l’ensemble alors que les versions reliées sont à 35€…Donc c’est plus cher, moins confortable à la lecture et en plus plus difficile à ranger…

Verdict : achetez la version reliée si vous n’avez pas encore lu Watchmen. 

À lire avant : rien 

BATMAN REBIRTH TOME 11

Date de sortie : 10 janvier 2020

Prix : 15.50€/160 pages 

Episodes : Batman #70-74 + Batman Secret Files #1

Scénario : Tom King 

Dessin : Mikel Janin, Jorge Fornes 

Sollicitation : Réchappé d’une machine infernale qui lui faisait revivre ses plus intenses cauchemars, Batman se met en quête de se venger de son pire ennemi, l’homme qui a tenté de le briser une deuxième fois : Bane.

Mais, persuadé de reprendre la main haute sur son adversaire, le Chevalier Noir en oublie qu’il a été soumis à de multiples tortures et échecs. Et peut-être le point limite de sa santé mentale a-t-il déjà été franchi !

Avis : après avoir plongé Batman, et les lecteurs, dans la confusion et nombre de tourmants dans son précédent arc, King tente ici de reprendre le fil de son intrigue globale en faisant réellement monter les enjeux, alors que le plan de Bane commence vraiment à porter ses fruits et que le héros semble de plus en plus perdre pied. 

Et…dans l’ensemble, nous avons ici un arc plutôt bien mené mine de rien, surtout comparé au précédent, plus traditionnel et linéaire sur la forme et plus rythmé sur le fond. Nous voyons combien les manipulations de Bane sont allées loin et combien elles affectent Batman ici qui ne sait plus trop sur quel pied danser et voire même ce qui est réel ou pas. 

Mais la partie la plus intéressante intervient dans la seconde partie de l’arc, alors que Tom King aborde enfin la rencontre attendue depuis un certain entre Batman et un certain personnage. Je parle de celui aperçu à la fin du tome 9, avant que l’on n’entre dans tout le délire Knightmares. Ce que l’on attend en fait depuis l’épisode 50…

Si la première partie de l’arc est bourrée de tension, alors que le monde de Batman semble s’écrouler autour de lui, c’est surtout cette seconde partie d’arc, dont est tiré la couverture que je retiendrai, car elle touche vraiment au coeur du run de King. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : là aussi, c’est compliqué, car le run de King constitue une seule et grande saga. Mais je vous dirai au moins depuis le tome 8 qui contenait l’épisode 50 et le fameux “non mariage” entre Batman et Catwoman. 

DEATHSTROKE TOME 6

Date de sortie : 10 janvier 2020

Prix : 22.50€/256 pages 

Episodes : Deathstroke Rebirth #36-43 + Teen Titans #28-29

Scénario : Christopher Priest 

Dessin : Fernando Pasarin 

Sollicitation : Persuadé d’être victime d’une machination ourdie par tous ses ennemis de longue date, Slade Wilson, le plus dangereux des mercenaires, a peu à peu sombré dans la folie et la paranoïa. Il est désormais pensionnaire d’un institut de renom où il va évoluer au milieu de criminels endurcis et de psychopathes délirants : l’asile d’Arkham !

Avis : suite et je dirai sans doute avant dernier tome de la série Deathstroke de Christopher Priest ! je m’avance peut être un peu, mais vu la vitesse à laquelle Urban publie la série et le fait que le titre s’est achevé le mois dernier aux USA avec l’épisode 50, j’ai de grande chances de voire juste. 


Sur le fond, le titre reste une valeur sûre, alors que le scénariste fait prendre un nouveau tournant à la série, aperçu à la fin du tome précédent, juste avant le crossover avec Batman, où un Deathstroke victime d’hallucinations était finalement enfermé à Arkham…Quand on connaît la force de son esprit c’est un retournement inattendu ! et qui nous fait nous demander s’il n’y a pas anguille sous roche…

Etant donné l’auteur et la manière dont il a mené sa barque depuis le début, cela me semble évident et un postulat fascinant ! bref, comme d’habitude, un tome immanquable !

Verdict : à lire. 

À lire avant : au moins les deux derniers tomes, mais là aussi difficile de tout comprendre si l’on a pas lu la série depuis le tome 1, car il y a de nombreuses sous intrigues qui courent depuis le début de la série.

A propos Sam 1905 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

  1. Salut !

    L’autre terre est un comic Ahoy, maison d’édition dirigée par Tom Peter qui a récupéré notamment Second Coming de Mark Russel ( A venir chez Delcourt aussi d’ailleurs)! Ce titre est très bon. Parodique sans en faire trop, il s’appuie sur un scénario solide et des dessins avec un côté classique mais assez moderne aussi et dynamique. Je conseille. Du super héros différent.

    • Toi et Sam m’avez bien vendu « l’autre Terre » (« the wrong earth » en VO), je suis intéressé.

    • Bonjour Joujof,
      merci pour l’info, je connaissais Ahoy comics de nom sans avoir jamais vu l’un de leurs bouquins.
      A voir si le portefeuille suit…

  2. Merci pour ce premier guide de l’année, Sam !

    Plus le temps passe, moins je pense acheter les singles cartonnés de Watchmen. Trois éditions, ça suffit, non ? ^^

    BPRD représente en effet le fin d’une periode d’un univers extrêmement riche, le Hellboyverse.
    Je m’emballe peut être un peu, mais peu d’univers partagés peuvent se targuer d’une telle qualité moyenne de ses séries.
    Chacune à son ton, son thème et sont quasiment toutes très agréables à lire, à part Abe Sapien qui aprés ses deux ou trois premiers TP, se perd un peu (c’est d’ailleurs la seule qui accuse un retard significatif dans les parutions VF…ce qui sous-entend sans aucun doute qu’ils ne seront jamais publiés). Mention spéciale à Witchfinder et à son atmosphère, Lobster Johnson et surtout les trois BPRD Origines, parfaitement beaux et bons.
    C’est la fin de « l’intrigue » principale mais pas de l’exploration du Hellboyverse, puisque Hellboy & BPRD 1956 est prévu pour le 05 février. Cette série qui traite des jeunes années de Hellboy et de son apprentissage grâce à des one-shot ou des minis de deux ou trois épisodes est très plaisante à lire.

    Quant à Batman, on va terminer ce run que je continuerai de défendre malgré ses défauts évidents en terme de régularité narrative et à la construction ponctuellement trop étirée. King aura su donner une vision originale sans etre révolutionnaire, bien que clivante, à Batman et à son Lore.
    On va sans doute retrouver du Batman plus classique, probablement pour le mieux, mais je garderai à l’esprit cette période où des auteurs (King, Hickman en tête) auront tenté de raconter des histoires plus « adultes », voire avec un ton indé, sur des personnages pour lesquels on a beaucoup, beaucoup écrit.
    Sans dire que ces tentatives ont été des succès absolus ou qu’elles pouvaient plaire à tout le monde, je trouve qu’elles auront eu le mérite d’exister.

    Bonne semaine !

    • Pour Watchmen, je reste avec mes deux éditions, l’absolute de Panini et la seconde ou 3e édition de Urban. Cela suffit je pense. Non, je n’ai pas craqué et pris l’annoté, y a des limites aussi ^^
      Pour BPRD, je te rassures, je n’ai pas oublié le Hellboy & BPRD 1956, il est bien prévu dans mon budget, même si l’intérêt est assez variable selon les tomes, mais il est vrai que vu la longueur de la carrière d’Hellboy dans cet univers ainsi que du BPRD, on peut explorer son passé pendant longtemps.

      Pour Batman, je te rejoins pour dire que la balance penche plus vers le positif que le négatif. L’approche était en effet très différente et plus personnelles. Ensuite, ce run aura souffert avant tout de sa longueur et de son caractère inégal, King pouvant enchaîner le meilleur comme le pire en l’espace de quelques mois.

      Bonne semaine à toi aussi !

  3. hello comixity ,and best wishes!!
    Naïveté de ma part , j’attendais de Panini qu’ils revoient leur politique tarifaire au vu de l’exaspération du plus grand nombre rapport à l’augmentation abusive des mensuels ,apparemment non , de 6.90 en debut d’année 2019 à 7.50 en milieu à 8,90 au passage de la nouvelle année en guise de meilleurs voeux (d’argents) à ses lecteurs , quel abus franchement , c’en est indécent et irrespectueux , ils devraient avoir honte, j’comprends pas cette politique commerciale , quelle est le but ? la fin des mensuels pour ne sortir que des TPB ? déjà que la disparition des mensuels en kiosques au profit des librairies ,a dû fortement impacter les ventes , si on ajoute à ça des prix prohibitifs , 6.90 c’était déjà trop mais là à 8,90 , ils se tirent une balle dans le pieds, ils sont cons ou quoi?
    ça déjà été souligné je sais , mais j’arrive pas à m’y faire et surtout à comprendre, le but ,no comprendo !!
    J’attendais avec impatience « War of the Realms » des excellents Aaron et Dauterman ,car depuis Secret Wars et Infinity de Hickman ,les events suivants c’était pas terrible et jme disais que peut être après un sursaut de lucidité , Panini aurait sortit le crossover , comme ils l’avait fait pour ces dernieres avec une revue exclusivement consacré à l’event comme par le passé, un petit mensuel de 48 pages ,mais non ils faut se coltiner les spin off souvent dispensables,
    Bref , nous laisser le choix , et surtout respecter les lecteurs , bah non, que nenni , Panini s’en branle ,faut que tu raques et en plus ils ont poussé le vice en sortant un  » War of the Realms 1.5″, si fait que ,comme tu le rappels , le lecteur risque de se planter en achetant le mensuel et tout est fait pour, et si finalement par pur cynisme ils avaient fait exprès, peut être pas quand même mais bon , on peut se le demander , en tout cas mieux vaut attendre l’histoire complète en TPB ,qui sera en principe moins cher , mais c’est pas sûr , du coup je risque de passer à côté d’un relativement bon crossover,chose rare depuis Secret Wars et Infinity ,bref trop cher,foutage de gueule, fini de fournir la vaseline !
    Nuff said

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.