Guide de lecture Comics VF: semaine du 12 février 2020

Edito : après le déluge de sorties de la semaine dernière, encore une fois nous avons un programme de publication bien varié de tous les côtés dans les prochains jours, avec pas mal de bonnes choses. La diversité est au rendez vous, entre rééditions de gros titres de super-héros, quelques chefs d’oeuvre de l’indé, mais aussi des titres plus à destination d’un jeune public, je dois dire que j’adore le fait qu’il y en est pour tous les publics ! le reste du mois sera bien évidemment un peu plus calme, mais il faut s’attendre à encore du lourd dans les prochaines semaines. 

Sorties de la semaine : plusieurs grosses sorties donc au programme : 

  • chez Akileos, le Moonshadow de Dematteis et Muth !
  • chez Panini, avant tout des rééditions, entre le Thor de Straczynski et Coipel, le New Avengers de Hickman, la mort de Captain Marvel de Jim Starlin ou Etat de siège par Roger Stern !
  • chez Urban Comics, la suite du run de Grant Morrison sur la Doom Patrol !

Émissions de la semaine : au programme de cette semaine, deux émissions : 

  • mardi à partir de 21h sur Mixlr, le Comixity of the Future Past, qui reviendra sur l’actu geek de février 2000 ! tout y passe : comics Vo et VF, manga, série TV, ciné, musique, jeux-vidéos !
  • jeudi, toujours vers 21h, le Comixweekly qui traitera des sorties VO de la semaine, et de l’actu du moment !

AKILEOS 

MOONSHADOW

Date de sortie : 12 février  2020

Prix : 39€/512 pages 

Scénario : J.M.Dematteis 

Dessin :  John J.Muth 

Sollicitation : Moonshadow, vieil homme âgé de 120 ans, fils d’une hippie et d’un extra-terrestre, est au seuil de sa vie. Se penchant sur son passé, il raconte l’enlèvement de sa mère et de son chat, Frodo, par une entité éclatante ressemblant à la lune avec un faciès humain. De cet enlèvement naitra un enfant splendide et mélancolique. Devenant orphelin à l’adolescence, Moonshadow, accompagné du chat de sa mère et d’une humanoïde vénale nommée Ira, décide d’aller vivre dans les étoiles. Ce faisant, il y perdra un peu de son innocence, tentant également de trouver un sens aux actions de son père. Une œuvre culte offerte pour la première fois dans sa forme la plus aboutie et définitive.

Avis : voilà une sortie que je n’attendais pas et qui s’inscrit clairement comme l’une des publications les plus importantes du mois. Akileos s’apprête en effet a publier cette semaine le Moonshadow de deux géants du monde des comics : J.M.Dematteis, dont la carrière dans le monde des comics s’étale sur presque 4 décennies désormais et a signé certains des bouquins les plus innovants des années 80 et 90 contribuant grandement à la publication d’oeuvres plus adultes et le magique John J.Muth sur…je ne peux même pas dire le dessin, tant son style inimitable est sans doute à mi chemin entre le dessin et la peinture. Disons la sublime partie graphique pour qualifier son travail. Au vu de l’édition présentée qui a l’air ultra complète avec plus de 500 pages, j’ai l’impression que ce sera la version Dark Horse publiée il y a un an ou deux qui sera retranscrite ici en VF. Je ne l’ai jamais lu, mais Dematteis ayant une place particulière dans mon coeur, j’espère que j’aurai la place dans mon budget pour me procurer ce qui s’annonce comme un petit chef d’oeuvre …

Verdict : à lire 

À lire avant : rien – oeuvre indépendante. 

BLISS COMICS

LE CERCLE DU DRAGON THE 

Date de sortie : 14 février  2020

Prix : 15€/72 PAGES 

Episodes : Récit complet.

Scénario : Katie O’Neill

Dessin : Katie O’Neill

Sollicitation : Greta, apprentie forgeronne, découvre une petite créature perdue sur la place du marché. En ramenant le dragon-thé chez lui, elle va rencontrer les deux propriétaires du salon de thé: Hesekiel et Erik. Ces derniers vont alors l’initier à l’art délicat du soin des dragons-thé. Tandis qu’elle se lit d’amitié avec eux et avec la timide Minette, Greta va découvrir l’étendue de cet art et comment les dragons-thé enrichissent leurs vies. Un conte de fée envoûtant autour de Greta et de sa découverte du monde enchanteur des dragons-thé.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Par contre, j’espère qu’étant donné le rapport nombre de pages/prix, l’édition sera particulièrement travaillée. À noter que vu le pitch, cela s’adresse plus vers un jeune public. Excellente initiative au passage de la part de Bliss d’élargir son lectorat au delà des vieux grincheux cyniques dans mon genre…

Verdict : à tester pour jeune public

À lire avant : rien – oeuvre indépendante. 

LA REINE OUBLIÉE

Date de sortie : 14 février  2020

Prix : 17€/112 PAGES 

Episodes : Forgotten Queen #1-4

Scénario : Tini Howard 

Dessin : Amilcar Pinna

Sollicitation : EN AMOUR COMME À LA GUERRE, TOUS LES COUPS SONT PERMIS…

Il y a bien longtemps, des légendes contaient l’histoire d’une sorcière qui chevauchait aux côtés des hordes mongoles. Elle côtoyait les grands khans, et pouvait infecter les coeurs des guerriers d’une soif de sang et de guerre inextinguible… Elle a porté bien des noms, avant même l’invention du langage, Tibûtu, Vexana… L’un d’eux est la Belliciste. Et elle est de retour. Tini Howard (Thanos, Excalibur) et Amilcar Pinna (Generation X) chroniquent une saga pluriséculaire sur l’honneur, l’amour et la sauvagerie !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.Mais je dois dire que j’ai toujours eu un gros faible pour les reines guerrières, …

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – récit indépendant. 

KINAYE 

MISFIT CITY 

Date de sortie : 14 février  2020

Prix : 14.50€/112 pages (en deux tomes)

Episodes : 

Scénario : Kiwi Smith et Kurt Lustgarten

Dessin : Naomi Franquiz

Sollicitation : FERMEZ LES ÉCOUTILLES ! Lassée de sa vie étriquée dans sa ville natale perdue au milieu de nulle part, et agacée par la renommée du film culte qui y a été tourné (Les Gloomies… tu l’as vu ? C’est vraiment un classique, tu sais.), Wilder n’attend plus rien de nouveau de Cannon Cove. Elle veut à tout prix partir le plus rapidement possible, afin de pouvoir vivre des choses plus palpitantes, plus belles, et moins monotones… même si cela voudrait dire quitter ses meilleures amies. Mais lorsqu’elle découvre une carte aux trésors vieille de plusieurs siècles, elle va s’apercevoir qu’une VÉRITABLE aventure attendait de voir le jour dans sa petite ville pendant tout ce temps… et qu’elle a besoin de ses amies pour faire la lumière sur ce mystère ! MISFIT CITY est une aventure endiablée écrite par la scénariste primée Kiwi Smith (Dix bonnes raisons de te larguer, La Revanche d’une blonde) et Kurt Lustgarten. Elle est illustrée par le nouveau talent Naomi Franquiz (Squirrel Girl, Tales from Harrow County).

Avis : j’ai évoqué rapidement l’arrivée du label Kinaye le mois dernier lors de plusieurs émissions notamment à l’occasion de leur publication du 1er tome du Ronin Island de Greg Pak. Vous pourrez entendre mon avis sur le sujet dans le Comixity de janvier qui ne devrait pas tarder à sortir sur le site. Et comme je le disais plus haut avec le cercle du dragon thé chez Bliss, je suis ravi de voir que des titres comics jeunesse commencent à arriver en France. C’est un énorme en secteur aux USA, plus important que le marché traditionnel, qui connaît un dynamisme certain. Ce sont là des sorties nécessaires, car c’est là que se trouve le jeune lectorat !

Verdict : à tester pour jeune public

À lire avant : rien – oeuvre indépendante. 

LES HUMANOÏDES ASSOCIÉS 

OMNI 

Date de sortie : 12 février  2020

Prix : 14.99€/96 pages 

Scénario : Devin Grayson 

Dessin : Alitha Martinez 

Sollicitation : Chirurgienne d’exception, Cecelia Cobbina acquiert la capacité de penser à la vitesse de la lumière. Submergée par des perceptions nouvelles, elle doit surmonter la paralysie née du trop-plein d’options et cherche à percer le plus grand mystère de sa vie.

Avis : voilà deux noms d’autrices que je n’avais pas vu depuis bien longtemps ! d’un côté, je crois que la dernière fois que j’ai lu quelque chose de Devin Grayson c’était au début des années 2000 quand elle faisait encore partie du pool d’auteurs de la Bat-family, notamment à l’occasion de son run sur Batman : Gotham Knights et Nightwing…ou plutôt le fameux run sur Nigthwing. 

Un très sous estimé et souvent oublié après celui de Chuck Dixon qui a pourtant sacrément traumatisé les lecteurs de mon époque (dont moi même car je suivais le titre fidèlement en ce temps où les comics ne coûtait pas plus de 2$, oui, je suis vieux) par sa noirceur sans concession, qui renvoyait Born Again à une balade champêtre pleine de bonne humeur.. ou encore pour son travail sur Black Widow dans le cadre des débuts de Marvel Knights.

Quant Alitha Martinez, idem, la dernière fois que j’ai vu quelque chose de sa part, cela remonte au début des années 2000 et son run sur Iron Man aux côtés de Joe Quesada ! donc vous voyez ça fait un bail ! elles nous reviennent donc cette semaine avec un titre de pure SF qui a l’air très sympathique !

Verdict : à tester

À lire avant : rien – oeuvre indépendante !

PANINI COMICS

AVENGERS : ÉTAT DE SIÈGE

Date de sortie : 12 février  2020

Prix :  22,00 €, 200 pages

Episodes : US Avengers 270-277 publiés précédemment dans l’album  MARVEL BEST OF: AVENGERS : ETAT DE SIÈGE)

Scénario : Stern, 

Dessin : Buscema

Sollicitation : Best Of Marvel, 

C’est l’une des heures les plus sombres de l’histoire des Avengers : leur manoir est assiégé par les Maîtres du Mal et le baron Zémo ! Captain America, Namor, Hercule, la Guêpe, le Chevalier Noir et Captain Marvel affrontent les futurs membres des Thunderbolts dans un combat dont ils ne sortiront pas indemne ! Découvrez État de siège, le chef-d’œuvre de Roger Stern, John Buscema et Tom Palmer.

Avis : 8 ans après sa première édition, le Best of qui présentait l’arc des Avengers bien connu, Etat de siège, est réimprimé dans la même collection…avec une petite augmentation de prix tant qu’on y est, même si le contenu et le format est très exactement le même. Parce que. 

Et ce alors qu’il faudra encore attendre 6 ans avant d’arriver à cet arc  publié en 1986 à l’origine, dans les intégrales Avengers, et qui reste sans aucun doute l’un des plus connus de l’histoire des Avengers et du run de Roger Stern sur le titre. Un run que j’ai personnellement hâte de découvrir en intégrales justement quand on arrivera sur celle de l’année 1982, qui a vu l’arrivée de l’auteur, qui reprenait alors un titre à la dérive après le départ de David Micheline au  numéro 200 (qui à mon sens, a dû claquer la porte mais c’est un autre sujet). 

Sur le fond, Stern présente ici l’un de ses arcs les plus ambitieux, alors que les Avengers sont attaqués chez eux dans une des offensives des Maitres du Mal les plus vicieuses que l’on ait vu. Si le démarrage du récit est un peu lent, une fois que les ennemis des Avengers commencent à ses déchainer au sein du manoir, on en a vraiment pour son argent ! Stern met vraiment en difficultés ses héros et parvient régulièrement à inquiéter même le vieux lecteur qui en a vu d’autres. 

Et si le style de Stern a clairement vieilli, il parvient encore aujourd’hui à faire vibrer régulièrement la corde sensible car il sait instiller un vrai sens de la menace et un enjeu pour une équipe habituée à gagner toutes ses batailles. 

Verdict : à lire 

À lire avant : j’ai personnellement pu l’aborder sans lire ce qu’il y avait avant, mais attendez vous à voir beaucoup de sous intrigues dans le décor. 

CAPTAIN MARVEL : L’INTÉGRALE 1969-1972

Date de sortie : 12 février  2020

Prix : 35,00 €, 296 pages

Episodes :  US Captain Marvel (1968) 13-21 et Not Brand Ecch 9, publiés précédemment dans les revues Marvel 13, Strange 64-68, Strange Special Origines 169-181 et 4 inédits)

Scénario : Friedrich, Thomas, 

Dessin : Kane, Springer

Sollicitation : Marvel Classic, 

Le super-héros kree, Mar-Vell, poursuit sa bataille contre le sournois colonel Yon-Rogg. Et lorsque Roy Thomas et Gil Kane arrivent sur le titre, ils donnent un nouveau costume iconique au héros et Captain Marvel fusionne avec Rick Jones !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans du Captain Marvel original. 

À lire avant : la première intégrale de Captain Marvel. 

DAREDEVIL : L’INTÉGRALE 1971

Date de sortie : 12 février  2020

Prix : 35,00 €, 344 pages

Episodes : US Daredevil 72-81, Iron Man 35-36, Amazing Adventures 1-8, publiés précédemment dans les revues L’inattendu 1-5, Strange 71-74 et 80, MARVEL CLASSIC 3 et l’album MARVEL CLASSIC : IRON MAN 1971)

Scénario : Conway, 

Dessin : Colan

Sollicitation : Marvel Classic, 

L’une des époques cultes de Daredevil débute ici ! Avec l’arrivée de Gerry Conway au scénario, épaulé par les dessins magnifiques de Gene Colan et l’encrage de Tom Palmer, c’est le commencement d’une nouvelle ère pour l’Homme sans Peur. Et Matt Murdock sera très vite rejoint par Black Widow pour former l’un des duos les plus mythiques de la Maison des Idées !

Avis : à quelques semaines de la sortie du film consacré à Black Widow, Panini en profite pour progresser dans ses intégrales consacrées à …Daredevil. Je sais, c’est déconcertant, mais le tome est malgré tout important pour la super-héroïne puisqu’il s’intéresse au début de la relation entre les deux personnages, qui marqua les lecteurs, et les auteurs qui depuis lors  aiment s’amuser avec ladite relation de manière régulière, même si c’est juste pour aguicher…En outre, ce qui ne gâche rien, c’est du Gene Colan au dessin, donc on ne va pas vraiment se plaindre !

Verdict : à lire 

À lire avant : rien – nouveau départ pour le personnage. 

LA MORT DE CAPTAIN MARVEL

Date de sortie : 12 février  2020

Prix : 20,00 €, 128 pages

Episodes : US Captain Marvel (1968) 34, Marvel Spotlight (1979) 1-2 et OGN : The Death of Captain Marvel publiés précédemment dans les revues Titans 29-30 et Strange 77 ainsi que l’album  MARVEL BEST OF : LA MORT DE CAPTAIN MARVEL)

Scénario : Starlin

Dessin : Starlin

Sollicitation : Marvel Graphic Novel, 

(Re)découvrez les derniers moments de la vie du Captain Marvel original, le guerrier kree devenu un grand héros de la Terre puis Protecteur de l’Univers. Mais c’est sur la planète Titan qu’il a livré le combat le plus dangereux de sa vie, en compagnie de sa bien-aimée Elysius et de tous ceux présents à ses côtés lors de ses nombreuses batailles.

Avis : mmmm, je dois dire que je suis assez partagé devant cette réédition. D’un côté, je suis ravi que Panini réédite ce qui est une oeuvre culte (que je ne possède pas encore, donc je suis très intéressé) avec en plus quelques épisodes supplémentaires autour pour offrir quelque chose d’un poil plus musclé. D’un autre côté…après avoir vu à quoi ressemblait la gamme graphic novel le mois dernier avec Dieu crée, l’homme détruit, je ne peux pas dire que je comprenne la valeur ajoutée du machin. Ce n’est pas plus grand, il n’y a aucun travail particulier associé à ce format, à part que c’est beaucoup plus cher que les 100% pour le même nombre de pages. Comme je le dis souvent, même si cela fait mal, à un moment il faut savoir dire non et passer sur des choses qui font envie ou qui manquent dans la collection parce que les conditions de ventes ne sont plus acceptables. 

Verdict : à posséder en général – mais attendre peut être une version économique

À lire avant : tous les éléments nécessaires pour comprendre l’histoire sont présents dans ce tome. 

Critique Bruce Lit : 

NEW AVENGERS T01

Date de sortie : 12 février  2020

Prix :  32,00 €, 280 pages

Episodes : US New Avengers (2013) 1-12 publiés précédemment dans les albums  MARVEL NOW: NEW AVENGERS 1-2)

Scénario : Hickman, 

Dessin : Epting

Sollicitation : Marvel Deluxe,

L’équipe secrète des Illuminati compte dans ses rangs les êtres les plus intelligents et les plus puissants au monde : la Panthère Noire, Iron Man, le Docteur Strange, Flèche Noire, Mr Fantastique et Namor, le prince des mers. Tandis que les univers parallèles rentrent en collision les uns avec les autres, le groupe va devoir prendre de dramatiques décisions afin de protéger la Terre. Et si les Pierres de l’Infini ne leur étaient d’aucun secours ?

Avis :Panini poursuit cette semaine la réédition du run d’Hickman sur la franchise Avengers, avec l’autre versant de son travail publié dans le titre New Avengers. Quelques mois après le premier tome d’Avengers qui présentait la première année de l’auteur sur le titre, nous avons donc ici sa première année menée en parallèle sur New Avengers. Et autant il m’a fallu du temps pour aimer la série Avengers par Hickman, car le titre servait surtout à faire beaucoup de mise en place, autant New Avengers reste l’un de mes titres favoris de sa part. 

On sent que c’est vraiment le titre qu’il voulait écrire depuis le début, et c’est vraiment ici que les événements les plus importants et riches en conséquences surviennent. L’auteur a la bonne idée de rebondir sur le concept des Illuminatis créés par Bendis lors de son run sur la franchise et les associe de nouveau pour garder un nouveau et terrible secret, celui d’une nouvelle menace, alors la Terre fait face à des incursions d’autres Terres parallèles qui menacent de la détruire. 

Les quelques héros de la Terre sont donc soumis à un choix impossible, cornélien, inhumain : détruire une autre Terre pour sauver la leur, ou ne rien faire et laisser tout le monde mourir. Au cours de son run, Hickman traite les implications de chaque choix, et la manière dont cela affecte les personnages, qui doivent soit renier leurs valeurs soit les embrasser et le prix à payer pour chaque choix, mais aussi le monde autour d’eux. 

Le récit d’Hickman est juste passionnant ici, avec peu de temps morts. On voit comment le groupe constitué va se déchirer dès le départ, et comment toutes les actions menées ne mènent qu’à d’autres compromis, d’autres choix impossibles et d’autres tragédies et ce jusqu’au moment où il ne sera plus possible de reculer ou biaiser et qu’il faudra prendre une décision dont la survie d’un monde, d’un univers entier dépendra. 

J’adore ce run dans toute sa richesse et sa complexité. Mais il faut vraiment lire Avengers en parallèle pour saisir tous les éléments. Plus que jamais, c’est dans New Avengers, que l’on comprend que Hickman ne raconte au fond qu’une seule grande histoire, une grande saga qui se terminera ensuite dans Secret Wars. 

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà fait. 

À lire avant : Avengers tome 1

Critique Bruce Lit : 

SHARKEY THE BOUNTY HUNTER

Date de sortie : 12 février  2020

Prix :  22,00 €,160 pages

Episodes :  US Sharkey the Bounty hunter 1-6, inédits)

Scénario : Millar, 

Dessin : Bianchi

Sollicitation : Best of Fusion Comics, Après The Magic Order et Prodigy, découvrez la nouvelle collaboration de Mark Millar(Civil War) et Netflix ! Sharkey est un chasseur de prime, parcourant la galaxie à travers son camion de glaces reconverti : avec son nouveau jeune partenaire à la peau verte, il va se lancer dans son contrat le plus dangereux de sa vie !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. En ce qui me concerne, je préfère éviter les produits Mark Millar désormais. Certains artistes avec lesquels il s’associe peuvent me taper dans l’oeil et me rendre faible de temps en temps, mais c’est de plus en plus rare…Et puis, vous avez vu un peu le prix ? 

Verdict : pour ceux qui apprécient encore le boulot de Millar. 

À lire avant : rien – récit indépendant. 

SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1969 (NOUVELLE ÉDITION)

Date de sortie : 12 février  2020

Prix : 35,00 €, 256 pages

Episodes : US (1962)  # 68 à 79

Scénario : Lee, 

Dessin : Romita Sr, Buscema

Sollicitation : Marvel Classic, 

Ce volume réunit toutes les parutions consacrés à Spidey durant l’année 1969. Outre les épisodes réguliers d’Amazing Spider-Man avec le grand retour du Caïd, du Shocker, du Lézard, on y découvre également les origines de Prowler et la fameuse histoire de la tablette renfermant le secret de l’immortalité.

Avis : encore une fois une intégrale importante pour le personnage de Spider-Man, que des sagas classiques, dont la saga de la tablette qui reste une référence même aujourd’hui. Ce serait bien un jour de la lire avec une bonne traduction. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : les précédentes intégrales Spider-Man. 

STAR WARS : L’ÈRE DE LA RÉSISTANCE – LES HÉROS

Date de sortie : 12 février  2020

Prix : 17,00 €, 120 pages

Episodes : US Star Wars : Age of Resistance Poe Dameron 1, Rey 1, Finn 1, Rose Tico 1 et Special 1, inédits)

Scénario : Taylor, 

Dessin : Rosanas

Sollicitation : 100% Star Wars, 

Poe Dameron et BB-8 sont en mission tandis que l’ombre du maléfique Premier Ordre s’étend sur la galaxie. Finn, Rose Tico, Holdoet Maz Kanata vivent de palpitantes aventures se déroulant avant les événements de Star Wars : Le Réveil de la Force. Rey, R2-D2 et Chewbacca doivent quant à eux faire un détour inattendu avant de retrouver Luke Skywalker. Ces combattants de la liberté sont les héros de la Résistance et ils luttent sans relâche pour défendre la galaxie.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Même si je dois dire que la présence de Tom Taylor au scénario me donne envie de m’y intéresser…d’autant plus qu’il s’agit apparemment d’une série de one shot, donc pas de décompression !

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

À lire avant : avoir vu l’épisode 7 au minimum pour connaître les personnages. 

SWING T02

Date de sortie : 12 février  2020

Prix : 18,00 €, 96 pages

Episodes : US Swing 2, inédits)

Scénario : Hawkins, 

Dessin : Cheung, Li

Sollicitation : Best of Fusion Comics, 

Les aventures échangistes de Dan et Cathy continuent tandis qu’ils explorent leur limites et découvrent que la confiance est la clé de voûte de leur relation.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui ont aimé le tome 1. 

À lire avant : ben…le tome 1 !

THOR T01 : RENAISSANCE

Date de sortie : 12 février  2020

Prix : 32,00 €, 256 pages

Episodes : US Thor (2007) 1-8 et Fantastic Four 536-537, publiés précédemment dans les albums MARVEL SELECT: THOR 1 et MARVEL DELUXE : CIVIL WAR PRELUDE)

Scénario : Straczynski, 

Dessin : Coipel

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

Ragnarok a éradiqué tous les dieux et déesses d’Asgard. Thor n’a rien pu faire pour l’empêcher mais au moins, ils ont  disparus sur une note héroïque brisant le cycle des résurrections à jamais. Mais la nature a horreur du vide et Mjonir est retombé sur Terre attendant qu’un mortel le brandisse de nouveau. Et lorsque Donald Blake se saisit  du marteau, un nouveau cycle commence tandis que les dieux réapparaissent aux quatre coins du monde…

Avis : ahhh Panini…il est vraiment dommage que leurs bonnes idées soient en général accompagnées de très mauvaises…Je veux dire, regardez cette sortie, une réédition du run de Straczynski sur Thor. Très bonne idée de le rééditer, car j’adore ce run bien trop court malheureusement. 

Cependant…ben comme je l’ai dit, il est court, à peine une quinzaine d’épisodes en tout. Il y avait vraiment besoin de le couper en deux ? c’était …trop dur de toute mettre en un seul tome ? parce que là, 32€ pour à peine 256 pages…ça fait cher la page ! à peine 10 épisodes en tout, en quoi c’est un deluxe intéressant, quand on est en général habitué à des tomes en 12 ? c’est le nouveau format qui est poussé ? ben vous savez quoi, ce sera sans moi, je garde mes épisodes dispersés en kiosque. 

Pour des lecteurs qui auraient ratés ce run jusque là, je le recommande vraiment car c’est une reprise du personnage et de son univers qui est vraiment originale. On retrouve un Thor seul, qui a de nouveau été fusionné avec Donald Blake (ça ne durera pas) et qui va être amené à cohabiter avec une petite ville perdue au fin fond des USA. Un concept étrange, ….et qui bizarrement fonctionne. 

Oui, c’est marrant de voir Thor se bastonner, mais dans ces épisodes, ce qui m’a le plus marqué, ce qui donnait son sel, son charme dans chaque numéro, c’était de voir les interactions entre les Asgardiens et les habitants de cette petite ville qui voyaient leur quotidien complètement transformés. C’était une manière de ramener le sentiment de magie autour d’Asgard qui était très bien vue de la part de l’auteur. 

Et puis l’ensemble était dessiné par Olivier Coipel, qui a réellement marqué le personnage de son emprunte à tel point que plus de 12 ans plus tard, Marvel continue de lui demander des couvertures sur Thor ! 

Bref, si vous ne l’avez pas…attendez un format plus économique !

Verdict : à posséder…quand ce sera moins cher. 

À lire avant : rien – les auteurs reprennent tout à zéro, pas besoin d’avoir des connaissances préalables pour comprendre. 

Critique Bruce Lit : 

X-MEN : L’INTÉGRALE 1982 (NOUVELLE ÉDITION)

Date de sortie : 12 février  2020

Prix : 35,00 €, 328 pages

Episodes : US (1963) # 153 à 164 & Annual # 6

Scénario : Claremont, 

Dessin : Cockrum

Sollicitation : Marvel Classic

Dans ce nouveau tome, Chris Claremont et Dave Cockrum envoient les X-Men dans l’espace où ils retrouvent notamment les Starjammers, Carol Danvers et les Broods.

Avis : comme d’habitude, pas mal d’événements importants dans cette intégrale, alors qu’une part des X-Men repart dans l’espace, nous avons les premiers indices que Claremont va amener Rogue dans le bouquin. Nous avons effectivement le début de la saga des Brood par ailleurs, comme mentionné dans la sollicitation,  qui pour moi marque le moment où Claremont commence à se relancer après le départ de Byrne. Tout ce qui suit l’épisode 160 jusqu’au 200 est de l’or en barre dans le run de Claremont, sans doute certains de ses meilleurs épisodes. 

Verdict : à posséder. 

À lire avant : les précédentes intégrales depuis 1974. 

URBAN COMICS

BATMAN – DETECTIVE TOME 2

Date de sortie : 14 février  2020

Prix : 15.50€/168 pages 

Période DC : DC Rebirth (2016/2020)

Nombre de tomes : séries en cours aux USA

Épisodes : Detective Comics #1001-1007

Scénario : Peter Tomasi 

Dessin : Doug Mahnke 

Sollicitation : Après avoir passé un test dans un simulateur où chaque année Batman exorcise ses démons et se confronte à sa propre mort, Bruce Wayne reprend la mission de sa vie : protéger Gotham.

Mais l’apparition d’un mystérieux chevalier vêtu d’une armure lourde, armé d’une épée et visiblement très au fait des activités de l’homme chauve-souris, va lancer une véritable joute : le Chevalier Noir contre le Chevalier d’Arkham !

Avis : bon, je vais être honnête et faire très court sur ce tome et le reste du run de Tomasi, c’est avec cet arc que l’auteur m’a perdu sur le titre. Je ne crois même pas avoir dépassé l’épisode 1 de cet arc ! autant le premier tome, je lui trouvais des qualités, autant ici…comment dire…on sent que l’auteur n’a strictement rien à raconter, improvise au fur et à mesure sans direction claire et livre au final des intrigues poussives qui sont justes ennuyeuses. Dans mon esprit désormais ce run est associé à un gigantesque fill-in avant le prochain reboot de DC. Je pense que Tomasi est au courant et a clairement décidé de ne pas trop s’investir sur le titre. Ce qui me chauffe quelque peu la bille quand je pense au nombre de talents dans l’industrie qui voudraient avoir leurs chances, pendant que l’éditeur et l’auteur se contentent de faire ici le strict minimum. Pourtant dans cet arc, il y avait une idée de base sympathique, alors que l’auteur amène le concept de l’Arkham Knight dans le terrain de jeu de Batman et …c’est au final c’est juste sans intérêt.  

Verdict : à éviter sauf si vous souffrez d’insomnie. 

À lire avant : peut se lire sans trop se prendre la tête avec quoique ce soit d’autre. 

BATMAN ANNEE UN 

Date de sortie : 14 février  2020

Prix : 15.50€/144 pages 

Période DC : Post Crisis (1986/2011)

Nombre de tomes : 1 seul tome – récit complet 

Épisodes : Batman Year One Deluxe Edition (Batman #404-407)

Scénario : Frank Miller 

Dessin : David Mazzuchelli 

Sollicitation : Enfant, Bruce Wayne a vu ses parents se faire assassiner sous ses yeux.

Après un entraînement intensif, il revient à Gotham City pour mener une guerre sans merci contre le crime… mais sa tâche ne sera pas aisée. Face à la corruption des autorités de la ville, à la solde de la pègre, Bruce, sous le déguisement du vigilant Batman, va forger une alliance avec un policier fraîchement arrivé en ville : le lieutenant James Gordon.

Avis : là aussi j’enchaîne assez vite, car il ne s’agit que d’une nouvelle édition d’un bouquin multi-édité, le Batman Year One de Miller et Mazzuchelli. Comme d’habitude, l’excuse est que cette fois cela sort avec le logo du Black Label imprimé sur la couverture  et …ben c’est tout. Pas de nouveau bonus, rien de neuf, juste ça. Donc si vous l’avez déjà, cela ne sert à rien. Je le recommanderais avant tout à ceux qui ne l’ont jamais lu. Plusieurs décennies après sa sortie, ce récit qui narre les débuts de Batman (et surtout de Gordon) reste une référence incontournable, donc si vous vous intéressez au personnage, c’est une bonne manière de commencer. 

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà fait. 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

DOOM PATROL TOME 2

Date de sortie : 14 février  2020

Prix : 35€/448 pages 

Episodes : Doom Patrol #35-50

Période DC : Post Crisis (1986/2011)

Nombre de tomes : séries en 3 tomes

Scénario : Grant Morrison 

Dessin : Richard Case 

Sollicitation : La Doom Patrol poursuit ses pérégrinations dans les recoins les plus obscurs et fascinants de l’univers.

L’une des anciennes coéquipières de Robotman et de l’Homme Négatif, Rhéa, sort d’un coma et devient une entité surpuissante perdue dans une guerre entre deux races extraterrestres. Et sur Terre, Danny, une rue douée de conscience, tente d’échapper aux agissements néfastes des agents du N.O.W.H.E.R.E., avec l’aide de son champion, le musculeux Flex Mentallo, super-héros de la plage !

Avis : comme je l’ai dit en intro, voici l’une de mes sorties les plus attendues du mois, avec la suite du Doom Patrol de Grant Morrison. Pour ceux qui s’en souviennent, le tome 1 publié par Urban en 2019, avait constitué l’une de mes sorties préférées de l’année ! ce n’était pas tant une surprise que cela, c’était du Grant Morrison, donc forcément j’aime, maissss…je ne m’attendais pas à apprécier autant que cela. Pourtant, le fait est que j’ai plongé dans ce monde complètement tordu pensé par Morrison.  Un monde où la Doom Patrol a une vraie place au delà de la nostalgie pour le concept passé. 

Morrison lui donne une vraie légitimité, en en faisant un groupe d’êtres aux limites de tout, seuls capables de faire face à ce qui sort de l’ordinaire de la Justice League et des super-héros “normaux”. Car dans le monde de Morrison, il existe des choses, des menaces qui dépassent l’imagination, et seule la Doom Patrol dispose de la résistance pour y faire face. C’est vraiment l’une de ses séries que l’on va lire car justement elle s’éloigne des poncifs du genre avec comme créneau de vous surprendre le plus possible, en se montrant expérimentale très souvent. 

Bref, c’était un bon gros coup de coeur de ma part, j’ai donc hâte de découvrir la suite ! d’autant que si tout va bien, comme il n’y aura que 3 tomes, nous aurons toute la série disponible cette année !

Verdict : à posséder !

À lire avant : le tome 1 publié l’année dernière !

A propos Sam 1929 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

8 Comments

  1. Je vais me laisser tenter par MoonShadow.

    Quant aux autres sorties :
    -Batman 1 : un incontournable
    -Vengeurs – état de siège : FONCEZ. Et le récit se lit de façon assez indépendante, contrairement à d’autres (Saga du phénix noir chez les X-men, Saga de Korvac chez les Vengeurs, Judas Contract chez les New Teen Titans)
    -Doom Patrol (par Morrison) T.2 : Là la série fait un gros bond en avant, donc je recommande VIVEMENT !

    • Houlà, une petite bourde … c’est « Batman – année 1 » qu’il faut lire au lieu de « Batman 1 »

  2. Pour revenir sur les sorties de la semaine dernière : en tant que néophyte complet d’American Vampire je me suis laissé tenter par la réédition d’Urban et c’est une vraie déception…
    Je ne parle pas de l’histoire, mais de l’édition en elle-même.

    La couverture est superbe, par contre le choix de trier les issues par ordre chronologique n’aide vraiment pas à rentrer dans l’histoire : on s’attend à une histoire de Snyder et on démarre par des back-ups et autres anthologies d’autres auteurs, et le « vrai » début n’arrive que très tard dans le tome directement avec l’issue … #19 !
    J’ai lâché l’affaire assez rapidement et je ne continuerai certainement pas.

    Je me demande d’où vient cette décision, si c’est fait en accord avec l’auteur ou si c’est un choix purement éditorial (auquel cas ce serait assez drôle que Snyder sorte un numéro qui se passe chronologiquement en plein milieu de ce nouveau tome 1, puisque de ce que j’ai compris la parution est toujours en cours).

    • Pour AV, comme il y une dimension historique, je peux comprendre que l’éditeur ait voulu aborder l’histoire de la sorte…Sauf que ce n’est pas comme cela que les auteurs ont conçus le bouquin. Il faut vraiment lire dans l’ordre de publication pour vraiment apprécier le bouquin. Je sais que si j’avais débuté la série comme proposé dans cette intégrale, j’aurais sans doute été comme toi et je n’aurais pas accroché.
      Je ne sais pas quelles relations tu as avec ton libraire, mais vois s’il ne veut pas t’échanger ce tome intégrale contre les deux premiers de l’édition normale.

      • Elle existe toujours la version standard ? Parce que sinon clairement je ne m’en fais pas pour qu’il me l’échange dans ce cas.
        Ça serait cool parce que j’étais hypé.

      • Oui, la version standard existe toujours. Ensuite il faut qu’il l’ait en stock.

  3. New Avengers me tente pas mal, avec tout le bien que j’en ai entendu notamment sur Comixity.
    Que faut-il lire de Avengers en parallèle?

    • Le run d’Hickman sur Avengers se décompose entre son travail sur le titre Avengers central, et la série New Avengers.
      Comme tu peux le voir le tome 1 de New Avengers de Hickman est sorti ce mois-ci en deluxe. Le tome 1 deluxe est sorti en deluxe l’année dernière.
      Tu peux aussi trouver ce run en format 100%. Il faut juste faire attention à ne pas confondre les runs et les formats. Le plus simple est de prendre le format deluxe car il n’y a qu’un tome de chaque série disponible pour l’instant de manière récente. Au final, il devrait y avoir 4 tomes d’Avengers deluxe et 3 tomes de New Avengers + ne pas oublier de prendre le deluxe sur l’event Infinity qui marque la fin de la première année du run de Hickman sur la franchise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.