Guide de lecture Comics VO : semaine du 12 février 2020

Edito : et c’est reparti pour une nouvelle semaine clairement dominée par Marvel cette fois. L’éditeur publie en effet en une fois, certains de ses plus gros titres, les séries Donny Cates, les meilleurs titres mutants et …Hulk. Mais ils ont aussi quelques nouvelles minis qui débutent et…comment dire…je me demande s’il y a vraiment un marché pour de tels titres. De son côté, DC continue avant tout de s’appuyer sur Batman et une ou deux autres franchises mais pas beaucoup plus. C’est plus calme du côté de l’indé cette fois, mais les semaines à venir seront plus intéressantes de ce côté. 

Sorties de la semaine : une grosse semaine en perspective tout de même, mais on notera la sortie avant tout de : 

  • plusieurs titres Batman chez DC et le début de la seconde saison du run de Morrison et Sharp sur Green Lantern ;
  • chez Marvel, ça bouge pas mal avec du Thor, du Hulk et du Venom et toujours plusieurs titres mutants !

Émissions de la semaine : au programme de cette semaine, deux émissions : 

  • mardi à partir de 21h sur Mixlr, le Comixity of the Future Past, qui reviendra sur l’actu geek de février 2000 ! tout y passe : comics Vo et VF, manga, série TV, ciné, musique, jeux-vidéos !
  • jeudi, toujours vers 21h, le Comixweekly qui traitera des sorties VO de la semaine, et de l’actu du moment !

BOOM STUDIOS 

ALIENATED #1

Prix : $3.99

Scénario : Simon Spurrier 

Dessin :  Chris Wildgoose

Sollicitation : Three teenagers, each an outcast in their own way, stumble upon an unearthly entity as it’s born. As they bond over this shared secret and the creature’s incredible abilities, it becomes clear to the teenagers that their cute little pet is a predator in the making—and it’s in need of prey. Guided by the best intentions at first, the teens’ decisions soon become corrupted by adolescent desires, small town jealousies, and internal rivalries, sending them into a catastrophic spiral of their own making.

Avis : on dirait que Boom va continuer gentiment sa série de titres à succès avec ce nouveau bouquin signé par le très bon, et souvent sous estimé, Simon Spurrier. Une bonne grosse histoire de monstre élevé par des ados dans une petite ville perdue…le potentiel est là pour du bon drame avec une touche de fantastique, avec toute la métaphore habituelle sur le passage de l’adolescence à l’âge adulte et toutes les difficultés rencontrées sur le chemin. C’est assez classique sur le fond…sauf que c’est écrit par Simon Spurrier et que l’auteur fait tout sauf du classique ! il est l’un des auteurs les plus innovants et inventifs de l’industrie des comics, donc il faut vraiment s’attendre à tout avec ce nouveau titre !

Verdict : Check it 

DC COMICS

BATMAN PENNYWORTH RIP #1

Prix : $4.99

Scénario : James Tynion IV, Peter J.Tomasi 

Dessin :  EDDY BARROWS, EBER FERREIRA 

Sollicitation :  Alfred Pennyworth served the Wayne family for decades—even through the tragic loss of Bruce Wayne’s parents. His death at the hands of Bane is the only event that could possibly compare to that fateful night in Crime Alley, and it leaves Bruce at a similar crossroads. If Alfred was the glue that held the Bat-Family together, how will Batman deal with that all falling apart? And if the Caped Crusader is to be truly alone, he might either hang that cape up once and for all…or double down and carry on with this vengeful quest forever. Batman: Pennyworth R.I.P. #1 celebrates the life of one of the most important people in the history of Gotham City, while also addressing questions about what’s next.

Avis : on se demandait un peu pourquoi la question de la disparition d’Alfred restait assez peu évoquée dans les titres Batman…ben la raison est simple, il était hors de question pour l’éditeur de ne pas exploiter un peu plus le filon Batman en profitant de l’occasion pour sortie un bon gros one shot plus cher qu’un épisode normal de la série Batman. Après tout pourquoi se priver, puisque l’on sait que cela va se vendre. 

Ce que j’espère cependant de cet épisode est assez clair néanmoins. Outre une exploration des conséquences de l’absence d’Alfred dans la vie de Bruce, je veux aussi voir l’impact sur le reste de la Bat-Family. Ce dernier était souvent celui qui permettait de maintenir les liens entre ses membres, après un nouvel accès de manipulation par Bruce…maintenant, cela peut devenir intéressant de voir comment les dynamiques vont évoluer. 

Ce n’est évidemment pas nouveau. On se souvient que ce n’est pas la première mort d’Alfred…et que dans les années 90, les auteurs avaient explorés l’impact de l’absence du personnage, qui avait décidé de démissionner, sur la psychée de Batman…et ce n’était pas joli à voir dans le sens où cela avait entraîné un isolement accru de Bruce au sein même de famille. 

Il y a donc quelque chose à développer ici, mais il faudra aussi essayer d’éviter de se répéter, car au final, ce n’est pas vraiment une idée nouvelle et…on sent qu’elle sera vite remise en cause avec la prochaine mise en oeuvre de la 5G. 

Verdict : Check it 

BATMANS GRAVE #5

Prix : $3.99

Scénario : Warren Ellis 

Dessin : Bryan Hitch 

Sollicitation : The Batman is summoned to Arkham Asylum, where he is presented with parts of a deadly puzzle he couldn’t see assembling all around him. And he may not make it out alive.

Avis : suite de la sympathique série Batman’s grave, et après 4 épisodes, nous voyons clairement que l’intention des auteurs est d’offrir aux lecteurs ce que nombre d’entre eux réclamaient depuis longtemps, à savoir un titre Batman avant tout centré sur des enquêtes, sans grosse menace de fin du monde qui vise à détruire Gotham tous les deux épisodes. C’est un changement apprécié dans une galaxie Batman très riche en séries. Dommage que les lecteurs qui disent vouloir ce genre de titres ne soient pas plus nombreux à répondre présents. 

Car malgré son équipe créative, Batman’s grave se vend bien moins que les séries régulières de la franchise et de manière générale moins que la plupart des titres de la Bat-Family. Vous me direz c’est une maxi série et le marché est saturé en séries Batman…mais tout de même. Sur le fond, nous débutons une nouvelle enquête dans ce numéro qui va amener Batman à Arkham et apparemment il ne va pas aimer le mystère qu’il va y trouver. Arkham reste un décor toujours fascinant et la perspective d’une enquête criminelle entre ses murs, avec pas mal d’action en plus, donne envie ! 

Verdict : Buy (si Grey, c’est un buy !)

GREEN LANTERN SEASON 2 #1

Prix : $4.99

Scénario : Grant Morrison 

Dessin : Liam Sharp 

Sollicitation : The team of writer Grant Morrison and artist Liam Sharp continue their bold new take on the Emerald Warrior in a wild 30-page second season opener!

In the wake of the Blackstar incursion, Hal Jordan and his fellow Lanterns must pick up the pieces from that cataclysmic conclusion. Among them is Jordan’s next critical mission: search for the next generation of cosmic immortals. Is the universe ready for…the Young Guardians?

Avis : après une première saison en 12 épisodes et une mini série en 5 épisodes faisant le lien entre les deux saisons de la série,  Morrison et Sharp lancent la suite…pour se faire arnaquer par DC ! alors que l’éditeur avait promis à Morrison qu’il aurait le droit de raconter son histoire jusqu’au bout (c’est à dire avec deux saisons de 12 épisodes) et malgré des décennies de collaboration où l’auteur écossais leur à donné de l’or en barre, l’éditeur a récemment annoncé aux deux auteurs que cette seconde saison serait raccourcie. 

Pourquoi ? parce qu’il y a un reboot en train d’être monté et que la version du titre produite par l’équipe ne sera clairement plus en phase avec la nouvelle continuité mise en place…Du coup, seconde saison réduite à 8 épisodes…Ou de quoi enrager ! pourquoi ne pas leur proposer de conclure leur run dans un gros graphic novel dans la ligne Black Label ? pourquoi refuser de faire quelque chose qui fonctionnerait ? 

Je dois dire que je n’apprécie guère la direction prise par DC ces derniers temps, les choix faits sont inquiétants et donnent vraiment l’impression que l’éditeur est désespéré de passer à autre chose, de nous pondre des numéros 1 partout pour faire comme au début du New 52…Ce qui m’exaspère avec cet éditeur c’est que j’ai de plus en plus l’impression que les leçons apprises sont oubliées de manière immédiate. 

La question n’est pas tant un problème de continuité ou d’âge des personnages mais de cohérence d’univers. Si vos séries ont du mal à se vendre, c’est uniquement pour cela messieurs/dames. Vos titres ne vendent pas alors qu’ils sont parmi les plus connus de la planète ? parce que les histoires racontées n’intéressent pas les lecteurs. Changer les équipes créatives et voyez ce qui prend et ne changez pas votre continuité tous les 10 ans parce que c’est plus facile…

Verdict : Buy

HARLEY QUINN & BIRDS OF PREY #1

Prix : $5.99

Scénario : Amanda Conner & Jimmy Palmiotti 

Dessin :Amanda Conner

Sollicitation : The creative team that transformed Harley Quinn forever returns to shake up her world once more—and this time, the gloves are off!

Harley Quinn has avoided Gotham City ever since she broke up with The Joker and found a home, and a kind of family, in Coney Island. But when she gets an offer she can’t refuse, she has no choice but to slip back into the city as quietly as she can, hoping to be gone before anyone—especially her ex—learns she’s been there. But for Harley, “as quietly as she can” is plenty loud…and before she can say “Holee bounty hunters, Batman,” The Joker’s sicced every super-villain in the city on her pretty ombré head—and the only team tough enough (or crazy enough) to come to her defense is the Birds of Prey!

The foul-mouthed, no-holds-barred sequel to one of DC’s raciest runs is here! Get on board early, before we come to our senses!

Avis : lancement cette semaine, d’une petite mini série en 4 épisodes pour surfer sur la sortie du film Harley Quinn (avec les Birds of Prey en guest) au ciné. Pour l’occasion, DC ramène Jimmy Palmiotti et Amanda Conner qui avaient gérés la série Harley Quinn durant la plus grande partie de la décennie 2000, offrant à l’éditeur l’un de ces plus gros succès commerciaux de la décennie. Je ne sais pas trop quelle version ils veulent offrir ici, j’ai comme l’impression que cela joue beaucoup le rapprochement avec la version ciné…mouais, …À réserver aux fans de Harley, car je doute que nous ayons ici la vraie version des Birds of Prey. 

Verdict : Check it 

IMAGE COMICS

TARTARUS #1 

Prix : $5.99

Scénario :JOHNNIE CHRISTMAS

Dessin : JACK T. COLE 

Sollicitation : A new adventure series with all the sci-fi drama of Breaking Bad set in Mos Eisley ! Promising young cadet Tilde is framed for crimes against the empire after discovering her mother was the ruthless warlord of the deadly colony Tartarus, a vital player in the galactic war. Now, Tilde’s only way home may be to reclaim her mother’s dark crown.#1 New York Times bestseller JOHNNIE CHRISTMAS (Alien 3) and artistic phenom JACK T. COLE (The Unsound) kick off this ongoing series with 44 big pages of story!

Avis : nouvelle série de SF annoncée cette semaine chez Image. Un début d’année plus riche en nouvelles séries pour l’éditeur mais même si elles ont l’air sympathiques, aucune n’enflamme mon intérêt comme celles annoncées par Boom. J’ai comme l’impression que cette dernière maison est plus en phase avec les attentes du marché indé en ce moment. Elle a les bons auteurs avec les bons projets au bon moment. Et ce qui manque à Image en ce moment c’est un peu ça. Je sais que nombre de leurs séries phares vont revenir cette année, dont Saga, mais je pense que ce dont Image a besoin c’est un vrai NOUVEAU succès. Et quelque chose de durable, qui montre qu’ils peuvent recommencer à déceler des talents ou attirer des gros noms sur des nouveaux titres. Je sais que nous avons le Undiscovered Country de Snyder et Soule, sorti récemment. Mais passé le premier épisode, je n’ai pas vu grand monde continuer à en parler. Nous verrons bien si ce nouveau titre enflammera les lecteurs. 

Verdict : Check it 

MARVEL COMICS

GWEN STACY #1

Prix : $4.99

Scénario : Christos Gage 

Dessin : Todd Nauck 

Sollicitation : The First of Gwen Stacy’s AMAZING Adventures!

Gwen and Peter may not have met until AMAZING SPIDER-MAN #31, but that doesn’t mean Gwen’s life began on that page. Learn the never-before told origin of Gwen Stacy, top of her class, daughter of the Police Captain and, as her friend Harry Osborn calls her, “The Beauty Queen of Standard High.” But she’s way more that you even know! Gwen’s got a science brain, a nose for trouble and a no-quit attitude that always gets her in trouble. In the early Marvel Universe, that’s a recipe for disaster. Don’t miss Gwen, Captain Stacy, Harry and Norman Osborn, Crimemaster, Wilson Fisk, Jean DeWolff, Yuri Wantanabe and even Spider-Man!

Avis : tiens ! on dirait que le staff édito des titres Spider-Man continue d’exploiter toujours plus le cast du personnage pour lancer de nouvelles séries. Et après Mary Jane qui a droit à sa propre série régulière (mini transformée en régulière, avant d’être annulée j’en suis sûr aux alentours de l’épisode 12/15), c’est au tour de Gwen Stacy d’avoir droit à sa propre mini ! et cette fois, on parle bien de la Gwen historique, non de Spider-Gwen. 

Non, Marvel ne la ressuscite pas, quoique il doit bien y avoir 2 ou 3 clones qui traînent dans un coin de l’univers actuel…ohhh allez, je suis sûr que l’on peut en trouver….en fait, l’éditeur revient dans le passé avant que Gwen ne rencontre Peter pour nous dire, en fait, elle a eu des aventures bien avant ! wow…une femme qui a une vie avant de rencontrer le grand amour ? c’est incroyable !

Au delà de mon cynisme personnel…je dois dire que le truc m’attire assez ! oui, je sais je suis une contradiction vivante. En fait, pour plusieurs raisons. La première, c’est la présence de Gage au scénario, ou l’un des scénaristes les plus sous estimés tant par Marvel et les lecteurs, qui a tendance à hériter avant tout de jobs de co-scénaristes, en général avec Slott, soit de projets qui ne vont pas durer longtemps comme celui-ci. 

Il fait partie de ces auteurs qui attendent LE projet, celui qui va vraiment les révéler aux lecteurs comme un bon auteur à suivre. La seconde raison, c’est que l’on a commencé à voir des images des prochains épisodes et j’ai l’impression que l’auteur va s’amuser à confronter Gwen aux débuts de l’univers Marvel. Je ne dis pas que cela va être une sorte de prequel à l’apparition du personnage dans Marvels, mais une bonne occasion de montrer cet univers aux travers de ses yeux. 

Enfin…il y a des couvertures de Adam Hugues, et je suis très faible quand il y a du Hugues impliqué dans l’affaire !

Verdict : Check it 

IMMORTAL HULK #31

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Joe Bennett 

Sollicitation : There’s a new monster in town. He’s cuddly. He’s lovable. He’s down with the kids. And he’s available for your corporate retreat. Yes, there was another Hulk, once – the one who made all those nasty threats to end the world. But who needs him? THE LIVING HULK is here. And he’s going to save us all – or your money back.

Avis : j’hésite à aborder le contenu de cet épisode, car au fond, je n’ai pas grand chose à dire. Après quelques épisodes assez en dessous, j’ai senti que les deux derniers épisodes commençaient à être plus solide, plus entraînant…plus tourné vers Hulk en fait, avec quelques petites sous intrigues sympas. Ici nous voyons que les plans de la Roxxon contre Hulk commencent à porter leurs fruits. 

D’abord détruire l’image qu’il s’est construit, puis proposer un substitut acceptable et surtout commercialisable. Il y a du potentiel, mais il faut espérer que cela aura plus de punch que ce que nous avons lu ces derniers mois. Cela me rassure tout de même que nous arrivions au terme de cette intrigue. En effet, contrairement à mon habitude, je suis allé vérifier les sollicitations des prochains mois et apparemment on en finira dans l’épisode 33 (qui sera aussi l’épisode 750…)

Ce qui montre la lassitude que je ressens pour ce titre. Les précédents fils rouges développés par Ewing jusque là s’étaient étirés sur presque 12 épisodes chacun (the one below all puis la Shadow base) et cela ne m’avait pas dérangé. Et là ? moins de 6 épisodes sur la Roxxon et j’ai vraiment envie que l’on passe à autre chose. 

Verdict : Check it 

NEBULA #1

Prix : $3.99

Scénario :Vita Ayala

Dessin :Claire Roe

Sollicitation : Nebula has grown under the shadows of Thanos and Gamora, but no longer! With her eyes set on a top-secret device, Nebula has big plans for her future—and she’s not about to let anyone get in her way! But her goal may end up costing her more than she’s willing to pay after a showdown with one of the cosmos most feared bounty hunters….Don’t miss out on this cosmically critical series launch from rising stars, Vita Ayala (PRISONER X) and Claire Roe (FEARLESS)!

Avis : je ne vais pas trop m’étendre sur cette nouvelle mini série consacrée à Nebula. Même avant sa mise en avant dans les films, le personnage ne m’intéressait guère et là on voit clairement que Marvel a décidé d’adopter définitivement la version cinéma alors que la version originale comics n’a jamais ressemblé à cela. À réserver dès lors aux fans du personnage, car il doit y en avoir, bien que l’équipe créative ne m’inspire personnellement guère. Mais bon, on est jamais à l’abris d’une bonne surprise.

Verdict : Check it

THOR #3

Prix : $3.99

Scénario :Donny Cates 

Dessin : Nic Klein 

Sollicitation : THE BATTLE OF TWO STORMS!

It’s Mjolnir versus Stormbreaker as Thor’s old ally Beta Ray Bill makes a thunderous entrance! But what has put the two friends at odds — and can the King of Asgard convince the Korbinite to let him continue his bloody mission to save all that is?

Avis : Donny Cates l’avait promis, nous allions revoir rapidement Beta Ray Bill dans Thor. Et le voilà dès l’épisode 3 dans un nouveau combat qui s’annonce épique contre un Thor boosté au pouvoir cosmique ! Ce n’est guère étonnant de revoir le personnage, car Cates ne s’est pas caché d’être un énorme fan, amenant le personnage d’abord dans sa mini série Death of the inhumans puis dans son run sur les Guardians of the Galaxy. Avec quelques idées assez marrantes, alors qu’il mettait en scène un Bill plus …usé. 

On est loin des représentations passées. Mais en même temps, le pauvre Bill a été largement mis de côté au cours de la dernière décennie voire au delà. En effet, Jason Aaron l’a peu utilisé, ne le faisant apparaître que dans la mini série Thor : unworthy puis brièvement dans War of Realms. Mais rien de plus, son travail se concentrant vraiment sur Thor. Est-ce que cela annonce une présence plus importante et pérenne dans le bouquin  ? nous verrons bien. Mais cela serait appréciable. 

Verdict : Buy

VENOM #23

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Mark Bagley 

Sollicitation : VENOM ISLAND COMES ALIVE! They say there’s no rest for the wicked, and few creatures in the Marvel Universe are as wicked as CARNAGE. Face front, readers — the seeds of next year’s VENOM event are already beginning to grow…

Avis : suite de l’arc en cours dans Venom, suite directe de Absolute Carnage. On pensait en avoir fini avec le symbiote cinglé, et bien non…nous n’en avons finis qu’avec une partie de lui, la plus dangereuse reste bien active avec toujours pour objectif de buter son “papa”. Du coup, les auteurs nous la jouent chasse à l’homme dans cet arc. Séparé de son symbiote, Eddie Brock doit faire face a Carnage seul. Et comme nous avons pu le voir dans le dernier épisode, le monsieur a de l’astuce et sait comment traiter un symbiote récalcitrant qui veut lui faire la peau. 

L’arc pour l’instant est très dynamique, permet à la série de bien rebondir  après Absolute Carnage et ainsi éviter d’installer un temps mort après cet event, ce qui a tendance à souvent arriver dans les séries qui ont générées une grosse histoire. On sent que Cates en a encore largement sous le coude et qu’il n’est pas prêt de ralentir, d’autant plus qu’il a déjà disposé ici ou là plusieurs sous intrigues vraiment riches en potentiel notamment autour du fils d’Eddie. 

Verdict : Buy

X-FORCE #7 

Prix : $3.99

Scénario : Benjamin Percy 

Dessin : Joshua Cassara 

Sollicitation : MISS FORTUNE STRIKES!

Domino’s luck seems to be changing… Can she find the source of her misfortune before it costs lives all over the world? And has Colossus healed enough to help her… or even himself?

Avis : ohhhh Benjamin Percy sait décidément parler à mon coeur de fan. Depuis son lancement le titre X-Force s’est imposé avec le X-Men de Hickman comme mon titre préféré de la franchise, et voilà qu’il nous propose un épisode spécial dédié à Domino avec une promesse d’apparition de Colossus. 

Dans le premier cas, je suis ravi que Domino soit mise en avant. Je suis devenu fan de la jeune demoiselle depuis le run de Gail Simone sur la courte série régulière qui lui a été consacré (que je recommande au passage) et je suis ravi qu’elle soit plus exposée. Même si …Percy l’a quelque peu maltraitée. Et par là j’entends torturée comme jamais ! de fait, elle va porter longtemps les traces des tourments qui lui ont été imposés. 

Comme Colossus d’ailleurs. On ne l’a vu que brièvement dans un épisode précédent, gravement blessé. Va-t-il retrouver la forme et Domino par la même occasion, sachant que les deux partagent une histoire passée riche…et pleine de potentiel ! j’avais adoré leur courte idylle dans Cable & X-Force et j’avais été déçu de voir cela balancer par la fenêtre à la première occasion. 

Je ne dis pas que Percy va le ramener…Mais ce serait sympa que cela soit au moins mentionné. 

Verdict : Buy

X-MEN #6

Prix : $3.99

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin :MATTEO BUFFAGNI 

Sollicitation : Mystique goes to extraordinary lengths to get what she wants…

Avis : ahhhhh, sniff, je vais pleurer, un autre épisode de X-Men, à peine quelques semaines après le précédent. Après plusieurs problèmes de délais, on dirait que les choses commencent à rentrer dans l’ordre pour le titre phare de la franchise. Et cette fois l’auteur va s’intéresser à un cas problématique pour le nouveau statut quo des mutants : Mystique. 

Membre du nouveau conseil dirigeant de Krakoa, l’ancienne ennemie des X-Men dispose de ses propres objectifs. Elle n’a en effet décidée d’aider Xavier et les X-Men qu’en échange de quelque chose de précis…Or nous avons appris que ce quelque chose menaçait l’avenir des mutants sur Krakoa…ou du moins certaines personnes. 

Je ne peux pas en dire plus, car cela spoilerait l’une des révélations importantes de House of X et Powers of X, mais clairement Hickman va toucher ce sujet ici. Et j’ai hâte de voir comment cela va aboutir. On sait que Hickman n’a peur des choix difficiles…et d’amener des développements imprévus. 

Verdict : Buy

A propos Sam 1954 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.