Guide de lecture Comics VF: semaine du 26 février 2020

Edito : et nous arrivons à la fin du mois ! dernier semaine et félicitations à nous tous d’avoir survécu au déluge de sorties qui se sont abattues sur nous au cours des dernières semaines. Mais je vous rassure : cela sera encore pire dans les mois à venir ! ohhhh oui, et je sais que vous arrivez tous à court d’organes à vendre, mais n’oubliez pas : vous avez tous des proches avec des organes sains dont ils n’ont pas vraiment l’usage ! et je suis sûr qu’ils apprécieraient tous de “contribuer”à la cause. Après tout, vous pouvez aussi leur donner accès à vos étagères…de manière limitée et sous surveillance. Faut pas abuser non plus. 

L’info de la semaine : la semaine dernière fut riche en annonces de la part d’Urban qui a présenté son planning de sorties pour le mois de mai prochain ! et nous avons quelques belles choses en perspective. Le mois va être sacrément chargé et de mon côté, je retiendrai avant tout : 

  • la sortie du Harleen de Stjepan Sejic, où l’une des mes sorties préférées de 2019 !
  • la confirmation de la sortie de Green Arrow Longbow Hunters de Mike Grell ! 
  • la suite du Green Lantern de Morrison et Sharp !
  • la fin du run de Snyder sur la Justice League !
  • pas mal de Wonder Woman pour fêter ses 80 ans !
  • du Warren Ellis avec la suite de Trees et un de ses derniers travaux, Cemetery Beach !

Sorties de la semaine : les sorties importantes de la semaine sont avant tout chez Urban Comics : 

  • la fin de Black Science et la sortie de la mini série Dceased !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme cette semaine : 

  • jeudi à partir de 21h comme chaque semaine, le Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO et actus de la semaine ! 
  • vendredi toujours à partir de 21H, le Comixity qui reviendra sur les nombreuses sorties VF du mois de février !

DELCOURT COMICS

UNE CASE EN PLUS – Conseils éclairants d’une bipolaire assumée

Date de sortie : 26 février 2020

Prix : 16.95€/200 pages 

Scénario : Ellen Forney

Dessin : Ellen Forney

Sollicitation : Ellen Forney est une autrice américaine underground multiprimée et connue entre autre pour écrire dans le prestigieux New York Times. Une case en plus est un complément de lecture astucieux qui fait suite à Une case en moins .

Avec Une case en moins   Ellen Forney aborde la découverte du diagnostic de son trouble bipolaire chronique et les solutions qu’elle met en place pour en sortir, le tout avec humour et second degré. Dans Une case en plus   elle explique, avec ce même ton décalé, comment stabiliser son état malgré le changement drastique de son traitement. Au programme sommeil, entourage, écoute, nourriture saine et beaucoup de dessins…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie, même si le sujet est intéressant et assez original, du moins sur la scène comics. 

Verdict : pour ceux que cela tente. 

À lire avant : rien 

KOMICS INITIATIVE 

CALIBAN 

Date de sortie : 28 février 2020

Prix : 18€/208 pages 

Scénario : Garth Ennis 

Dessin : Facundo Percio 

Sollicitation : Le Caliban, un vaisseau spatial d’exploration minière, voyage à travers l’hyper-espace, en quête de minerais précieux à fournir à une Terre appauvrie, polluée et distante. A son bord, des centaines d’hommes et de femmes, pour la plupart plongés dans un profond sommeil. Seuls quelques membres d’équipages sont encore éveillés, chargés de mener le vaisseau et sa précieuse cargaison à bon port. Le réglement de la compagnie est clair : au fin fond de l’espace, en cas de problème, personne ne viendra à leur secours. Une collison improbable et cataclysmique vient mettre cet adage à l’épreuve. Désormais comme fusionné avec un étrange astronef non-identifié, le Caliban ne répond plus. La seule chance de survivre consiste alors à explorer l’autre bâtiment en espérant y trouver un moyen de repartir vers la civilisation. Mais au milieu des innombrables dédales parcourant le mystérieux vaisseau réside une menace plus sournoise, plus vicieuse et plus terrifiante que les hommes et les femmes du Caliban n’auraient jamais imaginé trouver.

Avis : deux titres komics initiative annoncés cette semaine produits par Garth Ennis. À noter que je ne suis pas certain des dates effectives de sorties, donc je préfère préciser que je signale ces sorties sous réserves. Au delà, très bon choix de l’éditeur de publier ces titres. Bien évidemment, je suis partial, après tout c’est du Garth Ennis, donc je suis forcément intéressé à la base.

Avec ce premier titre, Caliban, l’auteur touche à deux genres qui lui plaisent, la SF et l’horreur. C’est assez graphique, autant vous prévenir ! je n’ai que quelque souvenirs des premiers épisodes que j’avais lu en VO au moment de leur sortie, mais c’était assez efficace. Mais comme souvent avec cet auteur, il faut voir le produit fini pour vraiment se prononcer ! en tout cas, nous avons là la totalité de la mini série qui doit compter entre 8 et 9 épisodes. 

Verdict : à tester

À lire avant : rien 

ROVER RED CHARLIE 

Date de sortie : 26 février 2020

Prix : 18€/200 pages 

Scénario : Garth Ennis 

Dessin : Michael Dipascale 

Sollicitation : Mon nom est Charlie, et je suis un chien, tout comme mes deux amis Red et Rover. Il s’est passé quelque chose, avec nos maîtres. Nous ne savons pas quoi, ni pour quelle raison. Mais ils ont commencé à s’attaquer entre eux. Il se sont frappés et frappés, encore et encore, jusqu’à ce qu’ils soient tous morts. Nous ne pouvons plus compter que sur nous-mêmes. Plus personne pour nous nourrir, plus personne pour s’occuper de nous et plus personne pour nous promener. C’est le monde de nos maîtres, mais les maîtres ne sont plus là et nous ne savons pas comment le faire fonctionner. A nous de nous débrouiller maintenant. Et Rover parle d’une drôle de façon, Red n’est pas très futé. Et j’ai tout le temps peur.

Avis : autre mini série que je suis ravi de voir débarquer cette semaine ! annoncé il y a des années chez un autre éditeur (je ne sais plus lequel, était-ce Panini ou un autre ?), la publication du titre avait finalement été annulée sans autre forme de procès. Concernant le contenu…vous avez suivi Crossed ? et bien Garth Ennis se pose ici une question assez saugrenue, que se passerait-il si les humains commençaient à s’entretuer et que les animaux se retrouvaient libres ? 

On suit ainsi 3 chiens qui vont traverser l’Amérique pour trouver un refuge sécurisé, un endroit où peut être les humains n’ont pas perdus la boule…et c’est très très bien. Oui, je sais c’est surprenant. Mais Garth Ennis, désabusé comme on le sait des humains en général, tisse un récit très sympathique, où les animaux redécouvrent un monde sans les humains qui ne s’en porte pas plus mal en fait ! 

Oh, il y aura bien une grosse confrontation et des dangers en cours de route, parce que certains animaux sont aussi des trous du cul (souvent par la faute des humains). Mais ce qui intéresse avant tout Ennis dans cette petite mini série, c’est la relation entre ces trois chiens de issus de milieux complètement différents. On s’attache très vite aux personnages et on tremble quand ils leur arrive quelque chose. Une mini série très sympathique que je recommande et qui sait allier les deux faces de Ennis, d’un côté l’ado qui aime les blagues scato et l’autre celui qui sait produire des récits très humains…même avec des animaux !

Verdict : à lire 

À lire avant : rien 

SNORGLEUX COMICS

ANIMOSITY TOME 4

Date de sortie : 28 février 2020

Prix : 17.50€ /120 pages 

Scénario : Marguerite Bennett 

Dessin : Rafael Delatorre 

Sollicitation : Le périple de Jesse et Sandor se poursuit et ce ne sont pas les embûches qui manquent. Séparée du reste du groupe, Jesse est retenue à la cité Fortifiée où la Directrice s’organise pour faire face à l’Éveil des animaux, coûte que coûte. Et pour cela elle aura bien besoin de toutes les jeunes filles qu’elle pourra trouver… à moins que ses plans ne soient contrariés par Sandor et ses compères qui ne comptent pas se laisser faire…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant : les premiers tomes.  

URBAN COMICS

BLACK SCIENCE TOME 9

Date de sortie : 28 février 2020

Prix : 15.50€/168 pages 

Episodes : BLACK SCIENCE #39-43

Scénario : Rick Remender 

Dessin : Matteo Scalera

Sollicitation : Grant et Sara se sont retrouvés et sont partis à la recherche de leurs enfants, Pia et Nate, dans toutes les dimensions et leurs versions alternatives ont fait de même. Seulement, s’ils ne renoncent pas tous à cette quête, le multivers risque de s’effondrer. Alors qu’ils avaient atteint la dimension originelle, le coeur de l’Oignon, et abandonné tout espoir de les retrouver, leurs enfants refont surface en les téléportant dans leur vaisseau. Peut-être est-ce bientôt la fin du cauchemar pour la famille McKay ?

Avis : à peine quelques semaines après la sortie du dernier épisode en VO, la conclusion de Black Science débarque en VF. On saluera donc d’abord le boulot de Urban qui nous propose cette fin de manière si rapprochée par rapport aux USA. Ensuite, on notera que c’est une fin un peu particulière, car Black Science est le premier titre que Remender a lancé suite à son départ de chez Marvel vers 2015. C’est ce qui a lancé son petit coin de production indés chez Image et si il a ralenti l’allure en 2019, il aura réussi en quelques années a sortir un nombre impressionnant de bouquins en relativement peu de temps. 

Ce qui est d’autant plus remarquable à une époque où nous voyons le nombre de séries augmenter sans être jamais vraiment sûrs que l’on verra la suite desdites séries sortir un jour. Ensuite, au vu du nombre de titres publiés par Remender, il est bien évident que nous avons tous nos petits chouchous. Ainsi personnellement je penche plus du côté de Low et Deadly Class. Mais on ne peut nier qu’il a su maintenir la qualité jusqu’au bout et je lui fait entièrement confiance, ainsi qu’à Matteo Scalera, pour nous proposer une conclusion satisfaisante. 

Pas forcément celle que l’on souhaiterait, mais celle que le récit et les personnages méritent. D’autant plus qu’en général, Rick Remender sait soigner ses conclusions…

Verdict : à posséder

À lire avant : toute la série !

DC SUPERHERO GIRLS METROPOLIS HIGH 

Date de sortie : 28 février 2020

Prix : 10€/144 pages 

Episodes : Super Hero Girls: At Metropolis High

Scénario : Amy Wolfram 

Dessin : Yancey Labat 

Sollicitation : À force de combattre les plus dangereux vilains de Metropolis, Batgirl, Wonder Woman, Supergirl, Green Lantern, Bumblebee et Zatanna en oublieraient presque que les bancs de l’école les attendent aussi chaque jour.

Constamment en retard, la fine équipe est condamnée par M. Chapin le proviseur, à suivre une activité parascolaire pendant toute une semaine sous peine d’être expulsées. Manque de chance, aucune ne parvient à accomplir cette épreuve…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : je dirais que cela peut se lire de manière indépendante. 

DCEASED

Date de sortie : 28 février 2020

Prix : 22.50€/240 pages ou 25€ selon la couverture

Episodes : DCeased #1-6, DCeased: A Good Day To Die #1

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Trevor Hairsine 

Sollicitation : Darkseid a de nombreuses fois tenté de conquérir la Terre et de réduire à néant les super-héros qui la défendent.

Mais aujourd’hui, il y est parvenu. Lors d’un combat contre la Ligue de Justice, le seigneur d’Apokolyps a déchaîné toute la puissance de l’équation d’anti-vie, faisant ainsi du monde un enfer habité d’individus contaminés et hystériques qui se dévorent les uns les autres. Et face au chaos planétaire de l’anti-vie, les héros sont aussi vulnérables que désemparés.

Avis : publication en 4 éditions différentes cette semaine de la mini série Dceased qui a explosé les chiffres de ventes aux USA l’année dernière. 4 éditions et deux prix différents. Ainsi la version Superman est à 22.5€, tandis que les autres sont à 25€. La différence ? aucune de notable, puisque le nombre de pages est exactement le même, donc je suppose que les 2.5€ supplémentaires ne sont là que pour le plaisir d’avoir le Joker, Batman ou Wonder Woman en version zombifiée…

Au delà du gadget publicitaire des couvertures variantes, puisque maintenant même les recueils vont en avoir…que vaut concrètement cette mini qui en apparence ne fait que nous présenter la version DC des Marvel Zombies, 10 ans plus tard, alors que la mode zombie s’est calmée depuis bien longtemps maintenant…Pourtant, comme je l’ai dit …le truc a marché du tonnerre aux USA, devenant le temps de sa publication la meilleure vente DC et de loin. 

À mon sens, ce qui a attiré l’attention du grand public sur le projet est la campagne marketing menée par l’éditeur, qui pour une fois a été particulièrement maligne, à coup de couverture “virale” singeant des affiches de grand films. Ensuite, on ne peut nier que le contenu et le fond ont fait le reste du boulot. L’éditeur n’a en effet pas nommé un second couteau au scénario. Après Injustice, Tom Taylor retrouve ici un autre univers de poche où on lui laisse les coudées franches pour faire souffrir les super-héros …

Le fait que l’on soit dans un univers distinct permet en effet à l’auteur de bien se lâcher et de faire des choses aux principaux personnages de cet univers qui ne seraient pas permises dans l’univers central de DC (s’il existe encore une telle chose). De fait, si l’on s’en tient au bouquin lui-même, il faut bien avouer que le scénario est très efficace, avec pas mal de twists et de manière étonnante de moments assez émouvants, alors que les personnages voient l’univers s’effondrer autour d’eux. 

On voit que Taylor connaît et maîtrise parfaitement l’univers DC et on rêve du jour où l’éditeur refera surface et aura la bonne idée de lui donner une série régulière d’importance, en particulier Superman…Et non, la Suicide Squad qu’il vient de reprendre aux USA ne compte pas…

Au final, on a donc une mini série auto-contenue qui ne nécessite aucune connaissance particulière sur l’univers DC avec une vraie fin, au scénario réussi même si un retour dans cet univers est tout à fait possible et spoiler…une seconde mini est déjà en cours de publication aux USA. Niveau dessin, quand Hairsine est seul, cela passe assez bien. Malheureusement, il se fait aider ici ou là, notamment dans le premier épisode et la différence de style pique les yeux. 

Verdict : À lire 

À lire avant : rien – auto contenu. 

THE WEATHERMAN TOME 1

Date de sortie : 28 février 2020

Prix : 10€/200 pages 

Episodes : The Weatherman #1-6

Scénario : Jody Leheup

Dessin : Nathan Fox 

Sollicitation : Nathan Bright avait tout pour lui : une superbe petite amie, un chien attachant et le poste le plus en vue de Mars : celui de présentateur météo.

Son quotidien va cependant prendre un tour inédit lorsqu’on l’accuse d’être à l’origine de l’attaque terroriste qui raya 8 milliards d’individus de la surface de la Terre et obligea le reste de l’humanité à migrer sur la planète rouge. Mais est-il vraiment coupable de ce crime ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Ahhh, que j’aime voir Urban continuer de publier des tomes à 10€, même pour des titres qui à priori ne me tente pas, cela donne au moins envie de lui donner sa chance. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – 1er tome !

VESTRON COMICS

EVIL DEAD 2 TOME 3 – LE REGNE DES OMBRES

Date de sortie : 27 février 2020

Prix : 12.95€/88 pages 

Episodes : 

Scénario : 

Dessin : 

Sollicitation : Le bout du rouleau…

Ash et Annie doivent empêcher les entités obscures de déferler sur le monde des vivants.

Dernière partie de la série et fin de la route pour les deadites… jusqu’aux prochaines galères !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans d’Evil Dead

À lire avant : les premiers tomes et je dirais les films également

A propos Sam 1932 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Salut !
    Je viens de lire le premier TP de The Weatherman. Excellent ! Un zeste de bonne SF, un poil d’humour déjanté, une grosse poignée d’action agrémentent ce thriller trépidant ! Les dessins hyper dynamiques bien qu’un peu fouillis sont également bien agréables ! A 10€, n’hésitez pas !
    Au passage, Jody Leheup est le scénariste de l’incroyable Shirteless bear-fighter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.