Guide de lecture Comics VO : semaine du 26 février 2020

Edito : et nous achevons le mois de février avec une belle semaine de sorties comics. Après un petit mois de janvier, le mois de février ne s’est guère montré plus dynamique au final malheureusement. Si bien qu’on ne peut nier que ce début d’année 2020 est assez tristounet…Mais les choses sont clairement appelées à évoluer dans les mois à venir, surtout au regard des informations qui sont tombées la semaine dernière. 

Info de la semaine : après plusieurs semaines assez calmes côté actu, les choses se sont précipitées vendredi dernier lorsqu’une bombe est tombée sur le milieu des comics: le départ de Dan Didio de DC après 20 ans à diverses positions très élevées de la maison d’édition. Nous en avons fait un spécial, vers lequel je vous renvoie pour écouter nos réactions détaillées à cette nouvelle. Mais il est clair que cela remet en cause beaucoup de choses. 

Didio était le principal promoteur du prochain reboot de l’éditeur, et des précédents, qui se retrouve du coup perdu au milieu du guet sans véritable tête pensante (ou trop de têtes en fait…). Les prochaines semaines vont être intéressantes à suivre pour voir comment DC va rebondir. Une réorganisation semble en tout cas inévitable et l’application d’une nouvelle vision à la tête de la maison. Bonne ou mauvaise chose ? seul l’avenir le dira.

En tout cas il devenait clair que DC avait besoin depuis un moment d’une nouvelle impulsion, peut être est-ce l’électrochoc qui était nécessaire ? 

Sorties de la semaine : beaucoup de choses intéressantes en cette fin de mois : 

  • chez DC, la suite de Basketful of Heads de Joe Hill et la suite de Hell Arisen !
  • chez Marvel, c’est la fête aux mutants entre la suite du run de Hickman sur X-Men, le lancement de Giant Size X-Men…toujours par Hickman, et la suite de X-Men Fantastic Four ! et on n’oubliera pas la suite de Punisher Soviet par Garth Ennis !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme cette semaine : 

  • jeudi à partir de 21h comme chaque semaine, le Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO et actus de la semaine ! 
  • vendredi toujours à partir de 21H, le Comixity qui reviendra sur les nombreuses sorties VF du mois de février !

DC COMICS

BASKETFUL OF HEADS #5

Prix : $3.99

Scénario : Joe Hill 

Dessin : Leomacs

Sollicitation : June Branch is the prisoner of a desperate and violent man who wants information. But who’s really interrogating who here? June’s wits are sharp, but the occult Viking axe she has stashed nearby is even sharper… if only she can talk her way out of the cell she’s in and get it back in her hands!

Avis : suite attendue de la série de Joe Hill qui voit le personnage principal mise en grande difficulté alors que les personnages qui l’entourent commencent à montrer leurs vrais visages. En fait, on se rend  compte vraiment que tous les personnages qu’elle rencontre sont des pourris en réalité ! et l’on peut se demander : est-ce naturel ? ou la hache est -elle responsable ? révèle-t-elle le vrai visage des gens ? 

Beaucoup de questions encore à résoudre, alors que nous arrivons aux ¾ de cette mini série en 7 épisodes et l’on peut s’attendre à ce que les réponses commencent à tomber, ainsi que les révélations. Bien que je pense que le sort du petit ami de l’héroïne ne sera traité que dans le dernier épisode pour amener l’ensemble au paroxysme en termes de dramaturgie. 

Bref, je continue d’adorer ce titre, que ce soit le boulot de Joe Hill au scénario, ou le boulot de Leomacs au dessin. Si le bilan sur les autres titres publiés par le sous label de l’auteur est assez mitigé, les titres qu’il écrit lui-même sont très réussis. Je pense que j’adhère vraiment à son style d’écriture…ce qui me fait penser que je devrais vraiment m’intéresser à ses romans en fait …

Verdict : Buy

BATMAN SUPERMAN #7

Prix : $3.99

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : Nick Derington and Dave McCaig

Sollicitation : In the aftermath of “The Infected,” Batman and Superman create new measures to prevent hidden and dangerous super-villain plots in the future. Using new technology to track villains throughout the DC Universe, the Dark Knight and the Man of Steel are startled to discover that General Zod has returned to Earth—and that his new target is…Ra’s al Ghul! What is Zod’s plan, and what does it have to do with the destroyed bottle city of Kandor? Find out in the first chapter of a two-part epic featuring the work of artist Nick Derington! 

Avis : début d’un nouvel arc  avec ce 7e épisode ! après un premier arc assez réussi à lire dans le cadre des différents événements mis en place avec Scott Snyder et James Tynion IV dans le cadre de Year of the vilain, avec notamment la mise en place de l’équipe aux ordres du Batman Who Laughs, Williamson entame ici une nouvelle intrigue qui va opposer les personnages titulaires de la série à leurs plus grands ennemis. 

Et si l’épisode 6 était une vaste blague, illustration parfaite du “je gagne du temps avant de commencer l’arc suivant”, la dernière page qui annonçait cette rencontre Zod / Ra’s Al Ghul…avait sacrément de la gueule. De fait, de mémoire, je ne crois pas les avoir jamais vu alliés auparavant (je peux me tromper). En effet, les deux personnages malgré le fait qu’ils aient été sur utilisés par DC au cours des années passées, conservent tous les deux une aura particulière. 

Il faut donc juste souhaiter que Williamson ait vraiment une intrigue à la hauteur, car c’est un combo qui peut faire des étincelles. Un peu d’ambition ne ferait pas de mal …On notera au passage que c’est l’artiste Nick Derington, vu récemment sur le Batman universe de Bendis, qui remplace le temps de cet arc le très bon David Marquez. Nous avons tout de même là une bonne équipe créative !

Verdict : Buy

JUSTICE LEAGUE DARK #20

Prix : $3.99

Scénario : RAM V & James Tynion IV 

Dessin : Kyle Hotz 

Sollicitation : The Floronic Man’s unintended rise to power has thrown The Parliaments of Life into chaos. Even though the villain lies deep in the cells of the Hall of Justice, life itself is being warped by his reach! With Swamp Thing gone, the Justice League Dark must join forces with some of the most powerful avatars, like Animal Man, to help set things right. But the magical team’s troubles are just beginning, as an old evil from a familiar swamp casts its shadow over them all, waiting for the perfect time to strike! 

Avis : un épisode important puisqu’il marque la véritable reprise du titre par le nouveau scénariste Ram V. Si Tynion IV reste crédité, je pense que c’est uniquement parce que d’une part, cela va éviter de faire fuir les lecteurs qui ne connaissent par le nouvel auteur et d’autre part parce que je pense que Ram V va surtout régler dans un premier temps les petits morceaux d’intrigues encore non résolus par Tynion Iv. 

Du coup, il commence en ramenant un personnage qu’il a déjà abordé seul dans son annual de Justice League Dark, à savoir The Floronic Man et la situation du Parliaments of trees (ou flowers maintenant). Il est également probable que le scénariste se penche sur la question du sort de Swamp Thing porté disparu au terme du précédent arc. 

Cependant, on voit que le scénariste marque le titre dès son arrivée en bouleversant la composition de l’équipe, puisque Animal Man qui n’avait plus vraiment fait parler de lui dans l’univers DC après le titre de Jeff Lemire va venir dire bonjour ! et s’incruster un peu…Si j’aime le personnage et que je peux comprendre son intégration dans l’équipe, j’espère que celle-ci ne sera pas trop chamboulée non plus. 

L’un des charmes de la série jusque là était justement de voir cette association de personnages de second voire troisième rang se réunir au même endroit, et apporter quelque chose d’un peu différent  en termes de dynamique et de relations. Difficile en effet de confondre Man Bat et Chimp le détective chimpanzé !

Je pense laisser quelques épisodes au nouveau scénariste pour s’installer, d’autant plus que l’artiste habituel du titre revient dès le numéro 21 et j’adore Alvaro Martinez Bueno et je suis surpris que DC ne l’ait pas déjà nommé sur l’un des titres principaux de la maison…

Verdict : Check it 

SHAZAM #11 

Prix : $3.99

Scénario : Geoff Johns 

Dessin : DALE EAGLESHAM &  MARCO SANTUCCI

Sollicitation : Billy and his family have seen so many marvelous things in their journey through the Magiclands, while facing tough opponents and even tougher questions about family, loyalty, and integrity. Now they’re about to face an onslaught of all their greatest foes! Will they have the wherewithal to triumph? Find out in the penultimate chapter of “Shazam and the Seven Magic Lands”!

Avis : ah que cela fait plaisir de retrouver Geoff Johns de manière régulière. Après deux années difficiles où tous ses titres connaissaient des retards conséquents, il semblerait bien qu’il ait retrouvé un rythme normal de production. Il faut dire que pendant des années, nous avons été habitués à le voir écrire au moins 3 à 4 séries régulières chez DC sans le moindre retard. 

Mais vous savez ce qui me fait encore plus plaisir ? retrouver un Geoff Johns inspiré ! et c’est très exactement ce que nous avons avec Shazam ! surtout sur les derniers épisodes où le scénariste a rassemblé la famille Shazam après plusieurs épisodes à les voir perdus dispersés dans les royaumes magiques. 

Et après une première menace “gérée”…la grande guerre qu’il construit dans le décor depuis le début de la série connaît un gros coup d’accélérateur alors que nous approchons de la fin du premier grand arc de la série ! et pour marquer le coup, Johns a commencé dans le dernier épisode avec un développement inattendu ! 

On ne sait plus trop qui sont les alliés de la famille Shazam, qui n’a cessé de grandir depuis le lancement de la série et voir Johns ramener de manière organisée et claire tous les éléments du folklore classique de la série, avec quelques inventions propres ici ou là est tout simplement passionnant !

J’espère donc que le titre restera régulier, car c’est sans nul doute le titre le plus inspiré de Johns depuis bien longtemps. L’auteur a d’ailleurs annoncé qu’il écrirait plus cette année et étant donné que DC est rentré dans une période de grosses turbulences, on peut se demander s’il ne va pas reprendre une position plus importante chez l’éditeur dans les mois à venir.  

Verdict : Buy 

SUICIDE SQUAD #3

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin :BRUNO REDONDO

Sollicitation : It’s Task Force X’s first mission as a brand-new team of blood enemies, and things have already gone horribly wrong! As Squad members start to turn on each other, the mission rapidly falls to pieces—but new team leader Lok will let no bad deed go unpunished. Who will take the fall? One thing’s for sure: there will be hell to pay…

Avis : okay…c’est décidé, j’adore cette série ! après un premier épisode qui renversait la table et ramenait le titre vers ses racines de manière très innovante, le second épisode a su me surprendre en bien. En effet, cet épisode envoyait la nouvelle suicide squad vers sa première mission bien pourrie jusqu’à la moelle et je m’attendais à un truc assez convenu pour une série Suicide Squad. 

Sauf que Tom Taylor avait sans nul doute parfaitement anticipé la réaction des lecteurs et a encore une fois décidé de nous surprendre en nous montrant que la nouvelle équipe n’a nullement l’intention d’obéir de manière aveugle ! alors que la dite équipe est traversée par des tensions passablement meurtrières, certains des membres ont clairement leurs propres plans pour échapper à ces missions…

J’ai hâte de voir les futurs développements que l’auteur va apporter au titre. Certains des nouveaux personnages qu’il a introduit sont géniaux, notamment Osita ! superbe personnage avec un énorme potentiel que voilà ! Du coup, je suis impatient de découvrir le nouvel épisode ! ce qui ne m’était sans doute jamais arrivé avant sur une série Suicide Squad ! Mais allez DC/Marvel, filez à ce scénariste  une série importante sur la durée !! 

Verdict : BUYYYYY

YEAR OF THE VILLAIN HELL ARISEN #3

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion IV 

Dessin : Steve Epting & Javi Fernandez 

Sollicitation : Apex Lex Luthor’s first run-in with the Infected didn’t go as planned, and the Batman Who Laughs’ influence is continuing to spread. Now Lex must find out who in the world can think like the Batman Who Laughs—and there are only two folks who come to mind. The first is Batman, who probably has his own ideas for Lex; the other is The Joker, who also likely has his own ideas, but who just maybe wants to see this twisted doppelgänger sent back to the Dark Multiverse he came from. It’s a gamble Lex has to take, because the Infected are gearing up for round two! 

Avis : suite du petit event qui n’enflamme pas les foules aux USA. Les classements de ventes pour décembre et janvier montrant que cette mini ne se vendait pas plus que les épisodes de Justice League de Snyder. Plusieurs raisons à cela. Hell Arisen est sans doute vraiment perçu comme une extension de ce run, à raison puisqu’il poursuit l’intrigue principale de la série, par nombre de lecteurs et beaucoup n’ont pas envie d’être perdus s’ils n’ont pas suivis la série Justice League. 

Autre raison…je n’ai pas l’impression que Year of the vilain ait vraiment intéressé les lecteurs qui pour la plupart ont fait l’impasse. Ce qui est étrange puisque cela répondait assez parfaitement à la demande du lectorat de monter une grande histoire coordonnée qui concernerait l’ensemble de l’univers DC. Il fait croire que l’élan actuel de l’univers DC, pris dans cette période intermédiaire entre Rebirth et le prochain reboot, n’incite pas les lecteurs à s’investir dans toute histoire qui prétend tout révolutionner pour à peine quelques mois. 

Enfin, c’est peut être le format mais aussi le calendrier qui ont joués contre cette mini. 4 épisodes ne donnent pas vraiment l’impression d’être un vrai event, simplement un tie in ou un complément. Et d’autre part, Hell Arisen a débuté en décembre dernier, alors que le planning de DC était chargé de partout, entre la fin de Doomsday Clock, la fin du run de Tom King sur Batman, pas mal de mini séries Black Label…au milieu de tout cela cette mini apparaissait en effet assez secondaire. 

Ce qui est dommage, car honnêtement, les deux premiers épisodes étaient vraiment sympa à lire. La confrontation entre le Batman who laughs et Luthor est bien menée alors que chacun essaye de se montrer plus malin que l’autre et avance peu à peu ses pions. Nous avons deux stratèges de génie au sommet de leur forme qui font tout pour anticiper les mouvements de l’autre et c’est vraiment entraînant. 

Mon seul regret est que Steve Epting n’assure pas toute la mini, puisqu’il a commencé à se faire aider dès l’épisode 2 et apparemment, cela va continuer ici. 

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

FANTASTIC FOUR GRIMM NOIR #1

Prix : $3.99

Scénario : Gerry Duggan 

Dessin : Ron Garney 

Sollicitation : Ben Grimm throws on his hat and overcoat to solve a mystery that’s come alive right out of his nightmares. What is Dr. Strange’s nemesis D’Spayre doing on Yancy Street? 

Avis : nouvelle mini série située dans l’univers des Fantastic Four. Comme beaucoup d’autres franchises chez Marvel ces derniers temps, les éditeurs aiment développer une pelletée de mini séries autour des titres réguliers pour exploiter un peu plus le filon…Et si certaines ont été de grandes qualités (Life Story, Invisible Woman), la plupart sont passées jusque là assez inaperçues. 

Les Fantastic Four en ont bien profités avec leur part de mini série, nouvelle série régulière temporaire dérivée (Future Fondation, Doom), ou one shot. Cette fois, Marvel réunit Gerry Duggan qui décidément passe beaucoup de temps dans cet univers, et Ron Garney. Les deux auteurs avaient déjà bossés ensemble de mémoire sur un précédent one shot sur les FF et Ben Grimm en particulier. 

Car c’est la Chose qui est au centre de cette mini série, qui marie apparemment deux éléments/genre assez différents. Avec d’un côté une imagerie qui rappelle les polars noirs, dans lequel Garney est très à l’aise, et d’un autre côté, la sollicitation qui parle d’un vieil ennemi de Doctor Strange…donc pas vraiment des genres qui vont ensemble naturellement.

Sans être particulièrement curieux, comme j’aime les deux auteurs impliqués, en particulier Ron Garney, j’ai bien envie de lui donner sa chance ! 

Verdict : Buy

GIANT SIZE X-MEN JEAN GREY & EMMA FROST #1

Prix : $4.99

Scénario :Jonathan Hickman 

Dessin : Russel Dauterman 

Sollicitation : Hickman & Dauterman take on Grey & Frost!

The first of five essential X-tales specially designed to showcase some of Marvel’s best artists! First up, Russell Dauterman, superstar artist of THOR and WAR OF THE REALMS! When Storm is in danger, it’s going to take two of the most powerful telepaths on Earth working together to make things right. Jean Grey and Emma Frost, together again for the good of Krakoa! 

Avis : oui, Oui, OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIiii !!! ahhh, j’ai presque envie de fumer un cigarette là tout de suite, alors que je ne fume même pas. Mais enfin, ENFIN !! un artiste de première catégorie ! oh ouiiii !!! après plusieurs années passées dans la galaxie de Thor, Russel Dauterman se voit associé à Jonathan Hickman pour lancer encore un nouveau titre mutant au format bien particulier. 

En effet, Giant Size X-Men présentera des intrigues en un épisode centré sur un ou plusieurs personnages, avec un artiste différent à la barre à chaque fois. Et pour ce premier épisode, Hickman en bon vendeur associe Emma Frost et Jean Grey pour une petite mission de sauvetage ! et dire que j’attends ce numéro avec impatience est en deçà de la vérité !

Si je regrette de voir quelque chose qui aurait dû être fait dans la série X-Men principale, et de faire reposer la charge du lancement d’une nouvelle série sur les épaules de Hickman qui en assume déjà beaucoup, je ne peux qu’être enthousiaste devant un produit qui s’annonce aussi intéressant. C’est vraiment une époque bénie pour les fans des mutants, après plusieurs années de famine ! 

À noter par ailleurs, que Dauterman a déjà annoncé qu’il assurerait un autre épisode de la série, le numéro 4 ou 5, qui sera cette fois centré sur Storm…soit presque un miracle quand on on pense à la manière dont le personnage a été ignoré et peu développée au cours des …dernières décennies ? 

Verdict : BUYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY

PUNISHER SOVIET #4 

Prix : $3.99

Scénario : Garth Ennis 

Dessin : Jacen Burrows 

Sollicitation : Valery Stefanovich has put himself on a collision course with The Punisher.

The roots of this issue go back to Afghanistan in the 1980s where Valery spent time in the Russian Special Forces and some of the most horrific things you can imagine. Things that CHANGED him.  Frank and Valery have so much in common, but that never bodes well, does it?

Avis : suite de la dernière mini série en date de Garth Ennis consacrée au Punisher, alors que nous plongeons un peu plus dans l’histoire de son nouvel “ami”, ancien soldat russe en quête de vengeance contre un compatriote responsable de la mort de son escadron lors de la guerre d’Afghanistan. Et à cette occasion, l’auteur peut enfin revenir sur cette guerre, et je crois que c’est la première fois. 

Il avait abordé le conflit de manière succincte par le passé dans Punisher Max, alors que Castle partait en Afghanistan et faisait face à d’autres vétérans russes qui avaient une dent contre lui. Là il nous livre une vision plus détaillée et comme d’habitude pessimiste mais réaliste sur ce conflit, en s’attardant notamment sur le manque de moyens et d’entraînement des troupes russes. 

Mais aussi la corruption généralisée de la hiérarchie…une corruption qui nous amène à l’histoire présente. Comme je l’espérais, Ennis attache un bon gros récit de guerre à son histoire du Punisher, avec une interrogation : comment Castle va traiter son nouvel allié à la fin. Cet homme qui lui ressemble tant, ancien vétéran qui a tout perdu à cause de pourris…

Verdict : Buy

RAVENCROFT #2

Prix : $3.99

Scénario : Frank Tieri 

Dessin :ANGEL UNZUETA

Sollicitation : Ravencroft is open for business! But with the secrets revealed in RUINS OF RAVENCROFT in the open, the Institute is more dangerous than ever. Can John Jameson right the ship before it’s too late?

Avis : suite de la mini série Ravencroft, qui nous montre la nouvelle administration mise en place par Wilson Fisk pour gérer l’institut qui accueille la plupart des super-vilains bien cinglés de l’univers Marvel. Si j’ai beaucoup aimé les épisodes prologues qui plongeait dans l’histoire de Ravencroft et liait l’institut à l’histoire avec un grand H de l’univers Marvel, je ne peux pas dire que le premier épisode de cette mini série m’ait particulièrement passionné. Ce fut même un peu la douche froide. 

L’aura de mystère et d’enrichissement de l’histoire de Marvel qui planait sur les épisodes prologues avait en effet complètement disparu alors que l’on revenait dans le présent pour quelque chose de plus convenu et que l’on comprenait que bien évidemment Fisk avait des plans bien précis pour Ravencroft et tirer partie de la situation. Cela devenait clair quand il révélait à la fin qui dirigeait l’institut désormais ou quand les fous prennent la tête de l’asile…

J’espère vraiment que l’on va revenir assez vite vers ce qui faisait le charme des épisodes prologues, parce que si c’est juste pour faire de Ravencroft une petit poudrière avec un peu de fantastique dessus…on a déjà lu ça. 

Verdict : Check it 

X-FORCE #8

Prix : $3.99

Scénario : Benjamin Percy 

Dessin : Oscar Bazaldua

Sollicitation : MISS FORTUNE STRIKES!

Domino’s luck seems to be changing… Can she find the source of her misfortune before it costs lives all over the world? And has Colossus healed enough to help her… or even himself?

Avis : suite et fin de ce petit arc qui pour moi sert en fait d’épilogue au premier arc de la série. Un petit arc en deux parties qui s’intéresse avant tout au sort de Domino après les épreuves qu’elle a traversé au début du titre et qui va vite découvrir ici des retombées inattendues. Elle part ainsi à la chasse d’un assassin qui semble  disposer de son pouvoir et l’on comprend vite pourquoi à la fin du premier épisode. 

Si j’ai beaucoup aimé le premier arc de la série, je dois dire que l’épisode 7 était assez décevant et que toute cette intrigue aurait pu être compressée en un épisode selon moi. Heureusement, tout sort sur un seul mois, donc peut être que la lecture presque d’affilée des deux numéros relèvera le niveau général. Tout comme le scénario, le dessin était également décevant. 

Alors que j’avais apprécié l’artiste sur ses précédents travaux, notamment sur Mr & Miss X, son style ne fonctionne ici pas vraiment avec les histoires plus sombres et plus violentes de Percy. C’est dommage et montre que tout artiste n’est pas adapté à toutes les séries. 

Verdict : Check it 

X-MEN #7

Prix : $3.99

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Leinil Francis Yu 

Sollicitation : MUTANTS ARE FOREVER!

The Resurrection Protocols have changed everything for Mutantkind. NO MORE can humans’ hate and fear take their lives from them. But… what ELSE has it changed? 

Avis : et on continue dans la galaxie mutante avec un nouvel épisode d’X-Men qui sort de manière très rapprochée du numéro 6 et alors qu’Hickman a une autre série qui sort cette semaine ! on dirait donc que les problèmes de délais rencontrés par la franchise en fin d’année dernière sont résolus mais aussi qu’ils n’ont pas rattrapés les retards en faisant pression sur l’auteur. 

J’espère vraiment que Hickman ne va pas s’épuiser et se lasser car il porte un peu la franchise sur ses épaules. À mon sens, l’auteur joue vraiment un rôle de showrunner dont la franchise avait désespérément besoin depuis longtemps. Que Marvel ne se fasse pas d’illusions, si les X-Men sont de retour au top c’est exclusivement grâce à Hickman ! et nous pouvons revenir à la médiocrité qui a été la plaie de la franchise au cours des dernières années très vite sans une vraie vision créative !

Une vision qui dans le cas présent a amené nombre de nouveaux éléments dans la mythologie X-Men, l’auteur s’amusant à aller contre les poncifs historiques de la franchise. Ainsi cette fois nous allons apparemment nous intéresser aux processus de résurrection mis en place lors de House of X. Beaucoup de questions tournent autour et cela sera intéressant de voir les retombées de cette idée. 

Verdict : Buy

X-MEN FANTASTIC FOUR #2

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Terry & Rachel Dodson 

Sollicitation : The world has been re-shaped by the X-MEN. But you can’t reshape a world without encountering its true master … DOOM..

Avis : suite de la très bonne mini série X-Men/Fantastic Four ! et que dire à part que Chip Zdarsky rend un hommage très appuyé à la mini série des années 80 écrite par Chris Claremont tout en prenant en compte les évolutions connues par les deux titres et notamment les changements importants intervenus dans la franchise mutante ! voire la confrontation Xavier/Magneto avec les FF était incroyable. Toute en tension et pas vraiment en non dits, alors que les FF jetaient un peu à la face des leaders des mutants les problèmes que nous avons tous avec leurs actions ces derniers temps !

En outre, Zdarsky a je trouve bien géré les actions préventives menées par Reed Richards. Encore des petits secrets qui lui mettent sa famille, et notamment ses enfants, à dos ! une attitude qui à la fois correspond au personnage mais s’inscrit également dans le cadre de l’hommage effectué par le scénariste à la mini série des années 80, qui s’appuyait également sur quelque chose que Richards aurait potentiellement fait ! tout cela pour se terminer sur l’entrée du dernier acteur indispensable : Doom !

Le personnage qui lui aussi était un joueur important de la mini série des années 80 faisait une entrée tonitruante à la fin du premier épisode alors que Franklin et sa soeur tentaient d’entrer dans Krakoa…ahhh j’ai hâte de voir la suite ! le fait que cette mini série ne compte que 4 épisodes me ravit également car cela veut dire qu’elle ne  sera pas délayée ! et peut être que quelqu’un chez Marvel se rendra compte que Zdarsky devrait écrire les FF ? 

Verdict : Buy !

A propos Sam 1952 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

8 Comments

  1. Pour Joe Hill, je t’encourage vivement a aller lire ses romans. C’est un page turner digne de son père. Je te conseille particulièrement nosfera2.
    Je suis en train d’achever le premier tome des archives de roshar sur tes conseils : très bon ! Je suis conquis

    • Je pense vraiment craquer sur un de ses livres, donc merci pour le conseil !
      Ahhh ravi de convertir quelqu’un d’autre à Sanderson, as tu essayé ses autres livres ou as tu commencé par Roshar ?

      • Non. J’ai lu les fils des brumes avant qui est plus simple d’accès je trouve. Celui ci est un peu plus complexe.
        Par contre, J’ai essayé les jardins de la lune mais j’ai pas trop accroché.

      • Ah tant mieux pour fils des brumes. Tu as lu tous les tomes de la saga ou simplement la première trilogie ?
        Pour les jardins de la lune, il ne faut pas t’inquiéter, il est reconnu pour être le moins bon de toute la série. C’est vraiment avec le tome (les portes de la maison des morts) que tout commence. Je te recommande d’aller le lire, et si tu n’accroches vraiment pas, alors ce n’est pas la peine.

  2. Ouai ouai ouai Chip Zdarsky est très très très bon, mais moi j’aimerais bien le voir sur une reprise des (urban) Defenders.
    Pour une raison ou une autre, le mot Defenders semble être pestiféré, mais mince, je suis un fan de la première heure des Defenders, j’ai aimé les Fearless Defenders (enfin une équipe de femmes, qui avait – l’équipe – une raison d’exister) …bon j’ai moins aimé les dessins, et j’ai vraiment aimé la dernière sérié (Urban) Defenders … l’un des seuls bons boulot de Bendis chez Marvel ces dernières années.
    Alors zut … à quand une série Defenders, avec de l’avenir !!!

    • Defenders fait malheureusement partie de ces concepts assez mal aimés depuis un bon moment et dont Marvel ne sait pas trop quoi faire. Ils attendent surtout la bonne équipe créative avec le bon pitch.

  3. Salut !

    Encore une grosse semaine ! Sans oublier Ice Cream Man #18 évidemment !

    Punisher Soviet est entré dans une autre dimension avec cet épisode #3 époustouflant !
    Suicide Squad est très bon et assez surprenant.
    X-Men/FF fut sympa mais pas au niveau des dernières prestations de Zdarsky !
    Et j’attends moi aussi de voir ce que va donner Ram V sur JLD…je ne crois avoir rien lu de ce scénariste…

    • Il a réalisé le premier annual de Justice League Dark si tu veux te faire une opinion.
      Sinon il est surtout connu pour avoir écrit the savages shores chez Vault comics qui a reçu des critiques élogieuses l’année dernière et qui sera publié cette année par Hi comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.