Guide de lecture Comics VO : semaine du 19 février 2020

Edito : nouvelle semaine de sorties VO qui est selon moi assez symbolique de la production actuelle. Entre DC qui arrive clairement à la fin d’une ère et ne tient réellement que grâce à ses gammes parallèles, comme le Black Label ou les Joe Hill Comics, pendant que l’indé tente des choses et que Marvel s’appuie de plus en plus sur la franchise mutante. On sait que des events vont bientôt agiter les univers des Big Two et on peut se demander si l’indé n’a pas une carte à jouer ici. Est-ce que nombre de lecteurs ne vont pas justement, à ce moment précis, avoir envie de quelque chose de différent ? qui ne demande pas de lire 50 titres différents pour avoir l’histoire complète  ? j’ai en tout cas hâte de voir comment les choses vont tourner en 2020. 

Sorties de la semaine : quelques belles sorties cette semaine donc : 

  • chez DC, les titres Black Label entre Joker Killer Smile de Jeff Lemire et Andrea Sorrentino et Wonder Woman par Daniel Warren Johnson ou encore la nouvelle série de Joe Hill, The Plunge, en compagnie de Stuart Immonen ! ou encore un nouvel épisode de Jimmy Olsen toujours Matt Fraction et Steve Lieber !
  • chez Marvel, retour de Wolverine, du New Mutants par Jonathan Hickman et du Daredevil !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme :

  • jeudi à partir de 21H sur Mixlr, le Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO et l’actu de la semaine ;
  • dimanche toujours à partir de 21h, le retour du podcatch !

DARK HORSE COMICS

BANG #1 

Prix : $3.99

Scénario : Matt Kindt 

Dessin : Wilfredo Torres

Sollicitation : A best-of-the-best secret agent with memories he couldn’t possibly possess, a mystery writer in her 60s who spends her retirement solving crimes, a man of action with mysterious drugs that keep him ahead of a constant string of targeted disasters, a seemingly omnipotent terrorist organization that might be behind it all . . . And they’re all connected to one man: a science-fiction author with more information than seems possible, whose books may hold the key to either saving reality or destroying it. A mind-bending story that ties in with past Kindt works (Revolver). Action, mystery, and altered reality!

Avis : alors qu’il vient de lancer une nouvelle série récemment chez Boom Studios, Matt Kindt ne se repose pas vraiment sur ses lauriers et démarre un nouveau projet chez un concurrent, avec Bang, qui touche à un genre bien particulier  : l’espionnage. Si j’en crois la sollicitation cela se passe en lien avec un autre bouquin de Kindt, Revolver…que je ne connais pas du tout. À voir ce que cela va donner. 

Les titres dans ce genre sont assez rares dans l’industrie actuelle. On sait que Dynamite exploite depuis de nombreuses années maintenant la franchise James Bond, qui continue apparemment à avoir son petit public fidèle, mais au delà, il faut savoir chercher pour en trouver. La dernière vraie série marquante dans ce domaine était la Velvet de Brubaker et Epting, en hiatus indéfini.

Donc bonne nouvelle si le marché peut faire une place pour cette nouvelle série…ce qui n’est pas gagné en ce moment !

Verdict : Check it 

DC COMICS

BATMAN #89

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion IV 

Dessin : Guillem March 

Sollicitation : Batman must stop Deathstroke from killing the mayor of Gotham City! But to do so he has to figure out who ordered the hit in the first place. If his four main suspects aren’t ’fessing up to the crime, then is there someone even more sinister lurking in the shadows waiting to deliver the coup de grâce? Whoever it is, one victim will fall under their attack!

Avis : suite du run de James Tynion IV sur Batman qui pour l’instant peine un peu à convaincre. En effet l’auteur nous sert ici une intrigue assez classique sur le fond qui jusque là n’a guère impressionné. Je sais qu’il souhaite produire des intrigues un peu moins meta et introspective que par le passé, qu’il souhaite éviter le poncif habituel de la déconstruction du personnage puis de la reconstruction…mais on ne peut s’empêcher de penser qu’il manque quelque chose pour l’instant. 

Cela donne avant tout l’impression que le bouquin est un peu en mode automatique sans qu’il y ait réellement d’enjeux, sans réelle profondeur…Je sais qu’il est trop tôt pour porter un jugement, d’autant plus que Tynion IV a toujours eu besoin de quelques épisodes pour bien faire démarrer ses intrigues, mais pour le moment tout ce fatras autour de la nouvelle menace qui arrive à Gotham est assez plate. 

Cela commençait à s’améliorer dans le dernier épisode malgré tout. Avec quelques pages plus entraînantes, mais quand on compare aux séries précédentes de Tynion IV, on est encore loin du compte. J’espère que le rythme bimestriel n’est pas responsable de ce  manque de contenu que je ressens et qui est assez inattendu venant de cet auteur. 

Verdict : Check it 

DCEASED UNKILLABLES #1

Prix : $4.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin :KARL MOSTERT and TREVOR SCOTT

Sollicitation : The blockbuster DC series returns to answer this question: What did the villains do when the heroes failed and the world ended?

Spinning out of the dramatic events of 2019’s smash hit, writer Tom Taylor returns to this dark world with a street-level tale of death, heroism and redemption. Led by Red Hood and Deathstroke, DC’s hardest villains and antiheroes fight with no mercy to save the only commodity left on a dying planet of the undead—life!

Avis : après le succès de Dceased l’année dernière, le retour dans cet univers zombifié n’était bien évidemment qu’une question de temps de la part de l’éditeur qui se cherche un peu beaucoup en ce moment, même si j’ai l’impression qu’il a bien planifié sa 5G. Comme je l’ai dit lors de la publication de la mini série originale, si le concept était loin d’être original, le traitement par Tom Taylor était réussi. Le script était solide, laissant la place à la fois à l’action et à l’émotion face à un univers DC s’effondrant autour des personnages. 

Concernant cette nouvelle mini série, Taylor est toujours aux manettes, mais ne suit pas les survivants qui ont quitté la planète. Non, il s’intéresse aux rares personnages qui sont restés derrière, volontairement ou non. On suit donc une infime minorité de bad ass tentant de survivre dans un monde perdu, voire peut être de sauver ce qui peut encore l’être. En clair, je sens que cela va être rempli d’amour et de bonne humeur…

Ce n’est pas le truc du siècle, mais clairement je retournerais avec plaisir dans ce monde, Taylor restant un auteur très efficace, surtout sur l’univers DC, et surtout dans des univers de poche où on le laisse tranquille en fait. 

Verdict : Check it 

FLASH FORWARD #6

Prix : $3.99

Scénario :Scott Lobdell

Dessin : Brett Booth 

Sollicitation : The finale of Flash Forward is here, and Wally West must make the toughest choice of his life: save the day, or save his family. With the crack in the Dark Multiversal barrier reaching critical mass, Wally’s mettle will be tested in ways the young hero has never seen before…and this surprise ending will leave you speechless!

Avis : après avoir largement ignoré cette mini série, qui m’apparaissait comme une manière assez peu respectueuse d’achever le cercueil du personnage de Wally, je vais aller voir ce dernier épisode pour deux raisons. La première est que je suis en train de lire le run de Mark Waid sur Flash et que cela a rallumé mon amour inconditionnel pour le personnage de Wally West (ou le meilleur Flash) et que j’ai donc besoin de ma dose…même si cela veut dire aller me faire du mal en voyant comment DC a massacré mon pauvre rouquin…Grand dieu des comics, regarde ce qu’ils t’ont fait…

L’autre raison est que DC a déjà dévoilé que ce dernier épisode donnerait les premiers indices sur le prochain reboot. Et que comme je suis un gros abruti, je vais encore donner sa chance à DC de réparer les dégâts causés au cours des dernières années quand ils ont dit à Geoff Johns “Geoff, ton Rebirth machin c’est bien, ça vend, les fans sont contents, donc si ça ne te dérange pas, on va de nouveau tout casser”. Quand je pense au nombre de fois que le pauvre Johns au cours des 20 dernières années est passé derrière d’autres scénaristes ou éditeurs pour réparer leurs bourdes…

Mais à ma décharge, je dirais que au regard des déclarations faites ici ou là, et surtout au regard du planning adopté par l’éditeur,  j’ai vraiment l’impression que contrairement à 2011 et le lancement du New 52, cette fois DC a pris son temps pour non seulement bien planifier les choses mais aussi et surtout…penser son reboot ! ce serait un peu une XXX de première. Je peux me tromper et l’année prochaine, nous serons tous là à pleurer sur l’état du DC universe…mais j’ai envie d’y croire…

Verdict : Check it 

JOKER KILLER SMILE #3 

Prix : $5.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Andrea Sorrentino 

Sollicitation : Everything Dr. Ben Arnell knew is wrong. Who can he turn to? The Joker waits with open arms…and all he needs from Ben is open cell doors! The unbelievable psychological thriller from the creators of Gideon Falls hits a fever pitch and crashes to its decisive finale…or does it?

Avis : conclusion, pas totalement complète, de la mini série Killer Smile. Je dis pas tout à fait complète, car DC vient d’annoncer que les auteurs reviendraient prochainement en mai pour ajouter un épisode épilogue à cette mini série. Il faut dire que le succès a été largement au rendez vous et que les auteurs ont su surprendre en bien. J’ai personnellement beaucoup aimé l’ambiance installée dans le premier épisode, avant la grande révélation / twist du second. C’était à la fois prenant et très surprenant. Les deux auteurs se sont de toute évidence fait plaisir avec ce projet, court mais riche. C’était une bonne occasion de les voir travailler dans le monde de Batman, tout en respectant leur propre univers, en livrant un récit penchant plus vers l’horreur psychologique que le gros truc de super-héros qui leur correspond moins. Je suis donc curieux de lire ce 3e épisode, car je me demande comment ils vont achever leur histoire, de manière conventionnelle ou avec un nouveau twist. 

Verdict : Buy

PLUNGE #1

Prix : $3.99

Scénario : Joe Hill 

Dessin : Stuart Immonen 

Sollicitation : In the aftermath of a devastating tsunami, an exploration vessel known as the Derleth begins sending an automated distress signal from a remote atoll in the Bering Strait. The only problem is that the Derleth has been missing for 40 years. Marine biologist Moriah Lamb joins the Carpenter Salvage team to recover the Derleth’s dead…only to find that in this remote part of the Arctic Circle the dead have plenty to say to the living…Joe Hill and Stuart Immonen’s Plunge into terror begins here!

Avis : oui, oui ohhhhhhhhhhhhhh OUIIIIII !!! comme je l’ai déjà dit, la ligne des comics Joe Hill présente des titres de qualité assez variable. Au sommet cependant, on peut noter que le Basketful of heads de Hill lui même est tout simplement génial et reste la meilleure série de la gamme, donc voire le scénariste d’une part ajouter une seconde série à son arc (même si Basketful est une mini) et d’autre part… être associé à Stuart Immonen !!!!???? non mais oh hé !!! faut arrêter de nous faire des choses comme ça, on ne peut pas tout acheter ! parce que ce titre est une des sorties les plus immanquables du mois !

Je suis ravi de voir Immonen sortir de sa semi retraite. De toute évidence, après presque 10 ans chez Marvel à illustrer Ultimate Spider-Man, New Avengers, les X-Men ou encore Star Wars l’artiste avait besoin d’une petite pause. Il l’a eu et il revient sur un titre qui donne vraiment envie et dans un genre différent de ce qu’il a fait jusque là. En effet, avec ses titres Marvel, il était plutôt du côté de la SF, alors qu’ici, on sera clairement  du côté horreur comme tous les Hill Comics. Et le style d’Immonen est parfait pour ce genre d’ambiance plus sombre !

J’ai vraiment hâte de lire le bouquin. Un scénariste que j’adore, un dessinateur au sommet de sa forme ! c’est la combinaison magique que l’on aimerait voire plus souvent. Hein DC ?

Verdict : BUYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY !

SUPERMANS PAL JIMMY OLSEN #8

Prix : $3.99

Scénario : Matt Fraction 

Dessin : Steve Lieber 

Sollicitation :  Ooh ooh, aah, aah—Jimmy see, Jimmy do! Jix and Jimmy go back to Gorilla City, where they had a one-night marriage-stand. (Don’t believe it? Go reread Superman: Leviathan Rising #1!) Jimmy’s sister Janie and Doc Mantel get to Gorilla City to warn Jimmy about what Doc saw in the future, only to find it’s the attack of the 50-foot Jimmy!

Avis : suite de l’excellente série de Matt Fraction et Steve Lieber et que vois-je ? nonnnnn, il est fait référence à l’épisode Superman: Leviathan Rising #1 !!! nonnnn, comment pouvais-je savoir qu’il y avait un segment important dedans ? il y avait écrit Bendis dans les crédits du scénario !!! il y a un pacte tacite entre éditeur et lecteurs : Bendis est au scénario, donc c’est vide et sans intérêt, donc vous pouvez zapper !!! DC, vous m’avez trahi ! 

Et le segment était important, car apparemment, …Jimmy Olsen s’est …marié ? et il aurait quelque peu oublié ? il faut dire que cela n’avait duré guère longtemps, mais la jeune femme est bien décidée à faire annuler le mariage…quitte à devenir veuve ? ah quelle tragédie…mais quelles sont les lois de Gorilla City sur le divorce ? ça c’est un élément important à savoir…je demande à voir un avocat et un juge gorille ! avec leurs robes ! c’est important le décorum !

Le titre reste absolument hilarant, cinglé, se renouvelle presque à chaque épisode, alors que les auteurs s’amusent avec le personnage et l’univers DC étendu…

Verdict : Buy !

WONDER WOMAN DEAD EARTH #2

Prix : $6.99

Scénario : Daniel Warren Jonhson 

Dessin :Daniel Warren Jonhson 

Sollicitation : Determined to give the remnants of humanity refuge on the shores of Themyscira, Wonder Woman’s hopes are dashed when she finds the island paradise a shadow of its former self, with her Amazon sisters long gone and something unimaginable in their place.

Avis : autre série Black Label qui revient cette semaine…et c’est moi où dès que DC a des titres Black Label, ce sont des semaines bien plus intéressantes pour l’éditeur ? entre cela, et la nouvelle série de Joe Hill et Stuart Immonen, sacrée semaine ! et d’autant plus que comme je m’y attendais j’ai adoré le premier épisode de Dead Earth. 

Je m’y attendais, parce que c’est du Daniel Warren Johnson et Monsieur Johnson est un XXX de génie. Si vous n’avez pas encore lu Extremity qui est disponible chez Delcourt, je reviens faire campagne pour ce titre génial. Et je rappelle que son autre série récente, Murder Falcon sortira chez Delcourt très bientôt !!! oh yeahhh 

Niveau pitch, nous avons une Wonder Woman perdue dans un monde post apo où tous ses amis sont morts et l’humanité survit difficilement. Et elle même n’est pas au sommet de sa forme…mais elle reste Wonder Woman malgré tout. Et je dois dire que dans ce premier épisode, ce qui m’a vraiment plu c’est de nouveau pouvoir aimer ce personnage. 

Elle fait face à des dangers sans précédents, un monde plus sombre que jamais, mais elle ne cède jamais au désespoir ou la colère. Elle continue d’avancer et de vouloir sauver tous ceux qu’elle peut, même ses ennemis (surtout ses ennemis) sans sombrer à aucun moment. Voilà la WW que j’aime. 

Et bien évidemment, visuellement …ben c’est du Johnson, donc c’est incroyable ! incroyablement dynamique, avec des scènes d’action dantesques et une WW superbe en même temps !

Verdict :  BUY !

IDW 

TMNT ONGOING #103

Prix : $3.99

Scénario : Sophie Campbell, Tom Waltz, Kevin Eastman 

Dessin :Sophie Campbell 

Sollicitation : As the Turtles struggle to come together in the face of recent setbacks, Old Hob’s unusual new enforcers make their presence known. Will they be friend or foe?

Avis : suite appréciée de la série Tortues ninjas maintenant tenue par Sophie Campbell ! et alors que je n’ai jamais été un grand fan des Tortues (bon à part dans les années 80/ début 90 comme tout gamin de l’époque), j’apprécie vraiment le travail effectué sur ce run. La reprise de la série, qui était déjà très bonne sous l’égide de Kevin Eastman et Tom Waltz voit l’arrivée de nouvelles idées avec Cambell !

Bien évidemment l’un des principaux enjeux de l’arc actuel est de voir combien de temps les tortues vont rester séparées. Pour l’instant, on nous fait comprendre que cela fait des mois que chacune fait bande à part, soit parce qu’ils ne parviennent pas à se remettre des événements de l’épisode 100, soit parce qu’elles ont décidées de donner une nouvelle direction à leur vie sans attendre l’avis de leurs frères. 

Visuellement, c’est bien évidemment très réussi (ben oui, Sophie Campbell, donc c’est très beau !), et je trouve que l’univers des Tortues correspond bien à l’univers graphique de l’autrice. Elle peut se lâcher sur les créatures et les designs. Bref, pour moi c’est du tout bon !

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

FAMILY TREE #4

Prix : $3.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Phil Hester 

Sollicitation : Grandpa Judd and Loretta are close to a reconciliation of sorts just as the crazed and deadly Arborist closes in on their Chinatown hideout.

Avis : on dirait que cela commence à chauffer bien comme il faut pour notre petite famille ! alors qu’ils pensaient avoir trouver de l’aide pour la fille de la famille, qui se change peu à peu en arbre, on dirait qu’ils ont des ennemis prêts à frapper. Si l’épisode 2 était riche en twists et révélations, j’ai eu l’impression que l’épisode 3 servait avant tout à étendre le mystère sur la transformation. 

Il semble y avoir toute un mythologie très riche derrière et on sent que la transformation n’est pas que physique, la psychée est également atteinte. Cela ouvre de nouveaux territoires, tandis que la menace gronde à l’horizon. Lemire gère parfaitement son rythme comme d’habitude, ce qui fait qu’on brûle d’impatience d’en apprendre plus alors que l’on en est qu’au 4e épisode ! 

Bref, une seule question pour les empressés maintenant : à quand la VF ? hein Urban ? je sais que vous avez ralentis sur les titres Lemire (à quand la suite de Black Hammer ? sérieux, on n’a besoin de notre dose), mais ne passez pas à côté !

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

DAREDEVIL #18

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Jorge Fornes 

Sollicitation : TARGET: DAREDEVIL! The war in Hell’s Kitchen builds as Owl takes his stab at Wilson Fisk, formerly the Kingpin of Crime – now Mayor of New York! Matt must come to terms with what Daredevil truly means. And he better do it soon, as a new and deadly foe makes a decisive return…

Avis : on dirait bien que les choses sérieuses vont bientôt commencer. Alors que Wilson Fisk est au plus bas, Owl semble prêt à attaquer pour étendre un peu plus son territoire, alors que la guerre des gangs a pris un tour inattendu impliquant des proches de DD ! tout commence à s’entrechoquer de manière passionnante et …nous savons déjà que l’un des résultats de tout cela va être le retour de Matt dans le costume de DD. 

Fidèle à ses habitudes, Marvel a en effet spoilé que Daredevil serait de retour sous le costume dans l’épisode 21…Bon, on s’en doutait un peu. Malgré tout son talent, il aurait été étrange que Zdarsky passe l’intégralité de son run à maintenir Matt en dehors du costume. Mais la question sera surtout : a-t-il appris quelque chose de cet exil semi volontaire de la scène super-héroïque ? 

Car un des grands thèmes que développe le scénariste est bien que Matt est pris dans un cycle sans fin de violence et de mort, dans lequel il a tendance à entraîner un peu tous ceux qui l’entourent. Fera-t-il les choses différemment ? et est-ce que le retour de DD va remotiver un Fisk au fond du trou ? 

Verdict : Buy !

GUARDIANS OF THE GALAXY #2

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Juan Cabal 

Sollicitation :  Peter Quill fights for his life against the King of the Gods! Rocket fights alone against the legions of Hephaeustus! Phylla-Vell makes a choice between love and duty – with death on the line! And somewhere, a black hole bomb ticks down to zero… The Guardians’ first mission comes to a cataclysmic end!

Avis : suite du GoG de Al Ewing qui…ne m’a pas vraiment convaincu sur son premier épisode. Ce n’était pas mauvais, et il y avait nombre d’éléments prometteurs.  J’ai notamment beaucoup apprécié le fait qu’il maîtrisait dès le départ la caractérisation des différents membres de l’équipe ou encore qu’il ait ramené Nova (bien que traumatisé par les derniers événements qu’il a vécu), mais ce début d’intrigue était assez…bordélique ? 

Disons simplement que le menace mise en branle sort un peu de nulle part et que dans le même temps le scénariste doit jouer avec des éléments qui vont avoir leur importance dans l’event Empyre. De fait, j’avais un peu l’impression que l’auteur avait un peu le cul entre deux chaises niveau histoire. Entre les contraintes éditoriales d’un côté et ses propres histoires à installer de l’autre. 

Le potentiel est là, c’est évident, et il serait dommage de stopper la série juste parce que le premier épisode était simplement correct. Mais comme dans le même temps, je me suis fortement lassé du Immortal Hulk du même Ewing, je commence à remettre en cause pas mal de choses…

Verdict : Check it 

NEW MUTANTS #7

Prix : $3.99

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Rod Reis 

Sollicitation : Deep in Shi’Ar space, the NEW MUTANTS have found themselves dead in the middle of an intergalactic power struggle. They’re probably equipped to handle that, right? And back on Earth, the young mutants of Krakoa look forward to the future…whatever it may hold.

Avis : retour d’Hickman sur New Mutants ! il faut vraiment guetter ces épisodes avec attention, tant Ed Brisson a de son côté déçu avec sa première intrigue sur le titre aussi ennuyeuse que sans intérêt et surtout complètement déconnectée par rapport au boulot de Hickman. Et je ne parle pas des intrigues ici, je parle du ton. Clairement Hickman a positionné New Mutants, pour être le bouquin fun de la franchise. Celui où on retrouve des vieux potes un peu largués perdus mais avec qui on repart à l’aventure avec plaisir. 

Brisson n’a pas eu le mémo apparemment, et on a un bouquin avec deux tons complètement opposés qui cohabitent…Cela va être sympa pour la lecture en TPB…En tout cas, ici on repart vers l’espace Shi’ar et il était temps, car monsieur Hickman nous avait laissé sur un cliffanguer de malade, alors que la fine équipe était attaquée par un commando de la mort Shi’ar venu assassiné la personne protégée par nos mutants adorés ! et il ont laissé des plumes dans l’attaque (plumes / Shi’ar…ah ah blague de nerd !!!). 

Mais je vois qu’outre l’aventure spatiale, Hickman va revenir sur Krakoa pour peut être s’intéresser à d’autres jeunes mutants…mmmm. Bref, New Mutants par Hickman c’est bien, et il faut être attentif quand il sort un épisode !

Verdict : Buy

WOLVERINE #1

Prix : $7.99

Scénario : Benjamin Percy  & VIKTOR Bogdanovic

Dessin :Adam Kubert 

Sollicitation : THE BEST IS BACK!

Wolverine been through a lot. He’s been a loner. He’s been a killer. He’s been a hero. He’s been an Avenger. He’s been to hell and back. Now, as the nation of Krakoa brings together all Mutantkind, he can finally be… happy? With his family all together and safe, Wolverine has everything he ever wanted… and everything to lose. Writer Benjamin Percy (X-FORCE, WOLVERINE: THE LONG NIGHT) and legendary artist Adam Kubert (X-MEN, AVENGERS) bring the best there is to his new home! PLUS: The return of OMEGA RED!

Avis : c’est comme je l’ai dit en introduction, un des gros événements de cette semaine, le retour de la série Wolverine. Après plusieurs années passées dans l’autre monde et un retour complètement raté, entre une mini série signée Charles Soule qui ne valait rien et une suite écrite par Gerry Duggan censée colmater les brèches que tout le monde à éviter, ce qui aurait dû être un des événements les plus importants de la franchise mutante s’est transformé en un gigantesque gâchis. 

En ce qui me concerne, je n’y prêtais qu’une attention distraite, car j’étais ravi que Laura ait repris le flambeau puis furieux qu’on la ramène à son statut de X-23. Apparemment Hickman était d’accord avec moi car dans un récent épisode d’X-Men, il a représenté Laura comme une autre Wolverine aux côtés de Logan…avant de l’envoyer dans une mission dont elle n’est pas encore revenue et qui va clairement laisser des traces ! On peut même se dire qu’elle ne sera plus vraiment elle-même si elle revient…

Était-ce volontaire de la part de l’auteur et du staff édito d’écarter Laura avant le retour de la série Wolverine portée par Logan  ? on peut se poser la question, le calendrier correspondrait mais en même temps pourquoi ramener Laura dans le rôle de Wolverine, surtout après qu’elle ait été maltraitée dans Fallen Angels pour s’en débarrasser aussitôt…Je veux croire qu’Hickman voit plus loin que cela. 

Au delà ? est-ce cela me fait plaisir de revoir Logan ? mouais. J’aime le personnage, ce n’est pas le problème, mais à mon sens, cela faisait un moment qu’il tournait en rond avant sa mort et il faudra vraiment que Percy ait un plan bien précis pour redonner de l’énergie au bouquin. J’aurais tendance à lui faire confiance au regard de son boulot sur X-Force, où il a montré qu’il savait parfaitement écrire Logan…et le torturer de manière très innovante !

On notera au moins que niveau équipe artistique, Marvel ne se fiche pas du monde en ramenant Adam Kubert pour dessiner le griffu accompagné de Bogdanovic, qui quitte donc DC au passage…On pourra regretter le fait que ce premier épisode soit vendu 8$, Marvel tâchant de capitaliser autant que possible sur ce numéro 1…

Verdict : Buy

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.