Guide de lecture Comics VO : semaine du 20 mai 2020

Edito : après la VF, petite semaine de reprise également du côté de la VO, bien que les choses ne reviendront vraiment à un semblant de normalité que la semaine prochaine avec le retour de Marvel. Et encore. Il faudra là aussi attendre plutôt courant juin, voire juillet, pour voir le niveau de publication revenir à un niveau proche de la normale. 

En attendant, nous avons toujours quelques sorties à nous mettre sous la dent. Et assez étrangement, je me suis rendu compte après coup, que les titres que j’avais sélectionné pour le guide cette semaine penchaient dans deux directions : l’humour et l’horreur (en mode léger). Pourquoi ? comment ? est-ce simplement une question de goûts personnels ? qui sait…Mais en tout cas, c’était parfaitement inconscient de ma part…

En attendant, quels sont les bouquins que vous espérez voir revenir dans les semaines à venir ? personnellement : X-Men, Daredevil, Shazam (Geoff Johns revient !!!) un peu Batman et Hulk, mais pas tant que ça, mais aussi les titres Black Label et Joe Hill, Something is killing children ou encore Once & Future ! ou encore Lazarus (et tout titre de Rucka en fait…). J’en viendrais presque à vouloir lire le Superman de Bendis, c’est dire à quel point je suis en manque…

Il va clairement être un peu difficile de se remettre dans le bain, car après plus de 2 mois sans sorties VO, se rappeler où nous en étions restés pour certaines séries ne va pas être évident. 

Émissions de la semaine : nous sommes en train de définir le programme d’émissions avec Steve. Mais il y aura au minimum jeudi, la nouvelle émission : le Freaxity où Laure et Steve parlent horreur ! je vous tiendrai au courant si nous faisons autre chose. Mais les émissions normales reprendront la semaine prochaine également !

ARTISTS WRITERS & ARTISANS INC

YEAR ZERO # 1

Prix : $3.99

Scénario : Ben Percy 

Dessin  : Ramon Rosanas

Sollicitation : Ben Percy (Wolverine) and Ramon Rosanas (Star Wars: Age of Resistance) team up to present an epic tale that offers a global look at the Zombie Apocalypse. A Japanese hitman, a Mexican street urchin, an Afghan military aide, a Polar research scientist, a midwestern American survivalist – five survivors of a horrific global epidemic who must draw upon their unique skills and deepest instincts to navigate a world of shambling dead. Year Zero wrestles with the weighty moral and theological questions posed by the pandemic and investigates its cause and possible cure.

Avis : et l’on commence cette semaine avec une compagnie qui n’a pas eu beaucoup de chances pour son lancement, puisque le premier épisode jamais publié par AWA est sorti…la semaine avant le confinement ! difficile de faire pire ! même avec une équipe créative à la manoeuvre comme JMS et Mike Deodato Jr ! Un épisode qui était avant tout une introduction à ce nouveau monde, où une mystérieuse épidémie (c’était dans l’air !) a décimé une partie de la population et a donné des pouvoirs à certains…

Dans le cadre de ce nouvel univers, nous avons aujourd’hui droit à la première série régulière, Year Zero  menée par un auteur bien connu, Benjamin Percy, qui s’est fait un nom ces dernières années dans le monde des comics, entre sa reprise de Green Arrow chez DC et bien évidemment récemment pour son travail sur la franchise X-Men, entre X-Force et Wolverine. D’après ce que je comprends en lisant la sollicitation, l’action va se dérouler durant la pandémie qui a ravagé le monde (encore une fois…prémonitoire…), en suivant un petit groupe de personnages tentant de survivre dans ce nouveau contexte. 

Nous allons donc avoir des détails sur le “pendant”, tandis que je pense que JMS et Deodato se concentreront sur l’après. Cela peut être intéressant, on sent bien sûr l’influence de Walking Dead derrière (et de tout le genre zombie en fait), mais l’équipe à la barre est solide et même si le premier épisode Resistance ne m’a guère impressionné, j’ai bien envie de donner sa chance à ce nouvel univers. 

Verdict : Check it 

DC COMICS

DCEASED UNKILLABLES #3

Prix : $4.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin  :  Karl Mostert , Howard Porter 

Sollicitation : It’s the epic finale of the next chapter in the DCeased saga as heroes and villains collide with one epic purpose: to escape the coming of the infected population of Gotham City and a monstrous Wonder Woman! It’s time to ride the fury road one final time to survival!

Avis : suite et fin de la mini série Unkillables, qui continuait d’explorer le monde de Dceased. Pour ceux qui auraient oublié de quoi il s’agissait. Dans la première mini série Dceased, nous avons vu comment un univers DC parallèle a sombré sous le coup d’une attaque de zombies animée par une nouvelle version de l’équation d’anti-vie.

Cette seconde mini série s’intéressait au sort des survivants, qui étaient restés sur Terre après le départ d’une partie de la population et des super-héros survivants. Toujours menée par un Tom Taylor inspiré, accompagné par la révélation du titre, Karl Mostert, ou comme je le surnomme “Frank Quitely jeune”, ce second acte s’avérait particulièrement prenant…de nouveau…

Nous arrivons donc à la conclusion, alors que les derniers survivants, sont assaillis de toute part, que leurs défenses sont en train de tomber et que certains de leurs plus puissants défenseurs ont commencés à rejoindre bien malgré eux les rangs des infectés. Une seule solution : trouver un autre refuge…mais en existe-t-il encore un  sur cette Terre ravagée ? réponse dans ce numéro, qui s’annonce encore une fois bien sanglant, avec quelques larmes au passage. Le travail mené jusque là par les auteurs s’est révélé de grande qualité et j’ai hâte que cette seconde mini sorte en VF.

J’espère que Taylor restera à la barre pour la suite, qui est déjà annoncée…sans pour autant que DC se mette à surexploiter le machin. Il y a clairement des idées qui restent à explorer et je sens que le scénariste a encore pas mal d’histoires pour cet univers, mais vu tout le talent qu’il déploie j’aimerai aussi le voir sur un titre majeur des Big Two. Il a teasé un projet avec Superman, et il est plus que temps ! le monsieur ayant montré qu’il savait vraiment bien écrire le grand bleu. Et pitié, faites que ce soit dans la continuité !

Verdict : Buy

PLUNGE #3

Prix : $3.99

Scénario : Joe Hill 

Dessin  :  Stuart Immonen 

Sollicitation : The long-lost crew of the Derleth emerges from the wind-scoured stones and twisted pines of the Sinnikik atoll, looking not a day older than when they disappeared 40 years before. They come bearing impossible, dizzying gifts for their rescuers. But at what price?

Avis : suite de la mini série The Plunge menée par des auteurs d’exception. Nous avions laissés nos personnages en situation fort fâcheuse, alors que ce qu’ils avaient trouvés sur cette petite île au large de la Russie…commençait à se réveiller et à s’en prendre à eux. On ne sait pas encore trop de quoi il s’agit, mais ce n’est guère recommandable et la mort ne semble pas avoir beaucoup d’effet sur le machin en question. En termes d’ambiance c’est parfaitement maîtrisé. 

Le style visuel de Stuart Immonen, se prête vraiment bien à ses ambiances remplies de ténèbres et d’ombres, d’où des monstres peuvent surgir à tout moment. Et en termes de scénario, comme on pouvait s’y attendre, Joe Hill sait mener sa barque, distiller des indices progressivement et installer le ton général bien oppressant du récit, entre angoisse, horreur et en jonglant avec les nombreux personnages introduits. 

Je préfère tout de même son Basketful of Heads, notamment parce que je me suis vraiment attaché au personnage principal, mais The Plunge est aussi très bon !

Verdict : Buy

SUPERMANS PAL JIMMY OLSEN #10 

Prix : $3.99

Scénario : Matt Fraction 

Dessin  : Steve Lieber 

Sollicitation : Jimmy continues his world tour, risking his life for more of your sweet retweets, likes, and faves! Plus, the mastermind behind Jimmy’s assassination is revealed and the insidious secret he’s willing to kill for will upend everything everywhere forever, assuming by ‘everything’ you mean ‘everything in the pages of just this comic.’ Also…you’ve heard of Arm-Fall-Off-Boy? Get ready to meet the entire Fall-Off-Family. What connection do they have to all this nonsense? Probably not much, but hey, you never know.

Avis : où le titre dont nous avons besoin en ce moment ! alors que nous arrivons petit à petit vers la fin de cette maxi série en 12 épisodes (seule mauvaise nouvelle), les auteurs eux ne ralentissent pas et continuent de nous offrir l’un des bouquins les plus désopilants du marché !  ils ont parfaitement réussi à saisir l’ambiance déjantée des comics Jimmy Olsen des années 60/70, pour en faire une sorte de parodie remplie d’amour pour cette période.

Il n’y a pas une once de cynisme dans leur approche, juste le désir d’embrasser la créativité et le côté dingue des comics de cette époque où tout était possible de mois en mois. Certes, en termes de continuité, de conséquences ou de retombées, il ne fallait pas trop y compter mais chaque épisode apportait son lot d’idées et de concepts bien perchés ! Sachant que dans le cas présent, même si l’on peut lire chaque épisode de manière quasi indépendante, on peut voir tout de même une intrigue générale se dessiner derrière, qui s’appuie sur la famille de Jimmy et la rivalité entre les clans Luthor/Olsen. 

C’est l’une des meilleures choses que la franchise Superman offre en ce moment, très différent de tout ce que l’on peut trouver chez l’éditeur ou sur le marché en général ! c’est à ne pas rater !

Verdict : Buy !

IMAGE COMICS

LUDOCRATS #1 (OF 5)

Prix : $3.99

Scénario : Kieron Gillen & JIM ROSSIGNOL

Dessin  : JEFF STOKELY

Sollicitation : SERIES PREMIERE! The Ludocrat! The ludicrous aristocrat! A collision of the ornate fantasy of Dune and an M-rated Asterix & Obelix! Baron Otto Von Hades and Professor Hades Zero-K are here, and they’re going to save us all have a nice time.

KIERON GILLEN (DIE, THE WICKED + THE DIVINE) and JIM ROSSIGNOL (Sir, You Are Being Hunted) write! JEFF STOKELY (The Spire) draws! TAMRA BONVILLAIN (Once & Future) colors! Clayton Cowles (BITTER ROOT, DIE) letters! The universe screams in pleasure, writhing, finally satisfied, complete, joyous!

Avis : après Jimmy Olsen, l’autre titre rempli de bonne humeur et d’humour dont nous avons bien besoin en ce moment ! en effet, Kieron Gillen a déclaré récemment que son idée avec cette série était d’en faire un condensé de positivité et d’humour. Et que bizarrement, c’était pour cela qu’il avait mis autant de temps à émerger, puisqu’il avait été initialement annoncé…il y a plus de 4 ans, avec un autre artiste. 

Et vu le pitch …comment dire…on dirait bien que les deux auteurs qui se sont associés au scénario, ainsi que l’équipe artistique, sont bien partis pour nous proposer l’un des trucs les plus dingues produits ces dernières années. Et pourtant, j’en ai vu des trucs dingues au cours de ma longue carrière de lecteur…Mais c’est aussi cela le plaisir des comics et de la lecture : continuer d’être surpris, de découvrir de nouvelles choses. 

Il est en tout cas assez étrange, de nouveau, de chanter les louanges de Matt Fraction et Kieron Gillen dans le même article… Étant donné que la dernière fois que j’ai fait ça, c’était juste au début de l’année,…et nous avons vu le résultat : 2020, magnifique année de merde…je me demande ce qui va se passer ce coup-ci. 

Soyez gentils les éditeurs, pour assurer l’intégrité de l’univers, évitez de mettre de nouveau, deux bons titres signés par ces auteurs la même semaine. Je ne sais pas si le continuum espace temps résistera encore très longtemps si je continue de dire du bien de ces messieurs. D’autant plus que Matt Fraction a un titre avec Terry Dodson qui va bientôt arriver et dont je vais dire du bien au vu du pitch …Quand on pense, en plus, que je commence à réévaluer le travail des deux scénaristes sur X-Men ! et que je trouve Gillen très bon sur Once & Future…non vraiment la fin est proche, mes amis…

Verdict : Buy

A propos Sam 1996 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.