Guide de lecture Comics VO : semaine du 15 juillet 2020

Edito : ah ben voilà ! on dirait que la reprise se confirme cette semaine, puisque cela fait un moment que je n’avais pas eu à écrire un guide VO aussi fleuri…cela ferait presque plaisir…mais c’est aussi pas mal de taf…mais cela fait plaisir…même si c’est du taf ! à ce titre on pourra noter le retour un peu plus marqué de Marvel, qui débute d’ailleurs un event cette semaine, bien que comme je l’indique dans le guide, je ne sente pas vraiment beaucoup d’envie pour le machin sur le marché. Pour Marvel, j’espère que je me trompe. Au delà, la sélection est assez diversifiée, il y a des sorties intéressantes un peu partout et cela fait du bien de voir le marché commencer à se remettre et proposer des choses excitantes chez un max d’éditeurs. 

Sorties de la semaine : je vais avoir du mal à faire une sélection, car je considère un peu tous les titres dont je parle cette semaine comme importants, mais disons : 

  • chez DC, la suite de Death Metal et la conclusion de Jimmy Olsen !
  • chez IDW, Rob Liefeld débute une mini série sur Snake eyes ! croisons les doigts pour avoir plus de deux épisodes. 
  • chez Image, Erik Larsen fête le 250e épisode de Savage Dragon !
  • chez Marvel, début de l’event Empyre, un peu d’X-Men par Hickman, le retour d’Immortal Hulk et le début d’un nouvel arc dans Venom !

Émissions de la semaine : encore une fois, plusieurs émissions au programme cette semaine toujours à partir de 21h sur Mixlr: 

  • mardi, le Comixity of the future past ! où nous reviendrons sur toute l’actu geek de juillet 2000 (et y avait pas mal de trucs !)
  • mercredi, un nouveau Freaxity, où Laure et Steve nous parlent d’horreur ! 
  • jeudi, le Comixweekly, où nous reviendrons sur les sorties VO de la semaine avec un peu d’info (s’il y en a !)
  • et d’ici la fin de la semaine, un nouveau Podcatch !

BOOM! STUDIOS

ONCE & FUTURE #9

Prix : $3.99

Scénario : Kieron Gillen 

Dessin : Dan Mora 

Sollicitation :  With Merlin-and the magic he wields-back at his side, King Arthur is stronger than ever. Brigette and Duncan continue to fight against Camelot’s dark forces, but when Merlin calls to life another story entirely, will the two heroes save the day? Or will they find themselves becoming the villains they’re sworn to defeat.

Avis : suite de la très bonne série Once & Future et je me rends compte qu’encore une fois…sort la même semaine des bouquins de Gillen et Fraction et que je vais en dire du bien ! c’est pas possible, est-ce que Boom et DC se sont accordés pour que les titres sortent à chaque fois à la même date ! parce que je suis sûr que dans 80% des cas, les numéros de Once & Future et Jimmy Olsen sortaient en même temps…

Je vous avais prévenu que cela aurait des effets désastreux sur l’univers si je disais du bien de ces deux auteurs en même temps. Et voyez le résultat ! 2020 ressemble à un condensé des années 80, sauf que l’on a droit à toute la décennie en seulement 6 mois ! mais je digresse, donc oui, il faut que je dise du bien de cette série qui à son épisode 9 demeure toujours aussi fun, alors que les héros doivent affronter un autre personnage issu du passé. 

Après un Dark Arthur, on se rend compte que les héros de légende étaient souvent des trous du cul, obsédés par les massacres. Bon, dans les faits, c’est bien évidemment un tour des auteurs qui s’amusent à montrer le décalage entre réalité et fiction et surtout la force des fictions et de la croyance dans ces fictions. Le thème abordé ici est avant tout la force que nous conférons aux histoires que nous nous transmettons et comment la force que nous donnons à ces histoires les affectent, les transforment en retour. 

Le titre reste un vrai plaisir et je suis donc ravi de savoir qu’elle sera bientôt publiée en VF par Delcourt en octobre normalement. Octobre qui s’annonce mortel pour nos portefeuilles au passage, vu tout ce qui est annoncé…

Verdict : Buy

DC COMICS

DARK NIGHTS DEATH METAL #2

Prix : $4.99

Scénario : Scott Snyder 

Dessin : Greg Capullo 

Sollicitation :  Get ready to scream! Wonder Woman roars across the horrifying Dark Multiverse landscape in the world’s most demented monster truck, with Swamp Thing riding shotgun! The two arrive at the ghoulish cemetery base of Batman and his army of zombies, but can the former friends stand each other long enough to form a plan and take back the planet? Plus, what’s Lobo doing in space? Don’t miss the second chapter of the wildest ride in the DC Universe, from the epic team of writer Scott Snyder and artist Greg Capullo!

Avis : suite du giga event de DC…qui est vraiment giga ? je me le demande, car je ne ressens, là aussi,  pas un élan énorme autour du machin, pas comme avec Metal en tout cas qui attirait toute l’attention. Mais j’ai le même sentiment avec Empyre, comme si le marché en avait vraiment marre des events…ou c’est juste mon sentiment personnel sur cette pratique marketing qui parle. C’est tout à fait possible, et s’il faut les deux events vont vendre comme aucun comic-book depuis 10 ans. 

Et ce n’est même pas une critique du contenu, car j’ai bien aimé le premier épisode de Death Metal qui nous donnait tout le fun promis. Avec une corruption bien cinglée de pas mal de concepts de l’univers DC. On pouvait voir sur chaque page, que les deux auteurs s’étaient amusés, en nous proposant cette version déformée de personnages bien connus. Il y avait une certaine désorientation au départ, mais aussi pas mal de travail de la part de Snyder, pour incorporer toutes les évolutions connues par l’univers DC ces dernières années. 

Ce qui n’était pas vraiment évident, étant donné que l’on a souvent eu l’impression ces derniers temps que cela partait dans tous les sens sans vraiment de sens global derrière. Cela manque clairement de cohésion dans l’ensemble. Et je sens que Snyder essaye justement de se la jouer Geoff Johns en ramenant ce sens d’univers partagé. Nous allons bien voir s’il va y arriver. Le boulot est immense, mais Death Metal est clairement positionné comme le truc qui va redistribuer les cartes de l’univers DC. 

Est-ce que cela va amener à un soft reboot au terme de l’aventure ? nous verrons bien, c’est possible, ou peut être que DC va simplement continuer en faisant mieux travailler leurs auteurs ensemble…

Verdict : Buy

SUPERMAN’S PAL JIMMY OLSEN # 12

Prix : 3.99

Scénario : Matt Fraction 

Dessin : Steve Lieber 

Sollicitation : Whoa-is that what I think it is? If I’m reading this solicitation text correctly, we made it to issue #12! Mazel tov! Party time! If you see Matt and Steve at the next convention, go buy them a drink because I have no idea how we made it this far! No, wait, I do-it’s all thanks to you guys! In this final issue, with the Daily Planet on the ropes, Jimmy learns something about it that’ll change everything forever.

Avis : et j’aborde donc l’autre titre qui suite aux compliments que je vais lui adresser va certainement déclencher l’apocalypse. Quoique…c’est le dernier épisode, peut être que le fait que désormais je n’ai plus l’occasion de vanter les mérites en même temps de Kieron Gillen et Matt Fraction, les choses vont s’arranger. Peut être que le second semestre 2020 sera moins horrible…oui, moi non plus je n’y crois guère. Mais une brève illusion fait plaisir …

En effet, la maxi série Jimmy Olsen arrive à son terme avec ce numéro 12, après la conclusion de Lois Lane la semaine dernière. Les deux seules raisons pour moi de lire quelque chose issu de la franchise Superman disparaissent donc avec ces titres…Mais en même temps, le titre Jimmy Olsen était clairement à part dans la franchise. Autant Lois Lane prenait appui sur, et référençait les événements intervenant dans les titres Superman, autant Jimmy Olsen vivait dans sa bulle. 

Un monde à part qui ne faisait aucun doute pour les lecteurs, au regard du ton complètement décalé de la série, avant tout portée sur l’humour et les aventures délirantes de Jimmy…et de sa famille, car mine de rien, Fraction a ramené pas mal de membres du clan Olsen et leur a donné un rôle important. Cette série était un bon gros souffle d’air frais, créative, bien allumée et avant tout bien marrante. Et voilà c’est terminé…sniff. Décidément, 2020 nous prend vraiment tout. 

Verdict : Buy

IDW PUBLISHING 

SNAKE EYES DEADGAME #1

Prix :$4.99

Scénario : Rob Liefeld 

Dessin :Rob Liefeld 

Sollicitation :  Rob Liefeld (New Mutants, X-Force, Youngblood) takes on G.I. Joe in this brand-new mini-series!

Snake Eyes has long been the most mysterious member of the Joes, but how long can he keep his past classified when he’s forced to play his hand? Will he get a lucky roll? Or will the deadgame finally catch up to him?

Avis : non, vous ne rêvez pas, Rob Liefeld va sortir un comic-book sur l’univers de G.I.Joe…et je vais en parler. Il est même fort probable que j’aille voir le résultat. Oui, je sais c’est du Rob Liefeld et je me fiche un peu de G.I.Joe…mais bizarrement le travail de cet auteur fait partie de mes petits plaisirs coupables. Je sais que cela n’est pas bon, mais une petite partie assez régressive de mon cerveau (certains me diront qu’il y en a en fait beaucoup et qu’elles occupent la majorité de ma structure cérébrale)  aime bien ce qu’il fait. 

Pas dans le même sens où j’adore certains artistes de la génération Image, comme je peux toujours aimer le travail de gens comme Jim Lee ou Erik Larsen, mais…il y a encore ce petit quelque chose. Cette énergie sur chaque plage, ce petit “oui, je sais que la narration est merdique, l’histoire tient sur un post-it, les personnages sont caricaturaux et en termes de morphologie…c’est pas vraiment ça…mais j’aime quand même”. C’est un peu comme se mater une série B des années 80. On sait que c’est mauvais, mais il y a un côté fun et décomplexé qui fait plaisir. 

Du coup, oui je vais recommander cette mini série, en croisant les doigts que Liefeld ne retombe pas dans ses travers habituels, à savoir faire 2 épisodes avant de disparaître dans le néant en promettant la suite pendant des années avant de dire “mais non, vous avez mal compris, y a jamais eu 6 épisodes de prévu”. 

Verdict : Check it 

TMNT ONGOING #106

Prix : $3.99

Scénario : Sophie Campbell, Tom Waltz, Kevin Eastman 

Dessin : Nelson Daniel 

Sollicitation :  The mutagen bomb’s fallout continues to affect NYC in increasingly disturbing ways. As the government struggles to come to grips with a growing humanitarian crisis, mutants start to go missing. The TMNT trace the clues to the waterfront and find something terrifying that is now living in the depths!

Avis : c’est avec une certaine tristesse que je vois Sophie Campbell quitter la partie graphique de TMNT avec ce numéro. La bonne nouvelle est qu’elle va continuer à assumer le scénario, mais son travail complet sur le titre entre l’épisode 101 et 105 m’a vraiment séduit et a propulsé le titre parmi mes séries de super-héros préférés du marché. Je rappelle au passage que le titre n’a pas attendu Campbell pour être bon, et que vous pouvez trouver le très bon run précédent en VF chez Hi Comics (allez un peu de propagande au passage). 

Ce qui était amusant au fond, est que le premier arc de Campbell était avant tout centré sur les personnages et leurs relations et l’établissement du nouveau statut quo de la série. Et 5 épisodes pour faire cela peut sembler beaucoup, mais il se passe tellement de choses durant cet arc ! l’évolution des relations entre les tortues, les tensions au sein de mutant town, l’exploration de cette nouvelle ville, et des enjeux qui l’entourent. Il s’est passé en réalité beaucoup de choses et j’ai hâte de découvrir la suite. 

Je vais souvent le répéter, mais TMNT, ben c’est rudement bien. Pour faire une comparaison, si vous avez aimé Invincible, alors vous allez aimer cette série. 

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

FAMILY TREE #7

Prix : $3.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Phil Hester 

Sollicitation :  As Josh struggles to survive in the verdant wasteland that the world has become, he recalls his sister Meg’s death and “planting” five years prior—an incident that may hold the key to what happened to the earth.

Avis : alors cette fois, attention Jeff Lemire, je veux vraiment la suite de Family Tree ! hein ? pas de piège ! parce qu’après le cliffhanger de la fin de l’épisode 5, qui changeait complètement l’aspect de la série qui partait complètement dans une autre direction…ce diable d’auteur est revenu en arrière dans l’épisode 6 pour s’attarder sur le sort d’un des personnages, qui était resté en suspend. Et soyons clairs, malgré cela, l’épisode 6 était également très bon…sauf que moi, je voulais continuer sur ce cliffhanger de l’épisode 5 !

Mais cette fois quand on voit la sollicitation, on peut avoir espoir que cette fois, c’est la bonne…Et comme vous pouvez en juger à ma réaction…je suis bien accroché ! il faut dire que le titre joue habilement avec les thématiques habituelles de Jeff Lemire, sans pour autant faire redite. Le mystère est bien mené, l’intrigue avance vite, les personnages sont attachants et le gros changement de statut quo est un twist inattendu qui booste encore plus la série. 

Du coup, chaque épisode est attendu avec impatience…et on espère au passage qu’un éditeur VF va se pencher assez vite sur le titre. Vu le passif de l’auteur en France, je dirais qu’il y a de grandes chances que ce soit Urban, puisqu’ils ont tendance à publier un peu toute sa production…mais pour l’instant, nous n’avons aucune annonce ou incide dans ce sens…

Verdict : Buy

SAVAGE DRAGON #250

Prix :$9.99

Scénario : Erik Larsen 

Dessin :Erik Larsen 

Sollicitation :  ERIK LARSEN’S SAVAGE DRAGON HITS ISSUE 250!For 28 years, ERIK LARSEN has chronicled the lives and times of the Dragon and his extended family in one of comics’ only series set in real time. This monumental oversized milestone issue is a sweeping culmination that sets the stage for the next phase of comics’ most uncompromising series with its most shocking story yet! Forces have conspired against Malcolm Dragon and his family—but is this a turning point or…THE END?! Find out as SAVAGE DRAGON becomes the second original Image title to reach its 250th issue and begins the countdown to #300!Praise for SAVAGE DRAGON:“A lethal combination of talent, drive and discipline. I won’t see another run like this in my lifetime.” —Rob Liefeld“F*cking inspiring!” —Skottie Young“Energetic, inventive, surprising and most of all, fun. No matter what Erik does, he does it with the pedal to the metal.” —Kurt Busiek“The greatest superhero epic ever published. If you enjoy comics and you haven’t read Dragon, you screwed up… but it’s never too late!” —Robert Kirkman“The most consistently innovative and outrageous book in the history of our great medium. Erik Larsen is the boldest example of the spirit of Image comics.” —Chris Burnham

Avis : c’est un énorme anniversaire que nous fêtons cette semaine, alors que le Savage Dragon d’Erik Larsen atteint son 250 épisode…On le sait tous, l’année dernière Todd Mcfarlane s’est épanché un peu partout avec son Spawn 300…mais ce qu’ Erik Larsen a réalisé va bien plus loin, puisqu’il a signé ces 250 épisodes seul de bout en bout. Alors qu’on le sait, McFarlane a cessé de dessiner Spawn très tôt, et sur certaines périodes n’assurait même plus le scénario. Il est plus investi aujourd’hui, mais ce ne fut pas toujours le cas. 

De son côté Erik Larsen a tout assumé au cours des presque 30 années d’existence de la série. Oh, je sais que l’on y est pas encore, au 30e anniversaire, mais presque. Et c’est une sacrée réalisation, surtout quand on se dit que la série a gardé un niveau de qualité assez constant au cours de toutes ces années. Certes, tous les épisodes ne sont pas sensationnels, mais pour ceux que j’ai lu, ils respectent toujours des codes bien précis : être des expériences entières, qui ne nécessitent pas d’avoir lu des centaines d’épisodes avant pour comprendre. 

J’avais en effet commencé à lire Dragon à un moment, vers les épisodes 170, sans connaissance réelle et …je n’ai eu aucun mal à entrer dedans. Sur chaque épisode Larsen donne les informations dont le lecteur a besoin pour comprendre l’histoire de cet épisode en particulier. Cela semble évident…mais il est pratiquement un des derniers auteurs à le faire aujourd’hui. Chaque épisode de SD présente une histoire complète que l’on peut apprécier peu importe son degré de connaissance. 

Et visuellement, cela reste tout de même remarquable. L’évolution du style de Larsen au cours des années, pour adopter une approche de plus en plus Kyrbienne, est tout simplement géniale. Il y a une vraie énergie, un sens de la mise en scène, l’action est toujours époustouflante, tout en ne négligeant pas les personnages. Autre fait que j’aime beaucoup, l’évolution en temps réel, si bien que le titre n’a plus grand chose à voir avec ce qu’il était à ses débuts. 


Larsen fait avancer l’histoire selon ses envies et c’est selon ses propres dires la raison pour laquelle il a continué le titre aussi longtemps et va continuer encore longtemps, il fait ce qu’il veut sans contrainte extérieure à gérer.  Je sais que Savage Dragon fait partie des titres que j’ai vraiment envie de reprendre (faut trouver la place dans le budget c’est tout …) et cela finira par arriver ! allez encore un truc !

Verdict :  Buy

MARVEL COMICS

EMPYRE #1 

Prix :$5.99

Scénario : Al Ewing & Dan Slott 

Dessin : VALERIO SCHITI 

Sollicitation :   The Kree and the Skrulls have united under a new emperor – and their war fleet is on a collision course for our world.On the moon, the Avengers are ready to strike with the full power of Earth’s Mightiest Heroes. Approaching from outer space, the Fantastic Four are seeking a diplomatic solution.If the two teams can’t work together to save the day, things can only get worse…

Avis : j’évoque rapidement ici le lancement de Empyre, le nouvel event de Marvel, qui va mettre en scène une nouvelle invasion de la Terre par des aliens. Cette fois, ce qui reste des armadas Skrulls et Kree se sont unies sous le même commandement pour se ramener chez nous sans comprendre que la planète était déjà pleine…On leur a pourtant dit suffisamment souvent. 

Comme je l’ai déjà dit, je vais faire l’impasse sur l’event en question. Autant j’avais envie de tenter le coup au terme du one shot Incoming paru en fin d’année dernière…autant quand j’ai vu la liste des ties ins, cette envie a disparu dans le néant et toute mention d’ Empyre est devenu un répulsif assez puissant. Alors peut être qu’une fois tout le truc achevé, j’irais par curiosité voir ce que cela vaut (sans doute en édition collectée), mais pour l’instant je sais que je n’ai juste pas envie. 

Donc autant éviter de se forcer et laisser ceux qui aiment apprécier ce qui sort. Je précise que je n’évoquerai pas les épisodes suivants, qui vont sortir de manière très rapprochée puisque l’épisode 2 est prévu la semaine prochaine. 

Verdict : Check it 

GIANT-SIZE X-MEN MAGNETO #1  

Prix :$4.99

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Ben Oliver 

Sollicitation :  Jonathan Hickman continues his one-shots showcasing some of Marvel’s best artists! This time, he teams with Ben Oliver (ULTIMATE X-MEN, THUNDERBOLTS) to bring a tale of Krakoan Ambassador and Master of Magnetism, Magneto ! Krakoa may be only for mutants, but mutants still need to deal with the human world around them. Magneto has a plan for that.

Avis : alors que le prochain épisode d’X-Men se fait sérieusement attendre, Marvel ayant décidé dans leur planning de faire revenir les séries mutantes parmi les dernières, nous avons tout de même droit à un peu de Jonathan Hickman qui continue ce qui apparemment ne sera au final qu’une petite mini en 5 épisodes, le titre Giant Size X-Men qui s’attarde sur un personnage en particulier. Même si dans les faits…on en est très loin. 

Ainsi, le premier épisode était censé être sur Jean Grey et Emma Frost, mais les montrait avant tout en mission sans réellement les développer. Quant à celui sur Nightcrawler…la malédiction sur le personnage s’est poursuivi, puisque Kurt était pratiquement un personnage secondaire dans son propre épisode. Mais cette fois, on peut avoir confiance dans le fait que le personnage concerné sera vraiment mis en valeur…puisqu’il est déjà très mis en avant dans les différentes séries régulières mutantes. 

À l’image de son travail sur Doom, lors de son passage sur les FF, il est évident à la lecture de House of X et Powers of X, qu’Hickman apprécie énormément le personnage de Magneto. Et de fait, cela faisait très longtemps qu’il n’avait pas été aussi bien écrit, le scénariste parvenant à bien refléter toute la complexité du personnage. Du coup, j’ai quelques espoirs pour ce one shot !

Verdict : Buy

GUARDIANS OF THE GALAXY #4

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Juan Cabal 

Sollicitation :  The true Guardians have formed at long last – and their first mission is to defend a vital energy pipeline from a gang of unscrupulous ecoterrorists…including a rogue Nova, Moondragon’s otherdimensional doppelganger, and a raccoon in a suit. And if you think you know where that’s going… remember one thing. This is the GUARDIANS OF THE GALAXY. It can always get worse.

Avis : ouh là, pour être honnête, il a fallu que j’aille me replonger un peu dans l’épisode 3 pour me souvenir où nous en étions avec cette série. Et la bonne nouvelle est qu’Ewing avait pu achever son premier arc avant le début des ennuis que nous avons rencontrés dans le monde…et il l’avait achevé en nous brisant le coeur, en tuant en apparence certains personnages de l’équipe…

Bon on sait comment cela se passe dans l’univers Marvel, nous savons que les morts ont tendance à revenir assez rapidement, surtout quand ils sont dans des films…mais la mise en scène d’Ewing était particulièrement réussie, ce qui fait que même si notre cerveau nous disait, ouais bien sûr qu’ils sont morts d’un ton très ironique et mordant, notre petit coeur ne pouvait s’empêcher de partager la peine des survivants…

Avec cet épisode 4, nous commençons cependant un nouvel arc et j’ai l’impression qu’il sera un poil plus léger que le précédent. Un peu plus comique dans l’ensemble…avant que nous passions aux ties ins à Empyre, car je doute que le titre y échappe…surtout avec l’auteur à la manoeuvre de l’event. 

Verdict : Buy

IMMORTAL HULK #35

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Joe Bennett 

Sollicitation :   The war with the Minotaur is over — and a grateful humanity knows who saved them all. Can Shadow Base come out of the shadows? Can the world believe in Bruce Banner? Can there be a happy ending… for the IMMORTAL HULK?

Avis : la série Immortal Hulk serait-elle enfin, en train de revenir au niveau que nous avons connu par le passé et qui nous a tant séduit ? comme je l’ai déjà dit, le titre m’a un poil perdu depuis l’épisode 25…Le numéro en lui-même reste un de ceux que j’ai le moins apprécié,…et l’arc suivant n’a pas aidé. Etablir la Roxxon comme ennemi…euurrrrgghhh, ce fut d’un ennui assez profond…

Mais..mais, la bonne nouvelle est que le dernier épisode, qui était centré exclusivement sur le Leader, nous présentant l’ensemble de sa vie, ses conflits avec Hulk, ses évolutions, ses retours en arrière, était vraiment bon. Réussir ainsi à condenser des décennies de continuité en un épisode clair et surtout présenté de manière logique était très…Geoff Johns. Oui, l’auteur nous a fait une Geoff Johns, faisait évoluer l’histoire d’un vilain autour de la nouvelle mythologie qu’il est en train de créer pour le titre. 

J’espère seulement que maintenant, Al Ewing cessera un peu d’être vague sur la mythologie en question. Car jusque là, il est resté très mystérieux, ou installant ses éléments par le biais de sous entendus sans rien établir de manière claire et précise…Au delà, j’espère que ce nouvel arc confirmera le retour de forme de la série. 

Verdict : Buy

SPIDER-WOMAN #2

Prix : $3.99

Scénario : Karla Pacheco 

Dessin : Pere Perez 

Sollicitation : DOWN WITH THE SICKNESS! Spider-Woman discovers the origin of her illness. Spoilers: It wasn’t bad sushi or that cold everyone at the office has. What does Jessica’s illness have to do with the daughter of her old nemesis Otto Vermis? And how does a shipment of black-market spiders fit in? Jessica Drew is fighting for her life while someone is pulling the strings of her web…BUT WHO?

Avis : voilà une série qui s’est fait bien avoir par la pandémie, puisque son tout premier épisode est sorti à peine quelques jours avec le début du confinement et la mise en pause du marché…et du coup, difficile de relancer la machine quand le premier épisode, censé donner l’impulsion de départ est aussi loin derrière. C’est d’autant plus dommage, que je conserve un bon souvenir du premier épisode en question. 

Ce n’était pas sensationnel, avec Spider-Woman obligé de prendre un boulot de garde du corps pour payer les factures (être parent coûte du pognon), tout en ayant quelques problèmes de santé assez inattendus. À la lecture du premier épisode, on comprenait assez bien le ton général que l’autrice voulait donner au bouquin : avant tout tourné vers de l’action bien fun. Et des hélicoptères qui explosent. En gros, une bonne série B que les années 80 n’auraient pas reniées. 

Comme je l’ai dis, rien de vraiment révolutionnaire, mais franchement agréable à lire, dynamique, pas prise de tête, avec un petit début de mystère, puisque le personnage finissait l’épisode pas vraiment au sommet de sa forme : action, humour et un ton globalement amusant. C’est tout ce qu’offre la série et c’est déjà pas mal. 

Verdict : Check it 

VENOM #26

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Iban Colleo

Sollicitation : “VENOM BEYOND” BEGINS HERE! If you thought VENOM ISLAND was insane comic book action of the highest order, then shut your yapper and face front, True Believer, because we’re about to outdo ourselves! For months, the Maker has been fascinated with symbiotes. IN THIS ISSUE we find out why – and what he intends to do with any he can get his hands on…

Avis : début d’un nouvel arc pour la série Venom. Après Venom Island, qui était dans l’ensemble correct mais pas sensationnel, l’auteur va aborder l’autre fil rouge de la série qu’il a installé depuis l’épisode 7. Outre la nouvelle mythologie autour des symbiotes, Donny Cates avait eu la bonne idée d’installer le Maker comme un des antagonistes de la série. Maker, qui pour ceux qui auraient oubliés est la version Ultimate maléfique de Reed Richards. 

Cates nous avait déjà donné des indices sur l’objectif du Maker qui voulait avant tout rentrer dans sa dimension d’origine, et pour cela voulait avoir recours aux symbiotes. Et on dirait bien que cet épisode va nous dire pourquoi les symbiotes seraient la clé…j’ai hâte de découvrir de quoi il retourne. Le titre n’a pour moi pas vraiment connu de vraie baisse de forme jusque là et j’ai donc toute confiance en l’auteur pour présenter une histoire bien pêchue. 

Certes Venom Island n’était pas incroyable, mais il y avait tout de même pas mal de fun et l’arc en lui-même va laisser des traces. Et puis je suis ravi de voir qu’Iban Colleo est au dessin, j’avais beaucoup aimé ces précédents épisodes. Il dispose d’un style très énergique qui fonctionne bien sur le titre. J’espère que Marvel va cesser de changer les artistes à chaque nouvel arc et le conserver sur la durée, surtout maintenant que Ryan Stegman est plus confiné aux events…

Verdict : Buy

A propos Sam 1961 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Salut !

    Merci pour ce guide !

    J’ai rattrapé toutes les TMNT en VF. Quel travail de construction et de continuité de Tom Waltz. J’hésiterais presque à enchaîner avec la VO mais avec 50 épisodes d’écart, c’est chaud. Je vais continuer en VF.

    Le Immortal Hulk 34, j’ai trouvé ça chiant au possible. Je ne maîtrise pas bien l’histoire du Leader mais j’ai trouvé ça pompeux et ennuyeux…ça ne m’a pas redonné confiance en Al Ewing.
    Je suis du même avis que toi sur Family Tree, l’épisode 6 était bien écrit mais on s’attendait à cette nouvelle direction qui n’est pas venue. Attention à ne pas jouer avec le lecteur trop souvent, Jeff !

    J’attends le Venom avec impatience car le 25 m’avait déçu. J’espère retrouver le Cates des premiers arcs. Mais avec son King in Black annoncé en compagnie de Stegman, il m’a bien redonner envie !

    Enfin, Once & Future et la conclusion de Jimmy Olsen où je me suis arrêté au 6, j’ai du retard…

    Grosse semaine encore !

  2. J ai commencé les tortues en VF qu’elle claque
    Merci Sam tu es vraiment un expert des comics,je vais prendre contact avec TF1 pour te prendre comme journaliste de référence pour les comics.
    Respect monsieur

  3. Pour avoir lu Empyre #1, je te conseillerais quand même de tenter. Le premier numéro est excellent en terme d’introduction. Les dessins sont super, les dialogues forts et pas trop bavard. Le twist à la fin était prévisible si on suit la promo mais la révélation est bien géré. Pour le nombre de tie-ins il a sacrément baissé depuis le COVID, et à pat les tie-ins lords of Empyre le reste n’est pas vital à suivre je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.