Guide de lecture Comics VF : semaine du 26 août 2020

Edito : et nous voilà déjà arrivé à la dernière semaine du mois d’août et nous voyons que les éditeurs fourbissent déjà leurs armes pour la rentrée …qui va être très très chargée ! beaucoup de nouveautés très prometteuses vont nous arriver dans les prochains mois…la fin d’année va être sanglante d’autant plus que j’ai l’impression que dans le cas de certaines séries, nous colons de près à la VO. 

Oh, dans la plupart des cas, on compte encore entre 6 mois à 1 an de retard, délai souvent nécessaire pour adapter dans de bonnes conditions le titre en VF. Mais j’ai pu remarquer que certains projets un peu plus isolés…sortaient presque de manière simultanée à la VO ! le Punisher Soviet la semaine dernière ? le TPB VO est sorti …le même jour aux USA ! la suite de Savage Avengers le mois prochain ? le TPB VO est sorti cette semaine aux USA ! et ce n’est pas fini. 

Il y  une certaine disparité de ce côté, qui montre que lors du confinement les éditeurs ont continué de bosser…Et pourtant, on attend encore certains trucs, comme la suite de la réédition de Thor de Jason Aaron, dont le dernier tome est sorti…à l’été 2019 ! nous allons avoir l’absolute qui réédite War of Realms avant la réédition des épisodes de Thor qui conduisent à War Of Realms !

Tiens on note que je tape toujours sur Panini, mais bien évidemment quand ils sortent de manière très rapprochée à la VO, comme je l’ai indiqué, je suis bien sûr très content, surtout que l’on voit que niveau prix, la différence n’est pas énorme (c’est même de l’ordre du centimes parfois). 

Je reste tout de même étonné de cette disparité de rythme de publication pour certaines séries. On voit des séries secondaires coller à la VO de manière très rapprochée et d’autres beaucoup plus importantes mettre des mois à arriver…étrange !

Sorties de la semaine : beaucoup de grosses sorties cette semaine : 

  • chez Panini, l’arrivée enfin du Die de Kieron Gillen et Stéphanie Hans ! en principe…si tout va bien…sauf si c’est encore repoussé comme semble l’indiquer certains sites de ventes en ligne…
  • chez Urban…euhhh tout ? encore une fois, difficile de faire un choix entre plusieurs bonnes sorties, mais on retiendra avant tout la fin du run d’Alan Moore sur Swamp Thing !
  • enfin, chez Vestron, le retour des Transformers !

Émissions de la semaine :trois émissions au programme cette semaine toujours enregistrés en direct sur Mixlr à partir de 21h: 

  • mercredi, un nouveau Freaxity où Steve et Laure parleront horreur et cette semaine au programme : la saga Human Centipede ! 
  • jeudi, le comixweekly, où nous reviendrons sur les sorties VO de la semaine mais aussi encore une fois sur l’actualité comics…très agitée ces dernières semaines !
  • enfin, vendredi, le Comixity, qui reviendra sur les sorties VF du mois d’août…mais je pense que peu de titres sortis cette semaine pourront être abordés (il faut le temps de lire les bouquins avant d’en parler !)

BLISS COMICS

KILLERS 

Date de sortie : 28 août  2020

Prix : 17.50€/128 PAGES 

Scénario : B. Clay Moore

Dessin : Fernando Dagnino 

Episodes : KI6 : Killers #1-5

Sollicitation : LES ASSASSINS REPRENNENT DU SERVICE.

secrets britanniques, au sein du programme NINJA. Ils ont appris à canaliser leur «ki» pour accomplir des prouesses surhumaines… au prix de souffrances atroces. Ils ont depuis longtemps quitté le programme et travaillent désormais chacun à leur compte… Mais c’est sans compter sur le Jonin, leur ancien sensei, qui va les recruter pour un jeu du chat et de la souris meurtrier… B. Clay Moore, l’auteur du sanglant Savage, revient avec l’artiste Fernando Dagnino (L’Agent, Wonder Woman) pour un récit d’espionnage bourré d’action

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux que cela intéresse. 

À lire avant : rien – récit indépendant. 

DELCOURT COMICS

OCTOBER FACTION TOME 2

Date de sortie : 26 août  2020

Prix : 15.95€/

Scénario : Steve Niles 

Dessin :Damien Worm

Sollicitation : Suite directe du premier tome pour cette série horrifique créée par Steve « 30 Jours de nuit » Niles et Damien Worm, devenue depuis janvier 2020 une série TV sur Netflix, consacrée à la famille Allan, une famille pas vraiment comme les autres…

Alors que Fredrick – le père – fait tout ce qu’il faut pour mettre son passé de chasseur de monstres derrière lui afin de vivre enfin tranquillement auprès de sa femme Deloris, leurs deux enfants, Geoff et Vivian, décident de reprendre l’affaire familiale. Mais certains fantômes du passé refusent de se faire oublier, tandis que des forces occultes conspirent pour anéantir notre réalité…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome ou le show Netflix 

À lire avant : le premier tome

BLADE RUNNER 2019 TOME 1

Date de sortie : 26 août  2020

Prix : 15.50€/

Scénario : Mike Johnson & Michael Green 

Dessin : Andres Guinaldo 

Sollicitation : Cette nouvelle série nous convie à une plongée vertigineuse dans l’atmosphère moite du Los Angeles inspiré par le roman de Philip K. Dick, en suivant Ash, une Blade Runner chargée d’une enquête qui se révèle très vite dangereuse…

Une Blade Runner, surnommée ASH, lancée à la recherche de la femme et de la fille de l’industriel Alexander Selwyn, dans le Los Angeles fictif de 2019. Mais son enquête va la mettre sur la piste de replicants – ces androïdes synthétiques aux comportements étrangement humains, mais aux intentions pas toujours très nettes – et au cœur d’une vaste conspiration, Selwyn est en effet proche du milliardaire Eldon Tyrell.

Avis : voilà une sortie atypique puisque le bouquin nous promet une replongée dans l’univers de Blade Runner mais avec de nouveaux personnages. Je connais peu les auteurs impliqués, dans le sens où j’ai peu lu leurs travaux,  mais je sais qu’ils sont dans le business depuis un bon moment. Si l’on est fan de cet univers et que l’on a soif d’histoires inédites, c’est une bonne pioche. 

Verdict : pour les fans de Blade Runner 

À lire avant : rien – mais (re)voir le film ne serait pas de trop je pense (ce qui me fait penser que je n’ai pas rematé Blade Runner depuis quelques…décennies !)

INVASION SILENCIEUSE 

Date de sortie : 26 août  2020

Prix : 13.50€/

Scénario : Larry Hancock 

Dessin : Michael Cherkas 

Sollicitation : Ce classique de la BD « conspirationiste », servie par un scénario paranoïaque à souhait et une ligne claire moderne rappelant celle de Serge Clerc et Daniel Torres, est enfin adapté en français. Ce premier tome d’une tétralogie rappelle les meilleurs épisodes de la série La Quatrième Dimension.

  1. Nous sommes en pleine guerre froide. Matt Sinkage est reporter. Il va tenter de démêler le vrai du faux en enquêtant sur une apparente invasion extra-terrestre qui implique le gouvernement américain, jusque dans les plus hautes sphères du pouvoir. Espions communistes y cotaient des agents corrompus du FBI, des MacCarthistes frapadingues, des Stalinistes prêts à tout, et bien entendu… Des soucoupes volantes !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux que le pitch intéresse

À lire avant : rien – récit indépendant. 

EDITIONS REFLEXIONS 

ANT TOME 2

Date de sortie : 26 août  2020

Prix : 16.50€/140 pages 

Scénario : Mario Gully 

Dessin : Mario Gully 

Episodes : 

Sollicitation : La suite des aventures d’Hannah Washington et de son alter ego Ant, continuant leur quête de vérité pour démêler le vrai du faux dans la mémoire d’Hannah et surtout dans l’existence d’Ant. Elle va une fois de plus croiser des visages connus et découvrir peu à peu l’étendu de ses pouvoirs. 

Avis : autre sortie très étonnante cette semaine alors que les éditions Réflexions poursuivent cette semaine la publication en VF de la série consacrée au personnage d’Ant. Pour ceux qui ne connaissent pas et se posent des questions sur la plastique de l’héroïne, il faut savoir qu’elle fut créer au début des années 90, quand les questions relatives au respect de l’anatomie féminine (et masculine) ou des lois de la gravitation en général n’étaient pas des priorités pour les artistes de l’époque. Comme le fait de dessiner des vêtements faisant plus de quelques centimètres carrés…ahhh c’était la belle époque tout de même …Je dis ça, car j’étais pile dans la tranche d’âge dans les années 90, où j’aurais considéré le bouquin comme étant de l’art bien évidemment…De mémoire, le personnage n’avait connu que quelques épisodes en VO produits de manière indépendante par l’auteur avant qu’Erik Larsen ne récupère les droits dans les années 2000 pour s’amuser avec dans Savage Dragon et cette série est la dernière version parue il y a quelques années…

Verdict : pour ceux qui ont aimé le tome 1 ou veulent se rappeler les heures de gloire des années 90…

À lire avant : le tome 1

KINAYE EDITIONS 

MISFIT CITY TOME 2

Date de sortie : 28 août  2020

Prix : 14.50€/112 pages 

Scénario :  Kirsten Smith & Kurt Lustgarten

Dessin : Naomi Franquiz

Episodes : 

Sollicitation : LES MORTS NE MENTENT PAS.

Wilder, Macy, Dot, Karma et Ed recherchent toujours le trésor dissimulé de la célèbre pirate Black Mary, et découvrent les secrets cachés de leur paisible ville. La tension est à son maximum et les effluves de la mer se manifestent… Les filles vont devoir rester soudées pour éviter les Denby et Horace Shipp (sans mentionner la mère-shérif de Wilder qui devient de plus en plus suspicieuse) et sortir de ce pétrin sans passer au supplice de la planche !

Ce deuxième tome de Misfit City est écrit par la scénariste primée Kirsten « Kiwi » Smith (Dix bonnes raisons de te larguer) et Kurt Lustgarten, et illustré par la jeune et talentueuse Naomi Franquiz (The Unbeatable Squirrel Girl, Tales from Harrow County).

Préparez-vous à encore plus de blagues pétillantes et à la découverte d’un formidable trésor dans cette passionnante conclusion de la série !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome

À lire avant : le premier tome – série en deux volumes !

PANINI COMICS

ARME H T02

Date de sortie : 26 août  2020

Prix : 18,00 €, 136 pages

Scénario :  Pak, 

Dessin :Anindito, Vilanova

Episodes :  US Weapon H 7-12, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel, 

Fin des aventures de l’Arme H, ce croisement entre Hulk et Wolverine. Il fait équipe avec Captain America contre Roxxon et le minotaure Dario Agger, avant de partir pour Weirdworld. Une  série menée par Greg Pak (Planète Hulk, World War Hulk).

Avis : suite et fin de la série dédiée à l’arme H…ce personnage crée par Greg Pak avait eu droit de manière assez mystérieuse à sa propre série sans s’appuyer vraiment sur une quelconque popularité réellement prononcée. De ce que j’ai compris, malgré tout, Pak en a tiré une série distrayante qui faisait le job de manière efficace et assez fun. Je pense qu’il avait bien compris le ridicule de ce personnage, mix improbable entre Hulk et Wolverine…mais malheureusement je ne peux en attester car je dois bien avouer que je reste indifférent au personnage qui a de toute façon complètement disparu depuis. Je dois même dire que j’avais totalement oublié son existence jusqu’à la sortie de ce second tome…

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome. 

À lire avant : le premier tome. 

DIE T01

Date de sortie : 26 août  2020

Prix : 10€ jusqu’au 31 décembre/22,00 €, 176 pages

Scénario : Gillen, 

Dessin :Hans

Épisodes : US Die 1-5, inédits

Sollicitation : Fusion Comics, 

Découvrez la nouvelle série évènement de Kieron Gillen et Stéphanie Hans (Journey Into Mystery) à un prix exceptionnel ! Six adolescents disparaissent après une partie de jeu de rôle. Cinq d’entre eux réapparaissent quelques mois plus tard. Adultes, ils vont devoir retourner dans le jeu. Une aventure entre Ça de Stephen King et Jumanji !

Avis : nous pouvons tous pousser un bon gros ouf de soulagement, puisque normalement, si tout va bien, si 2020 arrête de nous les briser au moins 5 minutes, le tome 1 de Die va réellement sortir cette semaine. Bien évidemment, depuis que j’ai écris ces lignes, j’ai pu voir sur certains sites de vente en ligne que le volume ne sortirait apparemment que le 02 septembre…AHHHHH 2020 !!!!!!!!!!! ahhhhh !!! ahhhh !!! Initialement prévu au mois de juin, il a été malheureusement repoussé, parce qu’on est en 2020 et que tout ce qui est bon et bien dans ce monde doit nous être arraché des mains…Non, je n’exagère pas !

Pour revenir sur le sujet du jour, bien évidemment Die est un indispensable de cette rentrée à plus d’un titre. Tout d’abord, c’est dessiné/peint par Stéphanie Hans. Rien que cet argument en rend l’achat obligatoire ! achat d’autant plus incontournable que Panini reproduit l’offre faite avec quelques autres bouquins et lance la série avec un tome 1 à 10€. Donc d’un côté c’est beau et de l’autre c’est pas cher ! oh miracle ! 

Enfin, parlons de la pomme de discorde éventuelle avec son scénariste, Kieron Gillen. Oui, je parle de discorde, car pendant longtemps, les travaux du monsieur m’ont laissé assez…peu enthousiaste. Je n’ai pas adhéré à ce qu’il a fait sur beaucoup de ses séries Marvel et ce n’est qu’au cours des dernières années que mon coeur cynique et froid s’est un peu réchauffé à l’idée de lire du Gillen. 

Le déclencheur, comme je l’ai déjà dit, fut son Darth Vader, produit avec (ou malgré), Salvador Larroca, qui m’a réconcilié avec le monsieur, que ce soit son travail, son ton général, ses idées, ses histoires. Un peu tout en fait s’est mis à fonctionner avec moi. Puis est arrivé, l’autre élément qui lui a fait gagner une petite place dans mon coeur bien mort : Once & Future, bientôt en VF chez Delcourt, Comme j’ai pu l’indiquer le titre produit avec Dan Mora fut un de mes coups de coeur 2019 (qui en comptait beaucoup). 

Donc du coup, un auteur que j’ai appris à aimer, une artiste de génie, un prix ultra abordable ! n’en jetez plus et prenez mon argent…et là tombe le coup de grâce : le titre explore le genre fantasy. Comme chacun le sait, je suis un avide lecteur du genre qui depuis quelques années tente tant bien que mal de trouver une place dans le monde impitoyable des comics. 

Un genre qui compte beaucoup d’appelés et peu d’élus au final, car la concurrence est très très rude et le genre demande énormément de travail sur la durée, ce que les comics mensuels accordent rarement. Et pourtant Die a réussi à s’imposer. Au moment où j’écris ces lignes, la série en est à l’épisode 12 et ne semble pas prête de s’arrêter. 

Pour entrer un peu plus dans les détails, le pitch pourrait partir d’une partie de donjons et dragons qui a mal tourné. Je n’ai jamais été amateur du genre…mais pas grave, je suis prêt à foncer. Allez, injectez moi cette série en intraveineuse, je suis prêt (je pense). 

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien – début de série !

MARVEL ACTION : SPIDER-MAN – MALCHANCE

Date de sortie : 26 août  2020

Prix : 9,95 €, 72 pages

Scénario :  Dawson, 

Dessin :Ossio

Episodes : US Marvel Action Spider-Man (2018) 7-9, inédits)

Sollicitation : Marvel Kids, 

Peter, Gwen et Miles forment une équipe qui gagne. Mais après une confrontation avec la Chatte Noire, la tension monte entre les trois amis. Un récit tous publics accessible aux petites bourses !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : parfait pour un jeune public. 

À lire avant : rien !

M & MRS. X T02

Date de sortie : 26 août  2020

Prix : 18,00 €, 136 pages

Scénario :  Thompson, 

Dessin :Bazaldua, Pina

Episodes : US Mr. & Mrs. X 7-12, inédits

Sollicitation : 100% Marvel, 

Kelly Thompson (Deadpool) vous conte une nouvelle histoire du couple le plus attachant de l’univers mutant. Dans ce dernier tome, Gambit et Malicia sont confrontés à la Guilde des Voleurs, avant d’être projetés dans le surréaliste Mojovers !

Avis : suite et fin de la série Mr & Mrs X ! et oui, comme beaucoup de séries de notre époque…le titre consacré à Gambit et Rogue n’a pas dépassé les 12 épisodes. Outre des ventes assez faibles vers la fin de la série, il est aussi évident que Marvel a souhaité faire le ménage avant l’arrivée d’Hickman dans l’écurie mutante pour lui laisser toute la place de faire ce qu’il voulait…Ce qui ne l’a pas empêché d’intégrer certains des apports de Kelly Thompson dans la nouvelle tapestrie mutante qu’il est en train de tisser. 

Mais on peut se demander si même sans l’arrivée d’Hickman, le titre n’était pas déjà un peu condamné, car on ne peut nier la baisse de niveau de la série dans sa seconde partie. Je ne sais pas si c’est juste un manque d’inspiration de la part de l’autrice, ou simplement un coup de mou quand on lui a annoncé l’annulation du titre…mais on sent que le coeur n’y est pas / plus, tant le second arc qui est présenté ici est assez poussif. 

Je pense notamment à toute la partie dans le Mojoverse qui n’est pas dynamique pour un sou, si bien qu’il y a certains moments où l’on s’ennuie ferme, ce qui m’avait conduit à arrêter la série en VO assez vite dans ce second arc. Malgré tout on retiendra que Thompson continue à bien tenir ses personnages…qui avaient été longtemps maltraité avant son arrivée, si bien que si l’on est des fans de Gambit et Rogue et de cette relation, cela reste une lecture agréable. 

On sent juste que le niveau est en baisse de manière évidente par rapport au premier arc qui était déjà peu engageant passé le 3e épisode…De manière générale, j’ai l’impression que Thompson a du mal à maintenir l’intérêt pour ses histoires dans des arcs en 5 parties…mais pour être honnête, c’est un défaut rencontré par beaucoup d’auteurs actuels. À noter que si vous souhaitez continuer à suivre le personnages de Rogue et Gambit ensuite, ils font partie du cast de la nouvelle série Excalibur !

Verdict : à lire pour les complétistes. 

À lire avant : la mini série Rogue and Gambit et le premier tome de la série. 

SPIDER-MAN/VENOM : DOUBLE PEINE

Date de sortie : 26 août  2020

Prix : 9,95 €, 96 pages

Scénario : Tamaki, 

Dessin :Gurihiru

Episodes : US Spider-Man & Venom: Double Trouble 1-4, inédits)

Sollicitation : Marvel Kids, 

Dans cette étonnante aventure pensée pour les plus jeunes lecteurs, Spider-Man et Venom sont colocataires ! Mais le terrible symbiote a créé une machine permettant de changer de corps, et le voilà qui pirate celui de Spider-Man pour s’amuser en ville !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : parfait pour un jeune public. 

À lire avant : rien !

URBAN COMICS

ALAN MOORE PRESENTE SWAMP THING TOME 3

Date de sortie : 28 août  2020

Prix : 35€/400 pages 

Période DC : Post Crisis (1985/2011)

Scénario : Alan Moore 

Dessin : Steve Bissette, Ric Veitch 

Episodes : Saga of the Swamp Thing #51-64

Sollicitation : Loin de la Louisiane qui l’a vue naître, la Créature vient de livrer un âpre combat aux portes du Paradis et de l’Enfer.

Il est temps pour elle de retrouver son marais, mais celui-ci n’a plus rien de la tranquillité qui l’habitait. Sa femme, Abby, est absente. Assignée en justice pour « crime contre-nature », elle a été contrainte de fuir. Le temps n’est plus à la paix désormais, et la colère, qui commençait à sourdre dans le coeur de la Créature, laisse bientôt place à la rage; celle, violente et profonde, de la Sève tout entière.

Avis : voilà sans aucun doute l’un des tomes les plus attendus de la rentrée (oui j’anticipe sur la semaine prochaine parce que l’on peut considérer qu’Urban fait vraiment sa rentrée cette semaine), puisque nous voyons arriver le 3e et dernier tome du run d’Alan Moore sur Swamp Thing. Un tome qui est attendu par beaucoup depuis très longtemps, car certains des épisodes présentés ici sont restés inédits en VF depuis des décennies ! Urban comble donc les désirs de certains fans de très longue date de ce run !

Et les miennes, mais je me considère comme un vieux / jeune lecteur…Vieux, car je ne suis plus vraiment un jeune padawan en matière de comics, jeune car c’est la première fois que je lis ce run, étant passé à côté des précédentes éditions. Mais honnêtement, je suis ravi d’avoir attendu, car cela m’a permis d’avoir une édition complète de fort belle facture, avec un rythme de publication assez rapide ! 

Au programme de cette fin, après avoir exploré l’Amérique, après être allé en enfer pour déjouer l’apocalypse…Moore envoie la créature du marais dans …l’espace ! et quand il reviendra…il sera pas content du tout au vu du traitement de son épouse par les terriens…des terriens pour qui il se démène, ce qui va amener à une petite confrontation avec Batman ! 

La série continue de surprendre jusqu’au bout en allant dans des directions inattendues, en développant des histoires qui sortent du champs connu des intrigues habituelles de Swamp Thing, confiné avant Moore au simple récit de monstres en série avec un peu d’horreur bien gentillette sur le dessus. 

Il reste désormais la question : quid du reste de la production Vertigo chez Urban ? Nous achevons ici un classique et il nous reste encore la fin du run de Jamie Delano sur Hellblazer et celui de Morrison sur Doom Patrol. Nous savons que ce ne sera pas pour cette année, et cela fait un peu peur car nous avons l’expérience de séries en trois tomes abandonnés au bout de deux par Urban faute de ventes suffisantes…Ce qui m’inquiète c’est que nous avons tous vu la part consacrée à Vertigo se réduire d’année en année et…j’ai quelques craintes pour l’avenir. 

Verdict : à posséder ! 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

DEATHSTROKE REBIRTH TOME 7

Date de sortie : 28 août  2020

Prix : 17.50€/192 pages 

Période DC : Rebirth (2016/2018)

Scénario : Christopher Priest 

Dessin : Fernando Pasarin, Carlo Pagulayan 

Episodes : Deathstroke #44-50

Sollicitation : Deathstroke est mort !

Abattu d’une flèche en pleine tête, le mercenaire semble avoir rendu l’âme. C’est désormais la stupéfaction parmi ses anciens associés mais également dans les rangs de la Société Secrète des Super-Vilains avec qui il a eu maille à partir ces derniers temps. Mais peut-on vraiment abattre un tel monument ?

Avis : autre fin cette semaine avec la conclusion du long run de Christopher Priest sur le personnage de Deathstroke. Un exploit à plus d’un titre, tout d’abord signer un run de 50 épisodes sur un personnage de second rang est aujourd’hui un quasi miracle dans notre époque de séries annulées au bout de 7 à 12 épisodes. Ensuite signer un très bon run de 50 épisodes sur Deathstroke est juste remarquable. 

Lancée au moment du Rebirth, elle s’est rapidement distinguée comme l’une des meilleures de cette époque et elle a su garder son cap malgré les …errements de DC au cours des deux dernières années, avec pas mal de twists et quelques gimmicks ici ou là tout de même (crossover avec Batman, crossover avec les Teen Titans) pour soutenir les ventes. Malgré tout cela, je suis resté accroché à la série et je suis ravi de voir que Priest a pu aller au bout de ses idées avec ce personnage. 

Pour moi, il laisse une marque indélébile sur la manière d’écrire Deathstroke. Si les scénaristes avaient tâché de développer et approfondir le personnage auparavant, aucun n’est allé aussi loin que Priest lui donnant un mode de pensée propre, bien défini, un code d’honneur qui fait fi du bien et du mal, mais qui existe bel et bien. Un être de contradictions, froid et sensible à la fois, manipulateur mais socialement inapte avec ses proches. Une arme vivante qui ne recherche pas vraiment le conflit…

J’espère que Priest pourra résoudre les derniers mystères en place dans la série, notamment tout le drama encore en cours dans la famille de Slade Wilson. L’auteur a commencé à apporter pas mal de réponses dans le dernier tome…il ne reste plus qu’à finir en beauté. Et on peut remercier Urban d’être allé au bout de la série !

Verdict : à lire – un grand run s’achève ici. 

À lire avant : tous les précédents tomes –  oui, c’est bien !

JOKER – FINI DE RIRE 

Date de sortie : 28 août  2020

Prix : 19€/208 pages 

Période DC : Post Crisis (1985/2011)

Scénario : J.M.Dematteis, Chuck Dixon 

Dessin : Graham Nolan 

Episodes :  Legends of the Dark Knight #65-68, Joker: Devil’s Advocate

Sollicitation : Le Joker est enfin parvenu à ses fins : il a tué Batman au cours d’un duel explosif !

Mais à présent que son plus cher ennemi n’est plus que lui reste-t-il à faire de ses journées ? Ainsi, l’ancien Clown Prince du Crime devient Joe Kerr, un simple citoyen de Gotham, et ne tarde pas à tomber amoureux. Mais l’ancien maniaque est-il véritablement devenu sain d’esprit ?

Avis : voilà une sortie qui me fait plaisir à plus d’un titre…Oh, je sais beaucoup vont détourner le regard en se disant “oh génial, encore un truc avec Batman et le Joker en vedette, cela faisait tellementtttttt longtemps !” attendez pauvres fous avant de condamner ce nouveau tome comme un autre titre Batman lambda ! non, non non !!! il faut lui donner sa chance absolument et ce pour plusieurs raisons. 

La première est que le bouquin contient des épisodes de la série Legends of The Dark Knight et là votre réponse est “mais on en a rien à battre !” oui, mais attendez ! le titre fut lancé en 1989 avec un succès énorme et avait pour mission au départ  de combler les blancs dans la nouvelle continuité de Batman post Crisis et post Year One. Mais très rapidement, le titre a évolué pour donner la chance à de nombreux auteurs de venir s’amuser avec Batman juste le temps de quelques épisodes, sans avoir à s’investir dans un long run. 

De nombreux auteurs prestigieux sont passés sur le titre le temps d’un arc pour donner leur vision d’un personnage, d’un vilain, ou de Batman lui-même ! et il y a eu du beau monde les enfants ! comme dans le cas présent, J.M.Dematteis qui est la seconde grande raison de se pencher sur ce tome ! ce très très grand auteur qui a marqué les esprits dans les années 80 et 90, avec des longs runs sur Spider-Man entre autre, en passant par Captain America, la JLA avec Keith Giffen, le Surfer et bien d’autres choses. Le monsieur a une carrière longue comme le bras et un talent fou. 

Et dans le cas présent, l’histoire présentée est d’autant plus spéciale que Dematteis…présente ici une intrigue qui avait été initialement rejetée par le staff édito de DC et que l’auteur a réutilisé plus tard dans un petit truc appelé “Kraven’s Last Hunt”. Une petite histoire de rien du tout dans Spider-Man, dont on ne parle plus du tout aujourd’hui, la preuve, nous n’en avons pas fait un spécial récemment ! 

Donc il est assez …truculent de voir Dematteis réussir finalement à caser son histoire des années après Karven’s last Hunt, avec une idée de départ un peu similaire : le vilain tue le héros et dénué d’objectif se range des voitures…pour un temps du moins. L’idée dans le cas de la relation Joker /Batman est d’autant plus intéressante, qu’il a souvent été entendu que le Joker ne pouvait exister sans Batman. Et c’est ce qu’explore Dematteis ici. 

Etant donné le talent de l’auteur, je m’attends vraiment à du très haut niveau avec ces épisodes, qui sont accompagnés d’un one shot sans aucun rapport avec l’intrigue de Dematteis, écrit par Chuck Dixon et dessiné par le même artiste, Graham Nolan : Joker: Devil’s Advocate. Un one shot qui avait été publié il y a plus de 20 ans maintenant par Semic en VF ! 

Je m’en souviens bien car c’était à l’époque l’un des rares trucs associés à Batman qui sortait en VF, Semic, je pense, devant tester le marché, avant deux ans plus tard de lancer un mag Batman au moment du run Loeb/Lee sur Batman avec l’intrigue “Silence”. C’était une autre époque ! mais je garde malgré tout un très bon souvenir du one shot, qui voit le Joker condamné à mort …pour un crime que pour une fois il n’a pas commis ! et Batman de se déchaîner pour essayer de prouver son innocence. 

Comme toujours avec Dixon, l’intrigue est franchement efficace. Il base toute son intrigue sur une “astuce” que l’on voit souvent dans les romans policiers (rendue notamment célèbre par un certain livre d’Agatha Christie dont je tairais le titre pour vous réserver la surprise), mais qui fait le boulot ici. 

Bref, un tome avec du bon Batman dedans, qui je l’espère annonce d’autres récits issus de la série Legends of the Dark Knight en VF ! 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien – récit indépendant !

JUSTICE LEAGUE DARK REBIRTH TOME 3

Date de sortie : 28 août  2020

Prix : 17.50€/184 pages 

Période DC : Rebirth (2016/2018)

Scénario : James Tynion IV & Ram V 

Dessin :Alvaro Martinez, Guillem March 

Episodes : JL Dark #14-19, Annual #1

Sollicitation : Ayant accepté la proposition de Lex Luthor, Circé acquiert des pouvoirs encore plus grands que ceux qui étaient les siens et se lance dans une guerre sans pitié contre l’équipe de sa pire ennemie, Wonder Woman.

La Ligue des Ténèbres pourra-t-elle résister à cet assaut intense et sauver ce qui reste de la magie dans l’univers ?

Avis : et on enchaîne avec une autre fin (encore !!!!! et c’est pas fini !!) de run, avec la conclusion du travail de James Tynion IV avec ce tome 3  de la Justice League Dark ! et oui, le monsieur, étoile montante de DC, a été appelé par l’éditeur pour reprendre le titre Batman, le best-seller de la maison, derrière Tom King ! difficile de refuser une telle offre…mais aussi difficile de garder toutes ses séries en cours quand on sait que Batman continue à être un titre bimensuel, et d’après ce que l’on peut voir, je doute que DC renonce à ce rythme ! À ce titre, on retrouvera le début du run de l’auteur sur la série dès le mois prochain en VF, avec un énorme volume ! mais on en reparlera à ce moment. 

En attendant, concentrons-nous sur ce dernier arc qui va opposer la Justice League Dark …à la menace construite par l’auteur depuis le départ : Circé ! ennemie historique de WW qui au fil des épisodes a su mener sa barque et manipuler la ligue pour sortir plus renforcée de toutes les batailles menées par le groupe. Chaque combat l’a rendu plus forte et lui a permis de positionner ses pions avant son attaque, qu’elle n’a plus de raisons de retenir ! et cette attaque va être particulière dure pour une équipe déjà très éprouvée par tous les événements récents. 

Dans l’ensemble, je trouve que Tynion a bien su achever son run, mais je regrette qu’il n’ait pas pu déployer tous ses plans sur la série qui s’annonçaient très ambitieux, mais il semble laisser le titre entre de bonnes mains, en la personne de Ram V que nous venons de découvrir la semaine dernière en VF, avec la sortie de The Savages Shores. Il signe ici un annual …qui ne m’avait guère convaincu lors de la sortie VO car beaucoup trop proche des histoires d’Alan Moore sur Swamp Thing. Et par là, je veux dire qu’il est clair qu’il a voulu rendre hommage à une histoire que de toute évidence il adore, mais qu’il avait du mal à vraiment s’en détacher et imprimer encore son propre ton. Les épisodes qu’il signe ensuite sont d’un meilleur niveau, mais il ne m’a pas encore entièrement convaincu. 

Nous allons bien voir dans les prochains tomes, si Urban continue de sortir la série ce que j’espère ! en tout cas, voilà un bon arc à lire si vous êtes fans comme moi de la série, toujours magnifiquement servie par certains des meilleurs artistes DC, notamment Alvaro Martinez qui signe des planches de toute beauté …encore une fois !

Verdict : à lire 

À lire avant : No Justice / les deux premiers tomes de Justice League Dark. 

JUSTICE LEAGUE INTEGRALE TOME 4

Date de sortie : 28 août  2020

Prix : 28€/624 pages 

Période DC : New 52 (2011/2016)

Scénario : Geoff Johns 

Dessin : Jason Fabok, Jim Lee, Ivan Reis 

Episodes :  Justice League #30-50 + Justice League Of America #14 + New52 Divergence Fcbd Special Edition #1 + Justice League Darkseid War Special #1

Sollicitation : La Ligue de Justice est sortie victorieuse de l’épreuve que lui a lancé le Syndicat du Crime lors du Règne du Mal, mais ce ne fut pas sans en payer le prix !

Alors que certains de ses membres ont disparu, la Ligue doit accueillir dans ses rangs de nouvelles recrues dont l’ennemi juré de Superman : Lex Luthor ! Ce dernier paraît de bonne foi dans son désir d’oeuvrer pour le bien commun, mais cette apparente docilité ne cache-t-elle pas une machination encore plus vile ? Batman veille…

Avis : et nous terminons ce long couloir de très bonnes sorties Urban, qui bizarrement à chaque fois ou presque mettait en scène une fin d’une manière ou d’une autre…avec la conclusion de la réédition du run de Geoff Johns sur la Justice League période New 52 ! Cette 4e intégrale qui contient plus de 20 épisodes présente ici la meilleure partie de la prestation de l’auteur sur la série. 

Après des débuts…difficiles, alors que Johns voulait jouer à fond la carte accessibilité, ce qui rendait malheureusement assez légère niveau scénario,  on le voit revenir ici à son approche épique habituelle, avec une montée en puissance terrible dans l’une de ses meilleurs intrigues, je parle bien entendu de la Darkseid War ! mais avant il va préparer le terrain en intégrant…Lex Luthor dans l’équipe ! le personnage qui s’est distingué lors de Forever Evil gagne en effet sa place dans l’équipe…avec sous le bras un secret : la véritable identité de Batman !

On voit également de nouveaux membres intégrer de manière rapide l’équipe, dont certains ne sont pas ce qu’ils paraissent et vont jouer un rôle clé lors de la Darkseid War. J’ai personnellement beaucoup aimé cette période de la Justice League, qui n’a jamais vraiment retrouvé ce niveau par la suite, avec un vrai souffle épique dans l’intrigue, une histoire passionnante…le tout menant à Rebirth ! 

Une période qui reste chère à mon coeur et que je recommande chaudement !

Verdict : à lire 

À lire avant : les trois précédentes intégrales ! 

VESTRON

TRANSFORMERS TOME 1

Date de sortie : 26 août  2020

Prix : 17.95€/144 PAGES 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : 

Sollicitation : Premier volume de La Série Principale TRANSFORMERS, Les débuts d’une ambitieuse saga en dévoilant les origines du conflit entre Autobots et Decepticons qui s’étendra à travers les galaxies, jusque sur Terre. Cet album est le point d’entrée dans l’univers TRANSFORMERS, le début de l’histoire.

« Cybertron, la planète d’origine des Transformers avait tout d’un monde utopique, jusqu’à ce qu’un assassin fasse basculer dans une guerre ouverte entre Autobots et Decepticons…» Cet album inaugure la Série Principale TRANSFORMERS 

Avis : dernier sortie de la semaine, mais pas des moindres avec le retour de Transformers en VF ! d’après ce que j’ai compris, à la vue des auteurs impliqués, il s’agit là de la toute dernière série produite par IDW qui s’est lancé dans un bon gros reboot de la franchise il y a deux ans. Un reboot qui est intervenu à la fin d’une ère de comics Transformers très aimée des fans notamment d’après ce que j’ai compris, la maxi série “More than meet the eye” dont j’entends parler comme d’un chef d’oeuvre depuis des lustres. 

Je dis entendre parler…car je n’ai jamais lu un seul comic-book transformers. Je n’ai pas d’attachement particulier à la franchise, dans mon enfance j’étais plus porté sur la japanimation que les Transformers…qui ne font donc pas partie de mon paysage personnel…mais qui sont très importants pour beaucoup de fans qui ont grandi avec ! le succès des films pendant des années (et malgré une qualité …discutable) en demeure la preuve. 

Apparemment cette nouvelle série a été conçue comme un point d’entrée justement pour de nouveaux lecteurs éventuels qui ne connaîtrait rien à Transformers…donc des gens comme moi, ce qui explique que j’avais mentionné le titre dans mon article récent sur les sorties les plus attendues du second semestre. Du coup, si vous avez encore de la place et êtes curieux, ou êtes un fan de la franchise et souhaitez soutenir l’arrivée des comics en VF, c’est le moment de vous jeter dessus ! 

Verdict : à tester

À lire avant : rien – point d’entrée dans la franchise !

A propos Sam 1978 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Je recommande TRÈS fortement le tome 3 du Swamp Thing par Alan Moore !
    En effet, après un long arc un poil longuet (American Gothic) mais qui paie à la fin, tous les rebondissements de la fin du run de Moore tiennent en haleine. Et on aura le retour de beaucoup de personnages vus au début du run …

    Je recommande aussi le tome « Joker : fini de rire », en particulier pour « Going Sane » (l’arc de Legends of the Dark Knight) car je n’ai jamais lu le one-shot « devil’s advocate ». D’ailleurs, j’y trouve que Joe Staton dessine un « Joe Kerr » ressemblant comme 2 gouttes d’eau à Stan Laurel (du duo comique « Laurel et Hardy »).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.