Guide de lecture Comics VO : semaine du 26 août 2020

Edito : après plusieurs semaines assez molles, on dirait bien que le mois d’août va s’achever sur une note forte avec pas mal de sorties attendues qui s’annoncent excellentes…Et il était temps, car j’ai l’impression que depuis la reprise post Covid, la qualité est peu au rendez vous. Contrairement à l’année 2019 qui avait vu une bonne remontée de la plupart des éditeurs, l’année 2020 a des sombres échos de 2016 en termes de qualité. 

Je parle de la période post relaunch de Marvel, où l’éditeur ne s’était même pas embarrassé d’achever Secret Wars pour lancer ses premiers (médiocres) relaunchs et DC achevait de manière assez piteuse la période New 52 et l’on se demandait tous quand l’éditeur allait se reprendre. Tandis que côté indépendant…les grands succès d’Image commençaient à arriver à leur terme et la maison avait déjà de grandes difficultés à les remplacer. 

Et j’ai le sentiment que l’on est de nouveau dans ce marasme…mais accentué. Entre un DC dont l’avenir est plus flou que jamais, Marvel qui fait comme si tout était normal et ne fait de nouveau qu’enchaîner les events partout sans se poser de questions… la seule bonne nouvelle vient de l’indépendant, où Boom et quelques autres semblent décider à secouer la scène comics. 

Si l’année 2020 en termes de comics semble désormais clairement compromise, il faudra voir si en 2021, les germes que nous voyons éclore ces derniers temps dans l’indépendant annoncent l’arrivée d’une nouvelle génération d’auteurs. C’est en général le cas à chaque début de nouvelle décennie…

Sorties de la semaine : pas de mal de grosses choses donc cette semaine : 

  • chez DC, l’arrivée très attendue du Three Jokers de Geoff Johns et Jason Fabok, ou encore la conclusion du Question de Jeff Lemire et Denys Cowan ;
  • chez Image, le retour de Stray Bullets de David Lapham ;
  • chez Marvel, l’annual de Daredevil…intitulé One More day !  un titre qui a réveillé de vieux traumatismes chez moi (et pas mal d’autres)…

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine toujours enregistrés en direct sur Mixlr à partir de 21h: 

  • mercredi, un nouveau Freaxity où Steve et Laure parleront horreur et cette semaine au programme : la saga Human Centipede ! 
  • jeudi, le comixweekly, où nous reviendrons sur les sorties VO de la semaine mais aussi encore une fois sur l’actualité comics…très agitée ces dernières semaines !
  • enfin, vendredi, le Comixity, qui reviendra sur les sorties VF du mois d’août…mais je pense que peu de titres sortis cette semaine pourront être abordés (il faut le temps de lire les bouquins avant d’en parler !)

DC COMICS

BATMAN THREE JOKERS # 1

Prix : $6.99

Scénario : Geoff Johns 

Dessin : Jason Fabok 

Sollicitation : Thirty years after Batman: The Killing Joke changed comics forever, Three Jokers reexamines the myth of who, or what, The Joker is and what is at the heart of his eternal battle with Batman. New York Times bestselling writer Geoff Johns and Jason Fabok, the writer/artist team that waged the ‘Darkseid War’ in the pages of Justice League, reunite to tell the ultimate story of Batman and The Joker! After years of anticipation starting in DC Universe: Rebirth #1, the epic miniseries you’ve been waiting for is here: find out why there are three Jokers, and what that means for the Dark Knight and the Clown Prince of Crime. It’s a mystery unlike any Batman has ever faced! 

Avis : c’est donc cette semaine que doit intervenir le miracle tant attendu…cette semaine doit sortir le premier numéro de Batman : Three Jokers, un projet annoncé il y a plus de 3 ans par DC au moment de la sortie de l’épisode spécial Rebirth…où Batman découvrait que 3 versions du Joker existaient, faisant référence à trois itérations à travers le temps de son ennemi juré…

Une information qu’il avait gagné…grâce au siège de Metron dans l’arc Darkseid War dans le Justice League de Johns…Donc vous voyez, cela remonte ! il faut tout de même avoir une mémoire bien accrochée pour retrouver l’origine d’un projet qui avait contribué au succès de Rebirth, car il s’agissait là d’un des mystères les plus intéressants que Johns avait installé, avec l’implication apparente des Watchmen dans tout le bazard de Rebirth…

Et puis l’attente, la longue attente…qui n’a pas eu l’air de décourager lecteurs et fans puisque Jim Lee a annoncé les chiffres de commandes du premier épisode par les comics-shops américains : plus de 300 000ex. Des chiffres hallucinants pour un projet avec tant de retards…et dans l’industrie actuelle qui semble rencontrer plus de difficultés que jamais. 

Encore une fois, on dirait que Geoff Johns vient sauver DC…malgré eux. Il est d’ailleurs ironique de se dire que le projet va sortir dans le Black Label offrant la plus grosse vente de l’éditeur depuis au moins 5-6 ans…pour fermer le label juste après ! ahhh la logique commerciale de cet éditeur m’échappe de plus en plus !

Sur le fond, bien évidemment, quand on connaît les travaux de Johns…cette mini ne peut qu’en rappeler une autre : la légion des 3 mondes, où Johns avait il y a presque 15 ans tenté d’expliquer les inconsistances dans la continuité de la légion des super-héros, très affectée par les multiples crises à répétition de l’univers DC, pour tout réunifier en quelque chose de nouveau cohérent…

On peut se demander dès lors si cette idée autour des 3 Joker ne va pas dans le même sens que son précédent travail avec la Legion, mais aussi avec Rebirth…un travail que semble aussi vouloir mener Scott Snyder de son côté, puisque son Death Metal a clairement pour objectif de réunifier toutes les continuités DC existantes…

J’ai tout de même quelques doutes, car les auteurs se sont montrés très évasifs sur l’importance du projet dans la continuité DC…Et comme le label qui le porte est appelé à disparaître prochainement…mais bon, on peut aussi se contenter d’avoir une bonne histoire ! je suis toujours preneur, surtout à un moment où les séries Batman ne me séduisent guère…

En tout cas, je suis ravi de retrouver Jason Fabok au dessin. Bien évidemment je suis heureux d’avoir un comics signé Geoff Johns, comme d’habitude, mais voilà 3 ans que Fabok, que je considère être un des meilleures artistes bossant pour DC, est accaparé par ce seul titre et que l’on a plus vu son travail sur des pages intérieures. Il est donc bon de le retrouver et j’espère que maintenant qu’il est libéré de 3 jokers, on le reverra de manière régulière !

Verdict : Buy

JUSTICE LEAGUE DARK # 25

Prix : $3.99

Scénario : RAM V

Dessin : Kyle Hotz 

Sollicitation : It’s their greatest crisis-and the Justice League Dark is a team divided! Wonder Woman, Zatanna, and Swamp Thing are outmatched and defeated at the hands (and endless teeth!) of the Upside-Down Man. But Detective Chimp, Doctor Fate, and Man-Bat will do anything to save their teammates, even turn to the man they swore never to trust: John Constantine!

Avis : numéro anniversaire pour la série Justice League Dark alors que l’auteur Ram V va enfin s’attaquer à la grande menace de la série, installée par James Tynion IV au tout début : le  Upside-Down Man, monstre inhumain, issu de la dimension dont est issue la véritable source de la magie…La menace avait été écartée par les héros dans des précédents arcs…mais pas vaincue. 

Je pensais que l’auteur traiterait le sujet dès le précédent épisode, mais il s’est avant tout servi de l’épisode 24 pour faire le point sur les différents personnages, faisant pas mal bouger la composition de l’équipe, alors que chacun se penchait sur toutes les horreurs qu’ils avaient traversés depuis la fondation du groupe autour de WW. 

Une WW qui elle même exprimait désormais ses propres doutes…avant de toute de même repartir en mission pour aider Zatanna dans sa propre quête ! l’équipe du coup se retrouve séparer en deux sous groupes avec son propre défi à relever. J’espère qu’au travers de cet arc, Ram V, montrera enfin ce qu’il peut faire, car pour l’instant, cela manque un peu de jus. 

Verdict : Check it 

PLUNGE # 6

Prix : $3.99

Scénario : Joe Hill 

Dessin : Stuart Immonen 

Sollicitation : Sixty fathoms below the ocean’s surface, a massive hatch waits to be opened…Something within wants to emerge; wants to be born; wants to rise; wants to feed. The child is coming, desperate to fill its belly-by devouring reality itself!

Avis : conclusion cette semaine de la seconde série écrite par Joe Hill dans le cadre de son label. Une série qui a reçu un bon gros boost d’intérêt avec la présence de Stuart Immonen au dessin. L’artiste star sortait à cette occasion d’une petite pause de 2 ans des comics de super-héros, après plus d’une décennie chez Marvel à enchaîner les projets, souvent associé à Brian Michael Bendis. Et le monsieur n’a rien perdu de son talent, ça c’est sûr !

Sur le fond, j’ai été cependant moins enthousiasmé par Plunge que par l’autre série de Hill, Basketful of Heads, qui reste un coup de cœur absolu de mon côté ! mais je dois dire que le dernier épisode a vraiment commencé à faire bouger les choses. Pour la première fois depuis le début de la mini, j’ai eu l’impression qu’il se passait quelque chose, qu’il y avait vraiment un enjeu compréhensible et tangible…

La menace et la tension était bien présente depuis le départ, les mystères bien installés, mais on se demandait concrètement quand il allait se passer quelque chose de vraiment marquant…et nous y sommes enfin arrivés dans l’épisode 5, de bien meilleure facture que les précédents avec de vraies conséquences…J’ai du coup hâte de découvrir cette conclusion !

Verdict : Buy

QUESTION : THE MANY DEATHS OF VIC SAGE # 4

Prix : $6.99

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Denys Cowan, Bill Sienkiewicz 

Sollicitation : Vic Sage is back in Hub City after experiencing a dizzying rush of all his past lives but is he too late to save his present home from the evil that so far has never failed to end his story in tragedy? If Hub City is going to live, does Vic Sage have to die?

Avis : ahhh autre projet Black Label qui nous fait la grâce d’un épisode cette semaine…et profitons en tant que cela dure ! qui aurait cru que nous serions tous passionnés par une mini série dédiée à Question ? ce n’était plus vraiment une évidence depuis la très bonne série de Dennis O’Neil au début des années 90. Le scénariste avait signé alors l’une des plus importantes séries sur le personnage…qui n’est évidemment plus disponible !!! arrggghhh et Urban qui nous en publie un épisode en VF pour nous accrocher sans nous donner la suite !! arrghhhh

Mais, voilà Lemire et Cowan, aidé par Sienkiewicz pour l’encrage…n’ont pas laissé cela les arrêter et libérés de la continuité historique du personnage, ils on pu nous dresser une intrigue et un mystère passionnant et bien mené de bout en bout…du moins, je l’espère pour cette conclusion ! en tout cas, en ce qui me concerne, j’ai réellement adoré cette mini, son personnage montré dans toute sa complexité, le mystère qui l’entoure…et cette magnifique partie graphique. 

Cowan est déjà à la base un artiste génial, mais marié à l’encrage et finitions de Sienkiewicz, c’est tout simplement de l’art et une bonheur pour les yeux de tout lecteur ! bref, une très belle mini série s’achève…et comme le Black Label va bientôt disparaître…nous n’aurons sans doute aucun autre projet du même type sur ce personnage avant très longtemps !  

Verdict : BUY 

SUICIDE SQUAD # 8

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Bruno Redondo 

Sollicitation : Task Force X is done running. They pulled the bombs out of their necks, they’ve identified their target, and they’re going on the hunt for the man who’s pulled their strings and killed their friends. And now the Squad is up against forces far more powerful than they ever could have imagined. Taking them on could be suicide. 

Avis : autre série à laquelle il va falloir prochainement dire au revoir ! et oui, c’est triste, mais la fin de cette version de la Suicide Squad a été annoncé pour l’épisode 11 ! décidément, DC en ce moment ne fait que nous briser le coeur et d’autres parties de notre anatomie…comme je l’ai déjà dit, la reprise de la série par Tom Taylor s’est révélée être le bon gros coup de pied au cul dont le titre avait besoin. 

Un mélange de retour aux sources, mais aussi d’innovations, alors que le scénariste renouvelait l’équipe et toutes les tensions qui existaient traditionnellement dans cette série depuis le run historique de John Ostrander dans les années 80/90 qui reste à ce jour la référence …et dont on attend toujours la suite en VF, mais c’est un sujet sur lequel je ne reviendrai pas ici…Cela ne s’est clairement pas vendu en VF, il faut l’accepter…

Après un premier arc tout simplement excellent, Tom Taylor a pas mal temporisé dans les épisodes 6 & 7, avec des épisodes de transition un peu vides, qui s’intéressait avant tout au personnage de Deadshot qui va rester au centre des choses…puisqu’on nous annonce sa mort prochaine…on va bien voir…et comme la continuité DC semble être sur le point d’être rebootée…je prends avec beaucoup de réserves toute mort, ou gros événement (kof la révélation de l’identité secrète de Superman kof)  intervenant entre temps.

Au delà, même si Taylor nous a promis que l’on reverrait certains des nouveaux personnages qu’il a créé ici…je pense que l’annulation du titre est encore une fois un beau gâchis, ou une décision très cohérente avec le plan général de DC de faire apparemment n’importe quoi. Je ne sais pas où l’entreprise va, mais elle y va et je crains qu’elle continue de nous décevoir durant tout le trajet (je précise que j’écris cela avant DC fandome…)

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

BLACK MAGICK #13

Prix : $3.99

Scénario : Greg Rucka 

Dessin : Nicola Scott 

Sollicitation : « ASCENSION I, » Part Two

Demons circle the bloody mess of Rowan Black’s life like vultures, while Internal Affairs investigators circle like sharks. Her friends and allies begin to sense the danger Rowan is in and come to offer what help they can…or to take her down if they have to.

Avis : nouvel épisode de Black Magick à peine quelques semaines après son retour officiel ! on dirait bien que les auteurs ont fait ce qu’ils ont promis en préparant plusieurs épisodes à l’avance pour ensuite tenir les délais. Il faut juste espérer qu’une fois cet arc achevé, ils ne disparaîtront pas pendant quelques années le temps de produire la suite. Autant je comprends la nécessité d’une pause entre chaque arc, autant demander à ses lecteurs de rester dans le brouillard pendant des années faute d’information…dans un marché aussi difficile que celui qui existe actuellement, c’est un gros risque, même pour des auteurs aussi appréciés que ceux là. 

En tout cas, la bonne nouvelle est que j’ai beaucoup aimé ce retour ! pour ceux qui le savent, malgré tout l’amour que j’ai pour le travail de ces deux auteurs, j’ai toujours eu du mal avec Black Magick, notamment le second arc que je continue de trouver particulièrement poussif. Un arc pourtant avec de lourdes répercussions sur la suite, mais qui selon moi attendait son dernier épisode pour faire en sorte qu’il se passe quelque chose…

L’épisode 12 a bien permis de resituer chacun des acteurs importants de la série, tout en évoquant l’évolution connue par chacun durant le hiatus connu par la série. Et c’est bien évidemment la situation de l’héroïne qui intéresse le plus alors que la frontière entre ses deux vies semble s’effriter de plus en plus. Entre le fait qu’elle n’hésite plus à utiliser ses pouvoirs dans le cadre de son boulot pour boucler des enquêtes, les démons qui lui tournent autour, son ex-partenaire qui ne veut plus lui parler, ou encore son propre pouvoir qui semble lui échapper…Rowan Black a beaucoup à gérer ! 

Avec tous ces éléments mis en scène, cela m’a permis de reprendre le fil de la série sans problème, tout en l’appréciant beaucoup plus qu’auparavant…Bon, je ne cache pas que je vais plutôt attendre la VF pour lire la suite, car je pense que cela se lira mieux en TPB, mais je suis ravi de voir le titre revenir à son meilleur niveau. 

Verdict : Buy

CHU #2

Prix : $3.99

Scénario : John Layman 

Dessin :Dan Boultwood

Sollicitation : « THE FIRST COURSE, » Part Two Bodies start to pile up. And Tony Chu gets a new partner.

Avis : suite de la nouvelle série Chu, située dans l’univers de Chew qui se déroule apparemment un peu avant la série en question ? et qui met avant tout en vedette la soeur de Tony Chu, héros de la première série, ce dernier étant cependant bien présent dans le titre. Ce qui va faire bizarre est que John Layman nous promet une confrontation entre les deux personnages puisque Tony est flic et que sa soeur est de l’autre côté de la barrière…

Sur le fond, je ne sais pas encore comment je me situe par rapport à la série. J’aime beaucoup Chew et je n’ai pas envie de voir son image se dégrader dans mon esprit avec une autre série située dans cet univers qui serait inférieure à la première (d’autant que Layman nous menace d’un Chew 2). Et le premier épisode de cette nouvelle série ne m’a pas rempli d’une grande confiance en la matière. 

C’était solide dans l’ensemble…mais je trouve les débuts de Chew bien meilleurs. C’était sur le fond assez léger en intrigue et il manquait selon moi ce sens du cliffanguer qu’avait la série originale. Là, on s’arrêtait sur une information que l’on avait déjà, à savoir la révélation que la jeune femme était la soeur de Tony et qu’ils allaient clairement entrer en collision. Ce que la sollicitation nous disait déjà…

Bref, j’espère me tromper. Peut être que le titre a juste besoin d’un bon arc pour trouver ses marques…

Verdict : Check it 

FAMILY TREE #8

Prix : $3.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Phil Hester 

Sollicitation : While Meg tries to explain her transformation, Grandpa Judd makes his last stand against the Arborists!

Avis : ahhh Jeff Lemire…ou comment nous appâter pour nous faire revenir chaque mois tout en ne donnant que très peu de ce que l’on attendait ! je parle bien évidemment du fait que l’auteur qui nous avait promis à la fin de l’épisode 5 d’emmener l’intrigue complètement dans le futur (ou plutôt le présent puisque le début de l’intrigue se situait dans les années 90…vous suivez ?), joue encore avec les deux époques. Et ne nous donne quasiment rien sur ce futur/présent post apo où l’humanité a presque entièrement été transformée en arbres et seuls quelques survivants en chair et en os demeurent !

Je dois dire que cela m’exaspère un peu, car cette nouvelle direction m’avait tellement pris par surprise que j’étais impatient de l’explorer plus avant…Et à la place…c’est une intrigue double que nous suivons, ce qui est difficile à gérer dans un titre mensuel, car cela veut dire en réalité que chaque intrigue avance à petit pas pour laisser de la place à l’autre…Cela ne veut pas dire que le titre a baissé en qualité, bien au contraire, Family Tree reste très bon et je continue de recommander la série, c’est juste que j’attendais autre chose…

Verdict : Buy

STRAY BULLETS SUNSHINE & ROSES #42

Prix : $3.99

Scénario : David Lapham 

Dessin : David Lapham 

Sollicitation : It’s a beautiful day on the open road. Plenty of sunshine, plenty of roses… and a little murder.

Avis : autre grand événement cette semaine, le retour de Stray Bullets ! oui, c’est un événement, car si la publication de la série en VF par Delcourt m’a permis de réellement  découvrir le titre et d’en faire une de mes séries préférées de tous les temps, le titre a connu des existences diverses et variées depuis son lancement il y a presque 25 ans maintenant. Et de fait, les derniers épisodes ont été publié en …2014 ! l’épisode 41 est daté de mars 2014, donc on peut estimer qu’il y a un gap de presque 7 ans ! sacrée pause de la part de David Lapham qui a sans doute eu besoin de se ressourcer un peu pour revenir sur ce qui restera son oeuvre phare. Bon, bien évidemment je préfère attendre la VF, (d’ailleurs à quand le prochain tome, j’ai besoin de ma dose maintenant Delcourt !) mais je voulais signaler le retour de cette magnifique série en VO. 

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

DAREDEVIL ANNUAL #1

Prix : $4.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Manuel Garcia, Chris Mooneyham 

Sollicitation : ONE MORE DAY!

Avis : ah ah ah ah ah ah ah aha ha ha ah Chip, ahhhhh je sais que tu te crois drôle, et dans la plupart des cas, quand tu essayes de l’être, tu l’es…mais je me rends compte qu’il y a des choses avec lesquelles il faut vraiment faire attention. Et je ne parle pas de sujets faussement sensibles comme la religion, ou les horreurs de ce monde.Non, sur ces sujets, on peut plaisanter, on peut, si si on peut. 

Mais One more day !? là je dis non monsieur. Je trace une ligne dans le sable. Pas de blague sur One more day, à part pour indiquer combien cette terrible histoire a laissé une souillure indélébile dans le coeur jusque là pur et  innocent (si si je jure) de millions de fans à travers le monde. As-tu une idée du nombre de cauchemars que ce titre a généré quand il est apparu dans les sollicitations ? 

De combien de drames et de disputes il à été responsable. Non, non, non…on ne plaisante pas avec un tel titre, monsieur. On respecte la douleur des gens, mon bon monsieur. On fait attention, on est prudent…on est pudique et sensible devant de tels drames inconsolables. Car oui, même presque 13 ans après, nous restons nombreux à être encore traumatisés par cet objet d’infamie qui a marqué l’histoire du monde (des comics). 

Alors attention Chip avec ce que tu fais ici…nous te surveillons tous. Oui, oui, tu es en train de signer l’un des meilleurs runs sur Daredevil en 20 ans…mais attention quand même, il y a des limites à ne pas franchir…

Verdict : pas de pacte avec le démon ou ça va chier !!!

X-FACTOR #2

Prix : $3.99

Scénario : Leah Williams 

Dessin : David Baldeon 

Sollicitation : DANCE OF DEATH!

The team gets their first case – investigating the disappearance of a mutant dancer at a prestigious ballet academy…in the Mojoverse!

Avis : retardé à cause du confinement, le titre X-Factor a finalement débarqué il y à quelques semaines pour notre plus grande joie car le premier épisode était réellement très sympa. Une bonne mise en place de l’équipe, du concept de base et surtout ce que j’attendais le plus : une bonne enquête. Établir X-Factor comme l’équipe chargée des investigations sur les meurtres et disparitions de mutants à travers le monde est une idée géniale qui fonctionne parfaitement avec les nouveaux concepts établis sur Krakoa. 

Et Leah Williams l’a parfaitement compris en écrivant une histoire policière ! et c’était parfait ! et j’espère qu’elle va continuer d’explorer cette veine, avec surtout à la base de bons mystères. Je m’interroge d’ailleurs sur l’enquête du premier épisode,  est-elle vraiment clôturée ? Car si nous avons appris ce qui était arrivé à la soeur de Northstar, la motivation derrière le crime restait un mystère à la fin de l’épisode et j’aimerais voir cela développer. 

En fait j’ai beaucoup d’attentes, comme dans tout bon procedural, je veux des enquêtes bien menées et résolues rapidement avec quelques cas fils rouges que l’on suivrait sur l’équivalent d’une saison TV qui permettrait d’établir de nouveaux vilains pour les mutants, propres à ce cette équipe. Autre point fort d’ailleurs, le cast de l’équipe. Je le trouve particulièrement réussi avec pas mal de choses à explorer, certains étant encore presque des pages vierges tandis que d’autres ont été négligé pendant longtemps. 

Verdict : BUY

X-MEN #11

Prix : $3.99

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Leinil Francis Yu 

Sollicitation : THE TREES ARE KILLING THE CHILDREN!

Avis : nouvel épisode de X-Men…dernier avant le lancement de X of Swords, un crossover pour lequel mon enthousiasme est en veille…hé ho, où tu es mon envie pour ce crossover ? tiens, voici une note laissée par mon désir de lire ce truc, qu’est-ce qui est écrit “sans moi, mec, t’es tout seul sur ce coup, je pars en vacances, rappelles moi quand ils se seront remis à faire des bons trucs avec les mutants”. Mais, mais mais…je ne peux rien faire sans toi ? comment je suis censé survivre aux prochains mois…parce que ce crossover va durer des MOIS !!!

Comme pour Empyre en début d’année, mon désir de lire ce crossover, pourtant bien présent au moment de son annonce, a disparu au moment où Marvel a commencé à augmenter le nombre d’épisodes impliqués dans le machin. Quand ils ont annoncé que l’on passait à 24 parties…j’ai senti mon envie pour ce crossover se faner à toute allure. Car soyons clairs, un tel nombre d’épisodes signifie que la moitié au moins seront purement des fillers sans intérêt. Il est impossible de maintenir la tension d’un crossover sur autant d’épisodes. Même 12 est généralement bien trop !

Encore une fois Marvel retombe dans ses travers habituels en ce qui concerne les events et les crossovers : en faire beaucoup trop dans tous les sens. Et comme le seul épisode d’X-Men paru entre temps, à savoir le précédent…n’était pas très bon parce que de toute évidence, Hickman n’en avait rien à foutre d’Empyre et qu’on lui a imposé de faire un tie in…je me retrouve un peu désolé de revoir cette franchise que j’aime tant retomber dans ses travers habituels avec des épisodes moyenasses interrompus par des crossovers incessants et super longs aux répercussions aussi limitées que les mesures de protection de l’environnement en Chine. 

J’espère donc que ce numéro 11 va relever de nouveau le niveau. Jusqu’au confinement, le travail de Hickman sur le titre était tout simplement sans faute, avec la mise en place d’une foule de sous intrigues dans tous les sens qui nous permettaient d’explorer le nouveau monde des mutants, tout en établissant toutes les nouvelles menaces intérieures comme extérieures qui pèse sur celui-ci. Je souhaite vraiment que l’on revienne vers cela…

Verdict : Check it

A propos Sam 1978 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

12 Comments

  1. Le numéro 41 de Sunshone and Roses est paru en juin 2019 (ce qui fait quand même 1 an) entre celui-ci et le 42. Par contre les épisodes 39 et 40 de la première série/saison (avant la saison Sunshine & Roses) étaient parus en 2005 et le 41 en 2014.

  2. Salut Sam, de quelle fermeture de label parles tu dans Three Jokers ? Du Black Label ?? Je n’ai pas suivi les dernières news…

    • Pour faire court, les principaux responsables éditoriaux derrière le Black Label ont été virés lors de la vague de licenciement récente et donc on peut considérer que le label est mort.

  3. Je pense qu on s inquiète trop pour x of Swords. Depuis le premier numéro de Hox/Pox Hickman utilise l imagerie du tarot. Au vu des sollicitations les 22 épisodes font référence aux 22 arcanes, et comme Hickman est très attentif à ce que la structure et le contenu se répondent je pense qu on sera agréablement surpris, et que la longueur n est pas imposé par Marvel (sauf peut être pour les deux spéciaux)

  4. Salut
    La fermeture du Black Label peut elle avoir des incidences sur les possibles publications d’urban en français ?
    Je pense à Question notamment…
    Autre chose concernant les fins de run, j’ai cru lire que le Hawkman était plutôt bon. Qu’en est il et est il possible de le voir en VF ?

    • Je pense qu’ils publieront la plupart des projets Black Label y compris The question, ensuite, on verra pour les dates, sans doute en 2021. Au delà…

      Concernant Hawkman…je ne fais pas partie des fans de Venditti. J’ai suivi les 12 premiers épisodes pour Bryan Hitch avant tout. Après, l’auteur réinvente pas mal toute la mythologie du personnage et son histoire…Comme la continuité DC va être prochainement rebootée, on verra combien de temps cela tiendra.

      A titre personnel, je reste dubitatif derrière cette réinterprétation, car je pense que Johns avait déjà fait le taf et que Venditti ne fait que rajouter un degré de confusion là où les choses étaient claires jusque là.

      • Ah et je précise, je doute que le titre arrive en VF. Hawkman, même avec Hitch au dessin,je doute que cela vende beaucoup. Je pense que l’on aura JSA avant (si on l’a). Peut être que si le personnage est mis en avant dans un film, il y aura une chance, et encore car je pense qu’Urban privilégiera le run de Geoff johns.

  5. Plus de 4 ans Sam, pour Three Jokers… C’était en juin 2016 il me semble (enfin pour le mois, l’année c’est certain) qu’est sorti le one shot DC Rebirth.

    Bon, je viens de lire ce numéro 1, et du coup, problème : DC Rebirth #1 est dans la continuité DC actuelle, et introduit l’intrigue de Doomsday Clock mais aussi de ce Three Jokers… Qui pourtant sort sous le « Black Label » et me parait difficilement en continuité… Comme si ça répondait à la question mais… Dans une autre continuité ?!! (A moins que… Ce soit le cas et qu’à la fin seulement on en arrive à la continuité du Rebirth ?… Ah, peut être)

    Sans spoiler quoi que ce soit, et à chaud : bah, mouai. Il manque un truc pour faire vraiment mouche à ce premier numéro. C’est bien… C’est pas ouf.

    Bon, par contre Fabok est en forme.

    Je pense que si Johns a voulu faire « son » Watchmen avec Doomsday Clock (qui, je le répète n’est pas « la suite de Watchmen », mais juste une intrigue avec des persos de Watchmen), avec Three Jokers, il nous fait son Killing Joke. (je vois déjà les haters qui vont dire que Johns essaye, sans y parvenir, d’égaler Alan Moore… Sauf que non, ce n’est pas le but)

  6. Salut sam tu ne suis pas la série digitale sur dceased? Elle est très sympa. Si je peux me permettre de te la conseiller…

    • Merci pour l’info, non en effet je ne suis pas du tout les sorties digitales en général. Je tâcherai de jeter un coup d’oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.