Guide de lecture Comics VO : semaine du 23 septembre 2020

Edito :arghhh, c’est moi où ces chroniques sont de plus en plus longues ? nannnn, à peine…il faut dire que le programme est chargé en sorties single mais aussi TPB/omnibus et autres et ce n’est pas prêt de s’arrêter  de ce côté alors que les comics en version reliée ont de plus en plus de succès aux USA et que les singles sont eux au contraire de plus en plus délaissés. Encore une fois, je suis curieux de voir les chiffres de ventes post confinement aux USA (quand ils seront sortis effectivement de la première vague et arrêterons de faire n’importe quoi). 

Sorties de la semaine : quelques sorties intéressantes dans ce grand déluge : 

  • chez DC Comics, la fin du run de Williamson sur Flash ! mais aussi Taylor et Ram V qui continuent de faire des merveilles sur Suicide Squad et Justice League Dark ! et côté omnibus, on ne ratera pas (quand on a les moyens) l’omnibus sur la Legion of super heroes : 5 years later  !
  • tandis que chez Marvel, début du crossover X of Swords, mais aussi du DD, Al Ewing écrit pour She Hulk et l’omnibus Absolute Carnage débarque !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine toujours enregistrées à partir de 21h, désormais enregistré uniquement sur Youtube sur Comixity Live (si YT veut bien fonctionner) !

  • mercredi, un nouveau Freaxity, où Steve et Laure parlent horreur et cette semaine le programme est consacré à la carrière de Rob Zombie ! 
  • jeudi, un nouveau Comixweekly, où nous parlerons des sorties VO de la semaine ! avec un peu d’info si il y en a !
  • enfin, vendredi : le Comixity où nous reviendrons sur le milliard de sorties VF du mois de septembre ! inutile de dire que jje suis très fatigué d’avance et mon portefeuille au bord du suicide…

BOOM ! STUDIOS 

TPB/GRAPHIC NOVEL

INCORRUPTIBLE OMNIBUS GN

Prix : $39.99/720 pages 

Scénario : Mark Waid 

Dessin :  Jean Diaz, Horacio Domingues, Marcio Takara, Damian Couceiro

Episodes :  #1-30.

Sollicitation : Legendary comics writer Mark Waid examines the hard road to changing your ways and making a difference in the world in this direct followup to the award-winning Irredeemable.   Super villain Max Damage had an epiphany the day The Plutonian destroyed Sky City.  When The Plutonian turned his back on humanity, Max Damage decided to step up.  Now Max Damage has changed his name to Max Daring and turned from his formerly selfish ways to become… Incorruptible.

Avis : réédition en format omnibus de la série Incorruptible de Mark Waid. Pour ceux qui ne connaissent pas, elle fut produite en parallèle de Irredeemable du même auteur pour permettre d’explorer d’autres pans de cet univers. Avec au centre, l’idée de développer le concept inverse de Irredeemable. Si dans cette dernière, on suivait un pseudo-Superman devenu mauvais, ici on suit un vilain qui décide de passer dans le camp d’en face ! Je ne connais pas la qualité des omnibus softcover de Boom, mais en général, il n’est jamais facile de caser autant de pages en un seul volume. Donc attention. Même si au vu du prix, c’est vraiment une affaire. 

Chances de publication en VF : malheureusement, le titre n’a jamais été publié en France, malgré je pense le bon accueil de Irrécupérable (Irredeemable). Cependant Delcourt a annoncé récemment le retour de cette dernière série en format intégrale. Si les ventes sont suffisamment bonnes, peut être qu’ils voudront donner sa chance à cette série. Il serait vraiment intéressant d’avoir ce complément, d’autant qu’ il y avait un crossover entre les deux à un moment. Nous avions donc un aperçu de Incorruptible mais sans possibilité de continuer l’aventure…

Verdict : Check it 

IRREDEEMABLE OMNIBUS SC

Prix : $49.99/896 pages

Scénario :Irredeemable #1-37, Irredeemable Special #1 and Incorruptible #25-26.

Dessin : Mark Waid 

Episodes :  Peter Krause

Sollicitation : * When the Plutonian, the world’s greatest superhero, snaps and turns into the world’s greatest villain, only his former teammates have a chance at stopping his rampage. What became of the hope and promise once inside him? What happens to the world when its savior betrays it? What makes a hero irredeemable? For the first time, the entire Irredeemable saga is available in a single volume.

* The acclaimed team of writer Mark Waid (Kingdom Come, The Avengers) and artist Peter Krause, along with some of the most acclaimed creators in comics, challenge everything you think you know about superheroes by exploring the good, the bad… and the irredeemable inside all of us.

Avis : j’en parlais plus haut. Mark Waid répond ici à une question qui a semble-t-il taraudé les scénaristes durant toute la décennie 2010 : que se passerait-il si Superman devenait un vilain. Tout ce pouvoir, sans une once de sens moral ? je pense que cela en dit long sur les USA post 11 septembre si nombre d’auteurs se sont posés la question suivante : que se passe-t-il quand la plus grande puissance du monde tourne mal ? 

Le titre est sans doute d’ailleurs la meilleure exploration du concept que nous avons pu voir…surtout que le concept en question a été surexploité au fil des années (n’est-ce pas Injustice). On s’est rapidement trouvé encerclé de versions maléfiques de Supie…mais aucune n’a vraiment été aussi bien explorée que celle de Mark Waid. Ce qui n’est pas étonnant quand on sait que le monsieur est sans doute l’un des plus grands fans de Superman sur la planète et en maîtrise les codes à la perfection…

Chances de publication en VF : comme indiqué plus haut, non seulement la série a déjà été édité par Delcourt, mais elle va prochainement bénéficier d’une réédition en intégrale (sans doute en début d’année 2021, étant donné comment les plannings de publication ont été bousculés). Donc tout dépend comment vous voulez suivre le titre. Cette version omnibus est sans doute la plus économique, mais les intégrales de Delcourt sont de grande qualité…donc à chacun de voir !

Verdict : Buy en VO ou prochainement en VF. 

DC COMICS

Dark Nights Death Metal Speed Metal #1

Prix : $5.99/48 pages 

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin :Eddy Barrows and Eber Ferreyra

Sollicitation : It’s the drag race from hell in this one-shot tie-in to Dark Nights: Death Metal! Taking place after the events of Dark Nights: Death Metal #3, the Darkest Knight is after Wally West and his Dr. Manhattan powers. Thankfully, Wally has backup in the form of Barry Allen, Jay Garrick, and Wallace West! It’s a knockdown, drag-out race through the Wastelands as the Flash Family tries to stay steps ahead of the Darkest Knight and his Lightning Knights!

Avis : après le one shot publié il y a quelques semaines, signé par Scott Snyder, qui s’intéressait aux missions menées par Superman, Wonder Woman et Batman pour régler la crise en cours…nouveau one shot, cette fois-ci signé par Joshua Williamson qui reprend également une des sous intrigues lancées dans Death Metal # 3, à savoir la course entre les différents Flash poursuivis par le Batman Who Laughs (devenu le Darkest Knight). 

L’objectif est simple, protéger Wally, dépositaire des énergies anti-crisis à même de défaire les ennemis des super-héros DC et de ramener le monde à son état normal. Du moins, si j’ai bien compris, parce que le bousin est pas simple. Le fait que l’épisode soit écrit par Williamson est la seule partie vraiment intéressante de ce numéro. Le monsieur qui conclut un très long run sur Flash, au même moment, est clairement le meilleur connaisseur de la famille et le mieux à même de rendre justice à ce petit monde; 

D’autant plus que cela lui permettra d’écrire le Wally classique, ce qui lui avait largement été refusé depuis son retour dans le cadre de Rebirth, puisqu’à peine le personnage revenu qu’il avait été envoyé au sanctuaire suite à la Flash War. Donc justice pour Wally, même si Williamson a déjà commencé à retconner des choses de Heroes in crisis pour justement sauver Wally. 

Apparemment ces one shot sont vraiment importants pour comprendre la suite de Death Metal…mais en même temps, comme je pense que nous attendons tous avant tout la fin du machin, ne vous forcez pas. Je suis sûr que l’épisode 4 de Death Metal qui sortira le mois prochain résumera bien tout.   

Verdict : Check it 

FLASH #762

Prix : $3.99

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : Howard Porter 

Sollicitation : Barry Allen and the Reverse-Flash race for the last time in this fast-paced conclusion. For years, Eobard Thawne has tormented Barry Allen, and now the Flash knows the only way to win is to make sure the Reverse-Flash never runs again! The story years in the making comes to a close as Joshua Williamson finishes his epic 101-issue run on The Flash!

Avis : il fallait évidemment que j’aborde le sujet ! Je ne parle en effet plus de ce run dans mes guides VO, car je préfère le suivre en VF, mais il était impossible de laisser passer cet épisode ! c’est en effet cette semaine que s’achève le très long run de Joshua Williamson sur Flash. Un run débuté au moment de Rebirth, et c’est là que l’on se rend compte que le temps passe vite car cela remonte tout de même à plus de 4 ans maintenant. 

Et en 4 ans, le monsieur aura tenu le rythme bimensuel, sans aucun retard.. Rien que cela est une performance car il me semble que Flash est le dernier titre avec Batman et Wonder Woman à maintenir un tel rythme de publication, sauf que King a jeté l’éponge en cours de route et que WW a changé de scénariste presque tous les ans.  Williamson a d’ailleurs sauvé la mise au scénariste de Batman à plusieurs reprises dans le cadre de crossovers entre les deux séries !

Si je ne me cache pas de ne pas avoir apprécié le début de son run, je dois dire que le monsieur a fini par me conquérir avec le temps. Notamment avec Flash War aux alentours de l’épisode 50…Bon, soyons honnêtes, plus le temps a passé, plus Williamson a tenté de reproduire le même ton, la même approche que Geoff Johns sur le titre. Sa manière de construire ses histoires, d’écrire les vilains de Flash…cela rappelle des bons souvenirs, d’une autre époque où le titre était bien écrit. 

De fait, cela  va désormais faire bizarre de ne plus avoir Williamson sur la série…surtout que nous ne savons qui va assurer la relève. Les prochains épisodes seront assurés par un autre auteur, mais il ne semble pas être le nouvel auteur régulier, juste quelqu’un mis là le temps d’assurer l’intérim jusqu’à la fin de Death Metal. Après cela, il est évident que l’univers DC sera relancé un peu partout et les places vides sont nombreuses. 

Si Batman va sans doute rester entre les mains de Tynion IV pour l’avenir proche. Je vois bien DC amener tout un tas de nouveaux auteurs sur le reste de ses franchises. Bendis quitte Superman, donc cela fait une autre grosse place à remplir. Morrison arrive au terme de son run sur Green Lantern et c’est un autre pan de l’univers DC à reconstruire. Quid du pan Justice League ? et les Titans vont également changer d’équipe créative…Même si DC réduit sa production…on dirait bien que l’année 2021 va être celle du renouvellement créatif pour l’éditeur. 

En attendant, bye Williamson, je suis certain que DC va rapidement lui confier une autre grosse série après un tel run (je sais qu’il est sur Batman Superman, mais je pense que le lectorat a un peu oublié l’existence du titre…). 

Verdict : Buy (bientôt en VF !)

Justice League Dark #26 

Prix : $3.99

Scénario : Ram V 

Dessin : Amancay Nahuelpan

Sollicitation : This is it, the moment you’ve been waiting for! The entire Justice League Dark team storms the Other Place, with a little help from their friend/enemy John Constantine. And at what price his aid? With the Upside-Down Man in their sights, the team witnesses the true manifestation of his power, and the agonizing cost of his anger.

Avis : il est intéressant de voir Ram V peu à peu vraiment prendre ses marques sur la série Justice League Dark. Si j’avais quelques doutes encore jusqu’au 24, alors qu’il continuait d’évacuer les intrigues encore non résolues de Tynion IV sur le titre, le numéro 25 les a en grande partie lever. Et puis entre temps j’ai lu son Savage Shores, chez HI Comics, que j’ai adoré et je vois ce scénariste sous une autre lumière du coup. 

Il dispose clairement une vraie plume et voir sa voix s’affirmer de manière claire dans l’épisode 25 élevait clairement le numéro à un autre niveau. Mais parlons aussi de Amancay Nahuelpan, artiste que je ne connaissais pas du tout, et la vache …qu’est-ce que c’est beau ! ces pages et surtout ces compositions sont tout simplement éblouissantes. Quand on y pense, on peut se rendre compte que Justice League Dark a bénéficié depuis son lancement d’artistes au talent incroyable…mais qui ne sont pas encore des super-stars !

Bravo à DC, et surtout les éditeurs de la série, qui ont mis la main sur eux ! si les autres éditeurs ne sont pas encore complètement aveugles, ils leur assureront un avenir brillant ! On sait déjà que Alvaro Martinez, la révélation de la série, travaille en ce moment sur un autre projet, et j’ai hâte de le revoir sur un bouquin d’ampleur. 

Sur le fond, on voit comment Ram V développe l’affrontement avec le Upside-Down Man, et comment il renverse peu à peu les règles, tout en recomposant l’équipe de manière très maligne. J’ai hâte du coup de découvrir la suite, et de constater que Justice League Dark demeure une des meilleures séries de DC !

Verdict : Buy

Suicide Squad #9

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Bruno Redondo 

Sollicitation :  This issue, it’s the shocking death of Deadshot! The man who never misses has been on the front lines of Task Force X since its inception—bomb in his neck, gun in his hand. He’s seen teammates blow up and countries fall. He’s faced down heroes and villains alike. Now the Suicide Squad has one final mission: bring down the man who enslaved them, then put a bounty on their heads when they escaped: Ted Kord. But to finish the job, the world’s deadliest assassin will have to do the one thing he’s never done for the cause: die!

Avis : autre série sous estimée et pourtant de grande qualité, avec la Suicide Squad de Tom Taylor…Une série qui s’achèvera donc prochainement, au numéro 11, et comment dire…Tom, tu peux te remuer un peu le fion ? Après un premier arc qui était de la dynamite, le scénariste a de manière très étrange ralenti le rythme dans son second et …au final dernier arc ? je suis un peu surpris par ce choix, car cela ne lui laisse que quelques épisodes pour résoudre toutes ces intrigues. 

Et je pense en premier lieu à son intrigue contre la figure qui a monté toute cette conspiration autour de la nouvelle Suicide Squad. Nous en avons appris un peu dans le dernier épisode…dont la construction était un peu bizarre, puisqu’au lieu de nous en révéler vraiment plus sur l’intrigue, Taylor nous a livré un flashback pour donner un peu d’épaisseur à certains des personnages secondaires de la série. Alors, l’épisode était bon, la question ne se pose pas, mais ne contribuait guère à l’histoire principale et ce à quelques épisodes de la fin…

Donc, du coup, je ne sais pas trop à quoi m’attendre sur les épisodes qui viennent. Certes, cela fait plusieurs mois qu’on nous annonce la mort de Deadshot dans cet épisode…mais est-ce que Taylor aura vraiment le droit de faire cela ? n’est-ce pas simplement pour nous aguicher ? bon, tant que l’épisode est bon, je ne me plains pas, mais tout de même sa vision pour le titre est assez étrange. 

Au passage j’adore cette couverture !

Verdict : Buy

TPB/GRAPHIC NOVEL

Batman The Demon Trilogy HC

Prix : $75/304 pages 

Scénario :Dennis O’Neil & Mike W.Barr 

Dessin : Norm Breyfogle

Episodes : Batman: Birth of the Demon #1, Batman: Bride of the Demon #1, and Batman: Son of the Demon #1

Sollicitation : What connects Batman and the villainous Ra’s al Ghul? Find out in this collection of three 1980s graphic novels! How did Ra’s al Ghul become the villain that he is? How would a union between his daughter Talia and the Dark Knight benefit him? Why would he want to father an heir? Follow along as Batman lives through and tries to unravel the mystery behind the mind of Ra’s al Ghul!

Avis : cette sortie semble confirmer qu’après la disparition récente de Dennis O’Neil, DC est bien décidé à rééditer pas mal de ses travaux passés. Et vu la carrière du monsieur, il y a de quoi faire (allez DC, rééditez son run sur Question, allleezzzz !!!). Cependant, la vache, qu’est-ce que c’est que ce prix ? 75$ pour à peine plus de 300 pages ? certes ce sont de très bons épisodes, notamment Birth of the demon, mais cela fait beaucoup et ce même dans le cadre d’un hardcover…surtout qu’il est disponible pour nous en VF pour beaucoup moins cher !

Chances de publication en VF : et oui, Urban a édité le contenu exact de ce tome dans “La saga de Ra’s Al Ghul” en 2014 et le tome est encore disponible pour …22.5€ ! et le contenu est strictement le même. Donc si vous êtes tentés par ce tome, prenez la VF !

Verdict : Buy …en VF !

Batman By Paul Dini Omnibus 

Prix : $125/1056 pages 

Scénario : Paul Dini

Dessin : Dustin Nguyen 

Episodes : Detective Comics #821-824, #826-828, #831, #833-834, #837-841, #843-850, #852, #1000, Batman #685, Batman: Gotham Knights #14, Batman Black and White #3, Batman Black and White Vol. 2 #1, DCU Holiday Special #1, Batman: Streets of Gotham #1-4, #7, #10-14, #16-21, and Batman Annual #1.

Sollicitation : This brand-new omnibus collects Paul Dini’s many Batman tales featuring The Joker, Catwoman, the Riddler, Poison Ivy, Zatanna, and Harley Quinn! Includes ‘Heart of Hush’ and ‘The Resurrection of Ra’s al Ghul’  

Avis : autre tome important qui sort cette semaine alors que DC réédite l’ensemble du très bon run de Paul Dini sur Batman. L’auteur qui a commencé sa longue histoire d’amour avec Batman dans le cadre de la série animée Batman des années 90 signe ici sans doute un des meilleurs runs sur le personnage de ces 20 dernières années. Il est assez largement sous estimé cependant,  car il fut publié en même temps que le run de Grant Morrison sur Batman qui évidemment attirait toute l’attention et demeure le plus reconnu. 

Mais pour avoir lu l’ensemble, c’est un vrai plaisir de lecture. Avec des histoires assez courtes en un ou deux épisodes qui montrent bien la richesse de l’univers de Batman, tout en étant très frais. Il s’est notamment approprié le personnage de Hush dont il a signé certains des arcs les plus marquants, dont Heart of Hush, qui reste une des meilleures histoires de Dini sur la franchise ! 

Chances de publication en VF : là aussi presque tous les épisodes présentés ici ont été publiés en VF d’une part dans les trois tomes Paul Dini présente Batman, puis dans les éditions de Street of Gotham. Donc tout est largement disponible en VF à un prix plus abordable, ensuite, il y à, il est vrai, le charme de l’omnibus, de tout avoir au même endroit. 

Verdict : Buy en VO ou VF !

Legion Of Super-Heroes Five Years Later Omnibus Volume 1

Prix : $150/1424 PAGES 

Scénario : Keith Giffen 

Dessin :

Episodes : Superman #478, Legion of Super-Heroes #1-39, Who’s Who #1-11, #13, #14, #16, Timber Wolf #1-5, and Legion of Super-Heroes Annual #1-3.

Sollicitation : It’s the Legion of Super-Heroes like you’ve never seen them before, as the heroes of the 30th-century face one of their boldest and most controversial eras!

As DC’s 30th century super-team, the Legion of Super-Heroes had always stood as a shining example of futuristic optimism–but that changed in 1989 with a new Legion of Super-Heroes series that brought the timeline forward five years. In this even further future, the United Planets became a darker place, with familiar characters changed and the Earth overtaken by alien invaders–and the team reunited to take on these dangerous new threats.

Now this bold and controversial part of DC history is finally collected in an omnibus edition, from the creative team of DC legend Keith Giffen and Tom and Mary Bierbaum!

Avis : ou la grosse sortie de la semaine chez DC et un autre monstre après le Green Arrow de Mike Grell en début de mois (complètement épuisé avant même sa sortie au passage). Le mois de septembre a été riche en omnibus de tous les côtés, mais peu sont attendus avec autant de fébrilité que celui-là. Après tout la légion compte encore des …dizaines de fans, dont je commence à faire partie. Si si. Après tout j’adore les causes perdues. Il est tout de même triste de voir ce que la Légion est devenue. 

Alors que le titre a tout de même été un fer de lance de DC pendant des décennies, des années 60 jusqu’aux années 80, depuis lors les choses ont été beaucoup plus compliquées. Crisis a remis à plat tellement de choses que la continuité de la Légion fut une victime collatérale que personne n’a réellement réussi à résoudre, même si Mark Waid et quelques autres ont rebooté entièrement la continuité de l’équipe après Zero Hour. 

Mais la plus grande crise rencontrée par la série est sans doute…les années 2010 et le nettoyage de fond causé par le New 52. Il aura fallu attendre en effet 2019 pour voir une nouvelle série dédiée de nouveau au concept…et écrite par Bendis, qui bien évidemment a dit Fuck la continuité, je fais ce que je veux. Du coup, se retourner vers le passé est un peu la seule façon de pouvoir lire de la bonne légion des familles. 

L’accueil réservé à cet omnibus sera donc important pour l’avenir, car il est fort à parier que DC, du moins les quelques personnes qui restent encore pour garder la lumière allumée, regarde les ventes de près…

Chances de publication en VF : grande question. Urban va tenter d’amener un peu de Legion dans nos vies le mois prochain, avec du très bon ancien au travers de la Great Darkness Saga et du pas bon nouveau avec le début du run de Bendis. Encore une fois, l’éditeur teste le marché pour voir s’il y a une audience. Il y a quelques années j’aurai dit qu’il n’y avait aucune chance…mais avec le succès des Teen Titans de Wolfman et Pérez, il a été prouvé qu’il y avait un public pour du vieux mais classique DC (un public dont je fais partie). Là aussi les ventes des deux tomes le mois prochain seront déterminantes…

Verdict : BUY – Long live the Legion !

MARVEL COMICS

DAREDEVIL #22

Prix :$3.99/

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin :  Francesco Mobili

Sollicitation : « TRUTH/DARE » CONTINUES!

Still grappling with the blood on his hands, Matt Murdock makes one of the biggest choices of his life. But what effect will Matt’s choices have on DAREDEVIL? And what about the people who need him? See why people are talking about DAREDEVIL as one of Marvel’s best ongoing series!

Avis : après un annual complètement anecdotique et dispensable (oui, je sais,on dirait que Zdarsky plantait des choses pour l’avenir, mais entre nous, je n’ai pas réussi à m’intéresser aux personnages introduits dans cet annual), nous revenons aux choses sérieuses, avec la suite d’un arc qui voit Daredevil …sous les verrous. 

Après l’attaque contre Hell’s Kitchen, Matt a décidé de faire face aux conséquences de ses actes et de répondre devant la justice de la mort qu’il a causé dans l’épisode 1. Un choix difficile qui rend la suite de l’histoire complètement impossible à prédire ! Zdarsky continue de surprendre encore et toujours en bien avec son run qui va dans des directions toujours inattendues. 

Il est juste dommage de perdre Marco Checchetto pour cet épisode…Je sais qu’il va revenir dans quelques numéros et qu’un autre artiste va rejoindre le pool artistique de la série, mais pour moi Checchetto doit aller au bout de ce run. Il est l’une des raisons pour lesquelles cette histoire fonctionne aussi bien. 

Bref, Daredevil demeure l’une des meilleures séries publiées par Marvel en ce moment !

Verdict : Buy

IMMORTAL SHE-HULK #1

Prix :$4.99/

Scénario : Al Ewing 

Dessin : John Davis Hunt 

Sollicitation : IN THE WAKE OF EMPYRE, JEN WALTERS GOES IMMORTAL!

The Cotati invasion has changed everything for Jennifer Walters. Now she seems to have a new lease on life…but things are never that simple for the gamma-powered. Al Ewing gives She-Hulk the « IMMORTAL » treatment with a horrifying stand-alone tale!

Avis : je n’ai pas suivi Empyre, car je m’en fichais et continue de m’en fiche complètement et vu les retours je ne pense pas être le seul à avoir fait l’impasse,  donc je ne sais pas ce qui est arrivé à Jen Walters dans le cadre de cet event, mais je suis sûr que Ewing nous fera un bon petit résumé des familles en début d’épisode, donc pas d’inquiétude en matière de compréhension. 

Je suis en tout cas ravi de voir qu’il amène enfin Jen dans le mix de son run. Le personnage, accaparée par Jason Aaron dans les Avengers, avait été volontairement laissée de côté. Mais plus le temps passait, plus cette éviction devenait intenable alors que la mythologie autour des rayons gamma que Ewing développe affectait tous les irradiés de l’univers Marvel. 

Il est donc normal de voir enfin Jen concernée et affectée par tout cela. Cependant, j’aurais préféré que cela intervienne dans le cadre de la série régulière. Etant donné le temps qu’Ewing a gaspillé avec ce stupide arc autour de la Roxxon, il avait largement la place de caser un épisode ou deux sur She-Hulk et c’était peut être ce qu’il avait prévu, et puis Marvel a eu des $ à la place des yeux en voyant les possibilités…et nous voilà avec un one shot à 5 $ ! parce que bien sûr, cela va coûter 5$ !

Au delà, je suis ravi de voir John Davis Hunt chez Marvel. J’avais beaucoup aimé son travail sur la série Wild Storm, entre 2018 et 2019, et pour moi il était la révélation du bouquin. Il était plus que temps que les Big Two lui proposent du taf. Il faut lui souhaiter une grosse série régulière rapidement !

Verdict : Buy

JUGGERNAUT #1

Prix :$3.99/

Scénario : Fabian Nicieza 

Dessin : Ron Garney

Sollicitation : READY OR ‘NAUT, HERE HE COMES!

A mystic gem. A force of overwhelming power. Nothing can stop the Juggernaut. Except himself. Another building falls. Cain Marko is done letting others pick up the pieces of the things he’s destroyed. Renowned X-scribe Fabian Nicieza (X-FORCE, DEADPOOL) and celebrated artist Ron Garney (CAPTAIN AMERICA, DAREDEVIL) team up to take the unstoppable in a new bold new direction!

Avis : alors que le reste de la franchise mutante a recommencé depuis quelques temps à se redéployer et à retomber dans ses vieux travers de lancer 15 séries en même temps…Marvel alourdit encore un peu plus la barque avec une nouvelle mini série cette fois consacrée à un vieil ennemi des X-Men, mais auquel Hickman n’a guère fait allusion : Juggernaut (Bitc…. la ferme, je veux pas l’entendre !!!). 

Sur le papier, je n’aurai guère été intéressé par une telle mini, parce que je me fiche un peu du Fléau, mais, car il y a un gros mais…vous avez vu cette équipe créative ? d’un côté au scénario, ils ont fait revenir Fabian Nicieza, bien connu pour avoir écrit la moitié des séries Marvel au début des années 90 et avoir largement contribué et enrichi le monde mutant après le départ de Chris Claremont. 

Et côté dessin ? Ron Garney ? un monsieur qui va tout éclater en dessinant juggernaut, j’en suis sûr. Son style est parfait pour représenter les dimensions massives du personnage et restituer des scènes d’action bien dantesques ! du coup, mon intérêt est assez éveillé ! Nous verrons bien ce qui ressortira de tout ça, pas grand chose je pense, mais cette équipe créative est en tout cas capable de nous donner quelques épisodes bien fun !

Verdict : Check it 

MAESTRO #2

Prix :$3.99/

Scénario : Peter David 

Dessin : German Peralta 

Sollicitation : PART TWO: THINGS GET UGLY!

The world as we know it is long gone – but the Hulk we know and love will never die. Humans killed the Earth…and now the Hulk must choose whether to save it or doom it forever. Peter David’s legendary saga continues with an action-packed tale of irradiated destruction! Plus: Just how did Rick Jones gather all the weapons and collectibles of his super-heroic generation? Hulk veteran artist Dale Keown reveals secrets decades in the making!

Avis : bon, je pense avoir compris l’approche de cette mini série. Alors que je pensais voir la lente prise de pouvoir de Maestro sur la Terre…en fait ce que propose Peter David c’est de montrer comment Hulk est devenu Maestro. Une idée intéressante…en un seul épisode un peu gros, ou dans le cadre d’un bon gros graphic novel. Parce qu’en plusieurs chapitres, cela risque de devenir assez vite agaçant. 

Le truc, c’est que nous connaissons déjà la fin de la route pour le personnage, donc à part nous montrer les péripéties pour arriver à ce point d’arrivée, Peter David peut difficilement nous surprendre. C’est pour cela que faire des prequels est aussi difficile, à moins d’avoir un véritable angle original à proposer, on reste dans le prévisible. Mais bon, c’est du Peter David sur du Hulk, donc je ne crois pas que nous ayons le choix à part aller le lire.

Ensuite, je me demande…est-ce qu’Ewing va aborder à un moment le cas Maestro dans son run, car quand on y pense, Devil-Hulk et Maestro ne sont pas si éloignés de cela l’un de  l’autre…

Verdict : Check it 

VENOM #28

Prix : $3.99

Scénario :Donny Cates 

Dessin : Juan Gedeon

Sollicitation : As if ONE new threat to Eddie Brock and his son, Dylan, wasn’t bad enough, an entirely different foe rears its monstrous head as Eddie and Dylan try to find their way! But in this dangerous new world, Eddie’s also enlisted the help of some new allies, some of whom have familiar faces – and who Eddie may never want to leave!

Avis : bon, une chose est sûre, si Cates s’est montré plus faillible dans ses scripts au cours de l’année passée…il sait toujours asséner un bon cliffhanguer des familles bien passionnant qui donne envie de revenir le mois suivant ! Projetés dans un monde futur dominé par Knull, Eddy et son fils sont tombés …sur la dernière personne à laquelle ils s’attendaient. 

Une personne proche des deux personnages, qui était jusque là restée dans l’ombre car censée être morte dans le temps présent. On sentait bien que Cates se gardait une cartouche de ce côté concernant ce personnage, qu’elle finirait par revenir à un moment, qu’il y avait là un secret lié aux symbiotes et comme d’habitude, le scénariste a su l’utiliser pile au bon moment pour redynamiser un peu son récit !

Du coup, cet arc prend une dimension bien plus personnelle et intéressante que simplement voir à quoi le monde sous la férule de Knull ressemble, oui on s’en doutait, ça craint. 

Verdict : Buy – oui, je repose mon avis ici car apparemment, l’épisode a été repoussé d’une semaine. 

X OF SWORDS CREATION #1

Prix :$6.99/

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Pepe Larraz 

Sollicitation : X OF SWORDS – CHAPTER 1 A tower. A mission. A gathering of armies.

Avis : ah pauvre fou que je fus ! quel naïf ! la semaine dernière, j’exprimais ma désillusion avec la franchise X-Men, allant même jusqu’à exprimer ma lassitude pour le run d’Hickman, et boom en un épisode il nous rappelait pourquoi il était l’unique responsable de la relance des X-Men avec 20 pages très denses (après les très très légers ties ins à Empyre, peut être des vacances pour le scénariste ?) nous révélant un pan entier de l’histoire secrète de l’espèce mutante et larguant au passage quelques bombes sur Apocalypse.

Du coup, ce crossover dont je n’avais encore rien à faire il y a quelques jours ? maintenant je veux le lire…du moins les parties écrites par Hickman…J’ai très peur pour le reste. Ce n’est pas un hasard si X-Men est la seule série mutante que je lis encore. Certes Percy est relativement solide sur X-Force mais…la magie n’y est pas et je trouve le monsieur assez inconstant. Quand aux autres scénaristes de la franchise, ils vont de médiocre à simplement moyen. 

Seul Hickman se détache clairement et j’irais même jusqu’à dire qu’il y a un grand fossé en termes de qualité d’écriture entre eux et lui. Il est au sommet et les autres vivent à peine dans son ombre…Donc d’un côté, oui, j’ai envie de lire ce crossover…de l’autre je reste très réservé sur le fait qu’il compte 24 putain de parties et qu’Hickman n’en écrira qu’une toute petite partie. Ce qui annonce pas mal de lecture assez bancales à essayer de supporter ce que feront les autres scénaristes…

Au passage, yeahhh, ils ont ramené Pepe Larraz sur la franchise …Je suis désolé, je vais continuer de me plaindre, mais concrètement pourquoi Marvel n’a pas conservé Larraz ainsi que R.B.Silva sur la franchise mutante après House of X et Powers of X ! vous aviez une équipe qui fonctionnait. Il suffisait de les mettre en alternance sur X-Men pour leur permettre de se reposer et je suis prêt à parier que les ventes du titre auraient été encore plus élevées. 

Avec partout le petit macaron : “par l’équipe qui vous a apporté  House of X et Powers of X” ! mais bon…je suis un idiot, donc je suis sûr que cela était trop stupide pour Marvel pour fonctionner…

Verdict : Buy

TPB/GRAPHIC NOVEL

ABSOLUTE CARNAGE OMNIBUS HC 

Prix : $100.00/880 pages 

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Ryan Stegman 

Episodes : ABSOLUTE CARNAGE #1-5; ABSOLUTE CARNAGE VS. DEADPOOL #1-3; ABSOLUTE CARNAGE: CAPTAIN MARVEL #1; ABSOLUTE CARNAGE: IMMORTAL HULK #1; ABSOLUTE CARNAGE: SYMBIOTE SPIDER-MAN #1; ABSOLUTE CARNAGE: SYMBIOTE OF VENGEANCE #1; ABSOLUTE CARNAGE: LETHAL PROTECTORS #1-3; ABSOLUTE CARNAGE: AVENGERS #1; ABSOLUTE CARNAGE: MILES MORALES #1-3; ABSOLUTE CARNAGE: WEAPON PLUS #1; ABSOLUTE CARNAGE: SCREAM #1-3; ABSOLUTE CARNAGE: SEPARATION ANXIETY #1; AMAZING SPIDER-MAN #29-31; VENOM #16-20; and the ABSOLUTE CARNAGE stinger pages

Sollicitation : Lethal killer Cletus Kasady casts his symbiotic tendrils across the Marvel Universe in the blockbuster epic ABSOLUTE CARNAGE! The psychopathic Carnage is targeting everyone who has ever worn a symbiote – and that’s a lot of potential victims, even for him! Naturally, Kasady’s new reign of terror spells misery for Spider-Man and Venom – but the devastation is felt by Miles Morales, the Avengers, Deadpool, Ghost Rider, the Immortal Hulk and more! But what is Kasady’s horrific endgame? Experience a new level of crazy as Carnage runs wild! Collecting 

Avis : voilà un omnibus qui se sera fait sacrément attendre et je crains qu’en Europe, il faille l’attendre encore un petit moment car apparemment il est d’ores et déjà complètement en rupture de stock aux USA. Je sais que certains sites de vente en ligne bien célèbre ont leur propre réseau de distribution en dehors de Diamond…mais je crains la répétition du scénario de l’omnibus du Green Arrow de Mike Grell, à savoir que la demande soit tellement forte que même ces sites voient leur stock épuisés bien avant la date de mise en vente officielle…

Ce n’est en soit pas étonnant, l’event a été un vrai succès l’année dernière et je pense qu’une partie du lectorat attendait avec impatience qu’il soit compilé en omnibus. Surtout qu’il arrive bien plus rapidement que le planning habituel des omnibus. En temps normal, nous aurions dû attendre bien après la fin du run de Cates sur Venom pour le voir arriver…Mais là, même pas un an après et ce alors que le scénariste prépare son prochain event. 

On peut même se demander si cela ne va pas amener Marvel à reconsidérer sa politique en la matière. Nous voyons en effet que certaines de leurs collections, comme les Epic ou les omnibus ont de plus en plus de succès, surtout sur les runs populaires…peut être qu’à terme ils feront des tirages plus importants, car à une époque où l’on court après les lecteurs, il y a là un marché en pleine croissance rempli de lecteurs qui ne demandent qu’à dépenser ses dollars ou dans le cas présent, ses euros. 

Chances de publication en VF : dans le cas présent, la réédition de Absolute Carnage en librairie par Panini ne fait aucun doute. Ils ont une politique claire en matière de réédition d’event : Absolute dans un premier temps, puis Deluxe et de temps en temps un 100%. Sauf que …sauf qu’en 2020, l’éditeur a commencé à se montrer plus agressif sur les omnibus, mais aussi à se rapprocher de plus en plus des modèles de publication de Marvel. Je me demande donc s’ils ne vont pas être tentés de tenter le coup directement avec un omnibus pour cet event. L’année 2021 va être intéressante de ce point de vue. Ruineuse, mais intéressante. Préparez à vendre vos enfants. 

Verdict : Buy

ACTS OF VENGEANCE TP MARVEL UNIVERSE 

Prix :$44.99/504 PAGES 

Scénario : Walter Simonson et plein d’autres 

Dessin : Rich Buckler et plein d’autres 

Episodes : FANTASTIC FOUR (1961) #334-336, INCREDIBLE HULK (1968) #363, PUNISHER (1987) #28-29, PUNISHER WAR JOURNAL (1988) #12-13, MARC SPECTOR: MOON KNIGHT #8-10, DAREDEVIL (1964) #275-276, POWER PACK (1984) #53, DAMAGE CONTROL (1989B) #1-4 and material from DOCTOR STRANGE, SORCERER SUPREME #11-13.

Sollicitation : Loki’s schemes play out as an array of heroes face unfamiliar enemies! The Fantastic Four take on an army of foes during a congressional hearing! The gray Hulk battles the Grey Gargoyle! The Punisher takes aim at Bushwhacker and Doctor Doom – then joins Moon Knight to face Flag-Smasher and Ultimatum! Daredevil fights outside his weight class against Ultron while Power Pack grapples with Typhoid Mary! And Hobgoblin, the Enchantress and Arkon spell trouble for Doctor Strange! Luckily, Damage Control is around to pick up the pieces! 

Avis :depuis quelques temps, Marvel s’est lancé dans la réédition des différentes parties du crossover de la fin des années 80, Acts of Vengeance où les vilains échangeaient leurs héros (et évitez d’imaginer des trucs scabreux, espèces de pervers). Une idée foutraque sur le papier qui fut étonnamment bien exploité par certains auteurs. Ainsi, Claremont en tira la saga Lady Mandarin dans X-Men aux côtés de Jim Lee, un arc qui reste dans toutes les mémoires pour avoir notamment transformé Psylocke pendant longtemps. 

Si les épisodes des X-Men ont été réédités à de multiples reprises, les épisodes des autres séries Marvel concernées sont restés longtemps inaccessibles en physique. Du coup, les différents pans de l’univers Marvel ont chacun droit à leur gros TPB. En début d’année, nous avons eu la partie Avengers et l’année prochaine, nous aurons la partie Spider-Man et …encore les X-Men ! mais cette fois, nous nous concentrons plus sur les autres séries non affilées comme les FF, Hulk, Strange et bien d’autres. 

Une bonne occasion de retrouver au passage une partie du run de Simonson sur les FF, ou une partie du run de Peter David sur Hulk. 

Chances de publication en VF : Panini avait édité l’omnibus Acts of Vengeance il y a quelques années. Nous ne sommes pas à l’abris d’une réédition. Ils peuvent aussi le proposer sous d’autres formats…nous verrons bien, mais je ne vois pas cela comme une priorité pour l’éditeur, d’autant que ce crossover est assez ancien et sans actualité particulière. Il y a quelques mois, ils avaient même publiés les quelques annuals récents qui reprenaient le même concept, et cela était resté isolé dans son coin sans autre initiative de leur part. 

Verdict : Check it 

CONAN BARBARIAN ORIG MARVEL YRS OMNIBUS HC VOL 04

Prix : $125/

Scénario : Roy Thomas

Dessin : John Buscema, Tony DeZuniga, More

Episodes : CONAN THE BARBARIAN (1970) #84-115 and ANNUAL #4-6 and WHAT IF? (1977) #13.

Sollicitation : Roy Thomas’ decade-long original run on CONAN THE BARBARIAN ranks as one of the greatest in comic book history, and it was crucial in making Conan an icon known the world over! In this action-packed Omnibus, Roy and artistic collaborator John Buscema bring the saga of Bêlit and her quest for the crown of Asgulun to a conclusion. It’s a tale that will forever change Conan’s life – and the adventures that follow feature a more savage Conan, fiercer than ever and truly unbound! Plus: Thrilling sequels to The Hour of the Dragon, an offbeat What If? tale that places Conan in the middle of modern-day New York City and a massive trove of original art, essays and behind-the-scenes material! Collecting 

Avis : je vois que Marvel continue la réédition du long run de Roy Thomas et John Buscema sur Conan en format omnibus. On voit que l’éditeur croit beaucoup en la franchise, car mine de rien, nous en sommes au 4e omnibus en à peine quelques années sur Conan…et 4 omnibus sur le même titre en quelques année, je crois que c’est un record. En général, l’éditeur laisse passer quelques années…entre chaque volume ! Dites vous bien qu’il a fallu 20 ans pour avoir 4 omnibus sur les X-Men de Claremont ! et Amazing Spider-Man n’en a que trois du run original ! Marvel pousse donc fort…et le succès doit être au rendez vous s’ils continuent dans cette voie. Tant mieux, parce ce que ce run, que je commence à découvrir est vraiment épique et n’a pas franchement beaucoup vieilli malgré les décennies !

Chances de publication en VF : Panini a débuté la réimpression des intégrales sur Conan depuis quelques temps, avec pas mal de critiques vu que les intégrales en question sont super maigres en termes de contenu…mais la qualité est toujours là. Donc nous finirons par y revenir !

Verdict : Buy !

SPIDER-MAN BEN REILLY OMNIBUS HC VOL 02

Prix : $125/

Scénario :tout plein de gens 

Dessin : tout plein de gens

Episodes :  SENSATIONAL SPIDER-MAN (1996) #4-11, AMAZING SPIDER-MAN (1963) #411-418, SPIDER-MAN (1990) #68-75, SPECTACULAR SPIDER-MAN (1976) #234-241, SPIDER-MAN UNLIMITED (1993) #12-14, SPIDER-MAN: REDEMPTION #1-4, DAREDEVIL (1964) #354, SPIDER-MAN TEAM-UP #4-5, SPIDER-MAN: REVELATIONS TPB (1997) and SPIDER-MAN: THE OSBORN JOURNAL, 101 WAYS TO END THE CLONE SAGA and DEAD MAN’S HAND.

Sollicitation : As Ben Reilly settles into his new role as Spider-Man, Peter Parker adapts to a life without powers. Ben takes on a rogues’ gallery of classic foes as Peter and MJ prepare for parenthood – but when a strange illness sends Peter to the hospital, is it clone degeneration or something else? Revelations await as the Clone Saga reaches its cataclysmic conclusion! As Ben and Peter unravel the twisted conspiracy that has manipulated them for years, the identity of the shadowy madman pulling their strings will shock both Spider-Men to the core! Collecting 

Avis : tout est donc possible sur le marché comics actuel, puisque Marvel a réussi à rééditer l’ensemble de la saga du clone des années 90 en omnibus tout en rencontrant le succès et ils arrivent cette semaine au terme de cette grande aventure avec ce second omnibus consacré à Ben Reilly qui conclut l’ensemble de la saga. On saluera le dévouement de Marvel et des fans complétistes qui ont clairement donné de leur temps et de l’argent pour assurer une telle performance…Un témoignage de résilience, d’obstination et de masochisme assumé. Et je ne dis pas ça parce que j’ai moi-même acheté le premier omnibus publié par Panini. Non, non du tout…

Chances de publication en VF : ben…dans quelques semaines, Panini achèvera sa dernière réédition scandaleuse, où l’éditeur a choisi de segmenter en trois tomes au lieu des deux de l’édition originale. Donc le matos sera clairement disponible en grande partie en VF. 

Verdict : BUY – ben quoi ? j’ai bien dit que j’aimais les causes perdues et puis allez écouter nos podcasts sur la saga du clone, des heures et des heures à nous écouter parler de clone à gogo !

SPIDER-MAN GAUNTLET COMPLETE COLLECTION TP VOL 02

Prix : $44.99/504 pages 

Scénario :tout plein de gens 

Dessin : tout plein de gens

Episodes : AMAZING SPIDER-MAN (1999) #627-637, GRIM HUNT: THE KRAVEN SAGA, AMAZING SPIDER-MAN PRESENTS: BLACK CAT #1-4 and material from WEB OF SPIDER-MAN (2009) #6-7.

Sollicitation : Can Spider-Man survive the Grim Hunt? As his run through the gauntlet of his deadliest foes concludes, Spidey must tackle one of the most unyielding enemies he’s ever faced! But it turns out that something can stop the Juggernaut, and that means big trouble for both of them! Then, the Lizard is back – deadlier than ever! But as the Kraven family’s plans come to fruition, the hunt begins – and it’s Spider season! Sasha and Anastasia Kravinoff are preparing an unholy resurrection, and that puts our friendly neighborhood wall-crawler and his arachnid allies – as well as the Black Cat – in the firing line! Can Spider-Man get through this latest challenge without a death in the family? 

Avis : voilà un tome franchement intéressant, et ce alors qu’il se situe dans l’ère maudite de Brand New Day, car il contient certains des meilleurs épisodes de cette période, notamment l’arc Grim Hunt, qui il me semble n’a que peu été réédité. Voilà un arc bien sombre, dynamique, qui fait appel à pas mal d’éléments perdus avec Brand New day de l’histoire de Spider-man et avec une partie graphique franchement réussie.

Je me souviens encore de la surprise que j’ai ressenti en lisant cet arc. J’avais abandonné Spider-Man depuis longtemps à ce stade et j’avais entendu de très bonnes critiques sur ces épisodes et quelle surprise quand je me suis retrouvé en accord total avec de tels avis !

Au vu de la composition du tome, je dirais par ailleurs qu’il s’agit de l’avant dernier tome de la période Brand New day dans cette collection, puisque l’ère suivante qui correspond au run de Dan Slott débute à l’épisode 648 avec Big Time. 

Chances de publication en VF : je dirais mitigée. En effet, pendant un temps, Panini a semblé déterminé à rééditer l’ensemble de l’ère Brand New Day en deluxe…sauf que le dernier date de 2018 (Spider-Man : Misterioso qui s’achevait d’ailleurs juste avant les épisodes contenus dans ce tome) et qu’en début d’année 2020, ils ont entamé la réédition en deluxe du début du run de Slott…Peut être attendaient-ils cette réédition US avant de s’attaquer à ces épisodes ? je ne saurais dire car certains aspects de leur politique éditoriale reste un mystère complet pour moi. 

Verdict : Check it

A propos Sam 1984 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Salut !

    Comme toutes les 4èmes semaines du mois, je rajouterais quelques titres indés particulièrement bons : Bliss de Sean Lewis et Caitlin Yarsky, Wicked Things de John Allison et Max Sarin et Wynd de James Tynion IV et Michael Dyalinas.

    Avec DD, Flash et Suicide Squad en plus, ça fait pour moi la meilleure semaine de chaque mois 🙂

  2. Pour ABSOLUTE CARNAGE en VF,je pense en effet qu’il sera intéressant de suivre la réédition librairie. Panini semble pas mal miser sur les formats Deluxe et Omnibus en ce moment (programme très chargé). D’ailleurs le changement de format de l’Omnibus semble être pour moi une volonté d’harmonisation avec les Deluxe. Une sorte de complémentarité entre les deux collections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.