Guide de lecture Comics VO : semaine du 02 décembre 2020

Edito : petite semaine au programme cette fois…Enfin, petite, je me comprends, car si le nombre de titres est assez faible pour cette première semaine de décembre, il y a tout de même quelques gros titres au programme…Surtout chez DC et Marvel en fait.

Bon, on le sait DC va être un peu aux fraises entre décembre et mars prochain, entre Endless Winter qui va occuper ce mois-ci et Future Stare…Pas beaucoup à partager chez eux du coup. D’ailleurs au passage, je préfère prévenir que je n’évoquerais sans doute pas Endless Winter dans mes guides…car je ne vois pas trop l’intérêt du machin à part occuper l’espace pendant un mois. 

Et chez Marvel…(long soupir de lassitude), un nouvel event démarre. Oui, je sais, on n’a même pas fini de digérer le précédent, vous savez Empyre et sans parler du crossover mutant X of Swords, que boom, King in Black débarque. Donc un milliard de ties ins à prévoir dans les prochains mois…Et le pire est que je ne les vois pas changer de formule l’année prochaine…

Ce qui est dommage en réalité cette semaine est que je n’ai pas d’indé à signaler qui nous aurait permis de souffler un chouia…allez la semaine prochaine, ce sera mieux. 

Sorties de la semaine : une petite semaine donc, mais avec quelques gros titres attendus : 

  • chez DC Comics, l’arrivée enfin du Batman/Catwoman de Tom King et Clay Mann !
  • chez Marvel, le 25e épisode de Daredevil et bien sûr le début de King in Black ! 

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine, enregistrées toujours en direct sur notre chaîne You Tube et sur notre Discord que je vous invite à rejoindre également, car nous avons petite communauté qui se développe où nous parlons de toutes nos geekeries du moment :

  • mercredi, un nouveau Freaxity, toujours avec Steve et Laure qui nous parlent horreur ;
  • jeudi, un nouveau Comixweekly, où nous parlerons des sorties VO de la semaine et infos s’il y en a !
  • enfin, vendredi, le retour du Comixity ! où nous traiterons des nombreuses, très nombreuses sorties de ces dernières semaines, mais aussi de Tomb Of Dracula, sorti en omnibus en octobre et que nous n’avions pas eu le temps de traiter jusque là, parce que vous savez …il fallait arriver au bout de ses 800 pages !

 DC COMICS

BATMAN #104

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion IV 

Dessin :  Bengal, Guillem March, Ryan Benjamin, Danny Miki, David Baron

Sollicitation : Ghost-Maker is living up to his spectral name as Batman scours Gotham City for any trace of him…but this deadly new vigilante is going to prove a bloody point to the Dark Knight by murdering both Clownhunter and Harley Quinn. That is, unless they kill each other first!

Avis : mais enfin qu’est-ce que c’est que ce bordel au niveau de l’équipe de dessinateurs ? 3 dessinateurs pour arriver au bout de ce numéro ? Je sais que maintenir un titre bi-mensuel sans retard est une sacrée performance, et on peut être heureux que DC ait réussi à le faire aussi longtemps sur leur best seller. Mais depuis quelques épisodes, j’ai un peu l’impression que l’éditeur a beaucoup plus de mal. 

Déjà on sentait sur le dernier épisode que ça partait un peu en couilles. Mais disons que quand tu as besoin d’aller chercher Ryan Benjamin, que je n’ai pas vu dessiner quoique ce soit de majeur depuis les années 90, c’est que tu es à court d’artistes. Ce qui est d’autant plus étonnant car l’artiste attitré de cet arc, en principe, Carlo Pagulayan, est en général très fiable et rapide. Ce qui me laisse penser que c’est un peu le chaos dans les tranchées DC. 

La seule bonne nouvelle que j’ai entendu dans ce désastre, est que Alvarez Martinez Bueno va signer quelques pages du prochain épisode. On peut donc être sûr qu’il y aura de belles planches dans le 105…Peut être que DC s’est enfin réveillé et qu’ils vont amener l’artiste dans le pool d’artistes de Batman ? Et que cela permettra à James Tynion IV de se réveiller un peu, car pour l’instant, ce n’est guère glorieux côté scénario. 

Bon, ce n’est pas non plus comme si un bon artiste pouvait réellement sauver cet arc qui pour l’instant n’est guère flamboyant. Comme je l’ai déjà dit, ces épisodes puent le filler à plein nez. Le personnage de Ghost Maker n’a pour l’instant rien montrer de bien intéressant, à part que c’est un connard arrogant qui se croit meilleur que Batman.

Allez plus que deux épisodes à supporter et on reviendra en mars bien reposé pour recommencer à souffrir sous la plume de Tynion IV. À ce stade, je n’espère plus vraiment un sursaut, ce n’est plus que du complétisme forcené. 

Verdict : Check it 

BATMAN/CATWOMAN #1

Prix : $4.99/32 pages

Scénario : Tom King 

Dessin : Clay Mann 

Sollicitation : At last, Tom King returns to the rocky, romantic saga of Batman and Catwoman with his Heroes in Crisis collaborator, superstar artist Clay Mann! Echoing plot points from King’s epic Batman run, this sweeping tale is told across three timelines: the past, when the Bat and the Cat first fell in love; the present, where their union is threatened by one of Batman’s lost loves; and the future, where the couple have a happy life and legacy — including their daughter Helena, the Batwoman. And as the story begins, after a long marriage, Bruce Wayne passes away — which frees Selina Kyle to settle an old score. At every stage of their relationship, Bruce and Selina have an unwelcome chaperone: The Joker! Oh, and that lost love of Bruce’s? It’s Andrea Beaumont — a.k.a. Phantasm.

Avis : voilà un titre qui s’est fait attendre ! Voilà presque un an maintenant que Tom King a quitté la série Batman et depuis on nous promettait la vraie conclusion de son run dans une série à part. Une série racontée dans un format qui convient au scénariste et qu’il maîtrise beaucoup plus, moins soumis à la pression d’un rythme bi-mensuel, qui lui donnerait le temps de vraiment travailler ses scripts. Cette série, la voilà, produite aux côtés de l’excellent Clay Mann. 

Et je sais que certains ne l’attendent pas, car ils n’ont pas aimé le travail de King, mais en ce qui me concerne j’ai appris à l’apprécier avec le temps, même si je ne nie pas que cette longue prestation de déjà presque 90 épisodes (en comptant les annuals) a connu de nombreux points bas en termes de qualité. Mais en ce qui me concerne, j’en attends beaucoup. 

Non seulement j’ai appris à apprécier ce run, mais j’ai aussi appris à aimer ce qui en était au coeur, à savoir la relation Batman/Catwoman et la question au centre des débats : Batman peut-il être heureux ? 

Et cette maxi série sera donc l’ultime réponse. Et pour cela, le scénario ramène le couple sur le devant de la scène (alors que James Tynion IV dans la série principale vient de leur faire prendre leurs distances, superbe coordination encore une fois DC) mais aussi la célèbre Phantasm ! Et oui, King a osé faire ce qu’aucun auteur avant lui n’avait essayé, amener dans l’univers DC papier, ce personnage créée pour le film animé : Mask of the Phantasm, qui reste à raison considéré comme une des grandes réussites de la franchise. 

Et l’on comprend bien quand on voit tous ces éléments, plus le fait que Catwoman est censée être enceinte + l’apparition de Phantasm + le fait que ce soit publié dans le Black Label…que ce n’est plus vraiment situé dans la continuité DC…Mais bon, de nos jours qu’est-ce qui est encore dans la continuité ? Qu’est-ce que la continuité DC ? vous avez 4 heures. 

Il faudra donc l’apprécier en tant que tel je pense, tant que DC n’aura pas mis un peu d’ordre dans son bordel interne. 

Verdict : Buy ! (si si)

DARK NIGHTS: DEATH METAL: THE SECRET ORIGIN #1

Prix : $5.99/48 pages 

Scénario : Scott Snyder & Geoff Johns 

Dessin : RYAN BENJAMIN

Sollicitation : The DCU’s darkest secrets are explored while two titans clash! The heroes search for a way to defeat the Darkest Knight through the universe’s past, while Superboy Prime faces down the demonic Batman!

Avis : jusque là, j’ai eu un avis quelque peu négatif sur les one shot qui ont entouré l’event Death Metal. Non qu’ils aient été plus mauvais que l’event principal…mais je n’apprécie tellement pas Death Metal de base que me rajouter une pile à lire fastidieuse ne m’attirait guère. Donc tu n’aimes pas ce machin, tiens on t’en rajoute une petite pelletée !  Mais je suis étrangement vraiment curieux de découvrir celui-là ! Non, vraiment, je suis sérieux !

Déjà parce que cette cover de Gary Frank est sublime (et apparemment se connecte avec deux autres parties) mais aussi parce que des parties sont écrites par Scott Snyder, auteur de l’event, ce qui en fait un segment important et d’autre part parce que Geoff Johns en a écrit également ? Je ne pense pas qu’ils co-scénarisent ensemble, car DC aurait mieux communiqué si leurs deux plus importants auteurs s’étaient associés…

Mais la simple présence de Johns au programme m’intrigue. Jusque là, il n’avait pas touché à Death Metal, ou à ce qu’a fait Snyder sur l’univers DC même de loin. Donc le voir ici est une surprise. Nous verrons bien le résultat car le contenu n’est pas très clair. En fait je serai bien incapable de vous dire de quoi va parler ce numéro ! Si ça parle de la continuité DC, je prépare le pop-corn pour regarder ce contrôle post accident. 

Verdict : Check it 

DCEASED: DEAD PLANET #6

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : TREVOR HAIRSINE and GIGI BALDASSINI

Sollicitation :  The remaining heroes of the DC Universe are stuck between Hell and a hard place! With the Justice League racing against the clock to create a cure, the cruel masters of the southern garden are determined to wipe all anti-life from the planet. Just when you didn’t think it could get worse…the war to save Earth takes a devilish new direction! Trigon is coming to end the world as Hell is long due its payment in souls!

Avis : et on revient aux choses sérieuses avec l’avant dernier épisode de Dceased et j’ai hâte de découvrir cet épisode, car il est clair que l’on va reprendre sur le cliffanguer de l’épisode 4. Tom Taylor ne peut pas encore repousser ça ! J’étais déjà surpris qu’il n’y ait pas touché dans l’épisode précédent, pour nous livrer un épisode avant tout de transition, même avec des scènes très cools (yeahhhh  Cassandra !!!), donc cette fois, on veut la suite !!!

Au delà de cette petite critique…oui, je continue de beaucoup aimer ce que Taylor fait sur cet univers. On voit encore une fois que dès qu’on lui confie les clés d’un univers, surtout DC, il sait s’amuser avec les codes et nous livrer quelque chose de touchant et bad ass à la fois. Bref, du très bon, toujours recommandé ! 

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

BLACK WIDOW #4

Prix : $3.99

Scénario : Kelly Thompson 

Dessin : Elena Casagrande, Carlos E. Gomez & Jordy Bellaire 

Sollicitation :  WHAT LIES BENEATH?

The plan to take the Black Widow off the table unravels as the Black Widow inside Natasha continues to wake. But Natasha has more to lose now than ever before, and the choices she makes will define her life forever. As for her enemies that have joined against her…they have badly underestimated her…a fatal error.

Avis : suite de la très bonne série Black Widow. Après un premier épisode assez moyen, les épisodes suivants se sont révélés de plus en plus séduisants, alors que le scénario de Kelly Thompson créait une vraie toile autour de son personnage. Un personnage manipulé, à la mémoire altérée à qui ses plus grands ennemis ont fait le pire des cadeaux : une vie normale et heureuse. Et maintenant tout va partir en couilles !!!

Alors que sa vraie personnalité est en train de réémerger, que les souvenirs de sa vraie vie remontent à la surface, le dilemme auquel elle va devoir faire face apparaît clairement : pourra-t-elle sans dommages, abandonner cette vie idyllique pour revenir à son existence de mensonge et de solitude ? J’espère vraiment que le scénario de Thompson restera aussi prenant jusqu’à la conclusion de l’arc car ce serait une première intrigue forte pour commencer. 

Et encore une fois, merci à elle d’avoir abandonné le trope surusité des secrets du passé qui reviennent hanter le personnage. 10 ans qu’on se bouffe que cela sur Black Widow. ouf, elle a cassé une vieille habitude ! Et visuellement cela reste magnifique, le style de Casagrande allié à la colorisation de Jordy Bellaire fait des merveilles !

Verdict : Buy

DAREDEVIL #25

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Marco Checchetto

Sollicitation :  « DOING TIME » Starts Here!

After a landmark year that put Daredevil through the wringer, this December, CHIP ZDARSKY and MARCO CHECCHETTO are dropping the Man Without Fear into familiar territory: behind bars. But there are no conspiracies against Daredevil to be found here – just the truth that his actions led to a man’s death.

Faced with the reality and consequences of his actions, will Daredevil have the stomach to serve his term? Worse still, facing down a prison’s worth of criminals he helped put away, will he survive it?

Avis : et oui déjà ! À peine une semaine après la conclusion du précédent arc dans l’épisode 24, nous voyons la suite arriver ! Et merci Marvel pour cela étant donné le cliffanguer sur lequel le scénario  de Chip Zdarsky nous laissait ! Et oui, comme l’indique la sollicitation, DD a accepté de plaider coupable de meurtre…et finit donc en taule ! 

Certes, je vous l’accorde, nous avions déjà vu cela avec Ed Brubaker au tout début de son run (avec peut être mon histoire favorite de Daredevil, Devil in Cell-block D), mais c’était alors Matt Murdock soupçonné d’être DD qui avait été enfermé. Cette fois, l’identité secrète de DD est encore préservée et c’est lui sous son costume de DD en prison…Oui, c’est différent !

Comme je l’ai souvent dit, explorer une idée déjà exploitée par le passé est possible surtout dans les comics de super-héros qui ont vocation à ne jamais s’arrêter, tant que le traitement est différent et est surtout frais. Et le fait est que pour l’instant Zdarsky n’a pas déçu ! Loin de là, son travail demeure consistant et régulier, passionnant et on peut légitimement se demander où il va aller avec cela !

Car il est évident que DD ne va pas pouvoir rester en prison très longtemps. Certes un récit de super-héros où le personnage principal est enfermé peut être clairement différent, mais à un moment, il va falloir qu’il ressorte…hein ? Quoique les prochains épisodes promettent des ties ins à King in Black (aïe), mais dans le même temps : DD en taule tentant de survivre et de sauver qui il peut face à une armée de symbiotes…Comme film d’horreur, cela peut fonctionner. 

Bon, et bonne nouvelle, Checchetto est de retour pour cet épisode. Après le faux pas graphique du précédent numéro, j’espère que Marvel ne replongera pas et choisira un autre artiste pour bosser en alternance sur le titre. Je comprends que Checchetto ait besoin de pauses régulières, mais mince Marvel, vous pouvez trouver largement mieux que ce que vous avez fait dans l’épisode 24…Malheureusement on dirait que HAWTHORNE va illustrer encore quelques numéros…

Verdict : Buy

KING IN BLACK #1

Prix : $5.99/56 pages

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Ryan Stegman 

Sollicitation :  DARKNESS REIGNS!

After a campaign across the galaxy, Knull’s death march arrives to Earth and, worse yet, he hasn’t come alone! With an army of hundreds of thousands of symbiote dragons at his command, the King in Black is a force unlike any Earth’s heroes have ever faced. EDDIE BROCK, A.K.A. VENOM has seen firsthand the chaos that even one of Knull’s symbiotic monsters can wreak – will he survive an encounter with the God of the Abyss himself?

From Donny Cates, Ryan Stegman, JP Mayer, Frank Martin and VC’s Clayton Cowles comes the definitive chapter in their two-year-long VENOM saga that changed everything you thought you knew about symbiotes!

Avis : début, cette semaine, de l’énorme event King in Black qui voit Donny Cates et Ryan Stegman traiter enfin le cas Knull. Ennemi introduit dans leur run sur Venom il y a presque deux ans et qui a été au centre de la série depuis lors. On voit combien Cates avait construit son récit en étape, avec l’introduction du personnage dans le premier arc de Venom, sa libération dans Absolute Carnage et enfin son arrivée sur Terre dans King in Black. 

Maintenant il s’agit de réaliser le plus difficile : être à la hauteur des attentes. Il faut en effet espérer que Cates sache où il va avec cette histoire. J’ai envie d’y croire, car nous avons vu lors d’Absolute Carnage que le duo créatif pouvait être à la hauteur des attentes en matière d’event, ce qui en général est particulièrement difficile. Nous avons en effet vu pas mal de scénaristes se casser les dents dessus. 

Dans le cas présent, je pense que l’on peut être confiant dans le fait qu’ils ont bien planifié le 3e acte de leur histoire. Je ne demande pas la lune non plus, juste un récit aussi excitant que l’était Absolute Carnage…mais cela sera tout de même difficile car Knull a été tant vendu aux lecteurs au cours de la dernière année. Avec Carnage on savait où on mettait les pieds et les auteurs sont vraiment allés chercher cette veine horrifique à fond les ballons. 

L’intrigue sur le fond était par ailleurs assez simple, mais elle était bien menée et s’appuyait beaucoup sur le personnage de Carnage et le fait que l’event était assez court. 5 épisodes avec un énorme numéro 1 pour livrer du gros contenu dès le départ. Là aussi l’épisode 1 est plus gros, donc il y aura à lire. Et c’est aussi en 5 parties avec deux épisodes ce mois-ci…

Bon au pire ce sera beau à voir…

Verdict : Buy

X-FACTOR #5 

Prix : $3.99

Scénario : Leah Williams 

Dessin : David Baldeon 

Sollicitation :  CAN RESURRECTION SURVIVE?

The events of X OF SWORDS have put the resurrection protocols in jeopardy! As the Five deals with the fallout, X-Factor investigates those affected by the tragedy…

Avis : sans doute la dernière chance de la série en ce qui me concerne…où vais je encore attendre quelques épisodes…Comme je l’ai déjà dit, après un premier épisode très engageant, qui me donnait exactement ce que je souhaitais, à savoir une vraie équipe assemblée pour mener une enquête…Leah Williams a beaucoup déçu avec les épisodes suivants. 

Un peu trop d’humour dans tous les coins, une caractérisation aux fraises complète et un certain j’menfoutisme assez prononcé sur le développement du scénario. Un peu d’humour c’est bien, sur toutes les XXX de pages…cela devient très vite lassant. Surtout dans une série censée tourner autour de meurtres ou de morts mystérieuses…

Donc oui, je suis assez réservé sur le fait de continuer encore longtemps la série. D’un côté, les débuts étaient prometteurs, de l’autre la suite s’est avérée décevante et nous renvoyait aux heures sombres de l’écriture de la franchise pré-Hickman…

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

ETERNALS COMPLETE SAGA OMNIBUS HC ROSS CVR

Prix : $125/1120 pages

Scénario : Jack Kirby

Dessin : Jack Kirby

Episodes :  Collecting ETERNALS (1976) #1-19 and ANNUAL #1, ETERNALS (1985) #1-12, ETERNALS: THE HEROD FACTOR, NEW ETERNALS: APOCALYPSE NOW, IRON MAN ANNUAL #6, AVENGERS (1963) #246-248 and material from WHAT IF? (1977) #23-30.

Sollicitation : When Jack Kirby returned to Marvel in the 1970s, scores of amazing concepts sprang forth from his limitless imagination – and THE ETERNALS was his mind-blowing masterpiece! Kirby unveiled a secret history of humanity, races known as Eternals and Deviants and a host of towering Celestials coming to bear judgment on Earth! It was a jaw-dropping saga that could have only come from the King of comics. And after Kirby’s tenure ended, creators including Peter B. Gillis, Sal Buscema, Walter Simonson, Roy Thomas and Mark Texeira continued to weave stories within the epic mythology he created! Now, thrill to the complete classic saga of the Eternals!

Avis : vous souvenez-vous de l’époque où on n’ avait vraiment rien à faire des Eternals ? Ah, c’est toujours le cas ? Oui, je vous comprends…car je partage assez cet avis. Il y a d’ailleurs une anecdote récente que j’aime raconter qui illustre bien ce point. Lors de sa reprise des Avengers, il y a moins de deux ans. Jason Aaron a …massacré les Eternals, qui d’ailleurs sont toujours morts techniquement même si leur série régulière revient l’année prochaine. 

Et cela n’a pas fait une vague sur le net…Rien du tout. Mais vraiment rien. Alors que d’habitude, même la mort de personnages de 4e ordre est considérée comme un scandale désormais. Là, rien du tout. Personnellement il a même fallu que l’on me rappelle que les personnages avaient été tué pour que je réalise…des mois après. Ah oui, c’est vrai il y avait cette case dans Avengers !

Car oui, c’était juste une case. Pour dire à quel point, même Aaron n’en avait rien à foutre. J’aimerais vraiment avoir plus de respect pour cette création de Jack Kirby, qui de manière évidente était une sorte de continuation en moins inspirée de son Fourth World chez DC…mais il faut dire qu’il n’en a pas fait grand chose, tout comme le reste de Marvel après. 

Comme nous le voyons dans la composition de cet énorme omnibus, certains ont tout de même essayé, mais cela est resté très limité. Une maxi série par là, quelques apparitions dans Avengers. Je crois que leur plus grosse exposition fut quand Circé faisait partie des Avengers dans les années 90 (et ouais, c’était bien cool), mais au delà ? mouais bof. 

Je ne me fais pas d’illusions, si Marvel nous sort un omnibus aujourd’hui, c’est à cause du film, c’est évident. Même le prochain omnibus Avengers qui tourne autour du run de Bob Harras va être publié pour cette raison, parce que justement Circé est un personnage clé (bien mis en avant sur la couverture d’ailleurs)…Mais bon, c’est quand même marrant de voir tout le matos lié aux Eternals annoncé alors que globalement…cela n’intéresse pas grand monde. 

Chances de publication en VF : l’omnibus ? Même avec l’arrivée prochaine du film, il ne faut pas rêver. Mais on peut s’attendre à voir pas mal de matos Eternals débarquer en VF avec la sortie au cinéma. Une intégrale n’est pas hors de propos, la nouvelle série par Kieron Gillen et Ribic et bien sûr une réédition hors de prix de la maxi série Gaiman/Romita Jr…

Verdict : Check it ? 

INCREDIBLE HULK EPIC COLLECTION TP GOING GRAY

Prix : $39.99/

Scénario :  John Byrne

Dessin : Al Milgrom 

Episodes :  Collecting INCREDIBLE HULK (1968) #314-330 and ANNUAL #14-15, and material from MARVEL FANFARE (1982) #29.

Sollicitation : Strange changes for the Hulk! Doc Samson has a wild plan to separate Bruce Banner and the Hulk for good – but can Banner survive without his emerald alter ego? And can the planet survive a rampaging, Banner-less Hulk? As the Avengers battle the behemoth, a new team of Hulkbusters forms – and Bruce, seemingly free at last, finally finds happiness with Betty Ross! But two halves of a whole can’t stay apart forever, and the Hulk that returns is surlier, craftier – and gray! But if this is the Hulk, then who’s the long-haired green giant smashing up the American Southwest? And which longtime supporting character will meet their maker? Featuring the complete classic John Byrne run – and the status quo-smashing setup to Peter David’s multiyear epic!

Avis : réédition en epic collection du dernier run juste avant celui de Peter David, qui est arrivé sur la série avec l’épisode 331. Nous trouvons ici des épisodes signés avant tout John Byrne, avant que le monsieur décide de se barrer au bout de quelques numéros (parce que) et Bill Mantlo qui avait repris la série pendant un temps juste après. Cela me fait assez marrer de voir d’ailleurs la sollicitation écrire “the complete classic John Byrne run”. Complete…ouais, en même temps il ne contient que 6 épisodes ! Le reste est de Milgrom ! Il y a quand même des événements importants dans ces quelques épisodes, comme le mariage Bruce/Betty, mais dans l’ensemble cela reste quand même une période de transition, qui est un peu tombée dans l’obscurité en raison de l’importance du run qui a suivi. 

Chances de publication en VF : bonne question, car Panini s’est montré assez timide sur les intégrales Hulk, se concentrant surtout sur le run de Peter David avant tout. C’est assez logique, car c’est le run le plus célèbre, mais tout de même, avoir accès à celui de Bill Mantlo qui a aussi signé un très long run sur le personnage, qui a d’ailleurs préfiguré beaucoup de choses que Peter David allait faire ensuite, ne serait pas du luxe…

Verdict : Check it

A propos Sam 2010 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Ahhh certes la nouvelle crossover Marvel arrive, certes la troisième en moins de 6 mois, certes avec à nouveau plein de mini-séries annexes, certes les annexes de Empyre m’ont toutes déçu … mais j’avoue qu’il y en a 3 ou 4 que j’attends ici:
    -Valkyries: parce-que je suis l’un des seuls qui aimait bien la série de Jason Aaron
    -The Union: parce-que j’aime les personnages internationaux … et bon parce-que je trouve qu’il y a un « big sarcasm » à avoir une série The Union, pronant des personnages de différentes parties du Royaume Unis, au moment où Boris et Donald ont tout fait pour faire sauter l’Union, et l’Europe au passage.
    -Thunderbolts: même si je me dis que je serai déçu
    -Namor: on verra bien …

    Bref, si quelques tie-ins qui m’intéresseront moi … et puis quand je les aurai lues, je me dirai que Sam avait raison …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.