Guide de lecture Comics VO : semaine du 23 JUIN 2021 – Marvel Comics

AMAZING SPIDER-MAN #69

Prix : $3.99

Scénario : Nick Spencer 

Dessin : Marcelo Ferreira

Sollicitation : Spidey and his superspy sister, Teresa Parker, dig to uncover THE CHAMELEON CONSPIRACY.

  • Their investigation is challenged by Chance, Jack O’Lantern and the Foreigner’s anarchic alliance!

Avis : désolé Bunny ! Alors que j’avais évité le run de Spencer sur ASM jusque là, il a fallu que je lise les deux derniers épisodes pour que boom, Marvel annonce la fin de ce run dans l’épisode 74 après la prochaine Sinister war qui conclura donc cette assez longue prestation. Car mine de rien, si l’on compte tous les épisodes spéciaux en plus de la série régulière, je pense que l’on doit pas être loin des 100 épisodes pour Spencer ! Ce n’est pas rien. 

Mais je me demande si ce n’est pas de ma faute du coup ? Ah tiens Sam a lu plus de deux épisodes de ASM, vite Nick il est temps de partir ! 

Ce n’est sans doute pas le plus grand run qu’ait connu le titre, mais le peu que j’en ai lu récemment était relativement solide, bien ancré dans l’histoire du personnage, alors que Spencer s’amuse à aller reprendre des sous intrigues datant des années 80 et 90, pour leur donner des conséquences inattendues dans le présent. À ce stade cependant, je dois dire que la sous intrigue avec la sœur de Peter m’intéresse plus que ce qui arrive à Spidey avec son camarade scientifique. 

Cette partie est un peu trop classique et déjà vue pour vraiment instiller de la tension dans le titre. J’espère qu’on en sortira vite et que l’on comprendra pourquoi cet arc s’appelle la Chameleon conspiracy. 

Verdict : Check it 

FANTASTIC FOUR LIFE STORY #2

Prix : $4.99

Scénario : Mark Russel 

Dessin :Sean Izaakse 

Sollicitation : The story of the Fantastic Four’s lives in real time continues! Set in the 1970s, the heroes struggle to find their role in a rapidly changing world. Sue continues to fight for social causes while Reed becomes increasingly obsessed with preparing for the impending arrival of Galactus, creating tension within the Four.

Avis : suite de cette nouvelle mini série qui explore le concept de Life Story cette fois appliqué aux FF. Pour rappel, l’idée de base est simple, on suit un personnage ou dans le cas présent, une équipe de super-héros Marvel et on les voit vieillir en temps réel. Spider-Man Life story de Zdarsky et Bagley avait lancé le concept, et Marvel face au succès l’applique cette fois aux FF.

Et si l’équipe créative est bonne, je ne peux pas dire que j’ai été autant séduit par le premier épisode de cette nouvelle mini que par le premier de Spider-Man. C’était correct, mais en rien incroyable et le problème est que Zdarsky et Bagley avaient mis la barre tellement faute pour la précédente mini que tout résultat inférieur ne peut qu’être décevant. 

On attaque ici les années 70 et les changements qui affectent l’équipe à l’époque…sans, j’ai l’impression, vraiment rester proche de la continuité ou des grandes histoires qui ont marqué cette époque. Ce qui était le fort de Spider-Man Life Story, et transformait le tout en lettre d’amour à Spidey. Là c’est plus la transformation de la société au travers des époques qui intéressent Russel…mouais…

Verdict : Check it 

GAMMA FLIGHT #1

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing  & Crystal Frasier

Dessin : Lan Medina

Sollicitation : SPINNING OUT OF IMMORTAL HULK, BRUCE BANNER’S

GAMMA-POWERED ALLIES GO ON THE RUN!

Gamma Flight had one job: Find and stop the Hulk. But when push came to smash, they sided with the Green Goliath-and the human world intends to make them regret it. Puck, Absorbing Man, Titania, Doc Sasquatch, Dr. Charlene McGowan and a horribly changed Rick Jones are fugitives from every known authority-but a team that full of gamma is bound to break before long. Al Ewing, Crystal Frasier and Lan Medina mastermind a whole new world of gamma!

Avis : est-ce que Al Ewing dort beaucoup en ce moment ? Parce que la dernière fois que j’ai vérifié il avait quatre séries régulières (en comptant son creator) owned, il va reprendre Venom avec Ram V et voilà qu’il lance une mini série spin off de son run sur Immortal Hulk. Alors certes, je suis sûr que script et dialogue sont avant tout assurés par Crystal Frasier, la co-scénariste, mais tout de même ça commence à faire beaucoup, alors que Marvel semble vouloir s’appuyer de plus en plus sur lui. 

Au programme donc, Ewing exfiltre plusieurs personnages de son run sur Immortal Hulk : Puck, Absorbing Man, Titania, Doc Sasquatch, Dr. Charlene McGowan et quoique ce soit devenu Rick Jones à ce stade, pour leur donner leur propre petite aventure, alors qu’on dirait qu’ils sont désormais recherchés par les autorités, en raison des derniers événements survenus dans Immortal Hulk. Cela peut être fun, le cast a du potentiel, mais je ne vois pas cela se développer au-delà de la simple mini. À moins d’ajouter quelque chose en plus. 

Je suppose que la mini est avant tout un test pour voir si les lecteurs seraient prêts à suivre un peu plus ces personnages dans ce cadre…J’ai personnellement quelques doutes. 

Verdict : Check it 

GUARDIANS OF THE GALAXY #15

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Juan Frigeri 

Sollicitation : GUARDIANS VS. S.W.O.R.D.!

  • In the wake of the Snarkwar and reeling from revelations of their own, the Guardians come face-to-face with the S.W.O.R.D. station crew…
  • …including their Quiet Council liaison-Magneto! And he’s not known for friendly chats…
  • It’s the Human Rocket versus the Master of Magnetism-and it’s winner take all!

Avis : alors je vais avoir un petit problème avec cet épisode, en effet je ne lis pas SWORD  car le premier épisode de la série m’a ennuyé et les épisodes suivants étaient des ties ins à King in Black donc aucun intérêt en ce qui me concerne…Du coup, quand on vient s’insérer dans mes parties intimes cette rencontre entre les deux équipes écrites par Al Ewing…cela me donne avant tout envie de sauter l’épisode.

Et à notre époque un épisode sauté est presque une sentence de mort, car le titre disparaîtra de mon radar pendant un mois…donc autant dire pour toujours. Trop de choses à lire pour réserver du temps à des séries qui vont dans des directions où font des choses qui ne m’intéressent pas (comme la franchise X-Men ces derniers temps). 

Oui, certes j’avoue que la perspective de voir Nova péter la gueule de ce connard de Magneto est attrayante, mais je crains que nous n’ayons pas droit à cela, car le personnage est trop important pour Marvel et les plans d’Hickman…donc du coup, en termes de liberté de création, on repassera sur cet épisode sans doute pensé pour soutenir les ventes de Sword…mais on s’en tape un peu mon pote. 

Verdict : Check it allant vers le bof. 

TPB/GRAPHIC NOVEL

KING IN BLACK TP RETURN OF VALKYRIES

Prix : $15.99/

Scénario : Jason Aaron, Torunn Gronbekk 

Dessin :Nina Vakueya

Episodes : KING IN BLACK: RETURN OF THE VALKYRIES #1-4.

Sollicitation : Once there was an entire army of Valkyries, but now Jane Foster is the only one. And when Knull and his symbiote horrors come to Earth – and the planet’s guardian, the Sentry, falls – all Jane sees when she looks at our big blue planet is a vision of death. To help stop the King in Black, Jane must rebuild the Valkyries – starting with Hildegarde, a warrior from Asgard’s hallowed halls, and the X-Man Dani Moonstar, a former Valkyrie herself. But what Jane doesn’t know is  she was never the only Valkyrie after all! Who is the fourth warrior? Elsewhere, unknown to Jane, Knull’s power has spread across the galaxy and infected creatures even older than the gods…and it may not matter how many Valkyries Jane can bring to their aid! 

Avis : alors qu’une nouvelle mini série Valkyrie est actuellement en cours, Marvel sort cette semaine la précédente mini publiée en tie in à King in Black en format TPB. Pour l’instant le sort de la série à moyen terme est encore inconnu, bien que nous sommes nombreux à penser que l’arrivée du prochain film Thor, où Jane Foster jouera un rôle de premier plan, va relancer la machine. 

Au-delà, la présente mini série est franchement très sympa.  Torunn Gronbekk confirme tout le bien que l’on pensait d’elle après ses premiers épisodes sur le titre. Elle passait pourtant derrière Al Ewing, et le fait qu’elle a su redonner une impulsion au titre et contribue à lui donner une identité propre. J’espère qu’elle pourra continuer à écrire le titre un petit moment. 

D’autant qu’elle fait bien avancer les choses avec cette mini qui n’est pas du tout inutile. Dans le cadre de King in Black, elle ne joue pas vraiment un rôle clé, bien que certains éléments en lien avec le crossover soient résolus ici. Mais c’est surtout pour la mythologie des Valkyries que cette mini est importante. Car si Jane est aujourd’hui la dernière…d’autres ont été valkyries avant et pourraient bien revenir sur le devant de la scène, agrandissant le cast. 

Elle est donc importante si vous souhaitez continuer à suivre la série sur la durée. En ce qui concerne le dessin…je suis moins enthousiaste. Ce n’est pas horrible, mais on sent une artiste qui a encore besoin de temps pour trouver ses marques, et on peut d’ailleurs voire qu’elle évolue bien d’épisode en épisode. Mais cela se limite à faire le boulot sans vraiment être incroyable. 

Chances de publication en VF : à voir si Panini continuera de publier le titre. Ils ont sorti les deux premiers tomes en 100%, donc j’aurais tendance à penser qu’ils vont continuer, d’autant que comme je l’ai dit plus haut : film Thor l’année prochaine…

Verdict : Buy – parce que j’adore Jane !

X-MEN EPIC COLLECTION TP MUTANT GENESIS NEW PTG

Prix : $39.99/472 pages 

Scénario : Chris Claremont, Fabien Nicieza 

Dessin : Whilce Portacio, Jim Lee, 

Episodes : UNCANNY X-MEN (1981) #278-280, X-MEN ANNUAL (1970) #15, X-FACTOR (1986) #65-70, X-MEN (1991) #1-3 and material from NEW MUTANTS ANNUAL #7 and X-FACTOR ANNUAL #6.

Sollicitation : The end of an era for the X-Men! The original team, now called X-Factor, takes center stage when Proteus returns from the grave. But when Apocalypse strikes – infecting Cyclops’ son, Nathan, with a deadly virus – Cyclops must make a bitter sacrifice! And the current X-Men return to Earth to find that Professor X’s old foe the Shadow King has risen – and taken over Muir Island! It will take the combined strength of X-Factor and the X-Men to triumph – and when the dust clears, the two teams will become one! An uncanny new era begins as the reunited X-Men go back to basics, beginning with a deadly confrontation with Magneto and his fanatical Acolytes! 

Avis : comme le dit la sollicitation, c’est effectivement la fin d’une ère pour les X-Men, puisque ce tome contient les derniers épisodes de Chris Claremont sur Uncanny X-Men ! Il n’a en effet même pas fini l’arc de la saga Muir Island ! Après 17 ans sur  une franchise qu’il a construite de ses mains et après le lancement d’une seconde série X-Men, il décidait de quitter le navire peu satisfait de la manière dont Marvel le traitait…

Sur le fond, le contenu de ce tome est contrasté. Il contient en effet plusieurs gros arcs. Tout d’abord, la saga Endgame dans X-Factor qui permettait de régler le cas du bébé de Cyclops et Madelyne Prior, envoyé dans le futur pour le sauver. Ensuite la saga Muir Island qui voit un affrontement assez laborieux contre le Shadow King et enfin, le dernier arc de Claremont sur les X-men, avec les épisodes X-men 1 à 3 et un dernier petit combat contre Magneto. 

Un chant du cygne que je continue de trouver réussi, qui résume bien tout ce qu’a voulu apporter Claremont à la franchise et qui permet également de résoudre pas mal de sous-intrigues en cours dans la série depuis un moment. 

Chances de publication en VF : les épisodes Uncanny X-Men et X-Men sont déjà disponibles avant en intégrales, sachant que les numéros d’X-Men ont été réédités dans toutes les collections inventées par Panini au fil des ans ! Pour X-Factor, une partie des épisodes est disponible dans l’intégrale X-Men qui aborde la saga de Muir island. La partie endgame n’a pas encore été rééditée. Il faudra attendre quelques années pour que l’intégrale X-Factor arrive à cette période…On en a encore pour 4 à 5 ans. 

Verdict : buy

A propos Sam 2084 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. « Avis : désolé Bunny ! Alors que j’avais évité le run de Spencer sur ASM jusque là, il a fallu que je lise les deux derniers épisodes pour que boom, Marvel annonce la fin de ce run dans l’épisode 74 après la prochaine Sinister war qui conclura donc cette assez longue prestation. »

    Ah oui, c’est entièrement de ta faute… D’ailleurs je suggère à Steve comme surnom à donner au prochain weekly « Sam, le salaud ! » 😛

    « Ce n’est sans doute pas le plus grand run qu’ait connu le titre, mais le peu que j’en ai lu récemment était relativement solide, bien ancré dans l’histoire du personnage, alors que Spencer s’amuse à aller reprendre des sous intrigues datant des années 80 et 90, pour leur donner des conséquences inattendues dans le présent. À ce stade cependant, je dois dire que la sous intrigue avec la sœur de Peter m’intéresse plus que ce qui arrive à Spidey avec son camarade scientifique. »

    Clairement, il s’agit là juste d’une sous intrigue que Spencer balade depuis quelques temps, il fait souvent ça, en les mêlant à d’autres, bien plus importantes.
    Pour ce qui est de ce run, je suis en fait assez surpris de l’extrême positivité des critiques, car ne m’étant jamais vraiment penché sur la question, je m’aperçois en cherchant qu’elles sont extrêmement élogieuses. J’écoutais un podcast dernièrement, où tous les intervenants citaient ce titre comme celui à lire chez Marvel en ce moment, l’un d’entres eux ayant suivit depuis le début et clamant que c’était probablement le meilleur run depuis JMS ! (Bon après, moi qui avait du mal avec Slott, et vu qu’on sortait de BND, c’est probablement aussi mon cas… Cependant on n’est pas forcément au même niveau).
    J’ai aussi cherché les chiffres de ventes, et je m’aperçois que le titre est effectivement un succès pour Marvel : certains mois, il vend plus que le X-Men d’Hickman, et ils avaient sortis un épisode par semaine durant plusieurs mois pour l’arc « Last Rites », par exemple, donc en cumulé sur le mois ça en fait de la vente juste sur ASM !

    Bref, juste déçu de voir Spencer partir, car cette dernière année aura été sa meilleure, et depuis l’été 2018, où il avait pris le titre, il avait vraiment trouvé son rythme depuis l’été dernier.

    Reste à voir qui va lui succéder, en espérant que ce sera un auteur qui aura les épaules pour reprendre et insuffler la même énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.