Guide de lecture Comics VO : semaine du 7 juillet 2021 – Indé

AWA STUDIOS 

FIGHT GIRLS # 1

Prix : $3.99

Scénario : Frank Cho 

Dessin : Frank Cho 

Sollicitation : Ten hard-as-nails women face off in an ancient contest of champions where the winner truly takes all: the title of ‘Queen of the Galaxy.’ To win the challenge each contestant must survive the hazards of the planet’s harsh landscape, the ferocious predators on and below its surface, and their fellow contestants. This edition of the contest has a twist: one of the contestants is an infiltrator who has her eye on something bigger than the prize. Who is she and what does she really want?

Avis : ai-je besoin d’expliquer mes raisons pour signaler cette sortie. Bon, ok, je vais être clair, j’apprécie en général beaucoup le travail de Frank Cho. Oui, je suis d’accord, ce n’est pas d’une grande profondeur et repose avant tout sur les formes de ses nombreuses héroïnes, qui se ressemblent souvent. Mais que voulez-vous, ce qu’il fait m’amuse et il a en général quelques bons concepts sous le coude. 

Cho ne vend pas le comics du siècle, juste du bon divertissement avec des femmes sexy dedans. C’est à peu près tout. Et dans cette nouvelle série, il ne fait même plus semblant d’avoir un prétexte : 10 femmes qui entrent dans une compétition pour devenir la reine de la galaxie et pour se départager vont être soumises à des épreuves. Du coup, combats, épreuves de survie et connaissant Cho quelques dinosaures ici ou là. 

Si vous voulez du comics fun avec pas mal de fan service assumé, allez y. De mon côté, j’espère que Delcourt récupérera le titre, cela fait des années maintenant qu’ils ont une relation de travail avec Cho donc croisons les doigts. 

Verdict : Check it 

BLACK MASK COMICS

GODKILLER TOMORROW ASHES #1

Prix : $3.99

Scénario : Matteo Pizzolo

Dessin :Anna Wieszczyk

Sollicitation : IT’S BACK! From Matteo Pizzolo (CALEXIT) and Anna Wieszczyk, the comic that Zac Thompson said ‘pushed me further than I’ve ever been pushed’ returns to ratchet up the chaos and roar through the comic market, spitting punk rock fury, thundering into your eyeballs and running roughshod across your brains with its often mindbending, sometimes horrifying, always clever & devious tale of sci-fi magic, apocalyptic sex, and subversive mindbombs.

Avis : alors soyons clairs, je n’ai aucune idée de ce que c’est…Je ne connais pas les créateurs et en général, je suis assez peu Black Mask même si j’entends en général de bonnes critiques sur leurs bouquins…quand ils veulent bien sortir. De fait, apparemment, il s’agit là d’une suite qui s’est fait fortement attendre. Tout ce que je sais, c’est que la vache cette couverture est magnifique et le pitch a l’air complètement cinglé du bulbe. Cela ne présente même pas l’histoire, cela nous dit juste que c’est timbré…Et pourquoi pas. Alors je ne m’attends pas à ce que l’intérieur ressemble à la couverture (car pas la même artiste pour chaque), mais si le scénario est aussi barré que ce qui est promis…cela peut être très spécial. 

Verdict :Check it 

BOOM ! STUDIOS 

BASILISK #2 

Prix : $3.99

Scénario : Cullen Bunn 

Dessin : Jonas Scharf

Sollicitation : Is redemption possible if it is coerced?

Forced to confront the horrors of her past, Regan hits the road with Hannah – a victim from her past – who has her own set of secrets.

Meanwhile, the other four remaining members of the Chimera find themselves tired of hiding from the world and move to reignite their reign of terror and death

Avis : suite de la dernière série en date de Cullen Bunn et Jonas Scharf chez Boom. Une série qui comme beaucoup d’autres titres chez Boom a connu un lancement très réussi, avec apparemment les meilleures ventes de la carrière de Bunn, qui a pourtant signé une montagne de comics à ce stade. Donc prometteur…si les lecteurs veulent bien rester au-delà de l’épisode 1, qui était sympathique mais un peu trop dépouillé à mon sens. 

Cela se lisait très vite, exposait à peine la situation, sans beaucoup de choses se déroulant dans le numéro. Bunn s’est avant tout contenté de présenter rapidement les personnages et l’enjeu principal de ce premier arc. La confrontation qui va être au centre du récit. Mais au terme de ce premier épisode, je ne peux pas dire que j’avais une idée claire de qui étaient les personnages et notamment l’héroïne principale. C’était assez minimaliste dans l’ensemble. 

J’en aurais voulu plus. Alors je suis critique, mais dans le même temps, j’ai eu la même impression qu’en lisant le premier épisode de Sixth gun. À savoir, un concept à priori classique…mais le sentiment que Bunn a beaucoup d’idées. Cela reste une des surprises de cette série, de constater que le scénariste a su renouveler sur plus de 50 épisodes son récit, pour ne jamais se répéter ou tourner en rond.

C’est un peu ce que je pressens dans le cas présent. Un concept facile à comprendre, mais un auteur prêt à s’investir dans la durée. Du coup, j’ai bien envie de lui donner sa chance et de poursuivre l’aventure pour vérifier si j’ai raison ou pas. 

Verdict : Check it 

DARK HORSE COMICS

TPB/GRAPHIC NOVEL

HARROW COUNTY OMNIBUS TP VOL 02

Prix : $29.99/408 pages

Scénario : Cullen Bunn & Tyler Crook 

Dessin : Tyler Crook 

Episodes : Collects issues #17-#32 of Harrow County.

Sollicitation : The second half of the highly acclaimed, Eisner-nominated horror fantasy tale, collected in a value-priced omnibus.

While Emmy has been focused on dealing with supernatural threats from the outside world; a much bigger problem has been brewing at home, leading to an epic confrontation that will alter the fate of the entirety of Harrow County!

Avis : tiens en parlant de Bunn …on parlait de certains de ses projets au dessus, et le voilà avec la suite de la réédition de l’une de ses séries les plus réussies avec le second omnibus de Harrow County qui devrait débarquer prochainement dans les librairies en VO. Alors bien évidemment, on regrettera que ce ne soit pas un hardcover…Mais en contrepartie, beaucoup d’épisodes pour un prix très raisonnable. 

Sur le fond, j’avais beaucoup aimé la première partie de la série, publiée par Glénat comics, qui voyait la méthode habituelle de Bunn : je pose mon concept et je fais monter en puissance l’histoire sur la durée. Et de fait, au bout de 12 épisodes, cela devenait vraiment passionnant, car on le voyait déployer un récit bien plus vaste que ce à quoi on pouvait s’attendre. 

Par ailleurs, l’évolution du personnage d’Emmy était vraiment très réussie, la voir peu à peu prendre conscience de sa vraie nature et l’assumer progressivement était très satisfaisant, le tour servi par le superbe travail de Tyler Crook au dessin et à la colorisation qui donnait une identité unique à la série. 

Chances de publication en VF : je l’ai dit plus haut, la première partie a été publiée par Glénat Comics et abandonnée au bout de 3 tomes. On nous a promis la suite pendant des années, pour finalement apprendre que comme beaucoup d’autres franchises l’éditeur abandonnait le titre. C’est très décevant, aller jusqu’à la moitié de la série pour ne pas la finir…De fait, si l’on veut lire la fin de la série, cet omnibus ou les TPB VO sont désormais la seule solution. 

Verdict : Buy

DYNAMITE ENTERTAINMENT 

RED SONJA BLACK WHITE RED # 1

Prix : $4.99

Scénario :  KURT BUSIEK,AMANDA DEIBERT , MARK RUSSELL

Dessin :  BENJAMIN DEWEY,CAT STAGGS,  BOB Q

Sollicitation : Dynamite proudly presents a prestige project by the world’s greatest storytellers! Red Sonja, like you’ve NEVER seen before…all presented in beautiful black, white, and red! KURT BUSIEK (Astro City, Marvels) and BENJAMIN DEWEY (King In Black: Namor) take you to The Mountains Of Night, a foreboding haunt where the She-Devil With A Sword seeks a precious, priceless item… AMANDA DEIBERT (Wonder Woman) and CAT STAGGS (Smallville) wind you through a mysterious adventure of crimson and ebony… MARK RUSSELL (Red Sonja) and BOB Q (Red Sonja) return to put their final stamp on their classic Red Sonja series, with a coda that will leave you breathless…

Avis : et bien on dirait que les anthologies basées sur des couleurs ne sont pas simplement populaires chez DC et Marvel. Après que DC ait relancé le mouvement avec Batman Black & White et l’ait étendu à ses autres stars, Marvel a embrayé et c’est maintenant au tour de Dynamite de soumettre une de leur licence à ce traitement. 

Comme j’ai commencé à lire récemment du Red Sonja, notamment grâce au run de Gail Simone (qui est excellent), je suis franchement curieux, d’autant qu’ils ont attiré quelques auteurs prestigieux sur ce coup. 

Bon  évidemment, celui qui attire l’attention, c’est avant tout Kurt Busiek qui après un run remarqué sur Conan, il y a 15 ans revient dans l’univers étendu du barbare pour écrire quelques pages sur Sonja. J’ai vraiment envie de voir son interprétation du personnage pour le coup.

On voit aussi quelques autres auteurs se prêter à l’exercice, dont certains ont de l’expérience avec Red Sonja, comme Mark Russel qui vient de signer un run sur le titre, mais seul Busiek m’intéresse vraiment dans le lot de ce premier épisode. 

Verdict : Check it

IMAGE COMICS

GEIGER #4

Prix : $3.99

Scénario : Geoff Johns 

Dessin : Gary Frank 

Sollicitation : Don’t let them take you alive! The Organ People have come for Geiger and his precious cargo, but the true horror sits chained deep below the Vegas strip – finally, « The Beast » revealed! Plus, rival casino bosses strike a dangerous bargain as Geiger comes face to face with a last-page shocker! A game-changing chapter in the saga of GEIGER!

Avis : suite de la série Geiger qui après un début assez …poussif en ce qui me concerne a vraiment commencé à montrer ce qu’elle avait dans le ventre avec son 3e épisode qui était sans doute le meilleur. Plus dense, plus riche en révélations et qui est venu combler le vide entre l’épisode 1 et le 2 où l’on comprenait que des choses importantes étaient intervenues hors champs.

Je dois dire que je reste reste réservé par ce choix narratif assez déconcertant, surtout pour tout révéler un épisode plus loin dans un flashback (pourquoi faire un flashback d’événements survenus entre deux épisodes précédents…). Vraiment je ne comprends pas l’utilisation d’une ellipse dans le cas présent. Mais bon, au final, l’épisode 3 a permis de montrer que le titre pouvait être excellent donc je ne vais pas trop m’en plaindre. 

On commence aussi à voir la direction que va prendre le titre, comme le personnage de Geiger, les choix qu’il va faire maintenant que le cœur de sa motivation a été altéré. Il faut qu’il trouve un nouveau but à son existence dans ce monde à la dérive. Peut être une petite quête qui sait. En tout cas, cela monte en puissance bien gentiment tout ça. 

Verdict : Buy

HEY KIDS COMICS VOL 02 PROPHETS & LOSS #3 

Prix : $3.99

Scénario : Howard Chaykin 

Dessin :Howard Chaykin 

Sollicitation : Comics is long overdue for a revolution, and it gets one – new stars, new talent, and new fans who can’t get enough of both. And every new success story starts the same way: by killing someone else’s.

Avis : Howard Chaykin continue d’explorer l’histoire des comics de manière irrévérencieuse en taillant un costard à à peu près tout le monde. Avec cette seconde mini série, on dirait qu’il est plus décidé à s’intéresser à certaines périodes pour chaque épisode. Ainsi, l’épisode 2 mettait en scène l’ascension puis la chute d’EC comics et le sort réservé aux créateurs qui avaient participé à l’aventure. 

Cette fois, vu la sollicitation, soit il va s’intéresser aux années 60 (qu’il a déjà couvert dans sa première mini) avec l’émergence de Marvel comics et de toute une nouvelle génération d’auteurs, soit…et je me demande s’il osera vu son éditeur (mais c’est Chaykin donc je pense que oui), il va s’attaquer à la fin des années 80/début des années 90 avec l’émergence des Image boys. 

Il y avait déjà consacré quelques cases dans la première mini sans trop s’attarder et je me demande s’il veut y revenir de manière plus importante cette fois..Un indice sur la couverture : les pics qui font beaucoup penser à l’imagerie des années 90… Mais en même temps, des nouvelles générations de talents apparaissent avec chaque décennie, donc il n’est pas impossible qu’ils couvrent une autre période. 

En tout cas, je sens que quelques oreilles vont siffler, car le monsieur n’épargne personne ! Et c’est ultra jouissif, alors que l’on essaye de reconnaître qui est qui, puisque l’auteur a renommé tout le monde. 

Verdict : Buy

ORDINARY GODS #1

Prix : $3.99

Scénario : KYLE HIGGINS

Dessin : FELIPE WATANABE

Sollicitation : For fans of THE OLD GUARD and GOD COUNTRY comes the extra-length first issue of a centuries-spanning action epic from writer KYLE HIGGINS (RADIANT BLACK) and artist FELIPE WATANABE (The Flash)!

The Luminary. The Prodigy. The Brute. The Trickster. The Innovator. Five gods from a realm beyond our own, leaders in the « War of Immortals. » Aleast, they were – before they were

trapped, sent to a planet made into a prison, forced into an endless cycle of human death and reincarnation. Christopher is 22. He’s got two loving parents and a 12-year-old sister. He works at a paint store. He’s in therapy. He’s one of the Five. Which means, in order to save everyone he cares about, Christopher will have to reconnect with his past lives and do the unthinkable: become a god again.

Avis : hé bé, Kyle Higgins est très actif en cette année 2021. Après le lancement réussi de Radiant Black (je dis cela car les critiques sont très positives et que la série semble bien marcher), il se lance dans un autre projet en parallèle, avec un pitch assez intéressant. On s’éloigne cette fois du genre super-héroïque, mais on reste dans le domaine super-pouvoir, avec cette histoire de dieux coincés dans des corps humains. 

Et maintenant l’un d’entre eux, un peu trop attaché à sa famille, va devoir faire ce qu’il faut pour redevenir ce qu’il était s’il veut sauver ses proches. Une idée intéressante donc, même s’il va falloir préciser la menace, la rendre crédible. J’espère aussi que la mythologie autour de ces dieux va être creusée car le sujet est toujours fascinant, mais si c’est juste un décor pour des scènes plus mondaines…cela va devenir très vite lassant. 

Verdict : Check it 

SKYBOUND X #1

Prix : $4.99

Scénario : Robert Kirkman, Tillie Walden, James Harren, Chris Dingess

Dessin :  Tillie Walden, James Harren, Matthew Roberts

Sollicitation : Celebrate a sensational 10 years of Skybound with a cavalcade of your favorite creators and all-new stories of your favorite series past, present, and future! Each issue of this oversized, weekly series will kick off with a new chapter of a serialized THE WALKING DEAD story – RICK GRIMES 2000 – by ROBERT KIRKMAN & RYAN OTTLEY! In addition, we’ll be debuting all-new series and characters every issue, starting with the first appearance of the most requested WALKING DEAD character of all-time: Clementine, star of the bestselling Telltale’s The Walking Dead video game series! Did we mention new ULTRAMEGA and MANIFEST DESTINY stories?! If you want to know what to expect in Skybound’s next 10 years, it all starts here!

Avis : 10e anniversaire pour le label de Robert Kirkman qui pour l’occasion a appelé tous ces copains pour créer cette mini série anthologique où il va revenir sur à la fois certains des univers qu’il a créé, comme Walking dead, pour attirer le chaland, et à la fois laisser s’exprimer d’autres créateurs qui ont créé des titres dans le cadre de son label. 

Une idée toujours intéressante, surtout quand je vois les noms associés : Kirkman, Ottley, James Harren, et j’en suis sûr quelques autres. 

C’est vraiment rassurant de voir qu’après tout ce temps, Kirkman ne se repose pas sur ses lauriers, car on dirait que cette mini va aussi servir de vitrines pour de futurs projets. Une bonne manière de fêter l’anniversaire des séries qui ont fait le succès de sa boîte tout en pavant la voie pour les 10 années à venir. 

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

FIRE POWER BY KIRKMAN & SAMNEE TP VOL 03

Prix : $16.99/

Scénario : Robert Kirkman 

Dessin : Chris Samnee 

Episodes : 

Sollicitation : Chou Feng has been defeated, and Wei Lun has retaken control of the Temple of the Flaming Fist. Owen Johnson is now able to return home to his life in St. Louis where everything has gone back to normal… right? No? Oh, dear… what now?

Avis : j’évoque cette sortie de manière rapide car je suis avant tout la série en VF, puisque le titre est publié par Delcourt, pour rappeler combien les deux premiers tomes ont été de gros coups de cœur pour toute l’équipe. C’est ultra-frais, très prenant, les personnages et la mythologie qui sont installés sont vraiment passionnants, même si classique avec un gros twist (c’est du Kirkman). Samnee s’amuse clairement comme un petit fou sur le titre et j’ai juste hâte que ce tome 3 sorte en VF ! en parlant de ça. 

Chances de publication en VF : le titre est donc publié chez Delcourt qui annonce déjà la sortie de ce tome 3 pour la rentrée ! Nous n’aurons donc pas à attendre longtemps. Je dois dire que le fait que nous collons autant aux dates de publication US me rassure, cela tend à prouver que le titre est un succès en France. Et il le mérite ! sans doute le titre le plus inspiré de Kirkman depuis Invincible ! 

Verdict : BUY !

GODDAMNED TP VOL 02 VIRGIN BRIDES (MR)

Prix : $16.99/

Scénario : Jason Aaron 

Dessin : R.M.Guerra 

Episodes :  Collects THE GODDAMNED: THE VIRGIN BRIDES #1-5.

Sollicitation : Writer JASON AARON & artist r.m. GUÉRA return to the stark and brutal world of THE GODDAMNED for the long-awaited second chapter of their biblical-noir epic.

« …the sons of God came in unto the daughters of men. And they bore children to them… » Genesis 6:4

In the time before the Great Flood, the world of man is a place of wanton violence and unbridled depravity. But hidden high atop a mountain, there is a very different sort of world. One without men. Here, the holy sisters at a secret nunnery live in paradise, a new Eden, rearing their flock of orphaned girls to embrace their future as blessed Brides of the Sons of God. But when Sharri and Jael, two girls on the cusp of flowering, uncover what it truly means to become a Bride, they realize there’s only one way to escape the bonds of matrimony: run like hell.

Avis : non, vous ne rêvez pas, c’est vraiment arrivé, la suite de la série Goddamned est vraiment sortie aux USA et les auteurs ont même réussi à sortir le TPB réunissant les 5 épisodes de cette suite. Ce serait presque un miracle, mais on va éviter d’utiliser des termes à connotation religieuse vu le pitch de la série. 

Pour ceux qui s’en souviennent encore, le titre s’intéressait à Caïn à la veille du déluge. La Terre est alors recouverte de sa descendance, une humanité qui a cédé à tous ses plus bas instincts transformant le monde en un vaste champ de ruines souillé. Le grand nettoyage va bientôt avoir lieu…mais il y a encore le temps pour montrer un peu plus la corruption humaine. 

Une corruption qu’un Caïn qui aimerait bien crever est condamné à voir partout où il va…J’avais adoré le premier tome et j’ai hâte de lire la suite !

Chances de publication en VF : le premier tome avait été publié par Urban il y a de cela quelques années maintenant. Je pense qu’il est certain qu’ils sortiront la suite, il n’y a pas de raison, d’autant qu’ils ne s’engagent pas pour une longue série, car je ne pense pas que Aaron et Guerra iront plus loin et si c’est le cas, il faudra un long moment avant qu’on ait d’autres épisodes…

Verdict : Buy

MIDDLEWEST COMP TALE HC

Prix : $59.99/

Scénario : Skottie Young 

Dessin : Jorge Corona 

Episodes : Collects MIDDLEWEST #1-18, with exclusive bonus features!

Sollicitation : ADVANCE SOLICIT!

When a violent storm levels his sleepy Middlewest town, Abel and his childhood companion, Fox, must hastily flee into a world of mystical carnies and soothsayer hobos, bridge trolls and wilderness spirits, endless forests and forgotten children.

SKOTTIE YOUNG (Strange Academy, I HATE FAIRYLAND) and JORGE CORONA (NO. 1 WITH A BULLET, Feathers), with colorist JEAN-FRANCOIS BEAULIEU and letterer NATE PIEKOS, collect the complete Eisner Award-nominated tale of Abel, a boy who must navigate a strange and mysterious land in order to discover who he can become.

Avis : voilà une série dont j’entends le plus grand bien depuis un certain temps maintenant. J’attendais la VF pour la tenter…mais Urban nous a trahi en l’éditant dans un format que je n’apprécie guère (le format réduit pour Young adult). Cette nouvelle édition VO en OHC, est exactement ce que j’espérais. Bon, alors par contre, c’est pas donné, mais d’après ce que j’ai compris, le taf de Jorge Corona au dessin le vaut vraiment; 

Chances de publication en VF : déjà fait par Urban Link, mais je n’aime pas ce format, qui n’était pas celui d’origine, donc si je lis la série ce sera sans doute dans ce format OHC

Verdict : Check it

A propos Sam 2151 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.