Guide de lecture Comics VO : semaine du 4 août 2021 – Marvel Comics

DEADPOOL BLACK WHITE BLOOD #1

Prix : $4.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : James Stokoe 

Sollicitation : LIKE A CLASSIC BLACK & WHITE MOVIE, BUT WITH WAY MORE BLOOD!

What’s black, white, and red all over? Three blood-drenched tales of violence and mayhem led by Marvel’s Mirthful Mercenary himself, Deadpool! You want to see today’s top talent take it to the hilt to bring you the wildest Wade Wilson adventures yet?! This is the book for you! It’s as plain as black and white. And red.

Avis : là aussi, je ne fais que citer la sortie. Comme pour le Joker, honnêtement je n’ai jamais vraiment apprécié le personnage de Deadpool. À part le run de Joe Kelly il y a plus de 20 ans, je n’ai jamais vraiment accroché à la proposition de base. Et je commence aussi à saturer sur ces anthologies…DC a relancé le machin l’année dernière et là, on commence à en voir fleurir dans tous les coins. 

Ce qui me surprend, c’est que autant chez DC ils ont logiquement favorisé leurs personnages principaux, Batman/Superman/WW, autant chez Marvel, c’est vraiment très étrange comme sélection : Wolverine, Carnage et maintenant Deadpool. Autant Wolverine, je peux comprendre, c’est un personnage populaire depuis longtemps, autant les deux autres, cela pose question. 

Oui, je pose aussi la question pour Deadpool, car il connaît un petit creux de popularité en ce moment, n’ayant même plus de série régulière…Oh, ça finira par revenir, notamment si le personnage retrouve le chemin des salles de ciné…mais en ce moment, c’est un peu la dèche. 

Au-delà, c’est comme d’hab : à savoir que cela dépend des artistes sélectionnés. Ce genre d’anthologie ne fonctionne que sur leurs noms et leur capacité à bien respecter le pitch de départ…

Verdict : Check it 

GUARDIANS OF THE GALAXY ANNUAL #1

Prix : $4.99

Scénario : Al Ewing, Jed MacKay 

Dessin : Flaviano,Juan Ferreyra

Sollicitation : Hercules has always been known as the Prince of Power…that is until a younger prince showed up to out-muscle him! With the aid of an all-powerful Infinity Stone, even a complete idiot can develop the quads, delts and abs of a Prince of Power…but why was it THIS idiot? Focus on your core, True Believers – the answers will shock you to it!

ALSO IN THIS ISSUE: Part 7 (of 8) of « Infinite Fury »

Avis : et hop, un petit annual pour compléter la série régulière des Guardians d’Al Ewing qui lui donne la place de se pencher sur un personnage qu’il a récemment introduit dans le titre, le fameux prince of power…espèce de  parodie bouffonne d’un personnage hyper masculanisé des années 80. Qui en plus piquait un des qualificatifs d’Hercules…

On comprenait bien qu’Al Ewing s’amusait un peu avec ce personnage pour apporter un brin de légèreté dans une série GoG, relativement sombre depuis qu’il avait repris les rênes. En fait, elle est assez sombre et torturée depuis un sacré bout de temps, mais vous voyez ce que je veux dire…

Et puis, boom, il nous balançait que la blague n’en était pas vraiment une, puisque le personnage avait acquis son pouvoir de manière très dangereuse et liée à quelque chose que les différents auteurs Marvel semblent construire dans le décor depuis un an ou deux, le retour des pierres de l’infini sur le devant de la scène. Ils ont été assez discrets, mais j’ai l’impression que c’est un plan partagé et qu’ils se passent la balle les uns les autres…

Je n’attends cependant pas grand chose de cet annual. D’une part parce que c’est un annual et d’autre part parce que centré sur le prince of power dans un cadre clairement plus humoristique…

Verdict : Check it 

IMMORTAL HULK #49

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Joe Bennett 

Sollicitation : This is the gate into the city of suffering. To the hurt that never ends. This gate is for the lost. The gate is a thing of divine power – a thing of forever. But even for the strongest one there is, it bears the warning: ABANDON HOPE, ALL YE WHO ENTER HERE.

Avis : avant dernier épisode de la série ! Et oui, Al Ewing et Joe Bennett achèveront leur run sur la série avec l’épisode 50, qui devrait sortir début octobre apparemment. Oui, cela va être un poil long pour avoir la conclusion mais de toute évidence, l’épisode va être plus long, donc il faut laisser le temps à l’équipe artistique de produire l’épisode…Nous ferons le bilan à ce moment là, mais en attendant de voir comment les auteurs négocient leur conclusion, le voyage aura été dans l’ensemble excellent. C’est clairement un run qui va rentrer dans la légende comme un classique moderne. 

Et d’après ce qu’on peut voir dans la sollicitation, je ne m’attends pas une grosse progression de l’intrigue dans cet épisode, qui va quand même ramener Hulk vers l’affaire pressante du jour, laissée de côté depuis presque un an : le fait que le Leader ait mis la main sur le pouvoir de celui à l’origine de la puissance de Hulk et qu’il s’apprête désormais à le libérer…Il y a eu beaucoup de détours pour en arriver là, mais il était en effet temps de traiter le sujet !

Je pense que Marvel a demandé à Ewing de rallonger un poil la sauce sur la dernière ligne droite pour arriver à l’épisode 50 et avoir un bon gros numéro anniversaire qui serait aussi plus cher et attirerait l’attention à plusieurs titres…On les connaît les bestiaux..Peu importe de mon côté, même si j’ai été frustré par moment de voir l’intrigue faire un peu de sur place, le voyage à été très bon. 

Verdict : Buy

SINISTER WAR #2

Prix : $4.99

Scénario : Nick Spencer 

Dessin : Mark Bagley 

Sollicitation : Spidey’s classic problem has been multiplied by two and you don’t even know the HALF of it. Twelve of Spidey’s greatest villains are out for blood: Spider-Man’s and each other’s ! Ock and Vulture make their big plays this issue that are going to shake up NYC in ways you didn’t think were possible!

Avis : après une première partie assez décevante, car avant tout concentrée sur de l’action assez gratuite, avec peu d’histoire et de tension, derrière, il faut espérer que le reste de la Sinister War sera d’un meilleur niveau. L’épisode de Amazing Spider-Man qui suivait se montrait en tout cas plus ambitieux alors que Spencer montrait qu’il continuait d’assembler la continuité de ces 30 dernières années en un tout un peu plus harmonieux. 

Il faut surtout espérer que Spencer ait vraiment quelque chose à raconter, j’avais quelque doutes après le premier numéro, mais l’épisode 71 de ASM me fait penser que oui, il y a un plan qui voit tous les éléments plantés par Spencer au cours de son run, notamment avec Kindred, arriver à leur point culminant ici. Il reste encore pas mal de choses à éclaircir et il est dommage de voir que Spencer a autant délayé pas mal des éléments de l’intrigue, mais de toute évidence, on arrive au bout. 

Verdict : Check it 

SPIRITS OF VENGEANCE SPIRIT RIDER #1

Prix : $4.99

Scénario : B. Earl 

Dessin : Paul Davidson, Jeffrey Veregge

Sollicitation : SHE’S LIKE NO GHOST RIDER YOU’VE EVER SEEN!

SHE IS KUSHALA – A SORCERER SUPREME, A SPIRIT OF VENGEANCE…AND THE SAVIOR OF JOHNNY BLAZE’S SOUL!

Blaze has been through a lot lately, from ascending the throne of Hell to nearly murdering his former allies on the Avengers. But his nightmare is far from over. Something – or someone – is haunting him, and only a Ghost Rider with the powers of a Sorcerer Supreme can find out why. The dynamic writing duo of Taboo (of the Black Eyed Peas) and B. Earl expand the Rider mythos with an action-packed special that will kick off a brand-new era of vengeance! Kushala’s about to be the hottest thing in hell.

Avis : euuhhh, je ne veux pas être méprisant, mais est-ce que Marvel sait vraiment ce qu’ils font avec le personnage de Ghost Rider ? Parce que très sincèrement, j’ai un peu l’impression que ça part dans tous les sens sans direction claire. Je n’ai pas lu la dernière série en date, mais le fait qu’ils y aient mis un terme en à peine 7 épisodes sans vraiment lui donner plus de chances dans la durée en dit long. 

Et maintenant nous avons ce one shot, co-écrit par un membre des Black eyed peas (quoii ????), qui ramène le personnage KUSHALA, personnage que j’avais découvert dans la courte mais très sympathique Dr Strange and the Sorcerers supreme, il y a quelques années. Sauf que je vois que ce one-shot doit amener une nouvelle ère pour Ghost Rider ? Dans un one shot qui n’aura pas trop de succès à mon sens ? 

J’ai honnêtement quelques doutes. Est-ce qu’ils n’essayent pas un peu tout pour essayer d’attirer l’attention sur cette franchise et remettre un peu de jus dedans ? Bon, il vaut mieux éviter de trop juger avant effectivement de lire le machin, qui sait, ce sera peut être pas mal ? 

Verdict : Check it 

X-MEN #2

Prix : $3.99

Scénario : Gerry Duggan 

Dessin : Pepe Larraz 

Sollicitation : ALWAYS BET ON X!

As threats hurtle toward the Earth from all sides, the fearless X-Men fight a seemingly unstoppable wave of annihilation…but even more dangerous threats lurk in the darkness, ready to strike in secret.

Avis : bon, je vais l’admettre avec regret, ce premier épisode d’X-Men était pas mal, pas sensationnel, mais pas mal. On ne va pas se cacher cependant que cela tenait avant tout sur le travail de Pepe Larraz au dessin. Pour le reste le scénario de Gerry Duggan était assez générique et ne présentait rien de vraiment incroyable. Quelques nouveaux ennemis, une équipe dont la dynamique reste entièrement à construire, une Laura soit ignorée soit assez mal caractérisée…

Il y a du taf de ce côté. Et oui, j’insiste sur Laura, car je n’ai pas l’impression que Duggan comme Hickman un peu avant lui, ait vraiment compris le personnage. Dans les rares scènes où elle était mise en scène, elle ne se différenciait en rien de Logan, alors qu’elle en est très différente. C’était vraiment du “on fait parler les griffes d’abord et on discute ensuite”. Pas vraiment la Laura développée depuis plusieurs années…

Au delà, cela n’avait rien d’incroyable. J’ai été assez intrigué pour aller lire l’épisode 2, mais il va vraiment falloir que Duggan fasse beaucoup mieux pour que j’accroche au titre…

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

AMAZING SPIDER-MAN MICHELINIE MCFARLANE OMNIBUS HC NEW PTG

Prix : $100/

Scénario : David Michelinie 

Dessin : Todd McFarlane

Episodes : Collecting AMAZING SPIDER-MAN (1963) #296-329 and material from SPECTACULAR SPIDER-MAN ANNUAL #10.

Sollicitation : Whether clad in classic blue-and-red or thrilling black, whether possessing spider-powers or cosmic might, Spider-Man stands ready to face any threat! And as David Michelinie and Todd McFarlane take the creative reins, the threats to Spidey have never been greater! From the introduction of the lethal Venom to the return of old enemies like Mysterio, the Scorpion and more to facing newcomers to his friendly neighborhood like Sabretooth, the Taskmaster, Magneto and the Sentinels, Spidey sure has his plate full! Good thing he has Mary Jane, Captain America, the Black Cat and the Hulk around to lend a hand! Featuring the pulse-pounding prose of longtime IRON MAN scribe David Michelinie and the groundbreaking artistry of the legendary Todd McFarlane! 

Avis : réimpression cette semaine du run de David Micheline et Todd McFarlane sur Amazing Spider-Man qui date de la fin des années 80/ début des années 90. Un run important, en raison de la performance avant tout de McFarlane au dessin qui a permis de sacrément changer l’image du personnage, ses codes graphiques mis en hibernation depuis des décennies. 

Je ne veux pas non plus diminuer l’importance du run de Micheline qui mine de rien a duré plus de 5 ans et a apporté beaucoup de choses même si scénarios étaient, ne nous le cachons pas, de qualité inégale. Disons surtout que comparé à un J.M.Dematteis ensuite, on pouvait constater que Micheline écrivait le titre et le personnage avec en tête un public très jeune entre 8 et 12 ans et pas beaucoup plus. 

Même si l’approche visuelle de McFarlane l’a obligé à essayer de faire des scénarios plus sombres, avec l’introduction d’un personnage comme Venom par exemple, mais au-delà, cela n’allait pas très loin…

Chances de publication en VF : ces épisodes ont déjà été réédités en Marvel Icons il y a quelques années. Ces tomes sont toujours disponibles, mais pas d’inquiétude, les intégrales d’Amazing Spider-Man arrivent en ce moment à cette période. 

Verdict : Buy

CAPTAIN AMERICA BY JURGENS OMNIBUS HC JURGENS CVR

Prix : $100/

Scénario : Dan Jurgens 

Dessin : Andy Kubert 

Episodes : Collecting CAPTAIN AMERICA (1998) #25-50 and CAPTAIN AMERICA ANNUAL 2000-2001; and material from CAPTAIN AMERICA: THE LEGEND.

Sollicitation : Comic book titan Dan Jurgens’ complete CAPTAIN AMERICA run! In action-packed adventures, Cap must somehow stop the war efforts of the Hate-Monger, a villain with ties to Hitler himself – and save Ka-Zar from the monstrous murderer Count Nefaria! But when Steve Rogers comes face-to-face with Protocide, he learns that everything he knew about his origin is wrong! And what happens when Steve’s girlfriend, Connie Ferrari, gets caught in an A.I.M. plot? Then, the entire free world is at stake when the nefarious Red Skull hijacks the S.H.I.E.L.D. Helicarrier and threatens nuclear annihilation. The only one that can stop this diabolical plan is the Sentinel of Liberty. There’s just one problem: Captain America is…dead?! Featuring Nick Fury, U.S.Agent, the Fantastic Four and the Howling Commandos! 

Avis : voilà une réédition en omnibus qui me surprend. En effet, le run de Dan Jurgens sur le personnage de Captain America n’a guère laissé de traces dans l’esprit des lecteurs. Je pense que l’un des facteurs est qu’il est coincé entre deux runs bien plus importants et marquants. À savoir juste avant le second passage de Mark Waid sur le titre, qu’il avait relancé dans le cadre d’Heroes Return et quelques années plus tard, le run de Brubaker. 

De mémoire, post 11 septembre, la série a eu du mal à trouver sa place, son positionnement, comme le pays en fait. Les auteurs et Marvel se demandant s’il fallait refaire du Cap patriotique ou du Cap qui remettait en cause les USA et qui s’interrogeait sur son propre rôle. On a donc eu un peu de tout et parfois n’importe quoi. 

Dans tout ce bazar, le run de Jurgens pré 11 septembre apparaissait clairement très daté tout de suite, car bien plus traditionnel sur la forme et le fond…Et de fait, je n’en garde pas un très bon souvenir, voire très peu de souvenirs en fait…On retrouve l’efficacité de base de Jurgens sur la plupart de ses travaux, mais ce n’est pas très inspiré ou original.

En fait, à part pour fêter le 80e anniversaire du personnage, je ne vois pas trop d’autres raisons de rééditer ce run assez anecdotique. 

Chances de publication en VF : cela avait été publié en mag à l’époque (en HS si je ne me trompe pas) et je ne crois pas que cela ait été réédité par la suite. Comme je l’ai dit, il a peu marqué et a été assez vite oublié, notamment en raison du run de Brubaker quelques années plus tard qui a capté tout l’intérêt des lecteurs et de Panini. 

Verdict : Check it 

CAPTAIN AMERICA OMNIBUS HC DEATH CAPTAIN AMERICA NEW PTG

Prix : $75/464 pages

Scénario : Ed Brubaker 

Dessin : Steve Epting, 

Episodes : Collecting CAPTAIN AMERICA (2004) #25-42.

Sollicitation : The story that stunned readers, sent shockwaves through the Marvel Universe and made headlines worldwide! Captain America has been assassinated! And now Sharon Carter, Bucky Barnes, Falcon, Black Widow and Iron Man come together in a desperate attempt to keep Cap’s dream alive. But Steve Rogers’ death was merely the first step in the Red Skull’s wicked machinations. As the Skull’s true plan kicks into motion and chaos takes hold of the United States, only one man stands in its way – but is he up to the task? Only recently known as the Winter Soldier, Bucky Barnes is called on to live up to the dream in ways he never imagined. Eisner Award-winning writer Ed Brubaker combines action, suspense and human drama in a saga that ties together all eras of the star-spangled Avenger’s history! 

Avis : je parlais du run de Brubaker sur la série  juste au dessus et boom, suite de la réimpression par Marvel des omnibus consacrés à ce run. Et vu le succès de la réimpression du premier tome, qui est tombé en rupture de stock presque immédiatement, il y a clairement un appétit énorme pour redécouvrir ce run qui reste une référence pour la plupart des lecteurs. 

Et de mon côté ? Ben, j’en parlais récemment à l’occasion d’une réédition par Panini de certains de ces épisodes en Marvel Must Have et vous savez quoi : mon avis n’a pas changé. Je comprends l’intérêt que l’on porte à ce run et surtout cette partie du travail de Brubaker, mais en ce qui me concerne c’est avec ces épisodes que j’ai commencé à lâcher la rampe. 

Ce qui est assez amusant, car je sais que beaucoup considèrent que c’est une des meilleures périodes du run de Brubaker. Je me souviens juste qu’en lecture par épisode, c’était incroyablement frustrant. Le problème principal était le niveau de décompression de chaque numéro, si bien que le rythme général était effroyablement lent. 

L’autre problème est que Brubaker jouait alors avec plusieurs mystères : le secret derrière la mort de Cap, ou le plan de Crâne Rouge et honnêtement je n’avais pas beaucoup de foi dans la capacité de Brubaker à apporter des réponses à la hauteur et j’ai eu raison sur les deux points d’ailleurs. 

Du coup, je garde un souvenir très mitigé de cette période et j’avais d’ailleurs arrêté peu après vers l’épisode 45 tellement je m’ennuyais…À voir peut être qu’une relecture d’une traite un jour fera mieux passer la pillule, c’est en général le cas avec du Brubaker vu son style d’écriture. 

Chances de publication en VF : réédité par Panini en deluxe et une partie en Icons. Donc très largement disponibles. 

Verdict : Buy

EXCALIBUR BY TINI HOWARD HC VOL 01

Prix : $34.99/

Scénario : Tini Howard 

Episodes :  The stage is set for X OF SWORDS! Collecting EXCALIBUR (2019) #1-12.

Sollicitation : Forging a new dawn! A fresh era begins for mutantkind – and for Betsy Braddock! When a portal opens between the X-Men’s new home, Krakoa, and the mystical Otherworld, magic and science collide – and Betsy stands transformed into the new Captain Britain! And she’s joined by allies Rogue, Gambit, Jubilee, Rictor…and Apocalypse! But what happens when mutantkind’s rise threatens Morgan Le Fay’s reign? And whose side will this new Excalibur take in the Otherworld war? Rogue faces an uncertain fate, Apocalypse performs a ritual and a throne of power changes hands! Plus: Excalibur faces an old foe – only this time they are the hunters, and the Warwolves are the game! Betsy is torn between Otherworld, Britain and Krakoa – and Apocalypse forges ahead toward his mysterious ultimate goal!

Avis : pourquoi Marvel ? Pourquoi ? Je pose sérieusement la question, qu’est-ce qui vous a poussé à choisir cette série pour un traitement OHC ? Pour rappel, après avoir considérablement réduit la voilure en ce qui concerne les OHC pendant plusieurs années au point que l’on pensait que l’éditeur avait abandonné cette gamme, Marvel y revient de manière plus ambitieuse depuis un an ou deux. 

De manière claire, l’éditeur a compris qu’une partie du lectorat avait un vrai intérêt pour ce type d’éditions reliées et a eu tendance à accorder ce traitement à certaines séries importantes ou auteurs très suivis (n’est-ce pas presque toutes les séries de Donny Cates ?). Et l’on en vient à notre question du jour : pourquoi, oh grand dieu des comics, pourquoi avoir choisi Excalibur pour intégrer cette collection ?

De toutes les séries X-Men issues de la dernière relance en date de la franchise, pourquoi avoir choisi l’une des pires en premier ? Et je ne plaisante pas parce que je n’apprécie pas Dawn of X. Même chez les gens qui aiment cette ère, beaucoup admettent que le travail de Tini Howard au scénario est loin d’être incroyable !!!

Donc là moi pas comprendre. Je sais que d’autres séries doivent suivre, comme Marauders ou Wolverine et les X-Men de Hickman auront droit au traitement omnibus direct…mais Excalibur vraiment ???

Chances de publication en VF : une réédition dans le format équivalent, à savoir les deluxe, est possible, même si je pense que Panini privilégiera les séries les plus porteuses d’abord auprès du public : X-Men, X-Force, ce genre là…

Verdict : Check it ??? pour être gentil ? et parce que j’aime le format ???

NEW MUTANTS EPIC COLLECTION TP SUDDEN DEATH

Prix : $39.99/464 pages 

Scénario : Louise Simonson 

Dessin :

Episodes : Collecting NEW MUTANTS (1983) #55-70 and ANNUAL #4.

Sollicitation : Tragedy strikes the New Mutants! Meet Bird-Brain, a bizarre creature who’s about to become the team’s feathered friend. The New Mutants face off against their rivals, the Hellions, to track Bird-Brain down – but before the quest is done, one of them will switch sides! And there’s worse in store for the team as they trace Bird-Brain’s origins back to the freak-filled island of the Ani-Mator. Between Ani-Mator’s weird science and the armored killers of the Right, one of the New Mutants will not return home! Shattered by grief, guilt and loss, how can the team possibly move forward? The New Mutants clash with Freedom Force, and the alluring alien Gosamyr draws the team into an outer space adventure. But as Illyana’s rage grows, there’s trouble brewing in Limbo. 

Avis : je vois que Marvel continue la réédition de la série New Mutants en Epic collection et entame ici le run de Louise Simonson sur le titre. Elle reprenait à ce moment le titre après la fin du run de Claremont à l’épisode 50 et l’emmenait dans une autre direction…dont je ne peux pas dire grand chose car je n’ai jamais lu ces épisodes. Si elle a réussi à donner une nouvelle impulsion, elle n’a pas duré très longtemps vu comment il a été nécessaire ensuite d’en appeler à Rob Liefeld pour redynamiser le titre à partir de l’épisode 85…

Chances de publication en VF : on arrivera très prochainement à cette période dans les intégrales VF. Nous en sommes en effet à l’épisode 40, donc la prochaine achèvera le run de Claremont et nous enchainerons avec les épisodes présentés ici ensuite. Donc je dirais l’année prochaine en termes de calendrier. 

Verdict : Check it 

WOLVERINE BLACK WHITE AND BLOOD TREASURY EDITION TP

Prix : $29.99/

Scénario : tout plein de gens 

Dessin : tout plein de gens 

Episodes : Collecting WOLVERINE: BLACK, WHITE & BLOOD #1-4.

Sollicitation : The best there is by the best there are! Legendary creators, modern superstars, rising talents and fresh voices unite to tell savage tales of your favorite X-Man – in brutal black and white, with a liberal splash of blood red! Logan. Weapon X. Patch. Wolverine. He’s gone by many names and lived many different lives. Now, this exploration of his storied history takes you from Japan to Madripoor to the Savage Land – from a revelatory return to the Weapon X Program to a high-stakes mission with X-Force! Logan is joined by old allies like Kate Pryde and Nick Fury and heads into bloody battle against foes familiar and surprising – including Arcade, the Reavers, Cosmic Ghost Rider and, the deadliest of all, Sabretooth! It’s black, white and blood all over – on the larger-than-life pages of a Treasury Edition! 

Avis : réédition en Treasury edition de la mini série anthologique récente Wolverine Black, White & Blood…mini que j’ai assez vite laissé tomber. Depuis la relance récente de ce genre de concept par DC, avec Batman : Black & White, tout le monde a décidé d’embrayer derrière dans un grand élan d’originalité…et je ne peux pas dire que cela fonctionne très bien ici. 

L’une des raisons est simple, je l’ai souvent dit : ce genre d’exercice ne fonctionne que sur la force des artistes réunis et leur bonne compréhension et application du principe de l’anthologie. Et entre nous, je ne pense pas que Marvel dispose de beaucoup de grands artistes en ce moment. 

Attention, ils en ont des bons. Mais à quelques rares exceptions près, très très peu pour qui j’achèterai une série sans poser de question. Contrairement à DC…ce qui me surprend encore plus que vous. Malgré tous les changements de ces dernières années, je trouve que DC dispose depuis deux/trois ans de bien meilleurs artistes que Marvel…

L’une des raisons est que DC a tendance à laisser ses artistes bosser sur ses titres pendant une durée assez longue. Ils ont donc le temps de grandir, évoluer et s’améliorer. Là où Marvel les fait sauter comme des puces de série en série sans jamais les laisser s’installer très longtemps. La règle semblant être : un arc = un artiste différent. 

Du coup, très peu, voire aucune série n’a vraiment d’identité visuelle forte et cela n’aide pas à faire émerger des artistes sur la scène. Tout ce petit monde est interchangeable et de toute évidence pour les éditeurs, les artistes ne sont que des rouages dans la machine, des outils qu’on peut jeter très rapidement sans problème. 

Chances de publication en VF : 100%. Reste à voir la date de sortie, second semestre 2021 ou début 2022 car je ne me souviens plus si cela a déjà été annoncé ou pas. 

Verdict : Check it 

WOLVERINE OMNIBUS HC VOL 02 JIM LEE CVR

Prix : $125/

Scénario : tout plein de gens 

Dessin : tout plein de gens 

Episodes : Collecting WOLVERINE (1988) #11-30, WOLVERINE/NICK FURY: THE SCORPIO CONNECTION, WOLVERINE: THE JUNGLE ADVENTURE, WOLVERINE: BLOODLUST and material from MARVEL COMICS PRESENTS (1988) #38-71.

Sollicitation : The best there is, by some of comics’ greatest talents! On the cutthroat island of Madripoor, Wolverine and Jessica Drew take on an evil cult that plans to raise an ancient demon with the mystical Gehenna Stone! An old friend’s death leads Logan to Nick Fury, but what is the surprising secret under the new Scorpio’s mask? Wolverine battles an unexpected foe in the jungles of the Savage Land – but when he follows a trail of tainted cocaine to Central America, can a young revolutionary help a sick and infected Logan survive against Tiger Shark? And what is the Lazarus Project? Plus: Wolverine crosses paths with Spider-Man, the Hulk, Ghost Rider and more! 

Avis : voilà un omnibus qui est sans doute attendu par beaucoup avec impatience. En effet, 10 ans après la sortie du premier omnibus consacré à la première série Wolverine, Marvel publie enfin un tome 2 ! Un petit miracle suscité par le succès rencontré par la réimpression du premier volume. Un succès presque inattendu, car on avait appris que la première impression n’avait pas rencontré beaucoup de succès à l’origine. 

Mais en 10 ans le marché des omnibus a bien changé et le nombre de lecteurs s’est considérablement accru (notamment à cause de chaîne Youtube comme Near Mint condition, ahhh Omar, tu auras contaminé beaucoup de gens…). 

Au delà, sur le fond, que vaut ce second tome. Si l’on parle de la série régulière uniquement et pour avoir lu ces épisodes en intégrales VF il y a pas longtemps, je dirais que cette période est très inégale, en raison des changements fréquents d’équipe créative. 

Après le départ de Claremont qui avait imprimé une certaine direction d’abord dans les Marvel comics present puis la série régulière, ceux qui ont suivi ont un peu tout envoyé valser (Patch, Madripoor et tout le toutim) pour faire du Wolverine plus traditionnel. Et le résultat dépend de l’équipe créative. 

Ainsi, on commence avec du Peter David et une histoire de vampires pas franchement passionnante. J’ai plus apprécié le travail d’Archie Goodwin et John Byrne même si leur histoire était bien trop longue. Quant au taf de Jo Duffy…elle fait 6 épisodes assez passables…

Je suis plus intéressé par les one shot inclus dans ce tome, car jamais lu, et ils ont l’air très bons entre WOLVERINE: THE JUNGLE ADVENTURE par Simonson et Mignola (quelle équipe !!!), ou WOLVERINE/NICK FURY: THE SCORPIO CONNECTION dessiné par Howard Chaykin !!!

Chances de publication en VF : les épisodes de la série régulière ont été réédités dans le cadre des intégrales, par contre les one shot spéciaux n’étaient pas inclus…pour je ne sais trop quelle raison. Étrange qu’ils aient fait l’impasse là dessus, surtout avec des équipes créatives pareilles. 

Verdict : Buy

A propos Sam 2121 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Salut Sam. Merci pour ce guide.
    Pour WOLVERINE : BLACK, WHITE & BLOOD c’est prévu le 25/08 prochain en VF. Il est annoncé un format similaire au Grand Design.
    26,00 € en édition régulière
    30,00 en édition collector (couv’ panini.fr)
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.