Guide de lecture comics VF : semaine du 29 JUIN 2022 – Panini Comics

THE BOYS OMNIBUS T01

Date de sortie : 22 juin 2022

Prix : 80,00 € (édition régulière), 80,00 € (édition www.panini.fr)I 1104 pages

Episodes : US The Boys (2006) 1-38 et The Boys: Herogasm (2009) 1-6, précédemment publiés dans THE BOYS DELUXE 1-3)

Scénario : Garth Ennis

Dessin : Darick Robertson

Sollicitation : Aimés comme des stars, les super-héros sont les icônes du monde moderne. Mais quand ils sortent du droit chemin, il n’y a plus qu’un seul langage qu’ils comprennent : la violence. Il n’y a qu’un petit groupe d’individus qui maîtrisent cette langue sans flancher : les P’tits Gars.

Avis : on est à combien de versions pour la publication de The Boys maintenant ? Parce qu’en ce qui me concerne, j’ai arrêté de compter…Entre l’édition originale en 100%, puis la deluxe, puis souple, puis encore d’autres et maintenant en omnibus, voilà le titre auquel il aura été difficile d’échapper au fil des années. 

Et tant mieux, j’adore cette série et je sais que grâce au show TV Amazon, elle bénéficie d’une grande exposition, mais il y a un peu overdose avec le temps de voir la série continuellement ressortir…Donc oui, si vous n’avez pas encore plongés, voilà le titre cette fois en omnibus. 

Vu la composition, il devrait y avoir deux tomes puisque le titre compte un peu moins de 80 épisodes…mais il y aura aussi quelques mini…donc potentiellement trois tomes en fait, avec les mini sur Butcher et celle qui se situe 10 ans après la fin de la série (qui est en 8 parties). Ah oui, mince, avec tout ça, on approche des 100 épisodes…

Garth Ennis a beau détester les super-héros, au final il aura écrit pas mal de trucs sur leur univers…même si c’est au nom de la satire du genre. Sachant que l’histoire a une direction intéressante. Cela commence en effet, comme une critique assez potache,  acerbe et acide du genre…pour aller très vite dans une autre direction, alors qu’Ennis lui-même a été surpris par ses personnages (notamment Huggie et Annie). 

Verdict : à lire 

A lire avant : rien – première partie de la série

100% MARVEL : DARK AGES

Date de sortie : 29/06/2022

Prix : 20,99 € (quatre couvertures dont 3 collector )I 160 pages

Episodes : US Free Comic Book Day: X-Men/Dark Ages (2020) 1 et Dark Ages (2021) 1-6, inédits)

Scénario : Tom Taylor

Dessin :  Iban Coello

Sollicitation : En empêchant le Décréateur de détruire la Terre, Docteur Strange fait disparaître toute forme d’électricité de la planète. Pour une fois, malgré l’apocalypse, le futur semble meilleur. C’est sans compter sur Apocalypse justement, qui entend assouvir ses pulsions de pouvoir.

Avis : c’était inévitable, puisque DC prospère depuis quelques années avec ses séries de réalités alternatives écrites par Tom Taylor, Marvel voulait la sienne par l’auteur ! Et oui, après Injustice, Dceased (qui avait incité Marvel à relancer Marvel Zombies sans grand succès) ou encore récemment Dark Knight of Steel toujours en cours en VO, Marvel voulait son projet par Tom Taylor…qui devient donc abonné à ce genre. 

Mais patatra, après avoir bien promu le projet, Marvel l’a encore une fois dans l’os, puisque Taylor a signé un contrat d’exclusivité avec DC peu de temps après le début de cette mini…du coup ces 6 premiers épisodes qui forment une histoire complète constitue la seule incursion possible avant quelque temps dans cet univers. Bien évidemment, si suite, Marvel pourra la confier à quelqu’un d’autre…mais on sait ce qui se passe quand quelqu’un essaye de faire du Taylor sans Taylor…c’est rarement très bon. 

Mais est-ce qu’on veut une suite en fait ? C’est la grande question, car si le pitch de base est intriguant, bien que spoilé par Panini dans sa sollicitation, on peut se demander si le scénariste ne commence pas aussi à tourner en rond avec ce genre de variations. Comme d’habitude, Taylor a ses favoris, comme les personnages qu’il a déjà écrit qui vont être bien mis en avant : son lot de trahisons, de morts de héros bien horribles,  de twists inattendus, mais il y a un côté déjà vu dans tout ça. 

Cela sent le réchauffé, parce que ce sont là des tours que le scénariste nous a déjà montré par le passé de nombreuses fois. Donc d’un côté, je suis ravi car certains personnages vont être correctement écrits et mis en avant comme Laura (All New Wolverine) de l’autre…ce genre de concepts n’est plus aussi frais qu’il ne l’était il y a quelques années…Et je pense aussi que Taylor est plus à l’aise chez DC pour ce genre de projets. 

Donc oui, pas désagréable, mais pas le meilleur de Taylor en la matière…En tout cas, je ne pense pas que cela vaille la peine de faire 4 couvertures variantes comme le propose Panini, ce n’est pas la grosse machine que fut Dceased il y a deux ans…

Verdict : à lire – agréable mais sans plus. 

À lire avant : rien 

100% MARVEL : BLACK WIDOW PACK DÉCOUVERTE T01 & T02

Date de sortie : 29/06/2022

Prix : 20,00 €

Episodes : US Black Widow (2020) 1-10, précédemment publiés dans 100% MARVEL : BLACK WIDOW 1-2)

Scénario :  Kelly Thompson,

Dessin : Elena Casagrande

Sollicitation : Voici une nouvelle occasion de découvrir la formidable série de Kelly Thompson (Captain Marvel, Deadpool) mettant en scène la plus venimeuse des Avengers ! Quels nouveaux dangers menacent Black Widow ?

Avis :  alors que le 3e et dernier tome de Black Widow sort également cette semaine, Panini en profite pour promouvoir les deux premiers tomes de ce qui restera sans doute la meilleure série consacrée à ce personnage à ce jour. Marvel avait vraiment réuni l’équipe créative parfaite…Il est dommage qu’ils n’aient pas voulu lui accorder plus de temps pour s’installer…

Oui, la série était inégale, mais rien que pour ce premier tome exceptionnel, le titre méritait plus de temps. Je l’ai dit et redit, mais Thompson nous livrait sans doute dans son premier arc, une des meilleures histoires qu’elle a réalisé chez Marvel : touchante, particulièrement émouvante avec de vraies répercussions sur le personnage principal pour une fois. Le scénario s’accompagnait d’une vraie connaissance à la fois du personnage principal, mais aussi de son histoire et de son entourage et commençait à lui créer un cast propre…

Le tout servi par une partie graphique vraiment exceptionnelle. Elena Casagrande et Jordie Bellaire (pour la colorisation toujours de très haut niveau) ont dépassé toutes mes attentes et le fait qu’elles aient assuré la majorité des épisodes (avec des renforts ponctuels de Rafael De Latorre tout simplement excellent) ont donné une vraie identité visuelle à la série. 

En fait, le maintien de cette équipe sur 15 épisodes est presque un miracle à l’heure actuelle. Je m’en plains régulièrement, mais Marvel de nos jours, pour des raisons qui m’échappent, change très régulièrement les dessinateurs sur leurs séries. Je ne crois pas qu’on ait de séries qui arrivent à maintenir leurs dessinateurs plus de trois ou quatre épisodes. Et Thompson en souffre régulièrement ! 

Combien d’artistes se sont vus confiés Captain Marvel depuis le début de son run sur le titre ? Plus d’une dizaine en 35 épisodes et quelques ? Plus ? Cela ne m’étonnerait pas. 

Pour moi, Black Widow faisait partie du haut du panier des séries Marvel de ces dernières années. Elle n’était pas sans défaut, mais je la retrouvais chaque mois, ou presque, avec grand plaisir…Et quoiqu’il arrive, même si je suis sûr que les prochains scénaristes ne le prendront pas en compte, on gardera ce premier arc exceptionnel…

Verdict : à posséder

À lire avant : rien 

100% MARVEL : BLACK WIDOW T03

Date de sortie : 29/06/2022

Prix : 18,00 € I 112 pages

Episodes : US Black Widow (2020) 11-15, inédits)

Scénario : Kelly Thompson,

Dessin : Elena Casagrande, Rafael De Latorre

Sollicitation : Black Widow opère en compagnie de Yelena Belova, Anya Corazón (Spider-Girl) et Lucy Nguyen, qu’elles ont réussi à sauver des griffes d’Apogée. Le super-vilain ne semble pas être à la tête du trafic de sérum à super-pouvoirs. Alors qui peut bien être au sommet de la chaîne ?

Avis : et donc j’enchaîne sur ce 3e et dernier tome de Black Widow. Et oui, même si la série a remporté quelques Eisner, même si le titre était reconnu, rien n’y a fait, Marvel a décidé de tirer la chasse sur le titre après à peine 15 épisodes…Et vu la fin mise en scène par la scénariste, on se rend compte qu’elle a été prévenue relativement tardivement. 

Je vous rassure, il y a une vraie fin…mais expédiée. L’autrice répond à la plupart des questions importantes, mais on sent de la précipitation dans les deux derniers épisodes, notamment dans le dernier où elle enchaîne les réponses sans grande finesse pour ne pas laisser le lecteur sur sa faim. 

C’est d’autant plus dommage qu’après un tome 2 assez fade et loin des sommets du tome 1, la scénariste retrouvait ici beaucoup plus d’inspiration. Les éléments installés dans le tome 2 amenaient de nouvelles menaces et surtout un nouvel antagoniste redoutable pour notre héroïne. 

En fait, en voyant la manière dont elle met en scène ce nouvel ennemi, je me suis dit que Thompson voulait donner à Black Widow son Sabertooth. Et pas la version moderne…non, non. La version Claremont : un personnage destiné à être toujours plus fort, plus rapide, plus malin, plus cruel que le personnage principal. Quelqu’un que le héros va craindre malgré lui (ou elle dans le cas présent) et dont chaque apparition va faire sensation…

Il y a vraiment de cela dans ce nouvel ennemi dans ce tome 3…mais comme on a signifié à Thompson la fin de la série, elle a dû rapidement ranger les jouets, mettre sous le tapis facilement toutes conséquences avec des deus ex machina téléphonés : bonjour vous avez tel problème ? ah ben ça quelle coïncidence, je peux le résoudre, si si promis ?!!!

Bref, encore une série Marvel que j’appréciais et que donc l’éditeur a décidé d’annuler rapidement…parce qu’on peut rien avoir de bien. 

Verdict : à lire 

À lire avant :  les deux premiers tomes

A propos Sam 2239 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.