Guide de lecture Comics VF : semaine du 10 mai 2023

Edito : ou la semaine des retours inespérés ? Je parle ici de plusieurs bouquins qui sont soit imprimés, soit réédités soit trouvent une nouvelle vie sous un nouveau format alors qu’on ne s’y attendait pas. Au premier desquels, on trouve bien évidemment le géniallissime Ragnarok de Walter Simonson, qui trouve une nouvelle maison chez Black River après un premier tome publié chez Glénat Comics il y a quelques années. 

Il y avait eu des promesses de publier le tome 2 par ce dernier, fut un temps…mais il y a eu beaucoup de promesses du temps de Glénat Comics. Encore une fois, je me lamente sur la fin de ce label pour Glénat qui était sans doute un peu trop en avance sur son temps. Je me dis que beaucoup de titres qui n’avaient pas trouvé leur public à l’époque auraient plus de chance aujourd’hui. 

Mais en tout cas c’est un grand bonheur de retrouver ce titre en VF, comme le retour de Fire Power ! On avait eu peur que Delcourt arrête la série dans notre beau pays après avoir fait l’impasse sur la série l’année dernière. Autre bon retour, la réédition de l’intégrale 87 des X-Men, ou encore le run de Roger Stern sur Spider-Man, qui avec celui de Defalco a signé le début d’une bonne décennie pour Spidey. 

J’espère que Marvel reviendra un jour à ce niveau de qualité, car bizarrement, cela me démange de relire du Spider-Man, et puis je vois les retours sur le run  actuel, et je me dis que ça peut attendre…

Sorties de la semaine : quelques bonnes sorties cette semaine : 

  • chez Black River, je le rappelle encore : LISEZ RAGNAROK !!!
  • chez Delcourt, le retour de l’excellent Fire power !
  • chez Panini, je me sens vieux avec l’intégrale X-Men et l’omnibus Roger Stern !
  • chez Urban, la fin de Deadly Class !

Émissions de la semaine : au moins deux émissions cette semaine toujours à 21h et quelques sur notre chaîne Youtube !

  • jeudi, un nouveau comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine !
  • vendredi, un nouveau Comixity pour avancer dans le traitement des sorties VF d’avril !

BLACK RIVER 

RAGNAROCK TOME 1

Date de sortie : 11 mai  2023

Prix : 18.90€/176 pages 

Scénario : Walter Simonson 

Dessin : Walter Simonson 

Episodes : 

Sollicitation : Les dieux nordiques sont tous morts. Thor est un zombie. Il fait serment de retrouver une fillette. Et maintenant… ça va saigner ! Asgard est tombée. Ragnarök, le crépuscule des dieux dans la mythologie nordique, a eu lieu. TOUS les dieux sont morts mais les habitants des neuf royaumes subsistent. Un petit groupe s’introduit dans un temple désaffecté et découvre le cadavre de Thor, le dieu du tonnerre, enchaîné.

Bien que mort, ce dernier se réveille, massacre les indésirables après avoir récupéré Mjöllnir, son marteau légendaire. Il promet ensuite de retrouver et de protéger la fille d’une des intrus.

Avis : ou l’un des retours les plus attendus de ce début d’année. Passée injustement inaperçue il y a quelques années lors de sa première sortie chez Glénat Comics, le Ragnarok du grand Walter Simonson revient chez Black River qui je l’espère pourra faire mieux que son prédécesseur et dépasser le tome 1. À l’heure actuelle 3 tomes sont sortis aux USA et Simonson travaille sur le 4e depuis environ 2 ans et je peux vous dire que je l’attends avec impatience. 

À plus de 70 ans, Walter Simonson fait partie de ses cas uniques qui bizarrement n’ont rien perdu au fil du temps, au contraire, j’ai parfois l’impression que son travail a plus d’énergie et de dynamisme que des pages signées par des jeunots dans leurs vingtaines. Cela reste bombastique, brillant en tout point et ultra addictif. Et comment ne pas tomber sous le charme d’une série qui vous promet un mélange entre Thor et Mad Max. 

Car c’est cela le pitch de la série : Ragnarok a eu lieu, les dieux asgardiens ont disparu, et la Terre livrée à leurs ennemis. Des milliers d’années plus tard, un Thor quasi zombifié se réveille sur une Terre dévastée par ses ennemis, où survit une humanité qui a régressé et où la violence règne en maître. Il va alors se mettre en quête pour savoir ce qui lui est arrivé, ce qu’est devenu Asgard et ses compatriotes et…déchainer quelques tempêtes au passage !

Le résultat est stupéfiant, ultra prenant, Simonson s’investit dans chaque page, rendant un travail tout simplement sublime avec un scénario très réussi de bout en bout. L’ambiance post apo est parfaitement rendue, on est à la fois passionné par le sort de Thor, la découverte de cette Terre en ruines et la situation générale où le mal domine tout à l’horizon. 

Du très très grand !

Verdict : À POSSÉDER !

À lire avant : rien ! mais si vous avez lu le thor de Simonson, dites vous que c’est l’acte suivant !

DELCOURT COMICS

STILLWATER TOME 2

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix : 15.95€/

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Ramon K.Perez 

Episodes : 

Sollicitation : À Stillwater, plus personne ne meurt. Et vous, que feriez-vous si vous ne pouviez plus mourir ? Dans cette ville reculée, les fous fanatiques risquent de débarquer…

Stillwater est en plein chaos ! Avec le juge mis hors de nuire, Ted et sa milice prennent le contrôle de la ville. Mais d’autres personnes sont prêtes à aller encore plus loin… CHIP ZDARSKY (Daredevil) et RAMÓN K. PÉREZ (Tales of Sand, Jane) sont de retour pour le 2e tome de cette trilogie !

Avis : suite assez inattendue du StillWater de Chip Zdarsky et Ramon Pérez chez delcourt, car l’éditeur ne s’est pas caché des faibles résultats du premier tome. Cela aurait dû condamner la série, mais je pense que Delcourt a pris en compte deux choses pour publier la suite. La première est que la série est courte au final, une quinzaine d’épisodes en tout, donc en trois tomes c’est réglé. 

La seconde est l’importance prise par Zdarsky dans le paysage comics depuis un an. Désormais scénariste de Batman, l’auteur dispose de l’exposition maximale que peuvent proposer les comics à cette date, car en termes de mainstream, je pense que les comics Batman dispose de la plus grosse audience. 

Etant donné que le début de son run vient de débuter en VF il y peu de temps, cela a dû inciter Delcourt a retenter le coup…Mais je peux déjà vous dire que je n’en serais pas. J’ai essayé, mais je n’ai pas accroché. J’avais lu le premier épisode en VO sans être particulièrement séduit, mais j’avais retenté avec la sortie du premier arc en VF…et même résultat. 

Si le pitch de base est intéressant, une ville où plus personne ne meurt…l’exécution derrière est très poussive : le personnage principal est insipide, à tel point que pour Zdarsky il n’est clairement qu’un véhicule pour introduire la ville et le concept. Le cast autour de lui ne vaut pas beaucoup plus, peu se dégagent vraiment. Même les antagonistes sont assez superficiels, et le trait du “je veux garder le pouvoir” est tellement appuyé qu’ils en deviennent caricaturaux. 

Bref, pas pour moi, je ne poursuivrai pas. 

Verdict : bof 

À lire avant : le tome 1 

FIREPOWER TOME 4

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix : 16.50€/

Scénario : Robert Kirkman 

Dessin : Chris Samnee

Episodes : 

Sollicitation : Cette série de Robert Kirkman (Invincible et Walking Dead), associé à l’immense Chris Samnee (Daredevil, Black Widow) nous jette en pleine action : ninjas, sociétés secrètes et passé trouble en sont les ingrédients.

Il détient le pouvoir du feu, destiné à sauver le monde, mais Owen Johnson a tourné le dos à cette vie. Il ne veut pas le pouvoir, il ne l’a jamais souhaité. Il veut seulement vivre sa vie avec sa famille, mais des forces invisibles sont à l’oeuvre pour rendre cela impossible. Le danger guette à chaque coin de rue alors que le passé d’Owen revient le hanter.

Avis : autre retour de série pour laquelle on commençait à émettre de fortes inquiétudes, Fire power de Kirkman et Samnee ! Nous n’avions en effet pas eu de volume l’année dernière, alors que la série avait été un de mes coups de cœur de l’année 2021. Le titre fait partie des productions les plus réussies réalisées par Kirkman dernièrement et la voire mise en petit hiatus a été un petit crève-cœur, d’autant que cette absence a existé aussi en VO…mais le titre revient également aux USA en juillet ! donc 2023 est une bonne année de ce point…mais juste celui-là. 

Sinon, sur le fond, Firepower, c’est du pur fun en barre, un hommage réussi au shonen manga, aux films de Kung Fu des années 70, avec quelques tropes super-héroïques mêlées à l’ensemble. L’écriture de Kirkman fait merveille ici, on sent qu’il s’est amusé à construire ce monde, ces personnages et les différents mystères, trahisons, twists qui agrémentent le récit. Et Samnee est clairement au sommet de sa forme sur la série. Là aussi on sent qu’il a mis tout ce qu’il avait dans la mise en scène parce qu’il s’amusait sur cette histoire. 

Donc oui, ne ratez pas Firepower, c’est du Kirkman au niveau d’Invincible niveau scénario et Chris Samnee atteint de nouveaux sommets ici. 

Verdict : à posséder !

À lire avant : les 3 premiers tomes !

PANINI COMICS 

SILVER SURFER : L’INTÉGRALE 1988

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix : 36,00 €I 312 pages

Scénario : Steve Englehart

Dessin : Marshall Rogers, Joe Staton, Ron Lim ,

Episodes : US Marvel Fanfare (1982) 51 (I), Super-Villain Classics (1983) 1, Silver Surfer (1987) 11-18 et Annual 1, précédemment publiés dans Strange Spécial Origines 286, Nova 130-139 et inédit)

Sollicitation : Le Silver Surfer a retrouvé l’espace et il s’est rapproché de la flamboyante Nova, qui sert de héraut à Galactus. Mais la faim de celui-ci le ronge de plus en plus et son appétit pourrait bien s’orienter vers un festin surprenant : les Doyens de l’Univers !

Avis : pas d’avis, je n’ai pas encore commencé ce run, et je suis assez hésitant à le faire. D’une part, j’ai une pelletée d’intégrales en attente de lecture et d’autre part, j’attends que Jim Starlin reprenne le titre pour vraiment m’y mettre. On verra à ce moment si je rattrape ce qui a précédé. 

Verdict : pour les complétistes du Surfer

À lire avant : au moins la précédente intégrale. 

LES TRÉSORS DE MARVEL 10 : 1980

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix :  8,99€, 168 pages

Scénario : Collectif 

Dessin : 

Episodes :  US Spider-Woman (1978) 32, Savage She-Hulk (1980) 1, Amazing Spider-Man (1963) 200, Captain America (1968) 250, Daredevil (1964) 164, Uncanny X-Men (1963) 133, Fantastic Four (1963) 218 et Annual 15 (II), précédemment publiés dans SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1980, JE SUIS CAPTAIN AMERICA, MARVEL OMNIBUS : FANTASTIC FOUR PAR JOHN BYRNE 1, FANTASTIC FOUR : L’INTEGRALE 1980-81, SAVAGE SHE-HULK : L’INTEGRALE 1980-81 et MARVEL EPIC : X-MEN – LE DESTIN DU PHENIX)

Sollicitation : Trimestriel,

L’année 1980 est riche en moments forts chez Marvel, avec des séries qui se réinventent pour une nouvelle décennie ! Retrouvez le meilleur des comics de cette année, avec Captain America, Daredevil, Spider-Man, les Fantastiques et les X-Men, mais aussi Spider-Woman et Miss Hulk !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je vais me répéter, mais le concept me paraît vraiment étrange…

Verdict : pour ceux qui apprécient ce genre zapping sur une époque

100% MARVEL : MARVEL COMICS 17

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix : 16,00 € (édition régulière), 22,00 € (édition collector), 176 pages

Scénario : Jason Aaron, Zeb Wells

Dessin :  John Romita Jr, Travel Foreman

Episodes : US Amazing Spider-Man (2022) 8-9, Avengers (2018) 62, Avengers Forever (2022) 11, Iron Man (2020) 24-25 et Thanos: Death Notes (2023) 1, inédits)

Sollicitation : Mensuel, Furieux contre Peter Parker, le Vautour lui fait vivre l’un des pires moments de sa vie. Spidey pourrait bien avoir besoin de l’aide de… Norman Osborn ! Thor enquête sur le passé de Thanos tandis que les Avengers finissent leurs préparatifs pour affronter les Maîtres du Mal.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie

Verdict : pour ceux qui suivent

100% MARVEL : A.X.E. JUDGMENT DAY 2 – JUDGMENT DAY

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix : 16,00 € (édition régulière), 22,00 € (édition collector), 168 pages

Scénario :  Kieron Gillen

Dessin : Valerio Schiti, Juann Cabal, Guiu Vilanova

Episodes : US AXE: Judgment Day (2022) 4-5, Fantastic Four (2018) 47, AXE: Avengers (2022) 1, AXE: Iron Fist (2022) 1 et AXE: Death to the Mutants (2022) 3, inédits)

Sollicitation : Mensuel, À l’origine, il s’agissait d’un conflit entre les mutants et les Éternels, puis les Avengers sont intervenus. Ils ont fabriqué un dieu, le Céleste Géniteur, dans l’espoir qu’il fasse cesser l’affrontement. Mais celui-ci a décidé de juger l’humanité tout entière !

 
100% MARVEL : DESTINY OF X 10 TIE-IN JUDGMENT DAY

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix :  16,00 € (édition régulière), 22,00 € (édition collector), 168 pages

Scénario : Gerry Duggan, Si Spurrier

Dessin : C.F. Villa, Andrea Di Vito

Episodes : US X-Men (2021) 14, Marauders (2022) 6, Wolverine (2020) 25, X-Force (2019) 32-33 et Legion of X (2022) 6, inédits

Sollicitation : Bimensuel,Cyclope et la toute nouvelle équipe de X-Men protègent l’humanité d’une menace venue de l’espace. Face au Géniteur, les Maraudeurs doivent justifier leur existence, alors que l’évènement A.X.E.: Judgement Day, imaginé par Al Ewing se poursuit, et aucun mutant n’est épargné.

 100% MARVEL : DESTINY OF X 11 TIE-IN JUDGMENT DAY

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix : 16,00 € (édition régulière), 22,00 € (édition collector), 168 pages

Scénario :  Kieron Gillen, Al Ewing

Dessin :  Lucas Werneck, Leonard Kirk

Episodes : US Sabretooth (2022) 1, Immortal X-Men (2022) 7, X-Men Unlimited: X-Men Green (2022) 1, New Mutants (2019) 29 et X-Men Red (2022) 7, inédits)

Sollicitation : Bimensuel, Il est temps de découvrir comment Dents de Sabre vit son emprisonnement. Sur Arakko, le Grand Cercle se réorganise après l’attaque d’Uranos… et que se passe-t-il quand Diablo cesse d’être gentil ? Nature Girl viole les lois sacrées de Krakoa, et Daken et Warpath partent à la recherche de Gabby.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Comme je l’ai dis le mois dernier, je rattraperais cela quand ce sera réédité en deluxe avec le reste du matos X-Men. Cela me permettra également de finir complètement le run de Gillen sur la partie Eternals, AXE étant un peu un point d’orgue pour son travail sur ces personnages. Mais bon, je sais que même s’il y a eu pas mal de retours positifs sur cet event, il ne faut pas s’attendre non plus à de gros bouleversements. 

Verdict : pour ceux qui suivent

MARVEL DELUXE : WOLVERINE T01

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix : 32,00 €I 328 pages

Scénario : Benjamin Percy

Dessin : Adam Kubert, Scott Eaton, Viktor Bogdanovich

Episodes : US Wolverine (2020) 1-5 et 8-13, précédemment publiés dans DAWN OF X 7-8, 14-15 et REIGN OF X 3-4, 9-10)

Sollicitation : Wolverine a traversé bien des épreuves. Il vit maintenant avec les autres mutants sur l’île de Krakoa, où il peut enfin être… heureux ? Ce guerrier hors pair saura-t-il se battre pour préserver son nouveau foyer de toutes les menaces… même celles du passé ?

Avis : Panini poursuit la réédition en deluxe d’un certain nombre de séries de l’ère Dawn Of X, en prenant son temps je trouve et dans un ordre assez étonnant. Je suis ainsi assez surpris de voir que la série Wolverine arrive parmi les dernières dans cette collection, quand on voit qu’Excalibur a été dans les premières ??? On aurait pu penser qu’elle serait au contraire proposer parmi les premières rééditions au vu de l’aura du personnage. 

Ensuite, je ne vais pas le cacher, je ne vais pas vraiment me précipiter sur ce tome. J’avais lu le premier épisode en VO à l’époque de la sortie et j’avais décidé de ne pas poursuivre. Autant j’adorais revoir Adam Kubert dessiner Wolvie…autant le scénario m’avait laissé indifférent. Ce n’était pas mauvais, c’était juste très conventionnel. On tournait toujours autour des mêmes idées, du même genre d’intrigues sans franchement faire dans l’original. 

Je sais que c’est étrange comme complainte, Percy fait du Wolverine sur une série Wolverine, mais peut être que cela veut dire que je n’ai pas/plus vraiment envie de lire d’histoires sur le personnage. Du moins, sans un angle un peu différent. Là, on nous ressortait les ficelles de l’amnésie, du passé qui revient hanter Logan, d’anciens ennemis …

Percy amenait quelques nouveaux ennemis tout de même ou en attribuait à Wolverine qui ne faisait pas partie de sa galerie classique, mais sans que cela donne vraiment envie. En tout cas, en ce qui me concerne. 

Verdict : à lire pour les fans de Wolverine – ils seront à la maison. 

À lire avant : house of X et Powers of X et sans doute aussi X-Force, car Percy écrit les deux titres et ils sont clairement complémentaires. 


X-MEN : L’INTÉGRALE 1997 (II)

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix : 36,00 € I 320 pages

Scénario : Scott Lobdell

Dessin :  Joe Madureira, Carlos Pacheco

Episodes :  US Uncanny X-Men (1963) 343-349 et -1, et X-Men (1991) 62-65 et -1, précédemment publiés dans X-MEN (V1) 19-25)

Sollicitation : Au cœur de l’année 1997, les X-Men s’embarquent dans une saga spatiale avec les Shi’ar, puis dans un voyage en Orient avec Shang-Chi, avant de poser les bases de l’événement mutant Operation: Zero Tolerance !

Avis : je me sens vieux épisode 2 ! j’en parlais avec la sortie de la précédente intégrale X-Men, c’est avec ces épisodes que j’ai commencé à lire les séries mutantes il y a…25 ans ! et oui, c ‘était en 1998. XXX, ma vie où es tu passée ? Mais au delà de ma contemplation du temps qui passe et de mes artères qui trépassent, que contient ce volume : 

  • les épisodes d’Uncanny X-Men sont majoritaires et couvrent toute la saga des X-Men projetés dans l’espace puis leur retour sur Terre. Soyons honnêtes, ces deux arcs, le premier dans l’espace Shi’ar et ensuite le crash sur Terre et leur emprisonnement, c’est du gros remplissage pour arriver au 350 avec quelques beaux moments, notamment entre Rogue et Gambit, superbement mis en scène par Joe Mad, mais guère plus.

    Niveau scénario, on sent quand même que Lobdell tire la langue devant gérer plusieurs séries + le crossover Tolerance Zero en même temps et qu’il pas assez de matos pour remplir Uncanny…

    Nous avons aussi un fill in niveau dessin de Mel Rubi pour conclure l’arc avec les Shi’ar et de mémoire un épisode de Chris Bachalo, centré sur Lilandra et Bishop qui semblait mettre en place d’une part une romance entre les deux, mais surtout une série pour Bishop centré sur le duo. Si Bishop a finalement eu sa série un an ou deux plus tard, le concept n’avait plus rien à voir, donc je pense que c’était passé à l’as une fois Lobdell parti et Marvel en pleine tourmente à ce moment ; 
  • côté X-men, là aussi un peu de remplissage avec cet arc à Hong Kong, cela reste sympathique et cela aurait pu avoir du potentiel si Lobdell n’avait pas dû mettre un terme trop soudain à son histoire en en tuant le potentiel. Une partie supplémentaire aurait sans doute pu donner une intrigue plus satisfaisante, notamment au vu des acteurs impliqués, puisque l’auteur nous ramène Shang-Chi dans le mix, le retour de Sebastien Shaw et l’implication d’un 3e acteur assez bien vu dont le potentiel est un peu gâché.

    Au passage, c’était mon introduction au personnage de Shang Chi que j’ai immédiatement adoré, en plus dessiné par Carlos Pacheco ! Là aussi, on sentait que Marvel voulait positionner le personnage pour une nouvelle série et que son passage dans X-Men était là pour servir de bonne rampe de lancement, mais rien n’a suivi derrière. 

Enfin, nous avons les deux épisodes -1 : kesako me direz vous ? Connaissez vous le concept de gimmick pour essayer de vendre quand on a plus d’idées ? Ben les épisodes -1 en sont une parfaite illustration. À l’image des épisodes 0 ou des épisodes ½ qui ont fleuri dans les années 90, Marvel nous a pondu pendant un mois entier ces épisodes -1. Ils remplaçaient les épisodes des séries courantes et avaient pour mission de nous raconter ce qui se passait avant le lancement des séries officielles. 

Dans la plupart des cas, cela n’a rien donné de mémorable, notamment côté Spidey où le résultat fut globalement médiocre. Par contre côté X-Men, le résultat fut plus variable, je pense notamment à l’épisode de X-Men -1 mettant en scène une rencontre entre Xavier et Magneto avant le lancement de la première attaque de ce dernier, qui est…bizarrement très bon ? 

Autant, Lobell peut être assez lourdaud la plupart du temps, autant il peut aussi avoir des fulgurances à d’autres et cet épisode en fait partie. La mise en scène du conflit fratricide à venir est presque parfaite, la tragédie de Magneto ressort très bien et cela reste pour moi l’un des meilleurs épisodes écrit par Lobdell sur le titre. 

Donc vous l’aurez compris, encore une fois du bon et du moins bon dans cette intégrale.

Verdict : à lire 

À lire avant : les précédentes intégrales X-Men…


X-MEN : L’INTÉGRALE 1987 (II) – NOUVELLE ÉDITION

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix : 36,00 €I 256 pages

Scénario :  Chris Claremont, Roger Stern

Dessin : Marc Silvestri

Episodes : US Uncanny X-Men (1963) 220-224, X-Men Vs. The Avengers (1987) 1-4, X-Men Special Edition 1 et Wolverine Omnibus (The Hunter), nouvelle édition)

Sollicitation : Lorsque deux fragments de l’Astéroïde M, l’ancienne base de Magnéto tombent aux États-Unis et en Russie, cela créé une tension mondiale qui va amener les X-Men à se confronter aux Avengers. Et à Dallas, il se prépare des choses qui pourraient changer le destin des mutants à jamais.

Avis : seconde intégrale X-Men de la semaine, mais cette fois, il s’agit d’une réimpression assez attendue, car ce second tome de l’année 1987 est en rupture depuis plusieurs années maintenant et contient des épisodes importants, voire même charnières dans l’histoire de la série mais aussi le run de Claremont sur le titre. Nous arrivons en effet ici aux épisodes contenant le crossover/event Fall of the mutants qui va mener à la “disparition” des X-Men et au début de la période australienne. 

Une période de semi-exile qui va tout de même durer presque 3 ans avant que le groupe ne se rassemble de nouveau vers les épisodes 270/275 et le lancement d’X-Men avec Jim Lee. C’est une ère que personnellement j’adore, les épisodes de Fall of the mutants, malgré un pitch de départ assez basique, avec l’affrontement contre l’adversaire, est pourtant très bien amené par Claremont, qui va en profiter pour vraiment redonner un coup de jus créatif à la série. 

La période australienne qui suit ce tome est une de mes préférées, donc ravi que les épisodes qui y mènent soient de nouveau disponibles. On compte aussi dans le tome le crossover X-Men Vs Avengers sur lequel j’ai des sentiments assez mitigés. Malgré une équipe solide niveau scénario, avec Stern, la mini ne va pas mener à grand chose puisque de mémoire, le scénariste voulait qu’au terme de ces épisodes magneto rebascule de l’autre côté, ce qui n’était pas possible au vu des plans de Claremont sur la franchise et le personnage…

Il quitta donc la mini à la fin de l’épisode 3 et Defalco eut la mission difficile d’essayer de faire retomber l’ensemble sur ses pattes. Ce n’est pas mauvais, mais clairement, nous avons un bel exemple de coitus interruptus. 

Verdict : à posséder 

À lire avant :les précédentes intégrales X-Men depuis…oh 75 ? 

 

MARVEL OMNIBUS : SPIDER-MAN PAR ROGER STERN

Date de sortie : 10 mai  2023

Prix : 90,00 € (édition régulière), 90,00 € (édition www.panini.fr)I 1256 pages

Scénario : Roger Stern

Dessin : John Romita Jr, Marie Severin, Mike Zeck

Episodes :  US Spectacular Spider-Man (1976) 43-61 et 85, Amazing Spider-Man (1963) 206-224 et 252 et Annuals 16 et 17, précédemment publiés dans SPIDER-MAN : L’INTEGRALE 1980, 1982, 1983, 1984, SPECTACULAR SPIDER-MAN : L’INTEGRALE 1980, 1981 et inédit)

Sollicitation : Au début des années 1980, Roger Stern est l’un des auteurs les plus en vue chez Marvel. Alors qu’il écrit les histoires présentées ici, il travaille aussi sur Captain America ou encore Ghost Rider. Il est considéré comme l’un des scénaristes de Spider-Man les plus importants de tous les temps.

Avis : nous pouvons voir que Panini suit de près le programme d’omnibus de Marvel pour les adapter fidèlement (sauf pour Thor où ils ont fait n’importe quoi) puisque celui consacré à Stern est sorti en 2021 ou 2022 en VO aux USA. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter avec Spider-Man 2099 bientôt…Je me demande si toutes ces sorties Spidey ne contribuent pas à ce renouveau d’envie que j’ai de lire des trucs sur cette franchise en ce moment, tout en étant rebuté par le run actuel…Intéressant phénomène…

Sur le fond, le run de Stern sur Spider-Man, tant sur Spectacular d’abord où il a fait ses premières armes avant de passer sur Amazing reste l’un des plus solides sur la franchise. Je retiendrai avant tout ces épisodes sur Amazing où il était sans doute arrivé à pleine maturité…même si pour moi il lui fallu une bonne année avant de commencer à proposer quelque chose de vraiment intéressant, comme l’affrontement avec le Juggernaut, toute la saga du Hobgoblin, ou le mini épisode sur le fan de Spider-Man, qui demeurent des repères dans l’histoire du personnage. 

Sans être le meilleur run sur la franchise, celui de Stern entre assez facilement dans le Top 10 et mérite d’être lu car on y voit des éléments et des pratiques qui vont régulièrement revenir plus tard. Je pense notamment à la manière dont la saga Hobgoblin a été gérée pour susciter l’intérêt des fans, avec une histoire en fil rouge développée sur la durée, au lieu d’une succession de petites histoires en un ou deux épisodes. C’est un changement de structure important qui sera repris par tous après. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien – bon point d’entrée dans la franchise

URBAN COMICS 

BATMAN INFINITE BIMESTRIEL 6

Date de sortie : 12 mai  2023

Prix : 12.90€/288 pages 

Episodes : BATMAN #117 à 121, 124 • NIGHTWING #86 • BATMAN SECRET FILES: THE GARDENER #1 • BATMAN FEAR STATE OMEGA #1 • DETECTIVE COMICS #1044-1046 (back-up)

Sollicitation : Dernier round dans le colossal combat entre Batman et l’Épouvantail : le sort de Gotham City et de tous ses habitants est en jeu. Par James TYNION IV, Tom TAYLOR, Robbi RODRIGUEZ, Jorge JIMENEZ, Christian WARD, Riccardo FEDERICI, Christian DUCE, Ryan BENJAMIN, Guillem MARCH et Trevor HAIRSINE. Après cette victoire chèrement acquise, le Chevalier Noir retourne aux ombres propices, loin du regard du monde. Mais une nouvelle menace mobilise les efforts de l’organisation Batman Inc., forçant le protecteur de Gotham à sortir de sa retraite et à nouer une alliance improbable avec un ancien ennemi. Par Joshua WILLIAMSON et Jorge MOLINA. Quant à la ville de Gotham City, elle se remet elle aussi de « L’état de Terreur » et propose de nouvelles solutions aux problèmes gangrenant la cité : en premier lieu, une nouvelle tour est en construction en plein centre-ville, remplaçant l’asile d’Arkham. Par Stephanie PHILLIPS et David LAPHAM.

Avis : nouveau numéro du mag Batman bimestriel, avec la fin de l’event Fear State que je considère personnellement comme correct dans l’ensemble…mais qui dans les faits n’a pas apporté grand chose. La plupart des retombées possibles sont déjà passées à la trappe et ont été oubliées à la minute où Tynion IV a quitté l’équipe de scénaristes. Quand on voit les directions données par Ram V et Zdarsky après lui, on voit bien que Fear State est passé sous le tapis. 

Il ne faut donc pas trop lui accorder d’intérêt tout comme à la période transitoire qui débute avec le run de Williamson qui case ici avant tout un petit arc fantoche le temps que DC recompose son équipe scénaristique du pool Batman + ne réussisse à coller un crossover avec Robin et Deathstroke derrière pour soutenir un peu ces séries. Le crossover en question était d’ailleurs bien sympathique dans l’ensemble. Rien de révolutionnaire, mais on n’en parlera dans un prochain numéro. 

Concernant le petit récit introductif à Arkham Tower, le récit de Stéphanie Phillips, ne vaut pas grand chose honnêtement. Il est complètement oubliable, et je me demande encore ce que le grand David Lapham est venu fiche ici. Il avait peut-être besoin d’un peu d’exposition et de financements pour le prochain arc de Stray Bullets…

Verdict : numéro de transition. 

BATMAN GOTHAM ADVENTURES TOME 6

Date de sortie : 12 mai  2023

Prix : 10€/296 pages 

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : Gotham Adventures #50-60

Sollicitation : Ce n’est pas un, mais de nombreux défis d’envergure qui attendent le célèbre Batman, touché en plein coeur par le retour de la féline Catwoman ! Il lui faudra pourtant se ressaisir, pour affronter une jeunesse de Gotham devenue subitement incontrôlable. Poison Ivy aurait-elle quelque chose à voir avec ce phénomène tandis que Gotham se pare d’une nature luxuriante, voire… étouffante ? Étrange… d’autant plus quand une série d’indices est égrainée pour l’aider à résoudre cette affaire… Encore un coup du Riddler ? Eh bien, peut-être pas ! Mais de qui alors ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Il me semble que l’on arrive au bout de ces comics adaptés de l’anime du début des années 90. À voir sur Urban publiera les saisons publiées récemment par DC qui réunissait des membres de l’équipe originale comme Paul Dini. 

Verdict : à lire un jour et accessible pour toute la famille. 

À lire avant : les précédents tomes et avoir vu l’anime aidera aussi. 

DEADLY CLASS TOME 12

Date de sortie : 12 mai  2023

Prix : 17€/136 pages 

Scénario : Rick Remender 

Dessin : Wes Graig 

Episodes : #53-57

Sollicitation : Un retrait total de la réalité se pare de nombreux charmes, surtout en bonne compagnie. Un havre de paix loin de tout bruit, cupidité et haine. Mais un tel endroit tranquille existe-t-il vraiment ? Et si tel est le cas, n’est-il pas voué à bien des convoitises et une destruction très brutale ?

Avis : et encore une sortie importante pour clôturer cette semaine avec le dernier tome de Deadly Class. La série la plus longue que Remender ait mené en indépendant, alors qu’il mène ses personnages à leurs fins…et connaissant l’auteur, je ne pense pas qu’on ait droit à une fin heureuse. 

Après avoir passé beaucoup de temps sur leur adolescence et leur entraînement dans une académie du meurtre, je dois dire que je préfère largement la période qui s’est ouverte ensuite, où nous suivons les personnages sur les 20-30 années qui suivent. 

Des espoirs de la vingtaine, aux souffrances réelles de la vie, aux déceptions, aux trahisons, aux confrontations aux basculements mondiaux que nous avons connus. Nous les suivons à travers tout ça et nous savons que beaucoup ne s’en sortiront pas, pendant que les ordures continueront à prospérer…

Ce n’est clairement pas la série la plus optimiste de Remender, mais on peut aussi voir que l’auteur a mis beaucoup de lui-même dans ses différents personnages et on peut s’interroger sur le fait qu’il leur donne un semblant de paix avant de les laisser partir. Ce fut en tout cas un sacré voyage, l’un des récits les plus forts que le scénariste nous ait proposé dans son importante bibliographie. 

Et on saluera le travail de Wes Graig qui a illustré l’ensemble des épisodes de la série avec un talent indéniable. 

Verdict : à lire 

À lire avant : les 11 premiers tomes.

A propos Sam 2329 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Concernant BATMAN INFINITE BIMESTRIEL 6 il s’agit du dernier numéro, Urban arrêtant définitivement les kiosques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.