Unspoken VO – Generation Hope #1

Generation Hope A la suite du dernier crossover mutant en date « Second coming » le staff Marvel s’est manifestement senti obligé de donner sa série à la mutante Hope, au centre de toutes les intrigues « Messiah » depuis trois ans. On pourrait penser le personnage plus intéressant après tout ça, et bien pas vraiment. Bref passons, si vous ne le savez pas encore Second coming s’est achevé par la résurgence du gène X chez cinq personnes.

Après l’introduction de quatre d’entre elles dans l’arc « Five lights » dans Uncanny X-Men, aussi insipide que franchement mauvais, le scénariste Kieron Gillen nous présente le cinquième dans ce premier numéro … et là comme on dit c’est le drame.

A priori ce numéro était porté par la réputation assez flatteuse que Gillen avait glané ces derniers mois sur des titres tels que Sword ou l’interim sur Thor. Je n’ai pas lu ces épisodes, mais je me suis dit que s’il a pu succéder à JMS, il ne doit pas être si mauvais que ça.

La malédiction des X-Men semble avoir de nouveau frappé puisque, disons le, ce numéro est une grosse daube ni fait ni à faire. Non seulement c’est mauvais, mais je pense que Marvel a intérêt à avoir de bon avocats (et de virer l’éditeur qui a laissé passer ça) car l’épisode est un gigantesque pompage.

Et par pompage je n’entends : il essaie de rendre hommage à un série culte; non je veux dire : l’action se situe au Japon donc je pompe des planches entières.

L’œuvre culte ainsi bafouée, Akira ,rien que ça. Et les planches ne laissent guère la place au doute.

Mais me direz vous, c’est le fan du manga qui s’exprime, oui aussi, mais soyons clair cet épisode est écrit avec les pieds. Les personnages n’ont aucun charisme et le scénariste s’est senti obligé de nous recoller Wolverine dans plusieurs pages, où il ne sert absolument à rien… mis à part essayer de booster un peu les ventes (comme si Wolvie boostait encore quelques chose).

En gros Hope et son groupe essaient de recruter la « cinquième lumière » qui perd le contrôle de son pouvoir et de sa masse corporelle et se la rejoue Tetsuo. Voilà, fin de l’épisode, c’était bien hein ?

Donc pas d’histoire, un dessin agréable mais assez moyen, au final une série qui je pense ne dépassera pas sa première année et rejoindra au firmament des séries que l’on aimerait tous oublier « Young X-Men » et autres consorts.

A propos Sam 1962 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. C’est vrai que cela sent le pompages sur les Tetsuos (Le Tetsuo d’akira et celui des films de Tsukamoto) au niveau de l’image du mec qui grossit avec des morceaux de métal.
    Maintenant, je passe qui aura jamais de procès. La dernière fois qu’un auteur de comics à plagier un manga (Bleach, je crois et le comic c’est incarate), le mangaka avait rigolé (c’est pas l’idée de base d’un shonen qui fait vendre ce dernier)
     

    • je me souviens de l’affaire que tu cites mais en l’espèce c’était plus du pompage mais du papier calque !!!

      et puis il ne faut pas oublier que l’éditeur américain (radical il me semble ) avait annuler le titre en catastrophe à la suite de cette histoire ( la menace était don réelle)

  2. je suis assez d’accord avec cet article
    le personnage de Hope n’a pas énormément de charisme.
    ses origines sont à mon avis bien trop proche de celles de Cable
    soit : je suis en danger, on m’emmène dans le futur, je reviens dans
    le présent en mode super-soldat aguerri.
    ses pouvoirs sont hyper flou, et fourre-tout.
    et les nouveaux personnages (les five lights) ne sont pas franchement
    originaux (autant dans les pouvoirs que dans les looks, je préfère encore le Graymalkin ou la Cipher de Young X-Men, c’est pour dire !)
    quant au cas Kenji (= le Testuo wannabe) la ressemblance m’a vraiment
    dérangé aussi. un manque total de nouveauté ou d’inspiration.
    les dessins de Salva Espin sont bien moins intéressants que sur Damage Control, je ne sais pas pourquoi il a perdu autant en précision et détail. Comme le dit Sam l’intervention de wolverine est complètement inutile.
    moi qui suis un grand fan des mutants depuis un bon moment, j’enrage un dpeu de les voir de nouvelles séries se créer sur la base de personnage aussi « faiblard » alors que Marvel dispose d’une foule de persos secondaires bien plus intéressants, tant en terme de designs, que de pouvoirs, personnalité, origines.
    Le seul point fort de cette série reste les couvertures d’Olivier Coipel que je trouve vraiment réussie. Mais comme on dit en anglais, « don’t judge a book by its cover »

    • Le perso de Hope est problématique à plus d’un titre puisque outre le fait que ses pouvoirs sont mal définis, ils sont extrêmement puissants et on sait combien il est difficile de gérer un perso aussi puissant

      marvel avait trouver la parade avec Cable en l’affublant d’un virus techno organique, donc à voir

       

      Pour les covers de Coipel, bien d’accord avec toi c’est sans doute le seul atout de cette série !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.